COMMENT ARRÊTER DE PARLER TROP FORT

Comment arrêter de parler trop fort ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment arrêter de parler trop fort ?

Arrêter de parler trop fort : vous avez souvent des remarques de la part de votre entourage ou de vos collègues sur le fait que vous parlez trop fort ? Ne vous vexez pas de ces remarques. Vous devez cependant les prendre en considération car le fait de parler trop fort peut déranger dans le cadre professionnel mais aussi personnel ou encore fortement énerver les personnes qui vous entourent. Est-ce que certaines personnes vous disent que vous parlez très fort ? Cette situation vous dérange-t-elle ou indispose-t-elle votre entourage ? Considérez-vous le son de votre voix comme un complexe ? Tout le monde veut se faire entendre, mais élever la voix n’est pas toujours la meilleure façon de le faire. S’il arrivait que les gens vous jettent des regards indiscrets parce que vous parlez trop fort en public, ne vous en faites pas. En apprenant à communiquer efficacement et en travaillant votre voix, vous arriverez à corriger votre problème.

Pourquoi une personne parle trop fort ?

Selon la psychologue Mélanie Fouré, ce type de comportement peut s’expliquer : « Si l’on exclut les problèmes ORL, parler plus fort que les autres dénote paradoxalement le besoin de surcompenser le sentiment d’insécurité et, bien souvent, la peur de ne pas avoir la capacité d’attirer l’attention de ses… Quand on parle trop fort ? Parler trop fort peut être un signe de perte auditive. D’autres signes de perte auditive neurosensorielle sont des difficultés auditives lorsqu’il y a beaucoup de bruit de fond et l’incapacité de comprendre clairement ce que les autres disent. Comment s’appelle une personne qui parle à voix haute ? Synonyme plus soutenu de causeur, annonceur a la même étymologie que éloquent. Désigne quelqu’un qui parle avec empressement et largement… mais dont les paroles ont généralement peu d’importance (par opposition à éloquentes).
Pourquoi les gens crient-ils quand ils parlent ? C’est un mécanisme de défense qui contrôle une structure bien spécifique du cerveau : l’amygdale. Tout ce que vous avez à faire est d’écouter un son aigu, aigu pour qu’à partir de ce moment-là, une petite zone du cerveau puisse l’interpréter comme une menace et activer notre système nerveux sympathique pour activer le vol.
Pourquoi une personne parle trop fort ?

Parler fort à cause de problèmes d’ORL 

C’est un problème bien connu. Les personnes qui souffrent de problèmes d’ORL ont tendance à parler plus fort. En effet, le fait d’avoir une ouïe diminuée empêche de s’entendre parler. Comme vous ne vous entendez pas bien, vous allez avoir tendance à parler plus fort car vous avez l’impression que personne ne vous entend.

Parler fort pour capter l’attention

C’est peut-être votre cas, beaucoup de personnes qui parlent fort cherchent tout simplement à capter l’attention des autres. En effet, parler fort donne l’impression que vous êtes mieux et plus entendu par vos interlocuteurs.

Parler fort pour tenter de s’imposer

Le message que vous avez à passer est important ou alors vous êtes persuadé que votre idée est la meilleure ? Alors vous allez avoir tendance à l’exprimer de façon plus forte afin d’être sûr que votre message est passé ou que votre idée est bien entendue et retenue de votre auditoire. 

Parler fort pour masquer sa timidité

Cela peut paraître paradoxal mais en fait, beaucoup des personnes qui ont tendance à parler fort vont le faire pour masquer une insécurité ou une timidité. Cela est en fait un mécanisme de défense que vous mettez en place et parfois sans vous en rendre compte afin que personne ne remarque votre sentiment de malaise.

Comment faire pour parler moins fort ? 

Quelle que soit la raison pour laquelle vous parler fort, il existe plusieurs techniques pour y remédier et enfin vous exprimer sans déranger ou énerver les personnes qui vous entourent. Cela ne vous empêchera pas de vous faire entendre et de vous faire comprendre mais au moins, vous n’aurez plus de remarques désobligeantes. 
Comment faire pour parler moins fort ?


Apprenez à écouter plutôt qu’à parler

Essayez de remédier à la situation en étant plus attentif pendant vos conversations. Concentrez-vous sur ce que votre interlocuteur dit et évitez de l’interrompre. Écoutez ce qu’il dit au lieu de réfléchir à ce que vous direz ensuite. De cette façon, vous n’aurez plus besoin d’élever la voix pour que l’on puisse vous entendre et vous pourrez facilement participer plus activement à la conversation  .

Contrôlez votre environnement

Faites de votre mieux pour modifier tous les éléments de votre environnement qui pourraient vous encourager à élever le ton de votre voix. Plus vous vous adaptez à votre environnement de sorte à créer les conditions parfaites pour que l’on puisse vous entendre clairement, moins vous serez tenté de parler fort . Bloquez tous les sons venant de l’extérieur en fermant les fenêtres et les portes. Rapprochez-vous de la personne à qui vous parlez. Plus vous êtes éloigné de votre interlocuteur, plus vous serez tenté d’élever la voix pour combler le vide. Parlez dans une petite pièce. Les grandes pièces étouffent les sons et vous pouvez ressentir le besoin de parler plus fort. Vous communiquerez de façon moins bruyante si vous parlez une pièce plus petite.

Écoutez vous parler

La première des solutions est pour ceux qui n’ont pas tout à fait conscience qu’ils parlent trop fort. Dans ce cas, la première étape consiste à s’écouter parler sans chercher à modifier quoi que ce soit. Pour cela, vous pouvez également vous enregistrer en train de parler et vous écouter par la suite pour mieux vous rendre compte du volume sonore que vous émettez. Comparez-vous également avec le volume sonore émis par une autre personne. En étant concentré sur le volume sonore que vous émettez, vous allez vous rendre compte qu’il est trop élevé et que les personnes qui vous font des remarques n’exagèrent pas. Cela vous aidera par la suite à appliquer des techniques pour apprendre à parler moins fort. Le son atteint l’oreille interne de deux manières : par l’air et par l’os. Généralement, les sons que vous entendez lorsque vous parlez sont une combinaison de ces deux modes de transmission. Certaines personnes entendent plus facilement par l’un ou l’autre  . Le fait d’écouter un enregistrement de votre propre voix isole mieux le son conduit par les os, en raison de l’absence de vibration des cordes vocales. C’est la raison pour laquelle votre voix sonne différemment lorsque vous entendez un enregistrement audio de vous-même.
Essayez d’utiliser un casque pour éliminer les bruits aériens. Certaines anomalies de l’oreille interne peuvent occasionner une sensibilité extrême du transfert du son à travers les os, à tel point que vous pouvez avoir l’impression d’entendre les systèmes automatiques du corps, comme la respiration ou le mouvement des yeux. Essayez de voir si le fait de n’avoir recours qu’à l’un de ces modes de transmission sonore aura une incidence importante sur votre audition.
Écoutez vous parler

Faites tester votre audition 

Si vous parlez trop fort, cela peut provenir d’un problème d’audition. En effet, si vous entendez mal d’une oreille ou des deux, vous ne pourrez pas régler le problème de votre voix. Les premiers signes d’un problème d’audition commencent par le fait de parler de plus en plus fort, de moins entendre ou comprendre les autres lorsqu’ils vous parlent ou encore de devoir monter plus que d’habitude le son de ce que vous écoutez. Si vous présentez ces signes, vous devez consulter votre médecin qui saura vous orienter vers un spécialiste. Seulement après avoir réglé vos problèmes d’audition, vous pourrez travailler sur le fait que vous parlez trop fort. 

Affirmez-vous en utilisant des techniques de communication

Souvenez-vous que vous avez vos propres opinions et qu’elles méritent d’être entendues. Si vous avez l’impression que votre interlocuteur ne vous écoute pas, essayez de communiquer avec assurance sans élever la voix . Connaissez le point de vue de l’autre. Essayez de comprendre la position de votre interlocuteur et dites-lui que vous comprenez son point de vue en lui disant quelque chose comme ceci : je comprends que vous avez subi beaucoup de stress récemment ou je sais que vous êtes occupé actuellement, alors je serai bref. Restez positif lorsque vous parlez d’une façon négative. Même si vous n’êtes pas d’accord avec votre vis-à-vis, cela ne signifie pas forcément que vous ne l’aimez pas. En plus, vous n’avez pas besoin d’être irrespectueux. Dites non. Parfois, la solution la plus simple est de dire non. S’il ne semble pas y avoir de solution en vue, vous pouvez mettre fin à la conversation et partir au lieu d’envenimer la discussion et d’élever votre voix.

Intégrez-vous aux groupes

Lorsqu’on discute avec un groupe de personnes, on éprouve le besoin de parler plus fort que les autres ou de détourner la conversation. Tant que des gens continuent à commettre ce genre d’erreurs dans un groupe, toutes les autres personnes élèveront leur voix  . Attendez l’occasion de vous faire entendre au lieu d’élever la voix. Utilisez le langage corporel pour indiquer à l’autre que vous aimeriez prendre la parole. Essayez de lever un doigt ou de faire un signe de la tête. Lorsque l’on vous accorde la parole, faites vite comprendre votre point de vue avant que quelqu’un d’autre ne vous interrompe.

Écoutez les autres parler 

Afin de ne pas faire monter le volume sonore, il est important de prendre le temps d’écouter son interlocuteur. En effet, si vous écoutez jusqu’au bout la personne qui vous parle sans chercher à l’interrompre et vous imposer, vous allez plus facilement avoir une conversation calme et posée. Vous n’aurez donc plus besoin d’élever la voix afin que votre interlocuteur vous entende puisqu’il sera totalement concentré sur ce que vous allez lui dire.
Écoutez les autres parler

Exprimez-vous dans un environnement calme 

Une autre solution qui peut vous permettre de parler moins fort, c’est de contrôler l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Nous avons vu que nous avons tendance à parler fort lorsque le bruit ambiant est élevé. Dans ce cas, essayez de faire en sorte d’éliminer ou d’atténuer tous les bruits gênants de votre environnement avant de commencer à parler. Fermez la porte de votre bureau, baissez le volume de la télévision ou encore changez de pièce ou de lieu si vous ne pouvez pas contrôler certaines nuisances sonores. Une fois au calme, vous allez pouvoir vous exprimer de façon moins forte et plus clairement. Votre message passera tout aussi bien, voire mieux.

Respirez par le diaphragme

Placez une main sur le haut de votre ventre et sur le bas de votre cage thoracique. Faites entrer l’air dans cette zone et essayez de faire monter votre main pendant que vous respirez. Cela vous aidera à bien respirer plutôt que de parler du nez, avec la poitrine ou forcer sur votre gorge. Le fait de forcer la respiration à ces zones peut être irritant et vous inciter à parler fort . Lorsque vous inspirez, essayez de vocaliser à partir de l’endroit où vous avez posé votre main.

Détendez votre gorge

Le fait d’avoir des tensions musculaires dans le cou peut vous forcer à émettre des sons de la gorge. Par conséquent, vous devriez détendre votre gorge pour garder une voix douce. Placez une main sur votre cou et parlez normalement pour évaluer les tensions musculaires dans votre gorge  . Relâchez votre mâchoire autant que vous le pouvez et bâillez correctement. Expirez lentement en produisant un son doux. Répétez cet exercice plusieurs fois jusqu’ à ce que vous commenciez à sentir votre gorge se détendre. Une fois que votre gorge est détendue, continuez à relâcher la mâchoire et expirez en prononçant des mots comme arme, harpe. Si vous avez l’impression que votre cou est tendu, massez-le tout au long de cet exercice. Le fait de parler fort peut venir de tensions musculaires dans tout votre cou et votre mâchoire. Le fait de détendre sa gorge vous permet de garder une voix douce et calme. 
Pour détendre votre mâchoire vous devez :
  • Faire tourner votre mâchoire et bailler afin de relâcher les tensions.
  • Inspirer et expirer lentement tout en vous concentrant sur votre mâchoire.
  • Vous faire des auto-massages. Le fait de vous masser le cou et le pourtour de votre mâchoire va vous permettre de détendre toute cette zone.
    Exprimez-vous dans un environnement calme

Prenez la parole de façon efficace et au moment propice 

Lorsque l’on est en groupe en train de discuter et d’échanger des idées, il est tentant de vouloir parler plus fort que les autres pour exprimer ses sentiments ou ses idées. Ce n’est pourtant pas la bonne chose à faire. Le mieux étant d’attendre le bon moment pour s’exprimer. Attendez que la personne qui est en train de parler termine sa phrase avant de vous lancer. Vous n’aurez pas besoin d’élever la voix et tout le monde vous écoutera. Si votre prise de parole se fait trop attendre, montrez avec votre corps que vous avez besoin de prendre la parole. Mettez votre corps en avant, levez la main en réunion ou faites des signes de tête. Une fois que les personnes autour de vous auront compris que vous souhaitez parler, vous n’aurez plus qu’à vous exprimer sans élever la voix.

Variez l’intensité de la voix

Cela vous aidera à vous faire entendre et à mieux entendre votre propre voix. Souvent, quand on parle avec le même niveau de voix, notre interlocuteur a tendance à se désintéresser de la conversation. Cela pourrait causer de la frustration et inciter l’orateur à parler beaucoup plus fort. Entrainez-vous à varier l’intensité de votre voix  . Le but n’est pas de parler tout doucement en continu. Vous devez donc apprendre à faire varier l’intensité de votre voix en fonction des phrases ou des circonstances. Parler trop fort tout le temps n’est pas bon, parler trop doucement tout le temps n’est pas bon non plus pour faire passer votre message. En effet, garder le même volume sonore en permanence va avoir pour effet de désintéresser vos interlocuteurs.
  • Varier l’intensité de votre voix vous permettra d’être plus sensible au volume de votre voix, mais aussi de voir l’effet que cela aura sur votre interlocuteur.
  • Parlez presque en chuchotant.
  • Parlez à voix basse jusqu’ à ce que votre interlocuteur vous demande de parler un peu plus fort.
  • Essayez d’augmenter le volume de votre voix uniquement quand vous voulez insister sur des mots. Exemple, cette pizza était la meilleure !
  • Vous devez vous entraîner à faire varier l’intensité de votre voix en fonction du type de message que vous voulez passer.
  • Vous devez mettre plus d’intensité sur les mots qui sont les plus importants dans votre phrase.
  • Entraînez-vous également à faire des phrases plus courtes pour lesquelles vous pourrez mieux contrôler l’intensité de votre voix.
    Variez l’intensité de la voix

Demandez de l’aide à quelqu’un d’autre

Il peut être difficile de s’entendre parler. Idéalement, vous devriez faire appel à un entraineur pour qu’il puisse vous écouter. Cette personne pourra évaluer vos besoins ainsi que le volume de votre voix et vous recommander de faire ensuite quelques exercices pour mieux contrôler votre voix. Si cette option n’est pas envisageable pour le moment, demandez à un ami de vous donner des retours . Les entraineurs vocaux peuvent vous faire faire des exercices de respiration et vous aider à gagner en amplitude vocale et maitriser le volume de votre voix. Si vous vous entrainez tout seul, demandez à un ami s’il a remarqué une différence. Permettez-lui aussi de vous interrompre quand vous élevez la voix. S’il vous le fait savoir, ne vous fâchez pas. N’oubliez pas qu’il essaie juste de vous aider.

Testez votre audition

Parler trop fort peut être un signe de perte d’audition. Les autres signes de perte auditive neurosensorielle comprennent la difficulté à entendre lorsqu’il y a beaucoup de bruits de fond et l’incapacité à comprendre clairement ce que les autres disent. Si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin et faites-vous contrôler votre ouïe  .

Parlez moins vite 

Lorsque nous sommes pressés de vouloir exprimer un sentiment ou une idée, nous avons tendance à parler vite et fort. Cela donne le sentiment que le message est passé vite et bien. En fait, c’est tout le contraire. Vous devez donc veiller à parler moins vite. Le fait de contrôler la vitesse de vos mots va vous permettre de contrôler également le volume sonore. Ainsi, vous allez avoir une voix plus posée et plus calme avec un volume moins fort. Vous verrez que votre message passera encore mieux et sera encore mieux compris de vos interlocuteurs.

Évaluez la concurrence

En général, les personnes qui occupent des postes de pouvoir apprennent à parler fort et avec autorité, mais c’est tout aussi naturel pour ceux qui se sont vus attribuer un grand poste de pouvoir ou qui se considèrent comme des autorités  . À quel point êtes-vous autoritaire ? Quel effet cela a-t-il sur les gens autour de vous ? Serait-il avantageux pour vous de réduire l’intensité de votre voix pour mieux communiquer au même niveau que les autres ?
Évaluez la concurrence

Interrogez-vous vraiment sur vos motivations

Certaines personnes parlent fort parce qu’elles pensent qu’on ne les écoute pas. Une autre réaction à ce sentiment consiste à vous répéter continuellement. Si vous faites l’une de ces choses, il est fort probable que la cause à votre problème soit liée à votre besoin de faire entendre le fond de vos pensées  .

Demandez l’aide d’un proche ou d’un coach 

Il n’est pas forcément facile de travailler sur l’intensité de sa voix seule. En effet, demander de l’aide peut s’avérer utile dans de nombreux cas et vous faire gagner du temps.  Ainsi, vous pouvez demander à un proche de vous aider dans ce sens. Vous pourrez vous entraîner avec cette personne à travailler le volume de votre voix. Comme il est difficile de s’entendre et de s’auto-juger, cette personne pourra le faire pour vous. Commencez par parler en chuchotant, puis augmentez légèrement jusqu’à ce que cette personne vous dise que le volume est le bon.  Gardez à l’esprit que cette personne est là pour vous aider et éviter de vous énerver contre elle.  Il existe également des entraîneurs vocaux, qui sont des spécialistes qui vont vous aider à mieux contrôler votre voix. Ils peuvent vous faire faire des exercices de respiration et aussi des mises en situation.
En quelques séances avec un coach, vous devriez rapidement obtenir des résultats très satisfaisants.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils