Comment comprendre les filles?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment comprendre les filles ? 

Comprendre les filles : pour la majorité des hommes, comprendre les femmes est un véritable casse-tête. Ils les trouvent imprévisibles, trop sensibles et contradictoires. Pourtant, si on s’intéresse un peu plus en profondeur à la psychologie féminine, c’est exactement l’inverse ! Effectivement, il y a un mythe de la femme qui continue de lui prêter un côté dramatique et too much mais ce trait n’est pas réservé qu’aux femmes. Si vous avez du mal à comprendre les femmes, c’est parce que vous pensez ET voyez la vie à travers le prisme d’un homme. Parfois, il peut être difficile de comprendre la gent féminine : c’est presque comme si chaque genre était une culture différente parlant une langue différente. C’est tout simplement parce que les garçons et les filles de notre culture ont été élevés différemment depuis leur naissance. Au lieu de vous exclamer en disant « oh, les femmes ! », la prochaine fois que vous serez déconcerté par une dame, sachez comment vous comporter en conséquence.

Comment faire pour comprendre les filles ?

Dans un premier temps, pour comprendre les filles, on ne peut pas faire de généralité. Cela s’applique d’ailleurs à beaucoup de choses dans la vie, mais quand il s’agit d’êtres à parts entières, c’est d’autant plus vrai ! Du coup, déstructurez vos idées fausses sur les femmes, et voyons ensemble comment vous pouvez mieux les comprendre. Les hommes et les femmes sont bien différents d’un point de vue psychologique, mais ça ne veut pas dire que les uns ou les autres manquent de logique. La première chose que je vais vous demander de fare si vous souhaitez comprendre les filles, c’est de détruire toutes vos idées préconçues jusqu’ici vous avez sur les femmes . Pour la suite des étapes, continuez de lire…

Comprenez qu’elles peuvent agir différemment

Si un homme est confus par une femme, il peut la rejeter en la considérant comme folle ou irrationnelle. Cependant, chacun a une raison d’agir en conséquence : vous n’avez qu’à analyser la situation de plus près pour déceler la logique derrière ces différences. Pour les femmes, bon nombre de ces différences de comportement sont liées à leur socialisation. Il s’agit de l’ensemble des influences négatives et positives que le monde ou d’autres personnes ont sur nous. Elle influence notre personnalité, nos opinions, nos attitudes et notre vision du monde  . Voici quelques exemples de socialisation. L’idée selon laquelle il existe des jouets pour les filles et d’autres pour les garçons. Certains ont commencé à s’opposer à cette idée au cours des dernières années, mais en règle générale, l’on attribue les poupées ainsi que les ustensiles de cuisine aux filles et les camions et les armes-jouets aux garçons. La croyance selon laquelle la féminité est inférieure. Typiquement, il s’agit d’un sous-entendu, pas d’une connotation. Par exemple, si vous appelez une fille « garçon manqué » ou « garçonne », cela sera anodin. Mais si vous qualifiez un garçon de « fille », cela sera considéré comme une insulte. On se moque des « films de filles ». 
Comprenez qu'elles peuvent agir différemment
Les activités de loisir stéréotypées pour les femmes telles que le shopping et les salons de beauté sont perçues comme superficielles et stupides, même par beaucoup de femmes qui s’intéressent davantage au sport et aux livres et se sentent donc supérieures. Les normes culturelles de beauté. Selon la télévision et les magazines, la femme idéale dans les pays occidentaux est mince, mais avec des formes et a une peau impeccable et de beaux cheveux. Cela confère aux filles une norme difficile à atteindre.

Sachez qu’elles cachent aussi leurs sentiments, mais différemment

Une « bonne fille » est obéissante, calme et extrêmement polie. Par conséquent, les filles peuvent se sentir mal à l’aise lorsqu’elles expriment des sentiments moins que chaleureux ou lorsqu’elles disent qu’elles sont en colère contre quelqu’un. Elles peuvent être découragées d’exprimer leur colère ou même de s’affirmer. Par conséquent, certaines d’entre elles finissent par refouler beaucoup de sentiments.

Détruisez vos préjugés

Comprendre une personne quand il nous manque des éléments cruciaux à leur sujet est pratiquement impossible, ou du moins très faussé. Si vous souhaitez comprendre les femmes, vous devez commencer par faire table rase de ce que vous supposez ou pensez à propos d’elles. Il y a tellement de mythes qui tournent autour de la femme, et ce depuis des décennies. Si on s’intéresse même de loin à l’histoire du monde, on voit bien que la femme a souvent arboré un rôle secondaire voire tertiaire par rapport à l’homme. Ceci est historiquement le cas dans la plupart des religions et donc dans la plupart des sociétés. Évidemment que la condition de la femme a grandement évolué au siècle dernier, mais on entend encore trop souvent des platitudes et des suppositions fausses concernant ce sexe. Il vous suffit donc de déconstuire vos préjugés afin d’ouvrir votre esprit et avancer pour mieux comprendre les filles . Vous verrez qu’au fond, elles ne sont pas si différentes de vous.

Apprivoisez votre côté féminin

Puisque femmes et hommes partagent pratiquement le même génome (information génétique qui compose l’ADN), inutile de préciser que même les hommes possèdent un côté émotionnel. En revanche, il est vrai que les femmes et les hommes se différencient par tellement de choses qu’on en vient même à se demander si nous faisons partie de la même espèce. C’est vrai que les hommes ont tendance à être plus logiques, tandis que les femmes ont tendance à être plus sensibles. Ce n’est pas le cas de toutes les femmes, et vice versa. Mais c’est vrai que les filles ont tendance à être plus intuitives et empathiques que les garçons , qui prennent souvent les choses comme elles sont et ne creusent pas assez en profondeur. Le conditionnement sociétal agit aussi sur cette facette chez l’homme ; il y a le mythe de l’homme fort, qui ne pleure jamais et qui doit gérer les choses avec dignité et recul. Cela contribue à la masculinité toxique, un terme que l’on cotoie de plus en plus depuis ces dernières années. Je vous encourage à vous renseigner sur ce que c’est, et comment ne pas être étiquetté en tant que tel. Privilégiez donc une conversation émotionnelle avec une fille afin de lui montrer que vous pouvez creuser davantage en profondeur et vous reconnecter à votre côté féminin, tout comme elle.
Apprivoisez votre côté féminin

Sachez que chaque femme est différente

L’objectif de cet article est de vous donner une idée globale de ce que sont les filles . Cela dit, il ne s’adresse pas à toutes les femmes. Servez-vous de ces étapes comme guide et comme point de départ. Certaines filles cachent des sentiments de tristesse, ce qui peut rendre les conversations profondes plus difficiles. Si vous connaissez une fille qui le fait, vous trouverez ici des indices pour interpréter ses sentiments.

Comprenez qu’elle peut sembler distante quand elle est bouleversée

Elle peut ne pas trop parler, être plus distante physiquement ou regarder dans une autre direction. Elle peut sembler stressée, désintéressée ou triste. Demander ce qui ne va pas peut aider, mais cela peut aussi conduire à une réponse du type « je ne sais pas » ou à un mensonge comme « tout va bien ». Cela montre en général qu’elle a peur de s’affirmer. Si vous le souhaitez, posez des questions plus précises (« est-ce que j’ai fait quelque chose qui aurait pu te contrarier ? »). Vous pouvez aussi dire : « j’aime t’écouter si tu veux en parler. »

Sachez qu’elle peut prétendre que tout va bien, même si c’est faux

Certaines femmes hésitent beaucoup à exprimer leurs besoins ou désirs parce qu’elles pensent qu’elles ne sont pas censées le faire. Bien sûr, ce n’est pas sain. Elle se comportera différemment et probablement s’effondrera ou commencera à parler si vous lui demandez doucement s’il y a un problème une ou deux fois. Quand elles éprouvent des difficultés, la plupart des filles ne le montrent pas, peu importe la façon dont elles voudraient être réconfortées ou aidées.

Soyez à l’écoute

Les femmes aiment être écoutées et pas seulement entendues. Il est donc important de faire la nuance entre écouter et entendre. En général, on “entend” un bruit de fond ou un cri au loin. C’est quelque chose d’assez flou et/ou secondaire. « Écouter », en revanche, représente l’acte d’être attentif et présent, à l’écoutePrêter attention à ce vous dit une femme est crucial, même quand c’est quelque chose de péjoratif. Vous n’avez pas besoin d’être son sauveur ou celui qui règlera ses soucis avec une baguette magique, mais si vous prenez le temps d’écouter lorsqu’elle vous parle, cela renforcera non seulement votre lien, mais aussi votre compréhension plus globale de la population féminine. Et si vous ne comprenez pas, demandez-lui de vous expliquer. Si vous arrivez à l’écouter comme elle le fait avec vous, votre relation (qu’elle soit amicale ou amoureuse) s’en portera tellement mieux. N’hésitez pas non plus à poser des questions à cette fille, c’est un signe fort d’intérêt.

Mettez-vous à leur place

Mettez-vous à leur place
En adoptant leur prisme de vue, vous serez un peu plus proche de comprendre les femmes. Et au delà de comprendre les filles  il n’y a pas de meilleur moyen de tenter de comprendre quelqu’un qu’en vous mettant à leur place. Les femmes doivent gérer une montagne d’épreuves que les hommes ne connaîtront jamais, tout simplement parce qu’elles sont physiologiquement différentes. Parlons d’un sujet qui met souvent les hommes mal à l’aise : les menstruations. Dans sa vie, une femme aura ses règles environ 500 fois. Donc cela représente 500 fois potentielles où elle souffrira à cause de crampes ou de spasmes musculaires, et j’en passe. Un homme ne connaîtra jamais ça. De ce fait, rien qu’en étant compatissant, vous pouvez très facilement vous mettre à la place d’une fille ; par exemple, la prochaine fois qu’une fille vous dit qu’elle a ses règles, dites lui que vous espérez qu’elle ne souffre pas trop et/ou que cela doit être pénible de ressentir de telles douleurs tout en devant bosser, par exemple. Si vous la côtoyez de manière plus intime, n’hésitez pas à la surprendre avec du chocolat ou un massage.

Notez qu’elle peut être froide si elle est fâchée

Les femmes sont souvent froides et distantes quand on les contrarie. Vos conversations peuvent devenir courtes et elles peuvent sembler blessées ou frustrées. Elles peuvent subitement préférer la compagnie d’autres personnes. En pareil cas, il est extrêmement important de demander à la fille ce qui ne va pas. Après cette conversation, rappelez-lui combien vous l’aimez (faites-lui un gros câlin, dites-lui de belles choses, invitez-la autour d’une glace, organisez un rendez-vous romantique, etc.).

Sachez qu’elle peut se taire si vous dites quelque chose qui l’a énervée

Certaines filles n’aiment pas s’exprimer si elles ne sont pas d’accord. Au lieu de cela, elles peuvent se replier sur elles-mêmes. Il est notamment probable que ceci se produise lorsque vous dites quelque chose de grossier ou de déplacé ou que vous insultez quelque chose ou quelqu’un qu’elle aime. Demandez ce qui ne va pas avant de supposer que c’est votre faute. Par exemple, supposons que vous avez parlé d’une personne qui se comportait comme une parfaite idiote, et cela lui a rappelé un garçon qui l’intimidait. Ce n’est pas votre faute si elle est triste.

Gardez à l’esprit qu’elle peut chercher de l’attention et de l’affection

Si elle est en colère, seule, blessée ou malheureuse, elle peut demander l’attention d’une personne en qui elle a confiance. C’est une occasion de la réconforter . Si ce n’est pas le bon moment, soyez direct et reportez votre rendez-vous ou offrez une autre solution. Si vous lui offrez une autre occasion d’être là pour elle, vous lui montrez que vous ne lui dites pas « non », mais que c’est juste un mauvais moment.

Montrez-vous rassurant

Montrez-vous rassurant
Si on remonte dans le temps, à l’époque de la préhistoire, le quotidien de l’humain était beaucoup plus dangereux qu’aujourd’hui ! Avant, il était impossible pour une femme de survivre seule. Elles devaient obligatoirement être accompagnée d’un homme pour la protéger elle et sa progéniture. À l’époque, les hommes protégeaient physiquement leur femme contre les agressions et participaient aux besoins de bases (nourriture, habitat, etc…). Les couples « homme qui protège la famille/femme qui élève la famille » étaient réellement nécessaires pour la survie de l’espèce. Aujourd’hui, les choses ont évolué, et la femme n’a pas besoin d’un partenaire doté de muscles pour repousser toute menace extérieure. Cependant, les femmes ont gardé ce besoin d’être rassurée pour se sentir en confiance. Beaucoup d’hommes en couple ont tendance à considérer leur partenaire comme un acquis, ce qui fait que celles-ci se sentent délaissées. Ce genre de sentiment peut donc se traduire par de l’aigreur, de la colère et de l’aggressivité passive. Sachez que de simples gestes de tendresse et de douceur sont de parfaits moyens pour qu’une fille  se sente rassurée.

N’oubliez pas que l’ouverture est un signe de confiance

Lorsqu’elle se sentira en sécurité en votre présence, elle s’ouvrira plus à vous et partagera avec vous ses intérêts, ses idées, ses opinions et même ses secrets.

Identifiez les signes de flirt

Les filles flirtent généralement lorsqu’elles veulent renforcer leur relation ou attirer l’attention. Surveillez le langage corporel. Voici quelques signes courants qui montrent qu’une fille s’intéresse à vous  :
  • elle joue avec ses cheveux ;
  • elle trouve des excuses pour vous toucher ;
  • elle essaie d’attirer votre attention sur elle ;
  • elle se tourne et se penche vers vous ;
  • elle vous sourit ;
  • elle croise longuement votre regard ou vous regarde souvent :
  • elle est contente quand vous faites attention à elle.

Recherchez les signes indiquant qu’elle veut vous embrasser

Elle ne vous demandera pas directement un baiser, mais le fera plutôt savoir par des indices et espèrera que vous la comprendrez. Elle peut être timide ou maladroite, voire adopter une approche plus ferme. Voici quelques signes que vous devez considérer :
  • son visage s’approche du vôtre :
  • elle vous sourit ;
  • elle se mord ou se lèche les lèvres ;
  • elle établit un contact visuel (ou essaie de le faire, mais est timide) ;
  • elle touche votre visage ;
  • elle semble excitée quand vous vous approchez d’elle pour l’embrasser.

Sachez qu’elle peut parler de choses qu’elle veut secrètement

Comme beaucoup de filles ont peur d’exprimer ouvertement leurs désirs, elles peuvent parler plus secrètement de ce qu’elles veulent et espérer que vous le remarquerez et que vous le ferez ensuite. Si elle s’extasie sur un geste romantique que le copain de son amie a fait, elle pourrait vouloir le même geste de votre part. Par exemple, la phrase « les piqueniques sont tellement romantiques » peut vouloir dire « j’adorerais faire un piquenique avec toi, surtout si c’est une surprise. »

Sachez que la gentillesse exagérée peut être un signe d’insécurité

Parfois, quand une fille se donne beaucoup de mal, elle a peur de vous perdre et elle veut vous plaire. Si elle est très nerveuse à l’idée de faire quelque chose de bien pour vous, il peut être logique de lui demander si elle a un problème et vous pouvez la rassurer en disant que vous ne la quitterez pas. Ne sautez pas aux conclusions, cependant. Faire un beau geste ne signifie pas toujours qu’elle est préoccupée. Cela peut aussi signifier qu’elle vous aime bien ou qu’elle est d’excellente humeur ou que vous la rendez très heureuse et qu’elle veut vous rendre aussi heureux.
Sachez que la gentillesse exagérée peut être un signe d'insécurité

Demandez-lui son avis si vous ne comprenez pas quelque chose

Il n’y a pas de mal à demander une explication, peu importe que vous le fassiez de façon désinvolte ou flirteuse.
  • « Tu flirtes avec moi en ce moment ? »
  • « Veux-tu que je t’embrasse ? »
  • « Bon, qu’est-ce qui te tracasse ? »
  • « Tu sembles un peu stressée. Quelque chose ne va pas ? »
Chaque fille est un individu. En la fréquentant et en apprenant à connaitre sa personnalité et son comportement uniques, vous pouvez mieux la comprendre.

Découvrez comment elle réagit dans diverses situations

Chaque fille est différente, alors ne présumez pas qu’elle suit toujours les schémas ci-dessus. Au fur et à mesure que vous passerez plus de temps avec elle, vous découvrirez sa manière de réagir à différentes situations. Notre personnalité, nos expériences, nos antécédents culturels et nos handicaps comme l’autisme peuvent affecter notre langage corporel.

Prenez le temps pour l’écouter assidument

Écouter, c’est plus que simplement entendre ce qu’elle dit : ne soyez pas distrait, posez des questions qui vous aideront à la comprendre, concentrez-vous sur ses propos (pas sur ce que vous allez dire). Essayez de valider ses sentiments pour l’encourager à mieux les gérer. C’est aussi une façon de l’aider à se sentir mieux quand elle est stressée.

Identifiez ses idiosyncrasies et mécanismes d’adaptation face au stress

Chacun réagit différemment aux situations stressantes. Peut-être qu’elle va se promener, taper dans un sac de frappes, parler à sa sœur ainée ou devenir incroyablement gentille. Si vous savez qu’elle traverse une période difficile, portez une attention particulière à ce qu’elle fait pour surmonter cette situation. Vous pourrez ainsi remarquer des problèmes même quand elle feint un sourire. Si vous constatez qu’il y a un certain mécanisme d’adaptation qui la soulage, souvenez-vous-en pour pouvoir l’aider. Vous avez peut-être constaté que votre copine aime s’amuser avec le chien pour se déstresser. Supposons que vous avez remarqué qu’elle est tendue pendant une réunion de famille. Dites-lui simplement que le chien aurait besoin d’une promenade, ce qui lui donnera l’occasion de se détendre.

Posez-lui des questions quand vous ne comprenez pas quelque chose

Vous n’avez pas besoin d’être capable de lire dans ses pensées. Si vous constatez que ça ne va pas, demandez-lui discrètement si quelque chose ne la dérange pas. Si vous l’écoutez avec attention et lui donnez suffisamment de temps pour parler, elle vous dira probablement ce qui la préoccupe . Validez ses sentiments. Il est essentiel de ne pas porter de jugement. Essayez d’abord de la comprendre, puis de trouver une solution au problème avec elle. Ne vous défendez pas si vous l’avez mise en colère. Respirez profondément, soyez fort et écoutez-la. Excusez-vous de lui avoir fait du mal. C’est bien d’expliquer votre comportement, mais n’essayez pas de vous justifier.
Posez-lui des questions quand vous ne comprenez pas quelque chose

Découvrez ce qui l’émerveille

Lorsque vous aborderez le sujet, elle sourira plus, parlera davantage et sera dans son élément. Il peut s’agir de n’importe quoi, du punk rock à la programmation informatique.
Si cette fille vous plait, apprenez-en un peu plus sur ce qui l’émerveille. Vous pouvez lui demander de vous apprendre une chose ou faire vous-même des recherches. Voyez si ses sujets de prédilection ressemblent aux vôtres. Ça pourrait être un bon moyen de tisser des liens.

Pourquoi est-il si difficile de comprendre les femmes ?

S’il est vrai que les femmes sont semblables aux hommes à bien des égards, il est tout aussi vrai qu’elles sont différentes. Les comprendre est difficile parce que les hommes ne fonctionnent pas de la même manière à biens des égards. Au-delà des points communs qui sont nombreux, il y a beaucoup de facteurs qui contribuent à la différence entre ces deux sexes : l’éducation, la culture, la physiologie, la génétique, la société, etc… Les femmes vivent dans un monde très différent de celui des hommes, davantage axé sur le plan émotionnel. Bien que les temps changent, les femmes sont toujours confrontées à des obstacles et à des défis dont les hommes n’ont généralement pas à se soucier. Pour le meilleur ou pour le pire, les hommes ont tendance à être plus forts et plus rationnels, ce qui crée une dynamique à laquelle les femmes doivent répondre ou qu’elles doivent ignorer. Pour elles aussi, c’est donc difficile de comprendre les hommes parfois. Il est facile de catégoriser les femmes comme une espèce unifiée que les hommes ne pourront jamais comprendre, mais ce n’est absolument pas vrai. Si vous pouviez vous transporter dans l’esprit d’une fille , vous seriez très surpris de constater à quel point vous vous ressemblez…
 La différence réside souvent dans le fait que les femmes sont conditionnées par la société (et l’histoire) de se comporter d’une certaine manière. Une fois que vous aurez fait tomber la barrière du “genre”, vous réaliserez à quel point les personnes de tous les sexes sont semblables les unes aux autres.

Comment comprendre la psychologie d’une femme ?

Peu importe votre sexe, comprendre la psychologie féminine fait partie intégrante de comprendre l’être humain. Au-delà des points communs qui sont nombreux, il y a beaucoup de facteurs qui contribuent à la différence de ces deux sexes : l’éducation, la culture, la physiologie (les hormones, par exemple), les valeurs et… la société. Finalement, nous sommes bien moins différents que la société nous pousse à le croire. Les recherches neurologiques actuelles montrent que les différences biologiques entre les femmes et les hommes ne sont pas aussi importantes que nous le pensions dans le passé. Pour comprendre la psychologie d’une femme, vous devez donc être à l’écoute et attentif à ce qu’elle vous dit, et comment elle vous dit les choses. Cela vous demande aussi de devoir vous remettre en question en plus de vous mettre à leur place.

Elle fonctionne plus par émotion que par raison

Elle fonctionne plus par émotion que par raison
Le prisme de vue des femmes c’est à travers le plan émotionnel. Les femmes sont beaucoup plus sensibles à leurs émotions que les hommes. Pour faire simple, les hommes pensent avec leur raison, les femmes pensent avec leurs émotions. C’est ce qui fait dire à certains hommes que les femmes sont illogiques ! Pourtant, c’est loin d’être le cas…Prenons l’exemple de la sensibilité qu’on attribue souvent aux femmes. Être sensible n’est pas genré en soi, et de ce fait, ce n’est pas quelque chose que les hommes ne ressentent pas. C’est juste que depuis leur plus jeune âge, les garçons sont encouragés à être virile, mentalement et physiquement. C’est sur leurs épaules que repose la pensée rationnelle et logique afin d’équilibrer le côté émotionnel et hyper sensible des femmes, selon le conditionnement vieux de siècles. C’est pour cela qu’une femme n’a pas honte de pleurer devant une scène de film triste alors que cette réaction venant d’un homme est beaucoup moins fréquente (bien qu’heureusement, les mentalités évoluent).
Une femme se sentira toujours plus libre d’exprimer son côté empathique et sensible. Même si on la taquine par rapport à ça tout au long de sa vie, elle n’aura pas de complexe à ressentir ce qu’elle ressent, et à l’exprimer.

Elle aime être guidée

C’est un sujet souvent contesté, mais pourtant, à travers les nombreuses relations que j’ai pu observer ou vivre, le bilan reste le même : les femmes aiment être guidées. La gente féminine cherche un environnement où elle pourra évoluer et s’exprimer librement. Elle recherche donc des hommes avec la tête sur les épaules et qui savent ce qu’ils veulent. Des hommes avec un avis et qui savent prendre des décisions plutôt que de répondre « je sais pas, comme tu veux ». En clair, une femme gravitera beaucoup plus vers un homme entreprenant que vers un homme qui se fie à ce que vous lui ditez sans jamais montrer d’initiative ou de prendre les choses en main.

La stabilité émotionnelle est cruciale pour elle

Comprendre la psychologie d’une femme c’est comprendre qu’elle recherche la stabilité émotionnelle chez un partenaire : l’honnêteté, la constance et l’intégrité sont des valeurs qu’elle respect énormément. C’est d’ailleurs pour cela que la phase de séduction représente autant un défi pour beaucoup d’hommes. Les femmes testent les hommes pour savoir s’ils ont ce qu’il faut pour être l’élu de leur cœur mais aussi le futur père de leurs enfants, un compagnon sur qui compter, honnête et fidèle. C’est un acte inconscient mais bel et bien omniprésent dans l’esprit d’une femme. Au-delà de complimenter une fille , si vous souhaitez la comprendre, il faut l’écouter, lui montrer de la tendresse et de l’attention, savoir être patient et sécurisant. Croyez moi que même les petits détails pour faire plaisir à une femme seront remarqués et appréciés. Une femme qui se sent comprise sera forcément plus épanouie dans son couple et dans sa vie en général. Et sachez qu’une femme comprise et écoutée sera beaucoup plus à l’écoute, compatissante et attentionnée envers vous. En clair, il n’y a rien de mauvais à prendre dans toute cette histoire, pour les deux partis.

Elle a besoin que ses émotions soient considérées

À travers l’histoire du monde, les femmes ont trop peu été estimées comme des êtres à part entière. Elles ont été mises dans des cases, les réduisant à de simples ménagères et mères de famille, bonnes dans ces domaines mais pas pour le reste. Et même de nos jours, combien de fois dans sa vie une femme entendra-t-elle – ou des variantes – « arrête d’en faire tout un plat » ou « détends toi » de la bouche d’un homme ? Encore une fois, la société en est la principale fautive. Cela n’est donc pas étonnant que les femmes ont besoin que leurs émotions soient vu comme légitimes. La plupart des disputes dans un couple sont engendrées par une absence de communication, considération et remise en question. La fierté est un vilain défaut, et nous sommes nombreux à la laisser venir entraver la communication et la légitimité des émotions de l’autre lors d’une d’une discorde. Et c’est ce même sentiment de se sentir illégitime dans leurs émotions qui poussent les femmes à devenir contrariées, impulsives ou même colériques.
Elle a besoin que ses émotions soient considérées
Pour récapituler, afin de comprendre les femmes, il faut les écouter, vous mettre à leur place et réveiller votre côté féminin (oui, tout le monde en a un). Rappelez-vous qu’homme et femme, nous partageons plus de points communs qu’on ne le pense. Et finalement, nos différences sont nos forces. Apprenons donc les uns des autres pour devenir des êtres humains équilibrés !
Avertissements : Ne jouez pas avec ses sentiments. Soyez sincère avec elle. Ses parents ne sont peut-être pas d’accord pour votre relation. Ne soyez pas désespéré si elle ne leur a pas parlé de vous ou d’autres personnes. Cela ne veut pas dire qu’elle a honte de vous. Ne flirtez pas avec elle si elle n’est pas intéressée. Vous aurez l’air d’un idiot et elle vous aimera moins qu’avant. Peut-être qu’elle a même un partenaire ou une personne dans sa famille pour la protéger (un cousin, une grande sœur) qui va vous battre .

Conclusion

 N’oubliez pas son anniversaire ! Si c’est le cas, vous devez vous faire pardonner d’un geste généreux. Si vous n’êtes pas beaucoup d’argent, vous n’êtes pas obligé de lui offrir quelque chose de couteux, mais plutôt un présent qu’elle aimera beaucoup. Comprenez les motifs de sa position. Si elle semble en colère ou bouleversée, ne concluez pas immédiatement que c’est votre faute. Ne supposez jamais parce qu’elle vous en veut ou est un peu plus irritée que d’habitude qu’elle a ses règles. Lui demander si elle a ses règles la rendra en colère si elle ne l’était pas avant, car vous ne prenez pas ses sentiments au sérieux. Peu importe le problème, gérez-le comme si c’était important. Après tout, elle ne serait pas contrariée si cela ne comptait pas pour elle ! Ne vous en faites pas trop pour elle et ne la surprotégez pas, sinon elle peut avoir l’impression de ne pas pouvoir prendre soin d’elle-même.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils