COMMENT ÊTRE MOINS POSSESSIF ENVERS (SON OU SA) PETIT(E) AMI(E)

Comment être moins possessif envers son (ou sa) petit(e)?ami(e)

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment être moins possessif envers son (ou sa) petit(e)?ami(e)

Être moins possessif envers son (ou sa) petit(e)?ami(e): la possessivité, c’est prendre la liberté de l’autre… Dans une relation de couple, chacun peut être vigilant, parce qu’on est attaché à quelque chose qui nous est cher, mais cela ne doit pas être aux détriments de la liberté. La possessivité, nous explique le psycho-praticien Jean-Yves Caen, “c’est vraiment l’art de dire qu’on est propriétaire de l’autre”. Or, l’on peut être attaché à la relation amoureuse, au couple, mais sans y faire peser une obligation existentielle. Bien souvent, les gens possessifs ont du mal à être libres avec eux-mêmes. Avoir une relation peut être excitant et merveilleux. Peut-être que vous avez une relation très forte avec une personne qui ne vous est pas indifférente et qui se soucie de vous. Cependant, parfois la jalousie ou le manque d’assurance peuvent prendre le dessus et créer de sérieux problèmes. Vous pourriez vous retrouver à questionner votre petit(e)-ami(e), l’accuser de quelque chose et vous comporter de façon possessive sans le vouloir. Apprenez à être moins possessif(ve). Il vous suffit de vous calmer sur le moment, d’établir la confiance dans le couple et de prévenir les comportements possessifs à l’avenir.

Pourquoi sommes-nous possessifs ?

“Je ne suis pas jalouse, je suis vigilante !” : telle est une phrase prononcée par une dame envers son mari, dans le cabinet où exerce Jean-Yves Caen en tant que psycho-praticien. Celui-ci estime qu'”on peut être attaché à la relation amoureuse, être attaché au couple, mais sans faire peser une obligation existentielle”… Or, la possessivité, c’est un peu comme l’art de dire que l’on est propriétaire de l’autre, et propriétaire de la relation. Dans le couple, on peut donc en effet être vigilant parce que l’on est attaché à quelque chose qui nous est cher, mais pas aux détriments de la liberté. Plusieurs raisons peuvent expliquer que les gens puissent être possessifs. Bien souvent, les personnes possessives ont du mal à être libres avec elles-mêmes, et plus globalement dans leurs relations aux autres. Il est fréquent que ces gens aient des blessures, ou des vécus, des éducations que les ont fortement contraints. Et ainsi, Jean-Yves Caen, qui est aussi thérapeute de couple, estime qu'”on ne leur a pas appris, par exemple, à décider par eux-mêmes, à prendre des risques, à entreprendre, etc.” C’est pourquoi, les personnes possessives recherchent beaucoup la sécurité affective. Voire aussi, des rituels, qui chaque jour doivent les rassurer.

En quoi est-ce gênant, pour le couple, d’être possessif ?

En quoi est-ce gênant, pour le couple, d'être possessif ?
Par la possessivité de l’autre, ces personnes essaient de contrôler ce que le couple doit être, pour les sécuriser elles-mêmes. Il est fréquent que ce type de relation soit marqué par des habitudes très rythmées, des rituels qui reviennent chaque jour. Cela peut leur donner l’illusion qu’il y a quelque chose de permanent, de sécurisant. On l’a dit : souvent, la possessivité est synonyme de besoin de sécurité. “La possessivité est gênante quand elle est aux détriments de l’autre”, affirme encore notre expert. Il existe, parfois, des couples qui sont très possessifs entre eux, et cela leur convient ainsi. Mais cela ne fonctionnera qu’un temps. Car pour Jean-Yves Caen, “dès lors qu’il y a un déséquilibre dans le couple, et que l’un des deux vit la possessivité comme une privation de liberté et une entrave, il y a quelque chose de dommageable“. Ainsi, la personne qui est privée de cette liberté-là va alors en rechercher. Et des mensonges risquent d’apparaître.  De plus en plus, il se crée aujourd’hui des stratégies pour espionner l’autre dans le couple, parfois même via des logiciels. La possessivité est parfois telle, l’un des membres du couple a tellement peur que l’autre aille voir ailleurs, qu’il espionne son smartphone et ses réseaux sociaux.
La personne, alors, n’a plus d’intimité : et cela est fortement dommageable. Car pour qu’un couple puisse se développer, il faut que chacun puisse se sentir libre d’être avec lui-même, d’être lui-même.

Comment devenir moins possessif ?

La possessivité dans un couple est dommageable aussi parce que, forcément, chacun des deux ne fonctionne pas de la même manière. Même si l’on a des goûts communs, on est forcément différent. “La possessivité demande à l’autre d’être ce qu’on est soi. Et en cela, il y a quelque chose d’impossible”, résume Jean-Yves Caen. Alors, comment faire pour arrêter d’être possessif ? De fait, la question du couple pose celle du centre d’évaluation interne, proposée par le psychologue américain humaniste Karl Rogers : selon lui, plus une personne possède cette capacité à revenir vers elle et à autogérer sa vie, plus elle sera alors capable de s’ajuster dans les relations de couples, et dans tout autre type de relation. Et ainsi, sortir de la possessivité, c’est avant tout revenir à soi. S’interroger sur ce qui est en souffrance, chez soi. Un travail sur soi est nécessaire, qui amène à une interrogation sur sa propre difficulté à s’auto-évaluer, s’auto-ajuster, s’auto-conduire. A faire confiance, aussi. “Souvent, la possessivité est liée pour moi à la difficulté à s’auto-piloter”, résume le thérapeute. Dans certains cas, la thérapie de couple peut être envisagée. Elle va, par exemple, pouvoir amener chacun ou l’un des membres à prendre conscience qu’il est possessif.
Ce type de thérapie pourra aider à prendre conscience de ce qui se passe dans la relation, clarifier, et ainsi à réorienter la situation, la façon de fonctionner. Mais Jean-Yves Caen estime aussi que “dans certains cas, et quand il y a une possessivité accrue, il y a nécessité de suivis individuels en parallèle.” Lorsqu’il y a possessivité, c’est ainsi, très souvent, le signe que des fonctionnements sont à modifier au sein du couple, mais également au niveau personnel.

La liberté, une condition pour que le couple fonctionne

Cette possessivité peut aller jusqu’à tuer le sentiment amoureux ! Il n’est jamais bon de posséder quelqu’un, quelle que soit la situation… La liberté d’être est, ainsi, une condition pour que le couple fonctionne. Et avoir confiance, c’est aussi prendre le risque que l’autre puisse décider d’avoir un autre chemin. Pour pouvoir accepter ce défi, ce pari, il y a besoin d’avoir confiance en soi. “Pour moi, un couple c’est l’équilibre entre être soi et être avec l’autre”, résume le spécialiste. Une trop grande possessivité risquera, finalement, d’empêcher l’autre d’être… Pour conclure par les mots de Jean-Yves Caen : “Les relations parfaites n’existent pas : c’est par la communication, par le fait que l’on échange et que l’on partage, que le couple peut avancer.”

Travailler sur son estime de soi

Travailler sur son estime de soi
Vous voyez les relations de votre amie ou amant comme une menace ? Vous cherchez à exclure les autres de votre couple ? Ces comportements montrent clairement une peur de perdre l’autre. Et si objectivement il n’y a pas de réelle raison pour que l’autre vous délaisse, le problème vient de vous ! Et plus précisément de votre manque d’estime pour vous-même. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur, pas étonnant que vous ayez peur qu’il vous quitte ! C’est sur ce point que vous devrez travailler ; d’abord en prenant conscience de votre valeur. Une séance chez le psy ou de coaching aideront les plus récalcitrantes à rétablir leur confiance en elle. En attendant (c’est un long cheminement), essayez de vous mettre à la place de l’autre afin de vous rendre compte que vivre aux côtés d’une personne possessive est loin d’être une sinécure !

Prenez une pause

Lorsque vous vous sentez trop possessif envers votre petite-amie, prenez un moment pour évaluer la situation . Cette pause vous permettra de réfléchir à votre comportement, à la raison pour laquelle vous vous comportez ainsi et à la façon dont cela peut affecter votre relation. Par exemple, si vous êtes tous les deux au restaurant et réalisez que vous devenez jaloux parce que le serveur sourit à votre conjointe, éclipsez-vous pendant une courte période. Essayez de vous détendre si vous ne pouvez pas quitter l’endroit immédiatement. Prenez quelques respirations profondes, tout en vous concentrant pendant quelques secondes. Profitez de ce moment pour essayer de savoir si cette situation vous rend possessif. Par exemple, posez-vous ces questions : « suis-je jaloux ? Est-ce que j’ai un problème de confiance en moi ? Pourquoi suis-je si possessif ? »

Exprimez-vous de façon appropriée

Il est tout à normale de se sentir parfois un peu jalouse ou d’être peu sure de soi. Il est également normal d’exprimer à votre mari ce que vous ressentez tant que vous le faites correctement . Vous pouvez apprendre à être moins possessive envers votre bienaimé en lui parlant et en exprimant votre jalousie ou votre manque d’assurance avec calme et maturité. Décrivez à votre époux vos sentiments et expliquez-lui pourquoi vous les ressentez. Dites-lui ce qu’il peut faire pour vous aider à faire face à ces sentiments. Par exemple, essayez de dire ce qui suit : « je me sens un peu possessive en ce moment. Je sais que c’est idiot, mais je pense que je suis jalouse de l’attention que tu reçois ».

Excusez-vous si nécessaire

Parfois, vous pouvez finir par ne pas vous contrôler et faire quelque chose qui montre des signes de possessivité. Dans de telles situations, n’hésitez pas à vous excuser auprès de votre partenaire et des personnes impliquées dans la situation. Par exemple, supposons que vous avez été désagréable envers un vendeur parce qu’il a salué votre petite-amie. Normalement, vous devez vous excuser auprès des deux. Lorsque vous vous excusez auprès de quelqu’un, vous pourriez dire ceci : « je suis désolé pour ma conduite. C’était inapproprié de ma part, mais cela ne se reproduira pas ». Lorsque vous vous excusez  auprès de votre partenaire, vous pouvez commencer par dire ceci : « je dois m’excuser pour mon comportement. Ma possessivité a pris le dessus. Rien ne justifie ce qui est arrivé ».

Attaquez-vous aux problèmes relationnels

Votre possessivité peut avoir surgi après quelques situations qui ont ébranlé la stabilité de votre relation. Dans ce cas, vous devriez en discuter avec votre partenaire. Ce faisant, vous résoudrez les problèmes sous-jacents, vous saurez si votre relation est forte et commencerez à être moins possessif(ve). Par exemple, expliquez à votre homme que vous aimeriez discuter de certaines des questions qui affectent votre vie de couple. Vous pouvez dire ceci : « pouvons-nous parler des problèmes auxquels nous avons été confrontés ces derniers temps ? » Assurez-vous d’exprimer ouvertement et sincèrement tout ce qui vous a dérangé dans la relation. Souvenez-vous que pour résoudre certains problèmes de couple, comme une trahison, vous devez souvent revenir plusieurs fois sur le sujet et y consacrer du temps. Le fait de laisser les problèmes tels qu’ils sont ne fera qu’empirer la situation.

Faites-lui confiance

Faites-lui confiance
L’un des secrets pour avoir une solide relation est la confiance  . Vous devez croire que votre conjoint se soucie de vous et qu’il est honnête avec vous, car c’est certainement réciproque. Le problème de l’instinct de possession excessif est en partie dû au fait que vous faites comprendre à l’autre que vous ne lui faites pas confiance. Essayez d’être moins possessive et de croire davantage à ses sentiments et à ses actions. Faites-lui confiance lorsqu’il vous dit qu’il sort ou qu’il fait quelque chose. Vous n’avez pas besoin de vérifier s’il dit vrai. Croyez ce qu’il vous dit. À moins d’être sure qu’il vous ment, vous devriez lui faire confiance et le croire sur parole. Croyez aux sentiments qu’il a pour vous. Croyez que votre conjoint vous aime autant qu’il vous le dit.

Respectez votre bienaimée

L’un des problèmes qui découlent du sentiment de possessivité est que vos actions peuvent exprimer un manque de respect envers votre partenaire, vous-même ou les autres. Vous pouvez dire ou faire quelque chose d’humiliant, de condescendant ou de blessant. Si vous essayez de montrer à votre conjointe le respect qu’elle mérite, vous apprendrez à être moins possessif envers elle et à construire une relation plus solide . Parlez-lui respectueusement. Ne lui criez pas dessus et ne dites pas délibérément des choses qui pourraient la blesser. Respectez sa vie privée. Ne fouillez pas dans ses affaires et ne lisez pas ses messages sans sa permission. Ce comportement conduit souvent à des malentendus.

Parlez

Une fois que vous comprenez votre comportement et admettez que vous voulez vous en débarrasser, discutez avec votre conjoint(e) de ce qui s’est passé. Avoir une conversation franche peut vous aider à améliorer ce comportement  . Par exemple, expliquez à votre petite-amie que vous comprenez que vous avez eu un comportement possessif ces derniers temps. Par exemple, vous pourriez dire ceci : « pouvons-nous parler ? Je sais que j’ai été trop possessif dernièrement ». Expliquez-lui ce que vous avez ressenti récemment et dites-lui pourquoi certaines émotions ont surgi. Essayez de dire ceci : « j’étais jaloux à cause des problèmes que j’ai vécus dans mes relations précédentes ». Essayez de l’écouter aussi. Ce devrait être un dialogue, pas un monologue. Vous devez comprendre comment votre comportement a affecté votre partenaire.

Soyez honnête avec vous-même

Reconnaitre que vous êtes trop possessif(ve) envers votre conjoint(e) est l’une des premières étapes pour essayer de vous débarrasser de ce comportement  . Vous devez aussi être honnête avec vous-même sur les raisons pour lesquelles vous ressentez ce sentiment de possessivité et vous vous comportez ainsi. De cette façon, vous serez en mesure de faire face à tout problème qui vous rend si possessif envers votre petite-amie.
Demandez-vous si ce comportement est lié à quelque chose qui vous est arrivé dans le passé. Par exemple, votre ancienne conjointe vous a-t-elle trompé pour quelqu’un d’autre ? Ou, avez-vous grandi dans une famille où il y avait des cas de trahison ? Essayez de comprendre s’il y a une attitude de votre partenaire qui vous amène à être possessif envers elle. Par exemple, a-t-elle l’habitude de flirter avec d’autres hommes ? Si vous avez des problèmes d’autoestime et de manque de confiance, admettez-le. Pensez-vous que vous n’êtes pas attirant ou que votre conjointe est trop bien pour vous ?

Ayez confiance en vous

Parfois, nous succombons à l’instinct de possession excessif lorsque nous ne sommes pas surs de nous-mêmes. Peut-être vous semble-t-il que vous ne la méritez pas. Si vous pensez que la cause de votre problème est associée à un manque d’assurance ou de confiance en vous, essayez d’améliorer votre autoestime pour être moins possessif envers votre petite-amie  . Tenez un journal ou dressez la liste de toutes les qualités que vous possédez. Mettez tout par écrit, qu’il s’agisse de vos beaux yeux, de votre sens de l’humour ou de votre passion pour les mangas. Répétez-vous des phrases positives. Par exemple, regardez-vous dans un miroir et dites ceci : « je suis une personne formidable et Véronique a de la chance de m’avoir, tout comme je suis chanceux de l’avoir ». Lorsqu’elle vous fait un compliment ou fait quelque chose pour vous montrer à quel point elle vous aime, mettez-le par écrit.

Prenez soin de vous

Nous montrons plus facilement notre côté jaloux et possessif lorsque nous sommes fatigués, stressés, affamés ou simplement mal-en-point  . Dans ces cas, nous manquons d’énergie physique et mentale pour combattre les pensées négatives générées par la jalousie et les comportements possessifs. Cependant, si vous trouvez le temps de prendre soin de votre santé, vous serez moins jaloux(se) et possessif(ve) envers votre partenaire. Suivez un régime alimentaire équilibré et mangez des collations saines pour apporter à l’organisme les nutriments et l’énergie dont il a besoin. Faites régulièrement de l’activité physique. Cela peut vous aider à réduire le stress et à rester calme lorsque vous commencez à vous sentir jaloux(se) et possessif(ve). Essayez de dormir 6 à 8 heures par nuit. Mettez en place une routine du coucher afin de pouvoir bien dormir.

Cherchez une aide professionnelle

Cherchez une aide professionnelle
Si votre comportement commence à devenir très sérieux, vous risquez de nuire à la relation et de faire souffrir votre partenaire (et vous-même) émotionnellement, mentalement et même physiquement. Si votre petit(e)-ami(e) ou d’autres personnes vous disent que vous devez modérer votre possessivité, considérez cela comme un avertissement et demandez l’aide d’un professionnel. Un psychologue ou un psychothérapeute peut vous aider à comprendre pourquoi vous êtes si possessif(ve) et à mieux vous contrôler . Si vous êtes membre d’une communauté religieuse, essayez de discuter avec votre chef religieux pour obtenir des conseils. Vous pourriez lui dire ceci : « je suis confronté à quelques problèmes dans ma relation et je voudrais qu’on en parle. Est-ce possible ? J’ai l’impression d’être très possessif ». La thérapie de couple ou familiale peut également vous aider, vous et votre partenaire, à résoudre tout problème que vous pourriez rencontrer.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils