COMMENT TRAVAILLER AVEC LA GÉNÉRATION Y

Comment travailler avec la génération Y ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment travailler avec la génération Y ?

Travailler avec la génération Y : l’appellation « Génération Y » provient de différentes hypothèses ; la première étant que cette génération succède à la « Génération X », qui correspond aux personnes nées après 1965. Pour certains, l’utilisation du « Y » fait référence à la trace du fil des baladeurs sur leur torse. Enfin, pour d’autres, l’emploi du « Y » renvoie au terme « Why » (signifiant « pourquoi » en anglais), insinuant que les membres de cette nouvelle génération ont tendance à contester les normes de la société. Ce qui caractérise la génération Y est leur attachement au monde numérique. Nés à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux, ils ont grandi entourés d’écrans de télévisions, d’ordinateurs, de téléphones et de jeux vidéo. L’utilisation d’objets High Tech est omniprésente dans leur vie quotidienne. Par conséquent, ces hyper-connectés éprouvent une conception de la société et du monde du travail différente de la génération précédente ; les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) ont pris une place dominante dans leur vie privée et leur rapport au travail. La génération Y – nommée aussi Enfants du Millénaire – est celle qui est née entre 1980 et le milieu des années 90. Cette génération comporte 13 millions de personnes en France, 21% de la population. Les parents de ces jeunes gens ont entretenu chez leurs enfants l’idée qu’ils pouvaient réaliser tout ce qu’ils voulaient. Cela a fini par se traduire chez ces jeunes par un sens aigu de l’engagement, mais aussi par une mauvaise éthique professionnelle.
Ces jeunes ont aussi la réputation d’être passionnés par la technologie de pointe, ils sont sociables, optimistes et capables de faire plusieurs choses à la fois. Vous devriez faire l’effort d’être un bon meneur, d’éviter les conflits et de procurer à ces jeunes une structure professionnelle stable et saine, tout comme vous devriez aussi les encourager et leur donner le sentiment d’être des collègues et des employés de valeur, si vous voulez savoir comment travailler avec la génération Y.

Pourquoi il est important d’ajuster son organisation de travail à la génération Y ?

Pourquoi il est important d’ajuster son organisation de travail à la génération Y ?
De nos jours, sur le marché du travail, les anciennes générations et les jeunes générations se côtoient et ne travaillent pas de la même façon : les entreprises doivent atténuer les impacts de cette fracture générationnelle dans leur structure. Selon certaines études, la génération Y devrait représenter 75% de la population active mondiale en 2025 ; ce qui oblige les entreprises à modifier leur organisation de travail. Les « Digital natives » vont donc être majoritairement présents au sein des entreprises ; ce changement générationnel doit pouvoir se transformer en opportunité pour les entreprises. La génération des digital natives utilise de nouveaux codes éloignés de ceux de la génération précédente : les entreprises doivent être consciente de cette rupture générationnelle. Contrairement aux générations antérieures, la génération Y ne recherche pas essentiellement un CDI et la sécurité de l’emploi : l’épanouissement au travail représente un levier important dans leur parcours professionnel. L’entreprise n’est plus perçue comme une unique source financière et sociale : de nombreux facteurs rentrent désormais en compte dans les attentes des salariés, tels que le développement personnel ou encore le respect de l’environnement. Dans les entreprises, les managers doivent prendre en compte les attentes des différentes générations afin d’éviter un conflit de génération.
 La génération Y et les générations passées ne disposent pas des mêmes attentes vis-à-vis de l’organisation du travail : une entreprise doit donc définir une. Dans une entreprise, il est important d’avoir conscience de l’impact de chaque génération sur les pratiques RH : les entreprises doivent comprendre la génération Y mais également les générations plus anciennes et les générations qui arrivent afin de ne pas créer de conflits de génération. nouvelle organisation et transformer les codes traditionnels du monde du travail.

Les astuces pour adapter son management à la génération Y

Face à l’arrivée massive de membres de la génération Y en entreprise, les codes de management ont été bouleversés : les managers et les responsables RH se retrouvent contraints de mettre en place un management adapté aux membres de la génération Y. Les entreprises doivent donc trouver des leviers de motivation afin d’assurer la productivité des nouvelles générations. Nous vous proposons les conseils à appliquer dans votre entreprise pour adapter votre management à la génération Y :

Définissez les objectifs professionnels

Il est important de fournir à cette génération des exemples concrets de ce qu’on attend d’elle au travail. Assurez-vous que ces jeunes gens comprennent bien en détail les tâches que vous leur demandez de faire. Proposez une critique constructive et des éloges quand c’est indiqué. Ces jeunes apprécient de savoir ce qu’ils font et comment le faire. La génération Y a, d’une certaine manière, l’habitude d’avoir le monde à la portée d’un clavier d’ordinateur et s’attend à en explorer toutes les facettes. Ces jeunes voient des solutions quasiment partout. Indépendamment de leurs tâches, ils ont le sentiment d’avoir une meilleure approche de leur travail quand ses tenants et aboutissants sont clairement expliqués, ce qui limite aussi les différentes voies que leur imagination vive peut leur faire emprunter dans le cadre de ce qu’ils doivent faire. Une description écrite du travail à faire peut aider la génération Y à réaliser ce qui lui est demandé de faire. Ces jeunes excellent dans l’art d’appliquer à la lettre ce qui est demandé, aussi longtemps que tout est défini à l’avance.

N’hésitez pas à communiquer avec cette génération, à distribuer des éloges et des blâmes

N'hésitez pas à communiquer avec cette génération, à distribuer des éloges et des blâmes
 Là encore, ces jeunes n’attendent rien de moins que la vérité. Et ils la supportent très bien. Ils veulent savoir exactement ce qu’on attend d’eux et ce qu’ils ont à faire et ils exigent d’être récompensés ou blâmés en conséquence. Ils se sentiront désorientés et peu motivés, ce qui se répercutera sur leur travail et par conséquent leur peu d’ardeur à la tâche si vous ne les informez pas convenablement. Quand un jeune travaille bien, il est non seulement important de le féliciter, mais aussi de le dire à toute l’équipe. La génération Y a tendance à entretenir des relations étroites entre ses membres et si Unetelle a obtenu un avancement à la place de Machin, toute l’équipe veut en connaitre la raison. Soyez explicite. Faites-leur comprendre exactement pourquoi Machin, le fils de bonne famille a été évincé au profit de Unetelle et en quoi les autres peuvent prendre un exemple sur elle. Les récompenses et les blâmes sont très efficaces chez les jeunes de la génération Y. Cela est non seulement clair pour identifier leurs performances, mais cela donne aussi un sens à ce qu’ils font. En ce qui concerne les blâmes, tâchez de garder une certaine logique et de rester aussi clair(e) que possible.

Appliquer les nouveaux modes de recrutement

Les modes de recrutement sont devenus une réelle opportunité pour les entreprises : recruter du personnel qualifié parmi les « Digital natives » constitue un facteur clé de succès à ne pas négliger. Pour susciter l’intérêt des jeunes diplômés de la génération Y, il faut utiliser des modes de recrutement innovants et en cohérence avec leurs attentes et leurs valeurs. Les Digital natives représentent une population relativement jeune avec une vision du travail différente des générations précédentes : les entreprises doivent adopter une stratégie de recrutement différente pour pouvoir les séduire. La génération Y étant la première génération à avoir grandi avec l’univers numérique : le recrutement classique, via les petites annonces de presse par exemple, est proscrit pour laisser place notamment au recrutement en ligne. Les entreprises doivent faire preuve de créativité pour séduire les jeunes travailleurs de la génération internet : être présent sur les médias sociaux représente un véritable atout dans le processus de recrutement. En l’occurrence, la présence sur des réseaux sociaux professionnels tel que LinkedIn, réseau professionnel mondial avec plus de 645 millions d’utilisateurs, est indispensable car cela constitue un large éventail de potentiel candidat qualifié.
La génération Y, qui est constamment connectée à Internet, utilise les réseaux sociaux pour trouver un emploi : il est donc important de communiquer sur ces différentes plateformes afin de recruter la jeune génération. De plus, cela permet de développer la marque employeur de l’entreprise afin de susciter l’intérêt de ces jeunes-adultes. Par conséquent, pour recruter la génération Y et les générations de demain, il faut attirer ces jeunes candidats issus des générations les plus récentes en délaissant les modes de recrutement classiques et en véhiculant une image positive de l’entreprise car ce sont généralement eux qui choisissent l’entreprise dans laquelle ils souhaitent postuler.

Traitez les jeunes de la génération Y en tant que membres de valeur de votre équipe

On a demandé son opinion à cette génération depuis l’enfance et elle a pris l’habitude de prendre des décisions personnelles. On a traité ces jeunes comme des adultes et c’est la raison pour laquelle ils se voient comme des éléments de valeur. Ils n’ont pas seulement besoin d’un emploi. Ils seront ravis de vous suivre, si vous les traitez avec déférence. Incitez les jeunes de la génération Y à donner leur avis et avoir des idées. Résistez au besoin de traiter ces jeunes comme des enfants, surtout si vos propres enfants sont eux aussi de cette génération. Demandez à ces jeunes ce qu’ils peuvent faire pour améliorer les outils technologiques sur le lieu de travail. Ils sont souvent à la pointe de ce qui se fait de mieux et de ce qui est à l’avant-garde.
Traitez les jeunes de la génération Y en tant que membres de valeur de votre équipe

Donnez-leur si possible des tâches qui ont du sens

Les jeunes de cette génération ont aussi des compétences. Ils ont de la valeur et peuvent aller au bout de ce qui leur est demandé. C’est la raison pour laquelle ils pensent que leur emploi devrait aussi refléter leurs propres valeurs. Ils seront plus enclins à s’atteler à une tâche qui a du sens quand ils y croient. Mais nous savons tous qu’il faut aussi parfois accomplir des tâches assez banales et ennuyeuses. Quand c’est le cas, expliquez-leur que cela doit être fait pour le bénéfice de toute l’entreprise. Ces tâches ont un objectif propre et un sens, et cela peut les aider à comprendre que la tâche la plus modeste a de la valeur.
Laissez les jeunes de la génération Y se débrouiller par eux-mêmes, une fois que vous avez réparti les tâches, mais laissez-leur la possibilité de vous poser des questions.

Moderniser l’environnement et l’organisation de travail

Un des principaux leviers de motivation pour la génération Y est la qualité de vie au travail. D’une part, il est important pour les natifs du numérique de disposer de conditions de travail souples en ce qui concerne l’organisation de travail. En effet, la génération Y n’apprécie généralement pas les contraintes et a tendance à privilégier une organisation qui prône la flexibilité avec notamment le télétravail ou les horaires flexibles. D’autre part, la modernisation de l’environnement de travail représente un facteur important pour l’épanouissement des Digital natives dans une entreprise. Il est important pour eux de se sentir « comme à la maison » dans les locaux d’une entreprise. De ce fait, le mobilier, la décoration des bureaux ou encore les espaces de détente constituent un moyen de s’épanouir au travail. Dans un second temps, les membres de la génération Y favorisent la présence d’outils numériques qui leur simplifient la vie en entreprise et leur donnent une image attractive de l’entreprise dans laquelle ils vont évoluer. La digitalisation des ressources humaines permet notamment de simplifier les démarches RH pour tous les collaborateurs d’une entreprise via des technologies comme les logiciels SIRH (Système d’information de gestion des ressources humaines).
 En effet, contrairement à leurs aînés, les générations plus jeunes disposent d’une grande facilité d’utilisation de ces technologies : ils favorisent généralement l’emploi d’outils numériques au détriment de paperasse administrative dans leur vie professionnelle et leur vie privée.

Sachez quels sont leurs objectifs, car pour eux, le travail est primordial

Pour les générations précédentes, un travail se réduisait à un gagne-pain. On allait bosser, on rentrait chez soi et c’était tout. De nos jours, le travail est l’objectif d’une vie. Quand ces jeunes vont faire la fête, ils se définissent par rapport à leur carrière. Leur statut professionnel est tout ce qui compte. Leur travail est le premier déterminant de leur bonheur et l’inverse n’est pas toujours vrai. Chacun possède une motivation qui lui est propre. Certains employés ne jureront que par la cafétéria bio de leur entreprise, tandis que d’autres veulent simplement travailler de façon autonome. Vous serez en mesure de savoir ce qu’ils veulent obtenir à travers leur emploi toute leur vie si vous parvenez à mieux les connaitre. Faites l’effort de mieux connaitre vos collègues de la génération Y pour découvrir leurs objectifs et le rôle qu’ils comptent jouer sur le lieu de travail. Soyez ouvert(e) aux idées de ces jeunes, même si elles tranchent un peu par rapport aux pratiques professionnelles plus traditionnelles.

Laissez-les s’exprimer

Les jeunes de cette génération ont été incités à s’exprimer, à dire ce qui les rendait malheureux ou à remarquer ce qui devait changer . Ils ont de l’audace, ce qui était inconnu aux générations précédentes, surtout sur le lieu de travail. Laissez-les exprimer leurs opinions pendant les réunions. Ils peuvent offrir une contribution importante à l’entreprise. Leurs idées ne seront pas toujours conventionnelles, mais voyez-le comme une bonne chose. Ces jeunes ont souvent des idées d’avant-garde que les générations précédentes n’auraient pas eues. Ils connaissent la technologie sur le bout des doigts et peuvent trouver des idées susceptibles d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise  .
Laissez-les s'exprimer

Prendre en compte l’équilibre vie professionnelle et vie privée 

Contrairement aux Baby-boomers et à la génération X, l’épuisement au travail n’est plus de rigueur et l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle est indispensable pour les membres de la génération Y : ils ne souhaitent généralement pas consacrer toute leur vie au travail comme leurs parents. L’épanouissement personnel est devenu primordial dans la carrière professionnelle des natifs numériques : ils veulent avoir des possibilités d’évolution tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Si un collaborateur de la génération Y ressent du plaisir à exercer les tâches qui lui sont attribuées et que sa vie personnelle est respectée : sa motivation au travail sera conséquente. Par ailleurs, il est essentiel pour les Digital natives de converser des relations de qualité avec l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise. Le facteur social a désormais pris le dessus sur le facteur économique, il est important pour les jeunes de la génération Y d’avoir des interactions sociales : c’est une source de motivation.

Soyez un meneur

Les jeunes de la génération Y apprécient les relations personnelles qui ont du sens. Cela vaut aussi pour leur supérieur, leurs collègues et même leurs relations avec leur propre travail. Vous pouvez leur donner le sentiment d’avoir de la valeur et les diriger dans la bonne direction si vous êtes un bon meneur. Ces jeunes restent assez immatures et malléables. Vous pourriez donc les former pour en faire des éléments d’excellence. Définissez les attentes et le comportement professionnel exigés sur le lieu de travail en démontrant en détail la manière avec laquelle une tâche devrait être accomplie. Étant donné que cette génération n’a pas encore de véritable expérience professionnelle, vous devriez offrir aux jeunes de cette tranche d’âge des sources d’informations qui peuvent les aider à aller au bout de ce qui leur a été demandé de faire.

Parlez aux employés de la génération Y sur un ton positif et encourageant

Soyez optimiste et offrez à vos jeunes des retours constructifs. N’essayez pas d’entrer en conflit avec ce groupe d’âge. Ces jeunes ne réagiraient pas très bien. Comme ils se sentent tous égaux, ils exigent d’être traités avec respect, quelles que soient les circonstances. Soyez ouvert et honnête quand vous communiquez avec les jeunes de la génération Y. Ce groupe d’âge réagit bien à la transparence la plus totale . Néanmoins, il vaut mieux faire de la critique constructive. Tâchez de rester positif tout en étant sincère.

Adapter son management

Aujourd’hui, les membres de la génération Y représentent la majorité de la population active : c’est pourquoi les entreprises doivent adapter leur management. Contrairement aux générations précédents, il n’est plus question d’appliquer le management de type hiérarchique avec les nouvelles générations. La jeunesse d’aujourd’hui est généralement plus attirée par un management bienveillant et horizontal : les membres de la génération Y veulent travailler en collaboration et non sous le poids d’une hiérarchie. Par ailleurs, contrairement à ses aînés, les Digital natives ne travaillent pas uniquement pour gagner un salaire : ils souhaitent donner du sens à leur travail et qu’il soit valorisé. Les jeunes de la génération Y accordent davantage de considération aux motivations intrinsèques qu’aux motivations extrinsèques : les managers doivent donc valoriser le travail effectué plutôt que seulement le récompenser financièrement. En outre, les Digital natives recherchent constamment à perfectionner leurs compétences : il est donc indispensable de leur permettre d’évoluer professionnellement en leur proposant des formations .
Adapter son management

Offrez des incitations autres que la feuille de paie

Dans la plupart des cas, les jeunes de la génération Y ne courent pas après les gros salaires . Bien qu’ils veuillent gagner plus que leurs parents, ils recherchent davantage un certain épanouissement ainsi qu’une expérience professionnelle enrichissante. Offrez à ces jeunes l’occasion de faire un séjour professionnel à l’étranger. Installez un coin pour le petit-déjeuner dans la salle de réunion. Montez un projet caritatif auquel ils peuvent se joindre. Offrez-leur la possibilité de travailler dans le bureau d’une succursale pendant quelques semaines. Sortez des sentiers battus en leur donnant quelque chose qui puisse pimenter un peu leur parcours professionnel.

Sachez que ces jeunes travaillent d’abord pour leur propre compte

Dans certaines sociétés, les employés sont invités à consacrer un jour de la semaine de travail à des projets personnels. Google et Disney fonctionnent sur le mode du projet épanouissant à réaliser dans le cadre du travail  . Les jeunes de la génération Y sont les artisans de l’avenir, vous devriez donc leur laisser le temps d’y parvenir. Après tout, le travail, c’est toute leur vie. Leur emploi est ce qui les définit. Et leur marque de fabrique leur appartient. Il est improbable qu’ils consacrent 110 % de leur temps à votre société. Il y a néanmoins un revers à cette passion pour le travail : ces jeunes ne savent plus séparer le travail et la vie privée. Quand ils bossent, c’est souvent jusqu’à tard le soir et aussi le samedi. Ils s’attendent à travailler sept jours sur sept, mais pas forcément pour vous.

Offrez plus de liberté et de détente sur le lieu de travail

Les jeunes de la génération Y ne s’attendent pas à être enfermés entre quatre murs lugubres de 9 h à 17 h cinq jours sur sept. Ils recherchent aussi de la détente et des choses intéressantes à faire. Vous pouvez leur donner quelques extras pour les motiver, même si ne sont pas forcément des safaris en Afrique. Encouragez les jeunes de la génération Y à participer à des activités au sein et en dehors de l’entreprise. Les fêtes de bureau ou les occasions de faire du bénévolat peuvent encourager ces jeunes à s’engager davantage dans le monde du travail et apprendre quelque chose auprès des collègues plus chevronnés. Autorisez quelques jours spécifiques où le personnel peut se déguiser, apporter une pizza géante à partager entre tous ou programmez une réunion à l’extérieur, sous la forme d’un piquenique. Apportez une table de pingpong dans la salle de conférences. Ayez un réfrigérateur ne contenant que des fromages. Vous pouvez remonter le moral de vos troupes rien qu’en apportant des croissants au bureau.

Gardez à l’esprit que cela concerne aussi les générations précédentes

La critique sur la « décadence de la jeunesse » existe depuis des millénaires, tant dans la Bible que dans l’œuvre de Platon . Vos supérieurs ont dit la même chose de vous quand vous aviez l’âge de la génération Y aujourd’hui. Tâchez donc de mieux les comprendre, car il s’agit aussi de changer la vision de la génération précédente. Vous n’aviez sans doute pas envie non plus d’être bridé quand vous aviez l’âge de ces jeunes. Vous vouliez de la liberté, de l’aventure.
Gardez à l'esprit que cela concerne aussi les générations précédentes
Vous vouliez tout ce que vos parents n’avaient pas. Vous aviez toutes ces idées à partager avec d’autres. Nos désirs évoluent quand nous prenons de l’âge. Quand vous travaillez avec des jeunes de la génération Y, dites-vous bien qu’il ne s’agit que d’un décalage qui se produit avec le temps.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils