devenir garde forestier

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment devenir garde forestier ?

Devenir garde forestier : le garde forestier veille à la préservation d’un domaine forestier. Vous êtes amoureux de la nature et des grands espaces naturels ? Vous avez envie de sensibiliser les gens à l’environnement et à la protection des espèces animales ou végétales ? Travailler en plein air et parcourir de nombreux kilomètres à pied, à vélo, à cheval ou en moto ne vous fait pas peur ? Le métier de garde forestier est peut-être fait pour vous. On vous indique le chemin à suivre pour y parvenir !Seriez-vous attiré par le mode de vie des gardes forestiers ? Les gardes forestiers travaillent à l’intendance des parcs régionaux et nationaux, œuvrant à protéger ces zones naturelles et les animaux sauvages et espèces végétales qui les peuplent. Ils travaillent aussi à rendre les parcs accessibles aux millions de visiteurs qui s’y rendent chaque année. Leurs fonctions sont très variées : ils protègent les zones en danger, donnent des informations aux visiteurs sur les espèces animales et végétales, recueillent des informations scientifiques et conduisent des opérations de recherche et de secours. Cet article présente des informations sur la carrière de garde forestier, les conditions d’accès au poste et les possibilités d’emploi au Service des parcs nationaux ou auprès d’un parc régional.

Note : cet article se base sur le métier de garde forestier tel qu’il est pratiqué aux États-Unis  et au Canada  . Complétez les informations selon votre pays.

Le garde forestier est un employé de la fonction publique  qui veille au respect des lois et des directives en matière d’occupation des terres publiques, de conservation et d’exploitation des forêts, ainsi qu’en ce qui a trait à la transformation des bois abattus. Pour accomplir cette mission, les gardes forestiers peuvent autant travailler sur le terrain qu’en milieu rural ou urbain. En tant que gardien de la forêt, l’agent technique forestier ou garde forestier joue un rôle essentiel dans la préservation de l’environnement. Il élabore notamment des actions de prévention et entreprend des travaux concrets d’aménagement et de mise en valeur des espaces naturels. Il suit généralement une feuille de route indiquant l’aménagement forestier prévu pour les prochaines années.

On distingue trois principales missions confiées au garde forestier :

  • information et sensibilisation des promeneurs concernant les principaux risques (ex : incendie) et les bons gestes à adopter pour protéger la forêt et éviter de nuire à l’environnement. La répression peut aussi rentrer dans son champ de compétences s’il constate une infraction (déchets jetés en pleine nature, chasse ou cueillette interdite).
  • la surveillance des espaces forestiers et la préservation de l’écosystème (gestion des exploitations et des travaux de sylviculture, inventaires forestiers, entretien des arbres et des végétaux)
  • tâches administratives diverses liées entre autres à la planification des travaux d’aménagement.

Quelles sont les qualités requises pour devenir garde forestier ?Devenir garde forestier

La métier de garde forestier requiert d’évidentes compétences relationnelles. En effet, il informe et échange régulièrement avec les randonneurs qu’il est amené à croiser sur sa route. Il doit pouvoir faire preuve de pédagogie pour pouvoir sensibiliser tout un chacun à la préservation des écosystèmes sans jamais tomber dans le côté “donneur de leçons” qui pourrait agacer le public, y compris les plus sensibles à la protection de l’environnement. Toutefois, il doit aussi faire preuve d’autorité et ne pas hésiter à recadrer, voire sanctionner un promeneur lorsqu’il ne respecte ni les lieux ni la loi en vigueur. La bonne distance n’est pas toujours évidente à trouver et mieux vaut ne pas être timide quand on exerce ce métier qui requiert tout de même un minimum d’assurance et de confiance en soi pour pouvoir s’affirmer face aux plus récalcitrants. Parcourant plusieurs kilomètres par jour, et effectuant régulièrement des manipulations d’outils agricoles, les gardes forestiers doivent avoir une excellente condition physique ainsi qu’une bonne endurance.  De plus, avoir un côté bricoleur ne sera pas de trop pour pouvoir s’occuper de petits travaux forestiers !

Une personne qui souhaiterait devenir garde forestier doit aussi développer des connaissances juridiques et connaître sur le bout des doigts la réglementation en vigueur (droit forestier) vis-à-vis de la pêche, de la chasse ou de la cueillette de fruits.  Parce que l’état de santé des espèces végétales peut se deviner via une multitude d’indices visuels, le garde forestier doit avoir un très bon sens de l’observation et un esprit d’analyse aiguisé. Cet oeil de lynx ne saurait être d’une grande aide sans une excellente connaissance de la faune et de la flore propres aux espaces forestiers. Enfin, l’agent forestier travaille seul la plupart du temps, il doit donc faire preuve d’une certaine autonomie dans l’accomplissement de ses diverses tâches.Le garde forestier est chargé de préserver l’environnement et notre patrimoine naturel et paysager. Il est basé dans les parcs et réserves naturels.

Chaque garde forestier ou garde forestière se voit généralement attribuer une zone géographique dans laquelle il exerce ses fonctions, afin de protéger l’environnement contre d’éventuels crimes ou dangers à l’encontre de la faune et de la flore, mais aussi des êtres humains eux-mêmes. Détaillons cela ensemble.

Quelles sont les tâches d’un garde forestier?Devenir garde forestier

Aussi connu sous le nom de patrouilleur, le garde forestier a plusieurs tâches. En voici quelques-unes :

  • Patrouiller et inspecter les territoires forestiers comme les parcs ou les réserves.
  • Faire l’inventaire forestier dans le but de classifier un peuplement forestier à l’aide d’instruments variés.
  • Effectuer des activités reliées aux éclaircies précommerciales, dont l’inventaire avant et après traitement, la délimitation de la zone de travail, l’éclaircissement d’un territoire.
  • Coordonner l’exécution de travaux sylvicoles (délimitation du territoire et tracé des chemins, par exemple).
  • Mesurer et marteler le bois cueilli grâce à des instruments de mesure et de martelage.
  • Accomplir des travaux de reboisement.
  • Effectuer des patrouilles d’inspections et de surveillance pour la protection des forêts et de la faune.
  • Faire appliquer les lois et règlements relatifs à la protection de la faune, à la chasse et à la pêche auprès des usagers des territoires forestiers. Ceci dans le but de prévenir et d’éviter les accidents de toutes sortes, les incendies, les actes illégaux qui risquent de se produire en forêt.
  • Susciter l’intérêt du public en matière de conservation et de protection des forêts et de la faune. Il l’éduque et le renseigne sur les règlements pertinents.
  • Faire office de guide à l’occasion pour certains groupes de touristes effectuant des excursions en forêt.
  • Porter secours à toute personne blessée, malade ou perdue en forêt.
  • Faire partie des opérations de recherche de personnes disparues ou égarées en forêt.

Surveillance

La mission principale du garde forestier englobe toutes les activités de surveillance des secteurs qui lui sont attribués dans les parcs et réserves. En effet, ses interventions sont décisives en cas d’incendie, qu’il soit d’origine naturelle ou criminelle, pour limiter les dégâts. En outre, le garde forestier surveille les niveaux de pollution des points d’eau ou des forêts.

Protection de la faune et de la flore

Le bien-être des animaux est également l’une des missions majeures du garde forestier, notamment en ce qui concerne les espèces menacées (prévention du braconnage). Il surveille également les transactions impliquant l’exportation illégale de fourrures, de peaux, d’ivoire ou d’autres produits issus du trafic animal. Outre la protection de la faune, ces professionnels sauvegardent également la flore, en particulier les espèces protégées du fait de leur rareté ou de leur fragilité. À ce titre, le commerce du bois est également placé sous le contrôle des gardes forestiers.

Décisions en matière de sécuritéDécisions en matière de sécurité

D’un point de vue opérationnel, les gardes forestiers peuvent décider par exemple d’abattre des arbres s’ils sont malades ou qu’ils représentent un danger. Ils sélectionnent aussi les arbustes qui peuvent être utilisés pour la vente de bois. De manière générale, ils doivent veiller à ce que toutes les opérations soient effectuées conformément aux règles.

Prévention des abus et des menaces

Vérifier, contrôler et encadrer l’action humaine pouvant avoir un impact sur la nature fait partie des prérogatives des gardes forestiers. Ils peuvent ainsi mener des enquêtes concernant les abus en matière de construction qui menacent l’équilibre des habitats sauvages. De la même manière, ils peuvent inspecter les zones côtières, lacustres, marines et fluviales pour lutter contre le commerce illégal et le braconnage, ou encore les zones présentant des risques environnementaux comme les glissements de terrain, les affaissements, les coulées de boue ou les avalanches pendant la période hivernale.

Sensibilisation du public

Les gardes forestiers sensibilisent aux problèmes qu’ils traitent au quotidien. Une grande partie de leur travail consiste, en effet, à éduquer la population au sujet de l’environnement dans lequel elle vit. Cela implique des campagnes de sensibilisation à destination des plus jeunes dans les écoles, mais aussi à destination des adultes dans divers contextes.

Compétences et qualités

Sur ce type de poste, le caractère joue un rôle essentiel. En effet, il existe certaines qualités essentielles qui font d’un aspirant garde forestier le candidat idéal. Dans cette partie, nous revenons sur les compétences qui garantiront votre succès en tant que garde forestier.

Résistance physique

Le travail quotidien implique souvent des journées longues et chargées, avec des horaires qui varient en fonction des besoins du moment. Une bonne endurance physique est donc indispensable. En effet, le garde forestier passe de nombreuses heures en station debout ou en voiture, sur des routes souvent en terre battue, loin du confort d’un bureau et dans des conditions météorologiques parfois difficiles.

AdaptabilitéAdaptabilité

Le quotidien du garde forestier est dynamique et implique une réponse rapide aux impératifs qui ne manquent pas de se présenter chaque jour. Vous devez donc être intelligent et organisé face à l’imprévu et savoir faire preuve d’esprit critique. Le poste de garde forestier n’est clairement pas fait pour les gens qui aiment la routine professionnelle.

L’amour de la nature

L’environnement est au cœur de ce métier de la nature. L’amour de la faune et de la flore, de même que toutes les dynamiques impliquant la nature, sont les caractéristiques majeures de ceux qui veulent faire ce métier. Si vous aimez être en extérieur, avez le sens du détail et que vous vous sentez à l’aise à explorer méticuleusement les bois et les parcs naturels, vous avez certainement un penchant naturel pour cette profession.

Comment devenir garde forestier ?

Plusieurs formations de garde forestier sont disponibles. Qu’il s’agisse des concours annuels ou de formations diplômantes, diverses options existent. À ce titre, mentionnons le concours annuel organisé par l’Office national des forêts (ONF), qui offre généralement une quarantaine de places par session. C’est ce que nous vous présentons dans cette partie.

Suivre une formation diplômante

En plus des concours, il existe des formations diplômantes qui permettent de se former au métier et d’acquérir une expertise en alternance. Pour ceux qui possèdent des qualifications supérieures, la concurrence est d’ailleurs relativement faible. En outre, certains diplômes, comme ceux des écoles d’ingénieurs agronomes, permettent d’accéder à différents postes, tant dans la fonction publique territoriale que dans les bureaux d’études liés à la biodiversité. Un diplôme facilite l’accès à la profession, dans le secteur public ou privé. Il existe de nombreuses options et vous pouvez exercer aussi bien dans les espaces publics que privés, dans des parcs ou des réserves gérés par des organismes ou des entreprises privées. Voici une liste des principaux diplômes :

  • BTS Gestion des forêts ;
  • BTS Gestion des travaux forestiers ;
  • Travaux forestiers de la PAC ;
  • BEP Aménagement du territoire, travaux forestiers spécialisés.

En plus de ces formations, il existe des brevets et des certificats tels que :

  • BEPA : brevet d’aptitude professionnelle agricole
  • CAPA : certificat d’aptitude professionnelle agricole

Obtenir une des qualifications des gardes forestiers

Comme nous l’avons mentionné précédemment, un forestier peut augmenter son salaire en fonction des qualifications qu’il possède. Il existe notamment trois qualifications différentes qui augmentent non seulement le salaire, mais aussi le degré de responsabilité d’un garde forestier. En voici le détail :

Ouvrier forestier

Pour rejoindre l’ONF en tant qu’ouvrier forestier, vous devez avoir suivi une formation technique de niveau 5. Les opérateurs sont recrutés par les directions territoriales et les directions régionales de l’ONF. Il s’agit de l’échelon de base.

Technicien forestier

Pour accéder à ce grade, vous devez passer un concours en interne ou en externe. Le concours externe peut être organisé sans condition d’âge, mais à condition de posséder un diplôme spécifique. Si vous n’avez pas de diplôme correspondant, vous pouvez vous inscrire en démontrant que vous avez suivi une formation équivalente, ou que vous possédez une expérience professionnelle pertinente.

Technicien forestier principal

Pour accéder à ce grade, vous pouvez passer un concours interne ou externe. Il n’y a pas de condition d’âge pour le concours externe, mais il est réservé aux titulaires d’un BTS Gestion forestière (bac+2) ou d’un diplôme équivalent. Le concours interne, quant à lui, peut être passé par les fonctionnaires, agents et militaires en service depuis au moins 4 ans.

Technicien forestier en chef

Le dernier grade n’est accessible qu’aux agents des deux premiers grades et se fait par promotion interne. Une fois sélectionné, le candidat effectuera une période probatoire d’un an au cours de laquelle il suivra divers cours de formation. Il s’agit du plus haut échelon.

Décidez quel genre de garde vous souhaitez devenir

Aimeriez-vous travailler dans la campagne ou la nature, à recueillir des données environnementales et à rechercher les personnes qui auraient perdu leur chemin ? Vous voyez-vous plutôt à l’accueil des visiteurs à l’entrée du parc et à transmettre votre connaissance des plantes et des animaux aux enfants ? Avant de vous lancer dans une carrière de garde forestier, il est important de savoir quels rôles vous seront le mieux adaptés. Certains gardes forestiers ont une formation en sciences. Ils recueillent des informations importantes sur la faune et la flore et participent à la prise des décisions qui affectent l’équilibre du parc dans lequel ils travaillent. Ces gardes forestiers ont généralement un diplôme en sciences de la terre ou en sylviculture. D’autres gardes se concentrent sur l’éducation. Ils ont pour responsabilité de dispenser au public des informations sur les espèces sauvages et formations géologiques dans leurs parcs, mais aussi sur la façon dont les parcs sont affectés par la pollution, les déchets et le changement climatique.Décidez quel genre de garde vous souhaitez devenir

Ils apprennent aux gens à apprécier la nature tout en aidant à la préserver. Activités de police et lutte antiincendie relèvent également des compétences des gardes forestiers.  Les gardes sont à la première ligne de sécurité dans les zones isolées des postes de police et casernes de pompiers. Ils s’assurent que les visiteurs suivent les règles du parc dans l’intérêt de la sécurité collective. Perception des droits d’entrée, entretien du terrain, tâches administratives et ventes de permis et d’équipements relèvent aussi typiquement de la responsabilité des gardes.

Prenez connaissance des avantages et inconvénients du poste de garde forestier

Beaucoup de gens souhaitent devenir gardes forestiers, car ils aiment la nature et souhaitent travailler chaque jour en extérieur. En contrepartie, il leur faudra accomplir des tâches manuelles dans des conditions de froid, de chaud ou d’humidité et bien souvent travailler les weekends et jours fériés. Les gardes forestiers travaillant aux activités de police peuvent faire face à des situations dangereuses. Le travail peut aussi parfois être difficile sur le plan émotionnel, comme lorsque les gens se blessent ou se tuent dans le parc. Le travail d’un garde forestier est parfois éreintant, mais souvent épanouissant et la plupart des gardes disent adorer leur travail.

Comprenez l’état d’esprit des gardes forestiers

Les gardes forestiers sont des employés gouvernementaux qui jouent un rôle important dans la protection du territoire de l’État. Que leur rôle principal soit d’éducation, de conservation ou de police, les gardes forestiers devront avoir les qualités suivantes. Ils honorent la nature. Les gardes forestiers passent leurs journées à apprendre du terrain où ils travaillent. Ils se soucient de la protection des animaux, des arbres et autres plantes. Ils sont des leadeurs assurés. Qu’il s’agisse de mener une marche de nuit en forêt ou d’être à la tête d’une expédition de recherche d’un promeneur perdu, les gardes forestiers sont généralement experts de la situation et doivent souvent prendre la responsabilité de guider les autres.

Le travail saisonnier, le weekend ou les jours fériés ne les dérangent pas. La majorité des visiteurs se précipitent dans les parcs pendant les mois chauds et les jours fériés, les gardes forestiers sont le plus occupés lorsque les autres sont en congé.

Obtenez le bon diplôme

Pour devenir garde forestier pour le Service des parcs nationaux, il vous faudra au minimum un diplôme sanctionnant deux années d’études, une année d’expérience professionnelle dans un parc ou une combinaison de ces deux parcours. En général, les gardes forestiers possèdent un diplôme d’administrations publiques, de droit ou de gestion des parcs et des loisirs, mais d’autres diplômes vous donneront également accès au poste de garde forestier. La plupart des services requièrent de leurs gardes un diplôme sanctionnant deux années d’étude, certains postes pourront requérir quatre années d’études. Si vous avez l’intention de vous concentrer sur les domaines de l’écologie et de la conservation, suivez un cursus en sciences naturelles, telles qu’études environnementales, sylviculture, biologie ou géologie.

Familiarisez-vous avec le système des parcs

Visitez des parcs nationaux et régionaux. Faites des recherches sur l’histoire de ces parcs, leurs règles et règlementations. Demandez aux gardes forestiers de ces parcs des informations sur leurs parcours professionnels. Portez-vous volontaire comme assistant de garde, afin d’avoir une compréhension approfondie de ce qu’implique le poste.

Acquérez une expérience professionnelle pertinenteDevenir garde 2

De nombreux parcs recrutent des travailleurs saisonniers sans expérience qui deviennent par la suite gardes forestiers. Vous pourriez aussi être volontaire au sein d’un parc national, régional ou municipal ou même d’un site historique. Envisagez de travailler comme guide touristique ou bénévole dans un musée ou de travailler comme stagiaire au sein d’une association étudiante de conservation.

Contactez les parcs qui vous intéressent

Contactez le bureau qui a juridiction sur la zone où vous souhaitez travailler et demandez comment devenir garde forestier. Les conditions varient d’un service à l’autre, selon les besoins. Si vous voulez travailler dans un parc national, contactez le bureau régional du Service national des parcs. Vous pourrez également trouver des offres de poste en cherchant sur le site Internet officiel du gouvernement fédéral (aux États-Unis). Contactez le service régional des parcs et loisirs, si vous souhaitez travailler dans un parc régional. Ou contactez le service des parcs et loisirs de votre ville, si vous souhaitez travailler dans un parc municipal.

Déposez votre candidature

Le processus de candidature au poste de garde forestier varie selon le service offrant le poste. Dans tous les cas, il impliquera une candidature, des tests, un entretien et le contrôle de vos antécédents, avant d’être finalement recruté. Soyez informé des conditions spécifiques au poste pour lequel vous candidatez et assurez-vous de remplir ces conditions avant de commencer le processus.

Aux États-Unis, il vous faudra passer un examen juridique, appelé Group VI Law Enforcement and Investigation examination

Cet examen est mené par le service national des carrières administratives pour aider le Service national des parcs à déterminer si vous répondez aux critères pour être garde forestier. Il vous sera demandé de passer ce test après avoir postulé à une offre d’emploi via le bureau de gestion du personnel. Si vous voulez être garde forestier chargé des activités de police, vous devrez également suivre le programme de formation adéquate. Aux États-Unis, neuf institutions proposent cette formation, appelée Seasonal Law Enforcement Training Program. Aucune autre formation ou expérience professionnelle ne peut alors se substituer à ce programme et cette formation ne peut être suivie à distance.

Devenir garde forestier, un métier en faveur de la natureDevenir garde forestier

Dans cet article, nous vous avons présenté les différentes voies d’accès au métier, des formations aux concours essentiels, en passant par les compétences requises. Si vous cherchez à savoir comment devenir garde forestier, vous pourrez vous en inspirer pour embrasser une carrière dynamique, passionnante, aux missions extrêmement variées et fondamentales. En effet, la tâche principale du garde forestier reste bien la préservation de la nature. L’environnement est fragile, et l’action des gardes forestiers est capitale pour protéger l’écosystème délicat des forêts et des parcs. Certes, le cœur du métier concerne la protection de la nature, mais il porte aussi, dans le fond, sur la protection de l’être humain lui-même.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils