trouver un mentor

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment trouver un mentor ?

Trouver la mentore ou le mentor qui vous correspond peut faire toute la différence entre la réussite ou l’échec de votre entreprise. Une mentore ou un mentor efficace doit être une source de rétroaction pour vos idées et vos préoccupations, vous tenir responsable de vos engagements et vous donner des encouragements et de sages conseils lorsque vous en avez besoin. Bien loin d’être accessoires, les relations de mentorat représentent l’un des meilleurs moyens d’évoluer dans votre carrière et d’atteindre vos objectifs. En effet, les mentors sont là pour vous aider à prendre les bonnes décisions et vous accompagner vers la réussite.Un mentor est généralement un conseiller ou un enseignant qui vous guide volontairement dans votre travail, à l’école ou dans d’autres domaines de votre vie. Parfois, le mentorat est une relation qui est officiellement organisée entre un professionnel et un débutant et, parfois, il est moins formel, comme dans une amitié avec un modèle. Tandis que la relation de mentorat dépendra de vous, cet article est conçu pour vous aider à trouver des mentors potentiels et à définir cette relation.

Mais comment se trouver un mentor, nous direz-vous ? Pour être honnête, ce n’est pas toujours simple, en particulier la première fois. Heureusement, nous pouvons déjà répondre aux  questions suivantes pour vous aider à vous lancer sereinement dans cette démarche.

Qu’est-ce qu’un mentor ?

Un mentor est un professionnel expérimenté qui vous aide à évoluer dans votre carrière et à atteindre vos objectifs. Vous pouvez voir cette personne comme un modèle, qui vous guide et vous encourage tout au long de votre développement professionnel et personnel. Chaque relation entre mentor et mentoré est unique, mais en règle générale, le mentor devrait faire écho à vos nouvelles idées. À noter également que vous devrez choisir votre mentor parmi les personnes expérimentées du secteur d’activité qui vous intéresse. Le mentor ne passera pas son temps à vous enseigner la pratique, qui viendra à force d’efforts au quotidien. En revanche, il vous aidera à acquérir les compétences intangibles et autres informations interpersonnelles dont vous aurez besoin pour bien remplir votre rôle, sans oublier diverses règles implicites.Qu’est-ce qu’un mentor ?

En tant qu’expert dans son domaine (et le vôtre), votre mentor a développé une intuition et des connaissances approfondies, conditionnées par ses années d’expérience.

Mentor, tuteur et coach : quelles différences ?

Le mentor est un professionnel prêt à vous consacrer du temps en dehors de ses horaires de travail. Bien souvent, le mentorat n’est pas à sens unique : en tant que mentoré, vous recevez des conseils et de l’aide ; quant au mentor, il améliore ses compétences en leadership et en formation à travers cette expérience. De nombreux professionnels choisissent de devenir mentors après avoir eux-mêmes bénéficié d’un mentorat qui les a aidés à atteindre leurs objectifs. Quels que soient le secteur d’activité et le type de mentorat, les mentors ne facturent jamais leurs services. Le mentorat est également moins formel que le coaching : votre mentor ne vous demandera pas de vous exercer chez vous, n’encadrera pas rigoureusement vos efforts et ne fera pas le travail à votre place. Mais alors qu’en est-il du tuteur ? Membre de votre entreprise, celui-ci est là pour vous soutenir, défendre vos intérêts, et éventuellement vous guider lors de vos négociations professionnelles et lorsqu’il s’agit d’obtenir une promotion.  Bien qu’avant tout tuteur, il peut également être mentor. Enfin, parlons un peu de coaching : contrairement au mentor et au tuteur, un coach facture ses services.

Le coaching se concentre généralement sur un ou deux domaines de développement professionnel, par exemple en vous aidant à façonner votre style de leadership ou à faire évoluer vos compétences en gestion d’équipe. À l’inverse du mentorat et du tutorat, le coaching peut également vous permettre d’atteindre vos objectifs dans votre vie privée. Sachez aussi que vous pouvez entretenir une relation à long terme avec votre coach, mais que celle-ci sera toujours davantage professionnelle qu’amicale.

Comment reconnaître un bon mentor ?

Tout le monde n’a pas le profil d’un bon mentor. Pour commencer, vous devez déjà bien vous entendre avec cette personne et vous sentir en confiance, mais ce n’est pas tout pour faire un bon mentorat.

Votre mentor idéal doit être :reconnaître un bon mentor

  • Un expert dans votre domaine : recherchez quelqu’un qui a les compétences, les connaissances et l’expérience nécessaires. Vous vous dites que vous aimeriez lui ressembler ? Dans ce cas, vous avez probablement trouvé le bon mentor !
  • Impliqué dans le mentorat : les mentors sont souvent des professionnels très occupés. Assurez-vous que la personne choisie soit prête à vous consacrer du temps en dehors de ses horaires de travail, que ce soit pour des rencontres quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles.
  • Une personne avec qui vous vous sentez en confiance : avec le temps, le mentorat se transforme en amitié professionnelle, c’est pourquoi vous devez veiller à sélectionner un mentor que vous appréciez.
  • Doué d’une bonne capacité d’écoute : un mentor doit être en mesure de comprendre les défis auxquels vous faites face. S’il veut prodiguer de bons conseils, il doit d’abord pratiquer l’écoute active.
  • Désireux de vous aider à vous remettre en question : nombreuses sont les « erreurs » de parcours dues à notre refus de nous remettre en question. C’est pourquoi vous devez vous trouver un mentor habitué à poser des questions délicates et à bousculer votre façon de penser.
  • Enclin à partager ses expériences passées : le mentorat fonctionne dans les deux sens, tout n’est pas centré uniquement sur le mentoré ou le mentor. Recherchez une personne motivée par l’idée d’apprendre à vous connaître et de partager ses propres expériences.
  • Investi dans vos objectifs à long terme et votre parcours professionnel : bien que ces compétences se développent naturellement au fil du temps, votre mentor devra faire montre d’une intelligence émotionnelle et d’une empathie élevées.

Inutile d’avoir un mentor directeur d’entreprise ou entrepreneur ! En général, mieux vaut plutôt se tourner vers des personnes à la carrière similaire, mais avec 3 à 5 années d’expérience supplémentaires. Ayant fait face à des défis du même type, votre mentor sera mieux à même de vous offrir un soutien et des conseils pertinents.

Comment trouver un mentor reconnaître un bon mentor

Soyons honnêtes, trouver un bon mentor peut s’avérer difficile. Le parcours professionnel de chacun est unique et vous mettrez certainement du temps à trouver la personne qui saura vous guider par ses conseils tout au long de celui-ci. Avant de vous lancer dans la recherche d’un mentor, assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin pour trouver le bon. Commencez par réfléchir à vos objectifs de carrière : comptez-vous rester dans ce secteur d’activité ? Vous spécialiser dans un certain domaine ? Pour cibler le mentor qui vous convient le mieux, vous devez déjà connaître vos propres objectifs. Un fois le type de professionnel identifié dans le secteur d’activité souhaité, vous pouvez vous lancer dans votre recherche. Voici quelques-uns des nombreux endroits où vous pouvez trouver un mentor :

  • Votre propre entreprise
  • Votre réseau professionnel
  • Vos anciens collègues ou responsables
  • Les réseaux et forums en ligne relatifs à votre secteur d’activit
  • Les événements liés à votre réseau
  • LinkedIn
  • Les programmes de mentorat
  • Les réseaux sociaux

Comprenez le rôle du mentor

Comment trouver un mentor : un bon mentor vous aidera à apprendre des choses, mais ne le fera pas à votre place. Un mentor vous guidera avec des exemples. Par exemple, un mentor scolaire offrira des astuces pour être efficace, des conseils et des exemples pour vous montrer des options judicieuses pour réussir, mais il ne vous aidera pas à corriger votre dissertation d’histoire juste avant de la rendre. C’est la différence entre un tuteur et un mentor. Un bon mentor fera ce qui suit :

  • évaluer vos forces et vos faiblesses,
  • vous aider à comprendre la structure et l’organisation d’un sujet,
  • introduire de nouvelles perspectives et corriger toute mauvaise façon de penser,
  • donner un coup de pouce à votre capacité à prendre des décisions,
  • vous familiariser avec les ficelles du métier,
  • vous présenter les ressources importantes et les références utiles.

Trouvez quelqu’un qui va vous apporter des recommandations avec du recul. Archana Ramamoorthy, directrice du développement des produits technologiques de Workday, nous dit : « un mentor peut vous donner une vision extérieure de vous-même et des qualités sur lesquelles vous travaillez, mais cette personne n’a pas à être concernée par les détails quotidiens. »

Envisagez de choisir un mentor scolaire Envisagez de choisir un mentor scolaire

Ce type de mentorat consiste généralement en des sessions en face à face avec quelqu’un qui excelle dans la matière que vous étudiez, qui a le temps pour vous offrir son mentorat et qui est intéressé par votre réussite scolaire. Pensez à ces personnes :

  • aux professeurs, aux instructeurs ou aux autres facultés,
  • à des étudiants plus âgés ou plus expérimentés,
  • à vos frères et sœurs ou à d’autres membres de votre famille.

Pensez à un mentorat sportif et récréatif

Comment trouver un mentor : pensez aux mentors qui excellent dans le sport que vous voulez développer. Même si les compétences athlétiques sont une part importante du mentorat sportif, pensez aussi au côté humain de la relation lorsque vous envisagez de recourir à un mentor sportif. Un bon mentor pour le football sera un bon sportif, un athlète intelligent et une personne toujours présente, mais aussi un joueur de football phénoménal. Pensez à ces personnes :

  • aux coachs et aux assistants,
  • aux joueurs expérimentés de votre équipe ou d’autres équipes,
  • aux athlètes professionnels ou aux athlètes à la retraite,
  • aux entraineurs.

Pensez à un mentor d’affaires

Les mentors d’affaires et les autres mentors professionnels sont généralement des personnes qui réussissent dans leurs métiers dans le domaine que vous espérez pénétrer et qui seront capables de vous donner les ficelles du métier. Cela peut tout concerner, de la bourse à la guitare blues. Réfléchissez à qui fait ce que vous voulez faire mieux que vous ne le faites. Pensez à ces personnes :

  • aux collègues et aux connaissances professionnelles,
  • un ancien patron, même s’il ne vous supervise plus,
  • des professionnels qui ont une très bonne réputation.

Il peut être plus facile de trouver un mentor dans une entreprise existante. « l’une des choses les plus difficiles lorsque l’on commence et que l’on veut rejoindre une startup est qu’il est important d’avoir un bon mentorat pour se développer professionnellement. Selon la startup que vous rejoigniez, cette ressource n’est peut-être pas disponible. Des entreprises établies ont généralement un mentorat développé et des options d’évolution de carrière. »

Envisagez d’avoir recours à un mentor personnelEnvisagez d'avoir recours à un mentor personnel

Comment trouver un mentor : développez une relation avec quelqu’un que vous admirez personnellement, pas uniquement pour ce qu’elle fait, mais aussi pour ce qu’elle est, et comment elle le fait. Pensez aux personnes à qui vous aimeriez ressembler sans raison particulière. Un mentor personnel pourrait être :

  • un voisin,
  • votre barman ou votre barmaid préférée,
  • la personne qui a le style que vous préférez,
  • quelqu’un avec qui vous allez à l’église,
  • le vendeur de votre magasin de disques,
  • un membre du club auquel vous appartenez.

Pensez aux différentes façons de communiquer

Comment trouver un mentor : un mentor pourrait être un voisin ou un camarade de classe que vous admirez, mais il pourrait aussi être quelqu’un que vous n’avez jamais rencontré. Le célèbre livre de Rainer Maria Rilke, « Lettres à un jeune poète », rassemble la correspondance entre un poète célèbre (Rilke) et un jeune apprenti écrivain qui lui envoyait des poèmes et lui demandait des conseils. Pensez à ces personnes :

  • des personnes à succès à propos desquelles vous avez lu certaines choses et auxquelles vous vous sentez connecté,
  • des personnes très présentes sur Internet, mais qui sont accessibles
  • n’importe quelle personne qui remplit les critères pour être un mentor, mais que vous ne connaissez pas encore.

Décidez quel rôle spécifique vous voulez que votre mentor tienne

Écrivez les problèmes ou les exigences spécifiques que vous avez en fonction du champ et du sujet qui vous importe. Répondre aux questions suivantes pourrait vous aider.

  • Qu’est-ce que vous aimeriez apprendre ?
  • Qu’est-ce que vous recherchez chez un mentor ?
  • À quoi « ressemblera » votre mentorat ?
  • À quelle fréquence voudriez-vous le voir ? Où ?

Avoir un mentor vous permettra d’évoluer. Il est passé par plein de choses auxquelles vous allez être confronté, et il peut vous orienter et former votre jugement. »

Faites la liste des possibilitésFaites la liste des possibilités

Créez une liste des mentors potentiels en fonction de vos critères personnels et de vos désirs quant à la relation. Classez la liste en commençant avec vos choix préférés.

  • Cherchez « la totale ». Si vous admirez vraiment la perspicacité en affaires de quelqu’un, mais que vous ne le supportez pas en tant que personne, ce ne sera pas un bon mentor.
  • Visez haut. Les riches et les stars ont des assistants personnels qui apprennent d’eux et font des connaissances basées sur cette relation. Pourquoi pas vous ? Si Christian Audigier est votre mentor professionnel idéal, mettez-le en haut de votre liste. Écrivez à son bureau et essayez d’avoir un rendez-vous.

Vérifiez si votre entreprise ou votre école ont un programme de mentorat pour vous fournir un mentor. Si c’est le cas, voyez s’il convient à vos objectifs et rejoignez le programme.

Réfléchissez à ce que vous direz

Aller voir un professeur après le cours et lui dire « Je pensais à quelque chose : est-ce que vous voulez bien être mon mentor ? » pourrait l’effrayer si vous ne vous expliquez pas. Il s’agit d’un rôle important et d’un grand engagement à demander à quelqu’un si tout ce que vous cherchez c’est de le rencontrer pour boire un café et parler de physiques. Soyez précis et expliquez ce que vous recherchez.  Utilisez le mot « mentor » plus comme un nom que comme un titre. Dire « Je pourrais avoir recours à du mentorat pour trouver comment augmenter mes ventes. Tu as l’air de vraiment maitriser ça, Pierre. Ça te dérangerait qu’on prenne un verre et qu’on en parle ? » est plus attractif pour votre mentor potentiel que « J’ai besoin d’un mentor. Je dois améliorer mes ventes. Aide-moi. » Assurez-vous de ne pas donner de fausses impressions.

Si le vendeur que vous admirez vraiment est du sexe opposé, cela pourrait ressembler à une demande de rencart. Restez sur votre lieu de travail ou à l’université si vous voulez éviter qu’on vous comprenne mal.

Commencez à approcher vos mentors potentiels

Parcourez la liste jusqu’à ce que quelqu’un accepte de satisfaire à la relation que vous lui avez proposée.  Si vous ne trouvez personne du premier coup, ne vous inquiétez pas. Cela n’a peut-être rien de personnel, mais est probablement plus un problème d’emploi du temps ou autre. Recommencez et pensez à des mentors qui ont plus de temps ou qui sont plus désireux de travailler avec vous.

Planifiez vos rencontresPlanifiez vos rencontres

Ne laissez pas la relation en suspens une fois que quelqu’un a accepté. Faites des plans concrets pour vous voir et frapper des balles de golf pour améliorer votre swing ou pour faire de l’algèbre à la maison un jour en particulier. Si la première réunion s’est bien passée, planifiez des réunions ultérieures. À ce stade, vous devriez envisager de demander « Est-ce que ça t’embête si l’on se voit plus régulièrement ? »

Faites un emploi du temps et tenez-vous-y

Même si le mentorat peut majoritairement se faire par mail ou en ligne, ne commencez pas à bombarder votre mentor de questions si cela ne convient pas à l’arrangement qui a été établi au départ. Si la relation se termine naturellement, c’est normal d’y mettre fin. Si vous êtes confiant et pensez que vous vous êtes suffisamment amélioré au niveau des compétences que vous vouliez acquérir avec votre mentor et que vous pensez pouvoir continuer sans vos réunions hebdomadaires autour d’un café, dites-le.

Faites que la relation soit mutuellement bénéfique

Réfléchissez à ce que vous pourriez offrir à votre mentor en retour. Si vous recevez énormément de conseils de votre professeur à propos de vos récits, demandez-lui si vous pouvez l’aider dans ses recherches ou ses ateliers. Programmer le nouveau routeur sans fil serait une bonne façon de gagner ses faveurs. Au fur et à mesure que vous vous améliorez dans votre carrière, Souvenez-vous qui vous a aidé à y arriver. Si les occasions se présentent, n’oubliez pas les mentors qui vous ont aidé.

Montrez votre appréciation

Écrivez à votre mentor pour le tenir au courant de vos progrès et n’oubliez pas de le remercier pour sa contribution. Cela lui fera se sentir utile, nécessaire et compétent dans ce qu’il fait. Soyez précis. Dire uniquement « Merci, tu m’aides tellement ! » n’est pas aussi rassurant que « J’ai trop assuré avec cette vente grâce à tes conseils. Merci beaucoup ! » Pour signifier votre gratitude, vous pourriez offrir un petit cadeau qui dit « merci ». Des petites choses comme un livre, une bouteille de vin ou un repas sont appropriées.

Faites que votre relation avec votre mentor soit strictement professionnelle Faites que votre relation avec votre mentor soit strictement professionnelle

Vous impliquer émotionnellement avec votre mentor n’est généralement pas une bonne idée, particulièrement s’il s’agit d’une personne avec qui vous travaillez. Les interactions décontractées sont possibles et peuvent même être bénéfiques pour votre relation professionnelle. Votre mentor n’est cependant pas supposé être votre meilleur(e) ami(e), évitez donc les sujets trop personnels. En plus de son passé professionnel, vous pouvez par exemple lui poser des questions concernant ses centres d’intérêt vers la fin de la conversation.

En trouvant des centres d’intérêt commun, vous établirez des liens plus profonds avec votre mentor. Si vous n’avez pas de centres d’intérêt communs, cela forgera quand même des liens plus solides entre vous, mais n’abordez pas de sujets trop personnels.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils