LE CLITORIS : TOUT SAVOIR SUR CET ORGANE ULTIME DU PLAISIR FEMININ

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Le Clitoris : tout savoir sur cet organe ultime du plaisir féminin 

Organe intime du plaisir féminin , le clitoris cache encore pour beaucoup de nombreux secrets. Pourquoi est-il si mal connu ? Pourquoi a -t – il été supprimé des manuels scolaires ? Où se situe-t-il ?  A quoi sert-il ? Situé à l ’ intérieur de la vulve, le clitoris est un organe érogène de l ’ appareil génital féminin. Quel est son rôle ? Sa taille ? Pourquoi donne -t-il du plaisir quand il est caressé ? Qu’est-ce que  l ‘ orgasme clitoridien ? Plonger sans tabou dans les mystères du clitoris.

Qu ‘ est-ce que le clitoris ? 

Le clitoris  est un petit organe érectile de l ’ appareil génital de la femme, situé au niveau de la partie intérieure de la vulve. Il ne se résume pas au petit bouton que l ‘ on voit et ressent sous les doigts. Ce n’est que sa partie émergée . Les 9/10e du clitoris sont internes et invisibles. Le clitoris joue un grand rôle dans l ‘ excitation et le plaisir féminin.

Où se trouve le clitoris ? 

Au point de jonction des petites lèvres à l ’ intérieur de la vulve, se trouve le clitoris.

Anatomie du clitoris 

Anatomie du clitoris

Le clitoris de la femme correspond au pénis de l ’ homme. Il comprend également un gland  (3 à 6mm au repos et jusqu’à 6 voire 10 mm lors de l ’ excitation.) Un prépuce et un nerf moteur. Le capuchon du clitoris est la couche de peau qui recouvre et protège le clitoris au niveau de son gland . Le capuchon du clitoris est à la femme ce que le prépuce est à l ’ homme. Il est relié aux petits lèvres. La partie visible du clitoris est de petite taille mais peut, comme le pénis, connaître des érections en cas d ‘ excitation. La partie cachée composée de la tige est de deux racines  plus grande et située à l ’ intérieur du vagin, sous les petites lèvres.

Les deux zones participent au plaisir féminin, et la stimulation, par la pénétration de la partie interne du clitoris a aussi son rôle à jouer.

Schéma du clitoris 

Schema du clitoris

Taille 

La partie visible du clitoris mesure 0,5 et 1 cm, tandis que la tige, invisible et localisée à la suite du gland, peut mesurer jusqu’ à 10 cm

Pourquoi est-ce une zone érogène ? 

Comme le pénis masculin, le clitoris entre en érection lorsqu’il est stimulé et excité. Le clitoris comprend entre 8000 et 10000 capteurs sensoriels, tandis que le gland de l ’ homme en comprend 3000 à 4000 en moyenne. Le clitoris est une zone érogène très innervée et vascularisée et donc particulièrement sensible . Ses tissus érectiles se gorgent de sang en cas d ‘ excitation. Le mode de stimulation, qu’ il s ‘ agisse de masturbation ou de caresses  avec son partenaire, varie selon les femmes, certaines préférant des caresses très légères, et d ‘ autres une plus forte pression.

“En fonction de la position des partenaires pendant la pénétration ou la caresse de la zone, le clitoris est très sensible à l ’ excitation et participe à la puissance de l ’ orgasme. Localisé sur la face intérieure du vagin, la base du clitoris correspond au point-G (à  la zone G) initiale du gynécologue Grafenberg qui a compris son rôle “. Précise Isabelle Braun-Lestrat, psychologue et sexologue clinicienne. “On parle plutôt de zone G car cela touche les tissus nerveux du vagin, de l ’ urètre et de la base du clitoris “.
Manuels scolaires

Pourquoi a-t-il été supprimé des manuels scolaires ? 

Si la découverte du clitoris ne date pas d’hier. (1559), son premier schéma anatomique n’est apparu que bien tard. En 2017, les éditions Magnard mettent fin à une longue omerta datant de 1880. Pourtant, lorsque le professeur italien Matea Realdro Colombo l ’ a identifié, disséqué et étudié au XVIe siècle, il le considérait déjà comme “le siège du plaisir de la femme”. En revanche, il a longtemps été le gras absent des manuels de sciences de la vie de la terre  (SVT) au collège et au lycée. Les essais sur la théorie sexuelle, publiés en 1905 et remaniés jusqu’en 1920 par le neurologue autrichien Sigmund Frend n ‘ ont pas aidé à redorer l ’ image de l ’ organe du plaisir.

Le fondateur de la psychanalyse expose en effet une théorie selon laquelle la sexualité clitoridienne serait infantile. Une petite fille usant du clitoris représente selon lui, “une sexualité inorganisé sexuellement”. Une fois pubère, afin de s ‘ inscrire dans une sexualité organisée socialement, elle ne devait jouir que du vagin. La notion  (fausse) d ‘ orgasme vaginale vient d ‘ ailleurs de Freud. La théorie freudienne s ‘ est aussi répandue largement jusqu’à la fin des années 60. Le clitoris est délaissé par les instances médicales et disparaît alors des traités d ‘ anatomie comme des mentalités. Bien qu ‘ il ait “enfin” été représenté et détaillé dans les manuels Magnard à la rentrée 2017. 

Tout savoir sur le clitoris

A quoi sert le clitoris ? 

Le clitoris joue un rôle fondamental dans l ‘ organisme féminin. Comme c’est une partie de l ’ anatomie très innervée, qui se trouve sur le passage du pénis au moment de la pénétration, le clitoris est alors naturellement pressé, frotté, stimulé .

Orgasme clitoridien : c’est quoi ? 

Le clitoris est le seul organe qui n ‘ a pas d ‘ autres fonction connue que le plaisir. La stimulation du capuchon du clitoris amène à l ’ orgasme. Cette stimulation peut être direct, par frottement, ou indirecte grâce au va-et-vient d ‘ un rapport sexuel. Il existe l ’ idée reçue selon laquelle certaines femmes sont clitoridiennes et d ‘ autres vaginales, mais c’est une idée totalement fausse : il est impossible de déterminer la part que prend chaque zone dans le plaisir. “L ’ orgasme est un orgasme global de toute la zone : parois internes du vagin  et clitoris. Certaines parties peuvent être plus réactive que d ‘ autres “, conclut Isabelle Braun-Lestrat.

Orgasme clitoridien ou vaginal : faire la différence 

L ’ orgasme féminin peut être clitoridien ou vaginal. La question de savoir comment l ’ atteindre et pourquoi les orgasmes sont différents est régulièrement posés par les femmes.

Stimulez le clitoris

Le clitoris est excitable très rapidement grâce à des caresses des doigts, des lèvres, de la langue ou via des frottements réguliers.  Il peut également être excité par un vibromasseur, à sa base, sur les côtés ou à son extrémité. Les caresses du clitoris procure un plaisir et un bien-être intense aux femmes lorsqu ‘ il est excité, il se remplit de sang et libère alors de l’ ocytocine  (hormone du plaisir ). Avec ses quelques 8000 terminaisons nerveuses. Le clitoris demeure indiscutablement l ’ organe féminin qui donne le plus de plaisir aux femmes. Selon une récente étude américaine 36, 6 % des femmes auraient besoin d ‘ une stimulation clitoridienne pour atteindre l ’ orgasme. Alors pour faire monter une femme au septième ciel, mieux vaut savoir manipuler son ?bouton magique?

Tout savoir sur le clitoris

Faire gonfler le bouton rose 

En matiere de clito, une chose est sûre, il n’y a pas de recette miracle. En revanche, ce qui est propre à toutes les femmes, c’est que cet organe ne se manifeste pas d ‘ un coup de baguette magique. Alors inutile de foncer tête baisée , pour faire gonfler la petite cloche. C’est important de se chauffer en douceur à grands coups de préliminaires. Au menu : caresses, érotisme et sensualité.

Mouiller la chemise… enfin le clitoris ! 

Pour des câlins érogènes, il faut penser à bien humidifier la zone car le ? bouton rose ne supporte pas la sécheresse. Pour cela, on peut le lubrifier naturellement au utiliser un lubrifiant artificiel acheté en grande surfaces en  pharmacie.

Caresser les nerfs avec la pulpe du doigt 

Féru de douceur, le clitoris a horreur des geste rapides et brusques. Alors pour le stimuler, il est conseillé d ‘ alterner effleurements et légères pressions pour commencer. Et pour adopter un doigté irréprochable et agréable, mieux vaut manipuler cette boule de nerfs avec la pulpe de votre index .

Faire le tour du cadran 

Le clitoris est réglé comme les aiguilles d ‘ une montre. Pour favoriser sa stimulation, il est important de l ’ effleurer de manière douce et circulaire. Ainsi, le toucher enveloppera tous les nerfs de zone érogène. L ’ expression ? tourner autour du pot ?prend ici tout son sens!

Donner sa langue au chat

Bien que le doigté constitue un biais de stimulation efficace, la langue ne doit pas pour autant être négligée . Considéré comme le préliminaire préféré des femmes, le cunnilingus a l ’ avantage d ‘ humidifier la zone naturellement par le biais d ‘ un mouvement doux et dosé. Nul besoin de lécher brusquement ou rapidement, le clitoris préfère les bouts de langue doux et délicats. Si certaines femmes préfèrent les cunnilingus circulaires, d ‘ autres optent pour des petits coups de langue légers. Pour certaines, aspirer la boule de nerfs serait  même terriblement jouissif.

Opter pour des positions sexuelles adaptées 

Pour stimuler le clitoris, il est aussi possible de passer par la grande porte : le vagin. Ainsi, certaines positions sexuelles permettent de favoriser son excitation. Par exemple, la sacro-sainte position du missionnaire où le pubis de l ’ homme va effleurer le clitoris par va-et-vient. Il est possible d ‘ amplifier ce plaisir en plaçant un coussin sous le dos de la femme. Il est aussi tout à fait possible  (voire même recommandé) de stimuler le ?bouton rose ?naturellement pendant l ’ acte. À vous de jouer et de composer!

Tout savoir sur le clitoris

 Quelles sont les maladies du clitoris 

“Le clitoris peut subir des irritations dues aux frottements de vêtements trop serrés  (pantalon, strings…) mais aussi à des réactions aux matières synthétiques . Il peut aussi souffrir de petites blessures accidentelles. Comme un coup ongle ou de rasoir ” . Explique Isabelle Braun-Lestrat. Selon elle, d ‘ autres maladies peuvent toucher cet organe, comme “les mycoses ou l ’ extérieur d ‘ un herpès vaginal”. Sans oublier “les suites d’ un piercing mal supporté et mal désinfecté”. Elle conseille d ‘ ailleurs que “si une irritation, une douleur ou une sécrétion blanchâtre persiste quelques jours, il ne faut pas hésiter à consulter un généraliste, une sage-femme ou un gynécologue”.

Par ailleurs, sous  des prétextes médicaux, l excision a été largement répandue pendant tout le 19e siècle. Aujourd’hui, cette mutilation féminine est surtout pratiquée pour des raisons culturelles et religieuses. On parle d ‘ excitation quand le clitoris à été coupé  ( et une partie ou la totalité des petites lèvres ). Elle entraîne de graves risques d ‘ hémorragie et d ‘ infections ainsi que des complications sexologues et obstétricales. 

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils