COMMENT SURMONTER SA TIMIDITÉ AVEC LES FILLES

Comment surmonter sa timidité avec les filles ?

 

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment  surmonter sa timidité avec les filles ?

Comment combattre sa timidité avec les filles ? Comment surmonter sa timidité avec les femmes ? La timidité, c’est quelque chose qui freine beaucoup d’hommes dans leurs interactions sociales. Séduire quand on est timide, ça n’est pas évident à premier abord. Et souvent, quand on est timide, on ne se concentre par sur ce qu’il faudrait pour progresser. On focalise son énergie sur le mauvais obstacle. Nombreux sont les hommes et garçons qui deviennent timides lorsqu’il s’agit d’approcher des filles. Cela peut être très déstabilisant. La timidité peut vous empêcher de vous lier avec une personne qui vous est spéciale. Pour vaincre votre timidité, lisez cet article pour obtenir des astuces simples.

La timidité, un vilain défaut

Et beaucoup de mecs timides se tirent eux-mêmes une balle dans le pied. En se persuadant qu’ils sont timides. Le résultat ? Leur timidité augmente. Et ils se persuadent encore plus qu’ils sont timides. Et ainsi de suite. C’est une cercle vicieux. Même si à la base, certains gars n’étaient pas très timides, ils ont décuplé leur timidité par ce processus malsain d’auto-persuasion négative. Or, quand on se persuade qu’on est timide, ça ne donne pas vraiment envie de se bouger. Parce qu’on se dit qu’on est timide et donc que ça ne sert à rien d’aller vers les autres. C’est comme si on se disait qu’on allait perdre de toute façons avant un match ou une compétition. Ça ne nous met pas dans de bonnes conditions. La timidité est un mal qui touche beaucoup de personnes. C’est une véritable plaie qui peut vous pourrir la vie au quotidien. D’ailleurs, les personnes qui en souffrent peuvent en témoigner. Malheureusement, les personnes timides ont du mal à se départir de ce comportement. Alors qu’elle pourrait leur empêcher de profiter de certaines occasions. Par exemple, réussir à vaincre sa timidité avec les filles vous permettra de vivre une belle relation amoureuse et de rencontrer l’amour de votre vie. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de timidité :

La peur de s’ouvrir aux autres 

En général, les personnes timides sont très réservées. Elles ont du mal à s’ouvrir aux autres. Ce sont des personnes introverties qui ne parviennent pas à parler d’eux aux autres. Dans un groupe, ce genre de personnes pendant que tout le monde parlera de ses conquêtes amoureuses ou de ses projets, le timide ne pourra rien dire sur lui. Il va se murer dans un silence alors qu’il peut apporter sa contribution à la discussion.
La peur de s’ouvrir aux autres

La peur de se faire juger 

Ce que beaucoup de personnes ne savent pas, c’est que le timide est quelqu’un qui a peur de se faire juger par les autres. Raison pour laquelle, il préfère rester dans son coin. Il pense que chacune de ses paroles ou chaque acte qu’il va poser, sera forcément commenté par les autres. En plus de la peur de se faire juger, il craint également le regard des autres. Il est fréquent de constater qu’il baisse les yeux lorsqu’il rencontre des filles par exemple, dans la rue.

La peur de s’exprimer 

Derrière sa timidité, le timide adopte une telle attitude pour ne pas décevoir les autres. En effet, il a la peur de ne pas être à la hauteur des espérances des autres. Il doute de ses compétences et est anxieux face à ses performances. La peur du jugement des autres est un frein  à son épanouissement.

La peur de frustrer et de déranger l’autre 

Le timide a du mal à s’affirmer même quand il en a les capacités. Il préfère dans ce cas, rester dans son coin. Il a peur de contredire et déranger ses semblables.

Les conséquences de la timidité

La timidité est un véritable handicap qui peut vous empoisonner tous les jours la vie. Ses effets négatifs sur votre vie sont nombreux :

Sur le plan social 

La relation du timide avec les autres n’est pas au beau fixe. En effet, beaucoup de ses camarades le prennent pour quelqu’un de hautain et d’orgueilleux alors que ce n’est pas du tout le cas. Le timide n’a pratiquement pas de relations sociales, à part quelques rares amis. Il vit toujours recroqueviller sur lui-même et évite énormément de se mélanger aux autres. Il ne participe pas à des activités de groupe et se tient toujours à l’écart quand bien même il en a grandement envie. Le timide vit en marge de la société.

Sur le plan professionnel 

La timidité peut être un frein à votre ascension professionnelle. La timidité peut avoir des répercussions graves sur le travail d’une personne timide. Ce dernier aura par exemple, du mal à travailler en équipe. Ce qui est parfois important en entreprise surtout pour la mise en place de certains projets. Il aura aussi du mal à s’affirmer au travail.

Un frein à son épanouissement 

L’attitude du timide fait qu’il ne peut pas s’épanouir complètement. Il veut généralement faire comme les autres, mais il a peur de leur jugement et de leur réaction. Le timide se prive donc de certaines relations sociales et certains plaisirs dans le but de ne pas être sous le feu des projecteurs des autres. Ce qui fait qu’il accumule de plus en plus de frustration. Il devient ainsi aigri, nerveux et ne tarde pas parfois à faire usage d’agressivité pour exprimer ses sentiments ou ses émotions.
Un frein à son épanouissement

Des difficultés pour parler aux filles 

Pour un timide, c’est un véritable calvaire de s’adresser aux filles. Il a peur de se faire rejeter ou ridiculiser par celle-ci. Même quand il est fou amoureux d’une fille, il a du mal à lui avouer ses sentiments. Sa communication l’empêche à pouvoir tenir une conversation avec les filles. Pour le timide, draguer une fille est une véritable torture. Il considère cela comme une véritable humiliation et il a peur des que dira t-elle. Le timide manque de confiance en lui et pense ne pas pouvoir être à la hauteur pour séduire les filles. A cause de son attitude, il rate ainsi de belles opportunités et l’occasion de vivre une histoire d’amour passionnante.

Des conseils pour vaincre sa timidité avec les filles

Tous les timides pourront vous le confirmer. Leur situation n’est pas du tout facile à vivre. Surtout quand on aime une fille et qu’on a du mal à lui avouer ses sentiments. Pour vaincre sa timidité avec les filles, ce n’est pas du tout compliqué. Il suffit tout juste d’adopter certaines attitudes.

Ne forcez pas

N’espérez pas vaincre complètement votre timidité d’une nuit à l’autre, ou comme par magie. La plupart des personnes que vous rencontrez et à qui vous parlez se retrouvent parfois aussi dans des situations où elles deviennent timides. Il existe différents niveaux de timidité, et le trac est une chose naturelle, alors ne soyez pas trop dur avec vous même, surtout si vous venez de commencer le processus pour vaincre la timidité . Tant de gens font des efforts pour surmonter leur timidité, mais ils n’en parlent pas forcément. Si vous commettez une erreur, oubliez-la. La plupart des gens sont plus indulgents que vous ne le pensez. Chaque fois que vous conversez avec une fille, soyez fier d’avoir essayé.

Entraînez-vous avec un (e) ami (e)

Même quand on est timide, on a forcément une amie avec laquelle on a toujours de bons rapports. Celle-ci pourra par exemple, vous aider à vaincre votre timidité avec les femmes. Pour cela, vous pouvez faire des exercices. Elle dans la peau d’une femme qui doit être draguée et vous dans la peau du dragueur. Plus vous allez vous entrainer avec elle, plus vous aurez confiance en vous et il sera beaucoup plus facile d’aborder d’autre femmes dans la rue. Apprenez également à être compatissant. En effet, les personnes compatissantes ont tendance à se préoccuper du bonheur des autres sans pour autant se soucier de ceux qu’on pense d’eux. Dès aujourd’hui, il faudra apprendre à vous intéresser aux autres. La gestion de l’anxiété sociale est également une très bonne idée. Pour ne plus avoir peur de parler aux filles, il faudrait surtout que vous ayez confiance en vous. Pour développer cette confiance, vous pouvez lire des livres sur le développement personnel, faire du sport en groupe, pratiquer la méditation
Si vous arrivez à pratiquer avec une personne avec qui vous vous sentez à l’aise, vous pouvez obtenir ses avis et aussi être apprécié pour vos efforts. Cela augmentera la confiance que vous avez en vou . Apprenez à créer un contact visuel, sans pour autant fixer longuement les yeux de l’autre, mais à l’aide d’un langage corporel confiant. Apprenez aussi à faire des présentations et à poser des questions. Souriez lorsque vous vous engagez dans une conversation. Vous pouvez pratiquer avec un garçon ou une fille, et même devant un miroir. Lorsque vous vous sentez prêt, invitez une fille à sortir. Cela fait partie de la pratique. Demandez à votre cousine si elle accepte de faire une sortie avec vous, afin que vous puissiez pratiquer vos compétences sociales. Essayez de la complimenter.
Entraînez-vous avec un (e) ami (e)

Ce qui fait avant tout qu’on est timide, c’est l’inaction

Et ce qui fait qu’on est à l’aise, c’est l’habitude. L’habitude de faire des trucs que des mecs timides n’ont pas l’habitude de faire. Et comme vous vous en doutez, l’habitude ça s’acquiert par la pratique. Par le passage à l’action. Il m’est déjà arrivé à cause du boulot de ne pas sortir pendant plusieurs semaines et de perdre un peu l’habitude d’interagir avec les femmes. Et souvent, après un mois ou deux sans avoir abordé de filles, quand j’aborde une inconnue, je ne me sens pas ultra chaud. Tout simplement parce que j’ai perdu l’habitude. La deuxième fille que j’aborde passe beaucoup mieux. Et la troisième aussi. Etc…

 C’est souvent juste une question de se (re)mettre dans le bain

 C’est comme au sport. Quand on ne pratique pas depuis longtemps, on se refroidit. Mais l’habitude revient aussi très vite. Si vous êtes timide avec les femmes, c’est que vous n’avez pas l’habitude de discuter avec les femmes. Et pour devenir à l’aise avec les femmes, il suffit de créer cette habitude.Commencez par faire progressivement des trucs qui vous challengent. Des trucs qui vous font un peu peur. Ça peut consister simplement à aller demander votre chemin à une inconnue dans la rue. Imaginez-vous aborder 5 filles par jour en leur demandant votre chemin (et rien de plus) : Au bout d’une semaine, arrêter une inconnue dans la rue pour lui demander votre chemin sera devenu quelque chose de normal pour vous. Ça ne vous fera plus du tout stresser. Vous serez tout à fait à l’aise avec le fait d’arrêter une jolie fille dans la rue. Une fois que vous serez à l’aise avec ça, vous pourrez ajouter une petite difficulté en vous forçant à faire un petit compliment à la nana, juste avant de la quitter. Vous voyez où je veux en venir ?

L’aisance sociale, ça se travaille :

C’est comme un muscle. Au début vous soulevez des charges légères (simplement demander votre chemin), puis vous ajoutez du poids (faire en plus un petit compliment à la nana). Et à la fin, vous êtes capable d’aborder une femme avec confiance. Et de la séduire. Beaucoup de conférenciers et experts sur les relations sociales sont d’anciens timides. Ils ont eu cette rage de perdre leur timidité et se sont donné les moyens de le faire en adoptant régulièrement de nouvelles habitudes. On sous-estime souvent le pouvoir des habitudes. Souvent, les gens n’osent pas passer à l’action parce que ça leur paraît difficile et qu’ils se disent que ce sera toujours difficile. Or, c’est souvent les premières fois que c’est difficile. Et surtout la toute première fois. Comme je vous l’ai dit, c’est comme à la muscu. Au début on galère même à soulever des poids légers, puis à force de pratiquer on parvient à soulever des charges lourdes facilement.

Allez y pas à pas

Considérez la thérapie contre la timidité comme un processus en plusieurs étapes. Commencez par un sourire. Montrez à tout le monde que vous êtes aimable et approchable. Puis passez à la deuxième étape qui consiste à saluer. Après cela, vous pouvez entamer une petite conversation. Continuez jusqu’à ce que vous deveniez petit à petit ouvert aux personnes. Arrêtez de trouver des excuses à votre timidité et faites quelque chose pour y remédier.

Soyez compatissant

Être compatissant c’est se soucier du bonheur des autres et s’y consacrer. Les gens compatissants se préoccupent moins de l’attention centrée sur eux. Plus vous vous préoccupez des autres, moins vous êtes intéressé par l’image qu’ils ont de vous, ce qui vous permet de vous relaxer en leur présence et de vous sentir mieux avec eux . L’une des manières de pratiquer la compassion est d’aborder une personne qui semble être solitaire et lui proposer un café ou un déjeuner.
Soyez compatissant

Ignorez certaines choses

Si vous voulez avoir du succès en amour et en amitié, vous devez ignorer certaines choses. Parfois, les gens disent des choses qu’ils ne pensent pas vraiment, et vous pouvez aussi mal interpréter leurs dires, alors il vaut mieux ignorer. Ne laissez pas ces commentaires ou avis vous affecter négativement. En vous blâmant ou en vous attardant sur vos erreurs, cela ne vous fera que du mal, et diminuera vos chances de séduire la fille que vous voulez.

Renforcer sa confiance en soi

La peur de se prendre un râteau et d’échouer, telle est l’une des raisons pour lesquelles, de nombreux timides ne sont pas prêts à draguer les filles. Il faut reconnaitre que beaucoup de timides n’ont pas du tout confiance en eux. Pour eux, causer ou draguer une fille est un exercice presqu’impossible. Ils n’ont pas confiance en leur capacité. Pourtant, pour réussir à échanger avec une fille et la séduire, il est très important d’avoir confiance en soi. Ce qui vous permettrait d’éviter les erreurs et de mieux taper dans l’œil de la fille. Il faudra donc commencer par jouer sur vos atouts. Vous avez un corps magnifique ? Il faudra désormais en prendre soin. Pour séduire une fille, on n’a pas forcément besoin de communiquer. Le langage corporel est une excellente arme de séduction. Il est très important de vous faire confiance et de ne pas trop vous focaliser sur ce que la fille va dire. Brisez donc ce manque de confiance et les pensées négatives. Aussi, il est très important de comprendre les raisons de votre peur devant les feuilles. Vous pouvez prendre une feuille et notez tout ce qui provoque vos peurs.

Apprendre à démarrer une conversation avec les filles

Certaines personnes pensent que séduire une fille est la mer à boire. Ce n’est pas du tout difficile au contraire, il faut savoir surtout s’y prendre et toucher là il faut. Les filles ne sont pas  aussi complexes qu’on le pense. Quand on est une personne timide, on ne croit pas souvent à ses capacités pour draguer une fille. Pourtant, il arrive qu’une femme que vous convoitez attende que vous fassiez le premier pas. La première des choses à faire est de savoir démarrer la conversation avec une fille. Il n’existe pas de formule magique, mais il faut juste utiliser certaines expressions. Essayez de parler des sujets qui intéressent véritablement la fille pour pouvoir l’accrocher. Aussi, il faut faire preuve d’humour lors de votre conversation. Il est connu de tous que les femmes adorent les hommes qui les font rire. Si vous y parvenez, vous aurez marqué un bon point. Vous allez vous surprendre de communiquer avec les filles comme si de rien n’était et de multiplier ainsi vos conquêtes féminines. Il est également recommandé de complimenter régulièrement les femmes. En effet, elles aiment se sentir aimées, uniques et mises sur un piédestal. Si vous réussissez à lui faire comprendre qu’elles sont exceptionnelles à vos yeux, elles auront de plus en plus de mal à vous résister. Par ailleurs, il est recommandé lors des échanges avec les filles d’être vous-même. 
Evitez absolument de donner une autre apparence parce que cela pourrait très vite décourager les femmes si elles apprenaient votre supercherie. Essayez certaines phrases d’approche comme Je suis dans la même classe de biologie que toi ou J’aime  ton sac à main. Lorsque vous sortez avec des amis ou votre famille, essayez de lancer une conversation. Après un moment, vous vous sentirez à l’aise dans les conversations
Apprendre à démarrer une conversation avec les filles

Apprenez à surmonter un rejet

Même les grands boxeurs montent sur le ring avec une probabilité d’échec. Vous ne pouvez espérer gagner tout le temps. Au lieu de cela, considérez chaque rencontre avec une femme comme une expérience d’apprentissage positive. Après un rejet, vous réaliserez que ce n’est pas la fin du monde. Vous ne réussirez jamais si vous n’essayez pas. Qui ne tente rien n’a rien.

Concentrez-vous moins sur vous-même

La timidité et l’hésitation interviennent lorsque vous pensez à vos défauts. Au lieu de cela, concentrez-vous entièrement sur la femme avec qui vous parlez. Vous oublierez votre trac, et elle sera flattée par l’attention que vous lui portez . Sachez que la plupart des gens que vous rencontrez sont plus préoccupés par ce que les autres pensent d’eux au point de ne même pas s’attarder sur vous, ni vous juger. Regardez autour de vous, vous verrez que personne ne se moque de vous, ni ne vous juge.

Gérez l’anxiété sociale

Surmontez votre peur de parler aux filles, en créant une confiance en vous-même. Une formation similaire à la thérapie cognitive comportementale peut vous faire reprendre confiance en vous-même à travers des exercices, et vous pouvez aussi participer à des groupes, ou des séances personnelles de coaching ou recourir à une application qui vous permettra de le faire vous-même. Il y a aussi ce site sur l’anxiété sociale qui peut vous inspirer et vous fournir des astuces. Il fournit aussi une méthode d’auto-traitement de l’anxiété sociale. Entraînez-vous en utilisant des situations de la vie réelle et mesurez votre timidité et anxiété avant et après. Vous verrez que votre timidité et votre anxiété diminueront et votre confiance en vous augmentera.

Ne pas avoir peur de l’échec

La difficulté pour certains hommes timides à communiquer avec les filles est qu’ils ont peur de l’échec. Pour eux, ce serait un véritable affront de se faire rejeter par les filles. Et bien, il faut savoir que c’est le jeu de la séduction. On ne peut pas sortir gagnant à tous les coups. Même les grands séducteurs connaissent de temps en temps des échecs. Attention donc à ne pas être trop exigeant envers vous-même. Vous n’êtes pas une  personne parfaite. Il faudra vous fixer des objectifs quotidiennement. Par exemple, aborder deux ou trois filles par jour dans l’intention de les séduire. Ce n’est qu’ainsi que vous parviendrez à vaincre progressivement votre timidité avec les filles. Soyez relaxe et évitez absolument les pensées négatives. En plus de ne pas avoir peur de l’échec, il est aussi conseillé de vous rendre dans les endroits où vous avez beaucoup plus de chances de rencontrer des filles. Ce n’est pas en restant cloitré à la maison ou au bureau que vous pourrez faire de belles rencontres féminines. Fréquentez les endroits où vous pourrez facilement rencontrer des filles comme les boites de nuit, les cinémas, les centres commerciaux, la plage, etc. N’hésitez pas à aborder celle qui vous plait en vous lançant le défi d’en faire votre copine.
Ne pas avoir peur de l’échec

Sortez et socialisez

Rejoignez des activités qui vous intéressent et à travers lesquelles vous pouvez interagir avec des personnes, telles qu’une équipe de sport ou un club de hobby . En interagissant avec vos coéquipiers, vous aurez des opportunités de pratiquer la conversation. Apprenez à connaître vos coéquipiers, et avec le temps, familiarisez-vous avec eux. Prenez des responsabilités dans le groupe. Vous pouvez être le chronométreur ou le preneur de notes. Lorsque vous avez une responsabilité dans le groupe cela diminue la pression et la peur de la conversation  .

Essayez de parler à une personne qui est seule

Il y a des chances qu’elle soit contente de parler à quelqu’un . Aider une fille à passer du bon moment à une fête qu’elle redoutait n’augmentera pas seulement votre confiance en vous, mais vous rendra fier d’avoir aidé quelqu’un.

Parlez à beaucoup de personnes

N’ayez pas peur de converser avec les personnes que vous rencontrez. Vaincre la timidité nécessite de la pratique. Plus vous êtes social, plus vous serez à l’aise. Augmenter lentement vos efforts pour parler à des personnes est une technique que les psychologues appellent l’auto-exposition et fonctionne pour éradiquer les peurs.

Soyez réel 

Soyez vous-même. La plupart des filles arrivent à repérer les vantards et les frimeurs, et ces types ne sont pas appréciés par les filles. Elles préfèrent plutôt les garçons drôles qui restent eux-mêmes. Ne répétez pas des phrases toutes faites. La plupart des filles trouvent cela ringard. Au lieu de cela, commencez en vous présentant et demandez-lui comment se déroule sa journée.

Soyez toujours préparé

Si vous faites partie d’un groupe à l’école au au travail, soyez prêt à échanger des plaisanteries. Par exemple, quelqu’un peut vous demander si vous faites quelque chose d’intéressant le weekend. C’est l’occasion d’en dire plus sur vous et d’étendre la conversation . Lorsque vous entrez dans un nouveau groupe ou dans un nouvel environnement social, essayez d’avoir quelques idées ou quelque chose d’intéressant que vous pouvez mettre en place, mais pas d’une manière voyante. Ne répétez pas ce que vous allez dire. Si vous essayez désespérément de vous rappeler de quelque chose que vous avez pratiqué, vous seriez frustré et embarrassé, surtout si vous oubliez ce que vous étiez sur le point de dire. En cas de doute, posez-lui des questions à propos d’elle. Les filles aiment lorsque vous leur montrez de l’intérêt et les écoutez.

Soyez un bon auditeur

Ne parlez pas durant toute la conversation. Posez des questions ouvertes et écoutez-la simplement. Ayez toujours de nouveaux sujets pour alimenter la conversation . Essayez de ne pas monopoliser la conversation en parlant uniquement de vous, car elle peut ne pas être intéressée par les mêmes sujets que vous. Posez-lui des questions et montrez-lui que vous êtes vraiment intéressé par ce qu’elle dit en posant des questions supplémentaires basées sur ce qu’elle vous dit. Par exemple, si elle vous dit qu’elle va passer le weekend avec sa famille dans leur chalet, ne commencez pas à parler du chalet où vous êtes allé le weekend passé. Au lieu de cela, posez-lui des questions à propos du chalet de ses parents. Donnez des réponses appropriées. Ne tournez pas autour du pot. Si elle vous pose des questions, donnez des réponses directes.
Soyez un bon auditeur

Emmenez-la dans un endroit intéressant

Si vous craignez l’étape de conversation lors de la première sortie, emmenez-la au cinéma ou faites préalablement une activité, pour pouvoir en discuter après.

Le recours à un coach

Il peut arriver que malgré la mise en application de toutes ces solutions, la timidité demeure. On a toujours peur de parler aux filles et surtout on ne sait pas ce qu’il faut leur dire. Et bien, il faut savoir que tout n’est pas perdu. Vous avez encore la possibilité de redresser la barre en ayant recours à un coach. En effet, ce professionnel pourra vous être d’une grande utilité afin de vous débarrasser de cette timidité qui vous pourrit la vie. Le coach va procéder par étape et comprendre d’abord, la raison de cette timidité. Ensuite, en faisant quelques exercices, il vous aidera à vaincre cette timidité avec les filles.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils