COMMENT TROUVER DE BONS SUJETS DE CONVERSATION

Comment trouver de bons sujets de conversation ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment trouver de bons sujets de conversation ?

Trouver de bons sujets de conversation : une conversation est un échange entre deux individus ou plus sur un sujet spécifique. Il est souvent difficile de parler aux étrangers ou aux personnes que l’on rencontre dans des fêtes ou bien avec qui on souhaite avoir une relation privilégiée. Comment décider de ce dont on va parler ? La méthode est facile ! Il suffit de préparer des sujets de conversation amusants et intéressants, d’écouter ses interlocuteurs attentivement et de se détendre en les encourageant à faire de même. Il vous arrive tous les jours de rencontrer de nouvelles personnes. Même si vous savez comment discuter avec les autres, il arrive toujours un moment où vous vous retrouvez bloqué sur le sujet de la conversation et où vous ne savez plus quoi dire. En préparant une liste mentale de sujets de conversation, vous ne vous inquièterez plus jamais de la façon dont vous pouvez continuer la conversation. Tout ce que vous avez à faire est de sortir l’une de ces idées et de continuer à discuter.

Les conversations classiques

Commencez par parler de chose banales, voir très classiques. Le but de cet échange est de briser la glace et permettre à la personne en face de vous de rebondir sur quelque chose de plus intéressant. En plus de cela, si vous ne connaissez pas votre interlocuteur et ses centres d’intérêts mieux vaut commencer à parler d’un sujet classique. Voici quelques sujets très simples à placer dans une conversation qui vont vous permettre de trouver un sujet de conversation : La météo : Certainement LE sujet le plus banal… Il reste cependant très efficace et permet de rapidement engager une discussion.
  • L’actualité : Pour discuter de sujet un peu plus profond, commencez par parler d’un fait divers d’actualité. Vous trouverez des idées dans les journaux (même gratuits) afin de lancer ensuite des conversations, voir des débats.
  • La politique : Attention, voici le sujet le plus “casse gueule”. Évitez d’en parler si vous n’êtes pas à l’aise avec le sujet et surtout ne donnez pas votre préférence politique. Parlez par exemple de la popularité d’une personne célèbre dans ce domaine, d’une réforme …
  • Le cinéma : Voici encore un sujet qui plait énormément. Le cinéma ! Parlez des films à l’affiche, d’une série, d’un film passé récemment à la TV ou tout simplement de l’un de vos films coup de cœur. Normalement, votre interlocuteur devrait rebondir et vous parler à son tour des films qu’il apprécie.
  • Le sport : Une valeur sûr, surtout dans une conversation entre hommes, avec en tête le football, le rugby, le tennis ou encore le cyclisme.
Il existe bien évidement d’autres sujets possibles. Mais ces derniers ont déjà fait leurs preuves et devraient intéresser la plupart des gens. Par contre, essayez de vite enchainer sur quelque chose de plus personnel.

Discutez de l’autre

Le secret le plus important pour savoir faire la conversation est de laisser les autres parler d’eux-mêmes  . Pourquoi ? C’est un sujet qu’ils connaissent bien et ils se sentent probablement à l’aise en en parlant. Essayez les techniques suivantes. Demandez-lui son avis. Vous pourriez vous servir de ce qu’il se passe en ce moment dans la pièce, dans le monde ou n’importe quel autre sujet que vous voulez aborder. Fouillez dans les sujets des « évènements de sa vie », demandez-lui par exemple d’où il vient, où il est né, etc.
Discutez de l'autre

Adaptez les sujets de conversation

Trouvez des démarreurs différents pour des personnes que vous connaissez plus ou moins. Le genre de question que vous posez à quelqu’un dépend de votre degré d’intimité avec cette personne. Voici quelques phrases que vous pouvez utiliser selon votre connaissance de la personne avec laquelle vous discutez. Les personnes que vous connaissez bien : demandez-leur comment elles vont, comment vont leurs enfants, si elles ont fait quelque chose d’intéressant la semaine dernière ou si elles ont vu un bon film récemment. Vous pouvez aussi les encourager à vous parler de leur travail ou leurs études. Les personnes que vous connaissez, mais que vous n’avez pas vues depuis un moment : demandez-leur ce qu’il s’est passé dans leur vie depuis la dernière fois que vous vous êtes vus, si elles travaillent toujours au même endroit ou habitent dans la même zone, si leurs enfants vont bien et si elles en ont eu d’autres. Vous pourriez aussi leur demander si elles ont rencontré vos amis mutuels récemment.

Apprenez à bavarder

Parfois, les gens pensent qu’il s’agit d’échanges superficiels et sans intérêt. Cependant, la conversation anodine joue un rôle social important. Ainsi, des personnes étrangères l’une à l’autre peuvent faire une plus ample connaissance sans stress nigêne . N’hésitez pas à engager une conversation de ce genre sans vous sentir mal à l’aise ou superficiel. Les conversations anodines ne manquent pas d’intérêt non plus !

Faites attention à votre entourage

Souvent, les sujets de conversation dépendent de l’évènement auquel vous assistez  . Par exemple, il est préférable de ne pas parler de politique si vous assistez à une réunion de travail avec vos collègues. Cependant, ce sujet peut convenir s’il s’agit d’un rassemblement politique. De même, vous éviterez de parler travail à quelqu’un pendant une fête organisée par l’un de vos amis, mais vous serez probablement amené à le faire lors d’une réunion professionnelle. Voici quelques facteurs que vous pouvez prendre en compte. Ne perdez pas de vue le but de l’évènement ou la nature du travail en question. Votre conversation peut aussi porter sur un ami commun ou un centre d’intérêt partagé. Évitez les sujets controversés qui n’ont rien à voir avec le sujet de la conversation.
Restez poli et ouvert.

Être cultivé

Lors d’une discussion, divers sujets sont abordés. Impossible de connaitre à l’avance vers ou votre dialogue va dériver. Il est par conséquent important d’être cultivé. C’est le seul moyen d’avoir l’assurance de rester actif lors d’une conversation ! Il est impossible de tout savoir, ou même d’être à l’aise dans tout les domaines. Par contre, vous pouvez avoir un avis sur tout, et expliquer sur quoi votre opinion se base. Encore une fois, le but n’est pas d’argumenter dans le but de convaincre la personne en face de vous, inutile donc de maîtriser chaque sujet sur le bout des doigts… Vous devez simplement pouvoir expliquer (avec des raisons valables et réfléchies) pourquoi vous pensez telle chose sur tel sujet. Une bonne culture générale est suffisante ! Reprenez déjà les points de notre premier paragraphe sur les grands classiques de la conversation, afin d’en maitriser les grandes lignes… Vous n’êtes pas amateur de football ? C’est le sport le plus populaire, essayez au moins de connaitre le classement de votre équipe régionale. Dans l’idéal, essayez de suivre des sites spécialisés de qualité ou abonnez-vous à des magazines. Ne vous contentez pas de regarder les informations le soir, même si cela reste une bonne base. Si la conversation dérive sur un domaine que vous ne maîtrisez pas, n’hésitez pas à dire que ce sujet vous intéresse même si vous n’y connaissez rien. Vous n’aurez plus qu’à poser quelques questions sur le sujet et laisser parler, puis rebondir sur les réponses de votre interlocuteur.

Parler de vous lors de vos discussions

Parler de vous lors de vos discussions
Après, tout … C’est un sujet que vous maitrisez à la perfection non ? N’hésitez pas à parler de vos opinions, de vos émotions, sentiments, vos idées… ou encore de votre vie ! Essayez de rebondir sur un sujet en employant par exemple des “Je pense que…” “A mon avis …”. Mettez en avant vos idées, participez aux débats… Attention cependant à ne pas monopoliser la parole en parlant de votre petite personne, parler de soi est une bonne chose mais il faut savoir le faire avec parcimonie… Il n’y a rien de plus ennuyeux que quelqu’un qui enchaine les “Moi JE”, “Moi J’AI fait ça” etc.

Souvenez-vous des sujets à éviter

Vous connaissez la règle : ne parlez jamais de religion, de politique, d’argent, de relations amoureuses, de problèmes familiaux, de problèmes de santé ou de sexe avec des personnes que vous ne connaissez pas bien. Le risque de dire quelque chose d’offensant est trop élevé, c’est pourquoi vous devez les éviter, ces sujets sont souvent chargés émotionnellement .

Renseignez-vous

Essayez de déterminer ses centres d’intérêt et ses passetemps. Les gens sont complexes et ont des centres d’intérêt, des passetemps et des passions différents. Il existe plusieurs types de questions que vous pouvez poser à propos de ces sujets qui vont presque automatiquement mener à un développement de la conversation. Voici les questions que vous pourriez inclure.
  • Aimes-tu un certain sport auquel tu joues ou que tu suis ?
  • Aimes-tu passer du temps sur Internet ?
  • Qu’aimes-tu lire ?
  • Que fais-tu pendant ton temps libre ?
  • Quel est ton genre de musique préférée ?
  • Quel est le genre de film que tu aimes regarder ?
  • Quelles sont tes émissions télévisées préférées ?
  • Quel est ton jeu de plateau ou de cartes préféré ?
  • Aimes-tu les animaux ? Quel est ton animal préféré ?

Posez des questions simples et non limitatives

Vous ne répondez pas à une question ouverte par un simple « oui » ou un simple « non ». Une telle question exige une réponse détaillée et personnalisée. Posez à votre interlocuteur quelques questions simples sur sa vie. Ainsi, vous ferez connaissance avec lui tout en restant discret. En règle générale, vous pouvez poser des questions similaires à celles auxquelles vous répondez, lorsque vous établissez un profil en ligne.
  • De quelle région êtes-vous ? Comment était-ce ?
  • Où travaillez-vous ? Quelles sont vos occupations ?
  • Que pensez-vous de tel ou tel film ?
  • Quel genre de musique préférez-vous ? Quels sont vos groupes musicaux favoris ?
  • Aimez-vous la lecture ? Pouvez-vous citer trois livres que vous prendrez avec vous sur une ile déserte ?

Donnez une tournure particulière à des questions anodines

Il existe un certain nombre de questions habituelles qu’on pose lors des conversations de prise de contact. Généralement, elles concernent les passetemps, le travail et la famille. Réfléchissez à quelques tournures qui vous permettront d’en connaitre un peu plus sur votre partenaire sans avoir l’air d’être indiscret. Voici quelques idées que vous pourrez essayer.
  • Quelle est la meilleure surprise que vous avez eue dans votre vie ?
  • Comment est votre plus ancien ami ?
  • Quel serait votre emploi idéal ?
  • Quelle est l’activité que vous maitriserez à fond si vous prenez la peine de la pratiquer ?
  • Quel aspect préférez-vous dans votre travail ?
    Donnez une tournure particulière à des questions anodines

Comprendre ses interlocuteurs

Il est important d’observer les gens avec qui vous discutez pour essayer de comprendre quels sujets sont susceptibles de les intéresser. Commencez par regarder les choses facilement identifiables, comme l’âge et le sexe de vos interlocuteurs. Un groupe majoritairement masculin a plus de chance d’aimer le sport qu’un groupe féminin. Ensuite, essayez de regarder si ils travaillent dans le même domaine, voir dans la même entreprise. Là encore, vous pouvez facilement trouver des sujets pouvant être abordés. Avec ces conseils, vous devriez être plus apte à discuter avec une personne ou un groupe de personne. Ces conseils ne vont cependant pas vous permettre de devenir à l’aise du jour au lendemain. Ce sont des clés à suivre, elles vont demander un peu d’entrainement, mais vous verrez normalement des progrès lors de vos discussions.

Parlez de sa famille

Essayez plutôt d’aborder un sujet comme ses frères et sœurs ou des informations d’ordre générales pour ne pas prendre de risques. Assurez-vous de répondre avec enthousiasme pour l’encourager à partager plus d’informations avec vous  . Les parents peuvent être un sujet sensible pour les personnes qui ont souffert pendant leur enfance, qui ont des parents divorcés ou dont l’un des parents est décédé récemment. Le sujet des enfants peut mettre mal à l’aise les personnes qui souffrent de problèmes de fertilité ou de désaccord avec leur partenaire ainsi que les personnes qui veulent des enfants, mais qui n’ont pas encore trouvé la personne ou la situation idéale. Voici quelques questions que vous pourriez lui poser.
  • As-tu des frères et sœurs ? Combien ?
  • Qu’as-tu ressenti en tant qu’enfant unique (s’il n’a pas de frères et sœurs) ?
  • Comment s’appellent-ils (s’il a des frères et sœurs) ?
  • Quel âge ont-ils ?
  • Que font-ils dans la vie (modifiez cette question selon la réponse concernant leur âge, par exemple « vont-ils à l’école » ou « ont-ils trouvé du travail ? »)
  • Ressemblez-vous à vos frères et sœurs ?
  • Avez-vous des personnalités similaires ?
  • Où avez-vous grandi ?

Posez des questions à propos de voyages passés

Demandez à la personne avec laquelle vous discutez où elle s’est rendue. Même s’il n’a jamais quitté sa ville natale, il sera très heureux de discuter des lieux qu’il voudrait visiter. Posez-lui aussi des questions plus précises.
  • Si tu as l’occasion de vivre dans un pays à l’étranger, lequel choisiras-tu, et pour quelle raison ?
  • De toutes les villes que tu as visitées, quelle a été ta préférée ?
  • Où t’es-tu rendu pour tes dernières vacances ? Cela t’a-t-il plu ?
  • Quelle est la pire destination où tu t’es rendu ?

Posez des questions à propos de la nourriture

Posez des questions à propos de la nourriture
La nourriture et les boissons sont un sujet un peu plus sûr à aborder, mais il existe toujours la possibilité d’être tombé sur quelqu’un qui a des problèmes d’alcoolisme ou qui ne boit pas d’alcool. Faites attention à ce que la conversation ne dérive pas sur son régime alimentaire et sur la méthode qu’elle suit pour perdre du poids. Cela pourra faire prendre à la conversation une mauvaise tournure. Voici ce que vous pourriez lui demander.
  • Si tu pouvais avoir un seul repas pour le rester de votre vie, lequel choisirais-tu ?
  • Où aimes-tu aller manger lorsque tu sors ?
  • Aimes-tu cuisiner ?
  • Quel est ton bonbon préféré ?
  • Quelle est la pire de tes expériences dans un restaurant ?

Déterminez les centres d’intérêt de votre interlocuteur

Les gens aiment parler de leurs passions. Si vous avez du mal à trouver des sujets de conversations, donnez à votre interlocuteur l’occasion de s’exprimer sur ses activités préférées ou ses projets . Ainsi, vous le mettrez à l’aise. Il pourra même vous retourner la faveur en vous posant des questions sur vos passetemps.
  • Qui est votre auteur, votre comédien, votre musicien ou votre athlète préféré ?
  • Qu’aimez-vous faire pour vous amuser ?
  • Pratiquez-vous le chant ou jouez-vous d’un instrument ?
  • Faites-vous du sport ou de la danse ?
  • Quels sont vos dons cachés ?

Mettez l’accent sur des sujets constructifs

Les gens ont tendance à participer effectivement à des conversations portant sur des thèmes constructifs au lieu de rabâcher des questions inutiles et oiseuses  . Pour entretenir la conversation, il est préférable de trouver un sujet passionnant et de ne pas recourir aux insultes ou aux critiques. Par exemple, au cours d’un diner, évitez de parler de la soupe que vous n’avez pas aimée, mais évoquez plutôt le dessert que vous avez trouvé délicieux. Il est très bon d’apprendre à résister à l’envie de contredire vos interlocuteurs. Donc, vous devrez exprimer vos idées avec respect sans faire preuve d’obstination  .

Posez-lui des questions à propos de son travail

Ce sujet peut être un peu difficile, car la conversation pourrait prendre la tournure d’un entretien d’embauche. Néanmoins, si vous arrivez à le maitriser correctement sans trop vous étaler, cela pourrait donner une conversation intéressante. N’oubliez pas non plus que cette personne pour suivre des études, être à la retraite ou au chômage. Voici quelques idées pour discuter de son emploi.
  • Que fais-tu dans la vie ? Où travailles-tu (ou étudies-tu) ?
  • Quel a été ton premier petit boulot ?
  • Qui a été ton patron préféré ?
  • Que voulais-tu devenir lorsque tu étais enfant ?
  • Quelle est la chose que tu aimes le plus dans ton travail ?
  • Si tu ne devais pas te préoccuper de l’argent tout en continuant à travailler, quel serait ton emploi de rêve ?

Essayez de deviner la raison de votre présence au même endroit

 Si vous ne vous êtes jamais rencontrés auparavant, il existe de nombreuses informations liées à la raison qui vous a amenés ici. Posez les questions suivantes. Comment as-tu fait la connaissance de notre hôte ? Comment as-tu entendu parler de cet évènement ? (Si cela est pertinent, posez-lui des questions à propos de son implication dans les évènements caritatifs, les triathlons…) Comment trouves-tu le temps nécessaire pour t’impliquer dans des évènements comme celui-ci ?
Essayez de deviner la raison de votre présence au même endroit

Concentrez-vous sur la qualité de la conversation et non sur le nombre de sujets traités

Si vous approfondissez un thème artificiellement pour parler plus longtemps, vous oubliez qu’il est possible de discuter des heures d’un thème excellent. Par conséquent, lorsque vous épuisez une question, passez à la suivante. Une bonne conversation a tendance à être fluide, en passant naturellement d’un sujet à un autre. Si vous devenez pensif, essayez de vous souvenir du parcours que vous avez fait pour aboutir au sujet que vous êtes en train de traiter.

Soyez aimable

Le thème d’une conversation est important pour réussir une conversation, mais votre amabilité l’est plus encore . Votre attitude décontractée peut inciter votre interlocuteur à se mettre à l’aise. Souriez, soyez attentif et montrez l’intérêt que vous portez au bienêtre d’autrui.

Faites-lui un compliment sincère

Essayez de lui faire un compliment à propos de quelque chose qu’il a fait plutôt qu’à propos de ce qu’il est. Cela vous permettra de faire continuer la conversation en lui posant des questions à propos de cette compétence. Si vous dites à votre partenaire de conversation qu’il a de beaux yeux, il va vous remercier et la discussion va en rester là. Assurez-vous d’avoir l’air joyeux lorsque vous faites un compliment pour qu’il comprenne votre sincérité. Voici quelques phrases que vous pourriez lui dire. Si vous pouvez complimenter votre interlocuteur, n’hésitez pas à le faire sincèrement et honnêtement. Ainsi, en montrant votre intérêt, vous pourrez entamer une conversation et encourager votre interlocuteur à se mettre à l’aise  . Voici quelques exemples de compliments.
  • J’ai adoré ta performance au piano, depuis combien de temps en joues-tu ?
  • Tu avais l’air vraiment sûr de toi pendant ton discours. Comment as-tu appris à écrire des présentations aussi géniales ?
  • Ta course a été incroyable, combien de fois par semaine t’entraines-tu ?
  • J’aime vos boucles d’oreilles. Pouvez-vous me dire où vous les avez achetées. »
  • « Le plat que vous avez apporté au repas en commun était succulent. Quelle est votre recette ? »
  • « Le football est un sport fatigant. Vous devez vous maintenir en excellente forme ! »
  • Vous pouvez aussi parler de votre hôte, notamment si vous le connaissez bien .

Restez léger

Vous ne pouvez pas vous attendre à des miracles lors de vos premières interactions avec quelqu’un. Le seul espoir que vous pouvez avoir est de créer un lien initial. Vous aurez le plus de chances si vous vous cantonnez à des sujets intéressants et distrayants et il pourrait être utile d’injecter un peu d’humour dans la conversation  . Évitez de discuter des problèmes de votre vie ou d’autres situations négatives. Si vous vous êtes déjà rendu compte que les autres vous regardent étrangement lorsque vous abordez ces sujets, c’est simplement parce que les autres ne s’attendent pas à ce que vous parliez de sujets aussi graves dans une conversation décontractée. La plupart des gens recherchent des sujets polis, intéressants et légers et vous pourriez jeter un froid sur la conversation et même y mettre un terme en abordant des sujets plus graves.

Posez des questions de suivi

Pour avoir des sujets de conversation, l’un des meilleurs moyens consiste à encourager votre interlocuteur à exprimer ses sentiments, ses pensées et ses idées. Soyez attentif, lorsque votre interlocuteur évoque des détails concernant sa vie privée ou quand il raconte une histoire  . Posez des questions pertinentes. N’essayez pas de détourner la conversation vers vous-même  . Voici certaines questions que vous pourrez poser.
  • « Pourquoi aimez-vous tel sport, tel spectacle, tel film ou tel groupe musical ? »
  • « J’aime ce groupe musical aussi ! Quel est votre album préféré ? »
  • « Pourquoi êtes-vous attiré par ce groupe ? »
  • « Je n’ai jamais visité l’Islande. Que recommandez-vous à ceux qui projettent d’y aller ? »

Désamorcez les sujets épineux

Désamorcez les sujets épineux
Parfois, vous êtes en face d’un sujet controversé, malgré tous les efforts que vous avez faits pour l’éviter. Si votre interlocuteur ou vous-même abordez une question délicate, vous pouvez l’esquiver poliment et soigneusement  . Voici des exemples que vous pouvez employer.
  • « Nous devrions peut-être laisser ce débat aux politiciens et passer à un autre sujet. »
  • « C’est un sujet difficile et je ne pense pas que nous pourrons le résoudre maintenant. Pourrions-nous laisser cela pour une autre fois ? »
  • « En fait, cette conversation me rappelle… (un sujet neutre). »

N’ayez pas peur du silence

Le silence ne doit pas forcément être bizarre. Il vous permet de vous faire une idée de la personne en face de vous ou de penser à des sujets de discussion. Cela vous donne à tous les deux un moment pour respirer et pour faire une pause raffinée  . Cependant, un silence peut devenir bizarre si vous devenez nerveux ou si vous essayez de combler ce silence parce que vous vous faites du souci.

Partagez des centres d’intérêt en commun

Par exemple, si vous vous rendez compte que vous aimez tous les deux courir, passez un peu de temps à discuter de ce point commun. Cependant, sachez qu’à un moment ou à un autre, vous allez devoir passer à un autre sujet. La plupart des gens trouveront gênante une conversation de 45 minutes au sujet de la course  . Discutez des personnes qui partagent vos centres d’intérêt et de leurs succès. Par exemple, vous pourriez connaitre tous les deux le gagnant du marathon de l’année dernière et l’un de vous pourrait savoir ce qu’il a fait depuis. Discutez des nouveaux équipements, des nouvelles techniques, etc., liés à votre centre d’intérêt. Suggérez de nouvelles choses que vous pourriez essayer ensemble en lien avec votre centre d’intérêt en commun, par exemple vous pourriez vous donner rendez-vous pour faire quelque chose de nouveau ensemble.

Cherchez des points communs et acceptez les différences

C’est magnifique, si vous partagez une passion avec votre interlocuteur. Cependant, vous pourrez essayer d’apprendre davantage sur de nouveaux lieux, de nouvelles personnes et des idées que vous ignorez  . Trouvez un équilibre entre la maitrise des points connus et une curiosité à propos des questions nouvelles. Par exemple, si vous jouez au tennis avec votre partenaire, vous pouvez lui offrir de choisir sa raquette. Si vous aimez le tennis et qu’il préfère les échecs, vous pouvez lui demander de vous expliquer les règles du jeu et vous dire si elles diffèrent de celles des tournois de tennis.

Trouvez une nouvelle direction en émettant des hypothèses

Cela pourrait vous sembler étrange au début, mais essayez-le et observez comment la conversation s’ouvre dès ce moment-là. Voici quelques questions qui invitent à la réflexion et qui pourraient faire continuer la conversation.
  • En prenant en compte tout ce que tu as accompli jusqu’à maintenant, à ton avis, quelle est la chose qui a été la plus importante pour toi ou la plus bénéfique pour ta communauté ?
  • Si tu pouvais être riche, célèbre ou influent, que choisirais-tu et pourquoi ?
  • Vis-tu en ce moment le meilleur moment de ta vie ?
  • Si tu ne pouvais posséder que 10 choses, lesquelles choisirais-tu ?
  • Si tu ne devais choisir que cinq aliments et deux boissons à consommer pour le reste de ta vie, lesquels choisirais-tu ?
  • Crois-tu que les gens créent leur bonheur ou que cela leur arrive au hasard ?
  • Que ferais-tu si tu pouvais porter une cape d’invisibilité ?
  • Crois-tu au libre arbitre ?
  • Quel animal crois-tu que tu serais si quelqu’un te changeait en animal ?
  • Quel est ton super héros préféré et pourquoi ?
  • Choisis cinq personnages historiques que tu voudrais inviter à un diner personnel chez toi.
  • Si tu devais gagner au loto demain, comment dépenserais-tu ton argent ?
  • Si tu pouvais être célèbre pendant une semaine, quel domaine choisirais-tu ? (Ou alors : quel genre de star voudrais-tu être ?)
  • Crois-tu encore au père Noël ?
  • Pourrais-tu vivre sans Internet ?
  • Quelle est ta destination de vacances de rêve ?
    Trouvez une nouvelle direction en émettant des hypothèses

Notez les questions qui créent des réponses positives

Repensez aux conversations réussies et réutilisez les techniques qui marchent du moment qu’elles continuent à marcher. De la même façon, souvenez-vous des sujets qui ont l’air de mettre les autres mal à l’aise ou de les ennuyer et évitez-les à l’avenir.

Partagez à égalité le temps de parole

Trouvez des sujets de discussion, car c’est l’un des atouts d’une personne qui aime parler avec les autres. Cependant, il est aussi important de savoir garder le silence. Après tout, votre interlocuteur devrait aussi participer à la conversation  . Essayez de partager également le temps de parole pour permettre à chacun de vous de se sentir apprécié et valorisé.

Soyez attentif à l’actualité

Vous aurez probablement des choses passionnantes à partager, si vous êtes au courant des grandes questions de notre époque . Suivez les actualités, informez-vous au sujet de la culture populaire, l’art et les sports. Ainsi, vous aurez les moyens de construire une conversation intéressante qui pourra plaire à vos interlocuteurs. Voici quelques sujets classiques qui vous aideront à commencer une conversation passionnante. Posez une question concernant les performances de l’équipe de sport de la région. Pensez à parler d’un important évènement local, par exemple un concert, un défilé ou une pièce de théâtre. Vous pouvez aussi évoquer un nouveau film, un album musical ou un spectacle. Il est également possible de rappeler des évènements d’actualité.

Renseignez-vous à propos de l’actualité

Renseignez-vous à propos de ce qu’il se passe dans le monde et essayez de demander à votre partenaire de conversation son opinion à propos des derniers incidents parus aux informations. Souvenez-vous cependant qu’il vaut mieux éviter de parler de politique  . Souvenez-vous d’histoires amusantes, cela pourrait faire rire la personne avec laquelle vous discutez et lui faire rappeler une autre histoire amusante qu’il a lue.

Soyez concis

Vous devez bien sûr trouver de bons sujets de conversations pour maitriser cet art, mais vous devez aussi faire attention à la façon dont vous parlez de ces sujets  . Assurez-vous de ne pas tourner autour du pot et d’aller droit au but. Essayez de ne pas vous écarter du sujet lorsque vous abordez un sujet de conversation ou vous risquez de perdre l’attention de votre partenaire !

Montrez votre sens de l’humour

Vous pouvez trouver des sujets de conversation intéressants, en racontant des plaisanteries et des histoires drôles, si vous êtes doués pour en faire . Ne forcez pas votre sens de l’humour pour faire rire autrui, mais vous pouvez l’inclure dans vos conversations d’une manière aimable et polie. Veillez à exclure de vos plaisanteries les insultes, les sarcasmes et les propos scatologiques. En effet, cela peut être rebutant.

Soyez vous-même

Ne faites pas semblant d’être un expert dans une matière dont vous ignorez presque tout. Soyez honnête et partagez vos passions avec autrui. N’essayez pas de tromper votre interlocuteur en prétendant être ce que vous n’êtes pas  . Il est utile d’être sprituel, drôle et intéressant, mais ne vous inquiétez pas, si vous n’arrivez pas à être tout cela à la fois. Soyez tout simplement agréable, aimable et authentique. Par exemple, au lieu de faire semblant d’avoir une grande expérience des voyages en Espagne, vous pouvez dire en toute simplicité : « oh ! Je n’ai jamais visité l’Espagne. Quelle est la région que vous aimeriez découvrir ? »
Soyez vous-même

N’ayez pas peur des idées conventionnelles ou des réflexions anodines

Parfois, les gens hésitent à participer à des conversations à cause de leurs idées, qui ne sont pas originales, brillantes ou pleines d’imagination. Cependant, vous ne devrez pas être intimidé si vos idées ressemblent à celles de tout le monde  . Si vos connaissances à propos de la peinture de Monet ne vont pas au-delà de ce que vous avez appris au lycée, n’hésitez pas à partager votre savoir, aussi modeste soit-il et à apprendre de ceux qui sont plus expérimentés que vous.

Souvenez-vous des conversations que vous avez eues avec votre interlocuteur

S’il ne s’agit pas de votre première rencontre, posez-lui une question en rapport avec votre conversation précédente  . Prépare-t-il un travail d’envergure ou une manifestation sportive ? A-t-il parlé de ses enfants ou de son conjoint ? Si vous démontrez que vous vous souvenez de la teneur d’une conversation antérieure, votre interlocuteur vous en sera reconnaissant et pourrait se monter plus ouvert.

Pensez à des évènements exceptionnels que vous avez vécus

Souvenez-vous des situations étranges, intéressantes, déconcertantes ou drôles que vous avez vécues récemment. Avez-vous eu des rencontres amusantes ? Avez-vous constaté des coïncidences étranges  ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à en parler dans votre conversation.

Terminez poliment votre conversation

Procédez ainsi, quand vous remarquez que votre interlocuteur devient distrait ou ennuyé. Il vous suffit de vous excuser gentiment avant de partir vers un autre emplacement pour commencer une nouvelle conversation  . Souvenez-vous qu’une conversation réussie n’est pas nécessairement longue. En effet, une conversation brève et amicale a aussi son charme. Voici quelques idées pour mettre fin poliment à une conversation en cours.
  • « Ce fut un réel plaisir de faire votre rencontre ! Vous aurez certainement l’occasion de faire la connaissance d’autres personnes. »
  • « C’était un honneur d’avoir eu cette conversation avec vous. Heureusement, nous aurons l’occasion de nous revoir. »
  • « J’ai bien peur de devoir vous quitter pour saluer (mon ami/l’hôte/mon patron). J’ai vraiment apprécié notre rencontre ! »

Posez des questions plus difficiles lorsque vous serez plus à l’aise

 Il est bon de commencer par une conversation anodine, mais une grande conversation peut vous donner plus de satisfaction. Une fois que vous vous êtes familiarisé avec votre interlocuteur, essayez de voir s’il est prêt à avoir une conversation plus étendue . Voici quelques questions que vous pouvez poser, si, par exemple, vous avez parlé de vos professions respectives.
  • Quel est l’aspect le plus enrichissant de votre profession ?
  • Avez-vous rencontré des obstacles dans votre travail ?
  • Qu’espérez-vous faire dans quelques années ?
  • S’agit-il de la profession que vous avez voulu faire ou avez-vous pris un chemin original ?

Reconnaissez les avantages d’une grande conversation

Même une personne introvertie apprécie les contacts avec autrui  .Généralement, les gens sont heureux d’échanger des propos anodins, mais ils le seront plus si la conversation devient sérieuse  .
Reconnaissez les avantages d'une grande conversation

Essayez d’introduire progressivement des sujets plus compliqués

Évitez d’engager immédiatement une conversation intime avec quelqu’un que vous venez de rencontrer. Cependant, vous pouvez annoncer vos thèmes progressivement pour voir la réaction de votre interlocuteur. S’il semble d’accord, vous pouvez continuer. Dans le cas inverse, il est préférable de changer de sujet avant de commettre quelque chose d’irréparable . Voici quelques phrases qui vous aideront à sonder les intentions de votre partenaire.
  • « J’ai suivi le débat politique hier soir. Qu’en pensez-vous ? »
  • « Je m’intéresse beaucoup aux activités de mon groupe paroissial. Êtes-vous impliqué dans une activité similaire ? »
  • « Je me passionne pour l’enseignement bilingue, mais je suis conscient que parfois ce sujet est controversé. Quel est votre avis sur la question ? »

Soyez ouvert d’esprit

Si vous essayez de convaincre votre interlocuteur d’adopter votre point de vue, il sera tenté de réagir négativement. Par contre, lorsque vous êtes attentif et respectueux, il aura tendance à être plus avenant . N’employez pas vos thèmes pour vous créer une tribune de fortune, mais plutôt comme un moyen pour dialoguer avec les autres. Écoutez respectueusement les opinions de vos partenaires, même s’ils sont en désaccord avec les vôtres.

Devinez les intentions de votre interlocuteur à travers des détails

En évoquant de petits évènements qui ont marqué votre vie et votre expérience, vous aurez la possibilité de savoir si votre interlocuteur est prêt à aller au-delà des banalités. Si vous obtenez des réponses encourageantes, vous pouvez continuer sur votre lancée. Sinon, il vaut mieux orienter la conversation vers un autre sujet  .

Répondez à une question d’ordre général par une histoire particulière

Si quelqu’un vous pose une telle question, répondez par une anecdote brève pour raconter une expérience que vous avez vécue  . Ainsi, la conversation peut progresser tout en encourageant les participants à partager leurs expériences. Par exemple, si quelqu’un désire savoir ce que vous faites dans l’existence, vous pouvez raconter une anecdote à propos d’un évènement particulier qui a marqué vos trajets quotidiens vers votre lieu de travail. Si quelqu’un vous pose une question sur vos passetemps, vous pouvez parler de votre participation à une manifestation précise, au lieu d’énumérer toutes vos activités de loisir. Si l’un de vos amis vous invite à lui parler du film que vous avez vu dernièrement, vous pouvez évoquer la drôle de rencontre que vous avez faite au cinéma.

Soyez honnête à propos de vous-même

Des études ont montré que l’estime qu’on vous porte peut augmenter, si vous divulguez des informations sur vous-même . Cependant, apprenez à vous limiter. Lorsque vous êtes honnête à propos de votre vie, vos pensées et vos opinions, vous encouragerez vos interlocuteurs à vous parler d’eux-mêmes. Ne soyez pas trop réservé et n’ayez pas l’air de cacher votre jeu.

Posez des questions plus détaillées si votre interlocuteur est à l’écoute

Des questions sur les choix moraux, les expériences personnelles et les points faibles peuvent raffermir vos relations avec votre interlocuteur, surtout si vous le connaissez depuis un certain temps déjà. Si, après avoir testé votre partenaire, vous voyez qu’il est disposé à approfondir la conversation, pensez à poser des questions plus personnelles. Il est important d’évaluer continuellement l’aisance de votre interlocuteur. Ainsi, vous pourrez changer de sujet, si la conversation risque de déraper. Voici quelques questions que vous pourrez poser.
  • Comment a été votre enfance ?
  • Quelle est la personne que vous avez admirée le plus pendant votre adolescence ?
  • Vous souvenez-vous de votre première journée au jardin d’enfants ? Comment était-ce ?
  • Quand avez-vous été vraiment obligé de vous retenir très fort pour ne pas éclater de rire ?
  • Quelle est la situation la plus embarrassante que vous avez vécue ?
  • Supposez que vous êtes à bord d’un navire sur le point de couler. Vos compagnons d’infortune sont un vieil homme, un chien et une personne qui vient de sortir de prison, mais vous ne pouvez sauver qu’une seule personne. Laquelle choisirez-vous ?
  • Si vous avez le choix, préférez-vous mourir en étant une personne complètement inconnue, mais qui a réalisé de grandes choses ou comme une célébrité qui, en réalité, n’a rien fait de vraiment important pendant sa vie ?
  • Quelle a été la plus grande peur que vous avez vécue ?
  • Quand avez-vous été le plus embarrassé ?
  • Existe-t-il une chose que vous aimeriez changer sur vous-même ?
  • Est-ce que votre existence est différente de celle que vous avez imaginée pendant votre enfance ?
    Posez des questions plus détaillées si votre interlocuteur est à l'écoute

    Prêtez attention au contact visuel

Généralement, les personnes qui acceptent un contact visuel souhaitent engager la conversation . Le contact visuel peut aussi vous aider à savoir si un sujet de conversation plait à votre interlocuteur. Si celui-ci semble distrait ou s’il regarde ailleurs, il est préférable de changer de sujet, poser une question ou terminer poliment la conversation.

Acceptez les pauses

Dans une conversation, les temps morts sont fréquents. N’hésitez pas à les accepter, surtout quand vous avez une relation étroite avec votre interlocuteur  . Ne pensez pas que vous êtes astreint à meubler chaque pause, en exprimant vos opinions, en posant des questions ou en racontant des histoires. Parfois, ces temps morts sont naturels et nécessaires.

Faites intentionnellement des pauses pendant vos conversations

Arrêtez de parler de temps à autre. Cela permettra à votre interlocuteur de changer de thème, poser des questions ou terminer la conversation, si nécessaire  . Vérifiez que vous n’êtes pas en train de monologuer.

Résistez à l’envie d’en dire trop

Si vous commencez une relation avec quelqu’un, vous devriez attendre avant de révéler des détails intimes sur vous-même, car si vous le faites prématurément, vous risquerez de paraitre jaseur, indécent ou choquant. En attendant d’approfondir votre relation, soyez objectif et chaleureux . Voici certains sujets que vous devrez éviter d’inclure dans vos premières conversations.
  • Le physique ou les fonctions sexuelles.
  • Les ruptures récentes ou les relations difficiles.
  • Les opinions politiques et religieuses.
  • Les potins et les histoires lubriques.

Évitez les sujets sensibles

Sur les lieux de travail, les gens préfèrent éviter de parler de certains sujets, notamment l’apparence physique, la nature des relations entre les personnes et la position socioéconomique  . Selon le contexte, les affiliations politiques et religieuses peuvent aussi être taboues. Écoutez attentivement votre interlocuteur et essayez d’être décontracté en attendant d’avoir une meilleure idée sur ses sujets favoris.

Évitez les longues histoires et les monologues

Avant de raconter une anecdote drôle, vérifiez d’abord qu’elle est brève et qu’elle peut plaire à votre interlocuteur. Ne pensez pas que tout le monde s’intéressera à un sujet parce qu’il vous plait  . N’hésitez pas à raconter des petites histoires à propos de vos activités favorites et de vos passions. Ensuite, observez les réactions de votre interlocuteur. Encouragez-le à vous poser des questions ou à modifier le sujet de la conversation, s’il préfère discuter d’autre chose.

Détendez-vous

Vous n’êtes pas obligé d’alimenter la conversation. En effet, pour danser le tango, il est nécessaire d’être deux. Si votre interlocuteur n’est pas intéressé, cherchez une autre personne pour discuter avec elle. Ne vous reprochez rien, si la conversation n’a pas été réussie.

Écoutez attentivement

Regardez votre interlocuteur et écoutez-le quand il parle. N’ayez pas l’air de vous ennuyer ou d’être distrait. Montrez plutôt l’intérêt que vous portez à la conversation  .

Ayez un langage corporel accueillant

La conversation sera plus fluide si vous souriez, vous hochez la tête et vous montrez votre intérêt à travers votre langage corporel  . Évitez de bouger continuellement, croiser vos bras, baisser le regard ou ne pas quitter votre téléphone des yeux. Regardez fréquemment votre interlocuteur en face pendant la conversation.
Ayez un langage corporel accueillant

Conclusion

Si vous manquez d’inspiration, essayez de vous détendre pendant quelques instants. En étant à l’aise, votre imagination sera plus féconde et vous aurez de nouvelles idées.
Adressez des compliments à votre interlocuteur pour l’encourager à se mettre à l’aise. Par exemple, complimentez-le sur ses gouts musicaux, cinématographiques, vestimentaires ou même sur sa manière de sourire. N’oubliez pas que pour parler de quelque chose, vous devez faire quelque chose aussi. Choisissez des expériences intéressantes, afin de créer des histoires exceptionnelles à propos de votre vie. Ne citez pas toutes les questions de la liste ci-dessus sans y réfléchir. La personne en face de vous va croire que vous lui faites passer un interrogatoire. Si c’est la première fois que vous discutez avec une personne, essayez de lier le sujet à quelque chose en rapport avec la situation actuelle au lieu de trouver un sujet au hasard. Soyez amical et n’insultez personne. Si vous vous trouvez dans un groupe, assurez-vous que personne ne se sente rejeté. Si vous commencez à discuter avec une seule personne du groupe et si vous vous attendez à ce que les autres vous écoutent en silence, la situation peut devenir bizarre pour tout le monde. Trouvez de nouvelles façons de penser. Écoutez bien les réponses des autres à vos questions pour trouver de nouveaux sujets. Pensez avant de parler. Vous ne pouvez pas retirer ce que vous avez dit aux autres. 
En plus, les gens se souviennent des conversations que vous avez eues ensemble, c’est pourquoi vous ne devez pas vous comporter mal, à moins que vous vouliez laisser une mauvaise impression. Une des meilleures façons de garder la conversation en mouvement tout en trouvant un équilibre est de poser des questions à tout de rôle. Cela ne doit pas prendre la forme d’un quizz ou d’une compétition pour savoir qui pose les meilleures questions, mais c’est une bonne façon de garder une bonne conversation sans qu’une seule personne domine les autres. Si c’est la première fois que vous discutez avec cette personne, essayez d’éviter d’être sarcastique, sauf s’il est lui aussi sarcastique, vous pourriez le taquiner avec votre sens de l’humour. Faites simplement attention de ne pas trop en faire, personne n’aime trop de sarcasmes. Écoutez avec attention et essayez de vous impliquer. Après que votre partenaire de conversation a répondu à une question, trouvez un évènement de votre propre expérience pour le relier à quelque chose qu’il a mentionné ou répondez vous-même à la question, même s’il ne vous l’a pas posée. Renseignez-vous à propos de l’actualité. Lisez la presse et les réseaux sociaux pour y trouver des histoires intéressantes.
Évitez les réponses à un seul mot (par exemple « oui », « non » ou « OK ») le plus possible, car elles amènent les conversations dans une impasse. Si vous rencontrez quelqu’un que vous ne connaissiez pas, souvenez-vous de son prénom ! Cela pourrait paraitre simple, mais il est facile de l’oublier. Essayez de répéter cinq fois son nom dans votre tête lorsqu’on vous le présente.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils