COMMENT RÉCONFORTER UNE PERSONNE EN DEUIL

Comment réconforter une personne en deuil ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment réconforter une personne en deuil ?

Réconforter une personne en deuil : lorsqu’un de nos proches doit faire face au deuil, il est courant de ne pas savoir comment réagir ni quoi lui dire. Tiraillés entre l’envie de bien faire et la peur de commettre un impair, nous sommes souvent perdus quant à l’attitude à adopter. Si chacun d’entre nous vit son deuil différemment et ne ressens pas les mêmes besoins, il existe forcément un moyen d’accompagner et d’épauler votre proche dans cette épreuve. Aussi éprouvant que cela puisse être, tôt ou tard nous devons tous réconforter une personne qui a perdu un être cher. Que dire dans une situation pareille ? Il n’y a pas de phrase parfaite ou « correcte » pour réconforter une personne endeuillée, mais vous pouvez lui montrer de la compassion, prendre de ses nouvelles et partager avec elle les bons souvenirs que vous avez du défunt. Inspirez-vous de phrases adaptées aux circonstances pour soutenir une personne en deuil qui vous est chère. Perdre une personne avec qui on partageait des instants de vie est une épreuve difficile à surmonter. La personne qui vit un deuil se retrouve face à une perte de repères et à un panel d’émotions, dont la tristesse, la frustration, la colère …. La vie après la perte ne ressemble plus à celle d’avant, et le quotidien devient difficile. La personne endeuillée a besoin de se sentir entourée, de sentir qu’elle n’est pas seule dans cette épreuve. Apporter sa présence et son soutien permettra à votre proche de traverser son deuil plus sereinement.
L’aider à constituer le souvenir de l’être disparu, l’écouter le plus souvent possible, et prendre soin de lui. elle en lui proposant votre aide au quotidien. Il peut être bénéfique de s’informer sur les étapes du deuil, et sur les différents deuil que peut vivre une personne, perdre ses parents, perdre un conjoint peuvent être vécu différemment. Le deuil est aussi vécu de manière différente à chaque stade de la vie, le deuil d’un enfant n’est pas celui d’un adulte. L’univers du deuil arbore de multiples nuances, les reconnaître vous aidera à être présent là ou la personne endeuillée vous attends.

Exprimez vos condoléances simplement et directement

Exprimez vos condoléances simplement et directement
Cela peut sembler banal, mais de cette manière, vous montrerez à la personne que vous vous sentez désolé pour ce qu’elle traverse. S’agit-il d’une connaissance ? Dans ce cas, vous devez rester simple dans votre façon de montrer votre soutien. Cependant, si vous êtes intime avec la personne endeuillée, ajoutez des commentaires supplémentaires .
  • « Mes sincères condoléances. »
  • « Je suis sincèrement désolé(e) pour ce qui s’est passé. »
  • « Je suis désolé d’apprendre cette horrible nouvelle. Ça a dû être dur. Ça va ? »

Montrez-lui de la compassion

Aussi, assurez-vous de le faire sans comparer sa douleur à vos expériences. Dire des choses comme « Je sais ce que tu ressens » peut faire en sorte que la personne se sente encore plus seule ou moins comprise. Tout le monde ne gère pas le deuil de la même manière et même si vous avez perdu quelqu’un, sa situation et sa dynamique actuelles sont différentes des vôtres  .
  • « Je ne peux pas imaginer à quel point cela doit être difficile pour toi. »
  • « Je ne vais pas prétendre savoir ce que tu ressens, mais sache que je serai toujours là. »
  • « Je ne peux même pas imaginer à quel point c’est douloureux. Je suis désolé que tu doives traverser ça. »

Parler de la personne décédée

La question de la mort soulève beaucoup d’émotions. Qu’il s’agisse de notre propre questionnement ou du choc de la mort des autres, c’est un sujet qu’on a tendance à éviter. Dans cet océan d’émotions, et malgré les pleurs, il faut continuer à évoquer la personne qui vient de mourir. Il.elle est parti.e, mais sa mémoire reste. De cette manière vous montrez que le défunt compte toujours, pour tous ceux qui l’ont connu. N’ayez pas peur de prononcer les mots « décès ou mort », c’est une façon de montrer que vous êtes disposé à parler des choses les plus difficiles de la vie, ce qui peut être rassurant pour la personne endeuillée.

Écouter la personne endeuillée

Être présent pour celui ou celle qui vient de perdre un être cher, c’est parfois simplement savoir écouter. Poser des mots sur l’épreuve de la perte est une nécessité lorsqu’on traverse un deuil. En accompagnant par l’écoute vous apportez cette aide dont il ou elle a besoin.

Je suis là pour toi

Face à la douleur d’une personne en deuil, on souhaite agir pour la sortir de cette mauvaise passe. Parfois, par gêne, par pudeur, il arrive que certains évitent la personne endeuillée et la mettent de côté. Ce n’est pas la meilleure des solutions car cette personne, encore fragilisée par la perte d’un proche, peut avoir besoin de contact. Même si la discussion n’est pas au rendez-vous et que le silence s’avère souvent dérangeant, être aux côtés de la personne est déjà primordial. Ainsi, si elle souhaite parler ou pleurer, elle saura simplement qu’elle aura quelqu’un vers qui se tourner et qui la soutient dans cette dure épreuve de la vie. Alors, ne fuyez pas, même si vous vous sentez gêné(e) et que vous ne trouvez pas les mots. Il est très important de faire comprendre à la personne qui souffre que vous êtes là en cas de besoin. Toutefois, il est également possible que votre proche endeuillé vous fasse ressentir qu’il préfère passer quelque temps seul. Dans ce cas, n’hésitez pas à lui laisser de l’air tout en lui indiquant que s’il a besoin de quoi que ce soit, vous serez présent pour lui. Savoir qu’il a quelqu’un sur qui compter et qu’il n’est pas seul est primordial pour votre proche en deuil.
Je suis là pour toi

Si tu as besoin de pleurer, pleure

Essayer de cacher ou retenir ses émotions n’est positif pour personne. Il est donc essentiel de transmettre ce message à votre proche en deuil. En effet durant ces moments difficiles, pour certaines personnes, la meilleure chose à faire est de laisser extérioriser ses sentiments et se soulager en pleurant, criant ou exprimant ses émotions d’une manière ou d’une autre. Gardez cependant à l’esprit que d’autres personnes ne sont pas à l’aise avec leur propres émotions et préfèreront ne pas les exprimer. En définitive, l’important est de laisser votre proche appréhender et exprimer ses émotions comme il le préfère : que ce soit en pleurant, en riant, en se taisant ou de toute autre manière.

N’hésitez pas à utiliser le mot « décédé » lorsque vous la réconfortez

Cela va lui montrer que vous n’avez pas un problème à parler de la mort. Beaucoup de gens ont tendance à tourner autour du pot parce qu’ils ne veulent pas paraitre insensibles. Cependant, essayez d’être direct et montrer que cela ne vous dérange pas d’en parler. La personne s’ouvrira probablement plus facilement si vous vous sentez à l’aise avec le sujet .
  • « Je suis désolé(e) d’apprendre la mort de ton frère. »
  • « Je suis vraiment triste d’apprendre que Béatrice est décédée hier. Je te garde dans mes pensées ! »
  • « Je viens d’apprendre que ta tante est décédée. Je suis désolé. »

Reconnaissez la gravité de la situation

Toutefois, faites-le sans parler du « bon côté » des choses. Aussi réconfortantes qu’elles paraissent, des phrases comme « Au moins, elle ne souffre plus » ou « Tu as tant de bonnes choses devant toi » ne font pas grand-chose pour consoler une personne en deuil qui souhaite que son proche soit encore en vie .
  • « C’est vraiment triste ! Sache que je serai toujours là. »
  • « Cela doit être dévastateur pour toi. Je suis vraiment, vraiment désolé. »
  • « Je n’arrive pas à croire ce qui s’est passé. Je prie pour toi. »

Apporter votre aide dans le quotidien

Apporter son aide en proposant de rendre des services de la vie quotidienne est une manière très active et bienveillante de montrer qu’on est là pour l’autre et que son bien-être nous est cher. La personne endeuillée est fragilisée et a perdu son appétit de vivre. Lorsqu’on est triste, chaque étape du quotidien devient pénible et demande de l’énergie. Vous pouvez aider votre ami.e endeuillé.e en lui apportant un repas, en gardant les enfants, en allant promener le chien, faire les courses … Montrez votre présence par des gestes utiles et réconfortant aussi souvent que possible. Quand on traverse une période deuil, on ne veut pas que les gens nous voient dans cet état mais on a besoin d’eux pour s’en sortir. Se sentir faible, triste nous pousse souvent vers l’isolement. Pour aider une personne triste, efforcez-vous de rompre cet isolement et d’être une source de consolation et de joie dans sa vie. Certaines période, comme la crise sanitaire que nous venons de passer, font prendre en compte toute  l’importance des moments de réunion dans prise en charge du deuil. Ce deuil en temps de coronavirus a révélé à quel point la mort et ce qui s’en suit est une affaire commune.
Apporter votre aide dans le quotidien
 Mais si votre présence ne suffit pas, si la personne endeuillée refuse le contact ou s’isole, vous pouvez aussi faire appel à une association spécialisée dans le deuil, elles organisent des rencontres, ou permette simplement l’ouverture du dialogue.

Je suis sincèrement désolé(e)

Même si cette phrase semble toute simple, elle peut être d’un grand soutien pour votre proche en deuil. Une nouvelle fois cela vous permet de lui faire savoir que même si vous n’êtes pas tout à fait en capacité de comprendre ce qu’il ressent, vous compatissez à sa peine et êtes présent pour le soutenir. Être tout simplement direct et honnête, cela montre que vous vous souciez de la personne et que vous partagez sa peine.

Demander “Comment te sens-tu ?” et être attentif/ve à sa réponse

Il est très important de pouvoir parler librement de ses sentiments avec des proches. Prendre régulièrement des nouvelles de la personne endeuillée, être présent(e) pour elle, la mettre en confiance en la laissant sangloter, et la laisser s’exprimer librement sont les comportements dont elle a besoin. Il est important de vous montrer attentif à la réponse de votre proche. Sans quoi vous pourriez lui donner l’impression de ne pas réellement vous préoccuper de sa peine. En écoutant ce qu’il a sur le cœur et ce qu’il accepte de vous partager vous lui prouvez une fois de plus que vous êtes à ses côtés dans l’épreuve qu’il traverse.

Demandez-lui comment elle se sent

Cela vous permettra de savoir comment poursuivre la discussion. C’est une façon simple de démarrer la conversation si vous ne savez pas quoi dire. Faites attention à la façon dont elle vous répond. Il se peut qu’elle veuille parler de choses légères et distrayantes ou qu’elle soit prête à parler de ce qu’il fait vraiment  .
  • « Comment vont les choses de ton côté aujourd’hui ? »
  • « Comment tiens-tu le coup ? »
  • « J’espère que tu vas bien aujourd’hui. »

Faites-lui savoir que vous pensez à elle pendant cette période difficile

Beaucoup de gens endeuillés ont du mal à prendre contact avec les autres, c’est donc ces derniers qui doivent prendre l’initiative. Dites-lui que vous pensez à elle non seulement après avoir appris la nouvelle, mais aussi dans les semaines et les mois qui suivront .
  • « Je pense à toi et à ta famille. »
  • « Je pense à toi en ces moments difficiles. »
  • « Je viens de l’apprendre. Je suis sincèrement désolé(e). Je pense et je prie pour toi. »

Proposer de faire quelque chose de concret

Même si vous souhaitez vous rendre utile auprès de la personne qui souffre, en lui indiquant simplement que vous êtes présent si elle a besoin de quoi que ce soit, vous ignorez ce dont elle a réellement besoin. Et bien souvent, votre proche en deuil ne le sait pas lui-même et n’a pas forcément la force d’y voir plus clair et de vous demander les choses. C’est pourquoi il peut être mieux de proposer quelque chose de concret comme par exemple :
  • Je vais faire des courses. Je peux te ramener quelque chose si tu veux.
  • Souhaites-tu que je m’occupe de la promenade de ton chien pendant quelques jours ?
  • As-tu envie que nous sortions pour nous changer les idées ?
    Proposer de faire quelque chose de concret

Poser des questions sur le défunt

En évoquant le défunt, celui ou celle qui fait son deuil risque d’être peiné et attristé. Lorsque l’on perd quelqu’un de très proche, cette personne hante nos pensées, surtout [les premiers temps du deuil] Mais au bout de quelque temps, se rendre compte que les gens autour en parlent moins peut sembler choquant pour certaines personnes endeuillées. Cela peut leur briser le cœur de voir que ceux qui ont connu le défunt semblent l’avoir déjà oublié. Évoquer un souvenir ou une anecdote sur le défunt rappelle alors à la personne endeuillée qu’il est toujours présent dans nos esprits, qu’on ne l’a pas oublié, ce qui est réconfortant pour elle. Cela sera sans nul doute un bon moyen de soutenir votre proche en deuil.

La personne est-elle croyante ?

Dans ce cas, exprimez vos condoléances en lui parlant de quelque chose lié à sa religion. La foi peut être un système de soutien très important dans les moments difficiles comme la mort d’un être cher. Dites à la personne que vous priez pour elle ou que Dieu l’aidera à traverser cette période éprouvante .
  • « Je prie pour toi et tes proches. »
  • « Que Dieu réconforte ton cœur en ce moment très triste. »
  • « Je prie pour que tu trouves un moyen de traverser cette période difficile. »

Montrez-lui votre soutien en écoutant son histoire et ses sentiments

Beaucoup de gens ont besoin de parler et de s’épancher pour gérer leur chagrin, alors l’écouter pour faire preuve de compassion peut grandement l’aider à se sentir mieux. Faites-lui savoir que vous êtes là pour l’écouter sans la juger .
  • « Je serai toujours là pour toi, que tu aies besoin d’une épaule pour pleurer ou juste de quelqu’un à qui parler. »
  • « Tu peux toujours me joindre si tu as envie de parler. N’hésite surtout pas à m’appeler. »
  • « Je serai là pour t’écouter quand tu le voudras. Dès que tu ressens le besoin, tu n’as qu’à me le faire savoir. »
  • Assurez-vous de parler moins et d’écouter plus. De cette manière, vous éviterez de dire quelque chose d’offensant pendant que vous essayez de l’aider .

Je ne sais pas comment tu te sens en réalité

Par habitude, il nous semble naturel de dire « Je sais comment tu te sens » à toutes les personnes en deuil. Pourtant, chez certaines personnes cette phrase peut entraîner une réponse telle que : « Comment peux-tu savoir comment je me sens ? Tu n’as jamais vécu une chose pareille. » Il est donc judicieux d’éviter ce genre de phrase et de plutôt faire le choix de lui montrer de l’empathie. En effet, nous ne pouvons pas comprendre exactement le degré de douleur que ressent notre proche. Mais cela ne nous empêche pas de le soutenir. Si vous sentez que votre proche a envie de parler, vous pouvez éventuellement lui demander s’il souhaite se confier à vous et mettre des mots sur ce qu’il ressent.
Je ne sais pas comment tu te sens en réalité

Ne dites rien

Parfois, un silence vaut mieux que des mots. Il ne s’agit pas de fuir mais au contraire, d’être présent. Ne rien dire et laisser la personne s’exprimer librement si elle le désire. L’idée que l’on “se fait du mal à parler de ça” est complètement fausse et laisser parler votre proche tout en restant silencieux pourra l’aider. Parler de sa souffrance ne l’empire pas, au contraire, elle permet de l’évacuer et ne pas la garder en soi. Votre proche prendra la parole s’il en ressent le besoin. Une fois de plus, cela dépend des personnes puisque certaines ne sont pas à l’aise avec la mise en avant de leur émotions et préfèrent rester silencieuses. Dans ce cas, même si le silence peut paraître dérangeant, n’hésitez pas à rester auprès de votre proche sans un mot. 

Proposez-lui de faire quelque chose pour lui

Il peut s’agir d’une course ou d’une tâche spécifique. Dire quelque chose comme : « Comment puis-je t’aider ? » est certes attentionné, mais cela peut mettre la pression à la personne endeuillée à penser toute de suite à quelque chose dont elle a besoin. Il vaut donc mieux être précis et lui dire ce que vous aimeriez faire pour elle ou lui proposer votre aide et lui demander si elle l’accepte .
  • « Je te fais du couscous pour ce soir. Je l’apporterai donc vers 19 heures. »
  • « Je pensais venir chez toi samedi pour t’aider à tondre la pelouse. Qu’en penses-tu ? »
  • « Laisse-moi emmener les enfants à l’école cette semaine. Je serai ravi de t’aider de toutes les façons possibles ! »

Partagez avec elle des souvenirs positifs que vous avez du défunt

Cela va aider à lui remonter un peu le moral. Elle sera réconfortée de savoir qu’elle n’est pas la seule à penser au défunt. Vous lui apporterez aussi de la joie en évoquant les bons moments que vous avez passés avec lui. Pensez aux souvenirs qui vous ont le plus marqué ou à ce que vous ressentez ou pensez de ces souvenirs .
  • « Mon plus beau souvenir de ton grand-père est la fois où il nous a emmenés à la pêche lorsqu’on était enfants. »
  • « Je me souviens de la fois où ta mère nous a surpris alors qu’on essayait de rentrer dans votre maison après que l’on ait fait le mur. Rien ne lui échappait jamais ! »
  • « Je n’oublierai jamais à quel point Jean-Pierre m’a aidé lorsque je me remettais de mon opération il y a quelques années. C’était un homme si gentil. »

Souvenez-vous du défunt et parlez de sa vie

Pour une personne en deuil, entendre que son proche décédé a inspiré, aidé ou influencé les autres est très réconfortant. Cela va lui montrer qu’elle n’est pas seule à regretter et à apprécier le défunt  .
  • « Le dévouement d’Aline envers ses étudiants était inégalé. On a tous eu la chance d’apprendre d’elle. »
  • « Le docteur Blaise était une figure populaire dans cette ville. Tous ceux que je connais ont une bonne histoire à raconter à son sujet. »
  • « Ton frère était si gentil avec tout le monde ! C’est lui qui m’a appris à redonner à la communauté. »

Mentionnez le nom de la personne décédée

Mentionnez le nom de la personne décédée
Cela va aider à garder sa mémoire vivante. Non seulement c’est un moyen de rassurer la personne endeuillée sur le fait que le défunt ne sera pas oublié, mais cela permet aussi de la réconforter sur le fait qu’elle n’est pas la seule personne à qui il manque .
  • « Danielle me manque tellement. C’était une personne très gentille ! »
  • « Veronica était si spécial. Elle va tellement me manquer. »
  • « Je pense encore à Mlle Helena de temps en temps. Elle était la meilleure enseignante que j’aie jamais eue. »

Dites de belles choses sur le défunt

Cela va montrer son impact positif sur votre vie. Vous n’avez pas besoin d’être très explicite, si vous ne le connaissiez pas très bien. Par exemple, vous pourriez reconnaitre à quel point il était gentil, drôle et généreux afin de faire vivre sa mémoire. De plus, la personne endeuillée sera réconfortée en entendant les compliments de ceux qui connaissent son proche  .
  • « Personne ne m’a autant fait rire qu’Amanda. »
  • « Ta grand-mère était l’une des personnes les plus intelligentes que j’ai jamais rencontrées. »
  • « J’adorais venir chez toi quand j’étais enfant ! Ton père était toujours si accueillant. »

Dites-lui qu’elle peut faire son deuil aussi longtemps que possible

Tout le monde fait son deuil à sa manière, mais beaucoup ressentent le besoin de se rétablir rapidement. Donnez-lui de l’espoir et faites preuve d’empathie à son égard en lui disant d’être triste autant qu’elle en a besoin. De cette manière, elle passera à autre chose quand elle sera prête .
  • « Prends ton temps. Un jour, tu pourras surmonter ce qui s’est passé. »
  • « Personne ne s’attend à ce que tu te remettes rapidement. Prends le temps qu’il te faut pour digérer tout ça. »
  • « Prends tout le temps dont tu as besoin. Il n’y a pas de temps défini pour gérer ce que tu vis. »

Montrez-lui que vous ne la jugez pas pour ce qu’elle ressent

Elle peut être déprimée, en colère, sous le choc, dans le déni, l’amertume ou toute combinaison de ces sentiments et plus encore. Il se peut même que ses émotions soient dirigées contre le défunt. Évitez à tout prix de lui dire d’aller de l’avant ! Au lieu de cela, laissez-la ressentir ce qu’elle ressent  .
  • « Tu n’as pas à retenir tes émotions. »
  • « Tous les sentiments que tu ressens en ce moment sont légitimes. »
  • « C’est normal que tu ressentes ce que tu ressens. Personne ne s’attend à ce que tu agisses d’une manière particulière en ce moment. »

Dites-lui qu’elle peut exprimer tout ce qu’elle ressent

Dites-lui qu’elle peut exprimer tout ce qu’elle ressent
Beaucoup de gens ont tendance à se montrer forts et retenir leurs larmes lorsqu’ils sont endeuillés. Acceptez ce qu’elle ressent et dites-lui qu’elle peut pleurer devant vous sans craindre d’être jugée ou critiquée .
  • « Pleure autant que tu en as besoin. Je suis là pour toi quoi qu’il arrive. »
  • « C’est normal de ne pas retenir tes larmes ! »
  • « N’aie jamais honte de pleurer. Tu traverses une période difficile. »

Soyez honnête quand vous ne savez pas quoi dire

Il n’y a aucun problème à cela ! L’important est d’être honnête et de créer un espace ouvert de communication avec la personne. N’oubliez pas qu’il n’y a pas de phrase parfaite ou « correcte » sur la façon de réconforter quelqu’un dans ces moments-là  .
  • « Je ne sais pas vraiment quoi dire. Je suis sincèrement désolé. »
  • « Je n’ai pas de mots. »
  • « J’aimerais pouvoir trouver les bons mots. Sache que je suis là pour tout ce dont tu auras besoin. »
Avertissements : Ne donnez pas de conseils sans que la personne ne vous le demande. Vous pourriez être tenté(e) de lui donner des conseils et d’essayer d’apaiser son chagrin, mais cela ne fera qu’empirer les choses. N’attirez pas l’attention sur vous. Cela peut rendre la personne confuse et même bouleversée, ce qui ne l’aide certainement pas dans son deuil.

Conclusion

Soyez sincère lorsque vous parlez à la personne. Cela lui montrera que vous êtes quelqu’un d’attentionné, en qui elle peut avoir confiance et à qui elle pourrait s’adresser en cas de besoin.
Soyez honnête quand vous ne savez pas quoi dire
Si vous ne savez vraiment pas quoi dire, si vous connaissez bien la personne en deuil ou si vous êtes à l’aise avec elle (et elle avec vous), demandez-lui si vous pouvez lui faire un câlin. Votre simple présence physique comptera énormément pour elle, même si aucun de vous n’est capable de dire quoi que ce soit sur le moment.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils