POURQUOI LA PROSTITUTION DES AFRICAINES EN EUROPE

Prostitution des Africaines en Europe

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Pourquoi la prostitution des Africaines en Europe ? 

La prostitution , dit-on est le plus vieux métier du monde. Avec son lot de peines, de souffrances , de déboires, ce phénomène fait encore couler de l ‘encre de nos jours. Que se soit en Europe, aux U.S.A, en Asie… bref dans tous les continents la prostitution fait rage. Les Jeunes filles se livrent ,vendant leurs Corps , leurs charmes pour se faire des sous . Il est donc bien ici de se poser plusieurs questions à savoir:

  1. Ces filles le font-elles de leur propre gré ?
  2. Sont-elles contraintes ?
  3. Pourquoi se livrent-elles à la prostitution ?
  4. De quels horizons sortent-elles ?

Bref rappel de la prostitution en Afrique 

En Afrique, la pauvreté , la misère ,les famines poussent certaines familles et par conséquent certaines filles à chercher un  avenir meilleur sous d’autres cieux. En Afrique noire, la prostitution existe, mais elle ne rapporte pas grand chose. Dans certains lieux de prostitution à Yaoundé ,la capitale du Cameroun, il existe une pratique simple quand le client sollicite des services. On procède à une discussion entre le client et la prostitué : on part d’un principe simple, à chaque éjaculation du client, la prostituée reçoit 500 fcfa, 1000 fcfa ,c’est ce qu on appelle au Cameroun ?le coup?. Donc, le ?coup?ou ?éjaculation?  est payant. C’est ainsi que pour avoir de l’ argent, elles sont obligées de multiplier plusieurs partenaires pour pourvoir s’en sortir.

Il est à noter ici que 500fcfa équivaut à moins d’un euro. Donc, c’est juste pour démontrer que la prostitution en Afrique ne fait pas vivre son homme ou pour bien écrire la ?prostituée?. Car même en multipliant les partenaires, elles ne parviennent pas à se faire suffisamment de l’argent pour pourvoir non seulement payer le loyer ,les factures, s ‘habiller, se nourrir, subvenir aux besoins des membres de la famille, car comme on le sait la famille en Afrique est large. Une prostituée en un ?jour?ou pour bien dire en une ?nuit?de travail ne peut pas se faire 5000 fcfa soit 8,5euro une misère. Les prostituées n ‘arrivent pas à joindre les deux bouts.

Alors, elles sont obligées de regarder sous d’autres cieux ou l ‘activité peut-être plus rentable. L’Europe  apparaît alors comme ?l’Eldorado?ou le  (métier) est plus ?juste?plus rentable.

Un autre point est à signaler :  l ‘arrivée filles qui vivaient en Europe et qui se livraient déjà à une certaine forme de prostitution. Elles débarquaient avec leurs grosses valises et leurs sacs pleins de billets de banque, elles mènent une vie de reine quand elles sont au pays. Elles viennent avec de grandes voitures, mangent dans des restaurants de luxe, construisent de grandes maisons… bref elles mènent une vie de ?reine?ce qui fait qu’ elles suscitent des ?vocations?au sein du milieu. C’est ainsi qu ‘après ce bref rappel de la prostitution en Afrique, nous sommes appelés à répondre aux questions que nous nous sommes posées au début de notre article :

Pourquoi les Africaines se livrent-elles à la prostitution en Europe? 

Prostitution en Europe

Comme on l ‘a dit tantôt, la misère, la pauvreté, la recherche d’une vie meilleure, le bien-être, fuir la misère ambiante qui sévit en Afrique, vouloir s’élever dans la vie sociale à tout prix en cherchant par tous les moyens et par tous les prix à s ‘en sortir sous d’autres lieux, l ‘attrait du gain facile. L ‘Europe avec ses gains élevés bref son activité plus rentable poussent alors les Africaines à se livrer à la prostitution car elles veulent aussi se faire une place dans ce monde impitoyable. Les guerres, la famine, poussent aussi ces dernières dans des lieux où l ‘activité est plus clément. L ‘attrait du gain facile, la promesse d ‘une vie meilleure ailleurs.

De quels horizons sortent-elles ? 

Les filles proviennent de tout les milieux : illettrées, analphabètes, sans formation. D ‘autres sont mêmes diplômées de grandes universités africaines ,mais faute de travail, faute de moyen pour subvenir à leurs besoins, elles tombent dans la prostitution. Les prostituées sont donc filles de riche, filles de pauvres bref se retrouvent dans les milieux.

Sont-Elles contraintes ?

D ‘autres non, d ‘autres oui. D ‘autres non, parce qu’elles se débrouillent elles même pour se retrouver en Europe et mener leur activité. Sans l’aide, sans l’intervention d’une tierce personne elles parviennent à obtenir leurs visas, faire leur passe-port et arriver en Europe pour pratiquer leur activité. D ‘autres oui, parce que faute de moyens ces filles tombent entre les mains des réseaux mafieux qui existent un peu partout en Afrique et qui permettent aux filles de voyager et d ‘aller pratiquer leur métier ailleurs. Ces réseaux fonctionnent de la manière suivante : ils approchent les filles désireuses de voyager en Europe pour aller continuer leurs études, chercher un travail, mais une fois arrivées à destination, on confisque pass-port, carte de séjour, hébergement moyennant une certaine somme qu’elles doivent payer.

Et comme cette somme se trouve toujours très élevée, les filles sont alors contraintes de se livrer à la prostitution pour pouvoir payer leur ?liberté?et rembourser alors leurs ?maîtres chanteurs?.

La prostitution des africaines en Europe 

Prostituées Africanne

C’est ainsi que des contingents de filles provenant de l ‘Afrique arrivent en Europe, pour se livrer à la prostitution. C’est ainsi que des filières de prostitution structurées entre l ‘Afrique et l ‘ Europe sont mises en place. Ces femmes développent donc un bizness florissant. Lausanne, quartier de develin, dans les sous-sols d’un immeuble, des prostituées Camerounaises  reçoivent des clients. Dans un pays où la prostitution est légale. Elles travaillent en toute sécurité. Au Nigeria, on n ‘aime pas prononcer le mot ?prostitution?, les filles qui partent pour l’Europe, n’y partent pas pour se prostituer, mais pour se débrouiller et pour souvenir aux besoins de la famille c’est ainsi que selon l’ O.I.M. (l’organisation internationale pour les migrations )4,33 de Nigérianes sont arrivées en 2013,près de 5000 en 2014 et l’oim Note une ?augmentation importante du nombre de mineurs, facilement manipulables.

?La grande majorité d’entre elles étaient destinées à l ‘exploitation sexuelle?. Arrivées en Europe, elles travaillent sur les trottoirs de paris, de Genève, de paris, entre 5 et 15 Euros la ?passe?pour rembourser leur dette : entre 20.000 et 50.000 euros. C’est ainsi qu ‘au Nigeria, les trafiquants sont obligés de procéder par une cérémonie de magie noire qu ‘ils font passer aux ?aspirantes?pour les maintenir sous leur coup, leur domination. Cette cérémonie est appelée le ?jaju?. Pour la plupart des ?aspirantes?au voyage la prostitution est leur seul avenir en Europe. Elles doivent se battrent pour pouvoir s’en sortir et se faire respecter dans leurs communautés , leurs villages. Elles doivent aussi rembourser leurs ?maîtres chanteur? qui ont mises de fortes sommes pour qu ‘elles puissent voyager et se retrouver en Europe. Elles multiplient alors les clients à n ‘en plus finir pour pouvoir s’en sortir

Conclusion 

Il est à noter que le Cameroun et le Nigeria livrent le plus fort taux de prostitution en Afrique. Ces filles fuient la misère, la pauvreté, les guerres… Elles veulent faire comme les autres : construire des maisons, rouler en voiture, s’habiller et se faire respecter. Elles se livrent donc aux trafiquants qui entretiennent des filières. Elles voyagent ,se retrouvent en Europe, travaillent pour payer leurs dettes, subvenir aux besoins de leurs familles et s ‘assurer un avenir meilleur. L ‘Europe est perçu comme Eldorado ou tous les rêves sont permis.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils