Bienvenue sur le site jeuninfo.com » Réseau social d'actualités » L ÉGYPTE ANTIQUE : LE BERCEAU ET LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES ANCIENNES CIVILISATIONS

L ÉGYPTE ANTIQUE : LE BERCEAU ET LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES ANCIENNES CIVILISATIONS

Pyramide

L’ Égypte antique : le berceau et la plus grande de toutes les anciennes civilisations ?

L ‘ancienne civilisation Égyptiennefascine encore les scientifiques (égyptologue,anthropologue,sociologue, ….) et même les profanes de nos jours. La seule vue des pyramides ,du sphinx, ou des hiéroglyphes ,la forme des momies, leur conservation jusqu’à nos jours, laisse les gens admiratifs. L ‘Égypte antique a atteint un degré de développement, de connaissance et de spiritualité que les contemporains n ‘arrivent pas toujours à élucider. Comment les pyramides ont été construites?, comment les énormes blocs de pierres ont été agencés jusqu’au sommet ? Les scientifiques eux même se perdent en conjecture. Le faste des cours égyptiennes, leur mode de vie, la grandiosité de leur tombeaux, l ’embaumement de leurs morts reste encore pour nous un mystère.

L ‘Égypte des pharaons ,des scribes, des prêtres, des tailleurs de pierre, l ‘Égypte du grand fleuve Nil nous fait rêver. Il est vrai que depuis l ‘avénement des civilisations sur terre, plusieurs autres ont apparu, brillées se sont illustrées par leur grandeur et enfin ont disparu.

Mais la civilisation égyptienne même au jour d ‘aujourd’hui fascine encore plus que toutes les civilisations qui ont existé. Lorsqu’on voit les sarcophages,les bustes,les statuts en or des pharaons comme Toutankhamon, Ramses… On se retrouve en face d ‘un savoir faire qui n ‘a rien à envier au savoir-faire d ‘ aujourd’hui. L ’Afrique , berceau de l’humanité a toujours engendrée de grandes civilisations, contrairement aux idées qui existent dans les mentalités occidentales où l’ Afrique n ‘a pas de culture, pas d ‘histoire et par conséquent pas de civilisation.

Brève histoire de l ‘Égypte Antique

sphynx

L ‘Égypte antique est une ancienne civilisation du nord est de l ‘Afrique, concentrée le long du cours inférieur du Nil, dans ce qui constitue aujourd’hui le pays de l ‘Égypte. Cette civilisation prend forme autour de -3150 avec l ‘unification de la Haute-Egypte du sud et de la basse- Égypte au nord – sous le règne du premier roi et se développe sur plus de trois milles ans. Cette civilisation développe rapidement un système d ‘écriture (les hiéroglyphes) l ‘Égypte atteint son apogée sous le nouvel empire puis commence une période de lent déclin. Le Nil régule la vie de l ‘Égypte antique grâce aux périodes de crues et de décrues, au contrôle de l ‘irrigation, ce qui entraîne le développement social et culturel du pays. Toutes ces activités sont organisées par une bureaucratie de scribes, de dirigeants religieux (prêtres), et d ‘ administrateurs sous le contrôle du pharaon qui assure l ‘unité du peuple égyptien dans le cadre d’un système complexe de croyances religieuses.

Dans l ‘Égypte ancienne, il existe l ‘extraction minière, l ‘arpentage, et les techniques de construction, qui facilitent la construction des pyramides immenses, des temples et d ‘obélisques. On assiste à l ‘éclosion et au développement des mathématiques, de la médecine, de l ‘irrigation et de la production agricole, la construction des navires, la faïence égyptienne, les nouvelles formes de littérature – c’est ainsi qu ‘aujourd’hui l ‘art et son architecture sont largement copiés, et ses antiquités sont disséminées aux quatre coins du monde. Un regain d ‘intérêt pour la période antique au début de l ‘époque moderne conduit à de nombreuses investigations scientifique de la civilisation égyptienne, notamment par des fouilles, et à une meilleure appréciation de son héritage culturel, pour l ‘Égypte et le monde.

? l’ Égypte don du Nil?

Désert

Tout ceci signifie que le fleuve est indissociable de l ‘identité égyptienne antique, car sans lui l ‘Égypte n’existerait pas. Les habitants de la ?terre noire?en ont fait un Dieu Important de leur panthéon . Un Dieu qui pouvait se montrer capricieux : une mauvaise crue et les récoltes sont perdus entraînant la famine. Le pharaon, ?Dieu sur terre?, au sommet de la hiérarchie. Le pharaon tire directement son autorité des Dieux. Il est à la fois leur descendant et premier serviteur, son autorité ne saurait être mise en doute. L ‘institution pharaonique est surtout le symbole de l’unité nationale et une condition de la stabilité du pays. Le destin de celui qui exerce la fonction royale est intimement lié à celui de l ‘Égypte elle même.

Chaque affaiblissement du pouvoir central est porteur de crise. C’est ainsi que des pharaons comme Amenhotep lV en montant au trône ont imposé des séries de réformes radicales et chaotiques.Changeant son nom en Akhenaton il promeut le précédent obscur dieu soleil Aton comme divinité suprême et supprime le culte des autres divinités. Il transforme la capitale à Akhetaton (tell el amarna de nos jours ) . Après sa mort, le culte d ‘Aton est rapidement abandonné et les pharaons antérieures ( Toutankhanon ,Ay Horemheb)effacent toute référence à l ‘hérésie d’Akhenaton, maintenant connue comme l’époque amarnienne.

L ‘Égypte connaît une succession de pharaons, de dynasties.Mais ce qu ‘il faut retenir ici est que l’ Égypte à un moment de son histoire connaît un développement à nul autre pareil à beaucoup de royaumes, ou d ’empires disparus : le phare d ‘Alexandrie, la bibliothèque d ‘Alexandrie, les pyramides, des obélisques témoignent de la grandeur et de la magnificence de cette civilisation. Les dessins retrouvés sur les murs des palais, des temples, des tombeaux, les poteries, l ‘art de façonner l ‘or montrent que les anciens égyptiens maîtrisait l ‘art au plus haut point. Les pyramides d ‘ Égypte, dont la construction étonne encore de nos jours et qui ont traversé des millénaires prouvent que les Égyptiens ont atteint un niveau de développement plus avancé que les autres peuples.

Ils se sont essayés à presque tout les domaines, ont goûté à presque toutes les sciences et cette civilisation reste encore aujourd’hui une civilisation de référence, d’étude aujourd’hui.

Conclusion

sarcophage

La civilisation de l ‘Égypte antique comme bien d’autres civilisations en Afrique, est la preuve que le continent africain a eu à abriter de grandes civilisations , Des grands royaumes, de grands empires comme l ’empire du Mali créer par Soundiata Keita ( l ‘ empire Madingue), le royaume du Dahomey (Bénin) ,l’ empire songhaï l’ empiredu Ghana, l ’empire Zoulou,.., contrairement aux idées, reçues comme quoi l’ Afrique à l ‘arrivée des Européens n’ avait pas de civilisation, de culture, d ’histoire. L ‘Égypte ancienne est avec l ‘engouement qu ‘elle fait aujourd’hui une autre preuve, ses trésors (statues en or, sarcophages. Momies, obélisque,…) sont disséminés partout dans le monde.

Dans l ‘antiquité égyptienne, de grands savants des pays occidentaux ont étudié en Égypte. L ‘Égypte avait a une période de l ‘antiquité la plus grande bibliothèque, créée a Alexandrie. Les savants du monde entier venait y étudier, partager leurs expériences . L’ Égypte était le centre du monde où on y retrouvait les peuples du monde entier ( Grecs, romains, Arabes , perses, éthiopiens. ..) ses pyramides ,ses tombes grandioses ,forcent l ‘admiration de tous. ses pharaons étaient craint et respecté comme des dieux. Sa société fortement hiérarchisé en ‘avait rien à envier au modèle politique qui existe dans certains pays actuellement. L extraction minière ( notamment l ‘or ,les pierres précieuses…), l ‘ agriculture, l ‘ élevage, étaient aussi perfectionnés. Les sciences comme les mathématiques, la médecine, l ‘astrologie étaient au plus haut point.

Malheureusement comme toutes les civilisations anciennes.,L ‘Égypte ancienne est tombée en déclin et a disparu, mais contrairement à d ‘autres civilisations,elle a laissée des vestiges que nous pouvons admirer au jour d ‘aujourd’hui. Les pyramides, le sphinx, les obélisques, les sarcophages, forcent encore notre admiration.


En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut