COMMENT DEVELOPPER SA PERSONNALITE ET L AFFIRMER

Développer sa personnalité

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment développer sa personnalité et l’affirmer ? 

“Le  vilain petit canard”  doit partir seul sur les chemins où il est rejeté et moqué… jusqu’à ce qu’il rencontre, ébloui de magnifiques cygnes . Et qu’en se mirant dans l’eau du lac, il se découvre cygne lui aussi. Ce “vilain petit canard, c’est un peu l’histoire de son créateur : l’écrivain danois Andersen connut beaucoup d’échecs avant de voir son talent reconnu, c’est aussi un peu l’histoire de toute adolescence , cette période de mue entre l’enfance et l’âge adulte, durant laquelle on ne sait pas très bien qui l’on veut devenir. Du coupe, la moindre critique, le moindre- échec scolaire ou amoureux-le regard négatif d’un prof, la trahison d’un ami, tout cela rend fragile ou vite malheureux. Mais la bonne nouvelle c’est que le vilain petit canard devient un être de grande beauté . Chacun est appelé à devenir une personne unique et précieuse par cette unicité. Simplement , comme pour édifier un monument, il faut du temps et les efforts pour construire sa personnalité et l’affirmer .

Tout le, monde rêve de connaître la formule magique pour savoir comment faire pour développer et affirmer sa personnalité ? Dans l’inconscient collectif on admire forcément plus un Cyrano de Bergerac à la personnalité bien développée et affirmée qu’un personnage tout efficace ! Mai encore faut-il que ce  tempérament marqué soit associé à des qualités morales. Avoir du charisme  est enviable, avoir un ?caractère de cochon?beaucoup moins ! Pourtant les deux renvoient à la même notion de fort caractère et de fort personnalité psychologique. En fait très tôt, dès la coure d’école, il est possible d’observer chez certains enfants un fort entêtement, une propension plus que la normale à ne pas vouloir rentrer dans le rang. Pourtant, si cette particularité est plutôt considérée  dans la société comme un défaut, il est possible de l’envisager comme une chance… à certaines conditions !

Développer sa personnalité revient d’ abord à mieux se connaître . Évaluez les qualités que vous possédez ainsi que vos faiblesses. Définissez et cernez les aspects positifs de votre personnalité qui renforce cette confiance en vous, votre gentillesse, votre persévérance votre ouverture d’esprit et votre humilité . D’un autre côté, vous devez aussi identifier les trais de caractère a éviter. Mais en dernière analyse la personnalité  de chaque personne est unique et il n’y pas qu’un seul moyen d’être plus attrayant et épanouie en tant qu’individu . Le fait de mieux vous comprendre vous aidera à laisser transparaître vos qualités positives. Dans cette article nous allons voir comment en cherchant à développer sa vraie nature on favorise naturellement  son propre épanouissement se rapprochant ainsi de la plénitude ,pour cela nous allons voir qu’une grande part de l’enjeu réside dans le fait de comprendre l’origine de tout : le fonctionnement cérébral humain.

Que signifie développer et affirmer sa personnalité ? 

Affirmé sa personnalité

Commençons tout d’abord par être clair l’expression ?développer et affirmer sa personnalité?. Il existe plusieurs nuances relatives à l’âge de l’individu, mais qu’il soit enfant ,adolescent ou adulte il s’agit bien de l’étape ou l’individu va forger son identité. Les trais de son caractère vont s’accentuer et une  figure bien distincte va émerger. Dans la prime enfance cela correspond surtout à une phase naturelle du cycle de construction de la personnalité  (et du besoin de reconnaissance) tandis que pour un adolescent voire un adulte, l’enjeu sera plus de trouver sa place dans la “société”, parce qu’en fin de compte qu’il s’agisse d’affirmer sa personnalité dans un groupe, au sein de sa famille dans son couple ou de s’affirmer au travail, l’intérêt se résume systématiquement à mieux vivre parmi nos semblable.

On pourra certes rapprocher cette théorie de la place démesurée que l’on accorde ou regard de l’autre  ( se poser la question de l’intérêt éventuel de s’en détacher) tout comme de l’importance de notre propre estime de nous . 

Pourquoi chercher à consolider son individualité 

Les raisons qui peuvent nous motiver  d’entamer une démarche volontaire visant à chercher à affirmer notre identité et à renforcer nos particularités son multiples. Comme évoqué rapidement un peu plus tôt, il est évident que la recherche du bien être est une démarche commune a chaque individu normalement constitué. Depuis la luit des temps, l’homme a cherché la chaleur en plein hiver, à se rassasier quand il avait faim etc… Et bien en s’affirmant, il assouvit également un besoin naturel de la pyramide de Maslow. Abraham Maslow, avec sa fameuse pyramide, avait représenté l’ensemble des besoins indispensable à l’être humain. Sa théorie expliquait que l’homme cherche successivement à satisfaire des besoins physiologiques  ( manger, boire etc…), puis des besoins de sécurité  (se mettre à l’abri, évoluer dans un environnement stable etc.)

Pyramide de Maslow

Une fois seulement après avoir comblé ces besoins primaires, l’individu peut commencer à chercher à assouvir ses besoins dits ?d’appartenance?(c’est à dire rechercher l’affection des autres ), puis ses besoins d’estime et d’accomplissement personnel. Ces deux dernières catégories sont intimement liées au regard des autres et l’opinion que l’on a de soi-même. Même si la théorie de la pyramide des besoins  de Maslow à été critiquée sur certains aspects, il n’en demeure pas moins qu’elle considère qu’exprimer son individualité est une démarche essentielle dans l’épanouissement de l’être humain. Ce besoin de reconnaissance s’exprime aussi bien dans la vie de tous les jours que dans le milieu professionnel. Clairement, le travail est pour beaucoup de personnes le lieu par excellence   où il faut donner une bonne image d’assurance et d’unicité ! On est différent des autres donc on est unique ! C’est ce qui fait notre valeur .

Dans ce milieu, tout particulièrement, on cherche à s’affirmer, pour s’imposer afin de gagner le respect de ses pairs. En fin de compte, une phase où l’on cherche à s’affirmer est peut-être une phase essentielle pour grandir on peut imaginer cela comme une étape d’un cycle, qui permet à l’homme de développer sa personnalité. Un biais potentiel. Ce pendant, il est faux de croire que ce cycle de croissance ne comporte pas de “risques” de pièges dans lesquels il est facile de tomber. Dans ce paragraphe je vais en citer 3 qui me semblent majeurs. 

  • Le premier piège est simplement le fait de nier sa propre identité pour vouloir plaire à tout le monde. Il est tentant pour l’être humain, trop désireux d’être accepté, de ce compromettre sur ce qu’il est vraiment. Accepter de renier sa nature profonde pour vouloir plaire à tout le monde : voilà la première tentation ! Mais c’est bien connu on ne peux pas plaire à tout le monde et quel que soit votre choix vous serez critiqué . Je vous renvoie à la fable de ?le père l’enfant et l’âne ? qui exprime à la perfection cette idée. Il est donc inutile de se renier et au contraire, il est essentiel de revendiquer qui l’on est avec fierté. C’est en étant nous même que l’on est plus performant !
  • Le second risque est lié à la fierté à l’orgueil inné que nous avons tous  (plus ou moins  ) qui peut nous inciter à refuser nos erreurs à nier l’évidence de nos torts. L’égo, ce fondement de la personnalité, représente à mes yeux une menace si le vase déborde. Si l’on bascule dans l’excès, il est facile de se laisser corrompre pour l’image que l’on a de soi même et que l’on souhaite à tout prix renvoyer ou monde
  • Enfin 3ème danger n’est pas lié à l’orgueil mais plus a un bais de notre cerveau faisant que pour être en accord avec nos idées, et surtout par respect pour l’?autorité?à tous les niveaux, l’homme peut dépasser les limites du raisonnable.
Stanley Milgram ,lors d’une expérience demeurée célèbre, avait démontrer que l’obéissance voire la soumission à l’autorité, était ancrée en nous (du moins chez une majorité d’être humains) . Dès lors que nous ne nous sentons pas responsables, nous nous dédouanons de notre mauvais conscience et sommes capables de comportement extrêmes. C’est ce que nous verrons un peu plus bas dans cet article.

L’individu et sa personnalité 

Chaque individu à sa personnalité ; pour quelle raison devons -nous la développer et surtout comment ? La question de quoi fait une personnalité à succès est aussi ancienne que l’humanité. Les personnes qui ont du succès parviennent à mettre leur potentiel intérieur et leur comportement extérieur en conformité. Les personnes qui ont du succès connaissent leurs points forts, mais aussi leurs faiblesses et leurs limites. Si tout change de plus en plus rapidement ,la seule constant reste l’individu et sa personnalité. ?Toi seul est responsable de ton bien-être et personne d’autre ! ?Le développement de la personnalité est l’un des concepts les plus importants, mais a plusieurs définition. Fondamentalement ,les thématiques et les objectifs suivants y sont contenus :

  • Connaître ses points forts et ses points faibles
  • Construire sur ses points forts contourner les points faibles et les gérer
  • Être plus fort et plus robuste en tant qu’individu
  • Et plus flexible pour faire face aux difficultés de la vie
  • Être plus ouvert sans nous rendre plus fragile pour autant
  • Apprendre constamment, renforcer les aptitudes existantes et/ou intégrer de nouvelles compétences
  • Apprendre à maîtriser les crises et les problèmes
  • Se connaître et se comprendre toujours soi-même
  • Devenir plus efficace et déployer ses forces de manière plus logique
  • Devenir plus indépendant des autres d’une manière saine.

Posez les fondations

Posez des fondations

Commencez par faire l’inventaire des vos atouts de départ. Mes atouts ? C’est ce que vous avez déjà reçu : famille éducation, tradition, tout ce qui fait votre histoire. Bien sûr, dans tout cela, vous allez faire un tri, votre tri. Par exemple, vous n’êtes pas la copie conforme de vos parents, ou de vos frères ou sœurs. Vous pouvez aussi choisir de vous démarquer de vos proches sur certains points. Après ce tri, examinez tous les points positifs qui restent : même si elle n’a pas été facile, votre histoire vous livre forcément quelques atouts. Il faut simplement changer de regard pour les apercevoir : ” j’ai connu beaucoup d’échecs à l’école, mais grâce à ma passion de l’automobile, j’ai pu faire ma formation en alternance et atteindre un poste très intéressant” raconte Benoît. “Mon père était muté tous les deux et j’ai beaucoup déménagé : cela m’a appris à m’adapter pourtant très vite ” raconte Laetitia.

Tous ces acquis son de vraies pépites d’or. C’est un capital que vous portez en vous : sont vos fondations.

Élever vos structures

Les structures ce son toutes les compétences , les savoir-faire, les savoir-être. Comme les murs porteurs d’une maison, il sont indispensables à la construction de votre personnalité. Pour les acquérir, une seule solution : se former ,apprendre. Avant de devenir champion de tennis par exemple, il faut apprendre à marcher et courir. Pour épanouir ses talents de musicien mieux vaut avoir fait quelques gammes. Les apprentissages concernant le corps, L’intelligence, la sensibilité, il faut aussi acquérir des qualités mentales des compétences très variées : apprendre à vivre en société gérer son temps, à raisonner à prendre des responsabilités. Cela se fait à l’école, mais aussi en famille et travers toutes sorte d’activités : la pratique de sport d’un art, la découverte du monde, l’engagement dans une association…

L’apprentissage permet de poser une pierre, puis une autre… et de bâtir haut

Pour que cela soit vraiment formateur, jouez la durée, évitez le zapping  ou les changements de cap permanent.

“Je faisais du basket en compétition mais, j’en ai eu marre et aujourd’hui je ne fait plus de sport” . Ou bien: “les études me saoulaient. J’ai tout laissé tombé”. Racontent de nombreux jeunes sans formation. C’est vrai tout apprentissage peut sembler long et un peu pénible par moment, mais mieux vaut poursuivre une activité ou des études qui vous plaisent moyennement que de risquer de vous retrouver au point mort ! Car en obtenant un diplôme, une récompense quelconque, en acquérant une compétence, vous posez une première pierre qui vous permet ensuite d’en ajouter une autre . Au passage, vous apprenez à produire des efforts à être patient, à persévérer, à supporter l’échec et à à recommencer. Des bons points qui seront très utiles lorsque vous voulez déployer vos talents pour affirmer  plus complètement votre personnalité.

Choisissez vos plans intérieurs 

Peut à peu nous commençons à poser des choix personnels qui vont dessiné les contours de notre personnalité. Un début c’est un peu une ébauche, en brouillon. Mais en allant vers l’âge adulte, les choix s’affirment : passions études, métier, amitiés, projet, style de vie, amour… Tout l’enjeu, c’est d’arriver à faire ses choix librement : je ne choisis pas quelque chose pour faire plaisir à mes parents  (ou pour leur déplaire), pour épater mon entourage, pour faire comme mes amis, ou pour ressembler à un modèle, mais parce que cela me convient profondément. “Il m’a fallu assez longtemps pour que je puisse envisager de faire les études d’éducation spécialisé dont j’avait vraiment envie” raconte Violaine. Un choix libre, ce n’est plus forcément celui qui semble le plus original ou le plus loufoque. Comment acquérir cette liberté de choix  ?

  • D’abord en s’exerçant sur de petites choses : choisir  librement ce qu’on a envie de faire le wee-kend suivant indépendamment des copains
  • Choisir la façon dont on souhaite passer ses vacances etc.
  • Ensuite ,en se donnant du temps pour réfléchir avant de décider quelque chose. Si je choisis toujours tout à la dernière minute, je risque de manquer d’informations et de me faire influencer. Pour les choix d’études et de métier par exemple, il faut anticiper suffisamment pour pouvoir mûri et bien se renseigner. En apprenant à dire non quand quelque chose ne convient pas : si vous avez déjà réfléchi à vos choix, c’est plus facile.

 vos talents 

Déployez vos talents

En exerçant et en développant les dons et les capacités qui sont en vous, vous faites vraiment fleuri votre personnalité. Vous donnez à votre “maison” son style, vous devenez ce que vous êtes, ce qui va bien plus loin que l’adoption d’un look, reste à trouver les fameux talents. Tout de suite, certains se désolent… Attention. Il ne s’agit pas seulement de gagner “The Voice” . Les talents ne sont pas forcément artistiques. Vous pouvez être doué pour les langues étrangères, informatique, ou bien pour établir des relations facilement et chaleureuses avec les autres, pour organiser, pour  comprendre des mécanismes compliqués ou pour régler les conflits… Les talents sont souvent en germe durant notre enfance et notre adolescence . Certains jaillissent très tôt, d’autres se révèlent plus tard au fil des expériences ou des rencontres. Pour les affirmer, il faut les exercer. Se jeter à l’eau se  lancer.

Pour savoir si vous savez l’âme vendeur, faites vite un stage de vente. Pour aiguiser  votre votre plume de poète, écrivez beaucoup. Parfois il faut aussi refaire une formation reprendre des cours . Le talent ne dispense pas du travail au contraire.

Les trois conseils pour construire votre personnalité 

  • Construisez avec les autres. Vous devez bien sûr développer votre personnalité à vous, mais vous ne pouvez non plus ignorer les autres. Au contraire, c’est dans la vie de relations que la personnalité s’enrichit, se forme et souvent se révèle. Soyez donc attentif à la qualité de vos contacts, recherchez les bons conseils, soignez les amitiés profondes, apprenez à écoutez les autres sans pour autant vouloir les copier ou vous faire “bouffer”
  • Faites une une construction harmonieuse. Nous sommes à la fois corps et esprit sentiment, intelligence… Et pourtant la personne humaine forme une unicité. Construire sa personnalité, c’est tenir compte de cette unicité, par exemple en évitant de développer un seul aspect  (le corps, l’intelligence…) en négligeant tous les autres. C’est aussi chercher à bâtir un projet cohérent dans lequel nous choix vont correspondre à nos goûts et à nos valeurs profondes.
  • Faites confiance au temps : comme dit le proverbe, Paris ne s’est pas fait en un jour. On construit sa personnalité peu à peu Année après années. Ne soyez pas impatient : même si les bases de la personnalité sont souvent posé à l’orée de l’âge adulte . Les talents et la confiance en soi continuent à s’épanouir par le suite. En réalité, le chantier dure toute la vie.

Évaluez ce que vous voulez améliorer 

Réfléchissez aux aspects de votre personnalité qui vous dérange. Qu’aimeriez-vous voir différemment en vous ? Mieux se connaître est une étape indispensable pour devenir une meilleure personne. Réfléchissez pas conséquent à la façon dont vous pourriez améliorer les traits de caractère suivants :

  • Votre anxiété , votre tempérament, votre colère
  • Votre timidité , votre maladresse ou votre peur
  • Votre solitude votre dépression ou votre tristesse
  • Votre entêtement, votre frustration ou votre instabilité,
  • Votre auto-estime,
  • Votre arrogance

Cela semble constituer une liste relativement longue-mais pas de panique, il n’est pas nécessaire de tout couvrir en une fois. C’est comme avec les autres compétences-plus nous aurons d’outils dans notre mallette, plus nous aurons de possibilités de les déployer et de réagir a des défis si nous n’avons qu’un seul outil en poche, le monde se présenterait ainsi, comme le décrivait Paul Watzlawick  (scientifique autrichien-américain, spécialiste de la communication, psychothérapeute ,sociologue, philosophe et auteur) ? quiconque ne dispose que d’un marteau aura tendance à voir partout des clous?

Développement de la personnalité-une question d’attitude 
Personnalité question d'attitude

Souvent, on entend des gens ergoter sur le développement de la personnalité : ? je ne veux pas me cacher, je veux rester tel que je suis?. Mais ce n’est qu’une déclaration de sa propre fainéantise contre tout changement- car le changement est générateur de peur et provoque du travail-et qui a dit que le travail était un plaisir ? Avec le développement de la personnalité, on ne devient pas une autre personne, on apprend à mieux apprécier la vie, de manière plus souveraine. Mais des moteurs archaïques conditionnent toujours de grandes parties des actes humains-ce qui est rarement un avantage à notre époque.

Est-ce que le développement de la personnalité ne présente que des avantages ? 

Bien que les avantages du développement de la personnalité soit largement prépondérants de mon point de vue, je ne voudrait pas admettre de mentionner un inconvénient. Si vous vous concentrez sur ce thème et si vous travaillez sur vous-même, vous remarquez que vos prétentions vont augmenter, que ce soit envers vous-même ou vis-vis de l’environnement. C’est bon, d’un côté parce que, vous serez plus satisfait et que vous aurez plus de réussites. Mais d’un autre côté, prenez conscience que des nombreuses personnes se plaignent régulièrement des même situations-sans être prêtes, toutefois à s’investir dans un changement ou à considérer l’aide qui leur est proposée. Cela prend de l’énergie parce que vous vous efforcez de mieux comprendre les individus que vous voulez faire avancer sur le plan mental. De telles personnes ne se rencontrent pas si souvent.

Personnalité-notre astuce à ce sujet 

Le développement de la personnalité est un processus à long terme, c’est un voyage en direction d’objectifs plus petits ou plus gros, concret ou moins concret. Il s’agit d’un cheminement parce qu’il y a beaucoup de choses à découvrir et que cela remplira votre vie prenez un thème qui vous semble important et abordez-le de manière décontractée et détendue en petites étapes, mais sous forme continuelle afin de l’apprivoiser.

Est-il vraiment possible de préserver sa personnalité ? 

Expérience de Milgram : ou pourquoi est-il difficile d’affirmer sa personnalité ? 

Stanley Milgram était un psychologue américain  qui s’était rendu célèbre en particulier pour avoir cherché à mesurer le degré de soumission de l’homme  aux ordre donnés par une autorité légitime… à ses yeux . Ses travaux furent une tentative d’explication des actes commis par des criminels nazis pendant la seconde guerre mondiale… plus exactement elle visait à comprendre comment un homme pouvait en arriver à de tels comportements. 

Description de l’expérience :

En deux mots, le scientifique fit croire aux participants, qu’il voulait chercher à mesurer l’efficacité de la punition sur la mémorisation. Ainsi, l’individu qui se portait volontaire devait administrer des charges électriques à une personne qu’il ne connaît pas à chaque mauvaise réponse. Plus elle se trompait plus les charges étaient fortes. Dans ce test bien entendu aucune souffrance n’était administrée réellement, mais tout était fait pour faire croire le contraire ” aux participants bourreau” . En procèdent ainsi Milgram chercha a savoir jusqu’où un individu lambda pouvait aller c’est à dire jusqu’à quel point il pouvait se sentir “non-responsable” de ses actes invoquant le prétexte d’obéir qu’a des ordres.

Les résultats furent édifiants puisque 62 % des personnes testées allerent jusqu’à administrer 450 volts  (donc une mort potentielle).  

 

Cette expérience,  sur la soumission à l’autorité fut, cependant critiquée sur plusieurs  points notamment sur la méthodologie choisie. Malgré tout, il est admis que l’expérience de Milgram réussi à démontrer que :

  • Pour ne pas commettre une erreur, l’être humain préfère ?s’enfoncer? dans une direction qu’il sait pourtant mauvaise.
  • L’homme peut légitimer des actes extrêmes en fonction du degré de considération qu’il a pour l’autorité qui les lui ordonne .

On voit dont bien ici qu’il  n’est pas si facile pour l’être humain d’affirmer sa personnalité, et qu’il existe en nous des failles qui peuvent nous amener à adopter des comportements ?contre nature?. L’influence de la société du monde extérieur existe bel et bien !

Le tempérament marqué du MBTI 

Le parallèle avec le MBTI est donc très intéressant à faire. Parmi les 4 tempéraments qui existent, celui dit des ? gardien des traditions ?, est précisément celui qui par nature va considérer que la loi doit être respectée . ?SJ?, aiment limiter au maximum les changements. Après tout, pourquoi changer quelque chose qui fonctionne déjà. La praticité est le moteur essentiel . Et si cela ne fonctionne pas, qu’est ce qui nous dit, que cela ne pourrait être pire ? Voilà en gros la façon de penser des personnes appartenant au ? tempérament des gardiens?. Pour eux la société ne peut fonctionner sans règle sans cadre, il faut respecter l’ordre sous peine de tout faire dérailler. Quand on sait que 45% de la population appartiennent à ce groupe, on peut comprendre pourquoi il peut être difficile pour beaucoup de gens d’affirmer leur personnalité.
Je ne dis pas que presque la moitié des êtres humains n’a pas d’identité assez forte pour se réaliser telle qu’elle est, moins que 45 % des individus partent déjà avec des prédispositions à céder  aux influences .

Comment réussir à affirmer sa personnalité ? 

Comprendre le MBTI pour consolider son tempérament 

Les psychologues du MBTI considèrent  que l’on ne change pas de profil au fil de son existence ( même si l’on peut atténuer certaines caractéristiques) cependant quelle que soit notre personnalité, je reste persuadé qu’en développant la compréhension de notre fonctionnement inné, nous avons déjà fait un pas vers le progrès . Personne n’est tout noir ou  tout blanc, et même si on ne change pas de profil MBTI aux cours de sa vie  ( comme on était droitier et on meurt droitier ) il est possible de travailler ses fonctions. Ainsi, une fois que l’on à cerné et compris son fonctionnement naturel, il est possible à n’importe qui d’accentuer ses traits de caractère dans ses domaines de facilités… pour renforcer sa personnalité, un individu ayant le sentiment extravertie en ?point fort?( Céline Dion, le pape François, Vanessa paradis, le prince William par exemple) pourra en travaillant dessus accentuer encore l’utilisation qu’il en fait.

Mais ceci est également valable pour chacun d’entre nous que l’on ait en point fort la pensée introvertie  ( capacité de concentration) , l’ intuition extravertie  (talent de visionnaire) ou n’importe quelle autre fonction cognitive… il est capital de comprendre que nous avons tous un talent une facilité pour quelque chose. En misant sur nos atouts, en confortant nos caractéristiques naturelles, nous pouvons faire la différence. On voit bien, donc, que connaître ses forces est un formidable début pour accréditer son individualité.

Prendre conscience de notre originalité

Prendre conscience de l'originalité
La seconde façon de procéder si l’on désir affirmer haut et fort notre différence, consiste selon moi à considérer sa propre originalité . Trop de gens doutent d’eux même car il ne sont pas comme les autres, pas comme la majorité. Mais au contraire, il peut être bon d’accentuer sa personnalité. Car ce qui est paradoxal c’est que dans le même temps, nous voulons  tous être uniques ! Plus qu’une contradiction. Cela dépend selon moi de notre point de vue, de notre état d’esprit. C’est un peu l’histoire du verre a moitié plein et du verre à moitié vide. Si au lieu de considérer notre différence comme une tare, on la considère comme une chance, on renverse la règle du jeu. Il existe autant de nuances de personnalité sur terre que d’individus, mais ceux qui connaissent leur potentiel, son beaucoup plus sûrs d’eux ! 
 
C’est exactement pour cette raison que travailler sur la connaissance de soi est le meilleur des points de départ. Le plus vous vous connaîtrez le mieux vous pourrez miser sur vos forces. 
 

La discipline et la force de caractère 

Enfin, le troisième grand moyen selon moi de conforter sa singularité passe par une méthode accessible à tous. Ou plutôt, passe par une aptitude que chacun peut et doit acquérir, pour cela la motivation est indispensable ! Cette qualité c’est la rigueur, la discipline. Par là, j’entends qu’il est nécessaire pour appuyer son identité d’avoir une force de caractère suffisante pour résister à la tentation. La tentation qui vise à accepter des compromis par facilité, d’adopter une attitude qui n’est pas la notre pour ne pas risquer d’être contredit. Certe, nous sommes des ?animaux civilisés?, et pour vivre en Société au milieu de nos semblables nous nous devons de faire des efforts et de composer. Mais il ne faut pas céder par simplicité. En ce sens, “l’assertivité“, c’est précisément l’attitude à adopter. “L’assertivié” c’est la main de fer dans un gant de velours.

C’est le talent de faire passer ses idées en y mettant de la rondeur. Mais faire des petite concession sans importance ne signifie pas vendre son âme au diable. C’est aussi une façon d’affirmer sa personnalité, d’affirmer son identité et surtout de la faire accepter par d’autre. Plus qu’une caractéristique, c’est un trait de personnalité qui se travaille ! 

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils