CHEMISE À CARREAUX POUR HOMME : COMMENT BIEN LA CHOISIR

Choisir une chemise à carreaux

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Chemise à carreaux pour homme : comment bien la choisir ?

La chemise est sans aucun doute le vêtement le plus porté par les hommes. Elle est la plupart du temps indispensable pour le travail. Elle se porte aussi très communément le week-end ou pendant les vacances sur un mode plus décontracté. De plus, elle s’adapte à tous les styles : Classique (unie blanche, bleue ou noire) aux fantaisies colorées, voire hawaïenne aux motifs à fleurs ! La chemise à carreaux fait partie des vêtements incontournables dans un dressing masculin. Elle se décline en plusieurs types de carreaux différents, chacun correspondant à un style particulier. Il est intéressant d’en posséder quelques modèles car c’est il s’agit d’un vêtement très polyvalent. Ce type de chemise pourra en effet autant se porter en été ou hiver que durant les mi-saisons. La pionnière des chemises à carreaux est née dans les 1850, aux Etats-Unis. Il s’agit du modèle Buffalo, créé par la marque Woolrich. Elle se reconnaît aujourd’hui facilement avec sa double couleur et ses carreaux de taille moyenne. Les racines de la chemise Buffalo se trouvent en Ecosse, et plus précisément dans le tartan qui appartenait au célèbre hors-la-loi Rob Roy McGregor.
Depuis le 19ème siècle, la chemise à carreaux a gagné sa place parmi nos vêtements incontournables. Ses lettres de noblesse, elle les a gagné grâce à des icones de style comme John Wayne ou Travis Scott. Elle fut également adoptée par les adeptes et stars du mouvement grunge, dont la groupe Nirvana. Plus récemment, c’est grâce au mouvement hipster qu’elle est revenue sous les projecteurs.
Le point fort de cette chemise, c’est qu’elle se porte aussi bien dans un style casual avec un jean ou un short, que dans look plus habillé avec un chino. C’est donc un outil très efficace pour les adeptes du style smart casual. Ni trop habillée, ni négligée, elle est parfaite pour les jours où vous n’avez pas vraiment le temps de réfléchir à votre tenue. Le résultat ne sera jamais décevant. Alors qu’on la croyait démodée, mise au placard depuis les années 90, la chemise à carreaux revient en force depuis quelques années et s’impose comme un must have dans toute penderie masculine qui se respecte. Quel que soit le type de carreaux, portée sur un jean brut entièrement fermée jusqu’au col comme le font les Hipsters, ou ouverte en laissant voir un t-shirt uni par exemple, la chemise à carreaux conquiert de plus en plus d’adeptes. On sait que pour varier les plaisirs, il est bon d’avoir plusieurs styles de chemises, de différents coloris mais la chemise à carreaux semble sortir du lot.
Chemise à carreaux

Choisir la bonne chemise à carreaux

Pour tirer le meilleur parti de la chemise à carreaux, l’idéal est de choisir un modèle simple, coupé droit ou cintré et avec deux voire trois couleurs. Pour les couleurs, les tons bleus (indigos, électriques notamment) et écrus seront particulièrement modernes. Inversement, les couleurs chaudes (rouge, marron, jaune) seront plus classiques mais correspondront très bien à l’automne et à l’hiver.Côté tissu, il ne faut pas hésiter à choisir une chemise qui soit texturée. C’est-à-dire qui soit fabriquée dans un tissu en relief, comme les mélanges lin et coton, le seersucker ou encore la flanelle.  Avec cette texture, votre chemise paraitra tout sauf old school. Une dernière chose à prendre en compte lorsque vous portez une chemise à carreaux : votre morphologie. Les carreaux larges auront pour effet de vous faire paraître plus large, et seront donc utiles pour les physiques minces et/ou grands. Inversement, les petits carreaux vous minciront visuellement. Ils seront donc un très bon allié pour ceux qui ont une silhouette plus large.

Les principaux types de chemise à carreaux

Pour bien choisir votre chemise à carreaux, il est essentiel de mettre de l’ordre dans ce méli-mélo de carreaux qui nous est proposé. Le premier type est le carreau vichy, façon nappe de restaurant. Les carreaux sont plus ou moins grands mais l’ensemble est toujours bicolore. En gros, plus les carreaux sont petits, plus votre chemise sera élégante. Elle doit être inévitablement portée avec les boutons fermés. Si les boutons sont assez grands, vous dégagerez un effet décontracté et vous pourrez alors laisser les deux premiers boutons du haut ouverts.
carreau vichy,
Pour ce qui est des chemises en flanelle, elles peuvent être portées ouvertes avec un t-shirt en dessous. Les tout petits carreaux sur une chemise en coton de financier, façon homme d’affaires ou professeurs étaient très tendance… à la fin des années 90 et début 2000.

La chemise Buffalo

Pionnière des chemises à carreaux, la chemise Buffalo est aujourd’hui un must-have. Elle sera la pièce forte de n’importe quel look. Grâce à son esprit brut (c’était initialement une chemise de travail), elle vous confèrera du style sans effort. Cette chemise se reconnaît grâce à son tissu à deux ou trois couleurs ainsi que ses carreaux de taille égale. Elle est audacieuse, simple et efficace pour vos tenues quotidiennes. Si vous souhaitez jouer la carte classique, choisissez la en rouge et noir. Autrement, toutes les options s’ouvrent à vous.
Cette chemise tire son nom de l’ancienne appellation de Chennai, une ville du sud de l’Inde. Le terme Madras désigne également le nom du tissu qui la compose. Ce tissu est fait à partir de fibres de coton particulièrement courtes, ce qui rend la chemise très fine. Visuellement, la chemise est assez proche du seersucker, qui se reconnaît grâce à son apparence gaufrée. La Madras fut plébiscitée par l’élite américaine dans les années 1960, car à cette époque les coûts de livraison depuis l’Inde était particulièrement élevée. Elle était alors un symbole de réussite pour qui pouvait se permettre de l’acheter. La chemise Madras comprend généralement des associations de couleurs plus osées que les autres chemises, ce qui en fait un bon allié pour l’été.
La chemise Madras

La chemise Gingham

La chemise Gingham est la plus habillée des chemises à carreaux. On le trouve la plupart du temps dans un mélange de blanc et d’une seule autre couleur (généralement bleu ou rouge). Elle fut appropriée par le mouvement mod dans les années 1960 et se portait alors rentrée dans un jean avec des bretelles. Aujourd’hui, on en trouve un peu partout, comme avec ces exemples de chemise Café Coton à carreaux. C’est un bon alliée pour votre style, puisque cette chemise se portera aussi avec un jean ou un chino, que de façon plus habillée avec un costume et une cravate.
La chemise Gingham

La chemise tartan

Depuis sa création par les clans Ecossais (dont on recense plusieurs centaines de variations à ce jour) jusqu’à son appropriation par des marques qui ont créé le leur (comme Burberry ou Barbour), le tartan s’est fait une place dans nos dressings. Visuellement, il se reconnaît immédiatement grâce à son motif. Le principal risque avec le tartan, c’est que ses couleurs soient difficiles à associer. Pour en tirer le meilleur parti pour votre style, visez les modèles sombres et associez avec une surchemise ou un manteau pour casser visuellement son motif.
La chemise tartan

La chemise carreaux-fenêtre

Avec ses grands carreaux à bordures fines sur fond uni, le carreaux-fenêtre est particulièrement visible. Ce motif est visuellement fort, et ainsi moins facile à porter que ses concurrents. Puisque l’échelle des carreaux est relativement grande, il sera à éviter pour les personnes qui ont un peu de ventre.L’avantage de ce motif, c’est qu’il apporte à lui seul de l’originalité dans un look. Il s’associera donc bien avec d’autres vêtements unis pour un résultat bien équilibré.L’avantage de ce motif, c’est qu’il apporte à lui seul de l’originalité dans un look. Il s’associera donc bien avec d’autres vêtements unis pour un résultat bien équilibré.
La chemise carreaux-fenêtre

La chemise Prince de Galles

Souvent observée sur des costumes et des manteaux d’hiver, le motif Prince de Galles traduit l’esprit dandy Anglais. Il tire son nom de l’icone de mode qu’est le Duc de Windsor, lorsqu’il était encore connu sous le titre de Prince de Galles. Ce motif se reconnaît facilement avec ses grands carreaux visibles mélangés à des petits carreaux plus discrets. Alors que ce n’est pas la chemise à carreau la plus facile à décrire, c’est en revanche celle qui se porte avec le moins de difficultés. Le résultat sera élégant et habillé, idéal pour des tenues formelles ou business.
La chemise Prince de Galles

La chemise Tattersall

Le Tattersall est né au 18ème siècle, sa fonction n’était alors pas d’être porté sur des chemises, mais plutôt sur les couvertures utilisés pour les chevaux. D’ailleurs Tattersall était le nom d’un célèbre commissaire-priseur équestre de l’époque. Ce motif est créé en combinant des bandes horizontales avec des bandes verticales de plus petite taille. Ce qui aboutit à un effet de petits carreaux intégrés dans des plus grands. L’origine équestre de cette chemise en a effet un motif incontournable des vêtements d’extérieurs anglais. Pour rester dans l’esprit british, vous pouvez associer cette chemise avec des doudounes courtes, des bottes ou encore des vestes matelassées.
La chemise Tattersall

Le mode d’emploi pour la chemise à carreaux

Il existe plusieurs façons de porter la chemise à carreaux selon le style que vous souhaitez adopter. Faut-il la porter avec le col fermé ou laisser quelques boutons ouverts ? Porter un t-shirt en dessous ou ne rien mettre ? La porter en ceinture à votre taille ? Avec ou sans pull ? Voici quelques déclinaisons qui vont vous aider à y voir plus clair :
. Hipster : la chemise à carreaux est entièrement boutonnée, et s’associe à un style définitivement assumé et très esthétique.
Le mode d’emploi pour la chemise à carreaux
. Casual : la chemise à carreaux est entièrement ouverte. C’est un grand classique du week-end, des promenades en bord de mer. Portée avec un t-shirt avec un col en V ou avec un débardeur col rond, on la retrouve souvent associée avec un pantalon Chino beige et une paire de running. Un véritable street-style.
Chemise à carreaux
. Grunge : les moins de 20 ans n’ont pas connu cette grande époque au début des années 90 avec un groupe comme Nirvana qui en était l’emblème par excellence. Le style grunge revient pourtant sur le devant de la scène et c’est pourquoi on la retrouve non sur soi mais plutôt autour de la ceinture. Ici, la chemise à carreaux est plus un accessoire qu’un vêtement à part entière.
Grunge
Si vous voulez être au top dans le style grunge, l’astuce est de passer les manches de la chemise à carreaux dans les passants du jeans et de la nouer au niveau de votre ceinture.

Le style

Quoiqu’il arrive, la chemise à carreaux ne se choisit pas au hasard. Il est important de bien la choisir en fonction de votre morphologie : si vous êtes assez costaud ou plutôt fort, il est conseillé d’opter pour une chemise longue avec de petits carreaux et/ou avec de fines rayures verticales pour atténuer les formes. Si vous n’avez pas beaucoup de pectoraux, si vous avez de petites épaules, alors il vaut mieux éviter les chemises trop larges et opter pour les gros carreaux.
Le style
La mode est aussi une question de goûts et de couleurs et c’est à chacun d’apprécier ce qui lui convient au mieux : toutefois, il est toujours préférable de choisir une chemise à carreaux monochrome, unicolore ou bicolore car l’absence ou le peu de couleurs vous permet d’avoir plus de latitude pour agencer votre chemise avec vos pantalons. Les couleurs claires sont toujours plus avantageuses : les chemises à carreaux peuvent se porter autant avec un pantalon à pinces qu’avec votre jean préféré, encore faut-il que les carreaux soient fins et assez discrets pour vous assurer un style raffiné et élégant et non un côté « bûcheron ». Avec une chemise à carreaux, vous aurez toujours du style, quel que soit votre look.

La question du t-shirt

Les codes vestimentaires changent et évoluent sans cesse et ce qui se faisait il y a encore 10 ans n’est peut-être plus approprié de nos jours.C’est pourquoi, concernant la chemise à carreaux, le t-shirt est à bannir si vous êtes dans un cadre formel car cela vous donnera un côté (trop) décontracté pour la circonstance.
La question du t-shirt
Au contraire, pour une soirée à la plage, une sortie avec des amis, privilégiez le t-shirt avec un col évasé qui sera porté sous une chemise coupée. En termes de coloris, il ne faut pas se tromper car le « fashion faux-pas » n’est jamais très loin. Pensez à toujours harmoniser vos couleurs et ne dépassez jamais plus de 3 couleurs. Le mieux est de porter un t-shirt uni sous votre chemise à carreaux. Par contre, si le t-shirt est à motifs et qu’il devient plus voyant que la chemise, mieux vaut éviter ! En ce qui concerne encore les couleurs des chemises, la tendance hivernale est au rouge, au noir et au bleu tandis que pour le reste de l’année, les tons plus neutres sont plus appréciés et vous assurent un risque zéro.
chemise
Les couleurs flashys sont déconseillées et doivent être portées pour des occasions bien particulières.

Les détails de la chemise à carreaux

Votre chemise à carreaux doit être à votre taille, ajustée à votre morphologie et cela concerne aussi bien les épaules, la taille, les manches et le col.
Les détails de la chemise à carreaux
. Pour les épaules, la couture de l’emmanchure doit arriver au bord de vos épaules et surtout ne pas dépasser, sans quoi vous risquez d’avoir les épaules tombantes.
. Pour la carrure, il faut veiller à ce que le tissu de votre chemise à carreaux ne soit pas tendu au niveau des omoplates. Le mieux est de pouvoir séparer votre chemise de votre abdomen de 6 cm en moyenne.
. Pour la longueur : si elle est trop longue, il faut la rentrer. Si vous êtes plutôt petit, vous pouvez sortir votre chemise du pantalon. Si vous la portez avec un pull, il faut la rentrer si celui-ci est plus court que la chemise.
. Pour le boutonnage : sauf si vous êtes un Hipster, ouvrez les premiers boutons du haut pour que votre col fasse au minimum 10 cm à partir de votre cou. Si vous êtes grand et fin, boutonnez-la jusqu’en haut pour un style assuré et frais.
. Pour les manches : c’est une question de goût mais il est préférable de les retrousser jusqu’aux coudes si vous ne portez rien en dessous.
Dites-nous ce que vous pensez de la chemise à carreaux, comment vous la portez et quel est le style que vous préférez.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils