COMMENT DIMINUER NATURELLEMENT SA LIBIDO

Diminuer naturellement sa libido

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

 Comment diminuer naturellement sa libido ? 

En couple, c’est en principe plus facile de régler la question. Pourtant, il arrive que l’autre se refuse aux joies du sexe. Ce qui est encore plus terrible, car vous avez le/la partenaire, mais vous essuyez un « non », alors que votre désir sexuel est collé au plafond ! Maudite libido, vous souhaiteriez lui mettre un coup sur le museau, pour qu’elle cesse de vous tirailler les entrailles. Et si vous ne réussissez pas à la dompter, elle parasite votre cerveau : votre besoin de sexe est tel que vous feriez, parfois, n’importe quoi avec n’importe qui pour la calmer. La frontière entre la libido et la compulsion au sexe est mince. Faites-vous la différence entre boire de l’alcool pour s’anesthésier et boire avec plaisir ? Si c’est avec plaisir, vous sélectionnez ce que vous buvez et vous savez vous arrêter. Quand vous buvez pour vous anesthésier, vous buvez n’importe quoi (ou presque), du moment que vous obtenez l’effet que vous visez. Il est peut-être difficile de gérer une forte libido et cela peut provoquer des situations et des sentiments inconfortables.
 Si vous cherchez des moyens d’échapper aux impulsions du moment, optez pour la prise de conscience et la distraction. Vous avez également la possibilité d’utiliser la relaxation comme un moyen pour gérer le stress au lieu de laisser cela s’accumuler. Si vous êtes un homme qui a une forte libido, vous pourriez donc opter pour des médicaments sous ordonnance ou des plantes en guise de méthode pour diminuer le taux de testostérone et faire des changements équilibrés dans votre style de vie.

Libido : une pulsion sexuelle parfois gênante

Qu’est-ce que la libido ? Définition du Petit Larousse : « Énergie psychique de la pulsion sexuelle (d’après Freud) ». Pour être plus claire, je dirais que c’est le désir sexuel. En fait, la libido est comme un cheval fougueux : quand vous savez monter, même quand votre destrier essaie de vous emballer, vous êtes capable de le retenir. C’est possible de contrôler la libido, quand vous êtes équilibré. Mais si vous n’avez aucune notion d’équitation, quand le cheval s’emballe, vous n’avez d’autre choix que de vous laisser embarquer… et ce ne sont pas les belles nanas (ou les beaux mecs) que vous croisez dans la rue qui vont vous refroidir !

… comment diminuer sa libido ?

Embarquer vers quoi ? Vers l’ex qui vous a fait souffrir, bien que vous ayez juré de ne plus jamais coucher avec, vers une personne qui ne correspond pas du tout à vos goûts, vers des situations dont vous aurez honte après coup. La libido répond à un stimulus externe (un mot, une image, un souvenir, un corps, un parfum, un regard brûlant de désir, etc.), mais parfois, elle se réveille sans raison apparente, même après une rupture amoureuse. Autant de moments qu’il faut apprendre à contrôler, sous peine de vous retrouver dans des situations que vous allez regretter. Vous aurez beau mettre sur son dos le fait d’avoir couché avec la femme de votre meilleur ami ou le mari de votre sœur, vous aurez fait des dégâts dont vous serez mortifié le restant de vos jours. N’attendez plus et apprenez à gérer cette libido élevée !

Elle a bon dos, la libido : assumez !

Elle a bon dos, la libido ! Vous n’êtes plus des enfants incapables de vous retenir : vous avez la capacité de la maîtriser, encore faut-il le désirer… La plupart du temps, vous vous laissez contrôler, puis embarquer et vous devenez dépendant d’une personne qui sait la réveiller. Pantin dont quelqu’un tire les ficelles, pour quelques minutes de plaisir, vous voilà esclave de votre désir sexuel et vous me direz « C’est plus fort que moi, je ne peux pas lui résister ! ». Pas de panique, vous n’êtes ni un(e) extraterrestre, ni un(e) pervers(e), contrôler sa libido n’est pas une chose aisée !
Quand vous laissez votre libido prendre les commandes, dans des circonstances non sécuritaires (risques de MST ou autres), c’est votre vie que vous risquez, ou votre réputation, ou simplement de mettre la zizanie dans votre famille ou vos amis. Bref, plus moyen de réfléchir quand c’est votre libido qui prend le contrôle de votre vie.
Baisser sa libido

Faire baisser sa libido : bonne ou mauvaise idée ?

Quand vous aimez quelqu’un et que cette personne vous satisfait sur tous les plans et surtout sur le plan sexuel, l’envie d’aller voir ailleurs n’existe pas. Elle se crée quand votre partenaire vous rejette ou ne vous accorde que quelques miettes. Certains d’entre vous se retrouvent dans une situation épouvantable : en couple avec une bonne personne, bon père ou bonne mère, n’ayant absolument rien à lui reprocher, sauf dans l’intimité… La libido peut grandir ou se calmer, mais dans un cas comme dans l’autre, quand passe à votre portée une personne qui vous réveille sur le plan sexuel, que faire ?! Vous n’avez parfois que 30 ans et plus aucune activité sexuelle, parce que les enfants, parce que fatigués, parce que plus le temps.Eh bien, du temps pour votre couple, si vous n’en trouvez pas, ne vous étonnez pas que celui qui revendique du sexe et n’en a pas tombe dans les filets d’une tierce personne qui mettra le feu aux poudres !
 Quel que soit votre âge, difficile de renoncer au sexe, d’autant que votre libido vous botte les fesses. Les sites pornos seront souvent une échappatoire, puis madame s’étonnera que monsieur se désintéresse d’elle ou que madame préfère l’électrique à l’humain. La libido, ça se chouchoute, à deux quand vous êtes en couple et, célibataire, cessez donc de lui taper sur le nez et de l’accuser de vos forfaits. Apprenez à l’apprivoiser et à la laisser s’exprimer dans des circonstances épanouissantes, même si c’est seul, avec vous-même. C’est une énergie extraordinaire qui, quand vous serez en couple, sera un des ciments de votre relation.

Libido : mieux vaut être sur la même longueur d’ondes

Souvent, vous pensez que la libido n’est pas importante dans un couple : si les deux en manquent, c’est parfait. Mais si vous êtes décalés, que l’un a une libido musclée, alors que l’autre n’est pas très friand de sensualité, le fossé va se creuser, laissant la place à une tierce personne qui pourrait bien réveiller le bel endormi ou la belle délaissée… Et savez-vous qu’il est possible de réveiller la libido de votre partenaire, au lieu de simplement lui demander « t’as envie ? ». Être un bon coup, c’est aussi savoir lancer un regard brûlant de désir : c’est le meilleur des engrais, pour faire pousser une libido qui se ratatinait !Et si vous êtes célibataire, quand elle se réveille soudainement, au lieu de faire n’importe quoi pour la calmer, chouchoutez-la et promettez-lui que le jour où vous rencontrerez la bonne personne, vous la laisserez s’exprimer !
Elle ne perd rien pour attendre, son tour viendra, et pour le moment, au lieu d’en faire une souffrance, faites-en un entraînement. Apprivoisez cette énergie qui est en vous, afin que la prochaine fois qu’elle se réveille, elle ne vous rende pas fou. Je m’occupe affectueusement de la mienne et elle sait qu’un jour viendra où elle pourra s’en donner à cœur joie !

Comment baisser sa libido naturellement ?

Quand la libido devient trop présente, qu’elle enivre, qu’elle occupe l’esprit jour et nuit, alors, la rejeter et ne plus y penser ne sert à rien. Parfois, le désir est tout simplement physique, presque incontrôlable. Dans ce genre de cas, comment calmer sa libido ? Et bien sachez qu’il existe quelques astuces qui devraient vous aider.

Utilisez des plantes

Elles ont largement été utilisées dans le traitement des problèmes émotionnels, mentaux et physiques. La baie du gattilier, encore appelée poivre des moines, était par le passé utilisée pour aider les moines à maintenir leur célibat  . Certaines personnes utilisent la réglisse pour réduire le taux de testostérone. Cette plante est un antiandrogène, ce qui veut dire qu’elle a la possibilité de bloquer ou d’empêcher la production de testostérone, d’où la diminution de la libido . Le ganoderme luisant et la pivoine de Chine sont quelques-unes des plantes que vous devriez inclure dans votre alimentation pour favoriser la réduction de la testostérone . Veillez à consulter un herboriste ou un professionnel de la santé avant d’apporter des changements à votre alimentation avec des plantes et des compléments. Vous pourriez également vous rapprocher d’un herboriste, acuponcteur ou d’un naturopathe pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez utiliser les plantes en toute sécurité.

Buvez du thé

Boire du thé
Certains thés peuvent vous permettre de réduire la libido et votre taux de testostérone. Les thés à la réglisse et à la menthe sont des infusions à base de plantes qui peuvent aider à réduire le niveau de testostérone . Recherchez un thé et une infusion aux qualités thérapeutiques. Bien que les thés provenant des épiceries puissent avoir un certain effet, ils peuvent ne pas être aussi puissants que les thés médicinaux. Choisissez donc avec soin un thé adapté à vos besoins ou consultez un herboriste afin d’obtenir une infusion aux qualités médicinales.

Veillez à votre consommation de graisses

Contrôlez bien votre alimentation ainsi que votre consommation de graisses saturées. Les régimes pauvres en graisses saturées de LDL (lipoprotéine de basse densité) peuvent positivement affecter la libido et la production de testostérone. Faites des analyses sanguines pour vérifier votre taux de cholestérol et effectuez des changements en cas de besoin. Toutefois, ne consommez pas trop de cheeseburgers et d’autres aliments gras, car ceux-ci peuvent endommager vos artères et entrainer des dégâts à long terme à votre cœur . Trouvez un équilibre qui peut affecter votre libido sans toutefois provoquer des dommages à long terme. Au nombre des aliments qui contiennent de graisses saturées, il y a la graisse de lard, l’huile de coco, de palme et le beurre  . Les options faibles en gras saturés comprennent la consommation de produits non laitiers et les sources de protéine d’origine végétale telles que les haricots, les noix et le tofu. De plus, n’oubliez pas de toujours consommer beaucoup de légumes.

Amusez-vous

Si votre désir sexuel vous distrait et que vous ne pouvez pas vous concentrer sur ce que vous avez à faire, cherchez une petite distraction. Allez vous promener, écrivez, lisez ou faites de la peinture. Portez votre attention sur autre chose. Distrayez votre esprit ou votre corps en vous focalisant sur d’autres choses. Jouez à un jeu ou reconstituez un puzzle.

Faites du sport

Si votre corps est tendu, mettez-vous en mouvement. Faites de l’exercice ou allez au gymnase. Faites du yoga ou des exercices plus intenses comme le kickboxing. Le fait de bouger votre corps vous permettra de le distraire pendant un instant. Toutefois, n’oubliez pas que l’exercice physique peut accroitre la production de testostérone. Veillez donc à l’intensité et à la fréquence de vos séances d’entrainement  . Des sessions d’intenses exercices suivies d’un court temps de récupération ne sont pas recommandées comme moyen de réduction du niveau de testostérone

Pratiquez la méditation

Si vous êtes distrait par des pensées sexuelles, la méditation peut constituer un excellent moyen pour recentrer votre attention et vous aider à améliorer les sentiments positifs, la régulation émotive et la concentration. De plus, vous n’êtes pas tenu d’être un expert en méditation pour bénéficier de ces avantages, car le simple fait de commencer à pratiquer la méditation peut vous aider. Les petites étapes sont importantes .Commencez avec 10 minutes de méditation jusqu’à faire 20 minutes chaque jour


Adonnez-vous à la pratique de la pleine conscience

Il s’agit d’un moyen d’ajuster vos propres sensations corporelles. De la même façon que vous détourniez votre esprit pour méditer, vous devriez aussi le concentrer sur la prise de conscience. Si vous vous focalisez principalement sur vos organes sexuels, effectuez un examen du corps et inspectez chaque partie (de la tête aux pieds). Concentrez-vous sur vos sens plutôt que sur vos sentiments sexuels ou sur vos pensées . Concentrez-vous sur un sens à la fois. Vous pourriez par exemple prendre un instant et pratiquer l’écoute active. Écoutez le chant des oiseaux ou le bourdonnement du climatiseur et dirigez toute votre attention sur les sons qu’il y a autour de vous.

Servez-vous de la relaxation

Trouvez des façons saines telles que la relaxation pour évacuer le stress. Gérer régulièrement le stress vous permettra de faire face aux impulsions sexuelles croissantes et de les gérer quotidiennement. Au lieu de laisser ces tensions se développer, entrainez-vous à vous détendre chaque jour pendant trente minutes pour à faire face à l’accumulation du stress . Trouvez des techniques de relaxation qui vous amènent à vous sentir bien et pratiquez-les chaque jour. Vous pouvez faire de la méditation, le taïchi, le Qi Gong ou le yoga tous les jours.

Discutez avec un thérapeute

Discuter avez un thérapeute
Si les sentiments de honte, de culpabilité, de peur, d’anxiété ou d’autres émotions perturbatrices sont liés à votre forte impulsion sexuelle, vous pourriez bénéficier d’une thérapie. Un thérapeute peut vous aider à gérer vos émotions et à les explorer de manière efficace. Il peut également vous aider à exprimer et à expérimenter une sexualité saine, ainsi qu’à fixer des limites saines et sécuritaires autour du sexe. Bien que parler à un thérapeute puisse être gênant au début, cela peut vous aider à surmonter toute émotion difficile ou prolongée qui pourrait affecter vos activités sexuelles  . Pour trouver un thérapeute, vous pouvez contacter la clinique psychiatrique de votre localité ou votre assureur. Discutez avec vos amis, vos proches ou votre médecin pour qu’il vous recommande quelqu’un. Les personnes dont la libido est forte ou faible ont parfois du mal à résoudre le problème de la sexualité dans leur propre famille ou ont un souci de violence sexuelle non résolu.

Réduisez votre taux de testostérone avec des médicaments

Vous pouvez utiliser certains médicaments pour diminuer le niveau de testostérone et, pour finir, diminuer la libido . Discutez avec votre médecin pour voir les options qui s’offrent à vous. Bien que les médicaments puissent permettre de réduire de manière efficace le taux de testostérone, vous pouvez également éprouver des effets secondaires indésirables. Par exemple, les statines peuvent entrainer des douleurs musculaires et des dommages, des lésions hépatiques ainsi que des effets neurologiques . Si vous ressentez des effets indésirables, consultez immédiatement votre médecin. Il peut vous prescrire un autre dosage ou médicament.

Optez pour la stimulation cérébrale profonde

La stimulation cérébrale dans l’hypothalamus semble être utile dans la réduction de la libido. Bien qu’il soit extrême, ce type de traitement pourrait être bénéfique pour les personnes qui ont des impulsions sexuelles très fortes ou pour celles qui ont des antécédents de déviation sexuelle . Si ce type de traitement vous intéresse, consultez votre médecin et voyez quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils