COMMENT SURMONTER UNE RUPTURE AMOUREUSE GRÂCE À L ÉCRITURE

Surmonter une rupture amoureuse grâce à l'écriture

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment surmonter une rupture amoureuse grâce à l’écriture ?

En plus de voir un thérapeute, de faire de l’exercice, de bien manger et de s reposer, que pouvez-vous faire d’autre pour réparer un cœur brisé ? Selon une nouvelle étude, écrire d’une manière bien spécifique sur cette rupture pourrait grandement vous aider à accélérer le processus de guérison.Les ruptures amoureuses sont des blessures qui vous étranglent. Rompre ou subir une séparation d’amour vous enlève toute force pour parler, dialoguer. L’enfermement sur soi-même devient une échappatoire à la réalité et vous n’avez plus le goût de rien. Surmonter une rupture amoureuse fait partie de ces épreuves qui sont longues et qui laissent des plaies profondes qui auront bien du mal à cicatriser.L’écriture est une solution pour se retrouver dans son amour propre dans un premier temps pour ensuite avoir l’envie de renouer avec des personnes en confiance.Il y a les ruptures difficiles et les ruptures “à l’amiable”. Mais quoi qu’il en soit, personne n’a envie de les vivre et personne n’en ressort indemne.
Le processus de récupération peut durer des semaines, voire des mois.Pourquoi les ruptures amoureuses sont-elles si difficiles à dépasser ? En quoi l’écriture peut-elle nous permettre de redonner un sens à l’amour ? Comment utiliser l’écriture pour conjurer cette souffrance tenace et déstabilisante ?

Les ruptures amoureuses sont des deuils

Lorsqu’une séparation amoureuse arrive dans votre vie, qu’elle soit voulue par vous-même ou subie, celle-ci reste toujours extrêmement douloureuse même quand tout se passe bien. La raison à cette souffrance visible ou silencieuse c’est que lorsque nous terminons une histoire d’amour, vous fermez un chapitre de celle-ci. Vous dîtes au revoir à une relation qui a compté pour vous et qui a fait vibrer tout votre espace psychique et physique. Vous avez créé de nombreux souvenirs. Un lien très fort vous a réuni et vous avez tant aimé que du jour au lendemain votre cœur doit se retrouver dans une nouvelle habitude de sentiments. Très clairement les ruptures amoureuses sont des deuils. Faire le deuil d’une histoire d’amour revient à passer par différentes étapes même si chaque personne est différente et vivra donc différemment cette séparation. Néanmoins, ce processus existe et il est important d’en prendre connaissance.

L’écriture expressive narrative est bonne pour notre santé

L’étude, menée par des chercheurs du département de psychologie de l’Université de l’Arizona, a examiné comment ce qu’on appelle l'”écriture expressive narrative” affecte la fréquence cardiaque, sa variabilité et la tension artérielle chez les adultes ayant récemment vécu une rupture. “L’écriture expressive” encourage les gens ayant vécu un trauma à rédiger sur leurs “pensées et sentiments les plus profonds”. Grâce à ce type spécifique d’écriture, les gens peuvent donner plus facilement du sens à des évènements traumatisants. On a d’ailleurs déjà démontré que l’écriture expressive améliore la santé physique en renforçant notre système immunitaire et en abaissant notre tension artérielle et notre fréquence cardiaque.

Le choc de la rupture

Le choc de la rupture
Que vous soyez à l’origine ou non, cette phase est vécue comme un tsunami. Elle arrive brutalement pour celui qui ne s’y attendait pas ou qui pressentait inconsciemment quelque chose soit comme une évidence difficile à admettre quand il est temps de partir maintenant et plus après. Le choc est un véritable étourdissement violent qui peut amener certaines personnes à une blessure au cœur émotionnelle mais aussi physique. Le syndrome du cœur brisé Tako tsubo peut en effet survenir dans cette première étape du deuil. Il est donc important dans cette première phase du deuil d’annoncer la rupture avec conscience et surtout de la présence. Il n’y a rien de pire que de rompre par texto. Vous ne permettez aucunement à l’autre de vivre cet instant. Car dans cette première étape du choc, la confrontation physique est essentielle. Confrontation ne veut pas dire dispute, bagarre, violence physique ou verbale mais elle se réfère à un face-à-face essentiel pour passer par les autres étapes du deuil amoureux. Les circonstances de cette annonce sont primordiales pour franchir le pas et pouvoir tourner les pages. Il arrivera que certaines personnes dans cet état de sidération perdent complètement leurs moyens et deviennent incontrôlables. La douleur est tellement insupportable. Pour cela, gardez en tête que la colère est dévastatrice.
Apprendre à garder son calme est nécessaire dans ces instants que vous soyez du bon ou du mauvais côté de la rupture. Une fois l’annonce de la rupture si vous sentez que votre dragon intérieur va sortir, éloignez-vous, prenez le temps nécessaire à la première digestion de cette nouvelle. Et si votre partenaire présent qui souhaite se séparer a encore suffisamment d’empathie et de compassion, alors acceptez-le aussi car pour elle ou lui ce n’est pas toujours évident d’être l’initiateur de ce moment douloureux. L’écriture est un réceptacle parfait du choc. Tout peut être écrit dans les mots les plus crus. Ne vous limitez pas, écrivez sur un carnet intime et faîtes de vos mots de véritables boucliers pour vous protéger intérieurement. L’écriture a ce pouvoir cathartique. Au plus profond de la passion, en écrivant vous libérez votre âme encombrée de ce corps de souffrance. Une fois, le deuil de choc passé, vous arriverez à la seconde phase qui est celle du déni.

Le déni de la ruptures

Vous avez du mal à croire ce qu’il se passe. Vous avez l’impression de vivre à côté de votre existence. Les réveils sont difficiles, mettre un pied devant l’autre devient une véritable épreuve. Dans cette phase, les questionnements intérieurs deviennent de véritables tourbillons. Vous essayez aussi de reconquérir votre ex. Vous changez pour du mieux. Enfin c’est ce que vous pensez faire mais en fait vous êtes à côté de vous-même. Vous êtes décentré de l’essentiel. Cette phase de déni est une blessure silencieuse qui se creuse profondément et votre seule stratégie est de mettre un masque pour vous cacher et pour récupérer de l’amour. Dans le déni, on n’accepte pas ce qui nous arrive. On alterne entre sentiment d’espoir et de désespoir. Cet ascenseur émotionnel est éprouvant. Cette phase de déni est fatigante et laisse des séquelles qui peuvent durer. Pour cela, en acceptant cette phase, vous reprendrez à un moment le contrôle sur vous-même. Notre propre nature résiliente ressurgira inévitablement. Il faut se faire confiance. L’écriture thérapeutique dans ce moment-là va être une précieuse alliée de reconstruction.

La colère

La colère
La messe n’est jamais dite dans la première phase de deuil. C’est seulement dans la troisième étape que les cœurs vont s’exprimer pleinement. C’est là que tout va sortir profondément et intensément : la vengeance prendra une place conséquente alors. L’expression est essentielle dans toute rupture amoureuse. Il faut permettre à celui qui souffre d’exprimer ses ressentiments, sa haine. Cependant, il faudra essayer de ne pas dépasser les limites du raisonnable. La violence physique et verbale peut être néfaste et les situations peuvent se complexifier davantage. Il faut donc prêter attention à ses gestes et ses paroles. La mise en garde est d’autant plus importante lorsque des enfants se retrouvent au milieu de cette séparation. Souvent témoins de cette phase de colère, les enfants auront du mal à comprendre et cela résonnera en eux comme une terrible souffrance qui sera silencieuse.

La dévalorisation, le rejet

Dans cette phase de deuil, la blessure d’enfance de l’humiliation dont parle Lise Bourbeau refait surface. Nous nous dévalorisons plus que jamais et nous perdons confiance en nous-même. La seule réponse pour garder la tête haute est de sortir notre émotion de colère pour attirer encore une dernière attention et ne pas se sentir rejeté. Dans cette phase, vous serez vraiment dans cet entre-deux désagréable qui vous privera d’énergie. Vous n’êtes plus centré sur vous-même, vous avez perdu une confiance intime. Et vous marchez comme un fantôme. C’est l’ombre de vous-même qui prend le dessus. L’écriture a ce pouvoir de libérer les émotions dévastatrices intérieures. Dans un journal intime, en écrivant ce qui vous assaille et vous glace le cœur, vous vous permettez une libération de ce qui vous tourmente. Par ce biais, vous réalisez une auto-thérapie salvatrice.

L’adaptation ou le sevrage

Vivre l’absence de quelqu’un qu’on a aimé est une perte de repères considérables. Une fois que vous serez passé par les quatre premières phases, vous commencerez à vous adapter à cette nouvelle configuration de vie sans la présence de l’autre. Le sevrage éveillera en vous le manque et créera un vide considérable à l’intérieur de vous-même. La peur vous envahir et de multiples questions surgiront :
  • Suis-je capable de vivre seul(e) ?
  • Vais-je me débrouiller sans l’autre ?
  • Pourquoi j’ai fait ceci ou cela ?
  • En bref, l’auto-jugement vous mettra à mal et il faudra dans cette phase de sevrage à apprendre à vivre autrement sans l’autre.
Une prise de hauteur est donc nécessaire pour s’en sortir. Une nouvelle fois, passer par l’écriture offre cette capacité à comprendre et à prendre cette distance avec la situation et nous-même. Pour cela, un accompagnement au travers d’un atelier d’écriture thérapeutique permet sans aucun doute de clarifier nos pensées et de se sevrer en douceur de cette absence qui peut être pesante sur du long terme. Oublier les habitudes de couple, tourner complètement la pag

L’acceptation de la rupture

Accepter enfin que l’histoire d’amour est terminée et que vous ne reviendrez pas en arrière est une phase où le détachement s’opère. La pensée de l’ancien être aimé se dissout dans votre esprit. Vous reprenez un contrôle sur votre état psychique et physique. Même si les ressentiments peuvent encore être présents, vous arrivez davantage à accueillir vos réels besoin d’existence et le sens du plaisir peut revenir. Vous vous libérerez de cette prison intérieure et vous ouvrez les bras à du renouveau tout doucement. Dans cette phase, l’écriture peut-être une ouverture vers la renaissance de nouveaux projets. Sur votre carnet journaling, alternez entre des moments d’écriture pure où vous racontez ce par quoi vous passez et entre des moments de création. Au travers de tableaux de vision, de projections futures en collant des images positives, vous travaillez à l’intégration de cette phase d’acceptation en apprenant à vous projeter à nouveau dans votre vie.

La reconstruction émotionnelle

Reconstruction émotionnelle
Une rupture amoureuse détruit son amour propre. Les questions relatives au fait d’avoir été abandonné ou éventuellement qu’on ne mérite pas l’amour amenuisent notre ressource d’amour intime. Après avoir accepté la séparation, il est temps de se retrouver sincèrement et intimement. La reconstruction émotionnelle est donc une part essentielle dans les phases de deuil amoureux. L’écriture engendre un processus de reconstruction grâce à des exercices simples autour de l’estime de soi. Le plus bel exemple est la lettre à soi. S’écrire une lettre d’amour. Retrouver ce goût de se marier à nouveau avec notre amour propre et se prouver intérieurement que nous sommes légitimes d’amour.Commencez votre lettre par « Très chère ( mettre son prénom) et adressez-vous tout l’amour possible en parlant de vos qualités, de votre parcours, de votre force inépuisable !Beaucoup d’autres exercices d’écriture thérapeutique amènent à cette reconstruction émotionnelle. Certains préfèreront agir au travers d’autres activités reconstructrices. Quoiqu’il en soit, cette phase de reconstruction permettra la transformation et le début d’une autre page dans votre vie.
Vous vous réappropriez votre vie. Vous redevez l’acteur ou l’actrice du fil de votre existence. Le destin n’est pas fatal quand on fait le maximum pour se retrouver en profondeur et en présence. Vous redonnez à votre cerveau son entier pouvoir de neurogénèse. Vous recâblez en quelque sorte votre cerveau pour aller vers d’autres champs possibles. La reconstruction émotionnelle permet de dépasser les traumatismes les plus douloureux.

Ne pas ressasser mais donner du sens

Comme BigThink l’explique, certaines études tendraient à prouver que ce type de traitement n’est pas efficace pour tous les traumas. En effet, dans le cas de rupture, ressasser en boucle le(s) problème(s) pourrait augmenter le sentiment d’angoisse. Cependant, cette nouvelle étude s’est concentrée sur une technique plus particulière encore : les récits. D’après les résultats, écrire à propos de sa rupture sous forme de récit serait grandement efficace.

Le cœur apaisé par l’écriture narrative

L’étude a étudié des adultes fraîchement séparés pendant 7 mois et d’après les résultats, ceux pratiquant l’écriture expressive narrative avaient une fréquence cardiaque bien inférieure à celle des autres, prouvant qu’ils avaient géré leur stress beaucoup mieux.

Comment écrire pour pouvoir tourner la page ?

Dans l’expérience, les participants ont été invités à donner un arc narratif à leur séparation en 3 phases :
  • raconter l’histoire de la fin de leur relation
  • écrire sur l’expérience de la séparation
  • écrire une fin à cette histoire de rupture
Pourquoi l’écriture narrative est-elle si apaisante pour le cœur ? L’auteur principal de l’étude propose une explication :
Être capable de créer une histoire de manière structurée, et pas seulement de revivre vos émotions, mais de leur donner un sens, vous permet de traiter ces sentiments d’une manière plus physiologiquement adaptative.”
“Les instructions explicites pour créer un récit peuvent fournir un échafaudage pour les personnes qui traversent cette période difficile. Cette structure peut aider les gens à acquérir une compréhension de leur expérience qui leur permet d’avancer, plutôt que de simplement faire tourner en boucle et revivre les mêmes émotions négatives encore et encore.”

La phase de guérison

La place de la guérison
Une fois la reconstruction effective, vous pouvez entamer la dernière étape du deuil amoureux. Il s’agit de la guérison, celle où vous allez enfin pouvoir mettre un point final à l’histoire d’amour passée et vous libérer. Le passé est derrière vous. Rien n’est effacé mais tout peut se réécrire. C’est souvent à cette dernière étape que vous êtes prêt à aimer à nouveau quelqu’un. Votre cœur a de la place pour tout accueillir. Mais pour que cette guérison soit vraiment efficace et durable, il est nécessaire de rester dans un processus de libération complète. Comme je le disais on ne peut pas se guérir si on ne cicatrise pas. Les plaies peuvent être pansées par beaucoup de choses voir des effets placebo dont on n’a pas forcément conscience. Pour cela la guérison devra passer par un équilibre.Qu’on le veuille ou non une rupture amoureuse subie ou volontaire laisse des séquelles en soi. Pour aller au bout du cheminement, l’écriture arrive à consolider cette dernière phase de guérison avec un mot clé : le pardon. Dire pardon à celui ou celle qui nous a fait souffrir ou bien se dire pardon d’avoir fait du mal en souhaitant cette séparation est une étape de libération essentielle pour continuer à avancer sur le chemin des relations. Pour cela, je vous propose d’écrire une lettre du pardon soit à vous-même soit à la personne qui vous a fait souffrir, ou que vous avez fait souffrir tout en sachant que vous n’êtes pas obligé de la communiquer ensuite.
Pardonner ou demander pardon est un acte fort pour soi-même. Il vient toucher tout notre égo. Sommes-nous vraiment prêts à cela même lorsque tout semble être réglé dans cette rupture ?Trouver les mots, traduire nos maux au travers de l’écriture. Tout cela contribue à une remise en question de soi-même. L’intériorisation, l’intimité, les phases de deuil ne sont pas mesurables dans la durée. Répondre à la question : quelle durée faut-il pour faire le deuil d’une séparation reste très personnel pour chaque personne qui la vivra.Différents moyens permettent de conjurer la rupture amoureuse pour vivre le chagrin. Comment vivre le mal d’amour ? Est-ce que nous pouvons réellement guérir d’une rupture amoureuse ? L’écriture est une accompagnatrice dans ce processus de dépassement de la souffrance. Plus vous œuvrez avec votre cœur profondément et sincèrement plus vous trouverez des ressources inépuisables en vous pour continuer.L’amour s’apprend toujours et l’écriture est un moyen d’aller en profondeur dans toute notre palette d’acceptation, de résilience et d’ouverture du cœur.
Guérison par l'écriture
L’écriture n’est pas qu’un alignement de mots, de phrases qui ont un sens, elle est aussi et surtout une façon de dire le silence qui couvre nos émotions. Dans une rupture amoureuse, la solitude et le silence sont des voies impénétrables parfois, l’écriture elle sait se glisser avec sa plume et alors on peut reprendre petit à petit son envol pour retrouver le chant de l’amour.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

COMMENT SURMONTER UNE RUPTURE AMOUREUSE GRÂCE À L ÉCRITURE

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :6 juin 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :22 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023