FOOTBALL : COMMENT APPRENDRE LES REGLES DU HORS JEU

Comment apprendre les regles du jeu

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Football : Comment apprendre les regles du hors jeu ?

Une courte passe dans la course de l’attaquant qui est prêt à mettre le cuir dans le but. Mais du coin de l’œil il reconnaît : Le juge de ligne lève son drapeau, signale un hors-jeu. Mais pourquoi le juge de ligne a-t-il levé son drapeau, qu’est-ce qui est réellement hors-jeu ?Comme tous les sports, le football a son lot de règles subtiles. La plus complexe d’entre elles est certainement celle du hors?jeu. Elle est régie par la onzième des dix?sept lois du football établies par l’International Football Association Board (IFAB). La règle du hors?jeu a été remaniée à plusieurs reprises. Mise en place en 1863, elle était particulièrement sévère puisque tout joueur situé devant le ballon était considéré en position de hors?jeu. Sa dernière version comporte quelques subtilités.
Ça y est on y est ! Ce match que vous attendez tant, c’est ce soir. Le groupe Facebook « soirée foot à la maison » est créé depuis plus d’une semaine et tous vos amis se réunissent dans votre salon pour suivre la rencontre… Vous êtes tous supporters d’une équipe différente, mais ce soir on s’en fiche, car c’est l’équipe de France et il n’y a pas de débats possibles. Malheureusement, il y a aussi cet ami de votre ami, qui ne s’intéresse pas du tout au foot, mais qui ne rate jamais l’occasion de boire une bière. La rencontre commence, Paul Pogba envoie un long ballon devant vers Kylian Mbappé, parti comme une fusée dans le dos de la défense adverse. L’arbitre de touche lève son drapeau pour hors-jeu. Et là l’ami de votre ami dégaine la question fatidique que l’on a tous entendue un jour : «Mais c’est quoi cette règle du hors-jeu? Je ne comprends pas. ». Alors pas de panique, on est là pour ça, la prochaine fois, faites lui lire cet article et continuez à profiter du match.

C’est quoi un hors-jeu ?

C'est quoi un hors-jeu ?
Dans les règles du football, la loi 11 stipule ce qui est hors-jeu. “Un joueur se trouve en position de hors-jeu si n’importe quelle partie de sa tête, de son tronc ou de ses jambes est dans la moitié de terrain adverse (ligne médiane non comprise) et plus près de la ligne de but adverse que le ballon et l’avant-dernier adversaire”. En matière de hors-jeu, aucune différence n’est faite entre le gardien et le reste des joueurs de champ. Il est important de noter : Avec le hors-jeu, le moment où le ballon est lâché compte et non le moment où le joueur hors-jeu reçoit le ballon.Oui, le football c’est sérieux, et le jeu comporte un véritable texte de lois. Il y en a dix-sept, dont l’équipement du joueur de foot, la taille du ballon, la taille du terrain mais également cette fameuse règle du hors-jeu. La loi 11, que nous allons tenter d’expliquer. Pour commencer, notons qu’un hors-jeu a forcément lieu dans la moitié de terrain adverse. Il concerne seulement l’équipe qui a le ballon et essaye de marquer un but. Il y a hors-jeu lorsqu’un joueur fait une passe vers l’avant à l’un de ses coéquipiers qui se trouve entre le but et tous les joueurs de l’équipe qui défend (sauf le gardien).
Comme sur l’image ci-dessous, le joueur blanc a le ballon et essaye de le passer à son coéquipier qui se trouve entre le but et tous les adversaires. Dans ce cas-là, c’est hors-jeu.Le hors-jeu est pris en compte à partir du moment où le ballon quitte les pieds du joueur qui a effectué la passe. L’arbitre de touche, parfaitement placé, lève alors son drapeau pour signaler la position de hors-jeu. Un autre point important qui est souvent oublié : avec la règle du hors-jeu, les onze joueurs sur le terrain comptent, même s’ils sont par exemple derrière leur propre but. Cela ne s’applique pas aux joueurs qui ont été laissés à l’écart par l’arbitre pour des soins, par exemple. Il n’y a également hors-jeu que si le ballon provient d’un coéquipier et non de l’adversaire.
  • Un exemple : Si un défenseur veut rendre le ballon à son gardien, mais oublie un attaquant hors-jeu qui vient au ballon et marque un but, ce n’est pas un hors-jeu car le ballon vient d’un adversaire. Dans ces cas, il n’y a pas de singlament de hors-jeu.
Un joueur n’est pas hors-jeu s’il est « dans sa propre moitié de terrain ou à égalité avec l’avant-dernier adversaire ou à égalité avec les deux derniers adversaires ». Toutes les parties du corps avec lesquelles un but peut être marqué sont décisives. Si la main et le bras sont dans la zone interdite, cela ne sera pas sanctionné. Même si l’attaquant est plus proche de la ligne de but adverse que le défenseur du bout du nez, il est hors-jeu.
La règle du hors-jeu ne s’applique pas à la suite d’une :
  • touche
  • corner
  • un dégagement de six mètres
C'est quoi un hors-jeu ?
À vitesse réelle, cependant, cela est souvent difficile à reconnaître pour l’arbitre, c’est pourquoi il y a tant de discussions sur la règle.

Hors-jeu actif et passif dans le football

La position de hors-jeu d’un joueur ne constitue pas en soi une faute, seule l’intervention dite active en situation de jeu permet à la règle de s’appliquer. Pour que la règle du hors-jeu prenne effet, le joueur doit « prendre une part active au jeu au moment où le ballon est touché ou joué par un coéquipier en intervenant dans le jeu ou en influençant un adversaire ou en profitant de sa position ». Intervenir dans le jeu signifie dans ce cas que le joueur hors-jeu reçoit le ballon de son coéquipier et le touche. Il est également hors-jeu lorsque le joueur qui est hors-jeu influence l’adversaire. La fédération le décrit ainsi : « « Influencer un adversaire » signifie que le joueur empêche son adversaire de jouer ou de pouvoir jouer le ballon en bloquant clairement la vue de l’adversaire ou en attaquant l’adversaire afin de pouvoir jouer le ballon. » Cela inclut, par exemple, l’action suivante : Un joueur est hors-jeu lorsque son coéquipier tire, ne touche pas le ballon, mais restreint le champ de vision du gardien de but – le coup de sifflet est donc hors-jeu. Ou encore : Un joueur hors-jeu attaque le défenseur pour récupérer le ballon – également une infraction pénale.
La dernière chose à faire est de « profiter de votre position ». Cela signifie que le joueur hors-jeu « acquiert un avantage grâce à sa position de hors-jeu en jouant le ballon qui rebondit sur le poteau, la barre transversale ou un joueur adverse ou est dévié vers lui ». Ici aussi, un exemple devrait aider : si un joueur qui est hors-jeu reçoit le ballon après que son coéquipier ait touché le poteau, une décision doit être prise pour aller hors-jeu. La même chose s’applique ici : le moment où le ballon quitte le pied du coéquipier qui tire compte, et non le moment où le ballon rebondit du poteau.
Hors-jeu actif et passif dans le football
Une situation difficile à résoudre est celle où le ballon est dévié par un défenseur. Car en règle générale : il n’y a hors-jeu que si le ballon provient d’un coéquipier et n’est pas joué par l’adversaire. Ici c’est avant tout le type d’action défensive du défenseur qui fait la différence. Si, par exemple, il met accidentellement le ballon dans sa jambe après un tir et que l’appareil de jeu va à un attaquant qui est hors-jeu, alors une décision doit également être prise concernant le hors-jeu. Le facteur décisif ici est l’intention : le défenseur veut-il ou non jouer le ballon là-bas ? Si une intention est reconnaissable, alors il n’y a pas non plus de hors-jeu, si l’action se produit par hasard, il s’agit bien de hors-jeu.

Il n’y a pas hors-jeu quand…

Il existe cependant plusieurs cas de figure où un joueur qui attaque peut se trouver entre le but et toute l’équipe adverse sans être signalé hors-jeu. Sur une touche ou sur un corner par exemple, la passe à un joueur en position de hors-jeu est autorisée. Mais également lorsqu’aucun de ses coéquipiers ne cherche à lui faire une passe. Le joueur peut alors se trouver dans cette zone mais il sait que personne ne peut lui faire de passes, sous peine d’être signalé hors-jeu. Un joueur n’est pas non plus hors-jeu s’il court seul avec le ballon et dribble toute l’équipe adverse. Le joueur peut alors se présenter seul devant le gardien s’il y est arrivé par ses propres moyens. Il n’y a pas non plus hors-jeu lorsque deux joueurs qui essayent de marquer un but se trouvent entre le but et l’équipe adverse et que le premier joueur réalise une passe vers l’arrière au second. Pour qu’un hors-jeu soit signalé, il faut obligatoirement que la passe soit vers l’avant.

Une règle qui fait débat

Cette règle du hors-jeu fait beaucoup parler dans le monde du football. Notamment lorsqu’un arbitre de touche ne voit pas le hors-jeu et que le joueur marque un but ou l’inverse. Des erreurs qui coûtent parfois très cher, comme lors du controversé quart de finale de coupe du monde 2002 entre l’Italie et la Corée du Sud. Damiano Tommasi, joueur italien, pense donner la victoire à son équipe en prolongation, mais l’arbitre de touche lève son drapeau pour le signaler hors-jeu, alors qu’il ne l’était pas. L’Italie perd la rencontre quelques minutes plus tard et quitte la Coupe du monde. Pour éviter ces erreurs, les dirigeants du football ont décidé de mettre en place la VAR (assistance vidéo) à partir de 2018. S’il a un doute, l’arbitre peut alors couper le jeu et aller revoir l’action grâce à la vidéo.
Une règle qui fait débat
Cette règle permet de corriger beaucoup d’erreurs mais crée encore beaucoup de débats car elle ne laisse plus la place à l’interprétation de l’arbitre, et un joueur qui est hors-jeu d’un ou deux centimètres sera sanctionné. Plusieurs personnalités importantes du football pensent alors que l’appel à la vidéo est en train de tuer ce sport. Notamment dans le championnat anglais où la règle est appliquée à la lettre. Par exemple, lors de la rencontre entre Crystal Palace et Leeds, un joueur de Leeds a été signalé hors-jeu par la vidéo alors que sur les images cette décision reste contestable. Sur cette action, seul le bras du joueur est en position de hors-jeu. Alors que le règlement indique clairement que seuls les mains et les bras ne peuvent pas être considérés comme hors-jeu. La vidéo n’a donc pas permis d’éteindre les débats et empêcher les erreurs d’arbitrages. Certains, comme Arsène Wenger, voudraient d’ailleurs révolutionner cette règle du hors-jeu : « Vous avez des hors-jeu sifflés pour une fraction de centimètre… Il est temps de changer cela rapidement », déclarait l’ancien entraîneur d’Arsenal dans les colonnes du journal britannique The Guardian.
Lui pencherait pour une solution plus souple pour les attaquants. Si un attaquant possède un mètre d’avance sur son adversaire au départ de l’action, mais qu’il laisse son pied d’appui au même niveau que le défenseur, il ne sera pas considéré hors-jeu. Mais le changement n’est pas pour tout de suite.

Vérifiez la position du joueur sur le terrain

La règle du hors?jeu vise à empêcher les actions de but trop faciles. Un joueur ne peut être en position de hors?jeu que s’il est sur la moitié de terrain de l’adversaire.Pour déterminer si l’attaquant est en position de hors?jeu, il faut regarder la tête, le buste, les jambes et les pieds. Les mains et les bras ne sont paspris en compte.

Évaluez la position du joueur par rapport au ballon

Le joueur ne peut être en position de hors?jeu que s’il est entre le ballon et la ligne de but adverse. Il est donc en position régulière s’il court derrière le ballon.

Regardez la position des deux derniers défenseurs

Un joueur est en position de hors?jeu s’il est plus près de la ligne de but que le ballon et l’avant?dernier adversaire. Autrement dit, s’il n’y a qu’un seul joueur ou à fortiori aucun joueur de l’équipe adverse devant lui, l’attaquant est en position de hors?jeu. En revanche, l’attaquant n’est pas en position irrégulière s’il est sur la même ligne que l’avant?dernier adversaire.Le gardien de but est considéré comme un défenseur. En pratique, un attaquant sera donc en position de hors?jeu s’il est seul devant le gardien de but adverse.

Suivez le porteur du ballon

La position de hors?jeu d’un attaquant est déterminée au moment où son coéquipier touche ou joue le ballon. Cette subtilité de la règle oblige l’arbitre à surveiller au minimum quatre joueurs à la fois, à savoir l’attaquant, les deux derniers défenseurs et le porteur du ballon.Lorsqu’un attaquant dépasse un défenseur à la course après la libération du ballon par son coéquipier, il n’y a pas de position de hors?jeu.

Différenciez la position de hors?jeu de l’infraction

Différenciez la position de hors?jeu de l'infraction
En effet, la seule position de hors?jeu n’est pas une faute. L’infraction est établie lorsque le joueur en position de hors?jeu prend une part active dans le jeu. Cette condition, à priori floue, se traduit par trois configurations. L’attaquant peut être sanctionné s’il intervient dans le jeu, influence un adversaire ou tire avantage de sa position. Plusieurs cas de figure sont possibles et laissés à l’appréciation de l’arbitre.L’infraction est constituée lorsque le joueur en position de hors?jeu touche ou joue le ballon passé par un coéquipier.Un attaquant en position de hors?jeu est sanctionné s’il se trouve sur la trajectoire du ballon ou s’il gêne un adversaire. Il n’est pas nécessaire qu’il touche le ballon.Le joueur en position de hors?jeu qui empêche le gardien de but adverse de voir l’action est en infraction.Un joueur en position de hors?jeu en tire avantage lorsqu’il jou

Sachez que l’arbitre est seul juge de la détermination de l’infraction de hors?jeu

En général, c’est à l’arbitre principal de décider si le joueur est oui ou non jouer hors-jeu. S’il décide qu’il est hors-jeu, il siffle et lève un bras verticalement en l’air. Ensuite, l’équipe défensive continue avec un coup franc, plaçant le ballon sur la ligne imaginaire sur laquelle le joueur était hors-jeu. Il n’y a pas d’avertissement pour ce joueur.Cependant, comme un hors-jeu est difficile à reconnaître depuis la position de l’arbitre principal, deux juges de lignes sont à ses côtés. Ceux-ci sont situés sur les côtés du terrain et ont chacun la moitié d’entre eux en vue. Si, à leur avis, un joueur est hors-jeu, ils lèvent un drapeau et signalent à l’arbitre que l’attaquant était trop près de la ligne de but adverse.Dans un match de football, ce sont les arbitres assistants qui signalent les situations de hors?jeu. Situés de part et d’autre du terrain, ils secondent l’arbitre central et lui indiquent toute infraction en levant leur drapeau. Pour signifier la sanction pour infraction de hors?jeu, l’arbitre central siffle un arrêt de jeu et tend son bras à la verticale, accordant à l’équipe adverse un coup franc indirect.
Il maintient le bras levé jusqu’à la remise en jeu du ballon.Pour signaler le joueur en infraction de hors?jeu, l’arbitre assistant lève son drapeau à la verticale puis le baisse en fonction de la position dudit joueur sur le terrain. S’il est au milieu du terrain, le drapeau est à l’horizontale. L’arbitre assistant baisse son drapeau de 135° si le joueur est proche de lui ou de 45° si le joueur est situé de l’autre côté du terrain.

Sachez que la sanction est un coup franc indirect

Les coups francs répondent à des critères d’exécution précis . Le ballon est placé à l’endroit où la faute a été commise. Les joueurs de l’équipe sanctionnée doivent se placer à 9,15 m du joueur désigné pour tirer le coup franc. Lors d’un coup franc indirect, le joueur ne peut pas tirer directement au but. Le ballon doit d’abord être touché par un autre joueur.Si l’infraction est commise dans la surface de réparation, les joueurs de l’équipe sanctionnée doivent se placer hors de cette zone jusqu’à ce que le ballon soit remis en jeu.Si l’infraction est commise dans la surface de but, le joueur peut tirer le coup franc indirect de n’importe quel point situé dans la zone.

Sachez que, dans certaines circonstances, l’infraction de hors?jeu n’est pas constituée

Un joueur en position de hors?jeu n’est pas sanctionné s’il capte directement un ballon joué lors d’une rentrée de touche, d’un coup de pied de but (aussi appelé dégagement aux six mètres) ou d’un coup de pied de coin (ou corner). Dans ces trois cas particuliers, le ballon est laissé en jeu et les positions de hors?jeu sont annulées.

Notez que la position de hors?jeu peut être annulée par une action de jeu

Notez que la position de hors?jeu peut être annulée par une action de jeu
Lorsque l’équipe en défense récupère le ballon, l’attaquant adverse peut se replacer sans que sa position de hors?jeu soit prise en compte. Il est alors libre de disputer le ballon. Cependant, certaines situations peuvent être ambigües.Si un défenseur détourne un ballon de façon non volontaire vers un attaquant en position de hors?jeu, ce dernier peut être sanctionné dans la mesure où il tire avantage de son placement. En revanche, si le ballon lui est passé délibérément par un adversaire autre que le gardien, l’attaquant n’est pas en position de faute.Si un défenseur fait une action pour empêcher l’attaquant de marquer un but, celui?ci est en infraction de hors?jeu. Cette règle pemet d’éviter qu’un attaquant en position de hors?jeu puisse marquer facilement.Le défenseur doit prendre le contrôle du ballon avant que l’attaquant en position de hors?jeu interfère. Reconnaitre cette situation est compliqué pour un arbitre, car il doit évaluer la distance entre les joueurs impliqués dans l’action.

Repérez la position des joueurs situés hors des limites du terrain

Si un défenseur se place derrière sa propre ligne de but pour forcer une position de hors?jeu, l’arbitre doit laisser le jeu se poursuivre. Si le défenseur quitte le terrain sans permission de l’arbitre, il est considéré comme étant sur sa ligne de but ou sur la ligne de touche, mais sera averti. En revanche, le joueur en position de hors?jeu qui sort du terrain pour indiquer à l’arbitre qu’il n’est pas en situation de faute ne sera pas sanctionné, sauf si ce dernier considère qu’il s’agit d’une tactique.

Notez que le joueur en position de hors?jeu peut être sanctionné même s’il ne touche pas le ballon

Par exemple, s’il est le seul à pouvoir jouer le ballon et qu’aucun de ses coéquipiers en position régulière n’est en mesure de le faire, l’arbitre peut le sanctionner. De même, si le joueur en position de hors?jeu fait obstacle au jeu d’un défenseur, un coup franc indirect sera accordé à l’équipe adverse. En revanche, les seuls gestes ou cris ne pourront être sanctionnés qu’en tant qu’actes antisportifs.

Conclusion

Notez que le joueur en position de hors?jeu peut être sanctionné même s'il ne touche pas le ballon
Tout joueur peut commettre une infraction de hors?jeu, quel que soit son poste. Ainsi, concernant les règles du hors?jeu, l’attaquant est le joueur de l’équipe qui attaque et pas nécessairement celui qui évolue au poste d’attaquant.Un joueur en position de hors?jeu qui récupère le ballon dans le dos du gardien adverse commet une infraction. Le but éventuel est alors refusé, comme ce fut le cas lors du match de la Coupe du Monde 2010 entre le Mexique et l’Afrique du Sud.Dans les matchs officieux ou opposants des benjamins, l’arbitre peut appliquer les règles de façon plus souple.La règle du hors?jeu, comme toutes les lois du football, est appelée à évoluer. Consultez régulièrement le site internet de la FIFA pour appliquer les règles actualisées.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

FOOTBALL : COMMENT APPRENDRE LES REGLES DU HORS JEU

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :2 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :26 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023