FOOTBALL : COMMENT DEVENIR UN MEILLEUR ATTAQUANT

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Football : comment devenir un meilleur attaquant ?

Vous avez envie de devenir un meilleur attaquant et joueur de foot ? Vous souhaitez connaître les astuces pour améliorer votre technique de jeu?Vous êtes un joueur de foot et cherchez à améliorer de manière significative vos performances lors de vos matchs de football du week-end ? Parce que le football est un sport de partage où la dimension collective est importante, plus vous serez meilleur, plus votre équipe le sera aussi. Remportez plus de matchs en améliorant vos tirs.En football, un avant-centre joue un rôle extrêmement important. Pour devenir un attaquant de pointe, il faut être rapide, posséder un excellent jeu de jambes, une puissance de tir remarquable et un sens poussé pour bien organiser le jeu. Un attaquant n’obtient que quelques occasions de marquer pendant une partie, mais sa mission principale consiste à faire l’impossible pour transformer ces occasions en buts.

Comment devenir un meilleur attaquant de foot à votre niveau ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les choses que les pros ont pour améliorer leurs performances. Vous améliorer chaque jour dépend de votre persévérance et de votre engagement à le faire. Mettre en place une vraie routine quotidienne, avec de bonnes habitudes représente 80% de votre temps, les 20% restant se jouent pendant le match. À vous de garder confiance en vos facultés et en vos entrainements pour ne pas vous laisser déstabiliser par vos adversaires. Quelle que soit votre condition ou vos ressources, le résultat de votre performance le week-end sera égal à l’effort que vous y aurez consacré pendant la semaine. Pas de recette miracle dans cet article, que des solutions durables : c’est en mettant en place une série d’étapes et d’habitudes à suivre que vous augmenterez considérablement vos performances lors des matchs. Voici nos conseils sur le football.

Faire preuve de lucidité

Précédemment je vous ai dit que le buteur est une machine à buts. De nos jours on voit trop souvent la caricature de l’attaquant étant un « bourrin », quelqu’un de costaud, qui frappe fort, n’importe comment et qui a de la chance parce que ça rentre.Alors oui parfois ces facteurs entrent en jeu, il faut comprendre que parfois un joueur peut frapper de toutes ses forces et sans réfléchir. Mais il faut comprendre que pour un attaquant, la finition va être lié au fait de faire preuve de lucidité.En arrivant devant, le but il y a deux options qui s’opposent à l’attaquant, soit il frappe en force n’importe comment et le facteur chance entre en jeu. Soit il fait preuve de lucidité très rapidement durant un très bref délais et il cherche à placer, car c’est en plaçant que ça rentre dans la majorité des cas. Vous aurez donc plus de chance de finir votre action en cherchant à placer, qu’en tirant fort et n’importe comment. Parce qu’on oublie très souvent que le foot est un sport qui se joue avec son cerveau et non pas sans réfléchir.

Faire preuve de discipline

Faire preuve de discipline
Pour réussir quelque chose, il faut être discipliné. Il y a toujours un débat dans le football qui dit que la discipline est plus importante que le talent ou que le talent est plus important que la discipline. Pour jouer au foot, il faut avoir les deux. Mais, si tu es peu talentueux mais beaucoup plus discipliné que d’autres joueurs plus talentueux que toi, tu finiras par devenir un meilleur joueur. Les équipes indisciplinées ne vont nulle part. Cela ne sert à rien de vouloir mieux jouer le week-end si vous n’êtes pas prêt à fournir l’effort nécessaire. Allez à tous vos entraînements de foot à l’heure, et entraînez-vous comme on vous le dit, et vous verrez de meilleurs résultats.

Être solide

Le dernier point pour être un bon attaquant, est d’être solide. On peut entendre soit le fait d’être musclé, le fait d’être costaud, d’avoir de la force, de la puissance et de rester solide sur ses appuis en n’ayant pas avoir peur durant les duels. Il faut comprendre que la solidité c’est vraiment un plus qui vous permettra d’être bon à ce poste, pourquoi ? Parce que l’attaquant va parfois être amené à jouer en pivot, à devoir faire des pressings et donc il faut qu’il soit quand même costaud dans ses duels, au sol comme dans les airs. Il faut donc être solide et ne pas se laisser faire, être résistant face aux autres. On peut l’associer au fait d’être un chien, de ne pas lâcher, de ne laisser aucun espace aux adversaires, d’être solide, de les suivre au mètre près et ce, durant tout le match.

S’organiser et être rigoureux dans son entraînement

Planifiez votre semaine à l’avance :
  •  Quels jours et à quelles heures ai-je un entraînement de football ?
  •  Qu’est-ce que je fais d’autre à part pratiquer le football ?
  • Quel sera mon emploi du temps pour chaque jour ?
  • Que puis-je faire pour mieux organiser mon temps et arriver dans les meilleures conditions possibles à l’entraînement ?
  • Est-ce que je prends le temps de manger et de me reposer correctement ?
Dans les jours où vous n’avez pas d’entraînements, que pouvez-vous faire pendant votre temps libre pour devenir un meilleur joueur ? Visualisez les tâches que vous allez accomplir chaque jour.


Bien s’alimenter : créer de bonnes habitudes avant et après l’entraînement

Aujourd’hui, pour les athlètes de haut niveau, une bonne alimentation n’est pas un avantage, mais une nécessité. Si elle n’est pas gérée correctement, elle peut vous désavantager considérablement par rapport aux autres joueurs qui s’en occupent. La plupart du temps, lorsque nous pensons à une alimentation saine, nous pensons aux légumes ennuyeux, aux salades, etc. Ce n’est pas du tout le cas, vous pouvez faire un grand pas en avant simplement en évitant trois choses à partir de maintenant : les restaurants fast-food, les sodas (buvez plutôt de l’eau) et le mauvais sucre. Il est important de manger correctement avant une séance d’entraînement ou un match pour mieux jouer, vous avez besoin d’apporter à votre corps l’énergie nécessaire.Prenez un bon repas équilibré deux heures avant le match ou l’entraînement.

Boire de l’eau, rester hydraté pendant l’entraînement

C’est une partie extrêmement importante : rester bien hydraté à l’entraînement et en dehors de celui-ci. Si vous vous assurez d’être bien hydraté pendant l’entraînement de football, vous vous entraînerez mieux, et s’entraîner mieux signifie avoir de meilleures performances. Prenez soin de votre corps, il vous le rendra.

Un bon sommeil pour se reposer correctement et récupérer

Un bon sommeil pour se reposer correctement et récupérer
La première activité qui complète l’exercice physique est le sommeil. Les études ont montré que le nombre d’heures de sommeil a un impact significatif sur les performances sportives. En prenant la bonne quantité de repos dont vous avez besoin, votre temps de réaction, votre vitesse et votre précision augmentent considérablement par rapport à ceux qui ne dorment pas assez. L’obésité est directement liée au manque de repos. Littéralement, votre corps perd de la graisse en dormant. De plus, le manque de repos affecte directement les hormones de votre corps. Le fait de ne pas dormir correctement crée un déséquilibre hormonal dans le corps qui affecte directement la croissance musculaire et la réduction des graisses. Enfin, le manque de sommeil peut également vous conduire à la dépression, au manque de productivité et de concentration.

Crosstraining, entraînement de musculation avec des poids lourds

L’haltérophilie est une activité qui doit être réglementée. Essayez d’aller à la salle de musculation seulement deux fois par semaine pour faire des exercices de musculation et peut-être une fois par semaine pour faire des exercices réguliers. Quoi qu’il en soit, plus le travail que vous ferez à la salle de musculation est dur, plus il doit être éloigné de la journée de jeu. Si vous jouez le week-end, la meilleure chose à faire est probablement de faire des exercices de musculation le lundi et le mercredi. Vous donnerez ainsi à vos muscles suffisamment de temps pour récupérer de ces exercices lourds.

Soignez votre corps : offrez-lui des soins adaptés

Si vous allez jouer avec des douleurs musculaires post-entraînement, vous ne serez probablement pas performant au niveau que vous souhaitez.

Augmentez votre endurance

A l’entraînement, tout n’est pas que de passer un bon moment de détente en tapant dans le ballon et en jouant avec. Il faut entraîner son endurance et se sentir fatigué. Si vous ne travaillez pas votre endurance, alors le week-end, ne vous demandez pas pourquoi vous vous sentez si fatigué. Ce qui fait d’un joueur de football un bon joueur, ce n’est pas qu’il puisse faire un seul bon match, c’est qu’il puisse maintenir une performance constante pendant les 90 minutes. L’endurance est l’un des aspects les plus importants du jeu.

La qualité avant la quantité

Attention à la surcharge et au surentrainement qui peuvent freiner votre progression : s’entrainer peu, mais mieux. Ce n’est pas la quantité d’entraînement qui compte, mais le fait de mieux s’entraîner. Il ne s’agit pas de courir pendant deux heures en ligne droite, alors que vous pouvez faire un exercice de sprint intense de dix minutes qui pourrait vous apporter de meilleurs résultats. Le succès de chacun dépend uniquement de l’effort et de la qualité de votre séance d’entraînement.

Repousser ses propres limites en vous entrainant à la maison

Vous voulez être le meilleur joueur de votre équipe ? Alors vous voudrez toujours faire quelque chose qui va un peu plus loin que ce que tout le monde fait. Pendant votre temps libre, cherchez des exercices que vous pouvez faire vous-même à la maison. Des exercices spécifiques pour augmenter l’endurance, le contrôle du ballon, la technique, le tir, le positionnement, etc.

Établir des relations solides avec les coéquipiers

Le secret d’Antoine Griezmann avant ses matchs pour mieux jouer ? La seule chose qu’il fait, c’est s’entrainer, rire et se détendre avec ses coéquipiers avant même le début du match. Cela montre l’importance d’avoir une bonne relation avec ses coéquipiers. Voir les coéquipiers comme s’ils étaient vos amis vous donne beaucoup plus de confiance en vous lorsque vous jouez sur le terrain. Les amis vous soutiendront toujours, même si vous faites mal les choses.

Apprendre de ses erreurs

Faites des erreurs ! Il n’y a que comme ça que vous progresserez. Prenez des risques mesurés. Ne diabolisez pas vos erreurs, servez-vous de ceci pour en tirer les bonnes leçons. Les personnes qui font le plus d’erreurs ont tendance à être les plus performantes. La pire chose que vous puissiez faire est de continuer à penser à ce que vous avez fait de mal lors d’un match de football.

Visualiser le jeu et le terrain

Visualiser le jeu et le terrain
Un bon conseil est d’essayer de visualiser à quel point le jeu sera absolument complet. Imaginez que vous ayez le meilleur jeu que vous n’aurez jamais. Imaginez que vous faites de belles passes, que vous vous déplacez rapidement dans l’espace, que vous faites de beaux tirs, etc. Visualisez le terrain sur lequel vous allez jouer, cherchez des photos en ligne. Cela vous donnera une meilleure idée de ce que sera le jeu, et vous vous sentirez plus confiant et plus sûr de vous.

Préparer ses affaires pour le match la veille

  • À quelle heure le jeu a-t-il lieu ?
  • Quand dois-je être sur le terrain ?
  • À quelle heure dois-je manger ?
  • Que dois-je mettre dans mon sac ?
  • Qu’est-ce que je dois acheter pour rester hydraté ?
  • À quelle heure dois-je m’endormir pour être bien reposé ?
Ce sont toutes des questions auxquelles vous devez répondre la veille du match pour être préparé de la meilleure façon possible.

Reconnaissez vos faiblesses actuelles

Avant d’améliorer vos tirs et votre précision, il faut prendre le temps d’identifier quelles sont vos faiblesses sur le terrain de foot, tant en entrainement que pendant le match. Les milieux de terrain et les attaquants constateront souvent qu’ils ne se positionnent pas toujours correctement. Pour d’autres joueurs, l’objectif pourra être de travailler leurs coups de pieds par exemple. Reconnaître vos faiblesses vous permettra de savoir sur quoi vous devez vous concentrer lors des entrainements de football.

Toujours garder un oeil attentif sur le gardien de but

Être réactif, c’est anticiper. Gardez un oeil partout, tout en étant concentré sur votre prochaine action : tel est le défi de taille à relever ! Une des façons les plus simples d’augmenter votre pourcentage de tirs cadrés est de mieux comprendre le positionnement du gardien de but. Mais comment faire ? Pendant vos entrainements, mettez-vous à la place du gardien pour quelques exercices, afin de mieux comprendre ce qu’ils sont censés faire dans différentes situations, selon les tirs. Vous aurez un meilleur aperçu des stratégies à adopter face à lui. Bien connaître son adversaire et les différents postes sur le terrain vous aideront à y faire face lors des matchs. Faites confiance à votre instinct pour savoir où ils se positionneront lorsque vous tirerez dans ballon de foot. Vous serez également plus conscient de leur position lorsque vous serez sur le point de tirer, ce qui rendra les ajustements nécessaires beaucoup plus faciles avant de marquer.

S’entrainer avec du matériel et équipement foot adaptés

Afin de simuler les conditions d’un vrai match, vous aurez besoin de vous équiper en conséquences. Vous aurez besoin de matériel de foot de qualité pour votre jardin, si vous vous entrainez à la maison. Si vous avez un club de football, vous devrez équiper vos terrains de buts de foot solides.

Marquez en visant le bas du but de foot

Force est de constater que beaucoup trop de joueurs frappent haut quand ils tirent. Depuis que le jeu a été inventé, il a été prouvé à maintes reprises que si vous tirez la plupart de vos tirs bas, vous aurez un pourcentage de tirs cadrés plus élevé. En plus d’être un type de tir plus facile, c’est aussi plus difficile à arrêter pour le gardien, car cela lui demande plus d’énergie de s’accroupir ou plonger en avant.

Préférez des tirs plus stratégiques que puissants

L’une des erreurs les plus courantes que font les joueurs de football est d’essayer de mettre toute leur puissance dans leurs tirs. Bien sûr, c’est logique lorsque le gardien de but court pour se remettre en position, mais la plupart du temps, il est beaucoup plus logique de maîtriser votre puissance de frappe et de placer le ballon au fond du filet en dosant vos tirs. Procédez plutôt par stratégie : utilisez votre logique avant d’utiliser votre force. Par exemple, si vous voulez tirer vers le coin inférieur gauche, alors votre principal objectif devrait être de frapper ce point plutôt que de l’amener là le plus fort possible.

Ne pas perdre une occasion de marquer

Ne pas perdre une occasion de marquer
Vous avez la balle au pied et une occasion de marquer un but qui se présente ? Saisissez-là, quitte à louper votre tir. Maximisez vos chances de marquer des buts : c’est en essayant qu’on apprend le mieux. Même si le tir est mal cadré, au moins vous avez tenté. C’est mieux que de laisser l’occasion passer. Les joueurs hésitent souvent à tirer lorsqu’ils ne sont pas sûrs de pouvoir marquer.

Ne tirez pas que lorsque c’est la meilleure option

Le foot est un jeu d’équipe, ce qui signifie que peu importe qui marque, tant que c’est votre équipe qui met le ballon au fond du filet. Si vous êtes en bonne position pour marquer, alors vous devez absolument tirer. Mais s’il y a quelqu’un d’autre dans votre équipe qui a plus de chances de marquer, assurez-vous que vous n’êtes pas égoïste et que vous lui donnez le ballon. Une bonne cohésion de groupe abouti à de meilleurs résultats et plus de buts marqués.

S’entrainer en équipe pour grandir ensemble

Il y a des raisons évidentes pour lesquelles l’entrainement est important pour vos performances sur les terrains. Lorsque vous vous entrainez en groupe, le fait de travailler sur des exercices d’équipe vous apprendra quand chercher les meilleures occasions de marquer. Outre nos conseils, ceux de votre entraineur seront précieux pour améliorer votre technique, prenez-les au sérieux pour vous améliorer sur le terrain et devenir le meilleur attaquant !

Apprenez à tirer rapidement avec précision

Plus votre vitesse de tir est grande, plus vous serez un attaquant performant. Vous devrez savoir tirer en touchant la balle 2 fois. La première touche vous donne un espace suffisant pour balancer votre jambe à côté d’un défenseur ou après la réception d’une passe. La 2e touche correspond au tir lui-même. Si vous pouvez faire ces 2 mouvements, vous serez en mesure d’éviter un défenseur et de tirer avant qu’il ne puisse réagir. Quand vous maitrisez cette technique pour créer du champ et tirer efficacement, entrainez-vous à réaliser les mouvements au pas de course pour dribler vers les buts, conduire la balle puis tirer .

Entrainez-vous à tirer à la volée

Généralement, il s’agit de frapper le ballon avant qu’il ne touche le sol, soit avec la tête ou d’une reprise de volée. C’est relativement difficile, mais il faut savoir le faire. Un attaquant adroit doit être en mesure de rediriger le ballon vers les buts adverses sans être obligé de le contrôler au sol, ou donner le temps aux défenseurs de réagir. Vous pouvez pratiquer ces exercices facilement avec un camarade qui vous fera des passes transversales ou tirera des corners. Menez les choses à terme pour atteindre votre objectif. Dans le cas d’un tir de la tête, il suffit de tourner vos épaules pour faire face au but. S’il s’agit d’un coup de pied, habituellement vous devrez régler l’orientation de vos hanches pour accompagner le tir et finir en faisant face aux buts avec précision.Cette technique ne donnera pas de résultat si vous restez immobile. Vous devrez courir continuellement, changer de position ou attaquer le ballon. En pratique, il est rare d’attendre tranquillement lorsque le ballon progresse vers les buts de l’adversaire.

Apprenez à amortir le ballon avec votre corps

Vous devrez être capable d’arrêter le ballon pendant qu’il est encore en l’air, puis de le descendre au sol doucement. En effet, un attaquant reçoit souvent des ballons aériens qu’il doit contrôler. Vous avez besoin d’une touche précise pour placer le ballon à un demi-mètre devant vous, faire une passe, tirer ou dribler. Voici quelques méthodes pour s’entrainer. Le jonglage est une excellente méthode pour contrôler le ballon avec son corps, à condition de s’appliquer. Déterminez la hauteur à laquelle vous pouvez attraper le ballon tout en contrôlant votre équilibre. La pratique de longues passes avec un camarade. Commencez sur une distance de 20 m, ensuite augmentez-la au fur et à mesure. En améliorant votre technique, choisissez la bonne vitesse pour intercepter le ballon et le dégager. Le tir du ballon contre un mur. Frappez le ballon sur une surface dure et apprenez à le reprendre rapidement au rebond .
Entrainez-vous à défier les défenseurs à tour de rôle

Entrainez-vous à défier les défenseurs à tour de rôle

Vous devrez vous en approcher sans l’appui de vos coéquipiers. Lorsque vous avez la balle, il faudra dribler les défenseurs en vous dirigeant vers les buts comme Maradona, en faisant des passements de jambes ou des coups de ciseaux. Les feintes des épaules et les passements de jambes sont d’excellents dribles. Les attaquants n’ont pas nécessairement besoin de jouer comme Messi, mais ils doivent savoir se débarrasser d’un défenseur pour avancer et se faire respecter au lieu d’attendre passivement les passes. Faites des exercices avec un camarade proche ou un équipier, en alternant les attaques et les défenses à l’intérieur d’un rectangle. Un « but » consiste à dépasser la limite du rectangle avec le ballon. Vous n’êtes pas tenu de battre un défenseur immédiatement. Parfois, vous devez protéger et contrôler le ballon avec votre dos pour marquer un but. Vous pouvez travailler les mouvements vous-même. Installez un cadre et exercez-vous à dribler, intercepter et tirer à toute vitesse en restant à l’intérieur du cadre pour garder le contrôle du jeu.

Transformez vos pieds en machines à marquer des buts

Mis à part le terrible Arjen Robben, peu d’attaquants n’emploient qu’une seule jambe pour tirer au but. Vous devrez vous exercer pour augmenter vos aptitudes et marquer des buts avec vos deux pieds. Les bons défenseurs vous empêcheront de passer, si vous êtes simplement droitier ou gaucher. Pendant vos exercices, entrainez vos 2 jambes et consacrez du temps pour améliorer les résultats du pied le « moins » performant. Celui-ci ne sera jamais aussi bon que le pied dominant, mais vous mettrez un défenseur en mauvaise posture si vous faites un tir croisé avec ce pied.

Cherchez constamment des occasions pour marquer

Le premier objectif d’un attaquant consiste à placer le ballon dans la cage de l’adversaire. Même s’il ne marque pas, un attaquant qui tire au but peut créer des corners, des rebonds ou d’autres situations dangereuses, qui mettent les défenseurs sous pression. Vous devrez vous efforcer de produire suffisamment d’espace pour tirer ou pour donner une occasion à vos camarades de marquer. Vous devrez jouer un jeu d’équipe pour que tout monde puisse tirer au but. Certains attaquants auront de nombreuses occasions, d’autres donneront des passes à leurs camarades qui sont bien placés et ne tirent eux-mêmes qu’un petit nombre de fois.

Foncez, zigzaguez et courez dans les couloirs libres

L’objectif est de désorganiser la défense adverse. Un attaquant mobile est très dangereux. Même si vous n’obtenez pas le ballon souvent, vous devrez jouer comme un avant-centre aguerri. Il faut maintenir les défenseurs sous pression pendant 90 minutes, pour les pousser à commettre des erreurs afin de pouvoir marquer des buts. Lorsque votre équipe a le ballon, identifiez les trous et engouffrez-vous dedans. Soyez toujours sur le qui-vive pour vous débarrasser d’un défenseur quand une bonne occasion se présente. Vos adversaires chercheront à fermer le jeu pour arrêter votre progression. Surveillez vos camarades attaquants. Une action concertée entre vous, des remontées et des passes transversales peuvent créer la surprise chez l’autre équipe .

Réglez votre vitesse pour dépasser vos adversaires rapidement

Si vous restez simplement dans votre zone, en attendant calmement le ballon, ils pourront vous remarquer facilement. Donc, réglez votre course de façon à intercepter le ballon dès qu’il est à votre portée. Ainsi, il n’aura pas le temps d’arriver chez un concurrent. Sautez pour rattraper les ballons en hauteur. Ne les quittez pas des yeux et soyez dessus dès qu’ils sont disponibles. C’est une bonne manière de récupérer des ballons en l’air, de longues passes et des tirs de volée.Cette stratégie est la meilleure pour éviter les pièges du hors-jeu. Il vaut mieux courir et faire des pointes de vitesse en jouant le ballon au lieu d’essayer de tirer en partant d’une position à l’arrêt. Les courses en zigzag permettent facilement de créer des ouvertures et de gagner du temps. Au lieu de courir en ligne droite, suivez une trajectoire irrégulière lorsque le ballon arrive sur le côté, ensuite prenez un raccourci direct quand il est en l’air. Vous pourrez approcher de buts tout en changeant votre chemin rapidement.

Rapprochez-vous du ballon

Ne restez pas au loin. Vous devrez courir vers le porteur du ballon pour créer des ouvertures et faire des passes plus courtes. C’est particulièrement important quand vous travaillez avec un autre attaquant, étant donné que l’espace que vous avez parcouru devient libre, surtout si le défenseur vous poursuit. Si vous n’avez pas le ballon et qu’un défenseur vous charge, continuez à vous déplacer. Lorsque vous recevrez le ballon, tournez pour faire face au but et accroitre votre pression sur les défenseurs.Regardez toujours par-dessus votre épaule. Si votre défenseur n’est pas attentif, vous aurez plus de temps pour jouer le ballon .
Rapprochez-vous du ballon

Défiez les défenseurs un à un si vous avez de l’espace

Un attaquant n’est pas égoïste, mais aussi il ne peut pas être passif. Vous devez être en mesure de dépasser un défenseur en ayant le ballon, en courant avec élégance ou en vous infiltrant dans la défense et faire une passe de dernière minute. Les attaquants habiles obligent les défenseurs à réagir afin de libérer le passage aux autres membres de l’équipe. Vous attaquerez mieux si les défenseurs sont en mouvement, en particulier s’ils suivent derrière. N’hésitez pas à les provoquer pour les obliger à se déplacer .Les ailes se prêtent bien pour déborder la défense. Généralement, elles sont peu défendues. De plus, il est beaucoup plus facile de rattraper une difficulté en ayant un avantage sur les ailes.Ne provoquez pas les défenseurs près du milieu du terrain à moins d’être certain de les battre. Une erreur dans cette zone est particulièrement dangereuse.
Même si vous perdez le ballon, les défenseurs préfèrent ne pas être sollicités pendant toute la partie. Ils risquent de céder et de commettre des erreurs. En fait, il suffit que vous marquiez un but pour changer le cours du jeu !

Suivez les tirs et les passes dans l’aire de réparation

C’est particulièrement important pour les jeunes joueurs, car les défenseurs et les gardiens inexpérimentés feront des erreurs qui mènent à des buts faciles. Lorsque vous tirez ou quand l’un de vos équipiers le fait, tenez-vous prêt à renvoyer le ballon si celui-ci rebondit, s’il est dévié ou dégagé. Un joueur rencontre beaucoup de difficulté pour dégager le ballon quand il fait face à son propre camp. Si vous rendez cette action encore plus difficile pour vos adversaires, vous marquerez facilement quelques buts pendant la saison .

Revenez en défense au milieu du terrain

Attendez pour recevoir le ballon après un dégagement ou un coup de volée. Vous ne serez d’aucune utilité à votre équipe si vous restez inactif. Revenez vers le milieu du terrain pour aider les défenseurs et faire des passes comme à l’entrainement. Il est très important d’être prêt à contrattaquer. Si le ballon est dégagé ou remis en jeu, votre travail consiste à le garder en attendant que votre équipe reparte à l’attaque .

Réglez votre stratégie et vos déplacements

Vous devrez tenir compte du système offensif appliqué par votre équipe. Chaque attaquant a son propre style de jeu. Tout dépend du nombre d’attaquants qui vous accompagnent, car votre jeu va en dépendre. Si vous êtes le seul attaquant de pointe, votre rôle consiste à mener la vie dure à la défense pour libérer le terrain à votre équipe. Si vous êtes 3 attaquants, vous allez forcément revenir en défense de temps en temps.
  • Un avant-centre est un attaquant qui se maintient au milieu du terrain pour libérer de l’espace à son équipe. C’est une cible de choix qui mène souvent le jeu et crée d’excellentes occasions pour ses partenaires.
  • Les ailiers ou attaquants latéraux sont des joueurs offensifs de milieu de terrain. Ils doivent être d’excellents dribleurs très rapides ayant d’excellentes aptitudes de dépassement.
  • Souvent, le butteur reçoit une passe d’un avant-centre qui contrôle le ballon avant de le renvoyer vers les buts. Il s’agit de donner la chance à un joueur en position favorable, qui devient ainsi un auxiliaire rapide pour amortir le ballon et le tirer.

Contrôlez l’espace aussi loin que la défense le permet

Un avant-centre doit savoir libérer le terrain pour le reste de l’équipe. Donc, maintenez les limites du hors-jeu aussi loin que possible. Quand vous aurez le ballon, essayez de faire face aux buts adverses, mais cette position n’est pas nécessaire. Cependant, vous devrez garder le ballon en attendant du renfort. La manœuvre consiste à attirer la défense et la forcer de jouer afin de créer des failles latérales . S’il y a deux attaquants centraux, essayez de vous placer entre le premier qui se trouve bien sur l’avant et l’autre qui évolue au milieu du terrain. Cette méthode vous donne 2 lignes latérales d’attaque ainsi que des combinaisons dangereuses au milieu.
Contrôlez l’espace aussi loin que la défense le permet

Dirigez le jeu au centre rapidement et efficacement

Un attaquant doit tirer au but. Que le système offensif soit à 2 ou à 3 attaquants, un butteur cherche à avoir le ballon le plus souvent possible en étant en face des buts adverses. Les attaquants s’efforcent toujours de créer des occasions pour tirer et punir les défenseurs pour leurs erreurs et leur paresse. Votre pain quotidien sera facile à faire ! Une passe, un échange rapide avec un camarade, un coup de ciseaux ou une ou deux passes courtes, puis un tir rapide et puissant. Ne restez pas avec le ballon en votre possession et continuez à vous déplacer à la recherche de tirs au but. Faites des pointes de vitesse sur 10 à 20 m au milieu des défenseurs, donnez des passes rapides et tirez autant que possible. Même lorsque vous ne marquez pas, il est utile de tirer. Les défenseurs savent que les tirs proviennent d’assez loin et ils feront tout pour vous empêcher de le faire souvent. Ainsi, ils seront amenés à dégarnir la ligne de défense, et vous aurez l’occasion de faire des passes et de les dépasser .

Jouez avec élégance

Effectuez des dépassements de qualité et des déplacements en diagonale en position d’ailier. Attaquez la dernière ligne impitoyablement, pour entrainer les défenseurs à jouer durement et à faire des tacles qui aboutissent à des coups francs en profondeur. Votre objectif est d’avoir le ballon sur la surface de réparation et de le mettre dans la cage. Vos adversaires seront contraints de défendre leur camp. De plus, gardez l’œil sur le milieu du terrain. Si les défenseurs centraux vous oublient ou deviennent paresseux, lancez-vous dans une course en diagonale vers la cage pour recevoir une passe latérale et marquer. Dès que votre équipe a le ballon, démarquez-vous aussi loin que possible. De cette façon, la ligne de défense adverse devra s’étirer considérablement, laissant ainsi beaucoup d’espace pour vous et vos camarades . Selon la formation de votre équipe, un ailier peut aider la défense beaucoup plus que ne le ferait un attaquant de pointe. Veillez à coordonner votre action avec votre entraineur et vos défenseurs latéraux.

Observez les attaquants professionnels

Regardez ce qu’ils font quand ils n’ont pas le ballon. Lorsque vous assisterez à un match professionnel, faites attention aux avants, à leur position quand ils ne touchent pas au ballon. Vous remarquerez que les bons avants-centres sont continuellement en déplacement pour obliger la défense à les chercher et à adapter ses positions. En approfondissant votre observation, vous verrez la manière de jouer des attaquants, leur façon de contrôler l’espace et de s’entrecroiser pour manipuler les défenseurs. Regardez les attaquants des deux équipes. Quelles sont les différences dans leurs mouvements ? Que font les attaquants dans des situations différentes pendant la partie ? Quand une équipe gagne, elle tend à réduire la pression. Par contre, une équipe qui perd tend à accélérer le jeu pour produire davantage d’occasions de marquer.

Travail un jeste signature

Je te conseille de travailler un geste à l’entraînement que tu apprécies ou que tu maîtrises plutôt bien afin de pouvoir le placer le plus souvent possible en match et que sa réalisation soit parfaite. Je parle d’un geste technique te permettant de t’ouvrir le but ou d’une technique de frappe. Thierry Henry, grâce à son tir enroulé maîtrisé à la perfection, a marqué de très nombreux buts. Son secret ? Le talent bien sûr, je ne suis pas en train de te dire que tu vas devenir le nouveau meilleur buteur des Bleus ! Mais le fait de répéter un geste en particulier te permet d’avoir une plus grande confiance, une meilleure technique, et donc fatalement d’avoir de meilleurs résultats devant le but.

L’art du placement

L'art du placement
Pour marquer beaucoup de buts, il faut savoir se placer à la perfection. Tu as déjà eu cette impression qu’un joueur était toujours placé au bon endroit au bon moment, comme un Ronaldo ou un Trezeguet par exemple. Ce bon placement n’est pas seulement le fruit du hasard ou de la chance, derrière il y a beaucoup de travail tactique et surtout d’entraînement au jeu sans ballon.
Voici quelques astuces qui pourront t’être utiles :
Sur les coups de pieds arrêtés, avant que ton coéquipier ne frappe le ballon, place toi en position de hors-jeu afin de déstabiliser la défense, puis replace-toi pendant la course d’élan de ton partenaire à la façon d’un Sergio Ramos. De cette façon, tu as plus de chance d’échapper au marquage de la défense et de venir placer un coup de tête dévastateur.A l’entraînement, travaille un appel que tu privilégieras pendant les matchs. Ainsi tu vas créer des automatismes avec tes coéquipiers et cet appel pourrait devenir une de tes marques de fabrique. Par exemple, si tu es un joueur rapide, tu peux opter pour un appel premier puis second poteau à la façon des plus grands attaquants. Travaille aussi ces combinaisons sur les corners. L’appel au premier poteau de Cavani, devenu l’une de ses signatures, ne s’est pas développé par hasard.
Enfin, utilise les mouvements des joueurs autour de toi. Si tu analyses bien les appels de tes coéquipiers et la position de tes adversaires avant de recevoir le ballon, cela t’aidera à te placer et à te retrouver en bonne position de frappe.

N’hesite pas à décrocher pour participer au jeu

Un peu à la manière d’un Karim Benzema, n’hésite pas à décrocher pour participer au jeu si tu es à l’aise techniquement. De cette manière, tu pourras venir aider ton équipe lors des matchs plus difficiles au milieu de terrain. De plus, ce genre de décrochages peut perturber la défense adverse, dans la mesure où ton vis à vis n’aura pas vraiment de zone référence sur laquelle se baser pour défendre. Et puis défendre contre un joueur qui arrive lancé, c’est toujours plus difficile. De cette manière, tu pourras aussi aspirer la défense et libérer des espaces pour tes coéquipiers, surtout si tu évolues dans un 4-3-3.

la confiance fait tout le reste

la confiance fait tout le reste
La personne la plus importante à qui vous parlez tous les jours, c’est vous-même. Ainsi, lors des matchs de football et des entraînements, parlez-vous pour vous motiver à devenir meilleur : “Je peux le faire”, “Prends ce ballon”, “Tu es fort et rapide”. Se dire des choses comme ça à soi-même peut avoir un impact plus important que ce que l’on pourrait croire.Le langage du corps : il est plus important que vous ne le pensez, la façon dont vous vous tenez debout, communique plus que les mots réels. Avoir une posture confiante vous donnera plus d’assurance et montrera la même chose à vos adversaires.Enfin, un bon joueur de football est toujours prêt. Les points pour être un bon attaquant, il va falloir être efficace devant le but en sachant jouer des deux pieds, pour faciliter le jeu et augmenter ses chances de concrétiser ses actions. Mais également il va falloir être un renard pour ne laisser aucune chance et pour profiter des erreurs de l’équipe adverse.
Un autre point en rapport avec la finition est de faire preuve de lucidité, devant le but va il falloir jouer intelligemment. Avoir une mentalité de guerrier parce que c’est un poste avec des contraintes où il faut être solide mentalement et également être solide physiquement pour pouvoir réussir et être bon à ce poste.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

FOOTBALL : COMMENT DEVENIR UN MEILLEUR ATTAQUANT

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :4 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :44 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023