NUTRITION : COMMENT RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE DE FAÇON NATURELLE

Nutrition: comment renforcer son système immunitaire de façon naturelle ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Nutrition : comment renforcer son système immunitaire de façon naturelle ?

Vous avez tendance à tomber malade sans arrêt ? A avoir le nez qui coule tout l’hiver?Le système immunitaire assure la lutte contre les infections courantes telles que le rhume ou la grippe. Un système immunitaire sain est synonyme de corps en bonne santé et permet de protéger le corps des blessures exposant l’organisme aux microbes naturellement présents dans l’air. Face à la menace du coronavirus plusieurs gestes simples peuvent être adoptés pour renforcer son système immunitaire.

Qu’est-ce que le système immunitaire?

Véritable “gardien” de notre organisme, le système immunitaire assure la protection de notre corps contre les virus, bactéries et parasites de la vie courante et des pathologies plus lourdes et plus complexes. Les différents organes, cellules et muqueuses que composent le système immunitaire oeuvrent ensemble pour protéger le corps. Tandis que la peau et les muqueuses constituent la première barrière de défense du corps, les cellules (globules blancs, anticorps et macrophages) protègent l’organisme des virus en circulant dans le sang, l’intestin et les muqueuses. Enfin, la moelle osseuse et le système lymphatique produisent des cellules de défenses. C’est le bon fonctionnement des cellules et les interactions entre chacun de ces acteurs qui permet de protéger l’organisme contre les agressions extérieures.

Le système immunitaire, comment fonctionne t il ?

L’immunité désigne la capacité de notre corps à résister à différents phénomènes, qui sont le froid, la maladie, le stress ou la pollution. On peut la mesurer de manière concrète, en se penchant sur le nombre de leucocytes et de macrophages (qui sont communément appelés les globules blancs) qui se trouvent dans notre sang. Leur mission première consiste à défendre l’organisme face aux infections et aux virus. En somme, ils nous protègent des agressions extérieures. Il est indispensable de disposer d’une bonne immunité et de la renforcer pour résister à ces agressions de différentes natures et ainsi tomber moins souvent malade. Peut-on améliorer naturellement notre immunité?? Comment?faire?? Découvrez toutes les réponses dans cet article.
Le système immunitaire, comment fonctionne t il ?

Le système immunitaire affaibli: les conséquences

Un système immunitaire affaibli est détectable selon plusieurs symptômes. Rhume à répétition, fatigue, manque de sommeil, stress chronique ou encore difficulté à guérir certaines blessures, le système immunitaire peut avoir des failles et les causes peuvent être multiples. Tout d’abord, une alimentation pauvre en micronutriments tels que des vitamines, zinc, fer ou magnésium peuvent jouer un rôle dans l’affaiblissement du système immunitaire. C’est pourquoi il est primordial d’adopter une alimentation saine favorisant l’ingestion de tous ces aliments. Le stress est également l’un des facteurs étroitement liés au bon fonctionnement du système immunitaire. Présents à la surface des cellules immunitaires, les récepteurs aux hormones du stress stimulent les cellules, affaiblissant ainsi la qualité du système immunitaire

Comment renforcer son immunité de façon naturelle ?

L’alimentation, le sommeil, une bonne hygiène de vie vont permettre de renforcer son système immunitaire et d’être plus résistant face aux virus.Une bonne immunité peut s’obtenir avec un bon équilibre entre une alimentation équilibrée, un mode de vie sain et un état d’esprit positif. Nous allons donc vous donner les clés qui vont vous aider à améliorer votre immunité de manière parfaitement naturelle et durable.

Prendre soin de son microbiote pour renforcer son immunité

Le microbiote intestinal permet la digestion des aliments et contribue à la défense immunitaire de notre organisme. Il correspond à l’ensemble des fruits, légumes et aliments fermentés. Ainsi, on privilégiera des fruits et légumes riches en fibres tels que les pruneaux, les brocolis ou encore les carottes, mais aussi des aliments qui contiennent une forte quantité de bactéries lactiques, par exemple la choucroute ou le kéfir. Retrouvez nos conseils pour prendre soin de son microbiote.

Avoir une alimentation riche en micronutriments :

Avoir une alimentation riche en micronutriments :
Une alimentation saine et équilibrée est le meilleur allié pour combattre les virus, microbes et maladies qui nous entourent. Pour garantir un système immunitaire sain, il est primordial d’apporter à son organisme les vitamines de l’immunité. Les principales vitamines de l’immunité sont les vitamines C et D et peuvent être apportées par de nombreux aliments. En effet, on retrouve les vitamines C dans la majorité des fruits frais. Notez toutefois que les vitamines présentes dans les fruits se dégradent au contact de la chaleur et de la lumière. C’est pourquoi manger les fruits rapidement vous permettra de conserver toutes les propriétés vitaminées des aliments. La vitamine D, autrement appelée “vitamine du soleil” peut se retrouver également dans notre alimentation sous la forme de poissons gras comme le saumon, la truite ou encore le hareng.Pour vous assurer une santé de fer, privilégiez les recettes à base de légumes, poissons, viandes ou encore légumineuses. Une cuisson à la vapeur douce à l’aide du cuiseur Biome vous permettra non seulement de profiter des qualités gustatives de la cuisson douce, mais conservera également toutes les qualités nutritionnelles et énergétiques de vos aliments.
Les différents modes de cuisson du cuiseur Biome vous permet de cuisiner en grande variétés de recettes équilibrées, le tout en préservant les aliments des cuissons trop agressives. Boostez votre santé et vos recettes en ajoutant à vos préparations quelques tranches ou jus d’agrumes. Réalisez par exemple un excellent jus de citrouille au miel agrémenté de jus d’orange, préparez une délicieuse sauce vinaigrette à l’orange ou ajouter quelques notes de citrons sur vos poissons. En plus de vous apporter force et vitalité, vos plats se parent immédiatement d’une belle touche d’originalité.

Entretenir son immunité toute l’année

Quand doit-on tout particulièrement renforcer ses défenses immunitaires ? “À chaque changement de saison ou en période de stress, mais également en voyage où l’on peut être confronté à de nouvelles bactéries auxquelles notre organisme n’est pas habitué”, recommande Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste à Paris et Cannes. Renforcer son système immunitaire via une alimentation variée et équilibrée est également conseillé aux personnes suivant un traitement antibiotique qui peut déséquilibrer la flore intestinale, ou des traitements médicamenteux comme la chimiothérapie. Et enfin, pour les personnes ayant un régime alimentaire trop riche en sucres, ou en protéines animales, il est également important de faire attention à son système immunitaire.
Entretenir son immunité toute l’année

Adopter une bonne hygiène de vie

La consommation de tabac et d’alcool, mais aussi le stress et l’exposition à la pollution sont des facteurs favorisant une immunité basse. La sédentarité, la malnutrition, le surplus de poids ou l’exposition aux toxines en sont également. En premier lieu, il est essentiel d’éviter de s’exposer inutilement à tous ces facteurs qui portent atteinte à l’immunité du corps. A contrario, une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité physique sont indispensables pour vous aider à renforcer vos défenses naturelles. Associées à un état d’esprit positif, vous mettrez toutes les chances de votre côté. En effet, le rire et un esprit positif participent à une bonne immunité (1). Le saviez-vous??

Favoriser un sommeil et un repos réparateurs

Le manque de sommeil peut avoir de lourdes conséquences sur l’immunité. Le repos est extrêmement important pour les différentes fonctions de l’organisme, dont le système immunitaire. Un sommeil de qualité va ainsi vous aider à résister à la fatigue et au stress, et donc à renforcer vos défenses naturelles. Le soir, favorisez l’endormissement à l’aide d’activités calmes comme la lecture et couchez-vous suffisamment tôt. Un adulte (ou un enfant) doit profiter d’un sommeil suffisant pour être en forme et disposer d’une bonne immunité. Si vous le pouvez, prenez aussi quelques dizaines de minutes en milieu de journée pour faire une sieste. Cette petite sieste va favoriser un sommeil réparateur et elle vous aidera à recharger les batteries naturellement.

Prendre soin de sa flore intestinale

Prendre soin de son système immunitaire passe d’abord par… l’alimentation ! “70 % de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. Ainsi, l’intestin est la première barrière de défense de notre système immunitaire”, explique la diététicienne-nutritionniste. Notre flore intestinale (ou microbiote) est peuplée de milliards de bactéries : des bonnes et des moins bonnes… “Une flore intestinale déséquilibrée va favoriser les infections“, assure Ysabelle Levasseur. Préserver l’équilibre de la flore intestinale, la repeupler de bonnes bactéries pour prendre soin de son système immunitaire est ainsi essentiel. Les aliments fermentés vont apporter à la flore intestinale de bonnes bactéries : les fameux probiotiques ! “Ces bonnes bactéries vont nous aider à avoir une meilleure résistance face aux infections”, recommande ainsi la diététicienne-nutritionniste.
Quelques idées produits fermentés : les yaourts, la choucroute, les cornichons, le miso (une pâte de soja fermentée)…Quelques idées de boissons fermentées : le kéfir et le kombucha

Faire le plein de vitamines et de minéraux

Notre système immunitaire est composé de globules blancs, notamment les lymphocytes. Leur rôle est essentiel ! Ce sont eux qui défendent notre organisme contre les infections et les maladies. “Pour que le système immunitaire fonctionne de manière optimale, il est important d’adopter une alimentation riche en vitamines antioxydantes. Ces vitamines vont activer la production des cellules du système immunitaire comme les lymphocytes B, T et les macrophages essentiels à la fabrication d’anticorps qui permettront de détruire les microbes ou les mauvaises bactéries”, explique Ysabelle Levasseur.Les vitamines C, D et E sont très importantes pour le système immunitaire (Examining the evidence for the use of vitamin C in the prophylaxis and treatment of the common cold. Heimer KA, Hart AM, et al. 2009). Pour renforcer votre système immunitaire, vous pourrez augmenter votre consommation de fruits riches en ces différentes vitamines. On peut par exemple citer la baie d’argousier, le camu camu, l’acérola, l’orange, le citron… Tous les fruits sont bénéfiques?!
Faire le plein de vitamines et de minéraux
Par ailleurs, certains sels minéraux sont indispensables au bon fonctionnement des défenses immunitaires. Le zinc en fait partie, tout comme le magnésium. Une légère déficience en zinc ou en magnésium peut avoir de grandes implications sur les fonctions immunitaires. Comblez vos besoins nutritionnels pour vous assurer une bonne immunité. Mais d’une manière générale, il faut aussi vous assurer des apports suffisants en tous les oligo-éléments et sels minéraux. Mangez des fruits et des légumes à volonté. Ils contiennent des fibres, des vitamines, des sels minéraux et des antioxydants essentiels à l’organisme. Optez pour les produits issus de l’agriculture biologique pour éviter les produits chimiques et les pesticides. Les fruits et légumes pourront être consommés tout au long de la journée, notamment sous la forme de jus. Dans ce cas, prenez soin de les confectionner vous-même avec des aliments bio et de saison, ou choisissez des jus de haute qualité, extraits à froid et sans ajout d’ingrédients supplémentaires.

La vitamine C

Une étude a démontré que la vitamine C permettait de diminuer aussi bien la sévérité que la durée d’évolution des rhumes. Elle est aussi indispensable au renouvellement des globules blancs. Où trouver la vitamine C dans l’alimentation ? Dans les légumes crus (choux, poivrons…), les fruits crus comme les agrumes, les fruits exotiques ou les fruits rouges…

La vitamine D

Une étude a montré qu’une carence en vitamine D serait associée à une augmentation du risque de maladies infectieuses. Où trouver la vitamine D dans l’alimentation ? Dans les poissons gras comme le foie de morue, le maquereau, les sardines, le hareng, les anchois… Pour une meilleure assimilation de la vitamine D, “une exposition au soleil 15 min par jour des deux bras et du visage permet de fixer la vitamine D”, recommande Ysabelle Levasseur.La vitamine D est connue pour ses effets sur la santé et notamment sur l’immunité. Elle est unique aussi en son genre car elle est la seule que le corps humain est capable de synthétiser par le biais des rayons du soleil qui atteignent notre peau. Si elle intervient énormément au niveau de la santé osseuse, cette vitamine est tout aussi essentielle à notre système immunitaire. Dans ce domaine, elle intervient à plusieurs niveaux. Dans un premier temps, la vitamine D permet de maintenir l’intégrité de la muqueuse intestinale. Et on le sait, l’intestin est un lieu de passage pour les pathogènes. L’hyperperméabilité de la paroi représente un risque majeur pour la santé, puisqu’elle permet de laisser passer ces pathogènes. Une paroi intestinale intègre et en bonne santé est un gage d’immunité préservée et efficace. Et la vitamine D permet justement de la préserver. Ici, il faut souligner l’importance de maintenir un microbiote intestinal diversifié.
D’autre part, la vitamine D possède un réel effet sur le système immunitaire inné. Elle est chargée de stimuler les macrophages ainsi que les cellules dendritiques. Il s’agit ni plus ni moins que des premières défenses de notre système immunitaire. Une sorte de soldats de première ligne essentiels à l’efficacité du système immunitaire. La vitamine D stimule le système immunitaire adaptatif en augmentant les lymphocytes Th2, dotés de propriétés anti-inflammatoires. En outre, elle intervient aussi dans le mécanisme d’élimination des pathogènes, en favorisant la synthèse des agents antimicrobiens par nos cellules immunitaires. Enfin, la vitamine D intervient également dans la prévention des infections pulmonaires aiguës .
La vitamine D
La vitamine D2 est présente uniquement dans les végétaux, tandis que la D3 est présente à la fois dans les végétaux et chez les animaux. Et lorsqu’on sait que plus de huit Français sur dix seraient en déficit de vitamine D, on comprend qu’il est très souvent nécessaire de se supplémenter?!

Les vitamines A et E

“La vitamine A a un rôle important. Elle contribue, dans son action avec la vitamine E, au bon fonctionnement du système immunitaire”, souligne la diététicienne-nutritionniste. Où trouver la vitamine A dans l’alimentation ? Dans les abats, la carotte, la patate douce, la citrouille, les épinards, les choux…. Où trouver la vitamine E dans l’alimentation ? Dans les huiles de noisettes, les noix, les céréales…

Du zinc

“Une carence en zinc va directement affaiblir le système immunitaire”, indique Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste. Le zinc est en effet un minéral clé pour lutter contre les infections. Il est directement impliqué dans le bon fonctionnement du thymus, l’organe à l’origine de la production des globules blancs et des anticorps.Où trouver du zinc dans l’alimentation ? Dans les viandes blanches et rouges, les poissons, les fruits de mer, les crustacés, les œufs…Le zinc joue un rôle très important dans la défense antivirale de l’organisme. Cet oligo-élément est essentiel à de nombreux rôles physiologiques, dont l’immunité fait bien sûr partie. Indispensable à de nombreuses réactions biologiques, le zinc intervient dans l’organisme au niveau des mécanismes et métabolismes physiologiques les plus importants. Il existe d’ailleurs une relation de cause à effet entre les apports quotidiens en zinc et le bon fonctionnement du système immunitaire. Cet oligo-élément intervient de façon prépondérante dans les mécanismes de défense naturelle de notre corps. Il participe par exemple à l’activité des cellules de l’immunité ou au maintien de la barrière cutanée.
D’autre part, le zinc intervient également dans le fonctionnement de l’hormone thymuline, chargée de stimuler le développement ainsi que la maturation des lymphocytes T au sein du thymus. Les lymphocytes T sont les principaux acteurs de la réponse immunitaire. Ce sont ces cellules qui identifient et combattent les corps étrangers présents dans l’organisme, ainsi que les virus, les pathogènes et toute autre infection. D’autres études soulignent le rôle du zinc dans l’inhibition du processus de réplication virale . Ce phénomène permet aux cellules infectées de contaminer les cellules saines et de fabriquer de nouveaux virus. Les apports journaliers recommandés en zinc se situent donc entre 8 mg (pour les femmes) et 11 mg (pour les hommes et les femmes enceintes) par jour. Durant l’enfance, ce besoin se situe entre 3 et 7 mg en fonction de l’âge. À savoir que le zinc se trouve dans de nombreux aliments, dont la viande rouge, le poisson et quelques végétaux : graines, champignons, lichen, herbes aromatiques.

Du magnésium

Du magnésium
“Le magnésium contribue à la stimulation de la production des globules blanc”, explique Ysabelle Levasseur.”Il est recommandé lorsqu’on est fatigué ou stressé et ainsi plus sensible aux infections.” Le magnésium : où le trouver dans l’alimentation ? Les germes de céréales, les fruits secs, les oléagineux, les légumes secs…Le magnésium est un sel minéral essentiel à l’organisme, et pour lequel il joue plusieurs rôles majeurs. Il intervient dans plus de trois cents réactions métaboliques : on peut donc lui attribuer de nombreux rôles clés dans le fonctionnement du corps humain. Indispensable à la formation et à la santé osseuse, on ignore souvent qu’il permet aussi de renforcer naturellement les défenses immunitaires. En effet, une déficience en magnésium peut engendrer de réels troubles immunitaires . Ainsi, le magnésium joue un rôle important au chapitre de l’immunité. Il est une véritable arme anti-fatigue, et il joue un rôle de régulation face au stress de tous ordres : psychologique, chimique, thermique… En situation de stress, nous mobilisons des ressources et de l’énergie. Nous sommes alors plus fatigués et plus vulnérables aux agressions (infections, bactéries, etc.). Face à chaque épisode de stress, nous utilisons un peu plus de magnésium.
Il nous faut donc veiller à en consommer suffisamment, au travers de l’alimentation ou de la supplémentation, afin d’aider à la préservation de notre système immunitaire . On sait par ailleurs que ce dernier aide à stimuler la production des globules blancs. Face à la fatigue ou au stress, le magnésium joue également un rôle intéressant. Le chlorure de magnésium est l’une de nos armes anti-fatigue les plus efficaces. Mais il est aussi possible d’opter pour un complément à base de magnésium en gélules. L’apport de ce minéral sous ses différentes formes est particulièrement recommandé dans le cadre d’une alimentation et d’un mode de vie sain afin d’aider la résistance de l’organisme.

Où trouver du magnésium??

Si vous souhaitez utiliser du magnésium pour renforcer naturellement votre immunité, vous pourrez le piocher dans différents aliments. Les fruits oléagineux (amandes, noix de cajou), les légumineuses (lentilles, pois cassé, haricots blancs et noir, notamment) et les eaux minéralisées en sont les meilleures sources naturelles. On peut également citer le chocolat noir, les céréales et les graines (courge, citrouille). Le magnésium est également présent dans l’artichaut, les germes de blé, les bananes, les betteraves, le thon, les épinards et les mélanges de noix. Sur avis médical, vous pourrez augmenter vos apports en magnésium avec des compléments alimentaires. Sachez qu’il existe plusieurs formes de magnésium, qu’il est important de différencier. Elles ne sont pas toutes aussi efficaces les unes que les autres, et certains présentent aussi des effets indésirables. N’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin avant de débuter une cure de magnésium?!

Du fer

“Le fer va améliorer les défenses immunitaires. C’est un élément vital pour le bon fonctionnement de l’organisme : il va transporter l’oxygène dans le corps, participer à la formation des globules rouges et à la régénération des lymphocytes”, décrit Ysabelle Levasseur. Les carences en fer touchent principalement les femmes et les enfants. “Les enfants ayant des carences en fer présentent un risque accru de maladies, de façon très notable”, souligne la diététicienne-nutritionniste. Avec notamment des risques d’infections à répétition comme les otites. Le fer d’origine animale : où le trouver dans l’alimentation ? Dans la viande (en particulier la viande rouge), le boudin noir, les abats comme le foie, les fruits de mer, le poisson, les moules… Le fer d’origine végétale : où le trouver dans l’alimentation ? Dans les légumes secs, les algues… Seulement, il s’agit de fer non-héminique, c’est à dire moins bien absorbé par l‘organisme que celui d’origine animale. Pour améliorer son absorption, misez sur la vitamine C au même repas : celle-ci améliore l’absorption du fer présent dans les végétaux.
Du fer

Taux d’absorption du fer :

  • Fer héminique (d’origine animale) : 20/30 %
  • Fer non héminique (d’origine végétale) : 2/5 %

Du sélénium

Le sélénium contribue au fonctionnement normal du système immunitaire puisqu’il travaille avec la vitamine C à la régénération des cellules du système immunitaire. Il permet également de moduler les réactions inflammatoires et immunitaires”, explique Ysabelle Levasseur. Le sélénium : où le trouver dans l’alimentation ? Une grosse noix du Brésil suffit à fournir l’apport quotidien recommandé d’un adulte. Autres sources de sélénium : les fruits de mer, le poisson…

Pratiquer une activité physique régulière

Le sport est en tous points bénéfique pour l’organisme, à condition de ne pas tomber dans le surentraînement. Pour booster vos défenses naturelles, n’hésitez pas à pratiquer une activité physique régulière. Choisissez celle qui vous procure du bien-être et du plaisir. Profitez-en pour vous défouler, et évacuer le stress de la journée?! Le sport est aussi bénéfique pour la forme, la vitalité et le moral. Il se pratique tout au long de l’année, et même en hiver lorsque le moral a tendance à baisser. Si le sport n’est pas votre fort, et que vous ne trouvez pas le temps de vous y mettre, apprenez à respirer et à vous détendre. Le stress est un puissant oxydant pour l’organisme. Il est si néfaste qu’il peut provoquer une multiplication de cellules toxiques, pouvant être à l’origine de cancers et de maladies. Prenez le temps de respirer et de pratiquer quelques minutes de méditation chaque jour. Vous pourrez ainsi lutter contre le stress et favoriser naturellement le renfort de l’immunité .
La pratique d’une activité physique régulière permet de réduire les hormones du stress mais également de booster les défenses immunitaires4-5 pendant et après l’exercice. À la clé : moins de risques de contracter un virus mais également des symptômes moins sévères ainsi qu’une guérison plus rapide en cas d’infection. Attention toutefois : pratiqué à l’excès, le sport serait susceptible d’épuiser le système immunitaire.

Adapter votre alimentation

Adapter votre alimentation
L’alimentation est un pilier de la santé et elle va déterminer en grande partie l’efficacité de vos défenses naturelles. Pour booster votre système immunitaire, il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Évitez les plats transformés et industriels, qui sont généralement riches en ingrédients raffinés, en sel et en matières grasses saturées. Apprenez à cuisiner léger et privilégiez des aliments frais, non transformés et de saison. Quelques minutes de cuisine suffisent à manger plus sainement?! Par ailleurs, dans le cadre de votre alimentation, veillez à diversifier au maximum les aliments consommés. Optez pour des protéines végétales de temps à autre, privilégiez les céréales complètes, les légumineuses et les aliments issus de l’agriculture biologique. C’est dans la diversité des aliments que vous consommez que le corps puise sa force. Vous ressentirez rapidement les bienfaits d’une alimentation saine.

Renforcer son immunité avec des compléments alimentaires

La nature a pourvu certains éléments de propriétés stimulantes pour notre système immunitaire. Sous la forme de compléments alimentaires, ils se consomment dans le cadre de cures saisonnières ou annuelles pour renforcer et booster l’immunité. Voici donc les principaux compléments alimentaires à consommer pour renforcer cette fonction essentielle de l’organisme.

Le ginseng

Le ginseng est une plante très stimulante pour l’organisme. Elle est connue et utilisée par la médecine chinoise depuis six mille ans. La plante agit sur la plupart des fonctions du corps, et notamment sur la fonction immunitaire. En effet, utilisé comme tonique général, le ginseng permet d’améliorer les fonctions physiologiques de l’organisme. Ses effets ont été reconnus par l’Organisation mondiale de la Santé ainsi que par la Commission E. Plusieurs études ont démontré l’utilité du ginseng en période hivernale . Consommée régulièrement, cette plante est d’un grand renfort pour l’immunité. Vous pourrez chaque année réaliser au moins une cure de ginseng rouge à l’approche de l’hiver pour renforcer vos défenses naturelles.

L’huile de poisson

L’huile de poisson
L’huile de poisson est issue de poissons gras, très riches en acides gras oméga-3. Ces acides gras sont essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme et de ses défenses naturelles. Par ailleurs, les poissons gras sont aussi riches en vitamine D, qui favorise la production de globules blancs. L’huile de poisson est un complément alimentaire de grande efficacité pour renforcer le système immunitaire. Autant de raison d’en profiter au travers d’une alimentation plus riche en poisson ou au travers d’une supplémentation d’huile de poisson.

La spiruline

La spiruline est une cyanobactérie dotée de nombreux bienfaits pour l’organisme. Il s’agit d’un super-aliment proposant de très nombreux nutriments essentiels pour notre corps : des vitamines, des sels minéraux, des antioxydants comme la phycocyanine, des oligo-éléments… Mais elle est aussi très efficace pour renforcer notre immunité. En effet, plusieurs études ont déjà permis de démontrer son influence sur les marqueurs de l’immunité chez les personnes qui la consomment régulièrement . La spiruline propose aussi un grand nombre de vitamines et de sels minéraux. C’est une source de fer incroyable, et elle propose également une grande teneur en protéines végétales. L’intégrer dans votre alimentation peut être une excellente solution pour améliorer votre

Les suppléments à base de vitamine C

Parmi les aliments les plus riches en vitamine C, on retrouve notamment les baies de goji, le jus d’argousier ou encore l’acérola, loin devant les oranges ou les poivrons qui en contiennent tout de même des quantités intéressantes. Se supplémenter en vitamine C est idéal afin d’augmenter son immunité, prévenir les changement de saison et combattre les différentes infections dont nous ne sommes pas à l’abri. La vitamine C est connue pour augmenter naturellement l’immunité et renforcer l’organisme, c’est pourquoi il est recommandé d’en consommer régulièrement, au même titré que les oméga 3 ou bien encore le magnésium. Le jus d’argousier est 30 fois plus riche en vitamine C que le jus d’orange. Faites alors les bons

Le maca du Pérou

Le maca est une plante originaire d’Amérique latine. Au Pérou et dans les pays voisins, cette plante est consommée depuis des milliers d’années pour ses vertus nutritionnelles exceptionnelles. Elle est utile pour faire face à l’affaiblissement du système immunitaire?! Comme le ginseng, le maca péruvien est une plante adaptogène permettant de lutter contre les différentes sources de stress pour l’organisme. Il possède une action tonique sur l’ensemble de l’organisme. Il traite l’anxiété chez les personnes qui y sont sujettes. Une consommation de maca péruvien permet ainsi d’améliorer les défenses naturelles de l’organisme et de profiter de tous les autres bienfaits du maca.

L’échinacée

L’échinacée
L’échinacée est une plante qui permet de réduire les symptômes et la durée du rhume. Sa consommation régulière permet de limiter les récidives de rhumes et de maladies hivernales. Elle peut se consommer dès l’apparition des premiers signes d’une infection des voies respiratoires (sinusite, rhume, laryngite…) pour être d’une efficacité optimale. Le système immunitaire ne doit pas être stimulé durant plus de huit semaines de suite. Prenez soin de ne pas dépasser la durée recommandée pour les cures de compléments alimentaires et de plantes.

Le champignon shiitake

Les plantes, les fruits et les légumes ne sont pas les seuls éléments capables de renforcer notre immunité. Les champignons le peuvent également. Il s’agit notamment du shiitake, un champignon noir riche en antioxydants. Ces composés chimiques luttent contre les radicaux libres qui affectent l’organisme (Antioxidant activity and total phenolics od edible mushroom extracts. Cheung LM, Cheung PCK. 2003). Le shiitake contient de nombreux nutriments, dont des vitamines D, B2, B3 et B6. On note également la présence de sels minéraux et oligo-éléments dans sa composition (magnésium, potassium, phosphore, manganèse, sélénium, cuivre et zinc?!). Il peut tout à fait entrer dans la composition de vos plats pour vous faire profiter de ses bienfaits sur le système immunitaire.

L’astragale

L’astragale possède des propriétés toniques, qui influent sur l’ensemble de l’organisme. Et sur le système immunitaire. Cette plante appartenant à la famille des Fabacées est immunostimulante, comme les précisent les études scientifiques menées à son sujet . Des cures régulières de compléments alimentaires contenant de l’astragale contribuent au renfort des défenses naturelles, et donc de l’immunité. L’astragale est aussi une plante immunomodulante, qui améliore les résultats de greffes chirurgicales . Enfin, au cours d’essais in vitro, des propriétés immunorestauratrices ont aussi été attribuées à l’astragale. De ce fait, la plante agit sur différents aspects de l’immunité et s’avère idéale pour prévenir différentes maladies. En médecine traditionnelle chinoise, cette plante se trouve dans de nombreuses préparations médicinales. À ce titre, elle s’utilise dans la prévention des infections respiratoires d’origine virale ou microbienne. En raison de ses propriétés stimulantes sur l’immunité, la racine d’astragale s’utilise couramment pour traiter la grippe, la rhinite allergique, le rhume et la bronchite chronique. De plus, l’astragale fait aussi l’objet de soins antiallergiques et antiasthmatiques, puisqu’elle contribue à soulager les affections des voies respiratoires (10).

La propolis pour l’immunité

La propolis pour l’immunité
La propolis est un produit de la ruche, que les abeilles produisent comme matériau à tout faire. Elles l’utilisent notamment pour désinfecter la ruche et protéger des infections diverses. Composée de nutriments essentiels et de nombreux principes actifs, la propolis est riche en antioxydants et flavonoïdes. Ces éléments sont bénéfiques pour le fonctionnement général de l’organisme, et pour le renfort du système immunitaire. On trouve aussi dans sa composition des sels minéraux et oligo-éléments qui participent aux défenses naturelles du corps.

Des vertus antibactériennes

Cette substance est un puissant antibactérien, anti-infectieux et antifongique. À plusieurs reprises, cette substance naturelle a démontré scientifiquement ses propriétés sur les infections, bactéries, virus et champignons . Il s’agit d’une résine naturelle, qui permet de réduire la durée du rhume , ainsi que la récurrence des rhinopharyngites chez les enfants . Les études réalisées à ce chapitre montrent que la propolis peut s’associer à la vitamine C ainsi qu’à l’échinacée. Dans ce cadre, elle aide à réduire la gravité des infections respiratoires ainsi que leur fréquence. À ce titre, cette substance naturelle pourrait avoir de réels effets sur les symptômes des infections.

Cicatrisation et guérison avec la propolis

Les essais cliniques et études montrent que la propolis aide à guérir toutes sortes de blessures, plaies, infections et brûlures de la peau. Elle s’utilise dans de nombreux cadres, comme les soins des lésions oculaires post-herpétiques ou le giardia. La propolis se montre d’une grande efficacité dans les traitements médicamenteux. Mais aussi pour soigner les affections de la peau comme les verrues. La propolis contient des antioxydants naturels (flavonoïdes), qui sont réputés pour leurs vertus sur l’organisme. Cette résine naturelle possède des actions anti-inflammatoires, qui agissent sur les mécanismes de l’inflammation. À ce titre, la propolis peut soulager les otites en réduisant leurs symptômes. La propolis peut donc s’utiliser pour prévenir et lutter contre toutes les formes d’infections et d’affections, puisqu’elle stimule le système immunitaire de façon générale .

La schisandra

La schisandra
Certains fruits, comme la baie de schisandra, sont riches en vitamines naturellement antioxydantes (vitamine E et C). Cette petite baie rouge contribue à stimuler et à renforcer le système immunitaire. Elle permet de renforcer les défenses naturelles grâce à ses vertus bienfaisantes sur l’élimination des toxines et des radicaux libres dans l’organisme. En outre, elle possède aussi des propriétés adaptogènes qui contribuent à améliorer les fonctions de l’organisme en période de stress ou de fatigue. Cette plante au fruit tonique et énergisant est idéale pour préparer l’organisme au changement de saison et à l’arrivée de l’hiver. Bien sûr, elle aide à prévenir les affections hivernales et autres agressions extérieures.

Réduire le niveau de stress

Des études scientifiques ont confirmé que le stress chronique pouvait véritablement nuire au bon fonctionnement du système immunitaire. Les sécrétions de cortisol (l’hormone du stress) en excès et sur la durée amenuiseraient ainsi les défenses immunitaires.

Conclusion

Adopter une bonne hygiène de vie est le meilleur moyen de renforcer durablement notre système immunitaire. Il est important d’adapter son alimentation pour la rendre équilibrée et fidèle aux saisons et favoriser les aliments riches en vitamines et en minéraux. Le sport peut aussi renforcer l’immunité, tout comme certains compléments alimentaires particulièrement adaptés.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

NUTRITION : COMMENT RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE DE FAÇON NATURELLE

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :17 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :42 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023