Bienvenue sur le site jeuninfo.com » Réseau social d'actualités » COMMENT DEVENIR FOOTBALLEUR PROFESSIONNEL

COMMENT DEVENIR FOOTBALLEUR PROFESSIONNEL

Comment devenir footballeur professionnel ?

Comment devenir footballeur professionnel ?

Pour beaucoup d’enfants et d’adolescents, devenir footballeur professionnel est le métier de rêve par excellence. Or, les places sont chères dans ce milieu où le talent est le meilleur des alliés. Le footballeur professionnel évolue au sein d’un club et/ou d’une équipe nationale, en tant que défenseur, attaquant, gardien de but, etc. Il s’entraîne quotidiennement pour maintenir une condition physique optimale. Qui ne connait pas le football, appelé également soccer dans certains pays ? Ce sport est résolument rassembleur et aucun peuple à travers la planète n’y est indifférent. Si pour certains, il ne représente qu’un groupe d’hommes ou de femmes courant derrière un simple ballon, pour des milliards de personnes, il s’agit d’un véritable engouement. D’ailleurs, pour des millions d’entre eux, la passion est si forte qu’elle les a menés tout droit vers leurs clubs locaux. Pour d’autres encore, c’est l’univers du football professionnel qui leur a tendu la main. Si vous faites partie de celles et ceux qui souhaitent vivre du ballon rond et qui acceptent les nombreux sacrifices que cette carrière comprend, voici des conseils et astuces pour vous hisser parmi les meilleurs.
Devenir un footballeur professionnel est le rêve de nom breux enfants. Sans aucun doute, le football est un sport qui a beaucoup de succès auprès des enfants et la preuve en est le grand nombre d’entre eux qui participent aux ca tégories d’entraînement. Cependant, très peu sont ceux qui parviennent à faire le saut dans le monde profes sionnel, et c’est que plusieurs circonstances doivent être réunies pour qu’un joueur réussisse. La première chose est d’avoir une prédisposition naturelle pour ce sport. La vitesse et la coordination sont deux qualités pratiquement indispensables pour avoir un avenir dans le sport roi. Évidemment, il y a des postes où la rapidité n’est pas si importante. Par exemple, un ailier n’a pas les mêmes conditions qu’un gardien de but, mais il doit tout de même faire preuve de persévérance et de sacrifice pour travailler sur ses forces et ses faiblesses.

Que fait un Footballeur professionnel ?

Que fait un Footballeur professionnel ?
Le footballeur professionnel a pour mission de faire gagner, au fil des matchs et des compétitions, l’équipe dans laquelle il évolue. Pour mener à bien ses objectifs sportifs, le footballeur professionnel s’entraîne tous les jours ou presque avec les autres joueurs de l’équipe. Qu’il soit titulaire ou seulement remplaçant, le footballeur doit toujours donner le meilleur de lui-même, dés lors qu’il pose un crampon sur le terrain de football. Si ses performances diminuent en qualité au fil des matchs, l’entraîneur peut prendre la décision de ne plus le sélectionner, ce qui peut être préjudiciable pour la suite de sa carrière. Un footballeur évoluant dans un club de Ligue 2 et souhaitant être repéré par un club évoluant en Ligue 1 ou par un club étranger, ne doit pas ménager ses efforts sur le terrain. En plus des entraînements hebdomadaires, le footballeur professionnel doit avoir une hygiène de vie très saine, c’est-à-dire éviter de boire de l’alcool ou de manger trop gras. Enfin, le joueur de football professionnel ne doit pas oublier qu’il est l’image de son club dans les médias, il doit donc éviter les dérapages verbaux et physiques à l’intérieur et en dehors des terrains de football.

Études et qualités requises pour devenir footballeur

Pour devenir footballeur professionnel, il faut intégrer un centre de formation le plus tôt possible. C’est une étape indispensable pour accéder à cette profession et très peu sont les footballeurs devenus professionnels sans un parcours en centre de formation. Le choix d’un centre de formation est capital et aura de l’impact sur la carrière. Le centre de formation, réservé aux jeunes de 10 à 20 ans, propose à la fois une formation au métier de football et une scolarité classique en cas d’échec dans le milieu du football professionnel. Tous les jeunes ne sont pas aptes à entrer dans un centre de formation, il faut donc en plus de savoir taper dans le ballon, disposer de qualités requises d’un futur footballeur de haut niveau. Le candidat au métier de footballeur professionnel doit avoir de qualités physiques, techniques et un certain savoir-faire. Les qualités physiques doivent être excellentes, voire hors-normes pour taper dans l’œil d’un club de football ou d’un centre de formation.
La technique et le savoir-faire sont aussi importants et peuvent s’améliorer avec un entraînement régulier. Il faut aussi de la patience, beaucoup d’acharnement au travail et de l’obstination pour espérer être footballeur professionnel. Bien écouter les conseils et les recommandations des cadres, entraîneurs et autres joueurs qui ont déjà traversé cette étape. Avoir le sens du collectif, de l’esprit d’écoute et être endurant. Le candidat à ce métier doit pouvoir supporter l’entraînement pour devenir footballeur professionnel et avoir le sens du sacrifice, c’est-à-dire respecter une hygiène alimentaire et une hygiène de vie stricte. Le footballeur professionnel doit être à l’écoute des autres, être prêt à voyager dans d’autres pays partout dans le monde et savoir s’adapter aux autres cultures.

Si vous demandez à votre enfant quel métier il souhaite exercer plus tard, ne soyez pas étonné de l’entendre répondre :

Si vous demandez à votre enfant quel métier il souhaite exercer plus tard
footballeur. Ce phénomène n’est pas récent, même si de nos jours, les garçons comme les filles de France et d’ailleurs sont en partie fascinés par le train de vie de ces héros des stades. À notre époque, petits et grands ont conscience qu’en devenant footballeur professionnel, on gagne beaucoup d’argent, on roule dans des voitures de luxe et souvent, on épouse de belles demoiselles. Cependant, en nous concentrant sur l’aspect sportif de la question, il va de soi que le jeu en équipe, devant des millions de supporteurs, sans parler de la montée d’adrénaline et la passion pour le sport, est l’un des facteurs pour le moins attrayants. Le football est un sport ouvert à tous. Quel que soit votre niveau social, vous pouvez devenir un professionnel reconnu et gagner de l’argent plus qu’honorablement.

Tout comme au centre de formation

Si votre enfant a du talent dans les pieds et que le foot est sa passion, il peut devenir footballeur professionnel. Cependant, le talent ne fait pas tout dans ce milieu. Il est indispensable d’entrer dans un centre de formation pour se faire remarquer par les dénicheurs de talents ou les grands clubs. Sachez qu’il existe un tas de centres de formation de nos jours. Toutefois, il faut choisir un qui propose à la fois une formation sportive et une scolarité classique. Il faut l’avouer, devenir pro n’est pas facile. Selon les statistiques, sur 10 entrants, un des élèves deviendra joueur professionnel de la première division et un autre dans une division inférieure. D’où la nécessité de suivre une scolarité normale pour trouver un emploi en cas d’échec. De plus, les centres de formation sont très sélectifs. Ce ne sont pas tous les enfants qui peuvent les intégrer. Le jeune footballeur doit posséder des qualités spécifiques : compétences techniques, une bonne santé physique et un savoir-faire unique.

Soyez un gagnant

Pour devenir un pro, vous devez avoir l’esprit de compétition et souhaiter gagner chaque partie. Vous ne jouez pas au foot comme à la belote ! Si vous avez l’esprit de compétition, ce sport vous convient, mais vous devez également avoir les qualités suivantes.
  • Vous avez l’esprit d’équipe.
  • Vous aimez la nature, vivre dehors, le froid et la pluie ne vous font pas peur.
  • Vous aimez manger sainement.
  • Vous adorez faire du sport et vous entrainer tous les jours.
  • Vous avez une forte volonté.

Du travail encore du travail

Du travail encore du travail
Le talent seul ne suffit pas pour devenir un footballeur professionnel. Il faut avoir un équipement complet tel que les godasses, les faux bas ou les protège-tibias. Avoir de bons crampons permet de montrer aisément son savoir-faire. Par ailleurs, certaines techniques sont presque innées alors que d’autres doivent s’apprendre. L’enfant ou l’adolescent doit ainsi travailler au quotidien pour maîtriser les techniques essentielles à son poste, qu’il soit attaquant, milieu de terrain, défenseur ou gardien de but. Il faut sans cesse se renouveler, apprendre, et parfois, faire des recherches pour se développer. L’intéressé peut entre autres visiter des sites comme gowork.fr, dans la rubrique avis d’entreprise Sport et loisirs, pour découvrir des commentaires sur le métier de footballeur. Il s’agit d’une plateforme présentant des milliers d’opinions sur les employeurs. L’aspirant pourra ainsi en apprendre plus sur son métier et sur le choix de l’employeur. Les stars du foot ne sont pas arrivées là où elles sont sans avoir travaillé. Certaines de ces personnalités continuent d’ailleurs de travailler, même si elles ont déjà presque tout fait sur le terrain. Il est par exemple possible de citer Cristiano Ronaldo qui est réputé pour son gros travail tous les jours à l’entraînement.

Apprenez-en plus

Apprenez-en plus. Si le football est votre nouvelle passion, pourquoi ne pas découvrir certains articles JeunInfo traitant du sujet, mais sous des angles différents. Ainsi, vous pouvez par exemple apprendre :

Devenir footballeur professionnel ne s’improvise pas

L’aisance apparente avec laquelle les joueurs évoluent sur le terrain est le résultat de nombreuses années de travail. Certaines qualités sont présentes de manière presque innée (si l’on peut dire), tandis que d’autres s’acquièrent avec un travail acharné, souvent depuis l’enfance puis entouré de professionnels de cet univers. Entretemps, si vous ou votre enfant répondez positivement aux critères suivants, le football professionnel est peut-être fait pour vous. Des qualités physiques, techniques et de savoir-être : si vous jouez au football depuis votre plus jeune âge (dans un club local par exemple), si vous avez l’esprit d’équipe, si vous êtes endurant, avez le gout de l’effort pour supporter les charges d’entrainement, le sens du sacrifice (l’hygiène alimentaire, les sorties, les amis, la vie de famille, les petites copines et petits copains, entre autres), que vous savez être à l’écoute des autres, si vous êtes prêt à voyager dans votre pays ou à travers la planète, que vous savez vous adapter aux autres cultures, que vous savez vous remettre en question et que vous êtes déterminé.

Commencez jeune

Commencez jeune
Dans le cas des enfants, il arrive souvent que les pères poussent leur garçon à choisir cette voie professionnelle. Quel papa, un tant soit peu amateur de football, ne voudrait pas être à l’origine d’un grand champion de football international ? À moins que l’enfant ne soit sur la même longueur d’onde que son papa, sans doute ce dernier devrait se poser les bonnes questions quant à sa motivation à pousser ainsi sa progéniture, qui n’en a peut-être pas envie, finalement ! Si toutefois tout le monde partage le même point de vue, il est temps de commencer à bâtir la carrière de cet enfant prodige le plus tôt possible.Pour ce faire, il est crucial d’entrer dans la structure d’un club le plus tôt possible. Il n’est pas essentiel qu’il s’agisse d’un club d’élite comme le Real Madrid ou le FC Barcelone, mais d’un club qui dispose d’entraîneurs bien formés et préparés pour obtenir les meilleures performances des joueurs. En outre, la formation en tant que personne est également très importante, car elle permet de modeler le caractère du garçon et de le préparer à tous les niveaux pour triompher dans le football d’élite. Pendant les premières années de pratique du football, l’accent est mis sur la technique individuelle. De cette manière, la personne reçoit les outils nécessaires pour se développer avec succès sur le terrain.
À mesure qu’ils grandissent, généralement à l’adolescence, une formation plus tactique est introduite dans les séances. Le développement cognitif du joueur lui permet d’acquérir des concepts tactiques sur le positionnement sur le terrain et les mouvements à effectuer. Toute cette croissance doit être soutenue par un bon envi ronnement familial. Les parents doivent être là pour en courager leur enfant, mais sans leur imposer toutes leurs attentes et/ou frustrations. C’est très souvent le cas du parent typique qui est un grand fan de football et qui croit avoir les meilleurs conseils. Cependant, ce travail doit être laissé aux professionnels, tandis que la famille ne doit rien faire d’autre qu’encourager son enfant lors des matchs et essayer de faire en sorte qu’il s’entende aussi bien que possible.

Soyez à l’écoute des autres

Une qualité indispensable pour réussir dans cette profession est de savoir écouter les autres. Vous devez évidemment être réceptif à votre entraineur, mais aussi aux conseils des membres de votre famille en ce qui concerne vos choix pour votre orientation professionnelle.

Apprenez la patience

Apprenez la patience
Qu’il s’agisse de trouver un bon club ou d’un repos forcé à cause d’une blessure, la patience est une vertu du footballeur.

Préparez-vous à voyager

En étant pro, vous n’aurez pas une vie conventionnelle. Les déplacements sont fréquents, et si un club d’un pays étranger souhaite vous engager, vous devrez aller vivre loin de votre famille et de vos amis habituels (vous en aurez de nouveaux…).

Améliorez votre jeu sans cesse

Pour avoir toutes les chances d’être repéré par un club de football, le candidat doit prouver qu’il est motivé, et surtout, qu’il manie le ballon rond comme personne, ou presque. Pour être vu en pleine action par les sélectionneurs, il y a le passage obligatoire par les centres de formation agréés . Ces écoles, réservées aux jeunes de 10 à 20 ans, proposent d’être formé au football professionnel, mais également de suivre une scolarité classique. Les parents ou le candidat lui-même, doivent s’assurer que le centre choisi propose non seulement une véritable formation sportive, mais surtout une formation scolaire solide, en cas d’échec dans l’univers du football. Pour intégrer un centre de formation, il faut que le candidat puisse apporter « quelque chose d’exceptionnel » au football professionnel. En effet, de nombreux amateurs souhaitent rejoindre une école dans laquelle on peut suivre ses études, mais surtout taper du ballon une bonne partie de la journée. Cependant, l’entrée est sélective, tous les joueurs ne sont pas aptes à intégrer une équipe de haut niveau.

Tentez votre chance

Selon des chiffres publiés par le Sénat, pour 10 joueurs entrés en centre de formation, un joueur atteindra la première division et un autre, la division inférieure.Tenter sa chance est une chose, mais il faut surtout se préparer à une aventure avortée, avant même qu’elle n’ait réellement commencé.

Contactez les centres agréés

Contactez les centres agréés
Le mieux à faire si vous êtes toujours motivé pour devenir joueur de football professionnel est de contacter les centres de formation agréés. Outre un premier contact téléphonique, certaines écoles proposent des formulaires web, à remplir, en bon français de préférence, afin d’être rappelé par la suite. Cet appel aura pour but de vous communiquer les dates ultérieures de sessions de test, auxquelles de très nombreux talents se disputeront les quelques places libres à pourvoir.

Soyez persévérant

Vous venez peut-être de le comprendre : les chances sont très minces d’être repéré pendant une partie de foot entre copains sur le terrain communal ou dans la rue ! Rares sont les grands joueurs internationaux qui ne sont pas passés par un centre de formation, afin d’intégrer une équipe de renommée mondiale. Par ailleurs, il est tout à fait possible d’avoir été repéré, invité à passer des tests dans une grande équipe et ne pas être retenu. Enfin, pour être repéré, il faut impérativement avoir une petite touche magique en plus, qui pourrait faire la différence au sein d’une équipe de football professionnel.

Trouvez un agent

Dernier point et non des moindres, si vous réussissez à intégrer un centre de formation et que votre carrière se dirige lentement vers le football professionnel, vous devrez engager un agent sportif. Cette personne fera office de sésame entre vous et les grands clubs à la recherche de nouveaux talents. Attention, dans cet univers de professionnels, l’argent est un vecteur qui attire de nombreuses personnes mal intentionnées. Le mieux à faire est de prendre contact avec un agent sportif reconnu et agréé par les autorités footballistiques . Gardez en tête la phrase d’un célèbre humoriste disant très justement que la volonté ne remplace pas le talent.Afin d’intégrer un club prestigieux, il faut engager un agent sportif qui défendra au mieux vos intérêts et facilitera votre insertion dans le monde du football professionnel. Le choix d’un agent sportif doit se faire avec quelques précautions, il faut choisir un agent reconnu et agrée par les autorités footballistiques afin de ne pas se faire arnaquer.
Si le devenir footballeur professionnel fait rêver, c’est aussi en partie pour l’amour du sport et l’aspect financier. La carrière de footballeur professionnelle est certes sélective et courte, mais elle est très lucrative. En fonction de plusieurs paramètres tels que les prouesses techniques, de la notoriété, la renommée du club, un joueur professionnel peut gagner énormément d’argent. Le salaire en club et les contrats publicitaires font des footballeurs, des sportifs généreusement bien rémunérés.
Trouvez un agent
A titre d’exemple, on peut citer les footballeurs les mieux payés comme Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar ou encore Ibrahimovic qui gagnent plusieurs millions d’euros par an.

Cherchez un agent sportif licencié par la FFF

Muni d’une licence professionnelle, cet agent vous mettra en contact avec les clubs ou les entraineurs. Ceci n’est évidemment pas gratuit… Vous trouverez la liste des agents sportifs licenciés par la FFF sur ce lien. La mise à jour de cette liste date de septembre 2016. Vous trouverez la liste des agents exerçant dans le cadre de la prestation de service sur ce lien. La mise à jour date du 30 septembre 2016.

On devient footballeur professionnel pour l’amour du sport, mais il est temps d’aborder l’aspect financier d’une telle carrière

Évidemment, tout joueur professionnel débutant ne peut espérer gagner des millions d’euros, à peine engagé. S’il existe quelques exceptions (L. Messi, 41 millions d’euros en 1 an – Ch. Ronaldo, 39,5 millions – Neymar, 29 millions, Z. Ibrahimovic, 18 millions, etc.),

Les sacrifices à faire pour devenir footballeur pro

  1. Il faut s’entrainer dur : le football est un sport exigeant sur le plan physique, tu dois donc être prêt à travailler si tu veux progresser. Consacres-toi à l’entraînement et pousse-toi à atteindre ton plein potentiel. Cela exige une discipline de fer et un mental d’acier, qui devront être tes plus grandes armes dans les moments les plus durs de ta carrière de footballeur.
  2. Reste concentré : Les distractions sont nombreuses dans la vie, mais tu dois rester concentré sur ton objectif de devenir un joueur de football professionnel. Il se peut que ce soit frustrant parfois, si par exemple tous tes amis sortent pour faire la fête ou voir des filles. Mais si tu veux atteindre l’excellence du football, il faudra passer outre ces distractions, c’est un des sacrifices les plus durs à faire mais qui fera la plus grande différence entre un joueur lambda et un joueur de haut niveau.
  3. Ne te décourage pas : Si les choses ne se passent pas comme tu le souhaites – continue à travailler dur et à te consacrer à ton rêve.
  4. Sois patient : Devenir un joueur de football professionnel ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut du temps et des efforts pour atteindre ce niveau d’excellence. Restes patient et n’abandonnes jamais ton rêve si tu souhaites devenir joueur de foot pro. Si tu suis ces conseils, tu seras sur la bonne voie pour devenir un joueur de football professionnel. N’oublies pas de toujours rester concentré et de te consacrer à ton objectif à 100%.

Conclusion

Les sacrifices à faire pour devenir footballeur pro
Gardez en tête qu’entre l’envie et la réalisation de votre rêve de devenir footballeur professionnel, il y a du chemin à parcourir. De ce fait, si vous êtes accepté en centre de formation, suivez les cours scolaires avec autant de motivation que sur le terrain. N’hésitez pas à parler de votre projet de devenir joueur professionnel à votre entourage. Les personnes extérieures sont parfois de bon conseil. À ce propos, certains conseils sont bons à prendre et d’autres, à laisser ! Devenir footballeur professionnel ne signifie pas une vie de sacrifices, mais presque. L’hygiène de vie est la clé de voute d’une carrière réussie. Aussi, si vous aimez faire la fête ou que vous êtes bon vivant, essayez de revoir certaines habitudes, qui, une fois corrigées, deviendront de sérieux atouts dans votre vie de sportif de haut niveau.Tous les parents ne sont pas des agents sportifs innés. Sachez peser le pour et le contre au moment choisir celui ou celle qui sera votre ambassadeur auprès des clubs de football. L’actualité sportive regorge de récits qui reviennent sur des carrières terminées avant l’heure, à cause d’une maman ou d’un papa agent trop gourmand financièrement. Si vous avez l’ambition de devenir un joueur de carrure internationale, gardez en tête qu’à votre tour, vous deviendriez l’idole de millions de personnes sur la planète.
N’oubliez pas vos valeurs et les raisons pour lesquelles vous avez embrassé la carrière de footballeur international : l’amour du jeu en équipe et du ballon rond !Ne vous économisez pas ! Que cela soit sur le terrain, avec des amis ou en centre de formation, soyez toujours concentré et donnez votre maximum. Dans ce dernier cas, il est toujours possible qu’un recruteur soit à l’affut. Dépassez-vous et corrigez vos faiblesses. Améliorer ses points forts est une chose, mais les points faibles sont là pour être repris et être transformés en qualités. Les entraineurs du centre de formation sont là pour vous aider à atteindre ce but : vous devez suivre leurs conseils au pied de la lettre.

En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut