Comment faire du bénévolat ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment faire du bénévolat ?

Faire du bénévolat : pour accomplir certaines de leurs missions, les associations peuvent compter sur le soutien de bénévoles. Il n’existe pas de définition légale concernant le bénévolat Faire du bénévolat est une façon de donner de soi. En consacrant votre temps à une action bénévole, vous ressentirez de la fierté et une organisation profitera de votre générosité. Si vous souhaitez devenir bénévole, vous devrez commencer par trouver une structure qui corresponde à ce que vous voulez faire, puis déterminer quelles sont les compétences que vous avez à offrir. Vous pourrez ensuite déposer votre candidature et si elle est acceptée, il ne vous restera plus qu’à vous mettre au travail !Pour accomplir certaines de leurs missions, les associations peuvent compter sur le soutien de bénévoles. Il n’existe pas de définition légale concernant le bénévolat. Cependant, le Conseil économique, social et environnemental a tenté de définir ce qu’est un bénévole dans un avis du 24 février 1993. Ainsi, « Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial ».
Le bénévole réalise donc ses missions auprès des associations sans attendre une contrepartie. Le bénévolat est un don de soi se plaçant sous le signe de l’entraide et du partage. Bien qu’il soit volontaire et ne soit pas défini par la loi, il répond tout de même à certaines généralités, règles et obligations. Tout de suite les détails.

Pourquoi devenir bénévole ?

Qu’est-ce qui peut bien pousser actuellement les 13 millions de Français bénévoles à s’engager sur cette voie ? Plusieurs possibilités expliquent cet acte fort louable :
  • Envie de rencontrer de nouvelles personnes et de se lier d’amitié avec elles
  • Apprendre à s’adapter à différentes situations
  • Souhait de rendre service et d’aider son prochain
  • Désir de récolter une satisfaction personnelle
  • Développer certaines compétences (relationnelles, sociales, organisationnelles, travail d’équipe…)
  • Découvrir de nouveaux horizons
  • Passion pour une cause humanitaire, un sport, une activité…
  • Se sensibiliser à ses responsabilités civiques
  • Besoin de se sentir utile et de réaliser de bonnes choses
  • Désir de défendre une cause qui lui tient à cœur
  • Se préparer au monde du travail
  • Valoriser et compléter son CV
  • Etc.
En bref, chacun peut trouver une ou plusieurs raisons (personnelles, professionnelles, sociales et communautaires) le poussant à devenir bénévole.
Pourquoi devenir bénévole ?

Qui peut devenir bénévole ?

Tout le monde peut s’engager auprès d’une association. En effet, le bénévolat est accessible à tous, indépendamment de l’âge, de la nationalité, de la race, du sexe, de la condition physique, sociale ou matérielle et de l’opinion philosophique, religieuse ou politique. Cependant, ce type d’engagement nécessite d’investir son temps libre dans le milieu associatif. De ce fait, il importe de bien réfléchir sur ses disponibilités et sa volonté à consacrer son temps et son énergie à autrui. Sans oublier le fait que certaines missions (dans l’humanitaire) demandent une grande force morale. Le salarié d’une association peut également devenir bénévole de l’organisme qui l’emploie. Cela implique qu’il effectuera ses missions liées au bénévolat en dehors de son temps de travail. Toutefois, il convient d’établir clairement une distinction entre les deux pour que l’établissement associatif ne soit pas condamné pénalement pour dissimulation de travail. Si ce cas est avéré, l’association devra alors payer le salaire et les cotisations sociales correspondant aux heures de travail effectuées par le salarié en tant que bénévole. Il est également possible que ces heures de travail soient considérées comme des heures supplémentaires, ce qui conduira à une rémunération majorée.
Ainsi, afin d’assurer la distinction entre travail salarié et travail bénévole, il faut vérifier avec le salarié-bénévole qu’il se conforme effectivement à cette distinction.

Quelles tâches peuvent être effectuées durant le bénévolat ?

Selon vos disponibilités communiquées à l’association, l’objet et les activités de cette dernière, le travail de bénévole peut être réalisé de manière ponctuelle ou régulière. Généralement, un organisme associatif a recours au bénévolat pour réaliser des missions dites de terrain. Cela peut ainsi concerner :
  • Une visite régulière d’une personne âgée
  • L’organisation des actions de proximité comme une animation de quartier
  • L’animation des ateliers de prévention sur la sécurité routière, la santé sexuelle…
  • Soutenir et accompagner les personnes handicapées ou âgées
  • Participer à des collectes de vêtements, de denrées alimentaires, etc.
  • Divertir les patients de services hospitaliers…
  • Un accompagnement dans des démarches administratives
  • Véhiculer des sportifs amateurs et gérer leur matériel
  • Les tâches confiées à un bénévole associatif sont donc variées. Néanmoins, elles ne doivent pas être source de profit, même indirectement. Autrement dit, l’association ne doit pas mettre ses bénévoles à disposition d’un tiers ou les faire travailler pour recevoir de l’argent en contrepartie d’un service. L’inspection du travail considère de tels cas comme un prêt illicite de main-d’œuvre.
Par contre, comme un bénévole d’association n’est pas lié par un contrat de travail salarié, il ne peut être soumis à des obligations précises comme le lieu et les horaires de travail. Le bénévole n’a pas non plus à subir un contrôle du travail effectué et ne peut être sanctionné par l’association.
Quelles tâches peuvent être effectuées durant le bénévolat ?

Un bénévole peut-il être rémunéré ?

Vous avez certainement déjà compris qu’un bénévolat associatif ne permet pas de toucher une rémunération en espèces ou des avantages en nature. La rémunération en espèces sous-entend toutes formes de contrepartie monétaires comme :
  • Un salaire,
  • Des indemnités,
  • Les primes,
  • Les honoraires,
  • Et autres compensations monétaires.
La rémunération en nature ou avantage en nature concerne les hébergements, la mise à disposition d’un véhicule et toute participation financière aux dépenses incombant normalement à un salarié. Il est néanmoins courant pour certaines associations d’offrir un repas à leurs bénévoles sur les lieux de l’intervention. Ce qui peut être requalifié en avantage en nature et peut conduire à un redressement fiscal. Pour éviter cela, il y a la solution de titre-restaurant bénévole. Il s’agit d’un chèque-restaurant entièrement financé par l’association et réservé aux bénévoles exerçant une activité régulière au sein de celle-ci. Le montant maximum du titre-restaurant bénévole est de 6,70 €. Son utilisation est soumise à plusieurs conditions comme l’impossibilité de payer un même repas avec plusieurs titres-restaurant. De même, il ne peut être utilisé que par le bénévole, dont le nom est inscrit dessus…

Mettre fin à son engagement bénévole : comment faire ?

Le contrat de bénévole peut prévoir des modalités concernant sa rupture. En règle générale, il convient d’avertir l’organisme associatif de son souhait de départ en envoyant une lettre recommandée avec avis de réception. À défaut de précision dans le contrat, celui-ci peut être rompu à tout moment. Cela, sans avoir à débourser un dédommagement ou engager une quelconque procédure. Il faut savoir qu’en devenant bénévole, on s’engage à respecter les normes de sécurité des locaux de l’association ou imposés par le domaine d’activité, les statuts et le règlement intérieur de celle-ci. Ce sont justement les statuts et/ou le règlement intérieur qui peuvent imposer un délai de préavis au bénévole souhaitant mettre un terme à son engagement. Ce délai doit en tout cas être raisonnable.

Comment devenir bénévole ?

Avant de se lancer dans le bénévolat et pour être sûr de s’engager pleinement, il faut trouver une association, dont l’objet vous intéresse. Une fois cette première étape franchie, vous devez entrer en contact avec elle pour vérifier qu’elle correspond bien à vos attentes, valeurs et motivations. En général, une association organise une séance d’information sur ses activités et pour présenter son projet associatif. Sinon, un rendez-vous en tête-à-tête peut être réalisé. Vous rencontrer permet aussi à l’association de déterminer si votre profil et votre disponibilité conviennent ou si effectivement vous possédez des compétences utiles à la bonne réalisation de ses projets. Si les deux parties sont intéressées à œuvrer ensemble, l’association peut proposer une formation ou une période de découverte avec un parrain ou un binôme. Il s’ensuit la signature d’un contrat à durée déterminée. Contrairement à un contrat de travail, ce type de contrat n’entraîne aucun lien de subordination juridique. À titre de rappel, la subordination juridique sous-entend l’exécution d’un travail sous l’autorité permanente d’un employeur pouvant donner des ordres et des consignes à son subordonné. L’employeur a également le pouvoir de sanctionner les manquements de son subordonné en cas de non-respect de ses obligations.
Bon à savoir : Afin d’être sûr de choisir l’association correspondant à vos aspirations, il ne faut pas avoir peur de prendre votre temps dans vos recherches. D’ailleurs, pour vous faciliter la tâche, vous pouvez compter sur l’appui de France Bénévolat.
Comment devenir bénévole ?

Concentrez-vous sur les causes qui comptent pour vous

Alors que vous avez décidé de faire du bénévolat, vous pourriez être tenté de vous lancer sur la première possibilité qui se présentera. Cependant, l’expérience sera probablement plus réussie et plus durable si vous trouvez une organisation travaillant sur une cause importante à vos yeux. Lorsque vous recherchez une structure auprès de laquelle vous porter volontaire, choisissez-en une dont la cause vous tient à cœur  . Par exemple, si vous êtes passionné(e) par la cause animale, vous pourriez faire du bénévolat auprès d’un refuge animalier. Si vous souhaitez lutter contre l’illettrisme, portez-vous volontaire auprès d’une association proposant des cours d’alphabétisation aux personnes qui en ont besoin.
Qu’est ce qui vous passionne ? Archana Ramamoorthy, directrice de gestion de produits technologiques chez Workday et volontaire durant son temps libre, commente : « Lorsque je cherchais des possibilités de volontariat, je réfléchissais à ce que je voulais apporter aux autres. Je suis passionnée par l’administration, j’ai donc voulu essayer d’aider les gens à améliorer leurs capacités de gestion. »

Étendez vos recherches au-delà des organisations bénévoles classiques

Lorsque vous pensez « bénévolat », vous pourriez ne penser qu’aux soupes populaires, aux refuges pour sans-abris ou aux banques alimentaires. Si ces structures sont tout à fait dignes de votre temps, il pourrait exister d’autres organisations qui correspondront mieux à ce que vous savez faire ou à votre personnalité. Il est possible qu’une organisation à laquelle vous n’avez même pas pensé ait besoin de votre aide  . Par exemple, vous pourriez faire du bénévolat dans une prison, dans un parc national, dans une organisation de jeunesse ou même une ONG, si cela correspond davantage à ce que vous recherchez.

Trouvez la bonne organisation grâce à un site spécialisé

Tout comme il existe des sites de recherche d’emploi, il existe des sites qui vous aideront à trouver des organisations à la recherche de volontaires dans votre zone géographique. Sur ces sites, vous aurez accès aux postes bénévoles vacants et vous pourrez affiner votre recherche, comme vous le feriez pour une recherche d’emploi .

Parlez-en à vos amis et à votre famille

Si vous ne parvenez toujours pas à déterminer où faire du bénévolat, commencez à demander à vos proches et à vos amis s’ils font, eux, du bénévolat. Vous pourriez ainsi trouver une occasion parfaite pour vous. De plus, pour votre première expérience de bénévolat, il pourrait être plus facile de travailler avec quelqu’un que vous connaissez  . Faire du bénévolat avec des amis est moins intimidant et plus agréable, car vous serez avec des gens que vous connaissez et avec lesquels vous passerez de bons moments.
Parlez-en à vos amis et à votre famille

Développez vos compétences

Optez pour une organisation au sein de laquelle vous apprendrez quelque chose. Le premier objectif du bénévolat est d’aider une association et les gens qui en ont besoin. Cependant, faire du bénévolat pourra également vous être bénéfique, à vous. D’une part, cela vous permettra d’acquérir une expérience professionnelle dont vous manquez. Certaines organisations vous offriront également des formations, qui vous serviront dans votre vie professionnelle. Réfléchissez à la façon dont votre bénévolat pourrait vous être bénéfique sur le long terme  . Par exemple, en faisant du bénévolat dans un centre médicosocial, vous pourrez en apprendre davantage sur le système de santé, alors qu’en étant bénévole dans une bibliothèque publique, vous aurez un bon aperçu des ateliers mis en place, des initiatives relatives à l’alphabétisation et de l’organisation d’une bibliothèque. En étant bénévole dans un parc régional ou national, vous en apprendrez long sur la gestion de ce type de parcs. Vous pourriez également opter pour une organisation qui vous permettra d’approfondir des compétences que vous possédez déjà. Par exemple, si vous parlez relativement bien une langue, vous pourriez proposer vos services comme traducteur bénévole pour une association d’aide aux réfugiés et améliorer votre maitrise de cette langue au passage.

Faites du bénévolat à l’étranger

Si les possibilités de faire du bénévolat à côté de chez soi ne manquent pas, faire du bénévolat à l’étranger est également une option à étudier. En étant volontaire à l’étranger, vous pourrez par exemple aider à l’installation d’une clinique itinérante dans une zone reculée, assister des scientifiques lors d’une expédition biologique ou construire des écoles dans une région défavorisée . Si vous optez pour le bénévolat à l’étranger, vous pourriez partir pour une excursion d’une semaine seulement ou bien vous engager sur une période bien plus longue. Vous pourriez même vous engager pour un an ou deux, auprès d’une organisation comme France Volontaires. Vous travaillerez dans un pays en développement, dans le domaine de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, du développement économique ou du développement de la jeunesse .

Identifiez vos compétences

Lorsque vous réfléchissez à la structure dans laquelle vous souhaitez vous engager, il est important que vous teniez compte de vos compétences. Différentes organisations recherchent différents types de compétences, et, quels que soient vos talents, vous trouverez toujours une association ou une ONG à laquelle ils seront profitables. Vous devrez commencer par déterminer quels sont vos savoir-faire  . Par exemple, peut-être êtes-vous très doué avec les gens et feriez-vous des merveilles à un poste où vous interagiriez souvent avec les autres, par exemple dans une soupe populaire ou un refuge pour sans-abris. En revanche, si vous êtes plus à l’aise derrière un ordinateur, cherchez une façon de mettre cela à profit. Par exemple, vous pourriez rédiger des brochures pour une association.
Identifiez vos compétences

Jetez un œil à votre emploi du temps hebdomadaire

Évitez de vous engager à aider l’organisation 5 fois par semaine, pour finalement vous désister au bout d’un mois. Vous devrez être réaliste quant au temps que vous pourrez consacrer au bénévolat, en fonction de vos autres engagements . Essayez de ne pas vous engager plus que vous ne le pouvez. En essayant d’en faire plus que vous ne le pouvez, vous risquerez grandement d’abandonner.

Établissez la durée sur laquelle vous êtes prêt(e) à vous engager

Peut-être ne voulez-vous faire du bénévolat dans la même structure que pour un mois seulement ou peut-être cherchez-vous une occasion de vous engager à long terme. Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez déterminer ce que vous voulez et en informer clairement l’organisation  . La durée sur laquelle vous souhaitez vous engager vous aidera également à choisir une organisation et le poste auquel vous serez volontaire. Par exemple, si vous ne voulez vous engager qu’à court terme, vous pourriez aider à organiser une conférence dans un musée d’art de votre ville. En revanche, si vous êtes prêt à donner de votre temps à long terme, vous pourriez devenir guide bénévole dans ce même musée . Vous pourriez même être bénévole d’une fois, par exemple lors d’une foire à l’adoption d’animaux de compagnie, d’un évènement caritatif annuel ou du nettoyage d’un parc.

Soyez bénévole en personne ou bien en ligne

Certains d’entre nous ont le temps et la possibilité de se rendre en personne au sein d’une organisation, pour donner un coup de main. Si c’est votre cas, super ! Sinon, sachez que vous pourriez également faire du bénévolat en ligne. De nombreuses associations recherchent désormais des bénévoles capables de les aider avec la rédaction de contenus et la recherche de financement, ce qui peut tout à fait se faire à distance, via Internet  . Il existe en effet de très nombreuses façons de faire du bénévolat. Vous pourriez courir un marathon pour récolter des fonds pour une association, devenir le tuteur d’un enfant en difficultés scolaires ou aider à ranger la nourriture dans une banque alimentaire. Si vous voulez faire du bénévolat en ligne, vous devrez tout de même rechercher la bonne organisation. Contactez celles qui vous intéressent par email et proposez vos compétences, que ce soit en rédaction ou en graphisme. Il est probable que le responsable de la structure souhaite vous rencontrer en personne au moins une fois. Vous pourriez aider, via Internet, un enfant qui a besoin d’aide pour ses devoirs.

Candidatez comme vous postuleriez à un emploi

Si dans certaines structures, le processus de candidature pour devenir bénévole est relativement souple, d’autres seront aussi exigeantes qu’un employeur. Par exemple, vous devrez généralement remplir un formulaire, vous rendre à un entretien et apporter des références. Lors de ces interactions, soyez courtois et professionnel  . Prenez le temps de vous préparer à l’entretien, comme vous le feriez pour un entretien de recrutement. Soyez prêt(e) à parler de vous, de votre parcours et de ce que vous pouvez apporter à l’organisation . Gardez en tête que l’entretien sera également le bon moment pour déterminer si la structure en question vous correspond. N’ayez pas peur de poser des questions.
Candidatez comme vous postuleriez à un emploi

Demandez ce qui est attendu des bénévoles

Une organisation aura généralement certains objectifs pour ses volontaires. Certaines exigeront que vous suiviez une formation ou que vous vous engagiez un certain nombre d’heures par semaine. Dans certaines structures, les horaires auxquels vous pourrez apporter votre aide seront fixes. L’important est que vous sachiez où vous mettez les pieds, avant de vous engager . Par exemple, les bénévoles travaillant pour un musée pourraient devoir apprendre à expliquer les œuvres, afin de pouvoir mener une visite. Les bénévoles d’un centre médicosocial devront s’engager à respecter le secret médical et la vie privée des visiteurs. Si vous apportez votre aide à l’organisation d’un marathon caritatif, vous pourriez aider à l’inscription des participants, à la distribution de bouteilles d’eau ou au placement des spectateurs.

Suivez les formations requises

Dans certaines structures, la formation sera minime. Vous pourriez par exemple simplement participer à une journée d’informations. Dans d’autres structures, la formation pourrait être plus approfondie. Parfois, vous pourriez même devoir prendre en charge le cout de la formation, partiellement ou en totalité.

Engagez-vous progressivement

Ne vous engagez pas directement à donner de votre temps 3 fois par semaine pendant un an, pour finalement vous rendre compte que vous détestez passer du temps au sein de cette association. Bien sûr, vous pourrez toujours vous retirer du projet, mais il serait bien préférable de vous engager progressivement au début, pour voir si cette position vous convient. Une fois que vous aurez travaillé avec la structure pendant quelque temps et que vous saurez qu’elle vous convient, vous pourrez vous engager pour de plus longues périodes .

Si nécessaire, changez d’organisation

Ne restez pas à un poste bénévole qui ne vous convienne pas. Si vous n’êtes pas satisfait de votre situation, voyez s’il serait possible que vos attributions soient modifiées. Si cela n’est pas possible, essayez de trouver une organisation qui vous corresponde davantage .

Conclusion

Si nécessaire, changez d'organisation
Si vous vous voyez proposer une position de leadeur au sein de l’organisation, réfléchissez bien et déterminez si c’est ce que vous voulez. Si vous aimez être sur le terrain, participer aux réunions du conseil d’administration et à l’élaboration du budget pourrait ne pas vous apporter satisfaction et vous prendre trop de temps. En revanche, si vous pensez pouvoir aider la structure à mieux fonctionner, relevez le défi que l’on vous propose !
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils