COMMENT PARDONNER QUELQU’UN QUI VOUS A BLESSÉ

pardonner quelqu'un qui vous a blessé

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment pardonner quelqu’un qui vous a blessé ?

Pardonner quelqu’un qui vous a blessé : personne n’a prétendu qu’il était facile de pardonner à quelqu’un qui vous a blessé, mais cela ne signifie pas que vous devez éviter toute forme de difficulté et que vous ne devez faire le pas que lorsque vous vous sentirez prêt. Peut-être n’êtes-vous pas capable de pardonner et d’oublier, mais le fait de pouvoir réellement pardonner à une personne qui vous a blessé peut vous aider à vous sentir mieux et arranger votre relation. Et si vous préférez rester égoïste, sachez qu’il a été prouvé que pardonner à quelqu’un de vous avoir blessé réduit le stress, ce n’est à personne d’autre que vous que vous allez faire cette faveur en agissant de la sorte .Tout le monde connaît le sentiment d’avoir été trompé par quelqu’un, la douleur de la trahison et la souffrance des mauvais traitements.

  • Peut-être que votre partenaire vous a été infidèle.
  • Peut-être que vous avez été négligé par vos parents.
  • Peut-être qu’un ami vous a menti.
  • Peut-être qu’une personne vous a renié.
  • Et la liste est encore longue.

Nos réactions face à cela sont différentes. Certains comptent sur leur résolution, « ramassent les morceaux »; certains sont neutres, peut-être engourdis; d’autres ont du mal à avancer.Les émotions créées par la maltraitance peuvent être ancrées dans notre psyché. La raison des effets durables de la maltraitance est la suivante: notre cerveau est câblé pour créer une mémoire proportionnelle à l’excitation émotionnelle de la situation. Notre cerveau a une tendance innée à se souvenir des choses qui ont un impact émotionnel. Malheureusement, cette «règle du cerveau» s’applique aux événements indésirables – y compris les abus et les traumatismes. La règle permet aussi d’expliquer pourquoi les émotions associées à la maltraitance – anxiété, dépression, peur, isolement, insomnie, etc. – peuvent durer longtemps.

Quand vous éprouvez des émotions négatives, il est essentiel de les résoudre pour votre santé psychologique. Pour ce faire, il faut du temps, des efforts et du capital émotionnel; mais, à long terme, vous irez beaucoup mieux mentalement.

Apprendre à pardonner et pourquoi c’est difficile 

Apprendre à pardonner peut être l’antidote le plus puissant contre la douleur provoquée par les autres. Le pardon ne signifie pas que vous oubliez. Le pardon ne signifie pas non plus que vous excusez la personne pour ses actions. Le pardon, au contraire, consiste à libérer avec compassion le désir de punir quelqu’un ou vous-même pour une offense. Le pardon est un choix. Vous pouvez vous pardonner. Mais souvent, même si nous pouvons accepter ces déclarations à la surface, nous avons souvent du mal à suivre l’acte de pardon que ce soit se pardonner ou pardonner quelqu’un d’autre. C’est à cause de nos émotions. Parce que nous rationalisons les choses. Après tout, nous ne sommes pas responsables de leurs actions.En revanche, vous êtes responsable des vôtres. Vous êtes responsable de vos actions, ainsi que de vos émotions et de vos pensées. Vous êtes responsable de l’atténuation des dommages infligés. En fin de compte, il est de votre responsabilité d’apprendre à pardonner.Mais plus important encore, vous êtes responsable de votre bonheur et de votre tranquillité d’esprit.Pardonner à quelqu'un qui vous a blessé

Selon le Dr Robert Enright, un pionnier dans l’étude scientifique du pardon, nous pouvons mettre en œuvre un modèle en quatre phases pour nous aider à nous pardonner et pardonner les autres.

Débarrassez-vous de votre ressentiment

Comment pardonner quelqu’un vous a blessé  : si vous voulez réellement être capable de pardonner à quelqu’un qui vous a blessé, la première chose à faire est de vous débarrasser de votre ressentiment. Évidemment, c’est bien plus facile à dire qu’à faire, mais si vous en voulez à la personne à cause du préjudice qu’elle vous a causé vous ne pourrez jamais aller de l’avant que ce soit dans votre vie ou dans votre relation. Trouvez un moyen d’accepter ce que la personne a fait de mal et relâchez ce sentiment dans les airs comme un oiseau quittant sa cage . Acceptez la situation. Vous ne pouvez pas (et ne devez pas) contrôler l’autre personne, mais vous pouvez contrôler votre comportement. Acceptez simplement ce qu’a fait l’autre personne. Tout le monde fait des erreurs. Non, vous n’êtes pas Dieu, vous n’êtes pas parfait et vous faites aussi des erreurs et parfois, vous faites des choses que les autres n’apprécient pas. En pensant aux erreurs que vous commettez, vous accepterez plus facilement les maladresses des autres .

Vous n’y arriverez certainement pas du jour au lendemain, mais en vous y afférant, cela deviendra petit à petit naturel et vous n’aurez plus besoin d’y penser.

Observez les choses à grande échelle

Comment pardonner quelqu’un qui vous a blessé : lorsque vous êtes sur le chemin du pardon, prenez du recul et réfléchissez sur la réalité de la douleur causée. Est-ce vraiment impardonnable ou est-ce que c’est quelque chose que vous allez oublier dans un mois, vous êtes le seul à savoir. Si vous avez été profondément trahi ou lésé, vous allez surement être contrarié pendant un bon moment. Mais si l’incident n’a pas beaucoup d’influence sur votre avenir, votre relation ou votre vie avec cette personne, cela signifie probablement que vous êtes prêt à pardonner même si vous êtes en colère sur le moment  . Pensez à tout ce qu’il y a de positif dans votre relation avec cette personne. Est-ce que le positif l’emporte sur le négatif ? Si c’est le cas, il est alors temps de lui pardonner. S’il s’agit d’une infidélité, vous pouvez décider de pardonner ou non. Un accident arrive, mais si la personne recommence, vous devriez prendre la décision qui s’impose …

Savoir que le pardon est possible 

Pour commencer à pardonner quelqu’un, nous devons d’abord croire que le pardon est possible. Nous devons, au minimum, accepter la notion que le pardon est une solution réalisable au problème.

Faire le choix de pardonner 

«Les gens ne devraient pas être contraints de pardonner», dit Enright, «je pense qu’il est important que les gens le veuillent». Le pardon n’implique pas d’excuser quelqu’un ou d’oublier ses comportements passés. Comprendre cela et que le pardon a une influence positive sur vos émotions, nous permet de regarder le pardon dans la bonne lumière.

Pensez aux côtés positifs de votre relationPardonner quelqu'un vous qui a blessé

Comment pardonner quelqu’un qui vous a blessé: s’il s’agit d’un problème avec votre petit ami (ou petite amie), pensez à tous les bons moments que vous passez ensemble. Souvenez-vous des conversations intéressantes que vous avez le soir sur le canapé. Aux films que vous avez vus ensemble, aux sorties au restaurant, dans des clubs. Faites une liste de tous les points positifs dans votre relation puis notez les points négatifs. Comparez ensuite le résultat et prenez la décision appropriée et ne revenez pas en arrière . Commencez par noter les détails comme (il sort le chien tous les soirs, il vide les poubelles…) puis passez aux choses plus profondes (les passions que vous partagez, les buts que vous avez dans la vie ) .

Parlez-en à quelqu’un

Comment pardonner quelqu’un qui vous a blessé : si vous êtes profondément blessé et en colère à cause de ce qui vous est arrivé, le fait d’en parler à quelqu’un peut vous aider à obtenir de précieux conseils. Au lieu de passer votre temps à y réfléchir et à vous isoler, en parler à une autre personne peut vous aider à être plus objectif et à vous sentir moins seul. Vous obtiendrez également de précieux conseils qui vous aideront à mieux comprendre la situation et à savoir comment procéder pour la suite  . Il n’est pas nécessaire d’en parler à tout le monde, vous auriez d’ailleurs trop d’avis différents. Parlez-en uniquement à vos meilleurs amis (amies) ou à des membres proches de votre famille.

Faire une liste

Cette étape fonctionne en dressant une liste de tout le monde, en remontant à l’enfance, qui vous a nui d’une manière ou d’une autre. Une fois la liste créée, priorisez en ordonnant les noms commençant par la personne qui vous a le plus blessé.Commencez par pardonner les individus vers le bas de la liste. Prenez le temps nécessaire pour traiter l’émotion; vous saurez quand vous devrez passer à l’étape suivante.

Exposer la colère

« (Cette étape) est une sorte de liste de contrôle », dit Enright. « Comment allez-vous en termes de colère? Comment l’avez-vous nié? Êtes-vous plus en colère que vous ne le pensiez? Quelles sont les conséquences physiques de votre colère? » Enright conclut: « Une fois que vous regardez ces effets (de votre colère), la question devient, Voulez-vous guérir? »

Prenez du temps

Une autre astuce permettant de pardonner est de prendre le temps d’être seul avec ses pensées. Si quelqu’un vous a vraiment fait du mal, que ce soit parce qu’on vous a trompé ou que votre meilleur ami a dit des choses blessantes dans votre dos, il est important de prendre du temps pour mettre des distances, de passer du temps avec vous-même et de simplement rester en retrait par rapport à la personne qui vous a causé du tort. Ce n’est surement pas une bonne idée de passer votre temps aux côtés de la personne qui vous a blessé si vous souhaitez vraiment lui pardonner  . Si vous vivez avec la personne qui vous a blessé, vous feriez alors mieux de quitter cet endroit pendant un bon moment si c’est possible.Prenez du temps

Si vous ne vivez pas ensemble, expliquez-lui clairement que vous devez prendre vos distances un moment et que vous vous contacterez le moment venu. Ne vous forcez pas à pardonner prématurément sinon cela compliquera votre relation sur le long terme.

Réfléchissez avant de parler

Une fois que vous êtes prêt à parler à la personne qui vous a fait du mal, réfléchissez comment commencer la conversation et sur ce que vous souhaitez aborder. Bien que vous serez surement rancunier, en colère, blessé ou confus, vous devrez trouver un moyen d’exprimer délicatement les choses plutôt que d’exploser ou de dire des choses qui vous dépassent juste pour provoquer une dispute. Restez calme, respirez profondément et essayez d’être aussi raisonnable que possible lorsque vous allez commencer la conversation, vous ne voulez surement pas la terminer en ayant à vous excuser  . Avant de prononcer quoi que ce soit, demandez-vous comment cela sera perçu et comment vous l’exprimerez. Vous pouvez choisir entre commencer par dire ce que vous ressentez ou laisser l’autre personne parler et expliquer ce qui s’est passé.

Souvenez-vous que c’est vous qui contrôlez la situation, car c’est vous qui allez pardonner, mais vous devez quand même faire preuve d’ouverture d’esprit. Prenez note des points dont vous désirez parler et n’hésitez pas à répéter devant un miroir pour vous préparer au dialogue.

L’engagement

Après l’étape 4, vous êtes prêt à vous engager dans l’acte du pardon. «Une fois que les gens ont terminé la première phase et vu comment ils ont été malheureux à cause des effets de la colère, il y a une tendance à essayer», dit Enright.

Prendre l’autre personne en considération 

C’est l’étape où commence le « travail » de pardon. Cela implique de penser à la personne d’une nouvelle manière. A-t-elle été blessée de quelque façon que ce soit? Si oui, sa blessure a-t-elle contribué à la vôtre?

Reconnaitre l’humanité  de l’autre personne 

«Vous êtes nés tous les deux, vous allez tous les deux mourir, vous saignez tous les deux quand vous vous coupez, vous avez tous les deux un ADN unique et quand vous mourrez, il n’y aura plus jamais personne comme vous. Et étant donné l’humanité que vous partagez avec cette personne, est-il possible qu’elle soit aussi spéciale, unique et irremplaçable que vous? « , Demande Enright.

Dites ce que vous ressentezDites ce que vous ressentez

Une fois que vous vous sentez prêt à parler et que vous contrôlez la situation, exprimez à l’autre personne à quel point ce qu’elle a fait vous a touché. Discutez sincèrement et exprimez votre peine sans en rajouter. Ouvrez votre cœur pour montrer à la personne qu’elle vous a vraiment blessée et que vous avez dû passer par des moments difficiles pour supporter cela. Utilisez le contact visuel et parlez lentement pour montrer que vous pensez vraiment ce que vous dites. N’ayez pas peur d’ouvrir votre cœur, c’est le moment ou jamais. Voici quelques exemples montrant comment entamer la conversation. Lorsque j’ai découvert que tu m’avais trompé, j’ai été profondément blessé. Je te suis resté fidèle et j’étais tellement dévoué à notre relation. Je pensais que tu ressentais la même chose  .

J’étais si en colère lorsque j’ai appris que tu parlais dans mon dos. Je me demande pourquoi tu as dit ces choses si blessantes et ce que j’ai fait pour mériter cela  .

Écoutez sa version de l’histoire, ce n’est pas un monologue

Souvenez-vous que vous êtes ici pour avoir une conversation et écouter l’autre personne. Peut-être que les choses seront tellement claires que la personne ne pourra rien dire pour se défendre, mais ce sera rarement le cas. Laissez la personne parler sans l’interrompre et essayez d’observer la situation à travers sa vision des choses. Vous pourriez être tenté d’intervenir pour clarifier quelque chose ou pour corriger l’autre personne, mais il est préférable de garder cela pour la fin. Souvenez-vous que le but n’est pas que vous soyez combattif ou de provoquer une dispute, mais d’avoir une conversation positive et naturelle qui améliorera votre relation. Gardez le contact visuel, éloignez votre téléphone et prenez vraiment le temps d’écouter l’autre personne avant d’intervenir.

Posez des questions afin de clarifier vos doutes et répétez parfois ce que dit l’autre personne pour vous assurer que vous avez compris et confirmer que vous écoutez attentivement.

Adoucir son coeur 

En connaissance de cause ou inconsciemment, les actions de l’autre personne ont durci un peu votre cœur. Finalement, si vous pratiquez le type de pardon prescrit par le Dr Enright, vous devriez commencer à ressentir la libération d’une colère malsaine.

Absorber la douleur

Il est normal de ressentir de fortes émotions à ce stade. Enright dit qu’il y a une dose de douleur en cause; mais que cette douleur nous permet finalement d’avancer.

Montrez de la compassion

La compassion est surement la dernière chose que vous avez envie de montrer lorsque vous avez été profondément blessé. Cependant si vous vous mettez à la place de l’autre personne et que vous pensez à ce qu’elle doit ressentir alors vous ne serez plus aussi en colère au fond de vous-même. Au pire, vous vous sentirez désolé pour la personne qui ne doit pas aller si bien pour avoir été capable de vous blesser à ce point. Peu importe ce qui s’est passé, cela n’aurait pas dû se produire si tout se passait bien dans la vie de cette personne  . La bienveillance et la compassion sont liées. Il vous sera impossible de pardonner quelqu’un sans faire preuve de compassion  .

Isolez-vous quelque temps si vous en ressentez le besoinIsolez-vous quelque temps si vous en ressentez le besoin

Si vous souhaitez entamer les démarches pour reprendre une relation normale avec quelqu’un, vous devez alors savoir si vous avez besoin de prendre vos distances avant cela. Si c’est le cas, il n’y a aucune honte à dire que vous avez besoin de quelques semaines ou de quelques mois ou que vous avez besoin d’être seul jusqu’à ce que vous soyez prêt à passer plus de temps ensemble. Exprimez-le clairement pour que l’autre personne n’essaie pas de poursuivre votre relation comme si de rien n’était alors que vous ne vous sentez pas du tout prêt . Soyez sincère. Dites quelque chose du genre « je ne suis plus fâché contre toi, mais je ne suis pas encore prêt à ce que l’on passe du temps ensemble. J’espère que tu comprends. »

Réfléchir et découvrir

«Généralement, les gens sont plus conscients des blessures dans le monde», explique Enright. « Ils deviennent plus patients avec les gens qui pourraient avoir une mauvaise journée; ils voient que les gens se promènent tout le temps blessés, et ils sont généralement plus conscients de la souffrance des autres et veulent être un intermédiaire pour le bien. » Il y a certainement une période de réflexion quand la douleur passe. Vous réalisez que: (a) vous êtes plus fort et (b) vous êtes plus heureux.

Répétition du processus 

Savez-vous comment vous avez commencé avec une liste? Eh bien, après un certain temps, revenez dessus. Plus tôt que vous ne le pensez, vous aurez pardonné les personnes qui vous ont blessé, et vivrez une vie plus heureuse, plus forte et plus épanouissante.

Arrangez votre relation petit à petit

Une fois que vous êtes prêt à aller de l’avant avec cette personne, alors vous pouvez reprendre la relation progressivement. Ne faites pas comme si vous étiez les meilleurs amis du monde et ne reprenez la même relation qu’auparavant, mais passez un peu de temps ensemble jusqu’à ce que vous retrouviez vos habitudes. Vous pouvez passer du temps en groupe ou faire des choses amusantes ensemble avant de faire des choses plus intimes ou plus personnelles comme auparavant. Si c’est une relation amoureuse, comportez-vous comme si c’était la première fois que vous vous rencontriez. Vous n’avez pas besoin de vous tenir la main comme avant ou de montrer qu’il y a quelque chose entre vous si vous n’êtes pas prêt.

Ne vous attendez pas à ce que vous ayez complètement pardonné ce qui s’est passé lorsque vous allez recommencer à passer du temps ensemble, mais gardez en tête que les choses finiront par s’arranger

Ne vous attardez pas sur le passé

Si vous estimez que le fait de revenir avec la personne peut fonctionner alors vous devez éviter de vous attarder sur le passé autant que possible, que ce soit sur la manière dont vous avez été vexé ou sur votre relation en général. Si vous voulez réellement avancer, vous devez oublier ce qu’était votre relation auparavant et ne devez pas vous attarder dessus. Chaque fois que ces pensées font surface, il en va de votre intérêt de les repousser  . Lorsque vous vous rendez compte que vous êtes en train de penser au passé, concentrez-vous sur le moment présent. Ça ne sera pas facile au début, mais essayez d’en faire une habitude  .

Décidez si vous pouvez faire confiance en la personneDécidez si vous pouvez faire confiance en la personne

Soyez honnête avec vous-même. Dans certains cas, il n’est pas possible de vraiment pardonner ou de confier en la personne. S’il s’agit d’une relation de couple, vous devez vous assurer que vous êtes vraiment prêt à pardonner et que ce qu’a fait l’autre personne n’aura pas de conséquences irréparables à moyen ou long terme. Si vous pensez par exemple que votre partenaire va recommencer ou s’il (ou elle) l’a déjà fait, il vaut peut-être mieux mettre un terme à cette relation plutôt que de vous enfoncer peu à peu dans un cercle vicieux où vous ne serez jamais respecté . Si vous pensez qu’il n’est pas possible de continuer dans cette relation sentimentale, il faut terminer le plus rapidement possible. Continuer de vous voir de manière platonique ou non en espérant que les choses s’arrangent ne vous aidera en aucun cas et vous prenez le risque de souffrir de plus en plus et d’entrer dans une spirale de négativité sans fond.

Pardonnez

Pour pardonner et aller de l’avant, vous devez commencer par vous pardonner vous-même et vous aimer. Acceptez-vous comme vous êtes et ne culpabilisez pas. Vous êtes certainement plus dur avec vous qu’avec les autres, mais ne pensez jamais que l’autre personne vous a fait du mal parce que vous étiez trop sévère avec elle  . Aimez-vous et détendez-vous. Si besoin, n’hésitez pas à lire des livres sur l’autoestime et l’amour propre. N’oubliez pas que vous avez fait votre possible pour que la relation fonctionne et ne pensez jamais que vous êtes coupable  .

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils