SON STYLE VESTIMENTAIRE : COMMENT LE TROUVER

Comment trouver son style vestimentaire

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Son style vestimentaire : comment le trouver ? 

Il se peut que l’influence de la mode ou le manque d’assurance vous empêchent parfois d’oser révéler  votre vraie nature à travers un vêtement. Définir son style c’est en effet avant tout se connaître et laisser s’exprimer ses goûts et ses besoins profonds . Qu’est-ce que la signature vestimentaire ? et comment trouver son style vestimentaire ? Avoir son style, c’est affirmer sa responsabilité et se démarquer des autres. Il est cependant compliqué de s’y retrouver parmi les nouvelles tendances mode qui sortent tous les jours et les multiples collections de vêtements disponibles sur le marché. Entre nous et nos vêtements, se joue une histoire toute singulière. Notre rapport au corps et l’image influe parfois inconsciemment sur notre style vestimentaire. Chacun vit avec plus ou moins de plaisir ou de contrainte, ce rituel autour des habits qui nous fait bien (re)composer chaque jour.

Découvrez ce que révèle votre quête de style et comment la mettre en valeur sans vous déguiser, bien sûr !

La signature vestimentaire, qu-est ce que c’est ? 

Signature vestimentaire

Les conseillers en images associent souvent le style vestimentaire au fait de s’habiller à la pointe de la tendance . Pour des autres il est le petit plus qui reflète les goûts  et le mode de vie d’une personne à travers ses vêtements et ses accessoires. Cette seconde définition me paraît plus juste, bien qu’incomplète. La signature vestimentaire se situe à la rencontre de trois éléments :

  • Vos couleurs coupes et matières qui vous permettent de définir les vêtements qui vous vont ;
  • Vos goûts et plus globalement votre personnalité ;
  • Votre mode de vie.
Se sont ces deux derniers points qui donnent à vos tenues la ?patte?personnelle rendant unique et reconnaissable entre mille votre manière de vous vêtir.  Néanmoins  développer son style n’est pas toujours si simple. L’habitude de suivre la mode, la peur du jugement, la timidité ou la crainte de dévoiler un point de sa personnalité et de sa féminité peuvent freiner cette volonté profond de révéler qui vous êtes. Mais alors concrètement, comment trouver son style vestimentaire ?

Connaître sa palette de couleurs 

Vous êtes adepte des teintes neutres car vous ne savez pas comment combiner les autres ?. Vous vous privez peut-être d’un rose qui vous irait bien au teint. On vous fait systématiquement des compliments quand vous portez ce pull verte Lichen car il met votre regard en valeur ? Gardez-le en tête pour vos prochains achats. Établir sa palette de couleurs a de multiples avantages. Vous gagnez du temps lors de vos séances de shopping car vous identifiez plus facilement les pièces susceptibles de vous convenir, vous faites plaisir en nourrissant votre goût pour des teintes qui vous procurent de la joie et  vous vous construisez vêtements, après vêtement une garde-robe au sein de laquelle tout va ensemble.

Pour commencer, oubliez vos placards et remarquez les couleurs dominantes, celles que vous portez le plus souvent et celles qu’au contraire, vous ne parvenez pas à marier au reste.  Les associations vous permettront d’identifier vos couleurs principales, neutre et complémentaires. 

Accepter son poids et sa morphologie 

Courir après la minceur brouille souvent la quette de style. On rêve d’une tenue en se disant qu’elle nous ira tellement bien avec cinq kilos de moins. On repousse un achat en attendant de maigrir  ou au contraire on achète une jupe trop petite en y voyant un bon moyen pour se motiver pour “ perdre encore un peut. Dans tous ces cas, pendant que l’on fixe son attention sur son poids, on perd son style de vue, “faire avec” plutôt que de “faire contre ” son corps permet de commencer à le regarder de manière plus constructive. Au lieu de forcément chercher à cacher ce que l’on n’aime, il peut être plus judicieux d’apprendre à jouer avec les proportions de sa morphologie afin d’en rétablir l’équilibre si besoin.

À LIRE AUSSI : Robe de mariée : comment la choisir selon sa morphologie

À LIRE AUSSI : Comment avoir du style quand on est ronde

Analysez sa penderie 

Avant une virée shopping, prenez l’habitude de passer votre placard en revu comme Sandra 41 ans, qui a trouvé son style en regardant “dans mon armoire ce que je mettais facilement sans me poser de questions et ce que je n’arrivait jamais à porter”. Repérez le type de pièces que vous affectionnez, mais également les matières et les couleurs qui reviennent le plus fréquemment. “Une fois qu’on a compris dans quoi on se sent bien, il s’agit de persister, de perfectionner, d’épurer, d’aller à l’essentiel  de ce style. Alors, seulement , y déroger, une fois qu’on l’a  maîtrisé ” estime Sandra pour y voir plus clair, il peut-être utile  de ranger hors de vue ce qui n’est pas de saison, ce qui ne vous va plus ou  ce que vous n’aimez pas porter depuis plus d’un. Ainsi “éditée” , votre garde-robe dévient plus lisible au yeux. Les doublons, comme les manques, sautent plus facilement aux yeux.  Sans compter l’effet apaisant d’un vestiaire à l’intérieur duquel vous savez  que tout vous va !

Trouvez la bonne distance vis-a-vis des tendances 

Vous épinglez des dizaines de crop-tops sur Pinterest ? Il est peut-être temps d’aller voir ce que ça donne sur vous en magasin. Si le réseau social de partage d’images permet de prendre conscience de la récurrence de ses propres goûts influencés par les tendances du moment, les allers-retours avec la réalité aide à affirmer progressivement ses recherches sans s’enfermer dans un style trop longtemps fantasmé. 

L’assayage moment crucial 

Essayage moment crucial

Que que vous essayiez chez vous un  achat fait en ligne, ou que vous enfiliez une pièce dans la cabine d’essayage d’un magasin, ne sous-estimez jamais l’importance de cette étape dans la consultation de votre style. Ce moment est important qu’il vaut d’ailleurs mieux avoir du du temps devant soi avant de passer éventuellement à la caisse. La précipitation est mauvaise conseillère. Face au miroir, plusieurs questions méritent d’être posée : est-ce que je me sens bien dedans  (priorité au confort ) ? Est-ce que je pourrais porter ce vêtement le jour même, avec le reste de ma tenue  (plus une pièce est pour vous facile à assortir, plus elle correspond à votre style ? Est-ce que l’entretien ne sera pas un problème  (vérifier l’étiquetage, tant pour le “made in ” que pour la liste des matières et les conseils de lavage) ? Quel sera son cost per wear  (coût de vêtement rapporté au nombre de fois qu’il sera porté) ?

Se choisir des conseillers pour prendre confiance 

Vous êtes à l’aise dans le manteau ou les chaussures essayés mais doutez encore que cette pièce vous mette vraiment en valeur ? Avant de craquer, solliciter l’avis d’un proche. Cela peut être un(e)  copin(e) votre petit(e) amie ou votre mère, peu importe du moment que cette personne a les mêmes goûts que vous et  vous regarde avec bienveillance.  Difficile en effet d’avoir en tête en toutes circonstances le recule nécessaire pour estimer si un vêtement tombe bien sûr soi, vous n’avez pas des yeux derrière la tête pour apprécier l’effet qu’un jean à sur vos fesses ou pour juger de la bonne hauteur  d’une botte sur votre mollet ! Par ailleurs faites bon usage des compléments qu’on vous fait, votre nature à peut-être tendance à les minimiser voir à ne pas les entendre du tout, mais il sont souvent des indicateurs précieux de ce qui vous va.

Prioriser en fonction des besoins des opportunités 

À moins de gagner en exceptionnellement bien sa vie, difficile de s’offrir au même moment tout ce dont on a envie. Il est donc nécessaire de Prioriser en fonction des besoins, mais aussi des opportunités  (période de soldes, voyage …). Pour ne pas vous enflammer trop vite en magasin ou sur un e-shop. Établir une wishlist que vous mettrez à jour tout au long de l’année peut s’avérer précieux. Prévenir ses achats permet notamment de prendre conscience de la nécessité d’assurer le ravitaillement en basiques avant de céder à l’appel d’une pièce forte si habillée que vous ne pourrez la porter que quelques fois dans l’année. Apprenez également a distinguer les priorités dictées par vos goûts et celles que votre travail vous impose. Selon le dressecode de votre entreprise ou de votre secteur d’activité, l’acquisition de certaines pièces passera peut-être avant l’achat de nouvelle paire de Nike !

Inutile d’essayer de plaire à tout le monde 

Certains trouvent votre style trop sage, trop déluré ou pas assez féminin  (bien malin celui ou celle qui saura vraiment définir ce qui est un style “féminin” tant il varie en fonction du caractère de chacune) ? Écoutez d’une oreille, mais cherchez avant tout à vous plaire à vous, cette tâche là est déjà assez ardu comme ça.

Faire des erreurs 

Faire des erreurs
Éloïse 30 ans,est formelle : “ce qui m’à aidée à lancer mon style, c’est de faire plein d’erreurs. J’ai par exemple toujours adoré  les imprimés, mais je me lasse très vite d’une couleur vive ou d’un motif voyant. J’en ai beaucoup porté. Aujourd’hui, je sais que ça va m’amuser trois jours et que je vais finir par retomber vers mes marinières, mes pulls unis et mes chemises carreaux” . Plutôt que de culpabiliser face à un vêtement ou un accessoire qui prend la poussière, on l’intègre dans sa réflexion pour un chat plus judicieux la prochaine fois. “J’ai réussi à définir mon style en recoupant trois axes, poursuit Vanessa. Ce que j’aime, me va  (être réaliste sur l’évolution de sa morpho, c’est important) et ce que je peux porter sans me lasser  ( ce qui va durer). Maintenant, quand je veux acheter une pièce, elle doit être validée par chacun de ces filtres. Je fais un peu moins d’ erreurs comme ça et mes amis commencent à me dire ça c’est bien ton style”

 

Faites du tri 

Gardez uniquement que les pièces que vous aimez  à 100 est la première étape pour trouver son style. Vous ne parviendrez pas à définir si vous vous éparpillez et avez en permanence sous les yeux des vêtements que vous n’aimez pas spécialement. En plus, ils prennent de la place ???? Une astuce facile pour savoir si on aime encore un vêtement ? S’il n’est pas saisonnier ,il suffit de se demander si l’on l’a porter au moins une fois  ces 3 derniers mois. Si la réponse est non alors vous ne l’appréciez pas réellement ! Une autre astuce que j’aime beaucoup : retourner les cintres dans sa penderie à chaque fois que l’on porte un vêtement accroché dessus. Au bout de 3 mois on identifie les pièces dont le cintre n’a pas été retourner et on songe à les donner ou les vendre.

Constituez vous une bonne base de basiques  

Lorsque vous aurez  réussi à définir votre style, vous aurez tout à coup une envie folle de reconstituer l’intégralité de votre garde-robe ou presque ! Si vous souhaitez acquérir de nouvelles pièces un peu plus en adéquation avec votre style, n’en faites pas trop dès le départ. Ne poussez pas vos looks à l’extrême, ne cédez pas à la tentation et concentrez-vous sur les basiques. Vous devez définir la base de votre garde-robe, autrement dit les vêtements qui seront indispensable à la constitution de vos looks. Il peut s’agir de jeans, de pulls clairs, de blazers, de chemisiers blancs, de jupes noires, marinières, d’escarpons ou de basketes… Toutes les pièces basiques qui seront la base de vos tenues et que vous portez tous les jours en somme ! Étant donné que ce sont des vêtements que vous porterez souvent, vous pouvez vous permettre d’investir dans la qualité et de mettre un prix  plus important pour avoir LA pièce que vous aimez profondément  et que vous vous porterez des années.

Bonne base basique

Il est tout a fait possible de s’offrir de jolies pièces avec un petit budget shopping. La clé ? Réduire vos achats pour privilégier la qualité ( ou acheter d’occasion si vous êtes partantes ) en additionnant tous les “petits achats” ( une blouse a 30 euro,par-ci  une robe à 50 euros par là) on se rend vite compte que l’on pourrait sans mal investir dans un pull en cachemire a 100 euro qui serait un meilleur inversement sur le long terme. C’est d’ailleurs ce que je suis parvenue à faire depuis que j’ai constitué ma penderie idéale, bien que cela m’ait  pris  des  des années, j’investis dans de belles pièces qui dureront  sur le long terme  ( récemment mon sublime manteau beige Club Monaco) mais je craque aussi sur les pièces plus “mode” qui ne passeront peut-être pas l’épreuve du temps mais qui me permettent de rafraîchir mon dressing avec des nouveautés.

Ayez toujours quelque pièces coup de cœur et “craquage” 

Les pièces que je qualifie de “craquage” sont des pièces dont on a pas forcément besoin et/ou qui peuvent légèrement s’écarter de notre style habituel. Grâce à ses pièces, on ne se sent jamais frustrée ou enfermée dans notre garde-robe habituelle et cela nous évite de nous en lasser ???? Attention toute fois à ne pas accumuler les pièces coup de cœur et se prendre à son propre pièges !

Optez pour un style  qui corresponde à votre mode de vie 

Essayez au minimum d’opter pour un style qui corresponde à votre  mode de vie ! Notre look doit s’adapter à notre quotidien, pas l’inverse ! Si vous passez beaucoup de temps debout ou à marcher, des chaussures confortables sont indispensables par exemple. De même, si vous êtes jeune maman, peut-être que les pulls en cachemires et les robes en soi fragiles ne sont pas  votre meilleur choix vestimentaire pour le moment Pensez-y également la prochaine fois que vous ferez du shopping, cela aide à faire les bons choix : cette robe de soirée est très jolie mais, si vous n’êtes pas du genre à sortir, soyez honnête avec vous même. Vous ne la porterez  peut-être jamais Concentrez votre attention sur les pièces qui vous correspondent, ce sont elles que vous serez heureuse de porter. !  Personnellement ma règles est la suivante : Si j’hésite lorsque j’essaie une pièce, je ne cachette  pas !

Une pièce  coup de cœur doit être un “OUI” instantané et on doit avoir envie de la porter dès le soir ! Sinon ,elle aura de bonne chance de rester au placard. 

À  LIRE AUSSI : élégance : comment bien s’habiller pour séduire

Optez pour un style déclinable 

Style déclinable

Si notre style doit absolument coller a notre quotidien, il doit aussi être déclinable pour des accusions plus spécifiques ou exceptionnelles. On ne doit pas avoir à remettre de côté notre style sous prétexte que d’être invité à un mariage, d’avoir un rendez-vous galant ou de partir en week-end à la campagne. Le style que vous allez définir doit parer à toute les situations pour que vous puissiez rester vous-mêmes en toutes circonstances ! Pensez également à un style que vous pourrez renouveler et travailler au fur et à mesure que les tendances évoluent. Mon style preppy actuel n’est pas le même style que je portait il y a 10 ans. Les tendances évoluent chaque jour et, si vous ne voulez pas vous lasser ou vous sentir frustrée lorsque vous ferrez les boutiques, sachez être souple avec votre style et l’adapté au mode aussi .

Ne vous interdisez rien côté style 

Définir votre style aujourd’hui ne signifie pas signer à vie pour une seule et même garde-robe ! La mode doit avant tout rester un plaisir, votre style évolue au fil des saisons, de votre vie de vos humeurs et si, dans quelques années, celui que vous avez défini ne vous correspond plus, personne ne vous empêche d’en changer !  Comme je le disais plus haut, il ne faut rien s’interdit. 

Trouver sa propre définition du style 

Trouver sa propre définition du style

Ça veut dire quoi pour vous, avoir du style ? Est-ce, c’est s’habiller de manière originale et pas comme les autres ? Est-ce que c’est s’habiller de manière la plus flatteuse pour sa morphologie ? Est-ce que ça veut dire raconter une histoire ? Est-ce que c’est ressembler à une personne que vous aimez ? Est-ce que ç’est suivre les tendances ? Etc… Voici ma définition personnelle du style.

Pour tout dire, je suis un peu gênée pour cette notion d’avoir trouver son style ou non comme si le fait de ne pas l’avoir trouver était un échec en soi. Je ne crois pas qu’avoir un style vestimentaire qui nous définisse soit essentiel, même quand on  adore la mode. Non, ce qui est essentiel c’est de se sentir bien dans ses vêtements et d’être en accord avec l’image que mes vêtements renvoient aux autres. Bien sûr, on peut décider de s’affranchir totalement de ce que nos looks renvoient aux gens. Porter uniquement ce que l’on aime, y compris le look gothique à trente ans si cela nous chante…. Dans ce cas, je ne peut que vous féliciter car c’est un signe de grande confiance en soi que j’admire réellement ! Pour moi, avoir du style est se sentir bien dans ses vêtements et se sentir en harmonie avec l’image que l’on renvoie aux autres. C’est une histoire de confiance en soi peu importe notre style  ( un comble !) .

Hum je sent que je vous aie perdues… Ce qui m’envoie a développer le point suivant : l’histoire que vous avez envie de raconter avec vos vêtements. 

Choisir l’histoire que vous avez envie de raconter avec vos vêtements 

Raconter une histoire

Vous connaissez le proverbe, on dit souvent que les apparences sont trompeuses, on a surtout la chance de pouvoir raconter toutes les histoires qu’ on veut avec nos vêtements !  Élégante sexy rockeuse glamour…. Vous pouvez décider d’être qui vous voulez avec vos vêtements ! Évidemment, le mieux est de s’habiller selon notre personnalité, l’idée que l’on se fait de soi et celle que l’on on envie de renvoyer à notre entourage. Qu’avez-vous envie de dire de vous à travers vos vêtements ? Rien  de spécial ? Que vous êtes une personne joyeuse ? Que vous êtes de nature introvertie ou extravertie ? Vous aimez la simplicité ? Que vous voulez mettre en avant vos atouts ? Ce que vous aimez chez vous ? Tout es possible, libre à vous de vous habiller en fonction de vos envies. Vous pouvez aussi décider  d’être toutes ces personnes à la fois un jour après l’autre il n’y a aucune règle.

Imaginez donc la personne que vous souhaitez être et définissez qu’elles vêtements  vous pourriez porter pour être cette personne. Par exemple, ma priorité est de porter des vêtements confortables et qui s’adaptent à mon quotidien avec deux enfants donc un bébé.

Je pourrais donc me contenter de porter des joggings et des baskets mais j’ai aussi envie d’être féminine et élégante pour moi c’est important de renvoyer cette image soignée aux autres. Je vois cela comme une marque de respect envers moi-même et mon entourage. L’ histoire que j’ai envie de raconter aux gens est donc celle-ci : ? il était une fois une jeune maman active et bien dans sa peau , qui prônait le confort et la simplicité mais qui ne voulait pas renoncer à l’élégance?… S’habiller de manière simple et élégante nécessite donc pour moi de porter des vêtements basiques mais bien coupés qui conviennent parfaitement à ma morphologie. Mes tenues sont souvent minimalistes car j’aime le style scandinave et pour moi le côté ?effortless chic?est la notion même de élégance. Ma tenue idéal, un jean slim une chemise en soi et une paire de bottes plates.

Vêtements

Mais pour vous, la simplicité rimera  peut-être avec une paire d’escarpins noirs une jupe noire un haut en dentelle… Votre histoire à vous est peut-être différente . Vous pouvez par exemple vouloir raconter l’histoire d’une femme joyeuse et extravertie, qui aime faire la fête et qui a gardé son âme d’enfant. Vous pourriez donc avoir envie de porter des couleurs vives car les couleurs correspondent a cette définition de la femme joyeuse que vous avez envie d’être… Vous comprenez ? Mais vous pourriez tout aussi bien être une femme joyeuse et extravertie sans pour autant porter du rose ou des couleurs… il n’y aucune règle, mais nous avons le droit de nous amuser des clichés ou de vouloir jouer avec nos apparences.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils