ZONE DE CONFORT : POURQUOI ET COMMENT LA QUITTER

Sortir de la zone de confort

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

  Zone de confort : pourquoi et comment la quitter ? 

Je recommande à tous de s’efforcer de quitter sa zone de confort quand cela est possible. Cela a de nombreux bénéfices, comme l’augmentation de la confiance en soi et l’acquisition de nouvelles compétences . Ce qu’on appelle traditionnellement la zone de confort, c’est cet ensemble d’activités, d’habitudes ou de comportements qui vous sont familiers et dont vous n’osez sortir par peur des jugements extérieurs ou de l’échec . Évidemment, la zone de confort vous limite dans votre propension à faire de nouvelles expériences et vous confère une vision obtuse du monde qui vous entoure. Sortir de cette fameuse zone, c’est se donner les moyens de ne plus craindre l’inconnu. De satisfaire sa soif de connaissance et bien entendu, de se rapprocher du bonheur personnel.

On a tous certaines attentions et ambitions concernant notre vie professionnelle. Des objectifs de carrière des rêves à réaliser. Pourtant on ne se donne pas toujours les moyens d’avancer dans la bonne direction,on stagne au stade des “si seulement…” des j’aimerai…” dommage, puisque c’est dans l’action que se trouve la clé du changement, mais son exécution exige d’accomplir quelque chose de difficile : sortir de sa zone de confort . Voici quelques conseils pour y pourvoir parvenir progressivement.

Einstein aurait dit : “la folie, c’est de toujours faire  la même chose et de s’attendre à un résultat différent”. Ce qu’on pourrait reformuler par “la folie, c’est de rester bien au chaud dans sa zone de confort et de s’attendre à atteindre ses objectifs.

Qu’est-ce que la zone de confort ? 

La zone de confort peut être définie comme un état psychologique dans  lequel on se sent à l’aise ou encore, en sécurité. En effet, la zone de confort est un ensemble d ’habitudes et de comportements que l’on effectue et qui nous rassurent . C’est la zone au sens imagé du terme, dans laquelle on a le contrôle. Ça peut-être au travail ou à l’école, entre amis ou seul dans notre consommation ou dans nos liaisons… bref, partout ! L’homme a besoin de sécurité alors il cherche tout naturellement à assouvir ce besoin, il se crée donc une zone de confort. L’homme a besoin de contrôler son environnement, il se crée donc une zone de confort. Qu’implique donc de quitter sa zone de confort ? Ce problème est que dans cette zone  de confort, qui est propre à tout un chacun il est difficile d’apprendre, de découvrir, d’expérimenter de rencontrer, de goûter en d’autre terme de vivre pleinement et de s’épanouir. 

Quitter cette zone de confort peut alors avoir de nombreux effets positifs insoupçonnés. C’est simple, dans la zone de confort les changements que l’on espère ne risquent pas d’arriver. En effet, si vous ne changez rien à votre vie rien ne changera. Si vous sentez une lassitude ou une certaine monotonie qui rend votre routine pénible, je vous invite fortement à songer à quitter votre zone de confort. Le quotidien est plaisant car plus rien ne nous surprend. Tout y est familier et confortable. Nous connaissons d’avance nos habitudes et nos routines. Nous nous sentons en sécurité et même parfois emprisonné par notre confort. Il nous permet cependant d’agir de façon automatique ,naturel et sans angoisse dans le monde de tous les jours. Nous sommes dans notre zone de confort et l’idée d’en sortir nous paraît dangereux.

La zone de confiance

 Cette zone représente l’ensemble de nos savoir-faire et de nos acquis sur lesquels nous nous appuyons . Chacun possède donc sa propre zone de confort. 

Pourquoi sortir de la zone de confort ? 

Nous pouvons rêver de ce que l’on souhaite faire où être toute la vie, mais cela est inutile si l’on ne fait pas tout pour y arriver. Sortir de sa zone de confort signifie travailler la zone d’apprentissage et conquérir la zone de panique. Et cala dans le but d’élargir notre vision sur le monde mais aussi de changer nos habitudes. Mais sortir de sa zone de confort permet aussi de l’élargir et de se développer. Cependant, rien n’empêche de pouvoir y retourner de temps en temps ! Sortir de sa zone de confort est donc indispensable afin de vivre une vie riche et épanouie qui permet de développer de nouvelles capacités et même de se lancer des challenges pourquoi selon vous certaines personnes vivent de ?trucs de fous?que d’autres ? Pensez vous que ces mêmes personnes ont de la chance ? Ce n’est pas la chance.

La chance, se créé. La zone de confort  est vraiment propre à chacun mais sachez que la quitter vous apportera de nombreux bienfaits . La sécurité est une illusion. Je dirai même plus c’est un piège . Pourtant, plus vous êtes dans des situations périlleuses ou qui vous mettent en difficulté plus vous en sortez grandi. Que l’on soit entrepreneur ou pas sortir de la zone de confort est au moins aussi important que de respirer  ça vous fait peur ? Tant mieux ! Oui c’est insupportable et  on a envie de partir en courant mais c’est normal. Je dirais même plus : si ça vous fait pas peur, c’est que vous n’êtes pas réellement hors de votre ?confort zone?. Sortir de sa zone de confort permet de prendre confiance en soi, de mûrir et de grandir, de devenir une meilleure version de soi-même.

La découverte, la clé de l’épanouissement, de l’apprentissage et des opportunités 

Le fait de sortir de sa zone de confort vous permettra d’apprendre énormément de nouvelles choses et notamment sur vous même. C’est dans la découverte que l’on apprend, c’est le principe même de l’apprentissage lorsque l’on est enfant. Gardez votre âme d’enfant et allez découvrir de nouvelles choses. Quitter sa zone de confort apporte une sensation de liberté et d’aventure. Ce qui est plus attractif que la routine, lorsque vous quittez votre zone de confort vous accomplissez de nouvelles choses et choquez ainsi votre esprit, voir votre corps. Le fait d’accomplir de nouvelles choses accroîtra  de manière considérable votre confiance . Par ailleurs, en quittant votre zone de confort, de nouvelles opportunités  s’offriront à vous. Personnellement, si je prend l’exemple du voyage, c’est l’orque je voyage seul qu’il m’arrive le plus d’événements impossibles et que je rencontre le plus de monde.

La vie est trop courte pour se contenter de ce que l’on connais et ce dans quoi on se conforte. 

La zone de performance optimale 

Voyage

Faites le point sur votre vie actuelle, sur votre routine : qu’avez fait de spécial, ou de nouveau, ou cours de  ces 6,12 voir 24 derniers mois ? Personnellement, de mon vécu j’ai compris que j’acquerais autant voir plus d’expérience  en quelques semaines de voyage qu’au cour d’une année passée à laisser couler les semaines et subir la routine. Au delà de la zone de confort se trouve la zone de performance optimale dans laquelle les craintes de quitter la zone de confort se transforme en anxiété ou stress positif. Cette mise en difficulté vous apportera énormément sur le plan personnel : satisfaction, accomplissement et ouverture d’esprit. Ce n’est pas toujours chose facile que de quitter sa zone de confort, mais cela vaut vraiment la peine, croyez moi, ou, mieux encore vérifiez par vous même !

Comment quitter sa zone de confort ? 

Une fois que vous avez compris le concept de zone de confort et les bienfaits que procure de la quitter, il faut agir. 

Sortir de sa zone de confort pour entrer dans sa zone de développement 

La zone de confort, c’est l’espace du “connu” . Ce que l’on fait dans notre zone de confort, c’est ce que l’on maîtrise, qui est rôdé . C’est la zone des habitudes, des automatismes ,comme conduire, une voiture, lire ou se faire un café par exemple, Édouard, qui a un bon niveau d’anglais est dans sa zone de confort lorsqu’il a une conversation mondaine en anglais. . Julie aime le ski et elle se sent dans sa zone de confort lorsqu’elle descend des pistes rouge . Les contours de la zone de confort changent d’une personne à l’autre. Lorsqu’on met un pied en dehors  de la sienne, on atterrit soit dans la zone de développement, soit si on en fait un trop grand pas, dans la zone de panique. La zone de développement, c’est celle du défi atteignable. On besoin de faire un effort et de monter en compétences pour agir, on a des capacités pour relever le défi. Pour Édouard, ingénieur mécanique, participer à une réunion en anglais au travail est dans sa zone de développement car il ne maîtrise pas bien les termes techniques.

Pour Julie faire du hors piste dans la poudreuse ça l’est aussi car elle ne s’y aventure jamais. Au-delà  de la zone de développement, c’est la zone de panique. Celle où l’on a l’impression de perdre totalement le contrôle, de ne plus avoir la capacité d’agir. C’est faire une présentation en anglais devant le grand patron australien pour Édouard, ou descendre un mur incliné à 5 degrés dans un mètre de poudreuse pour Julie. Rester en permanence dans sa zone de confort, c’est stagner. Pour grandir, apprendre et se développer, il faut en sortir et entrer dans la zone de développement, qui est celle où on apprend le mieux et avec le plus de plaisir. Sortir de sa zone de confort est un passage obligé vers le changement :

À un moment donné, il est impératif de se lancer dans l’inconnu et relever de nouveaux défis pour progresser. 

Des changements progressifs aux risques limités 

Soyons réaliste, il n’est pas possible de remettre en question toutes nos valeurs nos raisonnements ou nos avis d’une manière brutale. Après tout, ce sont eux qui sont à la base de notre développement et qui ont influencé  la trajectoire de notre personnalité au fil des années. Sortir de sa zone de confort ne signifie pas renier ce que vous êtes, ce que vous pensez ou ce que vous aimez. C’est se donner les moyens de faire de nouvelles expériences sans se fier aux préjugés qui en découlent. Dans une manière quotidienne, il est alors tout fait possible de développer votre curiosité et d’enrichir votre savoir, sans pour autant   avoir à entrer en conflit avec vitre mode de pensée.

Commencez par des choses simples que vous pourrez effectuer à l’ abri des regards afin de prendre conscience que le fait de sortir de votre zone de confort est une démarche qui doit émaner de vous avant de s’intéresser à ses probables effets sur votre environnement.

Changement progressif

Définissez votre zone de confort 

Prenez conscience des choses que vous faites non pas par envie ou par plaisir, mais par habitudes. Qu’elle sont toutes ces choses que vous faites parce que ça vous rassure de les faire ainsi ? Quelques pistes : vous…

  • Avez beaucoup d’amis mais vous consacrez du temps qu’a certaines personnes  (les mêmes)
  • Faites du sport  mais faites toujours le même entraînement
  • Sortez toujours aux mêmes endroits
  • Cuisinez toujours la même chose lorsque vous recevez
  • Partez tous les étés au même endroit en vacances
  • Empreintez toujours les grands axes par peur de vous aventurer dans les petites rues
  • Et bien plus encore…

Sélectionnez quelques domaines dans lesquels vous souhaitez quitter votre zone de confort 

Je vous conseille d’être sélectif dans un premier temps, car lorsqu’on se fixe des objectifs, mieux vaut commencer petit plus augmenter par la suite ses ambitions puis passez à l’action, le reste s’enchaînera naturellement.

Faite ce que vous avez peur de faire et non ce que vous avez envie de faire 

Avoir peur est tout à fait normal. Nous avons tous peur de faire certaines choses. Chacun de nous a ses doutes, ses craintes et ses appréhensions face à certaines situations le fait de  surmonter ses peurs permet de les dompter et en faire des forces . Beaucoup de nos craintes existent unique dans notre esprit et notre imagination. Si vous avez peur de prendre la parole en public car vous êtes timide . Forcez-vous ! Faites-le de manière réfléchie et préparée ainsi vous serez en confiance pour commencer. Petit à petit vous prendrez le dessus sur vos peurs et sur les obstacles à votre épanouissement.

Sortir de sa zone de confort pour reprendre le contrôle de sa vie 

  • Des expériences plus riches et plus palpitantes
  • Rester motivé   et maintenir la flamme dans son travail, éviter le train-train, la routine et l’ennui qui conduisent au désengagement
  • Booster sa confiance en soi en accumulant les petites victoires, se prouvant à soi-même qu’on est capable de réussir
  • Une bonne capacité à affronter les imprévus et à s’adapté facilement
  • Se découvrir des ressources de sa zone de confort, c’est reprendre le contrôle de sa vie, se placer aux manettes pour devenir la personne que l’on souhaite être

Écoutez des musiques qui ne vous ressemblent pas 

Dîner en famille
L’ éclectisme est une forme d’ouverture d’esprit qui vous permet de sortir de votre zone de confort . Le fait de découvrir du hard rock si vous êtes fan de musique classique ne représente pas une infidélité face à vos valeurs ou à votre for intérieur. Chaque jour, essayez de découvrir de nouveaux morceaux de nouveaux artistes, sans vous demander préalablement si leur style de musique vous convient. J’ai pour cela une technique personnelle très efficace. Rendez-vous sur Deezer,  Spotify  ou Groove Shark   (ou tout autre site permettant d’ écouter de la musique gratuitement) et entrez dans la barre de recherche le premier mot qui vous passe par la tête  (l’anglais est alors recommandé, quoique pas obligatoire) il vous suffira ensuite de commencer une écoute attentive des chansons apparaissant sur la page des résultats.
Vous n’aimez pas un titre ? Passez au suivant jusqu’à réaliser que vous venez de tomber sur une perle. Je fais moi-même cela de manière quasi quotidienne et ai largement développer ma culture musicale et me suis mis à écouter des morceaux pourtant classés dans des genres musicaux que je considérais avant, comme loin de mes valeurs personnelles (le hip hop notamment) . Cette manœuvre aussi simple soit-elle, procure une certaine satisfaction et prépare le terrain de manière à pourvoir sortir de votre zone de confort encore plus concrètement. 
 

Faites de nouvelles expériences culinaires 

Dites non à vos fameuse pâtes au fromage que vous mangez un jour sur deux ! Il est temps de découvrir de  nouvelles saveurs et de mettre un peu d’audace dans votre cuisine. Ouvrez-vous a la nourriture internationale. Pour cela, rien de plus facile. Rendez-vous sur des sites qui proposent des recettes qui diffèrent largement de ce que vous avez l’habitude de manger. Cuisinez et invitez des amis pour rendre ce moment plus convivial. Vous pouvez même planifier une journée ?spéciale de découverte? hebdomadaire afin de vous ouvrir l’esprit à travers vos papilles gustatives. Un autre très bon moyen de sortir de votre zone de confort à travers la cuisine réponse sur la recherche de recettes basées sur des aliments qui vous rebute depuis toujours. J ’ai se week-end mangé le meilleur gratin de chou-fleur  de ma vie, alors que j’avais été traumatisé par ce légume dès ma plus tendre enfance par la cantine de mon école primaire.
 
Une expérience que je vous recommande de vivre ! Ces changements d’habitudes peuvent paraître minimes, voire inutiles . Pourtant, c’est en changeant votre propre perception de ce que vous appréciez en élargissant vos connaissances et expérience, même dans les domaines les moins significatif, que vous parviendrez à plus facilement appréhender l’importance de challenger vos barrières psychologiques et vous ouvrir à l’ inconnu.

Sortez de votre zone de confort et affirmez-vous aux yeux du monde 

La vie en famille

Une fois que vous devez réalisé que le changement n’est pas négatif en soi, vous pourrez commencer à assumer plus facile le regard d’autrui et renforcer votre confiance en vous, au point d’être perçu comme bien plus social qu’auparavant . L’interaction est toujours porteuse de doute et de peurs en ce que notre comportement est évaluer selon des normes définies par notre environnement. Ceci étant établi, rien ne nous empêche de prendre les devants et de vous ériger comme une personne capable d’initier le contact avec les personnes qui vous entourent, mais que vous ne connaissez pas. Pour sortir de votre zone de confort et par la même multiplier les rencontres et renforcer votre aura auprès des autres membres de votre environnement, il vous suffit de vous dévoiler plus que vous ne le faites habituellement.

Commencez simplement par afficher un grand sourire et par dire bonjour  de manière enjouée à chaque personne que vous croiserez. De cette manière, vous démontrerez votre assurance et dégagerez l’impression de correspondre aux attentes de votre environnement. Ceci fait tentez simplement de prendre une part plus importante lors des conversations entre collègues ou camarades, voire de les initier en partageant vos expériences effectuées grâce aux processus décrits  dans notre première  partie. Ne doutez pas du fait que les gens veulent connaître votre avis.  Il apporte bien plus qu’un long silence et à la même valeur que celui d’un autre individu. C’est votre propre appréhension qui vous pousse à le percevoir comme dénué d’intérêt ou d’importance.

Sortez de votre zone de confort en assument vos ambitions 

La réussite personnel fait peur. Elle semble inaccessible, lointaine et découler de la chance plutôt que de la volonté. Cette réflexion est typique d’une personne se cantonnant à penser en termes de sécurité embourbée dans sa zone de confort et refusant toute idée de prendre des risques. Le risque est partant  facteur de stimulation personnelle. C’est lui qui donne tant de satisfaction une foi vaincu . Il est le moteur, le pilier de toute réussite. Un projet ne devient succès que quant il fait face à sa réalité matérielle, quand il est lancé sur le terrain et s’érige face aux difficultés. Sortir de votre zone de confort, c’est prendre des risques. Vous avez envie de changer d’activité ? De vie ? De créer votre valeur ajoutée de vos propres main  ? Pourquoi hésiter ? C’est le moment de vous lancer. Soyez ambitieux essayez ! La réalisation personnelle est le  meilleur outil pour sortir de votre zone de confort.

Je vous parle en connaissance de cause. Il y a encore un an, je cherchais un travail me demandant même si j’était prêt à aller faire la plonge dans un petit restaurant tout près de chez moi… C’était avant que je n’ose. Avant que je ne décide à sortir de ma zone de confort. A risqué de me planter en beauté. La zone de confort, c’est cette petite voix dans notre tête qui vous dit ? non ne fait pas ça, tu vas te ridiculiser??non, c’est trop  risqué ?mais dans les faits, ce n’est qu’une limitation personnelle absurde qui nous empêche de nous épanouir et qu’il faut absolument combattre si nous voulons vivre pleinement notre vie.

Comment sortir de la zone de confort ? 

Sortir de la zone de confort

Pour sortir de la zone de confort il faut croire en soi, travailler dur et savoir se sacrifier il faut donc lutter entre la tension émotionnelle ,qui nous attire vers la zone de confort, et la tension de création, qui désir nous faire sortir et avancer vers l’extérieur. Afin de donner une version à sa vie et pouvoir mettre en place de nouveaux objectifs. Il faut savoir gérer ses peurs et accepter la défaite et la honte. Mais il faut garder confiance en ses objectifs, resté persévérant et positif dans le but d’avoir la joie qui nous pousse à poursuivre nos rêves. Mais si vous avez l’idée ou l’envie de sortir de votre zone de confort, il y a certaines règles a respecter. Enfin de sortir de sa zone de confort, il faut tout d’abord l’ identifier pour pouvoir en sortir progressivement. Le plus facile est de commencer par effectuer les actions quotidiennes mais de façon différentes.

Cela permet d’avoir une autre vision sur des activités pourtant simple et permet de vous habituer à vous confronter à l’inattendu et l’imprévue. Pour voir les choses encore plus lointaines, il est possible de  mettre en place des défis qui vous permettront de dépasser vos limites. Vous pouvez mettre en place le défi que vous voulez du moment que cela permet d’affronter vos peurs et vos limites. Il est important de se remettre en question à la fin de chaque défis et cela vous permettra de faire de nouvelles expériences, d’élargir votre opinion et de vous découvrir  des intérêts divers. Élargir ses compétences vous permettra aussi de renforcer votre confiance en vous et vous pousser encore plus  à sortir de votre  zone de confort . Mais le meilleur moyen de sortir de sa zone de confort   est d’élargir son cercle social. En faisant la connaissance de nouvelles personnes, vous pourrez sortir de votre routine.

Pour cela, préférez des personnes que vous n’avez pas l’habitude de côtoyer. Cela vous permettra de découvrir de nouvelles façons de penser et de vivre. 

Oser sortir de sa zone de confort 

Tout le problème bien sûr , est que sortir de zone de confort comporte un risque inhérent . En osant expérimenter on s’expose à l’échec et à la vulnérabilité. Comme le renard-l’Hermite qui, une fois sa sa coquille devenue trop petite pour lui, se voit obligé d’en changer pour pouvoir grandir  (et éviter de mourir asphyxié) et de se mettre en danger le temps de trouver un nouvel abri. Oser se dépasser fait peur. Pour y arriver il faut apprendre à agir malgré cette peur. Il faut lutter contre son instinct naturel qui nous pousse à résister au changement, et à préférer le connu. Pour vaincre sa peur, agir est la meilleure méthode, mais le docteur en psychologie américaine Susan Jeffers. Si vous avez peur de vous lancer vers vos objectifs, surtout… lancez-vous ! Apprenez à vous dépasser   en prenant le pli de faire régulièrement les choses qui font peur, même si cela n’est pas directement lié à votre objectif. 

Vous pouvez vous “faire la main” sur des défis à faible enjeu avant de monter en puissance. L’importance c’est de prendre l’habitude de sortir de votre zone de confort. Par exemple observez quelqu’un qui vous intimide, expérimentez de nouvelles saveurs, osez dire non, essayez un nouveau passe-temps. Acceptez un nouveau projet plus vous réussirez à vous dépasser, plus vous accumulerez de petites victoires, et plus votre motivation et votre confiance en vous va augmenter. Élaborez également une liste de petits défis qui vont vous permettre d’avancer doucement, progressivement de manière ciblée vers l’objectif. Par exemple, si vous souhaitez commencer par essayer de vous faire inviter comme intervenant dans un webinaire existant, par donner une première vidéo de 30 secondes que vous partageriez sur les réseaux sociaux ou par organiser 15 minutes de questions-réponses.

Confort du canapé

Au début, il est important que les défis restent surmontables ,atteignables. Inutile de placer la barre trop haut ou vous atterrirez dans la zone de panique qui est absolument pas propice à l’apprentissage. Progressivement, votre zone de confort va s’élargir à mesure que vous deviendrez de plus en plus a l’aise et vous pouvez voir de plus en plus grand. Sortir de sa zone de confort peut sembler intimidant mais gardez en tête que vous l’avez sûrement déjà fait à  maintes reprises… et avec succès ! Lorsque vous avez déménagé, que vous avez commencé un nouveau job ou Lorsque vous avez appris a conduire. Souvenez-vous à quel point coordonner vos mouvements penser à regarder dans le rétroviseur tout en mettant le clignotant et en passant une vitesse semblait impossible.

Puisque avec le temps, on intègre ces habitudes qui deviennent des automatismes  et on finit par ne plus y penser. Sortir de sa zone de confort par du principe : avec la pratique et l’assiduité, vous finirez par vous rapprocher de vos objectifs et vous vous surprendrez sûrement à accomplir des choses que vous n’auriez même pas imaginées. Et souvenez-vous : autorisez-vous à retourner  dans votre zone de confort lorsque vous en ressentez le besoin, c’est nécessaire pour recharger ses batteries.

Conclusion 

Pour conclure je dirai que quitter sa zone de confort n’est pas toujours une chose simple la zone de confort porte bien son nom on s’y sent bien. Cependant, lorsqu’on comprend que ce confort est en fait une illusion de sécurité qui a juste pour effet de nous rassurer en limitant nos aspirations nos ambitions et nos possibilités, il est préférable de s’en élargir. Faire cette prise de conscience c’est déjà le début d’un changement. Il reste ensuite à prendre les décisions adéquates et en rapport avec les objectifs et les axes d’améliorations que vous avez défini. Si vous n’avez  rien défini, l’action sera toujours préférable a l’inaction. Enfin passer à l’action vous permettra de vous confronter à des situations difficiles ou inconfortables.

Ces situations sont nécessaires pour décupler la sensation de liberté de satisfaction d’accomplissement et d’estime de soi qui vous aideront à vous élever  dans votre vie. Je me dois de vous avertir : quitter la zone de confort et en percevoir les bienfaits peux devenir addictif !  Ainsi n’oubliez pas que c’est dans la découverte et l’aventure quel’on apprend et que l’on prend plaisir ! 

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils