PEUR ET SENTIMENT DE REJET : COMMENT LES SURNONTER DE MANIERE EFFICACE

Sentiment de rejet

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Peur et  sentiment  de rejet : comment les  surmonter de manière efficace ? 

La plupart des gens ressentent le besoin de trouver leur place parmi les autres. Ne cherchez pas la sécurité chez les autres car c’est  une voie sans issue ; cherchez cette sécurité en vous-même, pas chez les autres ,car le regard, les paroles ou des actes des  autres peuvent facilement être déformés et interprétés à tort comme un rejet même si  en réalité ils ne le sont pas. La peur du rejet est un sentiment qui vous a  sans doute assailli au moins une fois dans votre vie. C’est cette sensation qui vous retient de faire un pas vers l’inconnu, quand bien même vous savez que ce pas pourrais améliorer votre vie. Mais voilà vous êtes ?coincé?à cause de cette crainte presque panique  d’essuyer un ?NON? . Il est important, voire indispensable de surmonter cette peur du rejet. C’est une condition sine qua non pour améliorer positivement votre vie et pour concrétiser vos ambitions même les plus fous .

Jia Jang, jeune entrepreneur s’est donné 100 jours pour vaincre la peur du rejet, une trouille qui le paralysait. Aujourd’hui, célèbre, il raconte ce parcours sur YouTube. Dans des TED et dans un livre à l’épreuve du non. Jeune entrepreneur chinois à la recherche du rêve américain, intelligent, bosseur et obstiné , Jia Jiang a suivie une trajectoire parfaite : travail acharné et apprentissage de l’anglais en un temps record succès universitaire. Débarque aux États-Unis dans les années 2000. Il n’a cessé de bûcher pour ?réussir? il s’est marié, à été engagé dans une grande entreprise. ?J’aurais dû être au comble du bonheur, écrit-il . Mais la vérité, c’était que je n’avait jamais été aussi déprimé. Mon malheur, cependant, n’était pas d’ordre personnel mais professionnel?se résume en quelques mots : Jia Jiang est à l’étroit parce qu’il ne prend pas de  risques ?professionnels) . Son rêve serait devenir une sorte  de Bill Gates  (dont il garde la photo près de lui ) .

A la veille d’avoir un bébé la peur de l’insécurité l’empêche de se lancer. Enfin, pas tout à fait… En réalité, c’est surtout la peur du rejet qui le retient. 

Peur et sentiment de rejet : définition 

La peur est un  sentiment d’inquiétude, d’anxiété, une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger ou d’une menace. Cette peur va conditionner certaines actes ou certaines réactions lorsque la situation se présentera. Pour lutter contre ces craintes un coach de vie est souvent indispensable car il permet d’organiser vos efforts et surtout de les coordonner . Le sentiment de rejet est une forme d’exclusion délibérée d’un individu d’une relation interpersonnelle ou d’une relation sociale. Ce sentiment intervient lorsqu’une personne se fait différente des autres et pas appréciée par ces derniers à cause de cette différence. La peur du rejet est un sentiment profond et douloureux qui pousse un individu à se renfermer sur lui-même par peur de ne pas plaire, d’être différent ou tout simplement par manque d’amour de soi.

En effet, se faire critiquer juger est quelque chose qui est insupportable pour la personne qui vit avec la constante peur du rejet. 

Le rejet : pourquoi suis-je victime de cette peur ? 

Cette peur du rejet vient du fait que nous souhaitons tous être appréciés des gens qui nous entourent. Mais elle peut aussi survenir parce que l’on a été détruit par quelqu’un d’autre ou que l’on a été victime de violence psychologique. Chaque être humain apprécie le fait d’être aimé bien que nous ayons du mal à aimer tout le monde. De plus, pour certain(e)s ,il est très difficile de s’ouvrir aux autres et à envisager de nouvelles rencontres à cause de la peur et des a priori que peuvent donner les autres sur leur personne.

Acceptez la peur du rejet 

Il est important de déterminer si vous êtes en train de vivre le rejet ou si c’est une idée provenant de votre esprit.

  • Demandez-vous, qui a peur ?
  • Comment savez-vous que vous avez peur ?
  • Avez-vous un sentiment présent ou une idée à propos d’un sentiment vécu ou que vous pouvez vivre ?
Si c’est présent, alors votre sentiment est votre vérité, mais si c’est une idée  (vécu ou à vivre) alors cela n’est pas une vérité. Ainsi quand vous êtes en train de vivre le rejet quand quelqu’un vient de vous rejeté, alors il n y a pas de peur, car votre sentiment est une profonde tristesse . Vous êtes triste d’avoir perdu quelqu’un de cher. La peur est une idée que vous formez dans votre esprit à propos de quelque chose qui vous a fait mal. Que vous connaissez en expérience ou que les autres nous ont fait connaître, sans l’expérimenter vous-même même. Par conséquent, c’est en acceptant que vous avez peur d’être rejeté que vous pouvez guérir de vos inquiétudes, accepter veut dire ne pas réagir en niant ou en fuyant cela sans comprendre consciemment qui a créé votre peur. Lorsque vous êtes bien avec quelqu’un, que vous l’aimez, avez-vous envie de  le connaître, avez envie de vous en éloigner de le fuir  ? En fait, votre intention est d’être avec cette personne que vous aimez.
Alors pourquoi nier et fuir qui vous êtes, fuir votre peur ? Reproduire les mêmes expériences dans votre vie.

Savoir de quoi vous avez vraiment peur 

Savoir de quoi vous avez peur

L’autre méthode pour vaincre la peur du rejet, c’est d’abord de comprendre l’origine et la manifestation de cette crainte : de quoi Avez-vous vraiment peur ? Est-ce qu’il s’agit d’une expérience passée que vous ne souhaitez plus revivre ? Ou alors il s’agit d’une simple idée que vous vous vous faites ? Êtes-vous entrain de vivre ou peur ? Ou alors est-ce que vous anticipez ? Comment vous vous êtes rendu compte que vous avez peur ? Savoir précisément l’origine de votre sentiment négatif est indispensable pour en guérir, il peut donc s’agir de l’appréhension. Mais une chose est sûre : c’est votre réalité. Vous devez l’ accepter pour pouvoir trouvée une solution de sortie.

Se confronter à sa peur 

Heureusement ,dans le rôle de la fée  (n’oubliez pas que nous sommes aux États-Unis), Tracy son épouse, intervient. ? démissionne et je te donne six mois, pour monter ton entreprise?. Le premier refus d’un investisseur lui fait prendre conscience qu’il faut prendre son problème à bras-le-corps. Sans le savoir, Jia Jiang met en place une méthode comportementaliste, il se donne 100 jours pour parvenir à vaincre sa peur du rejet. Le meilleur moyen : se confronter chaque jours à des situations qui le mettent en situation d’essuyer des refus. Il commence par demander à un connu de lui prêter 100 dollars, puis augmente la difficulté  (refus) en une sorte de ?mithridatisation? contre le ?NON?. Le jour où il obtient gratuitement des beignets sur mesure en forme d’anneaux Olympiques (!), c’est la célébrité : les vue sur YouTube explosent et Jia Jiang devient une vedette, il prend confiance en lui et poursuit sa route vers la réussite, écrit des livres, parcours le pays en donnant des conférences TED…

Surtout, s’aperçoit à quel point cette peur du rejet est au cœur de nos échecs. A tort puisque son expérience des 100 jours lui a apporté plus d’accords que de refus !

Ne plus fuir la réalité 

Parce que vous avez peur du rejet vous avez tendance à faire et à éviter toute situation compliquée . En réalité, vous ne faites que reculer l’inévitable et la fuite n’est pas la meilleure solution. Lorsque vous sentez un sentiment négatif vous envahir ,il ne faut pas vous replier. Ce n’est certainement pas le moment de vous isoler, car cela ne ferait qu’amplifier votre stress et augmenter même de l’anxiété. De même, ne vous voilez pas la face. Si une situation est réellement difficile, vous devez l’affronter. Et s’il s’agit d’une situation qui n’existe pas encore, il n’est vraiment pas nécessaire de vous morfondre . Profitez en plutôt pour savourer ce moment présent, le future n’existe pas encore, préoccupez-vous du présent. Faite des choses qui vous font plaisir, surtout s’il s’agit de quelque chose sur lequel vous n’avez aucune emprise, n’y réfléchissez outre mesure.

Relaxez-vous et appréciez chaque instant. Attention, cela ne veut pas dire que vous fuyez votre problème, vous évitez juste d’envenimer les choses et de souffrir inutilement.

Comment prendre de l’assurance et oser 

Comment prendre de l’assurance

Le rejet fait partie de nous, c’est une réaction humaine face à l’inconnu, la surprise, la peur  (les enfants rejettent ce qu’ils ne connaissent pas) . Avant de battre en retraite face au non, demandons pourquoi à notre interlocuteur. Connaître les raisons du refus qui peut-être justifiées peut nous aider à améliorer notre idée notre comportement. Servons-nous du rejet comme d’un outil pour persévérer. Si nous tenons vraiment à notre projet à notre idée à notre désir, poursuivons jusqu’a à obtenir gain de cause. Pour cela analysons les motivations du refus et étudions ce qui peut-être modifié. Souvenons-nous que le rejet n’est pas une condition : si nous sommes persuadés de la valeur de notre démarche, nous pouvons poursuivre aussi longtemps que nécessaire. Enfin ne nous privons pas de liberté de demander par peur du ?NON? Du jugement. La sagesse populaire est pleine de proverbes auxquels nous pouvons réfléchir :

? la fortune  sourit aux audacieux?,? on ne dit ? NON?qu’à celui  qui demande?… autrement dit si nous n’osons pas, nous ne risquons pas le rejet mais nous ne risquons pas non plus le succès…

Comprendre votre habitude de juger 

Une des plus tristes habitudes que nous avons dans la vie est celle de porter des jugements et que ceux instruits riches, au pouvoir, ou populaires ,ont toujours raisons. Comment pouvons-nous évoluer dans l’expression de la liberté et la joie quand nous devons obéir aux autres afin de satisfaire leur égo de pouvoir de contrôle ? Comprendre est justement le contraire de cela. C’est par l’absence de choix, que nous créons des conditionnements et ensuite nos habitudes à croire sans aucune possibilité de comprendre autre chose. Notre société nous à éduqués à nous dire quoi faire ou ne pas faire, et si on fait des erreurs ,alors nous sommes coupables, et ainsi être condamné. Cela ne fait que de se détester sans possibilité de faire un nouveau choix. N’avez-vous jamais senti ce malaise de vous faire dire que ce n’est pas bien, pas correct, pas comme il faut de faire cela ?

Comprendre votre habitude de vouloir être aimé 

En vérité, le fait de se détester de ne pas être à la hauteur selon les autres provoque une dangereuse habitude de rechercher notre amour de soi, votre estime de soi au travers l’amour des autres. Si vous observez ce qui se passe, presque tous les gens veulent être reconnus, être appréciés donc être animés par les autres. Plus nombreux sont les gens qui les reconnaissent, plus ils se croient dignes d’être aimés et ainsi pouvoir aimer. Parce que les gens se détestes  (par la culpabilité des autres) au plus profond de leur âme depuis leur enfance, alors par réaction, ils cherchent des moyens à faire pour être aimés et ainsi croire que cela est l’amour. Ils le croient tous, car tous vivent ainsi . Jadis, tout le monde pensait que la terre était plate ! Quand des masses de gens croient en quelque chose, alors cela produit une “fausse certitude” et en suite de la connaissance pour finalement se donner raison.

Comprendre la peur du rejet 

Comprendre la peur du rejet

Imaginez la grande peur de vous faire rejeter par quelqu’un qui vous aime ! Imaginez combien il est difficile de vivre le rejet ! Des gens se suicident par rejet, des gens se meurent d’envie pour se faire aimer des autres. Que cette personne vous aime ou non, cela n’a aucune importance, car ce qui vous intéresse est de recevoir votre satisfaction. Quand vous êtes satisfait, alors vous croyez que cela est l’amour. Pour vous protéger du rejet, alors vous croyez imposer des conditions afin de retenir l’autre. L’amour ne fera jamais cette chose-là mais vous semblez impuissant à vivre différemment. Par conséquent, les gens vivent en ayant besoin d’amour. Ils vivent dans la dépendance des autres ils nient cette observation.

Comprendre le besoin d’amour 

Une personne qui s’aime vraiment et est consciente de cela, n’à pas besoin de l’amour des autres. Son bonheur, son estime, sa joie ne dépendent pas de personne. Cela ne signifie pas qu’elle ne veut pas être aimée. Cela signifie qu’elle n’a pas besoin de l’amour des autres. Elle préfère être aimée. Le désir est une présence et le besoin est une obligation sans choix . L’un lance la création libre tandis que l’autre empêche la création libre. Les gens s’aiment au travers les autres. Cela n’est pas l’amour mais l’absence d’amour. Vous avez oublier de vous aimer d’abord. Par conséquent, qui pourrait vous aimer si vous n’êtes pas conscient de vous aimer d’abord ? Comment s’aimer soi-même en l’absence de son contraire, en l’absence de son choix ? 

Soyez conscient que vous pouvez choisir 

Vous ne pouvez pas vous obliger à vous aimer, car cela est impossible. Par contre, vous pouvez avoir oublier de vous aimer en étant conditionné à vouloir vous faire aimer à avoir besoin de l’amour des autres. Cela a produit en vous, la peur du rejet la peur de ne pas être aimé. C’est l’habitude profonde et inconsciente que nous tous avons, cela fait parfois partie du processus de la vie. La peur est le contraire de l’amour. Le grand est le contraire du petit, le noir est le contraire du blanc, le mal est le contraire du bien. Sans le petit, jamais nous serait possible de connaître le grand. Mais en jugeant le petit alors nous oublions son existence et ainsi ne pas connaître ce qui est grand. De ne pas avoir le choix entre le petit et le grand. En l’absence de choix aucune choix n’est possible ni de connaissance comprenez vous cela ?

Ainsi, c’est en acceptant le petit que le grand entre en existence dans notre conscience sans l’aide de personne, c’est en comprenant qui vous n’êtes pas, que vous pouvez avoir la possibilité de vous connaître de vous aimer. C’est acceptant et en comprenant la peur du rejet, la peur de ne pas être aimer que vous pouvez faire entrer dans votre conscience l’état d’être contraire et ainsi avoir un choix conscient, une possibilité de choix le sens que vous désirez  vivre concernant la peur du rejet.

Ce que l’amour n’est pas 

Ainsi, votre meilleur, votre seule solution pour ne pas vivre le rejet est de vous aimer en toute conscience sans besoin de l’amour de l’autre. Et personne au monde ne peut vous dire ” comment vous aimer ” voilà le secret. Car si je vous le dis  si je vous dis des solutions, plus cela n’est pas un choix libre, mais quelque chose vient de l’extérieur de vous. C’est un choix imposé qui parait libre ! Avez-vous remarqué que à chaque fois où vous aviez trouver une idée une solution par vous-même, vous avez instinctivement envie de vous mettre en action sans aucune peur ? Et sentir la joie la liberté et l’estime de soi de l’avenir réalisée ?

Ne pas vous apitoyer sur votre sort 

Ne pas vous apitoyer sur votre sort

La peur du rejet est généralement associée à une autre personne qui vous impressionne, il ne faut surtout pas q’une entité extérieur ait de l’emprise sur vous. C’est important de ne pas se poser en victime, mais d’apprendre à  réagir de la meilleur manière face à une situation qui semble compliquée. Vous devez être la source du changement dans votre vie. Gandhi disait d’ailleurs : ? soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ? cessez donc d’avoir constamment peur : non seulement peur d’être rejeté mais également peur de ne pas être à la hauteur, d’être mal compris d’être jugé ou encore de prendre la mauvaise décision. Tout cela ne fait que vous bloquer dans une position qui n’est pas avantageuse pour vous. Agissez plutôt de manière à booster votre confiance en vous éloignera automatiquement les situations qui vous occasionne du stress.  Si besoin est, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un thérapeute pour travailler sur votre estime de soi

Ne pas être trop susceptible 

Dans la vie vous essuierez de nombreuses critiques. Cela est inévitable . Vous devez apprendre à ne pas prendre systématiquement les choses au premier degré et vous sentir vexé à la moindre remarque. Dites-vous bien que tout un chacun peu avoir sa propre opinion et ne sera pas toujours d’accord avec vous. Les opinions peuvent diverger et cela ne veut aucunement dire que c’est contre vous que quelqu’un vous en veut.  Lorsque vous discutez avec quelqu’un soyez un peu observateur. Si vous pensez que votre interlocuteur est agressif, il s’agit peut-être finalement d’une impression. Il est possible que celui-ci extériorise ses propres blessures. De votre côté, vous ne devez pas anticiper ses affirmations sans bronché : ayez le courage de vos options. Ayez l’audace d’exprimer votre point de vue et de prendre position. Au lieu de prendre ce type d’attitude comme un rejet, considérez-le comme une occasion de vous exprimer . Surtout ne fuyez pas le fait d’affronter la situation boostera votre ego tout en vous évitant de vous sentir frustré. 

Arrêtez de juger les autres 

Autant vous ne devez pas vous sentir agressé par les autres, autant vous ne devez pas juger systématiquement la personne qui se trouve en face de vous. Même si vous ne devez pas toujours pensez que vous avez tort, vous ne devez pas non plus agir comme si vous avez toujours raison. Ne portez pas de jugement sur votre interlocuteur sans avoir pris le temps de mieux le connaître. Vous ne devez alors pas vous sentir ni inférieur ni supérieur par rapport à votre interlocuteur sans avoir pris le temps de mieux le connaître. Au contraire, vous devez vous dire que vous êtes sur le même pied de d’égalité. Il vous appartient ensuite d’être pleinement acteur de la conversation, d’observer comment les choses évoluent pour tirer les meilleurs conclusions et agir/réagir en conséquence. Lorsque vous parlez lorsque vous agissez, faites le en ayant pleinement conscience que vous êtes en train de faire la bonne chose.

Si vous parlez ou agissez avec ne serait-ce qu’une pointe de remords ou de culpabilité, vous êtes sans doute sur la mauvaise voie. Et c’est ici maintenant et tout de suite que vous devez agir selon votre conscience sans à priori,sans préjugés. 

Partager l’amour 

Partager l’amour

Tout le monde a besoin d’aimer, mais il ne faut pas que cela devienne une addiction malsaine. Autant vous pouvez ressentir un désir d’être aimé par l’autre, autant l’autre peut ressentir cette envie, cette même reconnaissance. Au lieu de toujours attendre de l’autre qu’il vienne vers vous et vous prodigue l’amour dont vous pensez avoir besoin, vous pouvez également faire le pas vers lui d’ailleurs, il est tout à fait possible que votre interlocuteur ressente la même peur de rejet. Il peut s’avérer judicieux d’agir envers autrui de la manière dont vous souhaitez que l’on agisse envers vous. En partageant l’amour, vous devenez l’initiateur d’un véritable cercle vertueux donc vous profiterez pleinement. Sachez donc une chose : il vous est impossible de perdre quelque chose que vous avez partagé puisque vous êtes le propriétaire. En même temps, vous aurez beaucoup moins peur d’être rejeter.

Prendre les choses du bon côté 

Dans la vie, vous n’obtiendrez pas toujours ce que vous voulez. Au fil du temps vous comprenez bien vite que vous êtes destiné à quelque chose d’encore plus grandiose. Ainsi si vous n’avez pas été retenu par un nouveau travail ou par une promotion, ne soyez pas pessimiste. Dites-vous qu’une meilleur opportunité viendra rapidement s’offrir à vous. Si une personne vous à rejetée dites-vous que quelqu’un d’autre plus intéressant va croiser votre route et que ce n’est que partie remise. Il est important que vous laissiez votre orgueil de côté tout en restant toutefois toujours réaliste. Par ailleurs, vous devez-vous dire que chaque situation constitue une expérience et une occasion de grandir. Des épreuves ne manquent jamais de survenir dans la vie. Au lieu de se sentir lésé, dites-vous que vous avez vécu une expérience enrichissante . C’est le genre de situation qui vous permet de gagner en caractère et pour renforcer votre personnalité et votre estime de soi.

Restez toujours optimiste, vous constaterez bien vite que vous découvrez toujours de nouvelles opportunités lorsque vous optez une attitude ouvert et ambitieuse. Attention, vous ne devez pas non plus perdre de vue le fait que vous vivez en société. Parfois les autres constituent un véritable frein à votre épanouissement. Lorsque vous vous rendez compte que votre entourage porte atteinte à votre intégrité émotionnelle , il serait plus probablement plus bénéfique de vous éloigner des personnes ?toxiques?. Il y va de votre bien-être.

Exploiter le rejet à votre avantage 

Pourquoi le rejet ne doit surtout pas vous faire peur ? Parce qu’une situation de rejet peut très bien être  exploitée à votre avantage. Il peut en effet s’agir d’un signal d’alarme qui vous encourage à apporter des changements positifs à votre vie. Partez du principe que rien n’arrive jamais au hasard dans la vie parfois le rejet est la conséquence d’une attitude inapproprié de votre part. Pensez par exemple à un entretien où le candidat ne se montre pas particulièrement motivé. Ou alors il n’est pas suffisamment concentré. Résultat : il se fait recaler. Le rejet est somme toute compréhensible. Dans  ce cas de figure. Il s’agit d’un indicateur très important qui vous incite à apporter des changements dans votre façon d ‘être. Un refus peut aussi être bénéfique et vous informe sur d’éventuels défauts ou lacune de votre part . La leçon à tirer est simple : chaque chose qui se produit dans votre vie n’est jamais le fruit du hasard.

Exploiter le rejet à votre avantage

Et ce n’est pas forcément la faute des autres, comme on a souvent tendance à croire. Attention, cela ne veut pas dire que vous allez adopté une attitude défaitiste. Il s’agit simplement de faire de l’autocritique pour s’améliorer encore toujours et devenir la meilleure version de vous-même. 

Apprendre à dire non ! 

D’une manière générale, les personne qui on peur du rejet se montrent toujours excessivement gentille avenante envers les autres. À partir d’aujourd’hui, apprenez à dire non vous n’êtes pas obligé de dire oui à toutes les sollicitations dont vous faites l’objet. Et surtout, vous n’avez pas à accepter si vous n’en avez pas envie. Cela ne fait qu’engendrer de la frustration inutile . Part ailleurs vous avez ensuite la possibilité de passer à autre chose au lieu d’être coincé dans une situation qui vous stress. Apprenez donc à vous faire plaisir et à penser à votre propre personne.

Quelques conseils à adopter au quotidien 

  • Cultivez la confiance en vous en établissant la liste de vos atouts  (n’hésitez pas à solliciter votre entourage pour rallonger au maximum la liste). Avoir de l’estime pour vous-même est un moyen efficace de vous protéger de la peur du rejet ;
  • N’ayez pas peur des critiques personne n’est à l’abri. Lorsque vous en faites l’objet, cela implique que vous faites quelque chose qui a de l’importance et qui attire l’attention ;
  • Considérerez les critiques comme des moyens de changer positivement, d’améliorer votre personnalité et votre façon d’agir ;
  • Ne prenez compte que des critiques constructives qui vous aident à grandir en tant que personne. Si tel n’est pas le cas, ne les écoutez même pas. Dans tous les cas, restez loin des personnes toxiques et négatives ;
  • Ne tenez compte que des critiques émanant d’une personne pour qui vous avez du respect. S’il s’agit d’une personne novice, qui ne connaît rien à rien, elle ne mérite pas que vous lui accordiez une quelconque attention;
  • Dites-vous également que les personnes qui critiquent sans cesse manquent en fait de confiance en elle-mêmes ;
  • Soyez fier de qui vous êtes et de ce que vous réalisez. N’attendez pas que les autres vous fassent des compliments pour reconnaître votre vraie valeur ;
  • Ne vous mettez pas en concurrence avec les autres, il est inutile de vous comparer sans cesse aux autres. Pensez plutôt à vos réalisations du passé et faites-en sorte de faire toujours mieux et d’évoluer dans votre cheminement propre ;
  • Arrêtez d’avoir peur de ce que les autres peuvent penser de vous. Cessez également d’imaginer ce qui se dit sur vous derrière votre dos. D’ailleurs lorsque une personne parle de vous, c’est bien souvent parce qu’elle vous envie ;

Vaincre la peur du rejet des autres en s’ouvrant à eux 

Vaincre la peur du rejet

Avoir peur du rejet des autres est quelque chose d’handicapant qui fait que vous avez tendance à vous enfermer à ne pas vous ouvrir au monde et à des gens qui peuvent vous procurer de la joie et du bonheur. Vous allez donc devoir changer d’état d’esprit et prendre conscience que tout le monde ne pratique pas le chantage affectif ! Rester chez soi à se morfondre est la pire des solutions ! Il faut que vous dépassiez votre peur du rejet et que vous repreniez goût à la vie . Cessez d’avoir peur des autres en apprenant à les connaître réellement plutôt qu’en imaginant ce qu’il sont et leur comportement.

Sortez, voyez vos proches, peut-être qu’a un moment, donné vous devez aller vers quelqu’un qui vous hante. À force de vous y confronter et de dépasser votre peur, vous risquez de complètement l’oublier, pour vivre une vie plus équilibrée .

Du courage

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils