Comment surmonter sa solitude ?

Comment surmonter sa solitude ?  

Surmonter sa solitude : Comment surmonter la solitude ? En fait, la solitude et l’isolement sont des sentiments que tu pourrais ressentir si tu te sens déconnecté de toi-même et à l’écart des autres. C’est parfois naturel de se sentir seul, isolé et à la dérive, mais si ces sentiments persistent, ils peuvent devenir malsains. Pour combattre la solitude, il ne faut pas seulement multiplier les initiatives pour sortir de l’isolement, il faut également changer d’état d’esprit et adopter de nouveaux comportements. Les gens se sentent seuls pour de nombreuses raisons, y compris parce qu’ils ont du mal à maintenir une vie sociale et parce qu’ils s’isolent intentionnellement. Certaines personnes pourraient même se sentir seules lorsqu’elles sont entourées d’autres personnes parce qu’elles ne ressentent pas de connexions importantes avec ces personnes . Tout le monde ressent de la solitude à un moment ou à un autre, mais ce n’est jamais agréable. Il est possible de gérer sa solitude de nombreuses façons, y compris en rencontrant d’autres personnes, en apprenant à apprécier les moments passés seul et en se reconnectant avec les membres de sa famille.Une vie relationnelle satisfaisante est l’un des principaux facteurs de notre épanouissement personnel.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

De nombreuses études ont montré qu’être entouré, pouvoir échanger et partager avait un impact positif aussi bien sur notre santé psychique que notre santé physique. Dans notre monde hyperconnecté, la solitude aurait dû perdre du terrain à mesure que les moyens de communiquer se diversifiaient et se perfectionnaient. Ce n’est pas malheureusement pas le cas. Cinq millions de Français de plus de 18 ans souffrent de la solitude, soit 12% de la population. Un phénomène qui va s’accentuant (+ 1 million par rapport à 2010) et qui pour la première fois touche les 18-29 ans, jusque-là épargnés. Ils sont désormais 6% à se sentir seuls (Source : Rapport de la Fondation de France sur les solitudes, juin 2013). L’Américaine Gretchen Rubin, spécialisée dans le bonheur et auteure de plusieurs livres sur le sujet, considère la solitude comme l’un des principaux obstacles au bonheur. Elle qualifie même de « défi majeur » le combat contre ce fléau contemporain. Pour Anne-Laure Martin, psychologue et psychothérapeute, « la solitude n’est pas une fatalité, même si elle dépend en partie de conditions matérielles et environnementales, elle est aussi affaire de positionnement et de comportement. »

Pour adopter le bon état d’esprit, il est à la fois nécessaire de prendre conscience de ses manques et besoins que d’amorcer le changement par petites touches au quotidien.

Identifiez les raisons qui vous amènent à vous sentir seul

Identifiez les raisons qui vous amènent à vous sentir seul

Pour pouvoir faire des changements qui vont vraiment vous aider, vous devez prendre un peu de temps pour comprendre pourquoi vous vous sentez seul . Par exemple, vous pourriez vous sentir seul parce que vous n’avez pas suffisamment d’amis, c’est pourquoi vous sortez et vous vous faites de nouveau amis. Vous pourriez toujours vous sentir seul après vous être fait de nouveaux amis si votre sentiment de solitude est le résultat d’un trop grand nombre d’amis et d’un manque de connexions sincères. Posez-vous les questions suivantes pour vous aider à déterminer la raison de votre sentiment de solitude.

  • À quel moment vous sentez-vous le plus seul ?
  • Certaines personnes vous font-elles vous sentir encore plus seul lorsque vous êtes avec elles ?
  • Depuis combien de temps ressentez-vous cette solitude ?
  • Que voulez-vous faire lorsque vous vous sentez seul ?

Tenez un journal pour suivre vos pensées et vos sentiments

Le journal peut vous aider à mieux comprendre vos sentiments de solitude et c’est aussi une excellente façon de vous détendre . Pour commencer avec votre journal, choisissez un endroit confortable et donnez-vous au moins 20 minutes par jour pour écrire. Vous pouvez commencer en écrivant à propos de ce que vous avez ressenti ou de ce que vous avez pensé et vous pouvez utiliser des débuts de phrases toutes faites. Voici des exemples.

  • Je me sens seul lorsque
  • Je me sens seul parce que

Quand avez-vous commencé à vous sentir seul ? Depuis combien de temps ressentez-vous cette solitude  ?

Interrogez-vous sur vos besoins

 Il est important de hiérarchiser ses besoins et ses manques pour ne pas se tromper de priorité. Votre sentiment de solitude est-il lié à la perte de liens sociaux (chômage, déménagement, maladie) ou bien fait-il suite à une rupture amoureuse ou familiale ? L’important est d’identifier le besoin ou le manque le plus important et le plus pénible pour vous. Cette identification vous permettra de mieux cibler votre  priorité et donc d’y voir plus clair dans vos attentes. Elle vous permettra également de ne pas penser votre solitude « en bloc » ce qui génère un sentiment d’impuissance qui étouffe toutes les velléités de mettre en œuvre le changement pourtant souhaité.

Prenez soin de vous

L’isolement et le repli sur soi non volontaires sont des facteurs de dépression et d’altération de l’estime de soi. Plus on se sent exclu, moins on s’attribue de valeur personnelle et moins on se traite bien. Il est donc essentiel de recommencer à prendre soin de soi physiquement et émotionnellement avant de renouer avec les autres. Soignez votre apparence physique, pratiquez des activités physiques, sportives ou artistiques. Faites la liste de ce qui pourrait vous procurer du bien-être au quotidien. Et surtout, privilégiez les petits plaisirs, ceux que vous négligez au prétexte que « de toute façon, ce n’est pas ça qui changera votre vie ». Enfin, prenez le temps de lister vos compétences et talents divers (des plus petits aux plus importants) et relisez régulièrement votre liste pour rebooster votre confiance en vous.

Prenez soin de vous

Faites de la méditation

Certaines recherches suggèrent que la méditation peut apaiser les sentiments associés à la solitude et à la dépression  . La méditation est aussi une excellente façon de mieux comprendre votre sentiment de solitude et de commencer à comprendre d’où il vient. L’apprentissage de la méditation prend du temps, de la pratique et nécessite un enseignement, c’est pourquoi il vaudrait mieux que vous trouviez des cours de méditation. Si vous ne trouvez pas de cours dans votre région, vous pouvez aussi acheter des cours en ligne ou sur CD qui peuvent vous aider à méditer . Pour vous lancer dans la méditation, trouvez un endroit calme et mettez-vous à l’aise. Vous pouvez vous assoir sur une chaise ou sur un coussin posé sur le sol en croisant les jambes. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Pendant que vous vous concentrez sur votre respiration, essayez de ne pas vous laisser distraire par vos pensées. Laissez-les simplement se produire et disparaitre. Sans ouvrir les yeux, observez le monde autour de vous. Faites attention aussi à ce que vous ressentez. Qu’entendez-vous ? Que sentez-vous ? Que ressentez-vous, autant physiquement qu’émotionnellement  ?

Envisagez de discuter avec un thérapeute de ce que vous ressentez

Il pourrait être difficile de comprendre pourquoi vous vous sentez seul et de savoir comment dépasser ses sentiments. Un professionnel certifié peut vous aider à comprendre et à faire un travail sur votre sentiment de solitude. Votre sentiment de solitude pourrait indiquer que vous êtes déprimé ou que vous avez un autre trouble psychologique sous-jacent. Il pourrait être utile de discuter avec un thérapeute pour comprendre ce qu’il se passe et pour décider de la meilleure solution.

« Si vous voulez connaitre les raisons de votre solitude, adressez-vous à un spécialiste de la santé mentale. Vous pouvez adhérer à un club, rencontrer de nouvelles personnes ou dresser une liste des personnes de votre entourage, et leur tendre la main. Mais, si cette démarche ne donne pas de résultat, et que vous vous sentez coincé(e), un thérapeute peut vous aider à faire le point sur vos pensées et vos sentiments. »

Rendez-vous compte que vous n’êtes pas seul

Le sentiment de solitude fait partie de la nature humaine, mais il peut vous faire sentir comme si vous n’étiez pas normal. Contactez un ami ou un membre de votre famille et discutez de ce que vous ressentez avec cette personne. Pendant que vous discutez de ce que vous ressentez avec cette personne, vous pouvez aussi lui demander si elle a déjà ressenti la même chose. Vous arriverez à comprendre que vous n’êtes pas seul en contactant quelqu’un et en partageant votre expérience  . Dites-lui par exemple que, ces derniers temps, vous vous êtes senti seul et que vous voudriez savoir si cette personne a déjà ressenti la même chose. Si vous n’avez pas d’amis ou de membres de votre famille avec qui discuter, contactez un professeur, un conseiller ou un prêtre .

Rendez-vous compte que vous n'êtes pas seul

Combattez la négativité

Les chercheurs ont constaté que le sentiment de solitude et d’isolement rendait les gens plus négatifs et plus critiques. Deux dispositions qui ne favorisent pas l’ouverture relationnelle. Commencez par identifier les moments où vos croyances pessimistes ou vos jugements trop critiques prennent le pas sur votre bienveillance et votre confiance dans la vie et dans les autres. Puis, pour chacune de ces croyances ou constats négatifs, faites-vous l’avocat du diable en vous efforçant de trouver un ou deux arguments qui viennent les contredire. Essayez ensuite de pratiquer un exercice de gratitude à la fin de chaque journée. Repassez-vous le film du jour et repérez tous les petits moments qui ont été faciles, agréables ou enrichissants. Attardez-vous sur chacun d’eux en les revivant et remerciez. Vous pouvez aussi noter tous les jours sur un carnet trois de ces événements positifs. Au fil du temps, le regard que vous poserez sur le monde et les autres sera plus bienveillant. Votre envie de prendre votre place dans un monde moins hostile vous fera alors aller vers les autres plus facilement.

Reliez-vous

L’un des pièges de l’isolement et du sentiment de solitude est de négliger les petits liens du quotidien. Il faut garder à l’esprit qu’une vie relationnelle et sociale est tissée de mille et un petits fils différents. Portez-vous volontaire pour nourrir tous les jours les échanges que votre journée vous offre : avec vos collègues, les commerçants que vous fréquentez, vos voisins. Déjeunez avec vos collègues plus souvent si vous ne le faites pas. Rejoignez un groupe d’activité (marche, lecture, méditation), une association de quartier (parents d’élèves, culture…). Vous pouvez également essayer de retrouver par Internet des anciens copains ou amis de lycée ou de l’université, voire des membres de votre famille.

Allez de l’avant

Au lieu de ressasser en permanence vos sentiments de solitude, faites des activités qui vous permettent de l’oublier. Allez vous promener, faites du vélo ou lisez un livre. Explorez de nouvelles activités ou de nouveaux passetemps et n’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses. Ce genre d’expériences vous donnent des bases à propos desquelles vous pouvez discuter pendant des situations de socialisation (lorsque vous discutez avec d’autres personnes) et vous pourrez alors avoir des conversations qui vont éveiller la curiosité des autres  . Occupez-vous. Le temps à ne rien faire laisse s’immiscer le sentiment de solitude. Jetez-vous à corps perdu dans votre travail ou vos passetemps.

Participez à des activités sociales seul

 Si vous n’arrivez pas à trouver tout le temps quelqu’un avec qui vous pouvez sortir, cela ne devrait pas vous empêcher de sortir et de vous amuser. Par exemple, si vous voulez sortir pour aller diner ou pour aller voir un film, alors invitez-vous au cinéma ou dans un restaurant. Bien qu’il puisse sembler bizarre au début de faire des activités seul que vous faites généralement avec quelqu’un d’autre, ne vous en privez pas. Il n’est pas bizarre de vous retrouver seul et de faire ce que vous voulez ! Une fois que vous vous souvenez pourquoi vous faisiez ces activités auparavant, vous pouvez profiter de nouveau de cette activité. Prenez un livre, un magazine ou un journal avec vous lorsque vous sortez diner ou prendre un café seul, pour vous occuper au lieu de discuter avec quelqu’un d’autre. Gardez à l’esprit que les gens sortent seuls, intentionnellement, pour passer du temps à s’occuper d’eux-mêmes. Les gens ne vont pas tous vous regarder et croire que vous n’avez pas d’amis.

Vous allez peut-être avoir besoin d’un peu de temps pour vous habituer à sortir seul. N’abandonnez pas si vous vous êtes senti un peu bizarre lors des premiers essais.

Envisagez d’avoir un animal domestique

Envisagez d'avoir un animal domestique

Si vous avez vraiment du mal avec la solitude, envisagez d’adopter un chien ou un chat dans un refuge pour animaux. Les animaux domestiques ont accompagné les hommes depuis des siècles pour une bonne raison et vous vous sentirez récompensé lorsque vous arriverez à gagner la confiance et l’affection de votre animal. Soyez un propriétaire responsable. Assurez-vous que votre animal est castré et ne décidez de faire entrer un animal dans votre vie que si vous êtes préparé à vous en occuper au quotidien.

Prenez soin des autres

Se sentir utile renforce la bonne estime de soi et change la dynamique relationnelle. C’est également la meilleure manière de sortir de l’isolement affectif et de renouer avec le sentiment d’appartenance à la communauté des hommes. Au lieu de vous demander : « pourquoi je ne reçois rien de personne ? », pourquoi ne pas inverser la question et vous demander comment vous pourriez aider et soutenir les autres. Quelques pistes possibles : vous proposer pour garder les enfants de vos voisins, proposer vos services à des personnes âgées dans votre quartier, faire du bénévolat le week-end, vous investir dans un refuge animalier si vous aimez les animaux, etc.

Dormez bien

Le conseil peut paraître curieux et sans lien direct avec la solitude, mais ce n’est pas le cas. Les chercheurs ont constaté que le manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité avait un effet « désocialisant ». Non seulement les mauvaises nuits impactent négativement l’humeur et les émotions – ce qui dissuade les autres de nouer des contacts avec soi – mais la fatigue et l’irascibilité – qu’elles génèrent poussent au repli sur soi. Veillez donc à optimiser les conditions de votre sommeil. Pratiquez des exercices de respiration et de relaxation avant le coucher, mangez légèrement, éteignez les écrans (télévision et ordinateur) une heure avant de vous endormir.

Impliquez-vous dans des activités

Pour vous faire de nouveaux amis, vous allez devoir sortir et vous impliquer dans des activités. Envisagez de rejoindre une équipe de sport, de suivre des cours ou de faire du bénévolat au sein de votre communauté. Si vous êtes très timide, trouvez un groupe qui traite des angoisses sociales, même s’il se trouve sur Internet. Regardez par exemple sur Couchsurfing, Meetup ou le site Internet d’un journal local pour trouver des activités dans votre région . Ne participez pas à ces activités avec la seule intention de vous faire des amis ou de rencontrer des gens. Essayez d’y aller sans attentes particulières et de vous amuser quoiqu’il se passe. Recherchez des activités en groupe qui vous intéressent, par exemple un club de lecture, un groupe dans votre église, une campagne électorale, un concert ou une exposition d’art.

Mettez-vous au défi de faire le premier pas dans les relations sociales

Vous allez souvent devoir faire le premier pas et inviter les autres à faire des activités ensemble si vous voulez vous faire de nouveaux amis. N’attendez pas que les autres vous approchent, c’est vous qui devriez les approcher. Demandez à cette personne si elle veut discuter ou si elle veut prendre un café. Vous devriez toujours montrer votre intérêt pour les autres avant qu’ils puissent s’intéresser à vous   . Restez vous-même lorsque vous essayez de vous faire des amis. N’essayez pas d’impressionner une personne que vous venez de rencontrer en changeant votre personnalité. Cela pourrait mettre fin à cette nouvelle amitié avant même qu’elle ait commencé. Sachez écouter les autres. Faites très attention lorsque les autres parlent. Il est important de pouvoir répondre à ce que l’autre vient de dire pour lui montrer que vous l’avez écouté ou il pourrait penser que vous n’en avez rien à faire .

Mettez-vous au défi de faire le premier pas dans les relations sociales

Passez du temps avec votre famille

En faisant des efforts pour approfondir la relation avec les membres de votre famille, vous pourriez arriver à vous sentir moins seul. Même si tout n’a pas été toujours rose avec l’un des membres de votre famille, vous pouvez toujours essayer de réparer cette relation en l’invitant quelque part. Par exemple, vous pourriez demander à cette personne que vous n’avez pas vue depuis un moment si elle voudrait aller déjeuner ou boire un café avec vous. Lorsque vous essayez de reconstruire ou d’approfondir une relation avec les membres de votre famille, vous pouvez utiliser différentes stratégies que vous utiliseriez aussi pour vous faire de nouveaux amis. Prenez l’initiative d’inviter cette personne à sortir, restez vous-même et écoutez-la .

Faites de votre présence une chose agréable

Attirez les gens vers vous en leur offrant une compagnie agréable. Faites-leur des compliments plutôt que des critiques. Si vous voulez faire un compliment, ne vous référez pas aux vêtements, aux habitudes ou aux cheveux des autres. Il n’est pas nécessaire de leur rappeler qu’ils ont une petite tache sur leur chemise alors qu’ils ne peuvent rien y faire. Ils préfèrent entendre que vous pensez que leur pulloveur est cool ou que vous avez lu leur article. N’en faites pas une montagne, mais mentionnez au détour d’une conversation que vous aimez quelque chose lié à cette personne. C’est une des meilleures façons de briser la glace qui permet de bâtir la confiance avec le temps, car les gens comprennent que vous n’êtes pas là pour les critiquer  .

Rejoignez une communauté sur Internet

Parfois, il peut être plus facile de se connecter avec des gens sur Internet que dans la vraie vie, mais n’oubliez pas que les interactions sur Internet ne se substituent pas aux interactions en face à face . Cependant, certaines communautés en ligne peuvent vous permettre de partager vos pensées et vos expériences ou de poser des questions à des personnes qui traversent des situations similaires. Les forums en ligne vous offrent souvent la possibilité d’aider les autres tout en vous aidant vous-même. N’oubliez pas votre sécurité lorsque vous êtes sur Internet. Tous les gens ne sont pas ce qu’ils prétendent être et certains prédateurs se nourrissent de la solitude des autres.

Sachez faire la différence entre les deux types de solitude

Une forme de solitude se produit lorsque vous n’êtes pas heureux d’être seul, alors que l’autre se produit lorsque vous êtes heureux d’être seul. Il n’y a rien de négatif à la solitude et à vouloir ou à apprécier le fait d’être seul. Le temps passé seul peut être utile et agréable.

Faites des efforts pour vous améliorer et pour vous rendre heureux

En règle générale, lorsque vous donnez la plus grande partie de votre temps aux autres, vous avez tendance à négliger votre propre personne. Si vous traversez une période d’isolement, profitez-en pour faire des choses que vous voulez faire pour vous-même. C’est une occasion extraordinaire de le faire et vous méritez d’être heureux !
Faites des efforts pour vous améliorer et pour vous rendre heureux

Envisagez de vous inscrire dans une salle de sports

Lorsque vous êtes occupé, l’une des premières choses que vous mettez de côté est l’exercice physique et les soins pour vous-même. Si vous passez moins de temps avec les autres que d’habitude, essayez d’utiliser ce temps pour faire de l’exercice. Si vous faites de l’exercice dans une salle de sports, vous pourriez même rencontrer de nouveaux amis ou même le grand amour  !

Apprenez à faire quelque chose de nouveau

En prenant le temps de vous investir dans un nouveau passetemps, vous arriverez à surmonter le sentiment de solitude, même si vous pratiquez ce passetemps seul. Vous pourriez apprendre à jouer d’un instrument, à dessiner ou à danser. En allant apprendre ces activités avec d’autres personnes, vous arriverez à rencontrer de nouvelles personnes tout en trouvant un exutoire créatif pour vos sentiments. Transformez votre solitude en quelque chose de beau ! Préparez-vous un bon repas ou des gâteaux pour vos voisins ou vos amis. La préparation d’un repas est une activité qui vous apportera de la satisfaction tout en canalisant votre concentration sur votre alimentation. Envisagez de rejoindre un club pour rencontrer des personnes qui ont la même passion que vous .

Faites quelque chose de grand

Les gens ont souvent un gros projet en tête auquel ils trouvent toujours des centaines d’excuses pour le reporter à plus tard. Avez-vous toujours voulu écrire un livre ou faire un film ? Servez-vous de votre solitude comme d’une excuse pour faire quelque chose de grand. Et qui sait, cela aidera peut-être d’autres personnes avec leurs propres solitudes.

Avertissements : Si vous vous sentez seul, envisagez de faire une pause des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, car ils ne vous aident pas dans vos relations sociales. Les gens peuvent être cruels sur ses sites, mais vous pourriez vous sentir encore pire en voyant d’autres personnes mettre à jour leur statut avec des activités amusantes. Au lieu de cela, essayez de faire quelque chose dehors. Vous pouvez aller vous promener, jouer avec votre chien ou passer du temps avec un membre de votre famille. La solitude est un état dont les sectes, les gangs et d’autres groupes tirent avantage pour influencer négativement les personnes les plus vulnérables. Faites attention et écoutez ce que les autres ont à dire à propos d’un groupe que vous aimeriez rejoindre. Vous pourriez trouver les mauvaises personnes dans les mauvais groupes. Essayez plutôt de trouver les bonnes personnes dans les bons groupes. La dépendance exagérée aux communautés virtuelles en tant qu’exutoire social peut entre une addiction et des complications. Utilisez cet outil pour rencontrer des gens dans votre région qui partagent les mêmes centres d’intérêt et faites un effort pour rencontrer en vrai vos amis virtuels. Cela peut être un excellent outil pour trouver des gens qui partagent les mêmes passions que vous, mais ne vous attendez pas à ce que les gens d’Internet soient les mêmes dans la vraie vie. Si vous avez un sentiment persistant de solitude, demandez de l’aide à un docteur. Cela peut être un des symptômes de la dépression.
Faites quelque chose de grand

Conclusion

Ne prenez pas les gens que vous connaissez à peine pour des amis de trente ans à qui vous pouvez tout confier. Bâtissez cette confiance petit à petit et acceptez-les comme ils sont. Il n’y a pas de mal à connaitre beaucoup de personnes, un nombre décent d’amis que vous aimez rencontrer pour partager des activités et un groupe plus restreints d’amis proches en qui vous avez suffisamment confiance pour leur confier des informations personnelles. Voyez vos contacts comme une série de cercles concentriques. Sachez qu’il est possible de se sentir seul dans la foule. Vous pourriez avoir des amis, de la famille ou des connaissances et vous sentir seul. Pour certaines personnes, il est difficile de se connecter avec les personnes autour d’elles. Si c’est votre cas, un conseiller pourrait vous aider. Apprenez à être heureux avec vous-même. Lorsque vous aimez la personne que vous êtes, cela se voit. Les gens aiment se retrouver avec des personnes optimistes et sures d’elles. Comprenez que vous n’êtes pas obligé d’être en couple pour être heureux. Il peut être difficile de voir vos amis avoir des rendez-vous et de penser que vous avez un problème parce que vous n’en avez pas. Mais il n’est pas nécessaire d’avoir des rendez-vous pour vous sentir comme faisant partie d’un groupe et entouré de personnes qui se soucient de vous.  Allez vous faire des amis et ne sortez avec quelqu’un que lorsque vous vous sentez prêt.

Souvenez-vous que vous êtes complexé seulement parce que tout le monde est complexé. Les gens ne se concentrent pas sur vos défauts, car ils sont beaucoup plus occupés à se concentrer sur les leurs. Créez une ambiance et une humeur positive. Comprenez que la solitude peut être le moment idéal pour essayer quelque chose de nouveau, de relaxant et pour encourager votre créativité. Après tout, certaines personnalités passent beaucoup de temps seules. Restez vous-même ! Vous ne devez pas devenir une autre personne pour que les autres vous aiment ou restent avec vous. Les gens ont tous un style et un caractère unique. Passez du temps avec vous-même et apprenez à connaitre certaines de vos qualités. Les gens vous aimeront pour ce que vous êtes, pas pour ce que vous voulez être. Parfois, vous vous démoralisez vous-même. Ne vous en donnez pas la permission même si vous traversez des moments étranges pendant une durée courte. Il vaut mieux que vous tentiez votre chance en sortant, en rencontrant des gens et en essayant de nouvelles activités. Aimez-vous pour que les autres puissent vous aimer. Pour les personnes croyantes, envisagez de vous lier avec des personnes qui partagent votre foi. La plupart des églises devraient avoir une sorte de programme pour faire des rencontres. SI votre église n’en a pas, vous pourriez envisager d’en mettre un en place.
Faites quelque chose de grand

Le repos vous aide à vous souvenir de choses et à vous calmer. Pensez à un lieu heureux ou à un lieu que vous aimez. Écoutez de la musique ou lisez un livre à la deuxième personne (c’est-à-dire un livre qui parle avec des tu ou des vous), car vous aurez l’impression que quelqu’un vous parle.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils