vaincre sa timidité

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment vaincre sa timidité ?

Vaincre sa timidité : une fois qu’on se reconnaît comme « timide », il est possible de devenir moins craintif du jugement des gens pour pouvoir mieux profiter de leur compagnie. La timidité est un sentiment de gêne lorsque vous vous retrouvez dans des situations de groupe qui vous empêche d’atteindre des objectifs sociaux ou personnels  . Êtes-vous timide ? Avez-vous l’estomac noué à la seule pensée de devoir parler avec un inconnu ? Ce n’est pas un problème, la timidité est une chose très fréquente. Tout comme un défaut indésirable, vous pouvez la surmonter en utilisant les techniques appropriées.

Réfléchissez à ce que vous devez changer et à la raison qui vous amène à le faire

Êtes-vous gêné par votre manque de compétences sociales ? Avez-vous du mal à tenir des conversations superficielles, à montrer vos émotions, à surmonter des blancs gênants pendant vos discussions ou d’autres problèmes pratiques ? Vous arrivez peut-être à vous faire passer pour une personne sociable, mais vous vous sentez quand même mal à l’aise et peu sûr de vous.  Demandez-vous aussi combien vous avez envie de changer, tout le monde ne veut pas devenir le centre de l’attention. Ne perdez pas de temps à vous comparer aux autres. Ne vous dites pas que vous devez être comme eux. C’est du renforcement négatif qui va vous faire vous sentir différent(e), seul(e), et dans des cas extrêmes, inférieur.

Recadrez votre façon de penser

Les personnes socialement anxieuses sont fréquemment les victimes de flux de pensées négatives dans leurs têtes. « J’ai l’air bizarre », « personne ne me parle » ou « je vais avoir l’air bête », ce genre de pensées tournent en boucle. Bien évidemment, ces pensées sont négatives et ne vous aideront qu’à rester timide et complexé. Comment vaincre sa timidité : fixez-vous comme objectif de casser l’habitude de ces pensées négatives en prenant conscience des moments où vous les laissez gagner et en mettant au défi leur logique. Par exemple, ce n’est pas parce que vous vous sentez nerveux(se) dans la foule ou à une soirée que vous avez l’air bizarre. D’autres personnes autour de vous pourraient aussi se sentir nerveuses. Ce recadrage ne signifie pas simplement rendre vos pensées positives, mais aussi les voir depuis un point de vue plus réaliste. De nombreuses pensées négatives sont ancrées dans des croyances irrationnelles.Vaincre sa timidité

Trouvez des preuves qui remettent en question vos pensées négatives et trouvez une autre façon de voir la situation  .

Relever de petits défis

Comment vaincre sa timidité : pour modifier une attitude que l’on a, on n’en sort pas, il faut s’exercer à agir autrement. Dans le cas de la timidité, on pourrait s’affirmer davantage dans une situation qui normalement nous fait fondre ou fuir. Lors d’une rencontre : dire bonjour en regardant la personne dans les yeux, sourire, passer un commentaire sur le beau ou le mauvais temps (avoir une conversation légère), etc. Ce qui importe, c’est d’accumuler les petites victoires. Pensez que chaque fois que vous vivez un succès, votre cerveau l’enregistre et se prépare pour un autre. Autre défi : lancer une invitation !

Ne pas viser trop haut

Cela dit, ne soyez pas trop ambitieux ou sévère avec vous-même. Faites un pas à la fois vers l’affirmation de soi, et réjouissez-vous des petits changements plutôt que de viser trop haut et de risquer d’être déçu des résultats.

Concentrez votre attention sur l’extérieur, pas sur vous-même

C’est l’un des aspects les plus importants de la timidité ou de l’anxiété sociale. La plupart des personnes timides ne le font pas sciemment, mais souvent, leur attention est dirigée vers elles-mêmes pendant les conversations. Cela vous rend plus complexé et vous garde dans un cercle vicieux. Des recherches ont montré que cela joue un rôle majeur dans les facteurs qui amènent les gens à avoir des attaques de panique après des périodes d’anxiété relative. Au lieu de remarquer que vous êtes timide ou que vous auriez pu dire quelque chose de gênant, essayez de prendre une approche plus légère des défauts que vous observez. Comment vaincre sa  timidité : riez-en ou continuez comme si de rien n’était sans attirer l’attention sur ce que vous croyez être un défaut. La plupart des gens vont compatir avec vous, il est beaucoup plus facile que ce que vous croyez de se sentir connecté à un autre être humain.Vaincre sa timidité

Montrez votre intérêt à propos des autres ou de ce qui vous entoure. Vous pourriez avoir l’impression que tout le monde vous regarde, mais en général, les gens ne vous jugent pas. Votre perception déformée est coupable de votre situation. Les autres sont occupés à faire leurs propres choses et la plupart du temps, ils ont autre chose à faire que vous juger. On pense souvent à tort que les personnes timides sont introverties. Les introvertis, en fait, aiment leur solitude et le temps qu’ils passent seuls. Au contraire, les personnes timides adoreraient discuter avec les autres, mais elles ont peur d’être observées et jugées  .

Observez comment les personnes sures d’elles se déplacent sur la scène sociale

L’imitation est la forme la plus haute de flatterie. Bien sûr, vous ne devez pas faire exactement ce qu’une autre personne fait, mais vous pourriez avoir une meilleure idée de la façon de vous comporter dans des situations sociales en regardant comment font les autres  . Si vous connaissez bien ces personnes, vous pouvez même paraitre naïf et leur demander conseil directement. Faites-leur savoir que vous avez remarqué leur aisance dans des contextes sociaux pour voir si elles ne voudraient pas partager des conseils avec vous. Vous pourriez être surpris de constater que les personnes que vous admirez pour leur aisance en public sont tout aussi timides que vous.

Parler

Comment vaincre sa timidité : parler. Au lieu de garder pour soi le fait qu’on se sent timide, il vaut mieux en parler avec nos proches, ceux qui nous connaissent bien, mais aussi avec les gens qu’on côtoie régulièrement. S’ouvrir aux autres sur une part de ce qu’on est et de ce qu’on vit est déjà un acte de « détimidisation.Même si cela peut vous paraitre étrange, tenez-vous devant le miroir ou fermez les yeux, puis imaginez-vous en train de discuter avec quelqu’un. Vous arriverez à calmer votre anxiété en ayant l’impression d’être préparé avant de vous rendre dans un cadre social inconnu. Considérez vos interactions comme un rôle que vous jouez. Imaginez-vous comme un être grégaire qui attire les gens autour de lui. Ensuite, sortez et mettez tout cela en pratique.

Changer la direction d’une caméra imaginaireChanger la direction d’une caméra imaginaire

Un des problèmes avec la timidité est qu’on focalise une caméra sur soi. On croit que tout le monde s’intéresse à nous. Or, comme le dit Mme Deschâtelets, « les gens nous observent et nous analysent beaucoup moins qu’on a tendance à le penser ». En orientant une caméra imaginaire sur les gens qu’on rencontre ou même sur le lieu où l’on se trouve, on peut cesser de se centrer sur soi et son malaise.

Consultez un spécialiste si vous avez du mal à surmonter votre timidité seul(e)

Parfois, une timidité extrême est le signe d’un trouble de l’anxiété sociale. Les individus atteints de ce trouble ont une peur panique d’être observés ou jugés par les autres au point qu’ils n’ont presque pas de relations amicales ou amoureuses, si ce n’est aucune  . Votre thérapeute pourra vous aider à diagnostiquer le trouble de l’anxiété sociale et à mettre en place un schéma de pensée plus sain et une assurance qui vous empêcheront de continuer à éviter les gens et les situations sociales.

Soyez plus abordable

Voudriez-vous aborder quelqu’un avec l’air renfrogné ou avec la tête penchée dans un livre ? Pas vraiment. Votre langage corporel peut aider les autres à supposer des choses à votre propos avant même que vous n’ouvriez la bouche. Comment vaincre sa timidité : évitez de regarder par terre et essayez d’arborer un petit sourire plein d’assurance et de regarder les autres dans les yeux. Un langage corporel ouvert permet d’indiquer aux autres que vous avez envie d’interagir avec eux. Asseyez-vous en vous penchant un peu en avant en direction de la personne avec qui vous discutez, gardez vos jambes et vos bras ouverts et une posture détendue  . Sachez que votre langage corporel ne détermine pas seulement la façon dont les autres vous perçoivent, mais aussi la façon dont vous vous comportez. Des recherches ont montré que certaines postures, par exemple une posture détendue avec les bras ouverts, montrent que vous êtes responsable et victorieux(se). D’un autre côté, si vous vous repliez sur vous-même en position fœtale, vous montrez que vous êtes désespéré(e) ou vulnérable.Soyez plus abordable

Une vidéo populaire de Ted Talk montre combien ces positions de dominance et de contrôle sont universelles chez tous les êtres vivants, chez les hommes, les primates et même les oiseaux. Le postulat de la personne qui parle est que, si vous prenez consciemment ces positions de pouvoir lorsque vous ne vous sentez pas rassuré(e), vous allez commencer à y croire. Cela signifie que vous avez le pouvoir de contrôler votre taux d’assurance dans n’importe quelle situation. Vous pouvez modifier la chimie de votre cerveau en prenant une posture de puissance pendant deux à cinq minutes, ce qui fait augmenter votre taux de testostérone et baisser le taux d’hormones de stress. Même en visualisant simplement ces postures, vous pouvez vous sentir plus sûr de vous et arriver à prendre plus de risques.

Un micro

Comment vaincre sa timidité : on peut aussi remplacer cette caméra imaginaire par un micro (tout aussi imaginaire). On dirige ce micro vers son interlocuteur : on lui pose une question, on obtient une réponse qu’on écoute, on pose une autre question…  Il s’agit de porter son attention sur l’autre. Un bénéfice : vous ferez plaisir à la personne avec laquelle vous êtes en vous intéressant à elle.

Un ballon

Comment vaincre sa timidité : avant et pendant une situation intimidante, pensez à bien respirer. Imaginez que votre ventre est un ballon. Lentement, vous le gonflez, le dégonflez, le gonflez, le dégonflez… La posture importe aussi. Sans être tendus, vos épaules et votre dos sont droits. Relevez la tête, ne penchez pas trop vers l’avant : les timides ont tendance à vouloir se rapprocher du plancher.

Sortez

Une des meilleures façons de rencontrer des gens est de vous rendre dans des lieux où il y en a. Comment vaincre sa timidité : rendez-vous aux soirées organisées par vos camarades de classe ou au Noël organisé par votre société. Essayez de rencontrer au moins une personne avant la fin de la soirée. Un chercheur a affirmé que l’un des exutoires qui lui a permis de surmonter sa timidité a été de trouver un emploi dans un fastfood. En travaillant chez MacDonald’s pendant son adolescence, il a été forcé d’interagir avec des inconnus tous les jours. Il est toujours complexé dans les situations sociales, mais il affirme que cette expérience lui a permis de mieux réussir malgré sa timidité  . Demandez à vos amis(es) de vous présenter à leurs amis ou à des connaissances. C’est une excellente façon de rencontrer des gens.Sortez

En plus, vous ne devez pas vous inquiéter de trouver quelqu’un avec qui discuter, car la personne que vous connaissez fera office de médiateur. Discutez un peu avec cette personne, puis éloignez-vous doucement en entamant la discussion avec ses amis.

Montrez vos talents

Comment vaincre sa timidité : en mettant l’accent sur vos forces, vous vous sentirez plus sûr de vous lorsque vous êtes avec d’autres personnes, mais aussi plus intéressant et abordable. Par exemple, si vous aimez l’art, envisagez de peindre le décor pour une pièce de théâtre. Il vous sera plus facile de briller si vous vous sentez à l’aise. Trouvez des façons d’aborder les personnes qui partagent les mêmes passions ou centres d’intérêt que vous. Vous pouvez attirer de nombreux nouveaux amis en faisant quelque chose que vous savez faire et qui vous plait.

Imaginer l’autre…

Dans une situation malaisante, imaginez la personne avec qui vous vous trouvez toute nue ou… au petit coin. Elle deviendra moins intimidante.

La boule de papier

Sur une feuille de papier, faites un dessin qui représente votre timidité. Ce peut être un visage timide ou une représentation de vous, penaud ou penaude. Ce n’est pas grave si vous dessinez mal, il s’agit simplement de symboliser votre gêne sur une feuille de papier, de prendre cette feuille, de la froisser et de la jeter dans une poubelle ou de la brûler.

Faites des compliments sincères

Il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes. Certaines des meilleures discussions commencent par « J’adore ton t-shirt, tu l’as acheté à (nom du magasin) ? » Les compliments donnent généralement aux autres une impression positive à votre propos, car ils se sont sentis bien grâce à vous. En plus, vous êtes sûr d’y gagner un sourire, car les compliments que vous faites aux autres vous aident à vous sentir bien  . Si vous connaissez cette personne, utilisez son nom lorsque vous lui faites un compliment. En plus, soyez précis. Ne lui dites pas : « Tu es superbe », mais dites plutôt : « J’adore ta nouvelle coupe de cheveux, cette couleur s’accorde bien avec ton teint. » Faites des efforts pour faire entre trois et cinq compliments par jour à des gens différents que vous rencontrez dans la rue ou lors de vos activités quotidiennes.

Essayez de ne pas choisir la même personne deux fois. Observez combien de conversations cela vous permet de démarrer et combien de personnes que vous avez rencontrées se sentent mieux.

Faites de petits pasVaincre sa timidité

Comment vaincre sa timidité : essayez de diviser les étapes en étapes plus petites pour faire de petits progrès facilement identifiables. Cela vous permet d’apprendre quelque chose de nouveau à chaque fois et vous pouvez suivre fièrement votre évolution. Continuez certaines activités, par exemple discutez avec des inconnus ou recherchez des occasions de vous connecter aux autres. Célébrez ensuite chacune de vos victoires, que ce soit en vous félicitant ou en mettant au défi vos pensées négatives.

Un autre acte psychomagique

Inspirons-nous d’Alejandro Jodorowsky. En situation où vous devez par exemple parler en public, vous pourriez porter une ou des médailles sous votre chandail qui vous donneraient une sensation de pouvoir. Tout objet qui, pour vous, symbolise l’affirmation de soi, la réappropriation de votre pouvoir et votre protection fera l’affaire.

Se donner un rôle

Vous êtes invité à une fête et cela vous terrorise ! Une solution consiste à être occupé : vous rendez service, vous faites quelque chose. En agissant, on a moins de temps pour penser à sa gêne. À retenir : la personne qui aide à desservir la table est toujours appréciée.

Des idées dans la poche

Je crois moins à celui-là, mais le voici quand même : écrivez sur deux ou trois cartons des idées de sujets de conversation. Ce sera aidant si vous avez la crainte de n’avoir rien à dire.

Attention aux étiquettes

Un des problèmes avec la timidité est l’étiquette que l’on porte quand on se décrit comme tel. En se disant timide, on se programme pour le futur. En particulier avec les enfants, il est important de ne pas les affubler d’une telle étiquette. Un enfant discret ou réservé, s’il est dit « timide », continuera de porter ce rôle à bout de bras alors qu’il n’est peut-être pas en fin de compte si timide que ça. De même, nous, adultes, pouvons nous délivrer de certains rôles qu’on nous a donnés ou qu’on a empruntés. Il s’agit en somme de retrouver une part de son pouvoir personnel.

Avertissements : il est difficile de surmonter sa timidité. Ne vous attendez pas à ce que cela se produise en un seul jour. Cela ne marche pas de cette façon. Soyez patient(e) et souvenez-vous que Rome ne s’est pas faite en un jour. Soyez vous-même et ne laissez jamais personne vous rabaisser.

ConclusionVaincre sa timidité

Essayez de passer une étape par semaine (ou par jour). Par exemple, si vous avez du mal à faire durer la conversation, essayez d’avoir une conversation plus longue chaque fois que vous discutez avec quelqu’un. Vous pouvez y arriver en posant des questions à cette personne. Certaines personnes ont du mal à se rendre seules à certains endroits. Essayez d’aller au cinéma seul. Comment pouvez-vous être timide dans le noir ? Cela montre aussi aux personnes dans la file d’attente que vous avez suffisamment d’assurance pour aller voir un film seul. Faites semblant jusqu’à ce que cela devienne une seconde nature ! Si vous avez besoin d’aide, dites-le tout simplement. Si vous le gardez pour vous, vous allez vous angoisser et vous n’arriverez à rien. Discutez avec des personnes au hasard, même aux personnes que vous ne connaissez pas. Soyez aimable et bientôt, vous vous serez bâti une réputation !

Jouez à un sport. C’est une façon très efficace de rencontrer de nouvelles personnes, de sortir de votre coquille et de montrer vos talents sportifs. Vous devriez toujours essayer de participer aux discussions avec vos amis ou avec n’importe qui d’autre. Cependant, vous pouvez aussi parfois rester assis et écouter. C’est l’un des avantages à être timide, vous pouvez écouter et comprendre ce qu’il se passe.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils