COMMENT BIEN INVESTIR SON ARGENT POUR EN GAGNER PLUS

Comment bien investir son argent 

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment bien investir son argent pour en gagner plus ? 

La cause soudaine du COVID qui a commencé au printemps dernier par un premier confinement à totalement bouleversé et accéléré les étapes de changement et de mutation que de nombreux secteurs peinaient encore à entreprendre. Des millions de français(e)s on en effet découvert, pour la première fois, les outils de téléconférence et autre Visio Tchats. Les ventes sur Internet ont explosés et un grand nombre de commerçants ont accélérer leur ?digitalisation?. Malheureusement bien souvent dans l’histoire, les révolutions et ces grands changements s’opèrent au cours de bouleversements ou de ?cataclysmes?soudains  ou imprévisibles. Incontestablement, la COVID-19 aura surpris le monde entier. En l’espace de quelques semaines, des secteurs entiers : tourisme, aviation  bureaux, hôtellerie, commerces? non essentiels?de proximité centres commerciaux, loisirs ont été percuté par un tsunami sanitaire sans précédent.

Ce coronavirus  aura  donc accéléré la  transition et le changement de cycle. Les grands cycles économiques ont généralement une durée de dix ans. Tous les dix ans, le cycle touche un point haut ou un point bas puis repart… Dans l’autre sens. L’argent ,ce fameux mot dans lequel il n’y a malheureusement pas de cours d’enseignement à l’école. Dans cet article vous découvrirez, étape par étape, comment bien investir de l’argent pour en faire plus. En suivant ces étapes, vous ferez plus d’argent grâce à l’investissement que vous mettrez en application. Il n’y a pas de solution magique, ni quelque chose de facile à faire. Donc si vous pensez que c’est facile d’investir de l’argent pour en faire plus détrompez-vous, car ce n’est pas le cas ! Par contre, c’est possible à 110 % si vous savez correctement comment investir ? 

Comment investir ? Combien investir ?  Quels placements privilégié à 20, 30 40 ou 50 ans ? Quel rendement visé ? Comment prioriser ses objectifs ? On l’a dit et redit : en période de crise économique, épargner n’est pas suffisant. Ce qu’il faut, c’est investir ses liquidités sur le long terme, engager ses capitaux pour faire fructifier son argent, que ce soit dans l’immobilier, l’assurance vie ou encore la bourse. Investir, c’est préparé sa retraite, construire son patrimoine, payer moins d’impôt… 

Pourquoi investir ? 

C’est une bonne question. Investir ces capitaux plutôt que de laisser ?dormir?son argent sur un Livret  A ou un compte-titres répond à plusieurs objectifs :

  • Réduire ses impôts ;
  • Augmenter ses revenus ;
  • Faire fructifier son capital ;
  • Se constituer un patrimoine ;
  • Protéger sa famille  ;
  • Préparer sa retraite ;
il en existe bien d’autres , mais ce sont là les principales raisons qui poussent les particuliers à investir. Pourtant, les français ont l’habitude d’épargner (un français sur deux épargne au moins une fois par mois ), il son bien plus réticents à investir leur argent dans les placement fictifs. Crise économique oblige, les ménages sont prudents, et concentrent leur effort d’épargne sur des produits sans risques : 89 % des français affirment détenir au moins un produit financier à ? faible  ?risque, avec une préférence marquée pour le Livret A. Viennent en suite le  LDDS, l’assurance-vie et l’épargne logement  (PEL , CEL) . Des placements sécurisés certes, mais déficitaires. Au vu des rendements affichés par les livrets d’épargne réglementés, le constat est simple : on va vers une perte en capital. Conclusion :
en jouant la carte  de la sécurité, vous courrez le risque de laissez votre argent dormir (sur un compte sur livret ou un compte titre). Ce qui se traduit immanquablement par un manque à gagner, au fil des années 

Comprendre avant d’agir 

En investissement, on ne peut  pas faire n’importe quoi si vous foncez tête baisser dans tous les placements financiers  potentiels que vous voyez, d’une part,  vous allez vous éparpiller et d’autres part, vous allez vous planter. Avant toute décision, renseignez-vous auprès de professionnels des placements financiers. Ils vous guideront sur les bonnes pistes selon votre profil et votre patrimoine. Ensuite, intéressez-vous à la brochette de possibilités qui s’offrent à vous  : lisez, étudiez, un peu, essayez de comprendre comment tout cela fonctionne. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme, seulement d’un bon sens. 

Diversifiez vos placements 

Que se passerait-t- à votre avis, si vous placez tout ce que vous possédez dans l’achat d’une seule action ? Si elle s’écroule, vous perdez tout. Mais comme vous êtes malin, vous n’allez pas faire ça. Vous allez plutôt diversifier vos placements afin de minimiser le risque. Aucun placement n’est jamais sûr à 100 % . Alors pensez plus large : assurance, épargne, immobilier, obligations… Comme ça, une source de profit de perdue, dix de retrouvées.

Apprenez à vous connaître 
Apprenez à vous connaître

Il ne s’agit pas d’aller chez le psychologue ou de faire de la méditation , mais bien de connaître vos valeurs. Êtes vous plutôt du genre requin à la recherche d’un investissement rentable, prudent ou encore éthique ? Avez-vous un besoin d’argent  de liquidité ou êtes-vous prêt  à investir sur le très long terme ? Car selon votre profil de risque l’étendue de votre patrimoine et votre objectif, les placement ne seront pas les mêmes.

Lancez-vous le plus tôt possible 

Quand commencer a investir ? La réponse est : maintenant ! Plutôt vous commencerez plus longtemps dure votre épargne et donc plus votre argent aura fructifier. Alors je sais bien, quand on est jeune, on a d’autres chats à fouetter que ce lancer dans la bourse ou dans l’immobilier. Mais pensez-y, ça peut vous constituer une coquette somme d’ici à votre retraite. Pour les moins jeune  (la quarantaine ? Cinquantaine ? ) pas de panique, l’investissement n’en reste pas moins intéressant. Tournez donc le dos aux préjugés et lancez-vous dans l’assurance-vie ou dans un plan d’épargne retraite.

Gardez une épargne de précaution 

L’investissement ,c’est génial. Mais il faut toujours en garder un bas de laine . Eh oui, qu’ est-ce que vous ferez si vos affaires ne décollent  pas tout de suite ou si tous vos placements se cassent la figure ? Ce serait ballot. Le secret, c’est de garder l’équivalent de 6 mois  ( voire d’une année) de liquidités bien au chaud dans un livret d’épargne par exemple. Pas un investissement très rentable, certes, mais toujours mieux que le compte courant et plus, vous pouvez récupérer votre argent comme bon vous semble. Et puis, ce n’est jamais qu’ une toute petite part de votre fortune.

Chaque dollar qui sort de votre portefeuille doit vous revenir un jour 

Vous avez probablement déjà ressenti cela lorsque des  $$ sortent de votre portefeuille, vous avez l’impression qu’il ne reviendront jamais ? Eh bien je vous jure qu’il y a toujours une solution pour faire revenir cet argent de votre portefeuille. En voici un exemple assez bizarre mais c’est tout de même une solution qui peut marcher. Par exemple : vous soupez dans un restaurant et votre souper vous à coûter 25$  bon disons 50$ pour payer le souper de votre première rencontre avec une jolie fille. Alors, pour que ces 50$ vous reviennent, l’une des solutions à faire est de trouver 50 personnes qui peuvent vous donner 1$. Vous allez probablement trouver que c’est stupide de faire ça, mais c’est vrai, ça marche et c’est tout de même des solutions pour ramener cet argent dans vos poches ! Tout ce que je viens de vous dire, ce n’est qu’un exemple pour vous faire réfléchir toujours en mode solution .

Dollars

Une personne qui veux gagner son premier million, n’a qu’a concentrer tous ces énergies à trouver 1 millions de personnes qui peuvent lui donner 1$ pour devenir millionnaire ou lieu de concentré son énergie à jeter  son argent par les fenêtres en achetant des billets de loterie. De toute façon, une personne qui gagne au loto sera beaucoup moins heureuse qu’une personne qui a travaillé fort pour trouver 1 million de personnes qui peuvent lui donner 1$ pourquoi ? Les efforts, la persévérance et la patience mis dans du travail feront le bonheur. Voilà, c’est mon opinion  pour les billets de loterie. ???? Donc pour cette étape, vous devez TOUJOURS  chercher  une solution à ramener l’argent que vous dépensez.

En fait, l’exemple du souper que  je vous ai partager est un investissement, car vous avez passé du bon temps avec la personne, mais si par exemple vous dépenser 150$ pour une soirée dans un bar alors là ce n’est pas vraiment un investissement ou devrait-je dire que ce n’est pas du tout un investissement haha ! Vous devez bien évaluer vos dépenses, mais pour ce faire, vous devez poser la question suivante lorsque des  $$ sortent de votre poche : est-ce que j’investi ou je dépense ? 

Creez-vous un compte d’investissement 

Tout le monde  devrait avoir un compte d’investissement, même pour une personne qui n’a pas un salaire peut faire cela. Qu’est-ce qu’un compte d’investissement ? C’est 2e compte pour mettre votre agent, mais en investissement, dans lequel un conseiller financier va s’occuper de votre argent pour vous en faire gagner un peu  plus chaque année sans que vous n’ayez fait quoi que  ce soit. Si possible, (avoir un conseiller financier de confiance et compétent) quelqu ‘un que vous connaissez avant d’aller voir un conseiller financier inconnu. Pourquoi ? Parce que c’est votre argent qui est en jeu ! Je vous conseille de ne pas avoir un compte d’investissement avec des grosses compagnies bancaires comme par exemple au Québec : Desjardins Banque Nationale, etc.
Ce n’est pas parce qu’ils sont incompétents ou ne sont pas de bonnes compagnies de confiance, mais bien parce qu’ils n’y a pas assez un gros % d’augmentation lorsque vous faites affaire avec l’une de ces compagnies. Pour être plus précis, vous risquez de faire moins d’argent avec l’une de ces compagnies, qu’avec un bon conseiller financier. Par exemple ; vous pourriez avoir 5% de 10 000$ par année que vous investissez avec l’une de ces compagnies et ailleurs, avec un bon conseiller financier, vous pourriez avoir 5 % ,8 % ou même 10 % de 10 000$ par année. Alors, si vous n’avez rien compris à ce que je viens de vous dire, que c’était du chinois, ce n’est pas grave !  Il faut simplement savoir que vous pouvez investir de l’argent dans un compte d’investissement et que vous pouvez en faire un peut ou même beaucoup avec un bon conseiller financier sans avoir fait quoi que ce soit.
Créer un compte d'investissement
Il y a des gens qui misent très haut ou bon moment et font beaucoup d’argent, mais ce n’est vraiment pas simple de prévoir l’économie avec les années. Il faut vraiment avoir de l’expérience pour miser beaucoup de  $$ . Je suggère, pour ne pas être trop à risque et que si vous n’y connaissez absolument rien ( je le fait moi même avec mon conseiller financier), c’est d’avoir une échelle de  4/10. A cette échelle  vous avez plus de chance de  faire de l’argent que d’en perdre. ( mais ce n’est qu’une opinion. ) Bref, je ne veux pas trop pousser là dessus, mais c’est à vous de voir avec votre conseiller financier, faites des recherches pour trouver un bien conseiller financier qui s’occupera de votre argent investi et lorsque vous en trouverez un bon, n’attendez pas que le train passe, agissez et commencez à investir !  Avant de poussière, je vous suggère fortement de lire père riche père  pauvre,
livre père riche père pauvre
 
? Best seller du NewYork Times ?. J’ai vraiment appris sur l’agent avec ce livre de Robert T.  Kiyosaky en grande partie sur comment bien utiliser son argent, mais aussi cela a changer ma façon de penser sur l’argent.

Bâtissez-vous une sécurité 

Analysez en ce moment combien vous avez d’argent dans votre compte bancaire, si vous avez 2000$ dans votre compte, alors vous devez ne pas y toucher ! DONT’T TOUCH MON AMI ! On ne sais jamais ce que la vie nous réserve n’est-pas ? Cet argent sera pour vous une sécurité , donc s’il vous arrive un imprévu, comme par exemple ;  votre patron vous congédie du jour au lendemain, alors vous avez au moins 2000$ pour vous servir en attendant de trouver un autre emploi . Beaucoup de gens pensent que rien ne peut leur arriver, que leur emploi est une sécurité. Pour être honnête, aucun emploi dans le monde est 100 % sécurisé ? si tu savais ce que tu ne sais pas, ce serait trop facile?, ça fait réfléchir ! Vous comprenez où je veux en venir ? Je vous suggère d’avoir une sécurité de 10 000$ dans votre compte, sinon ayez un minimum de 2000$ en sécurité pour vous. C’est pour votre  bien que je vous partage cela. ????

Si vous avez des dettes, n’endettez-vous pas avec les mauvaises choses, mais avec les bonnes choses 

Cette étape je l’aime ! La fameuse dette hihi ! On sait pourtant que ce n’est pas bien d’avoir des dettes, mais ce n’est pas tout à fait le cas ! Je vais vous expliquer ce qui est pour moi un mauvaise dette et une bonne dette. Commençons par les légumes  (les mauvaises dettes) . Je vais donner un exemple d’une mauvaise dette : un beau jour vous vous rendez chez un concessionnaire de voiture et vous avez la superbe idée d’acheter une voiture neuve ! Vous acheté par exemple une Mazda et vous sortez du stationnement avec cette nouvelle voiture, selon-vous, qu’elle est l’erreur  que vous avez faite en sortant du stationnement…? Eh oui ! Vous venez de perdre au moins 25% de la valeur de l’auto  dès que vous sortez du stationnement du concessionnaire avec votre voiture neuve.

C’est beaucoup d’argent perdu en une journée, faites les calculs… Dure  journée on pourrait dire hihi ! Personnellement, je n’en ai aucune idée pourquoi un véhicule perd 25 % de sa valeur dès le premier usage, mais c’est ainsi !

Des bonnes et mauvais dettes

Informez-vous, je ne blague pas pour le 25%, mais il se peut que ce soit un peu moins, ou même plus, tout dépend du véhicule. Donc ce que vous devriez faire est acheter un véhicule usagé , mais avec le plus d’ancienneté possible si vous voulez  une auto presque neuve et perdre beaucoup moins d’argent. Passons à présent au dessert  ( la bonne dette ) . La bonne dette doit être quelque chose qui vous rapporte . Cela peut être d’acheter une formation en ligne, souscrire au Gym, lire un livre etc. Vous comprenez le principe ? Tout cela est un retour en investissement. Une bonne dette,  c’est un investissement . On pourrait dire que c’est de la bonne dette, car c’est  bon pour vous et c’est de l’investissement. Maintenant vous savez qu’est-ce qu’une mauvaise et bonne dette !

la croissance personnelle qui est ? le meilleur investissement ? de toute votre vie ! 

 Vous avez compris, la croissance personnelle est un meilleur investissement qu’une maison ! Pourquoi ? Étant donné que c’est totalement possible que vous puissiez perdre votre maison par le feu ou un ouragan ou même un gouvernement, il est impossible que vous perdez tout ce dont vous avez appris avec la croissance personnelle, car c’est imprimer dans votre tête et personne ne peut vous l’enlever. Une maison n’est qu’un investissement pour votre argent. La croissance personnelle est un investissement pour votre mental, vos relations, vitre santé, votre argent, etc. C’est très puissant la croissance personnelle n’est-pas ? Maintenant investissez en vous-même . Plus vous investissez en vous-même, plus vous grandissez comme une personne extraordinaire.

Dans quoi investir 

Tous les  investisseurs, quel que soit leur profil  ( prudent, dynamique ou équilibré) ,sont à la recherche du placement idéal. Celui qui combine rentabilité, intérêt et sécurité avec si possible un avantage fiscal . Au risque de décevoir, un tel placement n’existe pas. En tant qu’investisseur, vous êtes confronté à des choix  ( choisir, c’est renoncer ) : un placement sécurisé, mais moins rentable ou, au contraire, un investissement plus à risque, mais avec un fort potentiel de rentabilité. Ces choix doivent se faire en fonction de vos objectifs et de vos possibilités. J’en parlais en introduction, de nombreux secteurs ont émerger de cette crise sanitaire et d’autres ont accéléré leur transformation . Cette mutation rapide va créer mécaniquement (et à déjà commencé à créer) un transfert de valeur sur ces nouveaux secteurs.

 

L’objectif ici est donc de détecter ces nouveaux secteurs et de voir comment se positionner pour faire partie de la croissance. 

Dans quoi investir

Le,’objectif ici est donc de détecter ces nouveaux secteurs et de voir comment se positionner dessus pour faire partie de la croissance. Parmi les investissements à privilégier en 2021, on trouve :

  • La pierre  (immobilier ) ;
  • La piere papier ;
  • (SCPI) ;
  • L’ Épargne retraite ;
  • L’investissement locatif ;
  • L’investissement socialement responsable ;
  • L’or ;
  • La bourse ;
  • Les valeurs mobilières ;
  • Les actions ;
  • Les obligations ;
  • L’assurance vie ;
  • Les entreprises ;
  • L’eau ;
  • La forêt ;
  • Le vin et les vignobles ;
  • L’art ;
  • Le sponsoring ;
  • Les fonds  (FCPR, FCPI, FPS ) ;
  • Le Crowdfonding

Bon à savoir : certains des investissements suscités, comme les forêts ou l’épargne retraite, permettent de bénéficier d’une défiscalisation. C’est à -dire qu’une partie des sommes investies est récupérable sur votre impôt sur le revenu. 

 

Les secteurs innovants 

 
L’IA… forcément   
Investissement

Est-ce vraiment nécessaire de vous dire combien nous ne sommes qu’aux balbutiements de l’incroyable transformation à l’échelle mondiale que l’intelligence artificielle va apporter à l’ensemble de la planète ? À peu près tout le monde s’accorde à dire que l’intelligence artificielle devrait connaître ou moins deux décennies de croissance. On a donc de quoi faire et on va en profiter. Pour vous, concrètement, Qu’est-ce que cela signifie ? Pour profiter pleinement du potentiel et de la forte croissance de se nouveau secteur, vous avez trois possibilités :

  1. Acquérir des titres vifs : Acquérir des titres vifs  (des actions) de sociétés que vous aurez identifier comme développant de la technologie ou un savoir-faire dans ou autour de l’intelligence artificielle. Vous pourrez le faire notamment au travers d’un compte titres. Malheureusement, la très grande majorité de ces sociétés sont en dehors de la France en particulier en Asie. Attention toute fois si vous n’êtes pas un professionnel de la finance à bien prendre soin de bien vous renseigner en détail sur le sérieux et opérationnalité effective de ces sociétés, à bien prendre connaissance de leurs prévisionnels et de leurs chiffres et surtout, à soigneusement surveiller l’évolution de leur R&B et des dépôts éventuels de brevet. 
  2. Devenir un Business Angel : devenir business angel en investissant directement au capital d’une ou plusieurs sociétés évoluant dans l’intelligence artificielle. Alors oui certes, cela  ressemble beaucoup à l’investissement au travers d’un compte titres mais là  vous êtes actif, pas simplement passif, vous pouvez vous impliquer réellement et activement dans le développement de la société, si, bien entendu, cela vous plaît  ( et que vous avez du temps libre) .
  3. Investir dans l’ IA : troisième solutions . Celle que d’ailleurs je vous recommande si, comme l’immense majorité de notre communauté de lecteurs et d’investisseurs, vous n’êtes pas un(e) spécialiste ou un expert de la finance et de la macro-économie, c’est d’investir dans le secteur de l’intelligence artificielle au travers de fonds. C’est certainement le moyen le plus simple et le moins risqué. A titre d’exemple, l’un des fonds que nous avons travaillons depuis plusieurs années dans le secteur à fait  50% de performance en 2020… pas mal ! Et dire que ce n’est que le début…

 L’agriculture ?de demain? 

Ce que l’on appelle le  ?food tech?concerne toutes les innovations autour de l’agriculture : fermes agricoles verticales  en hydroponie, marchés urbains en circuit court installer sur les toits, fermes lombricoles… L’ évolution technologique est fulgurante et nous n’en sommes, là encore, qu’au début. Nous savons tous que nous devons repenser radicalement notre manière de produire de la nourriture et de la consommer en devant plus respectueux de l’environnement, de la terre de l’eau et des animaux, comme pour l’intelligence artificielle, vous pouvez ainsi investir de trois façons différentes. Nous recommandons de passer par des fonds d’investissement spécialisés et mutualisé. Si vous souhaitez investir dans les nouveaux secteurs en plein révolution.

À LIRE : Comment lutter efficacement contre le changement climatique

La tech 
La technologie

Drones, voitures autonomes , électricité sans fil, neurosciences, nano-technique… Le monde de la tech explose littéralement d’innovation et de créativité. Nous sommes à l’aube du nouveau siècle des lumières, digital cette fois. La décennie qui s’ouvre devant nous nous  réserve de formidables leviers de croissance. L’innovation est partout, si l’on sait se positionner sur les bons  secteurs. Tout comme l’IA, ou l’agriculture, toujours le même principe si vous vous intéressez à ce secteur et que vous souhaitez y investir.

Le big data 

Le volumes de données échangées dans le monde va être multiplié par 45 entre 2020 et 2035 ! Oui, vous avez bien lu : 45 fois plus.  Les volumes sont déjà très important mais il ne sont rien comparés à ce qui nous attend. Les sociétés qui évoluent dans le traitement, la sécurisation, la diffusion des données  (Datas) alors le monde sont sur un secteur en pleine croissance.

Les énergies renouvelables 

Les changements de mentalité à un large niveau son finalement très récents. Il n’y a en effet pas si longtemps qu’une plus large partie des êtres humains à pris conscience de l’enjeu absolument majeur pour la planète que de réduire nos émissions de gaz et effet de serre : le CO2 notamment. L,objectifs de réduire notre surconsommation énergétique s’accompagne d’une prise de conscience de l’importance de privilégier les énergies propres : soleil, eau air… Les énergies renouvelables sont là  encore à leurs débuts la société total par exemple investi à présent 100 % de sa R&D ( recherche et développement) non plus dans les énergies fossiles, mais uniquement dans les énergies renouvelables. 

A LIRE : comment devenir riche en Afrique

Les cryptosmonnaie 

La cryptomonnaies

Ça y est, cette fois-ci, on y est pour de bon. Les cryptomonnaies ne sont plus uniquement réservés qu’aux ?geeks? , au initiés ou aux amateurs de sensations fortes. Le secteur de la cryptomonnaie rencontre de plus en plus d’adeptes  dont des non-initiés, des françaises et des français qui eux aussi, veulent diversifier leur placement et se positionner sur ce secteur donc de plus en plus de professionnels s’accordent  à dir qu’il est certainement l’avenir de la finance mondiale. La décentralisation au travers de la blockchain devrait devenir la norme sur les dix prochaines années. Mais cela ne veux pas dire qu’il faut changer radicalement de braquet en passant à fond de gauche à droite  ( ou inversement) .

Les cryptomonnaies font partie d’une nouvelle classe d’actifs dont il peut, dans certains cas, être pertinent de détenir 5 à 10 % de son patrimoine mais en s’étant assuré au préalable de la bonne adaptabilité à votre propre situation en veillant à vous positionner sur les bonnes cryptos. 

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils