POURQUOI LA COMMUNICATION EST IMPORTANTE DANS LE COUPLE

Pourquoi la  communication est importante dans le  couple ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

 Pourquoi la  communication est importante dans le  couple ?

La communication, c’est le ciment essentiel de toute relation. Elle permet au couple de devenir solide, de faire en sorte que les deux partenaires s’y sentent bien. Pourquoi? Parce qu’elle crée un espace où on peut s’exprimer en toute sécurité et où on se sent accueilli·e. On peut être bien ensemble, parce qu’on se sent accepté·e et respecté·e.Aux débuts d’une vie de couple, l’amour fusionnel est souvent au rendez-vous et permet d’installer rapidement une symbiose parfaite entre les deux amoureux. Un échange de regards langoureux, un sourire complice : il suffit d’un diner en tête à tête pour se connecter l’un à l’autre et échanger en profondeur. Lors des premières incompréhensions, des premiers conflits les paroles s’emballent, les émotions fortes s’expriment. Cela permet de rapidement éclaircir la situation conflictuelle et trouver une solution ensemble.Bref, lors des débuts d’une relation amoureuse, la communication dans le couple est naturelle et spontanée . Et puis le temps passe et l’Amour se confronte inexorablement au quotidien. Les courses au supermarché, le ménage, l’éducation des enfants, le travail… une certaine fatigue s’installe alors et complexifie nos échanges. On s’irrite plus facilement, les reproches fusent et les excuses tardent à venir.Pourquoi la  communication est importante dans le  couple

Rapidement, de petites habitudes négatives s’installent dans la relation et éloignent les deux amants.En communication, on peut épargner ou retirer de l’argent comme sur un compte en banque. De la même façon, on peut se retenir de dire certaines choses ou choisir ses mots selon la situation de votre couple. «Personne n’aime la critique. Elle fait particulièrement mal quand elle vient de quelqu’un que vous aimez et dont vous souhaitez l’admiration. Si vous avez besoin de critiquer, comparez votre relation à un compte en banque», explique le spécialiste de rencontres et de relations humaines, Rabbi Shlomo Zalman Bregman.Cela veut dire: épargnez vos critiques et déposez vos compliments. «Il est essentiel de faire beaucoup plus de dépôts (éloges, gentillesses, expression de votre appréciation) que de retraits (critiques). Sinon votre compte relationnel sera dans le rouge. Si la quantité de compliments et d’admiration dépasse de beaucoup la quantité de critiques, le jour où vous aurez besoin d’exprimer votre désapprobation, celle-ci risque d’être beaucoup mieux reçue et acceptée», dit Bregman.

C’est quoi, une bonne communication?

Quand on établit une bonne communication, on devient capable d’exprimer ses sentiments, ses opinions, ses goûts, ses préférences et ses désirs sans craindre la réaction de son·sa partenaire. On est aussi capable d’écouter l’autre. Parfois, la communication est facile. D’autres fois, c’est plus compliqué. L’essentiel est de rester ouvert·e aux opinions et aux sentiments de l’autre et d’exprimer les siennes, avec respect.

Les bases d’une bonne communication

L’objectif d’une bonne communication dans le couple est de pouvoir s’exprimer librement dans le respect de l’autre. Toujours vouloir avoir raison n’est nullement une attitude positive. C’est d’ailleurs peu constructif et très nuisible à la santé d’un couple. L’utilisation du « je » plutôt que du « tu » permet de mettre l’emphase sur le ressentie plutôt que sur le blâme. Par exemple, il est préférable de dire « Je me sens délaissé… » ou « J’ai l’impression que… » plutôt que « Tu me délaisses… » ou « Tu n’es pas assez présent… ». Il est important de prendre mutuellement conscience qu’il est normal d’avoir des divergences d’opinions. Il faut de part et d’autre accepter ce fait. Les différences d’opinions sont normales et même parfois souhaitables. La source d’un conflit n’est souvent pas dans une divergence d’opinions, mais dans la façon dont elle s’exprime.

Ose communiquer!

Pourquoi la  communication est importante dans le  couple

Ce n’est pas toujours facile de parler de ses émotions! On a peur de se sentir jugé·e, d’être ridicule… C’est normal: ça nous place dans une position vulnérable. Mais si on ne parle pas, les problèmes peuvent devenir encore plus graves. Le silence peut être interprété comme de l’indifférence ou un manque d’intérêt, et créer des malentendus.

Comment faire pour bien communiquer?

Voici quelques trucs pour établir une communication saine:

  • Donner l’exemple: en prenant l’initiative d’ouvrir la discussion, on prouve que la relation nous tient à cœur, et on montre la voie à suivre pour mieux communiquer.
  • Parler au je: En parlant de soi, on évite d’accuser l’autre et de le voir se refermer. Au lieu de dire, par exemple: Tu es toujours avec tes ami·e·s!, tu peux dire: Je suis déçu·e qu’on ne se voie pas plus souvent.
  • Choisir le bon moment est essentiel. Nos idées passent beaucoup mieux quand l’autre est réceptif·ve!

Quand on se parle et qu’on se sent écouté·e, on se sent également en sécurité et soutenu·e par l’autre.

faire preuve d’empathie

Réussir à bien communiquer, c’est arriver à échanger sereinement à deux ses pensées et ses émotions avec respect, écoute et bienveillance. Pour installer une bonne communication dans son couple, il faut d’abord s’assurer de son désir de comprendre l’autre. Si vous n’êtes pas prêt à faire l’effort de vous mettre à la place de votre moitié pour mieux comprendre son point de vue, cela veut sûrement dire qu’il est préférable pour vous de faire en amont un travail sur vous avec un coach. Il est peut être temps pour vous de questionner vos croyances ancrées et votre possible peur d’être remis en question. Qu’est ce que cela vous permet et vous empêche de vivre ? Cela sera une première étape avant de construire une bonne communication au sein de votre couple. Car communiquer, implique d’accepter de s’ouvrir à la différence de l’autre. On ne s’exprime pas tous de la même manière, certains ont plus de facilité que d’autres. On ne conçoit pas ce qui nous entoure de la même façon : des biais cognitifs nous donnent à percevoir le monde de fenêtres différentes. En effet ces derniers influencent notre conception de la vérité : certains biais nous donne à voir seulement ce qui est négatif, d’autre nous font tout généraliser, d’autre encore nous focalisent sur un détail.faire preuve d’empathie

Il est donc important pour bien communiquer dans son couple de concevoir que l’autre n’ait pas la même vision de ce qui est vrai ou ce qui ne l’est pas. Faire preuve d’empathie est une clé essentielle au sein d’une bonne communication de couple. Faire l’effort de se mettre à la place de l’autre, tenter d’imaginer ce qu’il peut ressentir permet d’échanger avec respect. Désirer comprendre l’autre c’est se donner toutes les chances de mieux communiquer avec lui.

Ne soyez pas sur la défensive

Vous n’avez pas besoin de prendre immédiatement le blâme ou de vous excuser si vous n’aviez pas tort. Mais, il y a une différence entre la recherche de vérité, ou l’écoute des deux côtés de l’histoire, et l’attitude qui consiste à se mettre automatiquement sur la défensive. «Les couples qui s’entendent sont profondément engagés dans leur avenir commun et la vie de qualité qu’ils veulent mener ensemble. À mes yeux, c’est là la “vérité” ultime lors d’une dispute entre gens qui s’aiment, commente Bregman. Chaque partie doit adopter l’attitude qui consiste à se dire “que pouvons-nous pour faire avancer notre vie ensemble?” C’est bien mieux que d’être mesquin et de mettre son énergie à prouver que notre point de vue est correct, et que l’autre a tort», explique-t-il.

Si vous avez tort, reconnaissez-le

Si vous avez tort, reconnaissez-le

Si vous avez tort, ne faites pas comme s’il ne s’était rien passé. Assumez la responsabilité de vos actes, soyez sincère et faites en sorte que l’autre personne ait le sentiment que vous tenez compte d’elle et que ça se passera mieux la prochaine fois. Personne n’est parfait, bien sûr, mais «même si tout le monde est d’accord avec cette vérité, elle est vite oubliée quand il s’agit de la communication dans les couples», dit Bregman. Les personnes qui communiquent efficacement n’ont pas de difficulté à admettre qu’elles ont tort. Il n’y a pas de honte à reconnaître qu’on a fait une erreur. «Ce qui est embarrassant, c’est d’adopter une position égocentrique qui vous empêche vous et la personne à laquelle vous tenez le plus de progresser de façon constructive», nous prévient-il. Savoir reconnaître ses tords est l’une des raisons pour lesquelles vous pouvez avoir une confiance absolue en votre partenaire.

Une compréhension des besoins de chacun

Il n’est pas toujours facile d’exprimer ses attentes et ses besoins. Il est souhaitable de le faire d’une manière claire et précise afin que le partenaire puisse bien les comprendre. Il en va de même pour les besoins de l’autre. S’interroger l’un et l’autre afin de s’aider à s’exprimer et à bien se comprendre est une bonne façon d’éviter certains conflits et de mieux comprendre l’autre.

Écoute et respect de l’autre

Afin d’éviter une escalade en présence d’un désaccord, les problèmes doivent être discutés dans le respect et en acceptant que les différences d’opinions sont normales. Rien ne sert de blâmer ou d’essayer de changer l’opinion de l’autre. Mieux vaut faire preuve d’empathie et de compréhension. Une bonne communication est aussi basée sur une écoute active afin de bien saisir ce que le partenaire tente d’exprimer. Prendre le temps de répéter ce que l’autre exprime permet de s’assurer d’une bonne compréhension. Par exemple, commencer une phrase par « Si j’ai bien compris… » ou « Je comprends que… » permet parfois de désamorcer une situation potentiellement conflictuelle. Il est aussi conseillé de toujours écouter jusqu’à la fin ce que l’autre exprime puis de vérifier si tout a été bien compris.

Des attitudes qui favorisent la communicationPourquoi la communication est importante dans le couple

La délicatesse, l’ouverture d’esprit et la patience sont des attitudes gagnantes lorsqu’il s’agit d’exprimer un désaccord sur des situations importantes. Cela évite d’être sur la défensive, de s’emporter inutilement ou de devenir colérique. L’humour est aussi un outil fort utile qui détend l’atmosphère et qui contribue à des échanges harmonieux.

Être honnête envers soi-même et envers l’autre

La transparence est bien sûr un autre élément très important à considérer afin de maintenir une bonne communication dans le couple. Être honnête envers soi-même et envers l’autre permet d’exprimer ses véritables désirs et sentiments. Inutile de mentir ou d’inventer des histoires. En couple, vaut mieux être honnête. Des besoins non exprimés ou des frustrations dissimulées trop longtemps feront surface tôt ou tard. Malgré les désaccords, les partenaires doivent conserver le lien affectif qui les unit et continuer de se manifester mutuellement leur attachement. Il faut garder en tête qu’être en couple, c’est pour s’aimer et se soutenir. Une relation amoureuse doit demeurer positive et permettre à chacun de s’épanouir.

entreprendre un dialogue avec soi

Pourquoi cela m’exaspère tant que mon conjoint n’arrive pas à s’affirmer devant ses parents ? Quelle émotion cette situation fait naitre chez moi ? Par quel processus cette émotion se met en place et quel comportement induit-elle chez moi ? En suis-je satisfait(e) ? Avant de pouvoir travailler à une meilleure communication dans votre couple, je vous invite à entamer un dialogue avec vous-même. Pour faciliter ce dialogue intérieur, il est utile de mettre par écrit vos pensées. Cela permet une introspection bénéfique : écrire ses humeurs et pensées permet d’en prendre conscience, de s’écouter et d’accueillir ses émotions. Une fois ce travail mis en place au quotidien, il vous sera bien plus aisé de pouvoir entamer un dialogue serein avec votre conjoint. Parfois, le dialogue intérieur a du mal à s’opérer en nous. On se sent un peu perdu, on a du mal à comprendre nos besoins, nos désirs, nos ressentis. On a alors besoin d’un petit coup de pouce extérieur afin d’y voir plus clair : un coach de vie. Lors d’un accompagnement coaching, vous pourrez prendre de la hauteur pour mieux définir ce qui se passe en vous et ainsi mieux appréhender la communication avec votre conjoint.

utiliser les outils de la Communication non violentePourquoi la communication est importante dans le couple

Choisissez un moment de tranquillité partagé entre amoureux, un instant de détente où chacun est calme et ouvert au partage. Abordez tout en douceur le sujet épineux dont vous désirez parler en vous aidant de la Communication Non Violente (CNV), un processus de communication créé par Marshall B. Rosenberg basé sur le langage et les interactions. Appelée aussi « communication consciente », les caractéristiques principales sont l’empathie, l’authenticité et la responsabilité. L’idée est de partager ses ressentis et émotions en toute bienveillance pour inspirer notre interlocuteur à en faire autant. Pour rétablir une bonne communication dans son couple, je vous invite à suivre le protocole de cet outil de questionnement issu de la CNV.

apprendre à s’écouter

apprendre à s’écouter

L’écoute est le point central d’une bonne communication dans le couple. Souvent, des personnes que j’accompagne se plaignent de se sentir peu ou mal écoutées par leur conjoint. Parler dans le vide, être face à l’autre mais sentir son attention ailleurs, ne pas recevoir de questions… tout cela apporte un sentiment de solitude. Avoir l’impression de ne pas susciter assez d’intérêt chez son compagnon de vie pour attiser son écoute… un ressenti très compliqué à supporter. Un coup dur pour notre estime. Chacun est dans sa bulle et la communication est inexistante. Il arrive un moment où cette solitude ressenti chez chacun éloigne les deux amoureux. On dira que l’on s’est séparés parce qu’on ne se « comprenait plus », que l’on « n’avait plus de points communs », que l’on ne « partageait plus rien ». Tout ceci est vrai, mais ce n’est bien souvent pas l’origine du conflit menant à la séparation. Ce sont bel et bien les conséquences d’une mauvaise communication. Et bonne nouvelle, la communication, ça se travaille ! Ouf !

Sur une échelle de 0 à 10, où placeriez-vous le curseur de la qualité d’écoute dans votre couple ?Ce chiffre vous satisfait il ? Si oui, tant mieux pour vous : top ! Si non, où souhaiteriez-vous placer le curseur sur l’échelle, pour une communication satisfaisante dans votre couple ? A votre avis, que pourrait permettre une bonne écoute au sein de votre couple ? Quelles paroles seraient libérées ?

Repérer les ennemis d’une bonne écoute dans son couple

Si l’écoute est primordiale pour une bonne communication de couple, je vous invite donc à repérer quels sont les « ennemis » de votre qualité d’écoute. Qu’est ce qui vous empêche aujourd’hui -vous et votre compagnon de vie- à avoir une bonne attention à l’autre ? Votre téléphone et ses coups de fil interminables ? Les réseaux sociaux et leurs notifications sans fin ? La télé et son bruit de fond ? Les séries de Netflix soporifiques ? Les sollicitations extérieures : les enfants, vos métiers respectifs, certaines personnes envahissantes de votre entourage ? Une fois que vous aurez réussi à trouver quel est « l’ennemi principal » de l’écoute dans votre couple, il ne vous reste plus qu’à mettre vos limites. Gardez-vous du temps et de la disponibilité pour être à l’écoute de vous-même, et à l’écoute de votre conjoint. Votre communication de couple ne pourra que s’améliorer.

S’octroyer du temps pour le couple et apprendre à communiquer à deuxPourquoi la communication est importante dans le couple

On ne le répétera jamais assez : octroyer de la disponibilité à son couple, c’est lui permettre de perdurer par-delà les années et leurs aléas. Faites-vous ce cadeaux : passez du temps rien que tous les deux, en dehors de vos habitudes quotidiennes. Choisissez une activité à partager que tous les deux : un diner au restaurant, une ballade en forêt, un verre de vin en terrasse… Car pour avoir une bonne communication, il faut déjà lui donner la place d’exister. S’offrir du temps et de la disponibilité. Sans enfants à gérer, sans téléphone ni télé, juste tous les deux. Pourtant, ce temps à deux peut parfois faire peur, on peut redouter ce face à face. Quand cela fait plusieurs années que la communication dans le couple s’est détériorée, on se demande bien de quoi l’on pourra parler, les yeux dans les yeux. La peur de n’avoir rien à se dire, la peur du silence, la peur du conflit… Toutes ces peurs sont parfaitement compréhensibles. Et pourtant, pour améliorer votre communication dans le couple, il va falloir dépasser ces peurs. Si la peur de la discussion en tant que telle est trop forte, privilégiez une activité à partager où vous pourrez communiquer autrement que par la parole. Faire du sport ensemble, faire une randonnée, aller au cinéma… Toutes ces activités permettent un partage où le verbal est secondaire.

Communiquer avec le langage non verbal

Car n’oublions pas, d’après deux études publiées en 1967 par Albert Mehrabian (psychologue, professeur émérite de psychologie à l’Université de Californie), la composition de notre communication ressemblerait à cela :

7 % de la communication est verbale (par la signification des mots)38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel). Ainsi la signification de nos mots aurait une part minime dans notre communication ! Pas besoin donc d’être un grand loquace pour avoir une bonne communication dans le couple.Exit les grandes phrases, il vous reste de nombreuses manières pour améliorer votre communication : S’inscrire à deux à un cours de tango argentin, se prendre dans les bras avec tendresse quand on se retrouve après le travail, sourire avec complicité à son conjoint quand on l’écoute parler, lui prendre la main en marchant, susurrer des mots doux en parlant d’une voix douce, faire l’amour ensemble en se regardant dans les yeux…Communiquer ce n’est pas juste échanger des mots, c’est plus largement échanger des informations que l’on peut transmettre à l’autre de manière multiple.

Connaitre son langage affectif et celui de son conjoint, améliore la communication dans le couple

Connaitre son langage affectif et celui de son conjoint, améliore la communication dans le couple

 Selon Gary Chapman, conseiller conjugal et auteur du best-seller « Les langages de l’Amour », nous aurions des langages affectifs différents sans le savoir. Nous ne parlerions pas la même langue pour nous dire « je t’aime ». Cette différence d’expression est souvent source de conflits conjugaux, d’incompréhensions, de communication « loupée », de sentiments d’être mal aimé. Au sein du couple, nous ne parlons pas forcément le même langage de l’amour. Pour exprimer nos sentiments à notre partenaire, nous utilisons notre propre langage qui n’est parfois pas du tout le même que celui de l’autre. Le message d’amour que l’on désire exprimer ne passe alors pas, et cela peut produire l’effet inverse attendu : déception, incompréhension. N’avez-vous jamais eu l’impression de faire des efforts dans votre couple, d’essayer d’aller vers l’autre et de vous retrouver face à un mur d’incompréhension ? Ce ressenti a très certainement été partagé en retour par votre conjoint.

Notre réservoir émotionnel est comblé quand on nous parle dans notre propre langage affectif. On se sent alors compris et aimé. Et si vous découvriez quel est votre langage affectif respectif, qu’est-ce que cela pourrait débloquer dans votre communication de couple ? Ce concept nous permet de mieux comprendre, et ainsi de mieux répondre à nos besoins mutuels d’amour

Il y a 5 langages de l’Amour

  • Les paroles valorisantes : les compliments, les encouragements, les paroles aimables, les pardon, les requêtes
  •  Les moments de qualité : une présence totale, une attention, une écoute, des activités partagées, des dialogues sincères et profonds
  • Les cadeaux : un objet avec une valeur affective, une marque matérielle d’attention, signe extérieur du lien affectif (la valeur marchande n’a aucune importance)
  •  Les services rendus : aides et assistantes demandant un effort, du temps, de l’énergie, pour répondre au besoin pratique de l’autre – Le contact physique : le toucher, attention au plaisir de l’autre, écoute des envies de l’autre. Une caresse, une main sur l’épaule, un câlin, une relation sexuelle
  • Pour trouver votre langage d’amour, je vous propose ces trois questions :
  • Quelle parole ou quel acte de mon partenaire me blesse le plus ? Derrière cette souffrance se cache votre langage d’amour qui ne se sent pas entend
  • Que réclamez-vous le plus à votre conjoint ? Derrière vos demandes et vos reproches se cache très certainement votre langage d’amour et ses besoins
  • Comment exprimez-vous généralement votre amour ? Ce sont vos actes et paroles d’amour que vous adressez à votre partenaire qui vont pouvoir vous renseigner sur votre manière d’exprimer votre amour, et celle donc de vous sentir aimé en retour

pour améliorer la communication dans le couple : Le TU tuePourquoi la communication est importante dans le

On a tous vécu des règlements de compte au sein de son couple. Les reproches fusent, le ton monte, les visages se ferment, l’écoute est inexistante, et le doigt pointé vers cet autre qui nous énerve tant, notre invective commence invariablement par : « Toi, tu…as dit ça, as fait ça, n’es pas assez comme ça, fais toujours comme ça !!! ». La réponse épidermique se fait en général très vite : dans un capharnaüm d’émotions et de cris, l’autre nous renvoie la balle exactement de la même manière : « Et toi, tu… !!!». Ca vous parle ? Communication dans le couple : 0/20 Rassurez-vous, on est tous passé par là. Ce qui est inquiétant c’est lorsque ces crises se répètent régulièrement et que les reproches échangés pèsent et reviennent dans les conversations suivantes. Pour une communication apaisée dans votre couple, je vous invite à apprendre par cœur ce mantra : Le TU tue ! Interdisez-vous au maximum d’utiliser la deuxième personne du singulier lorsque vous vous adressez à l’autre lors d’un de ces échanges mouvementés. L’utilisation du « tu » suivi d’un reproche accable notre interlocuteur, l’attaque. Ce fameux « tu » enferme dans une case négative et n’ouvre pas sur la discussion.

Je vous invite donc au maximum à utiliser le « je ». « Je pense, je ressens, j’ai ce besoin, j’ai envie… ». Cette formule magique permet tout simplement de vous rendre acteur et responsable de comment vous vivez et recevez les informations extérieures. Le « je » permet d’exprimer vos ressentis sans accabler l’autre, et donc lui laisser l’espace de s’exprimer en retour. Le « je » sauve la communication du couple ! Pour, par la suite, pourquoi pas utiliser de temps en temps le « nous ».

Posez des questions ouvertes

À une question fermée, on répond simplement par «oui» ou «non», ou encore «mardi» ou «mercredi». Une question ouverte, au contraire, ne dicte pas une réponse spécifique. Voici un exemple de question ouverte: «qu’est-ce qui compte pour vous dans votre carrière de médecin?» Les questions fermées conviennent à de nombreuses situations. Mais, quand la conversation a de l’importance, les couples qui communiquent constamment avec des questions ouvertes font preuve d’un intérêt sincère l’un pour l’autre et d’une attitude de rapprochement, continue Bregman.

Concentrez-vous sur un problème à la fois

Concentrez-vous sur un problème à la fois

Disons que l’autre a oublié de ranger la vaisselle. Vous êtes fâchée. Vous lui criez des bêtises sur la vaisselle et lui rappelez qu’il a été en retard au souper la semaine passée, qu’il n’a pas sorti le chien mardi matin, etc. Ce n’est pas une bonne idée. «Même s’il y a bien des choses qui vous agacent sur la personne la plus importante dans votre vie, et que vous avez une pleine liste de “problèmes” que vous voudriez régler, il est hautement recommandé de n’avoir qu’un sujet par conversation, dit Bregman. Si vous ignorez cette règle vitale, vous allez accabler l’autre sous votre avalanche de critiques. Il aura tendance à se refermer émotivement pour ne plus entendre ce que vous avez à dire.» Concentrez-vous sur un point et restez en contexte avec ce qui vous préoccupe actuellement.

Écoutez avant de parler

Avant de cracher ce qui vous pèse, faites une pause et écoutez ce que votre partenaire a à dire sans l’interrompre, jusqu’au bout. Alors, et seulement alors, formulez soigneusement votre réponse. «Lorsqu’une personne se laisse aller dans une conversation qui comporte des enjeux, elle a tendance à:

  1. n’entendre que ce à quoi elle veut répondre;
  2. cesser d’écouter tout ce que l’autre dit qui n’a pas de rapport;
  3. commencer à formuler sa réponse sans attendre que l’autre ait cessé de parler, explique Bregman.

C’est une dynamique courante de la communication et les couples qui savent communiquer considèrent qu’une telle attitude est toxiqueLe dialogue est un art, apprenez à mieux écouter et vous faire comprendre.

Ne ressassez pas le passéPourquoi la communication est importante dans le

Une dispute qui revient sur le passé n’a pas sa raison d’être dans le présent. C’est fini. Malheureusement, de nombreux couples utilisent des comportements passés pour défendre leurs reproches actuels. «C’est important de pardonner et de savoir oublier pour que la relation reste vivante. Oui, il y aura des disputes, mais on doit les régler, les oublier et ne jamais les ramener dans la conversation. Cela permet au couple d’effacer l’ardoise pour continuer à avancer», explique Bregman.

Attendez au lendemain

Si ça ne semble pas être le bon moment pour vous exprimer (vos beaux-parents viennent d’arriver ou vous devez préparer une grosse réunion), gardez vos sentiments pour vous et parlez-en à l’autre plus tard quand vous serez seuls, au calme. Vous pourrez résoudre les choses dans le respect et la raison. «Ce n’est pas parce que telle attitude vous exaspère, ou que vous avez des choses importantes à dire à votre chéri qu’il vous faut à tout prix le dire. Vous pourriez vous retenir, surtout si ce n’est vraiment pas le bon moment, ajoute Bregman. Par exemple, si votre mari meurt de faim, ce n’est probablement pas la peine de lui parler de son manque de sensibilité à vos besoins émotionnels. Il rejettera votre reproche en bloc maintenant, mais sera peut-être à l’écoute ou capable d’en tenir compte à un moment différent.»

Vous pouvez aller au lit même si vous êtes en colère. C’est l’une des «règles» qu’il est permis de briser dans une relation de couple.

Pour une bonne communication, n’utilisez pas de mots extrêmes

Les accusations avec les mots «toujours» ou «jamais» tuent la beauté d’une relation et font en sorte que votre partenaire se sent nul. «La vie n’est pas tout noir ou tout blanc, et les couples qui communiquent bien ont tendance à rester loin des termes d’exagération ou de généralisation à outrance, explique Bregman. Au lieu de cela, les couples qui savent communiquer utilisent la critique en étant très précis et évitent les dommages collatéraux qui accompagnent les généralisations. Votre partenaire est alors capable de vous écouter, il ou elle sent que vous reconnaissez ses efforts et cela lui donne envie de faire mieux à l’avenir.» Vous êtes ensemble depuis longtemps?

Voyez les bons côtés d’être un vieux couple!

Voyez les bons côtés d’être un vieux couple!

Personne n’a envie d’être traité de façon négative. Exprimez plutôt vos propres émotions pour que l’autre comprenne ce que vous ressentez. «Les bons communicateurs parlent surtout à la première personne. Au lieu de dire à la l’autre qu’il est nul, le “je” permet d’exprimer vos émotions et vos besoins, en particulier sur le sujet qui vous divise», explique le conseiller en relations humaines Jonathan Bennett. Cela crée une résolution pacifique fondée sur le respect des besoins de chacun.

Ne présumez pas que votre partenaire connaît vos pensées

On ne peut pas lire les pensées des autres. Donc, s’il y a un problème de communication dans votre couple, ne présumez pas que l’autre sait à quoi vous pensez sans que vous en ayez parlé. «Quand votre partenaire vous regarde de travers, ne présumez pas… demandez-lui ce qu’il y a! Nous croyons savoir ce que pense l’autre, mais les couples ont toujours des problèmes quand ils donnent une signification à une grimace ou à un regard», dit le thérapeute familial Jeff Larsen. Les couples heureux communiquent bien, sans se laisser emporter par des perceptions. Si quelque chose les dérange, ils en parlent ouvertement pour résoudre le conflit et passer à autre chose. On vous dévoile les choses étonnantes que les couples heureux font le soir!

Le sexologue peut vous aiderpouPourquoi la communication est importante dans le couple

Vous éprouvez des difficultés dans votre couple et aimeriez obtenir de l’aide? Le sexologue peut veut aider. En plus de s’intéresser aux problèmes d’ordre sexuel, beaucoup de sexologues s’intéressent également aux difficultés relationnelles (difficultés à s’investir, problèmes de communication, relations extraconjugales, violence conjugale, jalousie, séparation, difficultés en lien avec l’estime de soi, etc.)

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils