COMMENT DEMANDER LA MAIN D UNE FILLE A SES PARENTS

Comment demander la main d'une fille à ses parents ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment demander la main d’une fille à ses parents ?

Si vous avez à cœur de vous rendre chez vos beaux-parents pour leur demander officiellement la main de leur fille, lisez cet article. De nos jours, il est plutôt rare de demander la main de sa petite amie à ses parents. Cependant, certaines familles pourraient s’attendre à ce que vous posiez quand même la question avant de la demander en mariage. Avant d’aller leur demander la main de leur fille, vous devez vous assurer qu’elle veut bien vous épouser. Vous devez aussi être certain qu’elle ne va pas se sentir insultée si vous allez demander la permission de l’épouser à ses parents.

Quelles sont les tâches du futur marié relatives à la préparation du jour J ? Bien entendu choisir un élégant costume de mariage pour honorer comme il se doit cet événement majeur, écrire un joli texte d’amour pour sa future femme ou encore préparer un discours de mariage afin de remercier l’ensemble des personnes présentes en ce jour si particulier. Mais il existe une tâche d’une importance capitale qui doit précéder toute les autres : celle de la demande en mariage ! Si aujourd’hui le futur marié a plutôt tendance à demander sa main directement à sa conjointe, ou elle à lui, il existe une tradition encore respectée par de nombreux couples voulant que l’homme demande la main de sa femme à ses parents, et plus particulièrement au père de la future mariée.

C’est quoi une bague de promesse ?

La bague de promesse est souvent offerte au début d’une relation amoureuse. Pour les couples qui cherchent à rendre public leur engagement, mais qui ne sont pas encore prêts à se marier, ce type de bague est parfait. Ce bijou représente aussi des liens d’amitié indéfectibles entre deux personnes. Quel genou posé à terre ? En effet, lorsque l’on fait une génuflexion devant Dieu ou une autorité ecclésiastique c’est le genou droit que l’on pose sur le sol. Par contre, lorsqu’il s’agit d’une personne laïque telle qu’un roi par exemple, c’est le genou gauche que l’on doit poser au sol.Pourquoi les hommes se mettent à genoux pour faire la demande en mariage ?Pourquoi mettre un genou à terre pour demander en mariage. L’usage est apparu à l’époque des chevaliers en signe de respect pour leur seigneur. C’est aussi la posture que prend le chevalier au moment de recevoir son titre. Mettre un genou à terre était également très fréquent dans les cérémonies religieuses.
Pourquoi on se met à genoux pour une demande en mariage ? Pour paraître « moins intimidant »La signification est depuis restée la même (bon, avec l’obéissance en moins, disons) : s’abaisser pour demander la main de son/sa partenaire témoigne du respect qu’on lui porte.

Pourquoi l’homme demande la main d’une femme ?

Pourquoi l’homme demande la main d’une femme ?

Chez les Romains, le père donnait la main – c’est-à-dire l’autorité – de sa fille à son futur gendre. Ce mariage était appelé cum manu, avec la main. Aujourd’hui, évolution des moeurs oblige, l’usage est de demander la main, non plus au père mais à sa promise.Comment parler avec ses parents de son futur mari ? Donnez-lui des exemples comme « Il se peut que ma mère te raconte des histoires gênantes sur mon enfance. Elle aime faire ça » ou « Il arrive souvent que mon père soit un peu dur, mais ça part d’une bonne intention. »Pourquoi on dit demander la main d’ une femme ?Il y a encore peu de temps, les jeunes hommes devaient « demander la main » de leur bien-aimée au père de celle-ci avant de pouvoir l’épouser. Il s’agirait donc plus concrètement de demander l’autorisation de prendre la main d’une jeune fille pour pouvoir y passer une alliance.

Où demander sa copine en mariage ? Où faire sa demande en mariage tout en trouvant le bon moment ? Que ce soit lors d’un coucher de soleil, lors d’une promenade bucolique, dans un restaurant chic ou lors d’un magnifique voyage, tous les moments sont propices à la déclaration.

Renseignez-vous sur les valeurs de ses parents

Avant de vous décider à aller leur demander la main de leur fille, vous devez vous demander ce que vous connaissez de ses parents et si c’est un geste de votre part auquel ils s’attendent ou même qu’ils apprécieraient. C’est une ancienne tradition que certains parents pourraient trouver essentielle, alors que d’autres ne s’y attendent pas du tout.Si vous ne connaissez pas exactement leur opinion sur le sujet ou si vous ne savez pas s’ils apprécieront le geste, vous devriez essayer de vous renseigner auprès de votre petite amie. Vous pourriez par exemple lui dire : « tes parents sont-ils plutôt traditionnels en ce qui concerne le mariage ? » ou alors « comment tes parents se sont-ils fiancés ? »

Si cela est nécessaire, faites des recherches en ce qui concerne les valeurs de ses parents. Par exemple, si les parents de votre petite amie sont indiens, vous pourriez faire des recherches à propos des traditions entourant le mariage dans ce pays pour savoir si vous devez ou non aller leur demander la main de leur fille dans le cadre des traditions en relation avec le mariage en Inde. Vous pouvez faire une recherche sur Internet ou dans une bibliothèque pour en apprendre plus sur les coutumes des parents de votre petite amie.

Discutez de mariage avec votre petite amie

Discutez de mariage avec votre petite amie

Demandez-lui si elle aimerait que vous vous mariiez. Cela ne revient pas à la demander en mariage. Demandez-lui seulement si elle a envie de passer le reste de sa vie avec vous. Par exemple, vous pourriez le lui demander de la manière suivante : « comment vois-tu notre vie dans trois ou cinq ans ? » Si elle parle de mariage, vous pouvez vous sentir rassuré et vous pourriez alors aller demander sa main à ses parents.Si elle ne parle pas tout de suite de mariage, demandez-lui alors de manière plus précise si elle vous voit mariés dans le futur. Par exemple, vous pourriez lui demander : « tu penses que tu serais heureuse si nous étions mariés ? » Si elle vous répond oui, vous pouvez passer à l’étape suivante et aller demander sa main à ses parents. Si elle n’a pas l’air de s’intéresser au mariage ou si elle n’est pas sure de vouloir se marier avec vous, ne lui mettez pas la pression.

Réfléchissez au meilleur moment pour le faire

Est-ce maintenant le bon moment pour vous marier ? Y a-t-il des raisons qui devraient vous empêcher de le faire ? Essayez de voir la situation depuis le point de vue des parents de votre petite amie : voudraient-ils vous voir en tant qu’époux de leur fille ? Si vous ne les connaissez que depuis une semaine, vous devriez peut-être attendre un peu avant d’aller leur parler de mariage. En général, il est plus sage de sortir avec quelqu’un pendant deux ou trois ans avant de se décider à l’épouser  . Réfléchissez à votre situation financière. Le mariage en lui-même peut déjà vous couter cher (un mariage de base coute environ 30 000 €), sans couter d’autres frais comme les alliances et la lune de miel qui peuvent rapidement faire un trou dans votre budget.

Même si vous n’allez probablement pas vous marier tout de suite après avoir reçu l’autorisation d’épouser votre petite amie, vous devriez quand même avoir suffisamment d’argent de côté pour couvrir tous les frais du mariage (en général dans les six à douze mois qui suivent la demande).

Devinez la réponse en avance 

Lorsque vous êtes prêt à aller demander la main de votre petite amie à ses parents, vous devriez déjà avoir une certaine idée de ce qu’ils pensent de vous et de votre relation avec leur fille. Ont-ils une vue favorable sur cette relation ou ont-ils plutôt des doutes ? Demandez de temps en temps à votre petite amie ce qu’ils pensent de vous. Posez-lui des questions précises.Par exemple, votre futur beau-père n’a-t-il que des réserves légères à l’encontre de ses prétendants ? Si c’est le cas, vous pouvez vous sentir rassuré. Au contraire, a-t-il émis des inquiétudes concrètes et spécifiques en ce qui concerne votre capacité à prendre soin de sa fille et vous consacrer à elle ? Si c’est le cas, vous devriez attendre un peu pour vous attirer la confiance de ses parents avant d’aller leur demander sa main.Même si vous pourriez avoir l’impression de tricher un peu, il vaut mieux que vous vous embarquiez dans cette situation en sachant plus ou moins qu’ils vont dire oui pour ne pas gâcher votre temps ou celui des parents de votre petite amie.

Interrogez-vous sur vos raisons

Interrogez-vous sur vos raisons

Avant de lancer la machine à mariage, ce qui peut parfois créer des situations complexes, vous devriez peser les conséquences d’un oui ou d’un non de la part de ses parents. Il existe deux conditions qui généralement vous amènent à aller demander la main de votre petite amie.Vous leur demandez peut-être la permission de vous marier. En d’autres termes, s’ils disent non, elle va leur obéir et elle ne va pas vouloir se marier avec vous.Vous leur demandez peut-être leur accord. C’est en fait une chose différente de la demande de permission. Lorsque vous leur demandez leur accord, vous voulez en fait leur soutien dans votre décision d’épouser leur fille. S’il vous le refuse, votre petite amie pourrait ou non accepter de vous épouser. Même si elle reste ouverte à l’éventualité de ce mariage, vous pourriez vous en arrêter là. Si vous finissez quand même par vous marier, vous allez devoir vous préparer à des réunions de famille plus tendues.

Rencontrez-les avant la demande

Vous devez vous sentir à l’aise en compagnie des parents de votre petite amie avant d’aller leur demander la permission d’épouser leur fille. De la même façon, ils pourraient se sentir plus à l’aise et vous donner leur bénédiction si vous ne les rencontrez pas pour la première fois pour leur demander la main de leur fille.Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de les rencontrer avant de vouloir leur faire la demande, vous devriez attendre un peu avant d’aller leur demander leur permission.

Organisez un rendez-vous avec eux 

Lorsque vous allez leur apprendre que leur fille va bientôt se marier, vous devez commencer par organiser un rendez-vous en face à face. Cela leur montre que vous prenez cette affaire au sérieux. Demandez-leur par exemple de faire une sortie ensemble un après-midi.S’ils vous en demandent la raison, vous pourriez par exemple leur dire : « j’aimerais parler avec vous de quelque chose d’important ».Ne les appelez pas au téléphone pour leur dire que vous voulez épouser leur fille ou pour leur demander leur permission, à moins qu’il n’y ait pas d’autres options disponibles. Le mieux reste quand même de leur parler en face à face.Ne leur envoyez pas d’email ou de lettre pour obtenir leur accord.

Choisissez le lieu approprié

Vous pouvez choisir de rester à la maison ou vous pourriez les amener déjeuner quelque part. Réfléchissez à leurs gouts. Aimeraient-ils aller manger quelque chose de simple ? Préfèreraient-ils un restaurant plus luxueux ? Aimeraient-ils plutôt avoir cette conversation en jouant au bowling ou sur un green de golf ?S’ils habitent loin de chez vous, il pourrait être plus difficile de trouver le bon lieu. Cependant, vous devriez plutôt voir la distance qui vous sépare comme une opportunité. Si vous traversez une grande distance seulement dans le but d’obtenir leur permission d’épouser leur fille, vous leur montrez que vous êtes complètement investi dans ce mariage et que vous êtes capable de franchir des montagnes pour obtenir ce que vous voulez. S’ils habitent loin de chez vous, vous pourriez aussi attendre qu’ils viennent rendre visite à leur fille pour leur poser la question. Dans ce cas-là, vous pouvez simplement aller leur parler en privé avant qu’ils repartent.

Réfléchissez à ce que vous allez dire

Réfléchissez à ce que vous allez dire

Vous pourriez vous sentir très nerveux lorsque vous devez aller demander la main de votre petite amie. Si vous êtes très nerveux ou si vous avez peur d’oublier ce que vous devez leur dire, il pourrait être utile d’apprendre certaines phrases par cœur et de vous y entrainer en avance. Si vous voulez une conversation plus naturelle ou si vous voulez vous sentir plus à l’aise pendant que vous leur parlez, vous ne devez pas préparer de discours. Quoi que vous fassiez, vous ne devez pas trop y réfléchir.Si vous préparez un discours, entrainez-vous à le réciter avec un ami proche . Demandez-lui de vous faire des commentaires pour savoir comment formuler au mieux ce que vous voulez dire.

Consultez le parent responsable

Si votre petite amie a été élevée par ses deux parents, vous devez discuter avec les deux en même temps. Cependant, s’ils sont divorcés, vous devriez aller discuter avec celui qui l’a (ou l’avait) à sa charge. Par exemple, si elle a grandi avec sa mère et si elle a rarement ou même si elle n’a jamais rencontré son père, vous ne devez pas vous sentir obligé d’aller lui demander la permission. Une fois que sa mère vous a donné sa permission, vous pouvez informer son père que vous avez fait votre demande.

Commencez par exprimer vos sentiments pour leur fille

Soyez honnête et sincère lorsque vous parlez de ce que vous ressentez. Par exemple, vous pourriez leur dire : « c’est une femme extraordinaire qui m’inspire à devenir meilleur. Elle me fait rire et elle comprend toujours ce que je pense. »Pendant que vous préparez votre explication, vous devez réfléchir aux raisons de votre amour.N’exagérez pas et ne soyez pas trop vague, par exemple : « elle est parfaite » ou bien « nous n’avons jamais de problèmes ». Terminez en leur disant qu’ils ont élevé une fille formidable.

Expliquez-leur vos raisons

D’une certaine façon, vous l’avez déjà fait en leur décrivant toutes les qualités de leur fille. Mais pour justifier votre envie de vous marier avec elle, vous devez leur faire comprendre votre engagement auprès de leur fille. Dites-leur que vous voulez passer votre vie avec elle.Dites-leur par exemple : « je lui ai promis mon cœur et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour lui donner la vie qu’elle mérite. » Prenez une grande inspiration et demandez-leur directement : « j’aimerais que vous m’autorisiez à épouser (nom de votre petite amie). »Ne dites pas « votre fille », car des parents qui ont le sens de l’humour pourraient ruiner le sérieux du moment en vous demandant laquelle s’ils en ont plusieurs.

Préparez-vous à répondre aux questions

Préparez-vous à répondre aux questions

Une fois qu’ils vous ont donné leur bénédiction, vos futurs beaux-parents vont surement avoir des questions à vous poser. Ils vont probablement vouloir savoir quand vous allez poser la question à leur fille ou vous poser des questions en ce qui concerne les préparatifs du mariage. Ils pourraient aussi exprimer des inquiétudes pratiques, par exemple si vous allez habiter ensemble ou si vous allez trouver un emploi (si vous vous apprêtez à en changer). Écoutez-les avec attention et n’ayez pas peur de leur dire que vous n’avez pas encore les réponses à leurs questions. N’inventez pas de réponses pour leur donner l’impression que vous avez déjà tout organisé alors que ce n’est pas le cas.

Les choses à éviter pour la demande en mariage auprès des parents de la mariée

Si vous êtes un couple classique, que la famille de votre compagne soit plutôt traditionnelle ou que de façon générale vous appréciez cette coutume, voici quelques faux-pas à éviter à l’heure de la confrontation avec les parents de votre amie !

Attendre la dernière minute

N’attendez pas la veille du mariage pour passer chez vos beaux-parents ! La tradition veut que l’homme se rende chez son beau-père pour lui demander la main de sa fille avant même de faire sa demande à sa compagne. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de respecter cette coutume à la lettre. En revanche, vous devrez vous y prendre suffisamment tôt pour bien montrer à vos beaux-parents que leur avis compte.

Prévenir d’autres personnes avant ses parents

Prévenir d’autres personnes avant ses parents

Dans un même ordre d’idée, évitez de prévenir vos amis avant vos parents. Il se peut que vous soyez très proches d’un cousin, de collègues, d’un ami d’enfance, etc. Mais de façon générale veillez à parler d’abord à vos parents et beaux-parents de votre projet de mariage. En confiant la nouvelle à un ami celui-ci pourrait faire circuler l’information qui reviendrait aux oreilles de vos beaux-parents avant même que vous ayez eu le temps de faire votre demande !

Ne pas connaître ses beaux-parents

Demander la main de sa compagne n’a pas à être un moment gênant à partir du moment où vous connaissez bien ses parents. Dans ce cas là il s’agira d’une simple formalité et même d’un joli temps de complicité en leur compagnie. En revanche si vous n’avez jamais eu l’occasion de faire connaissance avec vos beaux-parents la tâche sera plus embarrassante. On ne demande pas la main de sa conjointe en rencontrant ses parents pour la première fois ! Arrangez-vous pour passer quelques moments avec eux avant de vous lancer et de leur poser la question fatidique.

Ne pas se renseigner sur les coutumes familiales

Mieux vaut savoir à qui vous avez affaire avant de prononcer le moindre mot ! Essayez de rassembler quelques informations concernant les habitudes de votre belle-famille. Vos beaux-parents sont-ils simples, décontractés, traditionnels, à cheval sur les bonnes manières et le savoir-vivre ? Adaptez-vous à leur style pour ne pas les heurter et préparez votre demande en fonction de leur caractère et de leur mode de fonctionnement.

Ne pas apporter de cadeau

Il n’est bien sûr pas question d’acheter l’affection de vos beaux-parents ! En revanche une petite attention sera toujours la bienvenue pour détendre l’atmosphère et rendre l’ambiance toujours plus chaleureuse. Un joli bouquet de roses, des chocolats, une bonne bouteille de vin, le cadeau n’a pas besoin d’être extravagant, simplement de signifier votre affection pour la famille de votre conjointe.

Choisir le mauvais moment

Ce n’est pas parce que vous êtes pressé d’envoyer vos invitations de mariage ou que vous n’avez rien de spécial à faire ce jour-là qu’il faut débarquer chez vos beaux-parents n’importe comment ! Renseignez-vous sur l’emploi du temps de votre belle-famille. Prenez conseil auprès de votre compagne qui les connaît mieux que personne. Choisissez une journée paisible et sans impératifs ou autres rendez-vous. Invitez vos beaux-parents à déjeuner un dimanche ou passez le week-end chez eux pour trouver le moment idéal pour leur parler de votre projet.

Interdire aux parents de partager la bonne nouvelle

Vous avez peut-être envie de contrôler la façon dont vous allez communiquer la grande nouvelle. Vous avez décidé d’un ordre bien spécifique dans lequel vous voulez annoncer votre mariage à vos proches. Sachez cependant qu’une fois qu’ils apprendront vos fiançailles vos parents et beaux-parents n’auront qu’une chose en tête : partager leur bonheur avec le plus grand nombre ! Laissez-leur le plaisir de prévenir leurs amis de ce bel événement. Leur interdire de partager leur joie risquerait de jeter un froid sur votre demande en mariage.

Mettre des barrières dès le départ

Mettre des barrières dès le départ

Si vous trouvez vos beaux-parents envahissants, ce n’est pas le bon moment de leur en parler ! Il n’est parfois pas facile pour des parents de voir leur enfant partir et construire son propre foyer. Ils s’apprêtent le plus souvent à ne plus voir leur enfant aussi régulièrement qu’auparavant. Aussi la demande en mariage n’est vraiment pas le moment de mettre de la distance avec eux, de leur donner le sentiment qu’ils n’ont plus de place dans votre vie.Évitez de leur dire que vous prendrez seuls en charge les préparatifs de votre noce. Proposez-leur plutôt à cette occasion de s’impliquer dans l’organisation en vous aidant par exemple à mettre en place une belle décoration de salle de mariage. Vos beaux-parents se sentiront ainsi impliqués dans ce nouveau projet et non mis à l’écart de cette nouvelle vie que vous allez bâtir à deux. Vous avez demandé la main de votre future femme à ses parents ?

Vos propres parents sont eux aussi prévenus de la grande nouvelle ? Alors ça y est, vous pouvez commencer à partager votre bonheur plus largement autour de vous et à préparer vos faire-part de mariage pour convier l’ensemble de vos proches à ce bel événement.

Avertissements : Ne soyez pas trop nerveux. Montrez que vous êtes sûr de vous. Certains parents pourraient se sentir ennuyés si vous ne leur montrez pas que vous savez faire preuve de courage face à une situation difficile.

Conseils

Interdire aux parents de partager la bonne nouvelle

N’oubliez pas qu’une fille qui vous aime vraiment va dire à sa famille combien vous la rendez heureuse et va leur demander d’être au moins courtois avec vous. Si elle les laisse vous ignorer ou vous insulter, vous devriez peut-être remettre en question votre volonté de vous marier avec elle (et sa famille).

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils