EXPOSÉ ORAL : COMMENT LE PRÉSENTER AVEC ASSURANCE EN CLASSE

exposé oral

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Exposé oral : comment le présenter avec assurance en classe 

 
 

Il arrivera sûrement le jour où vous devrez présenter un exposé  devant un groupe de personne. la glossophobie ou la peur de parler en public , affecterait plus de trois personnes sur quatre. Cette statistique est à la fois stupéfiante et alarmante. Notamment parce que beaucoup de professions requièrent d ‘ avoir une certaine habilité à parler en public. Apprenez comment présenter un exposé oral avec assurance, afin de ne plus être effrayé et de pouvoir être à l ’ aise devant  un auditoire .

La préparation : la clef de votre réussite !

 La préparation est la clef de votre réussite pour votre présentation . Afin de réussir votre exposé, soyez sûr de bien connaître votre sujet. Vous vous apprêtez à être mis en position d ‘ expert ! Pensez à cela afin de prendre de la confiance et de  garder vos nerfs sous contrôle. Rappelez-vous d ‘utiliser la technologie à votre avantage  toute aide visuelle  ( carte, photos, clips vidéos graphiques, diagrammes et tableaux ) est bonne à prendre et peut vous aider à booster un exposé. Attention à ne pas vous reposer uniquement sur ceux-ci et ne pas trop distraire votre public .

Passe par une phase de réflexion sur le sujet de ton exposé 

assurance

Choisis bien le sujet de ton exposé. Dans le cas où tu dois choisir toi-même le sujet de ton exposé, choisi-le avec soin car tu vas y passer un bon moment. Autant prendre du plaisir à faire les recherches ! Essaye de trouver un sujet qui t ’  intéresse personnellement (ou, dans le cas où il s ‘ agit d ‘ un travail de groupe, un sujet qui vous intéresse tous ). Bien sûr, ça dépend de la matière concernée. S ‘ il s ‘ agit d ‘ un exposé d’ histoire, l ’ idéal serait de choisir un événement historique  qui t ’ inspire. Si tu dois faire un exposé de français sur un livre, par exemple, choisis-en un qui te plaît sincèrement (et qui soit en rapport avec le programme que vous étudiez en classe ), et ainsi de suite pour les autres matières.

Évite les sujets classiques (si tu dois faire un exposé d ‘ histoire sur l ’ événement de ton choix, évite la première Guerre mondiale par exemple, a moins que ce soit en rapport direct avec ce que vous étudiez en classe) . Un sujet trop classique et déjà connu des élèves risque d ‘ être barbant à la fois pour toi dans tes recherches et pour ton prof et tes camarades de classe. En outre, si tu choisis un sujet qui ne t ’ intéresse pas, ça se verra tout de suite pendant ta présentation orale ( à moins que tu sois très bon acteur ). Essaye donc de choisir un thème qui te passionne ! N ‘ hésite pas à choisir un sujet un peu farfelu (dans la limite de la décence bien sûr, et dans la limite de tes capacités ).
Ne va pas faire un exposé sur un phénomène scientifique complexe que tu seras incapable d ‘ analyser par exemple !

Travaille de groupe : choisis bien ton équipe ! 

Il est est fréquent de devoir faire un exposé en équipe : si ta as la possibilité de choisir tes coéquipiers choisis-les bien. Ne t ’ entoure pas forcément de tes meilleur potes. Choisis des personnes qui sont aussi motivées que toi sur le sujet et avec qui tu t ’ entends bien. Il est possible qu ‘ on ne te donne pas le choix de ton groupe. Pas grave, ça sera de toute manière une super leçon pour apprendre à travailler en équipe ! Parfois , il arrive qu ‘ il n ‘ y ait pas une super entente au sein d ‘ un groupe , qu’ une partie du groupe voire une seule personne se charge de faire tout le boulot tandis que les autres se la coulent douce. Répartissez-vous le travail intelligemment. En général, la façon la plus simple de se répartir les tâches est d ‘ attribuer une partie du plan à chaque membre du groupe.

Mais ce n’est efficace qu ‘ à condition d ‘ éviter l ’ erreur classique, à savoir ne pas vous renseigner sur les parties des uns et des autres ! Pour qu ‘ il y ait une cohérence dans la présentation, et que tout s ‘ enchaîne de façon fluide, il faut que chacun soit capable d ‘ expliquer les parties des autres . Ça se sent tout de suite lorsqu’un élève n’a pas du tout travaillé le sujet étudier par ses coéquipiers, car on repère très vite le manque de complicité et de fluidité entre les membres du groupe.

On te conseille donc de lire ce qu ‘ ont préparé tes camarades pour ne pas être complètement perdu au moment de la présentation orale. Ça ne te prendra que très peu de temps en plus, il se peut que le prof vous pose des questions individuellement pour vérifier que vous maîtrisez bien le sujet !

Réfléchir au fil conducteur de ta présentation 

groupe d ' étude

Plus tu t ’ efforceras de suivre un fil conducteur dans ton exposé, plus grande sera la qualité de ta présentation et l ’ attention  de ton public !  Qu’ entends-je par “fil conducteur “? Cela signifie que tu vas enchaîner les différentes parties de ton plan en suivant une certaine logique. Plutôt que de te contenter de faire une description sans relief du thème de ton exposé. Par exemple, si tu dois faire un exposé sur un livre, plutôt que de faire une simple descriptif du bouquin, tu vas essayer de démontrer une pensée ou démontrer les  enjeux du livre. Imaginons par exemple que tu prépares un exposé sur 1984 de Georges Orwell. Plutôt que de te concentrer de faire un résumé du livre et une petite biographie de l ’ auteur, il serait beaucoup plus intéressant pour toi comme pour ton prof et tes camarades de classe de faire un parallèle entre la société décrite  par Orwell et la nôtre. Ton fil conducteur, ce sera la comparaison entre le roman dystopique et la réalité .

T ’ imposer un fil conducteur va t ’ éviter de t ’ éparpiller dans tes recherches et de mieux capter l ’ attention de ton auditoire, car celui-ci verra que ton plan suit une certaine logique et que ce n’est pas juste une description sans relief d ‘ un sujet quelconque. Le but d ‘ un exposé oral n’est pas de parler de ton sujet de façon complètement exhaustive, mais de cibler les informations importantes. L ’ idéal est d ‘ établir une problématique ( un peu comme en histoire-géo ou en philo). Une problématique, c’est une question que tu poses en début d ‘ exposé, dans ton intro  (on va t ’ expliquer comment faire une bonne intro un peu plus loin ). Et qui va guider ta réflexion tout au long de ton oral.

La technique, pour créer une problématique, c’est de prendre une expression-type comme “dans quelle mesure” où “en quoi ” et de la compléter par une interrogation pertinente (en quoi Big Brother dans 1984 est une métaphore des régimes totalitaires, par exemple ). En plus, avoir un fil conducteur et/ou une problématique va grandement te faciliter la tâche pour construire le plan de ton exposé.

Comment faire un bon plan d ‘ exposé 

Adopte un plan le plus clair et le plus efficace possible pour ton exposé. Il existe différents façon de créer une bonne structure. A toi de déterminer lequel est le plus pertinent pour le sujet de ta  présentation !  La plupart du temps, un exposé se décompose en trois grandes parties  (comme une dissertation d ‘ histoire ou de philo ), avec dans chacune des  grandes parties trois sous-parties, sans oublier l ’ introduction et la conclusion de l ’ exposé.

Le plan chronologique 

confiance

Si le thème de ton exposé est en lien avec l ’ histoire, tu peux adopter un plan chronologique. Il s ‘ agira donc pour toi de décomposer le sujet de ta réflexion en plusieurs grandes périodes  ( dont le nombre va correspondre ou nombre de tes grandes parties ). Si tu es au collège ou au début du lycée, tu peut tout à fait adopter un plan chronologique. Mais il est vraiment que ça ne laisse pas beaucoup de place à la réflexion. Le risque, si tu te contentes de présenter une succession de dates, c’est que ton exposé devienne très monotone, et que tu perdes l ’ attention de ton auditoire. Alors si tu choisis de faire un plan chronologique, veille à rendre ton exposé riche en anecdotes intéressantes !

Essaye aussi de choisir soigneusement tes périodes historiques : ne choisis pas des “pages temporelles” aléatoirement. Si par exemple, le thème de ton exposé est la Guerre froide, choisis des dates clés pour diviser ton exposé. Pour mieux t ’ illustrer l ’ idée, voici une possibilité de plan :

  • 1947-1963: Fébut de la Guerre froide  (de la doctrine Truman jusqu’à la Crise des missiles de Cuba )
  • 1963-1979: La Détente  (du téléphone rouge jusqu’à l ’ invasion de l ’ Afghanistan par les soviétiques)
  • 1979-1989: La Guerre froide  (jusqu’à la chute du mur de Berlin )

Le plan thématique  (ou analytique)

Une autre façon de structurer ton exposé est de construire un plan thématique. Appelé aussi plan analytique. C’est plutôt facile à réaliser si tu mènes tes recherches correctement et ça peut rendre ton exposé très intéressant si tu choisis tes thèmes intelligemment !  Faire un plan thématique va te permettre d ‘ englober beaucoup d ‘ informations en lien avec ton sujet en les répartissant dans des thèmes majeurs. Imaginons que tu doives faire un exposé sur les flux migratoires. Tu peux choisir de suivre un plan comme suit :

  • Les aspects politiques des flux migratoires
  • Les aspects économiques des flux migratoires
  • Les aspects sociaux des flux migratoires

Le plan dialectique 

Aaah, on le connaît, le plant dialectique qu ‘ est-ce qu’on l ’ utilisé en dissert de français et de philo : le plan dialectique consiste à deviser ton exposé en trois parties : ( on va s ‘ appuyer sur un exemple de sujet d ‘ exposé, ?le transhumanisme?

  • Ta thèse  (une affirmation, comme “le transhumanisme, c’est bien!”)
  • L ’ antithèse  (la résolution et/ou un dépassement du sujet en prenant un point de vue plus ouvert, ou en ouvrant la réflexion : le transhumanisme entre dans la continuité de l ’ évolution de l ’ Homme, ça peut être une bonne chose comme une mauvaise chose en soi selon les points de vue, mais c’est une évolution enclenchée par l ’ Homme lui-même et non par la Nature et c’est peut-être cela qui le rend dangereux. 

Bien choisir et diversifier tes sources pour faire un bon exposé 

Oratrice

Passons maintenant à la phase de recherches de ton exposé. Maintenant que tu as ton sujet, quel fil directeur tu vas suivre et quel plan tu vas adopter, tu vas pouvoir entamer la récolte d ‘ informations pour remplir tes grandes parties ! 

Bien choisir tes sources pour tes recherches 

Le grand danger contre lequel on t ’ a sans doute déjà mis en garde à plusieurs reprises : récolter des informations fausses à cause d ‘ une source pas fiable ! Veuille donc bien à vérifier l ’ authenticité des informations que tu trouves. Pour ça, diversifie tes sources : si tu trouves un élément qui te semble intéressant sur un site Internet, par exemple, tente de vérifier sa véracité sur d ‘ autres sites Internet (et de préférence des sites que tu connais : médias renommés, le Blog . JeunInfo…) Bref, tu le sais déjà, mais évite de faire un simple copier coller de Wikipedia. C’est une bonne source et riche en informations, mais c’est le premier site que ton prof regarde pour se faire une idée du sujet de ton exposé. 

Alors diversifie tes sources le plus possible  (une dizaine environ pourrait suffire si tu les chois bien )! Essaye autant que possible de ne pas réduire tes sources à Internet : fais aussi des recherches dans les journaux et des livres, c’est  souvent beaucoup plus riches  (et fiables) que sur la toile ! N ‘ oubliez pas de garder les liens et noms de toutes les sources que tu exploites  au fur et à mesure de tes recherches, au cas où tu auras besoin de rendre un rapport écrit à ton prof : dans ce cas, une bibliographie est souvent demandé en annexe, et devoir retrouver toutes les sources plusieurs jours voire semaines après avoir fait tes recherches, c’est vraiment pas une partie de plaisir !

Comment faire une bonne intro pour ton exposé ?

Garde en tête que l ‘ intro est la partie la plus importante de ton exposé ! Eh oui, en général, on sait dès l ’ intro si un exposé va être intéressant ou non. C’est à ce moment-là que ton auditoire va décider de décrocher ou de te suivre : alors mets le paquet dessus ! Mais pas de panique. C’est moins difficile qu ‘ il n ‘ y paraît ! Donne une définition des titres clés  (par exemple, définis ce qui est le transhumanisme si tu fais un exposé la-dessus), fais une mise en contexte historique et géopolitique et délimite ton sujet dans le temps. N ‘ hésite pas à coller dans l ‘ intro une petite anecdote drôle pour captiver l ’ attention de ton public !

Bien sûr, pour faire une bonne intro, ton intonation et ton dynamisme sont également essentiels ! On voit ça un peu plus loin. Et enfin, présente ta problématique et/où le fil conducteur de ton exposé  (explique ce qu ‘ est ton objectif, vers où va mener ta réflexion dans ton exposé ).

Comment faire une bonne conclusion ? 

travaille de groupe

Reprends le fil de ton exposé dans les grandes lignes et rappelle ce que ton  plan a permis de démontrer. N ‘ hésite pas à mettre la cerise sur le gâteau en terminant sur une réflexion d ‘ ouverture, une anecdote, une pensée qui va ouvrir le sujet et montrer les enjeux pour la société d’aujourd’hui, etc. La conclusion est un peu moins importante que l ‘ intro car tu as déjà fait tout le boulot : en fait, c’est plus histoire de clore le sujet, de rappeler ce que tu as abordé et de démontrer l ’ intérêt de ton exposé. La encore, n ‘ hésite pas à finir sur une petite blague, une caricature marrante dans la dernière diapositive de ton diaporama si tu as un, pour que le public ait le sourire a la fin de ton exposé ! 

Comment faire une bonne présentation orale pour ton exposé ?

Pour un bon exposé, prépare un beau visuel ! Les diaporamas sont presque devenus incontournables dans les présentations orales : on te conseille fortement d ‘ en préparer un pour que ton exposé soit le plus dynamique possible ! Crée un diaporama clair, efface et agréable à regarder. Mets-y le moins de texte possible  (uniquement des “bullet avec des mots-clés) et privilégie les images. Le texte, c’est ce que tu vas dire à l ’ oral, inutile de le recopier dans tes diapositives tu risques même de perdre l ’ attention de ton prof et de tes camarades de classe si tu mets trop de texte, car ils risquent inconsciemment d ‘ arrêter de t ’ écouter et de se contenter de lire tes diapositives .

Le diaporama n’est  là que pour appuyer et illustrer ta présentation et captiver l ’ attention de l ’ auditoire. Tu peux aussi intégrer une courte vidéo au milieu de ton exposé pour réveiller ton public  ( un extrait de journal télévisé, de documentaire, de film…) c’est hyper efficace ! Mais prends garde à ne pas choisir un extrait trop long.

Nos conseils pour faire la différence dans votre exposé 

Ne lis pas les notes et regarde ton public ! La chose à ne pas faire : garder les yeux baissés sur ton texte et te reposer entièrement dessus !  Aie confiance en ta mémoire et en tes connaissances, tu a travaillé dur pendant tes recherches. Tu connais bien le sujet et les points que tu vas aborder. Alors pas besoin d ‘ un texte imprimé que tu vas te contenter de lire : aire un exposé oral n ‘ aurait aucun intérêt sinon, il suffirait de distribuer ton texte à ta classe ! Le but c’est d ‘ établir un contact visuel avec tes camarades de classe. Regarde les gens de ta classe dans les yeux  (sans non plus fixer chaque personne pendant 10 secondes au risque de les faire flipper) et regarde tes notes le moins possible. Si tes profs te répètent autant de n’a pas lire tes notes, ce n’est pas juste pour te demander de réciter ton texte par cœur :

L ’ idéal est d ‘ apprendre à établir un vrai contacte avec ton public, c’est ça la grande leçon d’ un exposé à l ’ oral ! Force-toi à n ‘ avoir sur toi qu ‘ une fiche avec des notes-clés et les points clés que tu vas aborder. Aie confiance en toi, et le reste va venir seul !

Entraîne-toi pour être serein le jour de l ’ exposé 

faire la différence

Avoir l ’ estime et la confiance en soi  et parler correctement à l ’ oral, ça vient avec l ’ entraînement : n ‘ hésite pas à  répéter ton exposé chez toi, devant tes parents ou tes frères et sœurs. Tente une première fois avec ton texte une deuxième fois avec ton texte mais en le regardant le moins possible, une troisième fois avec seulement des mots-clés sur une fiche, et si t ’ es motivé , une quatrième fois sans ouvrir aucune note ! Avec cet entraînement, tu seras serein devant ta classe le jour J !

Pour fair un bon exposé oral, tu dois être un bon orateur 

Essaye de moduler ta voix et de prendre des intonations pour rendre ton exposé plus vivant : pour ne pas avoir une voix monotone, accentue les mots importants , marque des pauses entre deux idées différents et des pauses plus longues entre deux paragraphes, prends une voix plus grave en fin de phrase  (plus aiguë en début de phrase). N hésite pas non plus à faire des gestes pour accompagner tes idées si tu es de nature timide et que parler en public est un vrai calvaire pour toi, tu peux lire cet article pour vaincre ta timidité maladive.

  1. Faites savoir à votre public dès le début de l ’ exposé quel sera sa structure. Un bref exposé de trois poins principaux les prépare à votre sujet
  2. Ce n’est pas ce que vous dites, mais la manière donc vois le dites. Cela peut paraître  cliché, mais c’est une règle de vie en général. Comprenez que vous allez probablement être nerveux acceptez-le et passer à la suite. Des respirations profondes et régulières vous aident à contrôler la vitesse de votre parole et vous donneront l ’ impression d ‘ être plus confiant dans ce que vous dites. Évitez les plats épicés ainsi   que les boissons a base de caféine juste avant de prendre la parole, et Assurez-vous de ne pas avoir mauvaise haleine.
  3. Ne lisez pas, parlez : personne n ‘ aime entendre un orateur se noyer dans sont texte et lire un texte de manière plate. Essayez de faire votre exposé à base de note ou, si vous utilisez un texte rédigé à l ’ avance, de ne le regarder qu ‘ une fois de temps en temps. Il est crucial que, durant votre exposé, vous soyez capable de transmettre les idées et concepts que vous aurez mis trop de temps à préparer alors ne vous inquiétez pas trop à propos des mots.
  4. Faire de l ’ eye contact avec les gens installer à tous coins de la salle est un autre aspect fondamental de la prise de parole en public. N ‘ ayez pas peur d ‘ utiliser vos mains pour accentuer vos idées. Partager l ’ espace avec votre public peut également vous aider à communiquer votre intérêt à partager vos connaissances avec eux alors n ‘ hésitez  à marcher d ‘ un coin à l ’ autre de la pièce, car cela peut également vous aider à  couvrir votre nervosité.
  5. N ‘ ayez pas peur des questions et interruptions. C’est peut-être même l ’ une des meilleures choses qui puisse vois arriver, car cela prouve qu ‘ une personne dans le public s ‘ intéresse à ce vous dites et souhaite rebondir. De plus, cela peut mener à de grands progrès sur le point que vous étiez en train de traiter. Enfin, une conversation à deux aide à réduire le stress .
  6. Essayez toujours d ‘ influencer votre public. Dites leur des choses qu ‘ ils retiendront. La conclusion peut être un bon moyen de les laisser sur une note qui leur restera en mémoire. Assurez-vous d ‘ avoir une conclusion qui les fascine, mais qui résume également tous les points que vous avez traitez dans votre exposé.

Souriez à votre auditoire 

Université

Lorsque le moment fatidique est arrivé, il n’y rien de mieux pour engager votre auditoire dans votre discours qu ‘ un bon vieux sourire. Soyez heureux : vous êtes sur le point d ‘ apprendre à vos camarades de classe quelque chose qu ‘ ils ne connaissaient forcément pas auparavant.

Des études ont montré que le sourire est contagieux, ce qui signifie qu ‘ une fois que vous souriez, il est difficile pour les autres de ne pas vous imiter.

Donc, si vous voulez que votre exposé parte sur de bon rails, forcez – vous à sourire. Cela fera sourire tout le monde et peut-être même que ces sourires vous donneront encore davantage le sourire. Retourner-vous asseoir à votre place avec un sourire sachez que vous réalisez quelque chose que beaucoup de gens ne seraient jamais capables de faire. Alors même si vous n’obtenez pas d ‘ applaudissements, ne soyez pas déçu.

Conseils 

  • Ayez une bonne posture. Ne croisez ou ne pliez pas les bras, au contraire, maintenez-les ouverts . Ne vous voûtez  pas non plus et gardez votre dos droit.
  • Si vous faites une erreur, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Si vous n ‘ attirez pas l ’ attention dessus en vous corrigeant personne ne s ‘ en apercevra et si c’est le cas, la personne oubliera vite.
  • Souvenez-vous : parlez fort. Projetez votre voix, pour reprendre un terme utilisé chez les acteurs.
  • N ‘ oubliez pas de regarder tout le monde, sans fixer quelqu’un en particulier, mais en ?balayant?la classe, ne fixez surtout pas le sol.
  • Essayez de passer au milieu. De cette façon, vous pouvez écouter quelques exposés et éviter les erreurs de leur autour, mais votre auditoire n’est pas trop ennuyé lorsque c’est votre tour.
  • Gardez vos mains sous la hauteur de vos épaules afin que le public ne soit pas distrait.
  • Essayez de trouver le niveau, de formalité dans votre discours, en fonction du but de votre texte et à qui vous le présentez.
  • Assurez-vous de regarder dans toute la pièce et pas seulement au milieu.
  • Si vous n ‘ avez jamais présenté d ‘ exposé avant et que vous ne parlez pas vraiment avec les autres élèves de votre classe, vous devriez leur parler tous les jours pendant quelques temps afin de bâtir votre confiance en vous.
  • Soyez confiant et, lorsque vous approchez de la fin de votre narration, demandez au public s ‘ il a des questions des commentaires, des remarques. Vous apparaîtrez mature et ferez savoir à la classe que vous vous souciez vraiment du sujet.
Conversation de groupe
Avertissement : certaines personnes peuvent être si tendus avant un exposé qu ‘ ils se sentent faibles et peuvent s ‘ évanouir au cours de leur présentation. Si vous vous reconnaissez dans cette description, Assurez-vous de vous préparer à fond et de garder un taux de sucre élevé avant votre discours. Dans certains cas, si vous conservez votre téléphone dans votre poche ou près de vous, il vas interférer avec le microphone, si cela se produit, éloignez-le.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils