STRESS AIGU OU CHRONIQUE : COMMENT GÉRER ET LE CALMER AU QUOTIDIEN

Stress aigu ou chronique comment gérer et le calmer au quotidien ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Stress aigu ou chronique : comment  gérer et le calmer au quotidien ? 

Si un certain niveau de stress  est nécessaire car c’est un stimulant essentiel dans notre vie,à l ’ inverse, trop de stress nuit a nos performances et à nos capacités. Il peut même à la longue, conduire à une dépression . Au départ, le stress est une réaction physiologique normale et positive ,qui nous permet de nous adapter à notre environnement . A condition de pouvoir gérer efficacement  son stress pour le calmer au quotidien ! La vie d ‘ étudiant et d ‘ étudiante n’est pas sans difficulté. Quelles que soient les raisons de votre stress, il faut réagir vite et adopter  des astuces au quotidien pour vivre sereinement et reprendre le contrôle de soi-même.

Santé : comment se manifeste votre stress chronique? 

Pour certains, un battement  de cœur qui s ‘ accélère ou un léger sentiment de malaise suffit à leur faire savoir qu ‘ ils commencent à être angoissés ou dépassés. Mais de la  même façon qu ‘ une petite vexation de la part de votre chef ou une mauvaise nouvelle familiale peut faire monter vos hormones de stress et augmenter rapidement votre tension artérielle, vous avez le pouvoir de tout remettre à zéro presque instantanément . Quand nous sommes stressé, les hormones comme le cortisol inonde notre système, produisant une réaction de “survie”pendant laquelle notre rythme cardiaque augmente, notre respiration se fait plus lourde ( nécessitant donc plus d ‘oxygène )et nos vaisseaux sanguins se resserrent.
Alors que durant l ’ ère préhistorique, l ’ accroissement de sang dans notre cœur et nos muscles nous aidait à échapper aux  prédateurs  ou à nous sortir de dangereuses situations ,nous ne sommes plus du tout dans le  même type de situations aujourd’hui . Notre corps ne peut pas faire la différence entre un grizzli entrain d ‘ approcher, un(e) conjointe(e)  enerv(e) ou un embouteillage particulièrement épique, et il déclenche une réaction de stress même quand il n’y a pas de danger immédiat. Au lieu de nous aider à nous échapper, cette réaction peut alors contribuer à des problèmes de santé chronique , comme l ’ hypertension, des maux de tête, mais aussi un état dépressif  et des troubles d ‘ anxiété .
Plus encore, le stress peut empirer d ‘ autres soucis de santé , comme l ’ asthme , le syndrome du côlon irritable ou l ’ insomnie. La bonne nouvelle ? Selon le National Center for Complementary And Alternative Médecine des Institues Américains de santé  , de la même manière que nous possédons une “réaction de stress”, nous avons une réaction de relaxation, durant laquelle notre respiration ralentit, diminuant la tension artérielle, et réduisant le besoin d ‘ oxygène comme nous ne  pouvons pas vraiment empêcher le stress de nous gagner, autant travailler a en supprimer les effets.

Le stress chronique, c’est quoi ? 

Stress aigu

Le stress est physiologique, il peut être ?aigu?et se manifester immédiatement après un événement inhabituel ou déstabilisant ou lorsque nous sommes confrontés à une menace. Notre organisme fait alors bien les choses. Nous délivrons une série d ‘ hormones  ( adrénaline, noradrénaline, cortisone) qui nous aident à faire face au danger ou à l ’ éviter selon la particularité et l ’ intensité de la situation. Certains symptômes caractéristiques du stress apparaissent  (troubles digestifs , manque de concentration, agitation ) mais, en général, tout rentre dans l ‘ ordre une fois le ?déclencheur? du stress disparu. Mais le stress peut également être chronique, quand l ’ exposition aux agents ?stresseurs?est prolongée et répétée  (patron trop exigeant, conflit familial récurrent ), ou lorsqu’il est la conséquence d ‘ une souffrance plus profonde  (choc psychologique, deuil, etc.)

Les hormones du stress s ‘ emballent, les mécanismes de défense fonctionnent ?à plein régime?, les émotions se bousculent, provoquant un véritable épuisement physique, psychique et ce stress vous ronge au quotidien. Anxiété, dépression isolement, insomnie, burn-out, stress inconscient, le stress chronique entraîne avez lui des symptômes graves, des effets sur la santé néfaste et difficiles à enrayer, il devient un stress maladif. Les pathologies qui en découlent sont tout aussi préoccupantes : troubles cardiovasculaires, diabète, hypertension  artérielle, psoriasis, etc. La liste est longue et, loin d ‘ être exhaustive.

Mais quelles sont les solutions pour remédier au stress chronique ? 

Le traitement du stress chronique peut aller des remèdes naturels aux anxiolytiques  en passant par l ’ hypnose ou la psychothérapie. Néanmoins, voici quelques moyens efficaces pour dépasser ce stress.

Un début de solution au stress chronique : le reconnaître pour mieux s ‘ en débarrasser 

Reconnaître son stress c’est déjà faire un premier pas vers la guérison. Vous souffrez de stress ? Faites le point avec vous-même pour mettre des lettres  sur vos maux. Depuis combien de temps êtes-vous stressé ? Comment votre stress chronique se manifeste t-il ? A quels moment de la journée ? Face à quelle situation? . Autant de questions importantes qui vous permettront de canaliser votre stress et de le comprendre . Un conseil : couchez tout ce que vous ressentez sur le papier. C’est un excellent moyen de ?visualiser?

Acceptez votre stress chronique 

Voilà trop longtemps que vous êtes sur les nerfs, que votre entourage se plein de vos sautes d ‘ humeur, que vous avez perdu le sommeil, que vous pleurez pour un rien, que la moindre réflexion vous fait bondir. Stop ! Il est temps de vous défendre contre le stress chronique et la solution est de l’ accepter . Car accepter le fait que l ‘ on est stressé, c’est ne pas se résigner. C’est se respecter écouter sont corps et son mental. C’est aussi réaliser les conséquences néfastes du stress chronique sur la santé physique et psychique. C’est être bienveillant avec soi-même ne pas juger ni se ?flageller?c’est enfin prendre les choses en main et agir pour gérer votre stress chronique.
Un malade

 Contre le stress chronique, apprendre à respirer 

S ‘ il y a une chose à faire afin d ‘ évaluer son stress c’est RESPIRER !  Mais pas n’importe comment il existe une multitude de façon de ?bien? respirer…

La respiration abdominale : 

Recommandée pour apaiser les troubles digestifs souvent dus au stress, elle soulage la fatigue les angoisses et nous apaise en quelques minutes. 

La respiration thoracique : 

Quand la pression est trop forte et que l ‘ on à cran, rien de tel que de respirer à pleins poumons ! Quelques respirations amples et profonde permet de libérer les émotions et chasser les tentions. 

La cohérence cardiaque :

La cohérence cardiaque est un outil de détentes visant à réguler le stress et l ’ anxiété, mais aussi la dépression et la tension artérielle. Elle aide à relaxer et à faire partir le stress de  nos pensées . Comment ? Rien de plus simple : il suffit d ‘ effectuer six inspirations/expirations  par minute pendant cinq minutes, trois fois jours ,en respirant par diaphragme tout en décontractant le corps entier.

La solution au stress chronique : relaxez-vous 

Vous êtes au bord de la crise de nerfs ? Mais que faire contre le stress ? La solution ? Faites une pause ! Quoi de mieux que la relaxation pour agir contre le stress chronique et pour le surmonter ? Se détendre dans un endroit calme écouter de la musique. Fermez les yeux, respirer calmement ? faire le vide dans sa tête et son esprit les techniques de relaxation  sont nombreux et souvent efficace. Mais d ‘ autres moins connues sortent des sentiers battus et méritent que l ‘ on s ‘ y penche…

Le Naam Yoga 

le naam yoga
Notre préférence va au Naam Yoga qui est une approche d ‘ autoguérison du corps de l ’ esprit. Connaissez-vous les ?mudras?(ou Yoga des mains)? Il semblerait que nos doigts aient le pouvoir d ‘ apaiser notre mental et soulager nos tentions musculaires ! La méthode ? Il suffit de stimuler des zones réflexes des mains durant cinq minutes, deux à trois fois par jour.  Une parenthèse proche de la méditation à consommer sans modération…

La chiropraxie 

Et si vous tentez la chiropraxie pour vaincre votre stress chronique ? Cette médecine manuelle est surtout axée sur la manipulation de la colonne vertébrale. L ’ idée est d ‘ équilibrer le système nerveux pour atteindre une meilleure capacité de résistance au stress. En une séance, le chiropraticien aide votre corps à se relâcher  et votre esprit  à se détendre. 

Méditez pour en finir avec le stress chronique 

Que vous souffrez de stress chronique au travail partout ailleurs, la méditation est une véritable invitation au lâcher-prise ! Il y a pas de bonne ou de mauvaise méditation. Le tout est de trouver celle qui vous convient le mieux . De la méditation transcendantale, à la pleine conscience (mindfulness), en passant par Vipassana ou zen toutes ont quelque chose à vous apporter. Le dénominateur commun ?  Un chemin vers l ’ apaisement physique et psychique…

La ?Positive attitude?

Dans un premier temps, vous devez identifier la source du stress et vous demandez si votre réaction est adaptée a la situation où si elle est exagérée . On se fait souvent une montagne d ‘ un rien dans un élan négatif. Le mieux est de positiver et de ne pas se laisser submerger en faisant face à la tâche qui vous est assignée. De dédramatiser et faites la différence entre les problèmes graves et les petits tracas du quotidien. En étant optimiste, vous serez en possession de tous vos moyens pour affronter vos missions quotidienne.

Organisez-Vous 

Même si la vie est faite d ‘ imprévus ,mettez les chances de votre côté pour éviter le ?stress de dernière minute?. Une bonne gestion du temps ne vous sera que bénéfique. Mettez clairement toutes les choses importante à faire dans un agenda, faites-vous des listes quotidiennes par ordre d’ impotence et barrez les tâches au fur et à mesure, cela donne l ’ impression d ‘ avancer et de ne rien oublier. 

Évaluez les tensions, décompressez et faites-vous plaisir avant tout ! 

Vous êtes au bout ? Ne vous laisser pas envahir par les tensions, libérez-vous et exprimez vos sentiments, qu ‘ ils soient positifs ou négatifs. Ménagez-vous des moments de détentes pour oublier vos soucis en vous faisant plaisir : lire un bon livre, écouter une musique que vous aimez, prendre un bain chaud, se laisser aller au cocooning, faire  les boutiques… Et riez ! Autant d ‘ activités qui permettent de faire le vide et prendre du recul sur les contrariétés.

Se soigner avec douceur 

se soyer avec douceur
Les médecines douces sont également de très bons moyens naturels de limiter efficacement le stress au quotidien. L ’ homéopathie s ‘ avère être une excellente alternative à la prise de médicaments psychotropes. Véronique Bammann médecin homéopathe, explique aussi que ? l ’ homéopathie permet une meilleure adaptation au stress sans toutefois priver l ’ étudiant de l ’ élan qu ‘ il procure. Elle fait réagir l ’ organisme, l ’ aide à puiser dans ses ressources les plus intimes l ’ homéopathie présente en plus l ’ avantage de n’a pas entraîner de dépense ou de somnolence. Chaque réaction au stress  (mémoire, phobie , insomnies…) peut avoir une réponse homéopathique, mais elle agit à titre préventif.
N ‘ attendez donc pas d ‘ être stressé pour consulter anticipez si vous connaissez vos tendances à réagir avec stress !

Une bonne hygiène de vie est indispensable 

D ‘ ailleurs, gérer son stress passe aussi par une vie saine. l ’ alimentation doit être variée et équilibrée : on ne vous le dira jamais assez, il  faut consommer au moins 4 fruits et légumes, boire 1,5L d ‘ eau par jour et ne pas sauter de repas pour couvrir toutes les dépenses énergétiques (une femme doit consommer en moyenne de 2000 à 2500 colories/jour et pour un homme de 2500 à 3000 calories /jour) pendant les périodes de stress intense, les réserves de magnésium un élément essentiel au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux et l ’apport journalier recommandé est de 500 mg. On en trouve dans le pain complet, les céréales, le chocolat noir, les bananes, les fruits secs  (amandes, noisettes…) les  légumes secs… 

Il est conseillé d ‘ éviter les excitants comme la cigarette , l ’ alcool, le thé, le café et les excès de sucre qui, même s ‘ ils ont un côté réconfortant et stimulant, ne font que vous transformer en bombe de nerfs infernale.

Un peu de sport  pour se dépenser 

Pour évacuer le stress, rien de mieux que de faire du sport. Cela permet de canaliser votre énergie, de penser à autre chose et de vois centrer sur votre corps. Après une séance de sport, vous vous sentirez détendu grâce aux endorphines  (hormones du plaisir) libérer pendant l ’ effort. Vous pouvez pratiquer n ‘ importe quel sport, sachant que les disciplines les plus courantes et les plus simples à pratiquer sont la marche et la course à pied, la natation, le vélo, le finesse… une balade en pleine nature  (ou espaces vers) vous sera tout aussi bénéfique pour profiter de l ’ essence des arbres, du calme de la nature, du chant des oiseaux… pour un retour aux sources ou puiser de l ’ énergie en harmonie avec les éléments de façon quelques peu bucolique.

Le soleil est aussi l ’ allié de votre moral (si on en n ‘  abuse pas)car ses rayons aident notamment à la synthèse de la mélanine, une hormone de la bonne  humeur.

Manger un en cas  (en faisant attention !)

Manger parce que vous stressé n’est pas forcément négatif. “La connexion entre les intestins et le cerveau est importante.  On l ’ appelle ‘l’axe intestin-cerveau’ . Et bien des études intéressante soutiennent l ’ idée que les intestins constituent un élément médiateur fondamental de la réaction de stress” a expliqué cette année Huffington post, le Dr Drew Ramsey. Ce dernier et professeur clinique de psychiatrie au collège of physicians & surgeons de l ’ Université colombia, et auteur de l ’ ouvrage the happiness Died (“le régime du bonheur”). Après tout, le stress est un phénomène qui passe par le système immunitaire et le cerveau, et vos intestins sont les plus grands organes de votre système immunitaire”.

Choisissez un en-cas qui vous remplisse bien-comme la moitié d ‘ un avocat, une poignée de noix ou noisette, ou un œuf dur-parce que rien n’est plus stressant pour le cerveau qu ‘ avoir l ’ impression qu ‘ il manque de nourriture ,manger loin de votre ordinateur allez-vous assoir dans un endroit paisible. Concentrez-vous sur la nourriture : sa texture, son goût, la sensation qu ‘ elle procure. Et maintenant, votre en-cas est devenu un moment de méditation.

Manger un en cas (en faisant attention !)

Achetez-vous une plante 

Les plantes d ‘ intérieur ne sont pas simplement de magnifiques purificateurs d ‘ air elles vous aident aussi à vous détendre. Les chercheurs ont établi que simplement se tenir autour de plantes suffit à déclencher une relaxation. Selon le magazine prévention, une étude de l ’ Université de l ’ état de Washington a ainsi demandé qu ‘ un groupe de personnes stressés qui entraient dans une pièce remplie de plantes voyaient leurs tension artérielle baisser de 4% , tandis qu ‘ un groupe équivalent mais qui n’ avait pas vu les plantes ne connaissait une baisse que de 2%.

Éloignez-vous de l ’ ordinateur 

Une étude de l ’ Université de Gothenberg en Suède, a associé un usage continu des écrans avec le stress, la perte de sommeil, et la dépression chez les femmes. Selon la même étude, faire de l ’ ordinateur tard le soir à été aussi associé au stress aussi bien chez les hommes que les femmes. Assurez-vous de faire des pauses fréquentes durant votre journée passé devant l ’ ordinateur. Et essayez de vous déconnecter au moins une heur avant le coucher.

Tendez les lèvres 

Selon WebMD, embrasser soulage le stress aidant votre cerveau à produire des endorphines. Et cela peut avoir un effet sur votre quotidien. Lors d’une étude partant sur 2000 couples , Laura Berman, chercheuse à l ’ Université Northwestern de Chicago, a ainsi établi que ceux qui ne s ‘ embrassaient que lorsqu’ ils faisaient l ’ amour avaient huit fois plus de chance de faire état d ‘ un stress ou d ‘ une déprime chronique.

Mâchez un chewing-gum 

chewing-gum

Selon une étude de 2008, le chewing-gum ne se contente pas de rafraîchir votre haleine il peut soulager l ’ angoisse, améliorer la vigilance et réduire le stress lorsque vous êtes très sollicité. 

Regardez une vidéo qui fait le buzz 

Un bon éclat de rire est une  bonne technique de relaxation.?Les rires augmente le volume d ‘ air riche en oxygène que vous ingérez, stimulent votre cœur, vos poumons, et vos muscles, et augmentent les endorphines qui sont relâchées par le cerveau?explique le site Mayo Clinic. De façon contre-intuitive, le rire commence par activer votre réaction de stress la désamorce, en créant un effet de ?grand huit?qui conduit à une sensation de relaxation. Mieux encore, même si vous trouvez que la vidéo envoyée par votre oncle jeans n’est pas si drôle, le simple fait d ‘ avoir anticipé sa drôlerie suffit à booster les endorphines. Relâchez progressivement vos muscles commencez par les orteils et remontez petit à petit :
contractez autant que possible les muscles du pied, puis relâchez-les remontez en contractant et en relâchant chaque muscle jusqu’à finir avec votre visage. Ça à l ’ air idiot comme ça, mais cette méthode peut aider à réduire l ’ angoisse et le stress on la recommande souvent aux patients ayant souffert de dépression ou de troubles de l ’ anxiété.

Sérieusement éteignez  votre téléphone 

Ce sont les Smartphone qui sont reliés à une augmentation du stress, puisque les gens se sentent de plus en plus obligés de répondre aux messages à tout moment. 

Renoncez a l ‘ impossible 

Rien n’est plus stressant que de sentir une situation nous échapper, et de n ‘ avoir aucun moyen d ‘ agir pour la faire changer. Afin d ‘ éviter cela, il faut prévenir les situations dans lesquelles on risque de se retrouver dans une impasse. Un fois ces situations identifier, il faut tenter de les fuir absolument ou de changer le cours des choses dès le départ. Garder le contrôle, c’est aussi faire le deuil de ce qui est impossible, il est inutile de fixer des objectifs inaccessible !

Apprenez à dire non 

Si vous ne pouvez pas rendre le service que l ‘ on vous demande car vous manquez de temps et de moyens, alors expliquez-le à votre interlocuteur. Celui-ci comprendra la situation et vous trouverez un arrangement qui vous conviendra à tous les deux. Il est préférable de dire non dès le départ que de ne pas tenir ses engagements. Vous donnez l ’ image d ‘ une personne organisée à qui l ’ on peut faire confiance. Adopter cette attitude vous évitera de vous débordé.

chopping

Parlez de vos problèmes avec les autres 

Des études ont montré que les personnes qui ne se confient pas sont stressées que celles qui s ‘ ouvrent facilement aux autres. Parler permet d ‘ extérioriser les sentiments refoulés. De plus, il est toujours utile de connaître l ’ avis d ‘ une personne extérieur sur ses problèmes. Elles pourra éventuellement vous proposer des solutions auxquelles vous n ‘ aviez pas songé, car vous étiez affectivement trop impliqué. Mais sachez choisir vos interlocuteurs.

Voyez votre meilleur ami(e) 

Les amis ne sont pas là que pour s ‘ amuser ceux qui sont très proches peuvent vraiment réduire votre production de cortisol. Selon une étude portant sur des enfants au Lycée . Nous estimons que c’est la même chose à l ’ âge adulte. Et les psychologues sont de notre avis .

Magez une banane (ou une pomme de terre !)

Le potassium aide à réguler la tension artérielle, qui monte en période de stress. Certaines personnes trouvent que manger une banane. Lorsqu’elles sont stressées les à retrouver de l ’ énergie et à se reprendre. Et la recherche a montré que cela peut protéger votre corps des effets négatifs du stress par exemple un risque accru d ‘ attaques ou de crises cardiaques . I’ American psychogical Association le recommande pour éviter également les dommages physiques du stress.

Essayez la position de l ’ aigle 

position de l ’ aigle

Bien des positions  de Yoga sont connues pour soulager le stress puisqu’elles ouvrent les épaules, soulager la tension du cœur et éliminer bien des symptômes physiques de stress la position de l ’ aigle est un très bon exemple de la façon dont un asana  (position du Yoga) peut cibler la tension du dos et du cœur.

Les travaux manuels 

Des mouvements répétés-comme l ’ aptitude gestuelle précise utilisée pour le tricot, pour faire les bijoux ou du point de croix. Peuvent apaiser l ’ angoisse, exemple perri klass, pédiatre et fervent tricoteuse. Le Dr . Herbert Benson expet en pleine conscience, approuve : selon lui, tricoter remplit deux critères de la méthode de pleine conscience : “la répétition d ‘ un mot, d ‘ une prière ou d ‘ un mouvement, et la mise de côté de pensées parasites pour se focaliser sur la répétition du geste”.

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils