Bienvenue sur le site jeuninfo.com » Réseau social d'actualités » LES RÉFLEXES : COMMENT LES AMÉLIORER

LES RÉFLEXES : COMMENT LES AMÉLIORER

Améliorer ses réflexes

Les réflexes : comment les améliorer ?

Une étude américaine a prouvé que les joueurs de jeux d’action, comme les jeux de tir à la première personne ou les jeux de stratégie temps réel, parvenaient à prendre des décisions plus rapidement que les autres.

En début d’année, l’armée américaine avait déjà constaté que les militaires jouant à des jeux vidéo avaient une meilleure mémoire à court-terme, une perception plus pointue et une plus grande concentration que les autres. L’influx nerveux, qui agit sur les muscles pour ôter sa main d’une surface brûlante par exemple, est contrôlé par la substance grise de la mœlle épinière. L’influx est involontaire et ne transite pas par le cerveau, donc il ne peut être modifié délibérément. À l’inverse, les mouvements dits « réflexes », comme ceux d’un gardien de but qui intercepte un ballon d’une détente du bras ou d’un boxeur qui pare un coup, ne sont pas automatiques, mais réfléchis.
Les réflexes sont des réactions musculaires provoquées par des signaux nerveux en réaction à des stimulus extérieurs. Par exemple, si vous voyez une balle qui fonce vers votre tête, votre cerveau envoie des signaux à votre main pour bloquer la balle avant qu’elle puisse vous frapper. De bons réflexes sont utiles pour faire du sport, des exercices ou des activités de la vie quotidienne comme traverser la rue ou conduire un véhicule. Certains individus sont nés avec de bons réflexes et d’autres doivent s’y exercer pour arriver à un temps de réaction plus rapide. Il existe cependant plusieurs techniques que vous pouvez essayer pour améliorer vos réflexes.
Les réflexes sont importants pour tout le monde et à tous les âges. Que l’on soit un senior soucieux de son bien-être, un sportif en quête de vitesse ou que l’on revienne de blessure… Il existe une multitude d’exercices de réflexe permettant d’atteindre ses objectifs. On pourrait croire que les réflexes ne sont essentiels que pour les sportifs et pourtant, il est essentiel de les entretenir à tout âge ! Que ce soit dans un objectif de performance, d’entretien mais aussi de prévention des blessures.
Les réflexes ne sont pas uniquement destinés au sport. En effet, les tâches courantes, les déplacements personnels ou professionnels nous amènent à solliciter nos réflexes. Et en répétant certains gestes, certains exercices, il est possible d’améliorer ses réflexes (auditifs, cutanés ou visuels).

Des appareils pour améliorer ses réflexes

La technologie apporte aujourd’hui beaucoup de possibilités dans le développement des réflexes. La technologie a en effet beaucoup évolué dans le monde de la réactivité, de la vitesse et des réflexes. L’un des appareils très utilisé dans la préparation physique de nombreux sportifs mais également dans certains clubs de remise en forme, est un système de leds.

Grâce à une tablette et son logiciel, vous obtenez des exercices, des tests et des jeux qui vous permettent d’évaluer votre réactivité, vos réflexes, votre vitesse de déplacement en vous amusant et vous êtes invités à y associer des attitudes que vous aimeriez améliorer (déplacements au tennis, à la boxe, au foot…).

Cet outil permet non seulement d’améliorer la notion de performance mais surtout, de par son aspect ludique, permet à des enfants mais aussi à des seniors de pouvoir développer ou entretenir leurs réflexes.

Améliorer ses compétences en gérant mieux ses réflexes naturels

Les séances d’IMP visent à réduire la présence de réflexes qui n’ont pas disparu comme ils auraient dû après la petite enfance. On retrouve notamment le réflexe de Moro qui produit une ouverture soudaine des membres (bras, jambes, doigts) en cas de perte d’équilibre ou d’accroche.

Dans l’émission « C’est déjà demain », Églantine Éméyé met en lumière les séances d’Intégration Motrice Primordiale (IMP). Cette thérapie vise à améliorer les compétences des personnes qui ne se seraient pas débarrassées de certains réflexes de la petite enfance. Le créateur de l’IMP, Paul Landon, est invité sur France Bleu. Il nous fait découvrir l’intérêt de ces séances pour gagner en compétences au quotidien.
Pour vérifier qu’un bébé va bien, on teste souvent ses réflexes primordiaux. Passé un certain âge, ces réactions devraient être intégrées et ne pas ressurgir, car elles ne sont plus nécessaires. De nombreuses personnes les subissent pourtant toujours à l’âge adulte, sans forcément s’en rendre compte. Certaines compétences de la vie courante en sont diminuées. Il est tout à fait possible d’améliorer ses compétences en entraînant le corps à mieux intégrer ces réflexes pour ne pas qu’ils pèsent au quotidien, notamment en période de stress Paul Landon propose des suivis d’IMP. Ils se traduisent par deux ou trois séances en cabinet avec un spécialiste, espacées par des périodes d’un mois permettant aux patients de faire des exercices corporels en autonomie.

Définir les objectifs de compétences

Définir l'objectif de compétence

Lors de la première séance d’IMP, qui dure une heure environ, le spécialiste cherche à identifier quelles compétences la personne souhaite développer.

Le spécialiste mentionne que chaque personne peut consulter pour des compétences différentes : jouer d’un instrument de musique, se concentrer, apprendre des poésies, gagner en confiance en soi... L’IMP touche un large spectre de domaines du quotidien.

Repérer les réflexes primordiaux persistants

L’une des étapes incontournables de l’IMP, est d’identifier les réflexes primordiaux, supposés avoir disparu, dans la pratique corporelle de la personne. Pour une personne qui veut améliorer son jeu à la guitare, l’idéal est de la mettre en situation de mimétisme pour observer ses mouvements corporels.Le spécialiste compare ces réflexes à « un caillou dans la chaussure qui viendrait la gêner en permanence ».

Pour déterminer un diagnostic, il faut passer en revue les 30 à 40 réflexes à la disposition du praticien. Il vérifie s’ils sont bien intégrés ou non. « Ça nous prend environ une quinzaine de minutes, on identifie d’abord une vingtaine de réflexes », témoigne Paul Landon.

Des réflexes primordiaux qui peuvent se réactiver en cas de stress

Une fois traités, ces fameux réflexes « sont partis définitivement ». Pour cela, il faut compter deux ou trois séances et de l’entraînement à la maison pendant quelques semaines.

Mais attention, s’il y a bien un ennemi qui peut les réactiver, c’est le stress. On ne dit donc jamais vraiment adieu à nos vieux réflexes qui font partie de nous.

L’IMP, une pratique qui n’a pas d’âge

Les séances d’IMP peuvent se pratiquer à tout âge, de la petite enfance jusqu’à un âge avancé, en Ehpad notamment. Au plus jeune âge, ces séances permettent de faire un suivi du développement des bons automatismes. L’invité explique que « beaucoup d’enfants prématurés vont avoir des difficultés au niveau de leurs réflexes ». L’action à mener chez les bébés est « extrêmement minime », il s’agit d’abord de « rassurer les parents » et de « leur dire de favoriser le développement moteur ».

Cette technique serait également utile chez les personnes en situation de handicap, car « eux, plus que les autres, font beaucoup appel à leurs réflexes qui vont les gêner en permanence ». L’IMP peut aussi être associée à d’autres thérapies liées à la psychomotricité afin de « stimuler au quotidien tous les mécanismes qui n’ont pas pu se développer dans leur cadre »
Une pratique qui n'a pas d'âge

Les principes de base

Alors, qu’est-ce que le temps de réaction ? Nos réactions sont déterminées et contrôlées par notre système nerveux : le système nerveux central (composé de la moelle épinière et du cerveau) et le système nerveux périphérique (nerfs qui ne font partie ni de la colonne ni du cerveau). Lorsque votre corps détecte un stimulus auquel il doit réagir, un signal part de vos capteurs visuels (les yeux) pour traverser les neurones et arriver dans le cerveau. Ces signaux sont ensuite traités par le système nerveux central et une décision est prise. Le cerveau émet alors un signal qui passe par les neurones moteurs (efférents) pour finalement arriver aux muscles qui exécutent l’instruction. Tout cela se produit presque instantanément.

Améliorez votre vision périphérique

Un temps de réaction rapide dépend de la connaissance que vous avez de ce qui vous entoure. Vous pouvez renforcer votre capacité à percevoir les obstacles et les objets en mouvement en faisant attention à votre vision périphérique pendant vos activités quotidiennes.

Regardez par une fenêtre avec une bonne vue et concentrez votre vision sur un objet distant. Continuez de le regarder pendant que vous prenez lentement connaissance des autres objets qui se trouvent tout autour. Faites cet exercice une fois par jour pour élargir votre champ de vision petit à petit. Vous allez prendre l’habitude de remarquer plus d’objets qui se trouvent dans votre champ de vision.

Renseignez-vous sur des techniques des arts martiaux qui permettent aussi d’améliorer la vision périphérique.

Conseil : lorsque vous vous promenez ou conduisez la voiture, forcez-vous à remarquer les objets qui apparaissent dans votre vision périphérique. Entrainez-vous à nommer les couleurs des cheveux des gens et les modèles des voitures qui passent le plus vite possible.

Jouez à des jeux vidéos

Ces jeux demandent une bonne coordination main-œil. Vous devez penser et agir rapidement sans aucune pause possible ou vous allez perdre la partie. Des études ont montré que si vous jouez à des jeux vidéos plusieurs minutes par jour, cela peut améliorer vos réflexes. Les jeux FPS et les jeux de rôles demandent souvent une bonne coordination, mais n’importe quel jeu vidéo fera l’affaire .

Essayez l’hypnose

Certains individus ont remarqué qu’une technique d’hypnose appelée « programmation neurolinguistique » permet d’améliorer sa conscience d’un objet particulier en procurant la sensation que le temps a ralenti, et que le sujet a plus de temps pour réfléchir. Imaginez un ralenti d’une compétition sportive où on voit le ballon flotter doucement dans les airs pour se diriger vers l’un des joueurs. Évidemment, le ballon ne vole pas au ralenti, mais les adeptes de cette technique affirment qu’il est possible de reproduire cet effet.

Entraînez vous en pleine conscience

Entrainez-vous à la pleine conscience

Exercez-vous à la pleine conscience en faisant régulièrement de la méditation ou en vous concentrant sur le moment présent. Faites le vide dans votre tête et vôtre esprit et essayez de concentrer toute votre attention sur ce qu’il se passe autour de vous. Rejetez les pensées du passé ou du futur et concentrez-vous plutôt sur ce que vous voyez, entendez ou ressentez sur le moment .

Cela vous aidera à améliorer votre conscience de l’environnement pour remarquer plus de choses et réagir plus vite dans certaines situations.

Courez dans la nature

Puisque cela ne demande pas d’équipement spécial ou de partenaire, la course dans les bois est l’une des meilleures façons d’améliorer vos réflexes. Trouvez le sentier le plus proche de chez vous, de préférence sur un terrain varié, et allez courir. Le sol irrégulier et les obstacles inattendus que vous allez rencontrer vont créer une variété de stimulus auxquels votre corps doit répondre rapidement. Plus vous allez courir souvent, plus vos réflexes vont s’améliorer.

Commencez à courir à une vitesse lente. Au fur et à mesure que vous sentez que vos réflexes s’améliorent, courez plus vite. Les sentiers dans la nature présentent en général un risque de blessure plus élevé, c’est pourquoi il est important de commencer doucement.

Essayez de varier un peu vos exercices en prenant des sentiers différents. Si vous vous habituez trop à un sentier en particulier, votre cerveau va se souvenir des obstacles et vous n’améliorerez plus vos réflexes.

S’il n’y a pas tellement de sentiers près de chez vous, courez sur le même, mais dans la direction opposée.

Entrainez-vous à rattraper une balle en caoutchouc.

Il existe des balles en caoutchouc appelées « reaction ball » qui présentent six côtés et qui rebondissent à des angles inattendus. Vous pouvez en acheter dans certains magasins de sport. Prenez-en une ou une balle en caoutchouc simple et jetez-la contre un mur à l’extérieur.

Concentrez-vous pour l’attraper lorsqu’elle rebondit vers vous. Une fois que votre temps de réaction s’améliore, jetez-la plus fort et essayez de sauter pour la rattraper.

Jouez aux osselets

Lorsque vous n’avez pas envie de faire de l’exercice, jouez aux osselets. Ce jeu classique pour enfants est constitué d’une petite balle et de douze pièces de métal. Commencez en faisant rebondir doucement la balle et en ramassant le plus d’osselets possible. Au fur et à mesure que vous vous améliorez, essayez de faire rebondir la balle avec plus de vitesse. Vous pouvez aussi étaler les osselets plus loin pour augmenter la difficulté du jeu.

Jouez à la balle au prisonnier

Jouez à la balle au prisonnier

Pour cet exercice, vous avez besoin d’un ballon en caoutchouc ou en mousse et d’un ami. Tenez-vous devant un mur, par exemple dans une salle de gym ou dehors devant un bâtiment. Demandez à votre partenaire de lancer le ballon vers vous depuis une certaine distance (en général trois mètres) pour essayer de vous toucher. Au fur et à mesure que vous vous améliorez, demandez à votre partenaire de la lancer plus fort et de plus près.

Pour rendre cet exercice plus difficile, demandez à un deuxième ami de jeter une autre balle tout de suite après le premier. Demandez-leur aussi de vous empêcher de prédire leurs lancers, par exemple en faisant semblant de lancer, en lançant à des angles différents, etc.

La balle au prisonnier en équipe est aussi une excellente façon d’améliorer vos réflexes. Entrainez-vous à rattraper les balles et à taper dans celles qu’on vous envoie.

Essayez le pingpong

C’est un excellent sport si vous voulez améliorer vos réflexes et votre coordination main-œil. Vous trouverez des tables à des prix abordables en ligne ou dans de nombreux magasins de sport. Autrement, vous pouvez aussi rejoindre un club de tennis de table dans votre région qui vous permet de jouer contre des adversaires différents et de relever des défis plus difficiles pendant que vous améliorez vos réflexes .

Si vous n’avez jamais joué au pingpong auparavant, vous devriez rejoindre un club ou un groupe, car d’autres joueurs vous aideront à comprendre les bases du jeu, y compris la forme et les compétences nécessaires.

Choisissez un sport à pratiquer régulièrement.

De nombreux sports comme le hockey, le tennis, le badminton et d’autres qui se jouent avec un accessoire sont d’excellentes activités pour vos réflexes. Trouvez une activité sportive où vous devez manipuler un objet, par exemple une balle, avec un accessoire, par exemple une raquette ou une crosse. Ces sports demandent généralement des réactions rapides et ils peuvent vous aider à obtenir de meilleurs réflexes et une meilleure prise de conscience de la situation.

Améliorez vos réflexes au comba

Si vous pratiquez un sport de combat comme le karaté ou la boxe, l’entrainement lent peut être un excellent moyen de travailler la mémoire de vos muscles afin de pouvoir effectuer ces mouvements plus vite à l’avenir. Répétez vos mouvement lentement et précisémment avec un partenaire. Une fois qu’ils deviennent automatiques, accélérez progressivement.

Que vous vous entrainiez lentement ou à vitesse normale, il est important que vous restiez détendu. Avant de commencer, faites un peu de méditation et des exercices de respiration profonde, cela vous aidera à rester concentré.

Mangez des aliments nutritifs

Manger les aliments nutritifs

Il est essentiel de garder votre corps et votre cerveau en forme pour avoir des réflexes plus rapides. Les aliments riches en sucres raffinés et en graisses trans vont vous faire fonctionner au ralenti. Assurez-vous de consommer suffisamment de protéines, de glucides complexes et de graisses saines.

Les aliments complets comme les fruits à coque, les poissons, les baies, les légumes verts et l’ail permettent d’améliorer les fonctions cognitives .

Dormez suffisamment

Selon les médecins, le sommeil permet d’obtenir des réflexes plus rapides et de meilleures performances . Votre corps et votre cerveau ralentissent lorsque vous vous sentez somnolent, ce qui amène à de mauvais réflexes. Ils seront beaucoup plus rapides si vous êtes bien reposé après sept ou neuf heures de sommeil.

Une bonne nuit de sommeil est faite de quatre à cinq cycles de sommeil, chacun consistant en une période de sommeil profond et de sommeil paradoxal. Toutes ces périodes s’ajoutent et devraient faire entre sept et neuf heures de sommeil. Si vous n’avez pas bien dormi la nuit précédant une course ou un match important, prenez quelques heures pour faire la sieste avant pour vous aider à être plus réactif lorsque ce sera le moment.

Envisagez de prendre des compléments alimentaires.

Certains d’entre eux sont connus pour améliorer les réflexes. Le ginseng, le ginko, la vitamine B12, la vitamine C et les omégas-3 sont présents dans des compléments alimentaires qui peuvent être efficaces pour améliorer les fonctions cognitives et les temps de réaction.

Conclusion

N’oubliez pas que plus vous vous entrainez à répéter un mouvement, plus il va se transformer en réflexe. Si vous voulez vous améliorer à rattraper une balle, la meilleure façon d’y arriver est de vous exercer, sans arrêt, jusqu’à ce que vous puissiez l’attraper sans y penser.Si vous vous faites des bleus facilement, demandez à votre partenaire de tir au prisonnier de lancer le ballon près de vous, pas sur vous. Vous pourrez toujours vous en écarter et vous entrainer à améliorer vos temps de réaction.

Assurez-vous d’avoir les bonnes chaussures avant d’aller courir sur un sentier de terre. Vous pouvez acheter des chaussures spécialement conçues, mais dans des conditions météorologiques normales, une paire de chaussures de course devrait suffire. Exercez-vous à rattraper une balle avec un partenaire ou un ami et utilisez-en une en caoutchouc pour vous aider à bouger plus vite.

Envisagez de prendre les compléments alimentaires
Avertissements : Demandez conseil à votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires, car certains ne doivent pas être pris par des gens atteints de certaines maladies.

Vous pourriez aussi envisager de porter des lunettes de protection lorsque vous faites des exercices avec des balles.


En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut