FUIS MOI JE TE SUIS SUIS MOI JE TE FUIS : COMMENT LE RENDRE ACCRO

Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Fuis moi je te suis suis moi je te fuis : Comment le rendre accro ?

Le fuis moi je te suis suis moi je te fuis n’est pas qu’une technique puissante pour arriver à maitriser sa relation amoureuse, c’est une idéologie qui s’adapte à chaque individu selon leurs problématiques.La nature humaine est complexe comme on le sait très bien. On court toujours après ce que l’on a pas, et on désire souvent ce qui nous semble inaccessible. Et quand on obtient enfin l’objet de notre désir, on a tendance à ne pas s’en contenter. C’est l’un des nombreux paradoxes de l’être humain et de ses relations amoureuses. C’est là où « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » prend toute son ampleur. Les techniques pour draguer un beau garçon, malheureusement, ne sont pas toujours maîtrisées par la gent féminine et rien de plus normal, tout le monde ne pouvant pas être une séductrice. Par conséquent vous hésitez sur la façon de vous comporter avec un homme. Certains vous conseillent de faire du rentre dedans, mais ce serait aller contre votre nature, d’autres vous disent de le rendre jaloux et de fréquenter un autre homme mais vous avez peur qu’il le prenne mal et se détache. D’autres encore préconisent de vous détacher justement et de faire comme si vous n’étiez pas intéressée.
Alors qui a raison et qui a tort ? Comment parvenir à séduire un homme ? Une chose est certaine, il y a un phénomène qui permet de créer une véritable attirance sans pour autant que vous ayez à communiquer, ou du moins pas de la manière que vous imaginez. Il s’agit de la technique du « Suis moi je te fuis ». Cette expression vous dit surement un petit quelque chose n’est-ce pas ? Il est vrai qu’elle est connue et utilisée, souvent à tort et à travers, mais pour vous chères lectrices elle va être un atout indéniable dans ce jeu de séduction que vous vous apprêtez à entamer. Bien évidemment il ne s’agit pas de la phrase magique à dire à un homme et qui le rendra fou de vous en l’espace de quelques heures, mais plutôt de la stratégie à adopter pour conquérir ses sentiments au fur et à mesure. Vous allez vous apercevoir, que le fait de souffler le froid et le chaud le déstabilisera, dans le bon sens bien entendu !

Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis : c’est quoi ?

Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis : c’est quoi ?
Le « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis », c’est le jeu du chat et de la souris en amour !
On est avec quelqu’un et on se cherche. On fait un pas vers l’autre, il recule. On recule, il fait un pas vers nous. Bref on se cherche et on a du mal à se trouver (et parfois on ne trouve jamais !). Le postulat de ce concept est que lorsque l’on nous montre de l’intérêt, on aurait tendance à fuir. Et lorsque l’on nous fuit, on serait attiré par l’homme ou la femme qui nous fuit.Des hommes et des femmes l’utilisent consciemment en tant que méthode de séduction, c’est à dire qu’elles s’éloignent de l’autre pour mieux l’attirer. Et d’autres ont ce comportement de manière inconsciente, ce qui prouverait que nous y sommes sensibles. C’est un jeu qui peut se produire à tout moment dans la relation mais on le retrouvera particulièrement dans les premiers mois de la relation. Dans un début de relation, les deux partenaires du couple se connaissent peu et ne connaissent pas les intentions et envies de l’autre. On a envie de dire à un homme ou une femme qu’il nous plait, lui livrer nos sentiments, l’attirer à nous mais on a aussi peur de tout gâcher.
S’ensuit alors un petit jeu de contrôle du couple pour certains et des comportements liés à l’indécision pour d’autres.C’est à ce moment fragile de la relation où le suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis entre en scène.Qui n’a jamais entendu cet adage ? C’est tellement monnaie courante dans la séduction qu’on en oublie presque d’en décortiquer le sens. Cette expression contient bien plus de vérités sur la nature de la relation que n’importe quel livre sur la séduction. Mais pourquoi fuir quelqu’un qu’on aime ? Même si on n’aime pas l’admettre, la nature des relations comporte toujours un élément de domination et un rapport de force. « Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » c’est d’un côté l’un qui est dépendent et dévoué tandis que l’autre est fuyant et détaché. Ce n’est pas propre qu’aux femmes ou qu’aux hommes. A tout moment dans notre vie, on peut être l’un ou l’autre. On ne naît pas en tant que fuyant ou suivant. Celui ou celle qui est dans la conquête (voire la vénération) de l’autre sera toujours dans la « Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. »
Pour l’un, c’est la peur de perdre sa liberté et de se retrouver emprisonné alors que par l’autre c’est la peur de perdre l’élu de son coeur, la peur de la solitude ou la peur d’être trahi. Ceci est encore plus vivide pour les personnes souffrant de dépendance affective.

Est-ce que le fuis moi je te suis fonctionne ?

Ce serait mentir que de répondre par « oui » ou par « non » à cette question sans prendre en considération le contexte et les personnalités de chacun. Pour beaucoup, le « fuis moi je te suis…» fonctionne car c’est un jeu de déséquilibre : il y a d’un côté l’Alpha (le dominant) et de l’autre le Beta (le dominé). Il faut savoir que la plupart des personnes pratiquent la méthode de « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » de manière totalement inconsciente. L’être humain aime le défi. À moins que tu aies des tendances sadiques (ou que tu aimes vraiment te faire désirer), tu n’as pas envie de faire souffrir une personne. Cependant, il faut avouer que l’être humain a tendance a dévaloriser ce qu’il obtient trop facilement. A contrario, lorsqu’il doit fournir des efforts et se battre pour l’obtenir, cela a beaucoup plus de valeur et de mérite à ses yeux.
Pour que le « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » fonctionne vraiment, il faut déjà que les deux personnes soient conscientes de faire partie d’un « jeu » : celui de chasser et d’être celui qui est chassé. Il faut donc que tu sois conscient(e) de la personne que tu as en face de toi et pose toi ces questions (si tu es plutôt « fuis moi je te suis ») :
– Est-ce que la personne sait ce qu’elle veut ?
– Est-ce qu’elle semble indécise ?
– A t-elle peur de l’engagement ?
– Est-ce qu’elle semble gênée de ne pas ressentir la même chose que toi ?
– Est-ce qu’elle se rend disponible pour toi ?
Vous avez probablement vécu une situation ou vous avez suivi quelqu’un qui vous fuyait ou avez fui quelqu’un qui vous suivait. Un exemple : vous débutez une relation avec un homme et il semble intéressé. Alors vous êtes contente et vous l’appelez souvent ou lui dites rapidement que vous l’aimez. Bizarrement, il ne répond pas à vos avances comme vous l’espériez. Pire, vous voyez au bout de quelques semaines qu’il vous appelle moins souvent.
Il vous dit alors qu’il préfère arrêter car :
  • il ne sait pas ce qu’il veut
  • il n’a pas assez de sentiments pour vous
  • Il ne se sent pas digne de vos sentiments
  • Il ressent de la pression à cause de vos sentiments
  • Il ne ressent pas ce que vous ressentez et cela le met mal à l’aise
Choisissez la raison qui vous parle le plus, vous en trouverez bien une fois que vous avez déjà vécu dans une de vos relations. En résumé, vous intéressiez quelqu’un, et lorsque vous dévoilez vos sentiments, celui-ci fuit. C’est pour cette raison que certains coachs vous conseillent généralement d’utiliser le « suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis » en tant que méthode de séduction ! On conseille, notamment aux femmes, de se comporter comme un trophée, une récompense, un défi ! Bien entendu, certaines femmes arrivent à le pratiquer et d’autres sont mal à l’aise et n’arrivent pas à jouer un jeu en début de relation et à cacher leurs sentiments.Là où le « fuis-moi je te suis » fonctionne bien, c’est face à un homme indécis ou une femme indécise.
Là, c’est très utile car :
  • au minimum, vous vous respectez en ne courant pas après quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut
  • au maximum vous attirez cette personne à vous.

A lire aussi : Comment sortir de la friendzone ?

Tout à gagner donc !
Pourquoi installer le jeu du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis ?

Pourquoi installer le jeu du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis ?

Ce petit jeu de séduction que vous installerez jouera forcément en votre faveur. En effet, si vous êtes acquise trop rapidement à un homme et qu’il peut vous voir quand il le souhaite et que vous ne le lâchez pas d’une semelle, il risque de se lasser assez vite et de ne plus trop tenter de vous séduire. En revanche, la technique du fuis moi je te suis vous permettra de faire en sorte que l’homme que vous essayez de séduire vous court après et devienne accro à vous. Rien de plus efficace que de fuir un homme pour le toucher dans sa fierté et son ego et pour le faire revenir vers vous à grands pas. Vous allez ainsi l’intriguer… Plus vous vous intéresserez à un homme et moins lui s’intéressera à vous. De même, plus vous chercherez après lui, plus vous lui enverrez de messages et moins il le fera en retour. Si vous agissez de la façon inverse, vous aurez plus de chances qu’il se préoccupe de vous et qu’il vous accorde du temps et de l’importance.Jouer au chat et à la souris en amour mettra du piment dans une relation et fera que l’homme en question vous taquinera et cherchera systématiquement après vous. Provoquez-vous, cherchez-vous, installez une complicité et des moments drôles que vous partagerez.

Pourquoi le « suis-moi je te fuis » fonctionne ?

Il y a plusieurs raisons qui nous pousseraient à pratiquer inconsciemment le « suis-moi je te fuis ». La première raison est que si on obtient quelque chose trop facilement, on aurait tendance à le percevoir avec moins de valeur. Alors que si on doit se battre pour avoir quelque chose ou quelqu’un, celle-ci aurait plus de valeur à nos yeux. Trop facile à obtenir = moins de valeur. Difficile à obtenir = plus de valeur. La seconde raison est liée à la peur de sentir trop d’amour trop rapidement provenant d’une personne que l’on connait peu au final, notamment en début de relation. Cela peut effrayer les personnes qui sont indépendantes car elles ont peur de ce comportement mais aussi car elles ne comprennent pas comment on peut dire à quelqu’un qu’on l’aime alors qu’on est avec depuis peu de temps et qu’on ne se connait pas assez.Je l’ai moi-même expérimenté avec ma compagne. Lorsque j’ai entendu les mots « mon amour » au bout d’un mois de relation, cela m’a fait bizarre et m’a presque refroidi.
Pourtant, tout se passait très bien, j’étais content d’être avec elle et mon objectif avec elle était une relation à long terme. Au final, elle ne l’a dit qu’une fois et cela fait 8 ans que l’on est ensemble.La troisième raison est la peur de perdre quelque chose ou quelqu’un que l’on avait. Si on convoite ou que l’on sort avec quelqu’un et que l’on sent que cette personne s’éloigne de nous, on pense que l’on va la perdre et on aura tendance à se rapprocher d’elle.

Fuis moi je te suis suis moi je te fuis, comment ça marche ?

Cette technique de séduction, même les psychologues la recommandent souvent. Mais, est-elle pour autant légitime ? L’important est que ça marche. Pourquoi marche-t-elle ? Tout d’abord, la technique s’utilise autant pour séduire une femme que pour séduire un homme. Mais sur les hommes, elle a une emprise particulière. Plus un homme se sent touché dans son ego et plus il est motivé à obtenir ce qu’il désire. Fuir un homme qui vous désire de manière coquine, c’est jouer avec son ego. D’habitude c’est lui qui se joue de vous, mais quand le tablier est retourné ça peut faire mal. Mais, il y a un piège en utilisant la technique fuis moi je te suis suis­ moi je te fuis. Celui de se faire larguer après qu’il ait réussi à vous conquérir. C’est-à-dire que l’homme se lancera le défi de vous avoir simplement pour satisfaire son égo et non pas parce qu’il vous aime réellement. Pour éviter cela, vous devez savoir comment l’utiliser en fonction de l’adversaire que vous avez devant vous, de sa personnalité, ses valeurs, sa fierté et ses motivations.
Dans un début de relation, il n’est pas évident de pouvoir répondre à toutes ces interrogations. Mais, avec un peu d’observation, vous y parviendrez. Lorsqu’il vous envoie un message, ne vous précipitez pas pour lui répondre et lorsqu’il vous invite ne vous précipitez pas non plus pour le rejoindre. Faites-vous désirer !

Les inconvénients du « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » ?

Nous sommes nombreux à pratiquer ou à subir le « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » de manière inconsciente pour les raisons expliquées précédemment. Mais après avoir expliqué les raisons qui font que cela peut fonctionner, vous vous demandez si c’est une bonne idée de l’utiliser comme technique de séduction ou afin de faire s’engager un homme indécis ou une femme indécise dans une relation pérenne. Et bien tout dépend de la situation. Si votre objectif est de séduire et que vous ne recherchez pas une longue histoire d’amour, vous ne perdez rien à essayer si vous en avez envie et comme je l’expliquais, cela fonctionne dans de nombreuses situations.Mais si vous cherchez une histoire pérenne, vous devez bien sûr faire attention car il y a des inconvénients à cette technique. Tout d’abord, utiliser cette technique ne fonctionnera pas si la personne avec qui vous sortez s’en fout de vous.S’il ne veut que s’amuser et n’a absolument pas envie de s’engager avec quelqu’un, cela ne fera pas changer d’avis et vous aurez un beau : « Fuis-moi je m’en fous ! ». On se retrouve exactement comme dans la technique du silence radio qui ne fonctionne que dans certains cas.
Il n’y a aucune solution magique qui s’applique à toutes les histoires d’amour. Ensuite, si vous êtes avec un homme ou une femme, que vous connaissez depuis peu, et pratiquez consciemment le « suis-moi je te suis », que va -t- il se passer à votre avis ? Vous allez entrer dans un jeu où personne n’y comprendra rien.
Comment se connaître ?
Comment se comprendre ?
Comment réussir une histoire d’amour si chacun joue à un jeu ?
Ce n’est bien sûr pas viable.
Tous les problèmes de communication dans le couple sont issus de ce genre de comportement qui brouille la communication dans le couple et qui fait qu’on n’arrive pas à se comprendre.La communication est déjà bien complexe entre hommes et femmes, pourquoi ajouter une complexité à cette communication ? De plus, si vous êtes en permanence en train d’agir ainsi, vous serez déstabilisé(e) car vous ferez des calculs en permanence dans chacun de vos gestes, de vos appels, de vos messages. Ce n’est bien sûr pas naturel et l’homme ou la femme que vous convoitez pourrait d’ailleurs le ressentir négativement. Sur le long terme, ce n’est pas une bonne idée. La séduction peut être un jeu mais l’amour n’en n’est pas un.Vous ne pouvez pas baser la réussite de couple sur une méthode comme celle-ci. Faites un tour sur les autres articles et lisez les témoignages des lecteurs, vous vous rendrez compte des problèmes que cela génère. Exemple : « On s’est disputés, elle m’a énervé. Elle m’a rappelé pendant 3 jours, je ne lui ai pas répondu. Puis je l’ai appelée mais elle m’a dit que c’était fini et qu’elle ne voulait plus de moi maintenant ».
Bref, c’est un dialogue de sourds. Si l’homme ou la femme que vous avez en face de vous aime les rapports simples et sincères et que vous jouez au chat et à la souris, cela pourrait le refroidir.

Comment appliquer intelligemment le « fuis-moi je te suis »

Comment appliquer intelligemment le « fuis-moi je te suis »
J’ai expliqué que le concept du « fuis-moi je te suis » fonctionnait et je vous ai également donné ses inconvénients. Mais alors devez-vous appliquer ce concept et comment ? Oui vous pouvez l’appliquer mais de manière raisonnée et équilibrée. Par exemple, certains coachs vous conseillent de cacher vos sentiments, de ne pas ouvrir votre coeur, de vous comporter comme un trophée. On vous demande d’appliquer une méthode toute faite quelle que soit votre situation. Alors que dans les faits, il y a un grand nombre de nuances et de différences dans nos relations selon l’homme ou la femme que l’on a en face de nous et la relation que l’on entretient avec cette personne. Personnellement, si ma compagne ne m’avait pas montré d’intérêt au début de notre relation, je serais parti trouver une autre fille.Car je n’aime pas essayer de convaincre quelqu’un que je n’intéresse pas. Bref, entre ne rien montrer et montrer un peu d’intérêt, il y a une différence. Je pense que tout est dans la mesure. Si quelqu’un vous montre de l’intérêt, montrez-lui de l’intérêt dans les mêmes proportions. Ne feignez pas l’indifférence. Il pourrait se décourager. En revanche, s’il vous montre trop de sentiments en très peu de temps, montrez-lui de l’intérêt mais ne montez pas à plein régime.
Si un homme commence à vous parler mariage ou bébé au bout de quelques semaines ou mois, vous aurez envie de vous projeter dans un futur radieux très rapidement.Mais ce qui arrive trop vite peut repartir tout aussi vite. Donc oui, à ce moment précis, vous devez tempérer vos ardeurs et expliquer à votre partenaire qu’il est un peu tôt dans la relation pour parler mariage et bébé et qu’il faut se connaître un peu plus avant de parler de cela. Le plus dangereux en début de relation, ce sont les différences de sentiments. Vous devriez donc éviter de montrer trop de sentiments ou plus de sentiments que la personne en face de vous. Cela peut faire peur en début de relation. Alors que si vous arrivez à maintenir une relation avec de l’intérêt sans en faire trop, vous éviterez de faire fuir la personne en face de vous, tout en le maintenant dans la relation. Comment cela se traduit dans votre quotidien ?Soyez mesuré !
Pas de « je t’aime mon amour » en début de relation. On n’envoie pas 50 textos par jour. Si votre partenaire s’étonne que vous ne répondiez pas à la seconde à ses messages ou appels, vous lui dites simplement que vous êtes content(e) d’être avec lui/elle mais que vous avez peur que cela aille trop vite et que cela s’arrête rapidement. Bref, vous tempérez vos ardeurs et celle de votre partenaire. Maintenant, si c’est trop difficile pour vous, soyez naturel(le) mais ne montrez pas une trop grande différence de sentiments vis à vis de votre partenaire, cela vous desservira à moyen terme.

Suis moi je te fuis c’est jouer avec la fierté d’un homme !

Si la technique du fuis mois je te suis suis moi je te fuis que j’évoque permet souvent d’avoir des résultats avec la gent masculine c’est tout simplement parce que les hommes ont énormément de fierté, parfois, certains en ont trop d’ailleurs. Or, si vous vous présentez comme un défi à ses yeux, il se démènera pour vous conquérir. En effet, quand il s’agit de séduction les hommes n’aiment pas se savoir « faibles », c’est-à-dire qu’ils ne veulent pas échouer ou seraient énervés à l’idée ne pas avoir leur chance. Si vous vous montrez inaccessible vous allez justement créer cette sensation chez eux et provoquer leur fierté ainsi que leur égo bien souvent démesuré !Une femme qui est distante va intéresser un homme car inconsciemment nous n’aimons pas quand c’est trop « simple »car cela a tendance à nous lasser et à nous couper dans l’envie d’aller vers l’autre. Une femme qui ne va pas se livrer, qui ne va pas céder aux avances, va tout de suite créer une sensation de frustration chez l’homme qui va tout faire pour la séduire. Il faut savoir jouer avec l’égo des hommes, il n’y a rien de mal à cela si vos intentions sont bonnes et que ce n’est pas dans votre nature de faire du rentre dedans.
De nombreuses femmes se retrouvent déçues quand elles s’aperçoivent que tout va trop vite dans leur couple et pour les hommes la sensation est un peu identique, mais cela apparait un peu plus tard dans le temps. Vous ne devez donc pas vous précipiter, non seulement dans la phase de séduction mais aussi une fois que cette dernière est passée et que vous fréquentez l’homme qui vous plait. Les premières semaines sont souvent les plus passionnelles c’est une réalité, mais justement vous devez être en mesure de mieux contrôler ces dernières pour ne pas que la relation ou bien le début de la séduction se fasse sur de mauvaises bases.Pensez bien qu’il n’est pas obligatoire de contacter un homme tous les jours pendant plusieurs heures si vous n’êtes pas en couple avec lui, et même si vous l’êtes d’ailleurs. Il est important de lui laisser un minimum de liberté et d’autonomie ! L’homme avec qui vous êtes en couple doit pouvoir respirer lorsqu’il/elle le souhaite et ne pas être enfermé dans votre relation de couple.

La distance dans le couple pour ne pas se mettre en demande

La distance dans le couple pour ne pas se mettre en demande
Certaines sont réticentes à l’idée de ne pas se livrer, de ne pas tout de suite profiter de l’attention d’un homme, qui plus est si ce dernier leur plait vraiment. Il vous envoie un message vous répondez directement, il propose de vous voir, vous ne perdez pas de temps et vous vous préparez pour le rejoindre. Néanmoins, même si vous suivez vos émotions ce n’est pas toujours une excellente idée de procéder ainsi et de foncer vers celui qui vous rend heureuse. S’il existe un principe fondamental de la vie amoureuse c’est bel et bien de ne pas paraître acquise lors du début de la relation et par la suite non plus ! Si c’est le cas, votre homme va se lasser rapidement et plutôt que de vouloir être sans cesse avec vous, il risquerait de vous fuir et de préférer être sans vous qu’avec vous.Ce qui attire les hommes, ce qui les rend totalement fous ce sont les femmes qui paraissent inaccessibles ou du moins qu’il est difficile de séduire. Si vous mettez plus longtemps à répondre aux SMS vous allez créer un véritable « manque » et ainsi non seulement il regardera son téléphone toutes les deux minutes en attendant votre réponse, il vérifiera plusieurs fois que son message a bien été envoyé mais en plus il vous aura dans ses pensées !
Cette frustration va se transformer très vite en sentiments. Au contraire, si vous lui répondez du tac-o-tac à chacun de ses messages, il est évident que la situation va s’inverser et que c’est lui qui prendra tout son temps pour répondre et vous fera ramer.Même si cela parait agaçant dans un premier temps, celui qui vous plait va forcément comprendre et ouvrir les yeux sur le fait qu’il ressent quelque chose pour que votre message soit aussi attendu que cela. Il va donc se demander ce qui lui arrive, pour quelle raison se comporte-t-il ainsi et il se rendra naturellement compte que vous êtes celle qu’il lui faut.L’une des principales problématiques des femmes qui se précipitent est qu’elles se mettent, malheureusement trop en demande et que très rapidement c’est l’homme qui prend le contrôle de la séduction ou de la relation.
C’est aussi une manière de vous protéger et de ne pas tomber sur un type qui ne sera pas le bon ou bien qui se jouera de vous une fois que vous serez prête à vous engager. C’est pourquoi vous devez à tout prix installer le jeu de séduction du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis pour que ce soit lui qui vous désire et qui vous court après pour vous avoie, plutôt que l’inverse.

Être distante avec les hommes… Oui, mais pas trop !

Vous pouvez très bien envoyer un message de temps en temps pour justement le pousser à encore plus venir vers vous. N’oubliez pas que vous êtes dans une phase de séduction et qu’à un moment ou un autre vous allez devoir vous rapprocher, aller vers lui et ne pas tout le laisser faire. Utiliser le « suis moi je te fuis » ne consiste pas à ne rien faire jusqu’à ce qu’il vous embrasse ou bien vous supplie de vous laisser une chance. Il y a un juste milieu chère lectrice…Etre distante ne signifie pas non plus qu’il ne faut plus parler à votre cible jusqu’à ce qu’il reprenne contact. Il ne faut pas en arriver à des extrêmes ou vous n’avez plus aucun contact et ne prenez plus la peine de lui répondre. Car tôt ou tard il va se lasser de votre comportement. Si vous repoussez les rendez-vous, si vous ne répondez pas à ses messages, si vous montrez qu’il ne vous intéresse pas (alors que c’est faux !) vous n’allez envoyer que des signaux négatifs et là ce n’est pas le bon comportement non plus car il pensera que vous n’êtes pas intéressée.
En effet, si vous créez une trop grande distance entre lui et vous, la relation va s’estomper, au risque même de se finir définitivement. C’est pourquoi vous ne devez pas tomber dans le piège de la distance et vous imposer des limites sur celle-ci. Le but ici est de plaire à un homme tout en étant distante. Ce n’est pas simplement de la drague directe ou alors une absence de contact totale en attendant qu’il vienne à vous, c’est un mélange, c’est-à-dire la bonne combinaison à trouver en fonction de la personnalité de l’homme que vous fréquentez.

Comment réagir si un homme me fuit ?

Si un homme te fuit et que cela ne te plaît pas (et je te comprends), je t’encourage à faire plusieurs choses. Je ne suis pas toujours partisane du « oeil pour oeil, dent pour dent » mais ça dépend du contexte (comme toujours). C’est parfois nécéssaire d’agir comme l’autre en le traitant comme il te traite. Ça permet à l’homme de se mettre à ta place sans que tu aies à lui dire. En faisant cela, je peux te garantir que si il tient à toi il saura se montrer plus viable et deviendra peut-être même le suiveur. Si ce n’est pas le cas, pose toi les bonnes questions. Est-ce que tu veux être celle qui désire ou celle qui est désirée ? Veux-tu être en demande de l’attention d’un homme ? Les intentions de cet homme sont-elles bonnes ? Est-ce qu’il te mérite Si tu penses que non alors je te conseille de réévaluer ta façon d’être avec lui. Soit tu passes à quelqu’un d’autre, soit tu essaies d’appliquer le « suis moi je te fuis » pour le secouer un peu !
Ne le laisse pas avoir les pleins pouvoirs. Même si les rapports de force caractérisent les rapports humains ce n’est pas sain de commencer une relation comme ça. Ne montre pas à l’homme que tu tiens à lui plus que lui ne tient à toi.

Comment réagir si une femme joue à fuis moi je te suis ?

Comment réagir si une femme joue à fuis moi je te suis ?
Nous voilà donc à la situation inverse : cette fois, c’est la femme qui te fuit. Peut-être qu’elle joue avec toi ou alors elle veut se venger parce que tu lui as fait la même chose auparavant. Il y a des centaines de scénarios possibles. Mais comment réagir ? Alors que je conseille aux femmes d’appliquer le « oeil pour oeil, dent pour dent » si un homme la fuit, je souhaite offrir aux homme un conseil différent. La meilleure façon de prendre ses distances avec une fille (sans feindre un désintéressement qui ne sera pas crédible) c’est de se recentrer sur soi. Si tu t’es laissé de côté pour (re)conquérir une femme, ta passion, ton sport favori, tes activités ou tes amis, reprends contact avec cette partie de toi. Cela montrera à la fille que tu peux être heureux sans elle (même si tu seras forcément plus heureux avec elle si tu l’aimes).
Si tu penses à cette fille tout le temps alors qu’elle te fuit, je te conseille de te recentrer sur toi pour diminuer l’emprise émotionnelle que possède cette fille sur toi. Rends toi moins disponible pour la voir, par exemple.

Faut-il appliquer le fuis moi je te suis après une rupture ?

Que ce soit celui qui quitte ou celui qui est quitté, une rupture amoureuse n’est jamais facile. Afin de savoir s’il faut appliquer « fuis moi je te suis » après une rupture, il faut identifier si tu veux récupérer ton ex ou définitivement tourner la page ? Si c’est la première option alors le « fuis moi je te suis » peut être une méthode à considérer. Si, en revanche, tu veux passer à autre chose parce que la personne en question t’a fait trop de mal ou que tu l’as quitté, alors je te conseille de t’abstenir. Il faut laisser à la personne quittée l’espace et le recul nécessaires pour passer à autre chose et guérir. Jouer à « fuis moi je te suis » avec une personne que tu as fait souffrir ne fera qu’accentuer sa souffrance et son coeur brisé. Explorons donc l’option de reconquérir ton ex. Il faut dans un premier temps essayer de réinstaurer un jeu de séduction ce qui n’est pas une mince affaire après une rupture.
Dans ce cas de figure, le « fuis moi je te suis » est une manière de progressivement avancer vers une nouvelle attraction. Dans un premier temps il y aura une distance afin de créer le manque et je te conseille donc de ne pas lui courir après. Laisse faire les choses : si tu manques à l’autre personne, elle reviendra à la charge.

Fuis moi je te suis suis moi je te fuis, le piège d’un ego démesuré

Utiliser cette technique pour se faire désirer, c’est bien mais il ne faut pas en abuser. Le manque crée le désir, mais « trop de manque » peut tuer le désir. Il ne s’agit pas de traiter celui qui vous désire à un niveau très inférieur à vous, mais il s’agit plutôt de se faire désirer en mettant de la distance au juste milieu. La technique fonctionne peut-être pour répondre à la question comment le rendre accro, mais si vous en faites trop, vous n’obtiendrez qu’un seul résultat, la fuite. Si vous prenez tout votre temps pour répondre à ses sms lorsqu’il vous écrit, il ne serait pas de mauvais ton de lui envoyer de temps à temps des sms aussi. Contrairement à ce qu’on peut penser, les hommes sont aussi sensibles à l’attention.
Fuis moi je te suis suis moi je te fuis, le piège d’un ego démesuré
Lorsque vous êtes à la quête d’une relation pérenne, la technique vous aidera à rendre l’homme amoureux, mais à un moment donné, vous devez sortir du cercle et user d’autres astuces pour répondre à la question comment le rendre accro.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

FUIS MOI JE TE SUIS SUIS MOI JE TE FUIS : COMMENT LE RENDRE ACCRO

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :8 juin 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :37 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023