COMMENT CHOISIR LA BONNE CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

Comment choisir la bonne carrière professionnelle ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment choisir la bonne carrière professionnelle ?

Plus nous grandissons, notre personnalité commence à nous interroger et nous avons tendance à se questionner sur notre carrière professionnelle. A savoir précisément comment je vais nourrir ma famille ? quel métier faire dans ma vie ? et bien d’autres encore…Rappelez-vous de ces moments quand vous étiez tous petits à jouer avec vos amis. On s’entendais dire à l’un comme à l’autre je serais président, ministre, docteur, avocat, footballeur. Au fil du temps de fois la réalité de notre quotidien nous rattrape et on peut se demander à quoi ça sert de rêver ? Dans le monde d’aujourd’hui, les jeunes sont curieux et confus et sujet d’une logique très simple ou générale à la question : » quelle est la bonne option pour eux après les études ? ». Trouvez un emploi que vous aimez, et vous ne travaillerez jamais un jour dans votre vie. C’est un vieil adage qui peut résonner avec vous si vous êtes en train d’essayer de comprendre quoi faire de votre vie. Si vous choisissez la bonne carrière, vous aimerez aller au travail tous les jours ? Imagine ça! Cela ressemble à un antidote magique à une vie de corvée.
Il n’est pas étonnant que la tâche de choisir une profession peut sembler difficile.Avec des milliers de carrières à choisir, comment en choisir un qui vous fera sentir que vous ne travaillez même pas? Peut-être que c’est un peu exagéré, mais ce serait au moins agréable de travailler à un travail que vous aimez faire la plupart du temps. Pour trouver la bonne carrière, choisissez celle qui correspond à vos intérêts, aptitudes, valeurs liées au travail et type de personnalité. Même si vous devez également tenir compte des gains, des perspectives d’emploi et des tâches, rien ne contribue davantage à la satisfaction au travail que de jumeler votre profession à vos traits de caractère et à vos motivations. Comment allez-vous faire cela?

Tout d’abord, en savoir plus sur vous-même

Tout d’abord, en savoir plus sur vous-même
Votre premier ordre du jour est d’apprendre autant que possible sur vous-même. Si vous pensez que vous savez tout ce qu’il y a à savoir, ce que vous découvrez en faisant une auto-évaluation approfondie peut vous surprendre. Vous pouvez embaucher un professionnel en développement de carrière, par exemple un conseiller en orientation professionnelle ou un facilitateur en développement de carrière, pour vous aider à franchir cette étape.Votre premier ordre du jour est d’apprendre autant que possible sur vous-même. Si les finances sont un problème, ne laissez pas cela vous empêcher d’obtenir l’aide dont vous avez besoin. De nombreuses bibliothèques publiques, par exemple, offrent des services de planification de carrière. Demandez au bibliothécaire de votre bibliothèque locale. Si le vôtre n’offre pas ce service, vous pourrez peut-être obtenir de l’aide d’un membre d’une autre communauté. Le bibliothécaire peut également vous diriger vers des agences locales qui offrent des services d’orientation professionnelle. Il existe également des évaluations de carrière gratuites ou à faible coût disponibles en ligne.
Si vous avez fréquenté un collège, vous devriez également communiquer avec le bureau des services de carrière de cette institution. En tant qu’ancien, vous pourrez peut-être accéder à leurs services. Votre bureau local des carrières ou des universités peut être ouvert aux membres de la communauté. En outre, les programmes universitaires qui forment des conseillers en orientation ont souvent des étudiants qui travaillent avec des clients à un coût nul ou faible pour acquérir de l’expérience.

Envisagez la carrière de vos rêves

Un vieil adage dit que si vous voulez choisir une carrière, vous devriez songer à ce que vous voudriez faire si vous n’aviez pas besoin de travailler. Si vous aviez un million d’euros et pouviez faire n’importe quoi, que feriez-vous ? La réponse à cette question peut vous donner une idée de ce que vous devriez faire, bien qu’elle ne soit pas forcément le meilleur choix de carrière pour vous. Si vous voulez devenir une star de la musique, envisagez une profession liée à l’audiovisuel ou l’industrie de la musique. Ces carrières sont plus accessibles et vous aurez plus de chances de réussir et de gagner de quoi vous assurer un revenu pour l’avenir. Si vous voulez devenir acteur ou actrice, envisagez de travailler pour un média télévisuel. Vous pouvez décrocher un diplôme en communication ou gravir les échelons d’une chaine de télévision régionale.
Envisagez la carrière de vos rêves
Si vous voulez voyager et découvrir le monde, envisagez de devenir hôtesse de l’air ou steward. C’est un excellent moyen de gagner votre vie et de réaliser votre rêve de voyager dans le monde entier.

Voyez du côté de vos passetemps

Il est très facile de faire une future carrière à partir d’un hobby ou d’une activité que vous aimez. Bien des activités de loisir correspondent à des besoins sur le marché du travail. Voyez ce que vous aimez faire et comment cette passion pourrait devenir une carrière. Si, par exemple, vous aimez jouer aux jeux vidéos, envisagez de devenir un développeur informatique ou un spécialiste en gadgets informatisés. Si vous aimez dessiner (ou l’art en général), envisagez de devenir un graphiste. Si vous aimez le sport, envisagez de devenir professeur ou d’obtenir un certificat d’entraineur sportif.

Bien se connaître

Il faut tenir compte de ce qu’on aime, nos loisirs, nos matières préférées et nos activités parascolaires pour savoir comment on peut s’accomplir . Déterminer nos valeurs est également à ne pas négliger. «Les parents peuvent par exemple valoriser la stabilité, alors que le jeune préférera la liberté, illustre Patricia Rancourt, conseillère d’orientation.

Tenir compte de ses capacités

«Attention aux idées reçues!», capacité ne rime pas forcément avec intérêt. Il n’est en effet pas rare d’entendre que les sciences ouvrent toutes les portes. «Des portes que l’on ne prendra pas nécessairement. On risque de miner l’estime ou la motivation de l’élève qui ne possède ni intérêt ni facilité pour la matière.»

Choisir un domaine plutôt qu’une profession

S’inscrire à une formation ne veut pas dire que l’on a un choix de carrière à faire. Plutôt que de choisir une profession, il est préférable de trouver un domaine qui nous intéresse. Formation professionnelle, collégiale ou universitaire : différentes voies pourraient alors être empruntées. Ce que l’on aura appris ne sera jamais perdu.On peut tout à fait aller à l’université après avoir suivi une formation technique au cégep!
Choisir un domaine plutôt qu’une profession

Souvenez-vous des matières que vous aimiez à l’école

Des études universitaires classiques peuvent facilement être converties en une carrière, mais demandent un plus haut niveau d’études que d’autres carrières. Votre matière préférée à la fac peut fort bien vous lancer dans votre future carrière si vous avez la volonté d’y travailler sérieusement. Si, par exemple, vous aimiez la chimie, vous pourriez envisager une carrière dans un laboratoire ou en tant que pharmacien. Si vous aimiez la littérature française, vous pourriez envisager de devenir éditeur ou de travailler dans les métiers du livre. Si vous aimiez les maths, envisagez de devenir comptable ou de faire carrière dans une banque.

Songez à ce que vous êtes ou ce pour quoi vous étiez doué(e) à l’école

Pensez aux matières scolaires dans lesquelles vous excelliez. Bien que cela pourrait ne pas être ce que vous voudriez absolument faire, mais le fait de choisir une carrière à partir d’une réelle compétence peut vous aider à y exceller et vous assurer un avenir sécurisant. Voyez les exemples des étapes précédentes si vous avez besoin d’idées.

Rester flexible

Les intérêts changent au cours d’une vie. Quelqu’un qui travaille en mécanique pourrait par exemple choisir de se réorienter dans l’enseignement en milieu professionnel. Et avec l’avènement des technologies et un marché du travail qui évolue, de nouveaux secteurs et métiers se développent.

Se faire confiance

Il est souvent laborieux pour les jeunes de ne pas céder à la pression de la société, de l’école ou de l’entourage. «On ne peut pas être sûr à 100%, pense Patricia Rancourt. Il faut se lancer et essayer.» Reconnaître ses peurs peut aider à dédramatiser la situation. «On demande souvent aux jeunes: ‘’Quel est le pire qui pourrait arriver?’’ révèle Josée Landry. Il est important de lâcher prise

Définissez les compétences dans lesquelles vous excellez

Définissez les compétences dans lesquelles vous excellez
Si vous êtes tout spécialement doué dans des compétences précises comme de réparer des objets ou en fabriquer, cela peut vous offrir une excellente opportunité de carrière à venir. Une formation scolaire peut ou non être nécessaire, mais les talents manuels sont très demandés et vous trouverez assez facilement du travail. Les travaux de charpentes, par exemple, la réparation automobile, le domaine du bâtiment et des installations électriques sont très indiqués pour des personnes qui sont douées pour réparer et sont très manuelles. Ces activités ont aussi tendance à être stables et bien payées. D’autres compétences comme un talent pour cuisiner peuvent aussi aisément devenir un objectif de carrière.

Voyez vos compétences en communication

Si vos talents résident davantage dans l’aide et la communication avec les autres, il existe aussi des métiers pour vous. Les personnes qui savent communiquer et échanger avec d’autres peuvent facilement trouver du travail dans le milieu social, dans la vente et dans des carrières d’affaires similaires. Si vous êtes de ceux et celles qui aiment s’occuper des autres, envisagez une profession dans le milieu médical ou d’être responsable des ressources humaines d’une entreprise.

Avoir un plan b

Faire un choix demande du temps, poursuit . Il faut se documenter sur les différentes possibilités qui existent. Si notre premier choix n’est pas retenu, on peut alors se diriger vers un programme connexe ou qui rejoint des intérêts semblables au 2e tour, selon les places disponibles.

Rester branché sur ses besoins

D’autres critères peuvent entrer en ligne de compte dans un choix de programme: rester ou non chez ses parents, quitter ses amis ou son amoureux… On sous-estime l’impact de cette décision sur la vie personnelle. Dans le cas où plusieurs établissements offrent le même programme, il est important d’évaluer quel environnement nous correspond le mieux.
Rester branché sur ses besoins

Si vous ne savez pas quoi faire, demandez les autres

Il nous est parfois difficile de voir dans quels domaines de notre existence nous excellons. Si vous pensez n’être bon à rien, demandez vos parents, d’autres membres de la famille, des amis ou des professeurs ce qu’ils pensent de vos talents. Leurs idées risquent de vous surprendre !

Explorez-vous

Vous devriez mieux vous connaitre afin de pouvoir décider de ce que vous pourriez faire de votre vie. Si vous désirez une carrière qui fasse réellement votre bonheur, vous devez avoir une excellente compréhension de ce que vous voulez et de ce que vous appréciez. Pour certaines personnes, cela signifie de prendre un peu de temps libre pour décider ce qui importe vraiment pour elles. Il n’y a pas de mal à cela, ne culpabilisez pas. Il est plus important que vous définissiez votre vie le plus tôt possible que de vous retrouver empêtré dans une carrière qui vous fait haïr votre existence.

Voyez votre situation financière

Votre capacité à poursuivre ou changer de carrière peut dépendre de votre situation financière. Certaines voies professionnelles exigent un enseignement pointu qui est parfois très cher. Vous ne devriez cependant pas croire que votre manque de ressources est un obstacle aux études que vous désirez poursuivre. Il existe des tas d’aides de l’État qui peuvent vous payer vos cours, des bourses d’études et des programmes de subventions.

Songez à votre formation scolaire quand vous décidez d’embrasser une carrière

Il est important de connaitre votre formation scolaire actuelle ou à venir quand vous décidez de poursuivre une carrière. Il peut aussi être nécessaire de vous contenter de vos diplômes professionnels ou universitaires actuels s’il existe une limitation de temps ou un autre empêchement. Si vous découvrez que vous êtes limité aux emplois relatifs à votre niveau d’études, consultez un conseiller d’orientation pour découvrir les opportunités de carrières qui vous sont ouvertes.
Songez à votre formation scolaire quand vous décidez d'embrasser une carrière

Pensez à reprendre le chemin de l’école

Si vous n’avez pas d’empêchements majeurs pour reprendre des études, vous pourriez envisager cette solution. Tout le monde n’est pas doué pour les études ou ne nécessite pas une formation universitaire classique, mais la plupart des plans de carrière sont aussi assortis de formations internes auxquelles vous pouvez participer et qui peuvent vous permettre de gravir les échelons plus vite. Les établissements scolaires ou universitaires techniques, par exemple, peuvent être une bonne alternative pour ceux qui ne veulent pas poursuivre une formation universitaire classique.

Participer aux portes ouvertes

Les portes ouvertes sont un excellent moyen de se faire une idée plus concrète du domaine ciblé et échanger avec les professeurs et les étudiants.

Ne pas se fier aux perspectives d’emploi

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, de nombreux domaines tentent d’attirer davantage de candidats. Josée Landry rappelle toutefois que le marché de l’emploi est fluctuant et qu’au-delà des perspectives d’emploi, le sentiment d’accomplissement est bien souvent un facteur déterminant pour être heureux au travail.

Respecter les conditions d’admission

Les systèmes d’inscription peuvent différer d’un programme et d’une région à l’autre. Il est par contre important de rester bien au fait des règles de chaque établissement, tout en s’assurant de respecter les dates limites.
Respecter les conditions d’admission

Renseignez-vous sur les professions de votre liste

Votre auto-évaluation fournira une liste de professions qui correspondent bien à ce que vous apprenez au cours de ce processus, mais la quête pour trouver la bonne carrière ne s’arrête pas là. Certaines des professions peuvent être presque parfaites pour vous, mais d’autres peuvent avoir tort. Ils peuvent correspondre à votre type de personnalité, vos intérêts, vos valeurs et vos aptitudes, mais peuvent être inappropriés d’autres façons. Par exemple, les tâches peuvent être peu attrayantes, les perspectives peuvent être mauvaises, ou vous ne voulez pas recevoir l’éducation ou la formation requise. Pour prendre une décision éclairée, explorez les carrières sur votre liste. Lire les descriptions des professions. Ignorez vos idées préconçues. Vous pensez peut-être que vous connaissez quelque chose au sujet d’une carrière en particulier, mais à moins que vous ayez une expérience personnelle ou des recherches antérieures, vous n’avez probablement pas assez d’informations pour décider si vous seriez satisfait du travail quotidien .
Si vous êtes toujours intéressé par une profession après avoir obtenu une description de poste et appris un peu sur les fonctions, vous devez apprendre ce que vous aurez à faire pour vous préparer à y travailler. À moins que vous ne soyez prêt à remplir les conditions d’éducation et de formation, vous devriez le rayer de votre liste. Si vous avez un diplôme d’études supérieures, par exemple, et que vous n’avez ni le désir ni les ressources pour vous y engager, ce n’est pas un bon choix pour vous. De même, aucune carrière ne nécessite peu de formation si vous avez l’envie et la capacité d’obtenir un diplôme d’études collégiales, ou même une maîtrise ou un doctorat.
Enfin, vous vous rendrez un très mauvais service si vous ne regardez pas les perspectives d’emploi d’une profession. Investir du temps de formation pour une carrière seulement pour trouver des opportunités limitées lorsque vous êtes prêt à entrer dans votre domaine de choix peut être une perte de temps, d’efforts et d’argent.Après avoir réduit votre liste à quelques choix, faites des recherches plus approfondies. Mener des entrevues informatives avec des personnes liées à des professions que vous envisagez sérieusement. Ils ont une perspective sur le terrain qui peut vous aider à prendre une décision plus éclairée.
Faites de plus amples recherches

Faites de plus amples recherches

Si vous ne savez toujours pas quoi faire, envisagez de vous documenter davantage à ce sujet. Vous pouvez trouver d’autres informations utiles en ligne ou prendre rendez-vous auprès du conseiller d’éducation de votre établissement scolaire.

Voyez les carrières auxquelles vous pouvez accéder facilement

Voyez quelles carrières vous sont ouvertes et que vous pouvez poursuivre sans problème. Cela pourrait être des carrières où vous avez à la fois les compétences nécessaires et un accès privilégié. Vous pourriez, par exemple, travailler dans la même entreprise que l’un de vos parents, travailler dans une affaire familiale ou vous associer avec un ami. Si vos choix sont restreints, la meilleure solution pour vous serait de choisir une carrière qui vous est facilement accessible.

Songez à votre sécurité financière à venir

L’une des choses les plus importantes à évaluer est de se demander si votre choix de carrière va vous procurer une certaine sécurité financière. En d’autres mots, serez-vous capable de gagner assez d’argent pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille ? Souvenez-vous qu’il n’est pas besoin de gagner beaucoup d’argent ou ce que d’autres considèrent comme étant acceptable. Tout ce qui compte est que ce soit assez pour vous et pour ce que vous désirez faire dans votre vie.

Voyez si votre futur professionnel est stable

Il est tout aussi important de savoir si la carrière à venir est stable. Le marché de l’emploi est fluctuant, car la société a tout le temps besoin d’autre chose à des périodes différentes. Certains emplois sont aussi très demandés ou souvent très instables. Vous devrez voir si la carrière de votre choix est assez stable pour vous et vos besoins à l’avenir.Bien des personnes, par exemple, se sont enjouées pour les carrières dans le droit et ont accumulé d’énormes dettes dues aux crédits ouverts pour payer de grandes écoles, car elles pensaient obtenir rapidement de gros salaires. Les emplois juridiques ne sont néanmoins plus aussi demandés que par le passé et ces personnes sont à présent lourdement endettées et ne trouvent aucun moyen de les rembourser.Un autre exemple est de travailler à son compte en tant qu’écrivain ou toute autre carrière indépendante. Vous aurez parfois beaucoup de travail, mais il y aura aussi des années où vous ne gagnerez quasiment rien. Travailler ainsi demande un assez haut niveau de confiance en soi, de discipline et de détermination et ce n’est pas donné à tout le monde.
Voyez si votre futur professionnel est stable

Voyez sur le site du Ministère de l’Emploi

Un moyen d’évaluer la pertinence de votre choix de carrière est de consulter les statistiques du Ministère de l’Emploi. Il s’agit d’une étude statistique et d’un guide pour savoir quel niveau d’études est requis pour toutes sortes d’emplois, les salaires moyens en usage dans la profession ainsi que la probabilité de l’augmentation ou de la diminution de la demande dans ce secteur d’activité.
Avertissements : Méfiez-vous de tous ces emplois qui vous promettent de l’argent facile. Ce genre de boulot n’existe pas. Ne vous laissez pas embarquer dans des investissements frauduleux ou toute autre opération de ce type. Cela peut vous endetter, voire vous envoyer en prison. Méfiez-vous des propositions d’emplois dans un pays lointain. Faites une enquête approfondie de l’entreprise avant de voyager pour accepter un travail. Au mieux, vous serez arnaqué, au pire, vous y perdrez la vie.

Conclusion

Ce n’est pas la fin du monde si vous choisissez une carrière qui n’est pas conforme à vos rêves d’enfant. Si vous avez un emploi qui ne vous rend pas malheureux, mais qui couvre vos besoins ainsi que ceux de votre famille, vous serez étonné des satisfactions que vous pourriez tirer de cette carrière et de votre vie. On sait rarement d’emblée quelle carrière poursuivre et il faut souvent plusieurs années à la plupart des gens pour trouver leur voie. Ne croyez pas que vous êtes à la traine ! Si vous n’aimez pas votre carrière actuelle, changez-en ! Cela demande parfois plus de travail, surtout si vous êtes plus âgé, mais tout le monde peut le faire.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

COMMENT CHOISIR LA BONNE CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :31 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :28 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :23 avril 2023