COMMENT AMÉLIORER SA CIRCULATION SANGUINE NATURELLEMENT

Comment améliorer sa circulation sanguine naturellement ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment améliorer sa circulation sanguine naturellement ? 

Vous arrive-t-il de souffrir de douleurs à la poitrine, de souffle court ou de migraines plus souvent qu’il ne faudrait ? Les risques que vous fassiez une crise cardiaque ont-ils déjà été considérés comme élevés ? Une mauvaise circulation du sang peut affecter le cœur, le cerveau, la sexualité ou encore les membres. Pour soulager naturellement vos problèmes circulatoires, vous pouvez consommer certains aliments bénéfiques qui jouent le rôle d’anticoagulants naturels, boire des tisanes ou encore prendre des compléments alimentaires. Les personnes sujettes aux problèmes circulatoires sont nombreuses et toutes rencontrent différents symptômes désagréables tels que les crampes, les jambes lourdes ou les sensations d’engourdissement. Il existe toutefois des méthodes, des plantes et des compléments alimentaires qui aident à améliorer naturellement sa circulation sanguine. Les voici?!

Les méthodes pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Les problèmes circulatoires concernent près d’un Français sur quatre , ce qui est considérable. Ils peuvent être à l’origine de symptômes variés et le plus souvent désagréables, voire parfois même, dangereux. Il existe toutefois des méthodes qui permettent d’améliorer naturellement sa circulation sanguine et qui nous évitent le recours aux médicaments de synthèse.

Pratiquer la marche

Pratiquer la marche
L’activité physique et notamment la marche permettent de retrouver, jour après jour, une bonne circulation sanguine. C’est le premier réflexe à adopter pour favoriser une circulation sanguine optimale. Le fait de rester assis(e) trop longtemps ou d’adopter des stations debout prolongées favorise la stagnation du sang dans le corps et dans les veines. Si vous êtes concerné(e), il vous faut veiller à marcher suffisamment toutes les deux heures pour réactiver la pompe veineuse au niveau des jambes, et ainsi relancer la circulation sanguine dans l’organisme. Si vous travaillez en position assise, faites de petites pauses régulières pour activer souvent la circulation sanguine dans votre organisme. Aller faire un tour à pieds après les repas peut contribuer à améliorer la circulation sanguine et aide votre système digestif à faire son travail. Il est recommandé de marcher au moins 30 minutes chaque jour. Si vous souffrez d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (vous avez par exemple des varices), assurez-vous de suivre les conseils de votre médecin, il vous faut par exemple très certainement des bas de compression, ou des bandes.

La pratique d’une activité physique régulière

Le sport est l’un de nos meilleurs alliés santé, et il le prouve une fois de plus?! La sédentarité n’a que des effets néfastes sur la circulation sanguine. La pratique d’une activité physique régulière (celle de votre choix) est conseillée pour lutter contre les problèmes circulatoires et les désagréments qu’ils provoquent. Il est recommandé de marcher au moins trente minutes par jour, mais vous pouvez pratiquer l’activité de votre choix : la course, le vélo, la natation, les sports collectifs… Tous les sports qui mobilisent les jambes sont efficaces dans ce cadre. D’autres petits gestes quotidiens peuvent faire la différence, comme emprunter les marches au lieu des escaliers, par exemple. Pensez-y?! Tout ce qui contribue à une bonne forme physique générale est susceptible d’améliorer votre circulation. Lorsque vous faites du sport, essayez d’alterner ce qui suit  . L’entrainement cardiovasculaire. La natation, le vélo, la course à pied, les sports collectifs, etc. De tels sports amélioreront à la fois les fonctions cardiaques et vasculaires. La musculation. La musculation (à l’aide de poids quelconques) vous permettra de modeler vos muscles, ce qui améliorera en retour l’efficacité de la circulation sanguine et lymphatique.
Toutes les heures, levez-vous et faites l’équivalent de 3 à 5 minutes d’étirements ou de petits exercices. Ceci est spécialement commode si vous êtes toute la journée devant un bureau et que vous avez peu d’occasions de faire un tour. Faites par exemple de petits cercles avec vos bras, essayez de toucher vos orteils avec les mains, battez des jambes ou effectuez de petits sauts (juste de quoi faire accélérer votre pouls).

L’acupuncture pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Certaines médecines douces aident à traiter les maux, les troubles et parfois même les maladies qui nous affectent. L’acupuncture en fait partie et démontre de réels bienfaits sur la circulation sanguine et les troubles qui la concernent. Elle se présente comme une solution face aux symptômes de l’insuffisance veineuse. En particulier lorsque les bas de contention et les veinotoniques ne suffisent pas?! D’ailleurs, les troubles circulatoires affectent beaucoup de femmes enceintes. Celles-ci ne peuvent avoir recours à toutes les solutions médicamenteuses courantes du fait de leur grossesse. L’acupuncture est une méthode adaptée aux femmes enceintes. Elle leur apporte un grand soulagement face aux maux comme les hémorroïdes, les jambes lourdes, les varices et bien d’autres encore.
L’acupuncture pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Faites-vous masser

Les massages, et notamment les plus énergiques, sont une véritable aubaine pour la circulation sanguine. Qu’ils soient pratiqués le matin, après la douche ou le soir avant le coucher, ils relancent efficacement la circulation sanguine dans les zones stimulées. Cette technique est particulièrement utile pour lutter contre les jambes lourdes. Les automassages ciblés sont indiqués pour les troubles circulatoires affectant les jambes. Pensez également à surélever les jambes dès que possible pour favoriser une meilleure circulation sanguine dans l’organisme. Cela aide à faire remonter le sang vers l’abdomen grâce au simple pouvoir de la gravité. Vous pouvez aussi accentuer ces effets en réalisant des mouvements de pédalage, allongé(e) sur le dos, de façon tonique et régulière. Les massages, comme le sport, améliorent la circulation locale en stimulant le flux sanguin dans les tissus souples. De nombreuses études soulignent l’efficacité générale des massages lors d’une guérison .

Mettez les pieds en l’air

Élever vos jambes est un bon moyen d’améliorer votre circulation et de vous détendre en même temps. Cela réduit également les risques de varices, qui sont causées par une tension artérielle élevée ou simplement par le fait de rester debout pendant de longs moments.

Les douches froides

La chaleur est globalement mauvaise pour la circulation sanguine. À l’inverse, le froid présente de nombreux intérêts?! Évitez les expositions prolongées aux sources de chaleur comme les chauffages ou le Soleil sur la plage. La chaleur favorise la dilatation des veines, et donc une mauvaise circulation du sang. Et il en est de même sous la douche. Les douches froides ou fraîches présentent un réel intérêt face aux troubles circulatoires. Le froid est un précieux allié pour activer la circulation sanguine. Prenez l’habitude de terminer votre douche avec un jet d’eau fraîche. Si vous n’appréciez pas ce geste, vous pouvez le faire uniquement sur les jambes. Commencez par les pieds et remontez progressivement vers le haut des cuisses.

Modifiez la température de l’eau en vous douchant

Alternez eau chaude et eau froide, ce qui s’appelle la « douche alternée ». Cela améliore la circulation sanguine en affectant la manière dont vos veines se contractent et se dilatent. L’eau froide provoque une contraction des vaisseaux sanguins alors que l’eau chaude les dilate. Prendre des douches alternées régulièrement peut améliorer votre circulation sanguine.
Modifiez la température de l'eau en vous douchant

Prenez un bain chaud ou tâchez de vous exposer à une source de chaleur quelconque

Faites couler un bon bain (avec ou sans sels de bain, qui contiennent des sels minéraux) et relaxez-vous pendant 20 à 30 minutes. Remplissez des bouteilles d’eau très chaude, recouvrez-les si nécessaire pour éviter de vous bruler et placez-les au niveau de vos pieds et de vos mains pour stimuler le flux sanguin.

Adopter une alimentation antioxydante

Les antioxydants sont des principes actifs essentiellement présents dans les plantes. Ils agissent contre l’excès de radicaux libres et favorisent une meilleure santé cardiovasculaire au quotidien. Ces composés protègent nos cellules et luttent contre l’oxydation qui peut les affecter. Les troubles circulatoires et cardiaques sont, pour certains, liés à l’oxydation des cellules et à la présence de radicaux libres en excès dans l’organisme. Pour rester en bonne santé et améliorer naturellement sa circulation sanguine, il est important d’intégrer une part importante d’aliments antioxydants à nos habitudes alimentaires. Référez-vous à l’indice TAC (Total Antioxidant Capacity) ou à l’indice ORAC (capacité d’absorption des radicaux libres) des aliments. Ce sont d’excellents indicateurs pour atteindre le taux recommandé de 3?000 à 5?000 unités ORAC par jour pour une alimentation suffisamment antioxydante. Ici, la supplémentation peut aussi être une solution intéressante . Les fruits et légumes (ainsi que certaines plantes) sont les champions dans ce domaine?! Améliorer naturellement sa circulation sanguine grâce aux plantes et compléments alimentaires
Certaines plantes (proposées en compléments alimentaires naturels pour la plupart) possèdent des propriétés bénéfiques sur la circulation sanguine. Si le ginkgo biloba arrive en tête de liste, il n’est pas le seul à démontrer de l’intérêt dans ce domaine?!

Mangez sainement et évitez la malbouffe

Consommez des fruits, des légumes, des céréales complètes, des protéines maigres et des graisses saines (on les trouve dans le poisson, l’huile d’olive, les avocats, toutes sortes de noix et de graines). Évitez la nourriture toute prête, les aliments comportant beaucoup de sucre ou de sel ou encore des graisses malsaines (les acides gras saturés et trans .
Mangez sainement et évitez la malbouffe

Buvez bien

Buvez assez d’eau pendant la journée, afin que vos organes n’aient pas à se battre pour produire de l’énergie et accomplir leurs fonctions quotidiennes. Sans boire litre sur litre tout au long de la journée, vous devriez boire de l’eau lorsque vous avez soif. Buvez de préférence de l’eau tiède ou chaude, puisque l’on sait que l’eau froide a tendance à refermer les veines. Arrêtez la caféine. Si vous ne pouvez pas vous en passer, diminuez au moins votre consommation. Par exemple, si vous prenez habituellement deux tasses de café le matin, tâchez de n’en savourer qu’une seule à la place. Si vous buvez votre café dans un bistrot alentour, essayez le décaféiné ou demandez une plus petite quantité. Supprimez l’alcool et les boissons sucrées de votre régime. Les sodas et les boissons trop sucrées n’améliorent pas votre circulation et ont des effets spécialement nocifs sur la santé.

Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est une plante et un complément alimentaire que l’on recommande généralement dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Il contient des antioxydants naturels qui ont la capacité d’augmenter le diamètre des vaisseaux sanguins. Ces substances actives possèdent donc des propriétés vasodilatatrices. D’autre part, cette plante possède la capacité d’inhiber l’agrégation plaquettaire dans le sang. Ces propriétés sont bénéfiques dans la prévention et la lutte des complications et pathologies cardiovasculaires, comme l’athérosclérose . Les extraits de feuilles de Ginkgo biloba permettent de réduire la viscosité du sang. Ainsi, ils le rendent plus fluide, et favorisent sa circulation au sein des vaisseaux. Ils participent également à la régulation de la dilatation et de la contractilité des vaisseaux sanguins. Le ginkgo biloba en gélules est très souvent recommandé pour réduire les problèmes d’origine vasculaire comme les hémorroïdes, les varices, le syndrome de Raynaud, les étourdissements, les jambes lourdes et les maux de tête d’origine vasculaire.

La vigne rouge

La vigne rouge (Vitis vinifera) est une plante qui agit comme un tonique veineux. Cultivée depuis la nuit des temps, cette plante contribue à l’amélioration de la circulation sanguine globale . Ses propriétés antioxydantes ne sont pas étrangères à ces bienfaits. En effet, les flavonoïdes présents dans les feuilles de vigne rouge sont bénéfiques à la santé cardiovasculaire. Ils favorisent une circulation veineuse optimale. La plante possède des effets vasculo-protecteurs semblables à ceux de la vitamine P. Cela fait depuis l’Antiquité que la vigne rouge nous aide à réguler la pression artérielle. Elle aide à conserver une bonne circulation sanguine. Les pépins de raisin (extraits de pépins de raisin) possèdent également des vertus intéressantes dans le maintien d’un bon retour veineux.
La vigne rouge
 En effet, ces derniers peuvent soulager les varices et les autres symptômes de l’insuffisance rénale en raison de leur teneur en flavonoïdes oligo-proanthocyanidines (OPC). Enfin, la vigne rouge est recommandée en cas de micro-varicosité, d’œdèmes des membres inférieurs et dans le cas de gonflement des jambes provoqué par les voyages en avion.

Arrêtez de fumer, si cela vous concerne

Fumer n’est pas seulement mauvais pour votre santé générale, mais cela affecte également votre circulation. La consommation excessive de nicotine est l’une des raisons majeures des problèmes de circulation.

Trouvez des moyens sains d’évacuer votre stress

 À long terme, le stress peut avoir des effets négatifs sur la circulation de l’ensemble du corps. Trouvez une façon commode et saine de relâcher la tension, par exemple la pratique régulière d’un sport, la méditation ou la psychothérapie, entre autres.

Sachez reconnaitre que vous n’allez pas bien

Prenez conscience du moment où votre corps peine à faire circuler votre sang. Les signes qui montrent que votre circulation sanguine n’est pas idéalement efficace comprennent   :
  • des varices
  • des picotements dans les pieds et les mains
  • les extrémités froides (doigts et orteils)
  •  la peau au teint bleuâtre
  • une cicatrisation lente des blessures

Le petit houx ou fragon

Le petit houx ou fragon
Tout comme la vigne rouge, le petit houx est un tonique veineux très efficace. Il se nomme aussi fragon (Ruscus aculeatus) et il est originaire du bassin méditerranéen. C’est une plante riche en antioxydants naturels (flavonoïdes) qui agissent principalement sur l’élasticité veineuse. Ses bienfaits lui viennent donc de sa teneur en hétérosides ainsi qu’en saponosides. Ce veinotonique est très efficace. Il aide à réduire la sensation de jambes lourdes et favorise une bonne circulation sanguine générale. On l’utilise souvent pour traiter les troubles circulatoires comme les varices, les hémorroïdes, les thromboses ou la phlébite.

Le marronnier d’Inde

Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), et plus particulièrement l’extrait de son écorce, est recommandé pour traiter les troubles circulatoires . Cet arbre originaire d’Asie occidentale produit des graines qui contiennent de l’aescine. Il s’agit d’un principe actif capable de renforcer la perméabilité veineuse. Il contient aussi de l’esculoside, un autre composant actif. Ce dernier stimule et protège à la fois les petits vaisseaux sanguins ainsi que les veines. Les principes actifs du marronnier d’Inde aident à réduire les inflammations et les œdèmes. La plante se consomme le plus souvent sous forme de complément alimentaire dans la lutte contre l’insuffisance veineuse et les hémorroïdes. En phytothérapie, ses effets sont jugés comme similaires à ceux des bas de contention et des traitements de référence.

Le gingembre

On ne présente plus le gingembre, cette plante aux multiples vertus pour la santé?! Pourtant, peu de personnes connaissent ses effets sur la circulation sanguine et le délaissent, à tort. Fréquemment utilisé en phytothérapie, le gingembre est excellent pour stimuler la circulation sanguine. On le trouve très facilement sous forme de complément alimentaire. Cette plante présente de très grandes propriétés antioxydantes, qui sont essentielles à la bonne circulation de notre sang . Elle renferme d’ailleurs une quarantaine de composés aux vertus antioxydantes, ce qui est considérable pour une seule et même plante . Le gingembre participe à la détoxification du sang et contribue à le fluidifier, favorisant ainsi sa circulation dans tout le corps. Ses effets sur la fluidification sanguine sont tels qu’il est déconseillé de l’associer aux traitements anticoagulants.

L’hamamélis pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

L’hamamélis pour améliorer naturellement sa circulation sanguine
L’écorce et les feuilles de l’hamamélis contiennent de la rutine, des flavonoïdes et des tanins astringents (galliques et catéchiques) en grande quantité. Ces substances présentent des propriétés vasculo-protectrices majeures dont l’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’efficacité. Elle reconnaît d’ailleurs l’usage traditionnel de cette plante dans le traitement des varices. L’hamamélis, qui possède une action veinotonique due à sa teneur en vitamine P, peut protéger les parois des veines. Elle traite également les jambes lourdes, les phlébites et les hémorroïdes.

Le mélilot

Le mélilot est une plante méconnue qui possède pourtant des intérêts majeurs dans le traitement des troubles circulatoires. En effet, il contient des flavonoïdes aux puissants effets sur l’insuffisance veineuse. Mieux encore, cette plante renferme des coumarines anticoagulantes. Elle a donc la capacité de fluidifier le sang en agissant sur les globules rouges. En outre, la plante allège la pression liée au système lymphatique, très proche. Le mélilot facilite donc la circulation sanguine et participe à la résorption des œdèmes lymphatiques. Il intervient dans le traitement des hémorroïdes ainsi que dans la prévention des risques thrombo-emboliques. Enfin, on le recommande en cas de gonflement des pieds et il s’associe parfaitement aux autres plantes contenant des polyphénols.

La queue de cerise

La queue de cerise, principalement utilisée en tisanes, possède d’exceptionnelles propriétés diurétiques. Cet élément de la plante contient des flavonoïdes et des phénols. Ce sont les molécules antioxydantes les plus utiles dans l’amélioration de la circulation sanguine. Les propriétés antioxydantes de la queue de cerise sont supérieures à celles de la cerise elle-même ! On l’utilise pour ses effets dépuratifs et diurétiques puissants, mais également pour ses fonctions d’élimination rénale de l’eau. En tisane, elle contribue à améliorer la circulation sanguine. La queue de cerise est particulièrement efficace contre les sensations de jambes lourdes et participe à l’élimination des toxines de notre corps. Outre les tisanes, les queues de cerise se consomment aussi sous forme de compléments alimentaires ou d’ampoules.

Les autres plantes pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Pour améliorer naturellement sa circulation sanguine, il est aussi possible d’avoir recours à l’ail. Il en est de même pour le curcuma et le poivre. On peut aussi opter pour les baies de Goji, qui sont très riches en antioxydants naturels et notamment en caroténoïdes. Du côté des boissons, on opte pour le thé vert et ses exceptionnelles vertus antioxydantes. Pensez à rester correctement hydraté(e) tout au long de la journée. En effet, le sang se compose majoritairement d’eau et circulera beaucoup plus facilement s’il n’en manque pas?!
Les autres plantes pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Quels aliments sont des anticoagulants naturels?

 Le chocolat noir, un allié pour la circulation sanguine

Le cacao contient des flavonoïdes dont l’épicatéchine, qui sont bénéfiques pour la santé. Ces polyphénols du cacao présents dans le chocolat noir en grande quantité lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Selon une nouvelle étude menée dans la revue Nutrition Research, le chocolat noir aurait notamment des effets bénéfiques sur la circulation sanguine. La déformabilité est une propriété importante des globules rouges : plus ces cellules peuvent se déformer, meilleure est la circulation et la mise à disposition de l’oxygène aux tissus. Or, des études menées sur des animaux mais aussi sur l’homme ont montré que les polyphénols que contient le chocolat noir favorisent cette fonction, non seulement à long terme mais aussi juste après avoir mangé du chocolat. Ils ont également la capacité d’augmenter la production et la biodisponibilité du monoxyde d’azote, un puissant vasodilatateur. Leurs résultats montrent que le chocolat noir, mais pas le chocolat au lait, permet d’augmenter la déformabilité des érythrocytes et ainsi améliorer la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus. On retrouve également de l’épicatéchine dans le thé et les pommes.

Du thé vert pour un sang fluide

Le thé vert contient de l’épigallocatéchine gallate (EGCG), qui en favorisant la circulation du sang dans les artères et les vaisseaux lui permet de réduire le risque de maladie cardiovasculaire, comme le suggère une méta-analyse incluant près de 260 000 participants. Dans une autre étude menée sur 42 personnes, les chercheurs ont donné à des volontaires soit des suppléments d’EGCG – d’abord une dose de 300 mg puis 2 doses de 150 mg par jour, soit un placebo.Les chercheurs ont mesuré le flux sanguin des patients deux heures après la première prise et après 2 semaines de traitement. Ils ont trouvé que le flux sanguin a augmenté de près de 8 % deux heures après la première dose d’EGCG. L’effet s’est confirmé à l’issue des 2 semaines de traitement : le sang des volontaires qui avaient pris de l’EGCG était mieux véhiculé dans le corps. En revanche, aucun changement dans la circulation sanguine n’a été constaté chez les personnes qui avaient reçu le placebo.

Les agrumes, des alliés pour vos vaisseaux sanguins

L’orange et les agrumes en général contiennent de l’hespéridine, un flavonoïde antioxydant, qui a un effet bénéfique sur l’nflammation, la dilatation et la résistance des vaisseaux sanguins et améliore ainsi la circulation sanguine. La consommation de jus d’orange permet notamment de réduire l’hypertension.
Les agrumes, des alliés pour vos vaisseaux sanguins

Les aliments riches en oméga-3, bons pour vos artères

Les acides gras oméga-3 contribuent également à fluidifier le sang et peuvent améliorer la dilatation des artères. On les trouve en grande quantité dans les poissons gras (sardine, maquereau, hareng, saumon, etc.) mais vous pouvez aussi faire le plein d’oméga-3 en utilisant de l’huile de colza en assaisonnement ou en mangeant régulièrement des oléagineux (noix de Grenoble, amande, noisette…) ou des graines de lin (moulues, ajoutées aux compotes ou entremets).

L’ail et l’oignon : des fluidifiants sanguins

L’ail est un fluidifiant sanguin naturel, qui possède aussi des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, notamment grâce à l’allicine qu’il contient. Des études menées avec de l’extrait d’ail vieilli rapportent ses effets bénéfiques sur l’hypertension et l’athérosclérose. L’ail peut être consommé frais, en poudre ou sous forme de complément alimentaire. L’oignon jaune ou rouge -grâce à la quercétine qu’il contient- améliore lui aussi la fluidité du sang. N’hésitez pas à les intégrer dans vos recettes!

Les épices, des produits naturels bénéfiques pour la circulation du sang

Les épices sont riches en antioxydants et certaines sont réputées améliorer la circulation sanguine. C’est le cas du gingembre : les personnes qui en consomment le plus (2 à 4 grammes par jour) ont un risque plus faible de souffrir d’hypertension. Poivre noir et curcuma peuvent également vous aider à améliorer la circulation sanguine. Vous pouvez bien sûr utiliser les épices dans les plats que vous mangez mais certaines se prêtent également à la préparation d’infusions.

Quelles plantes et quelles tisanes pour la circulation du sang?

La phytothérapie peut également venir en aide aux personnes ayant des problèmes de circulation sanguine. Qu’elles soient veinotoniques, veinoprotectrices ou fluidifiantes, certaines plantes peuvent en effet avoir un effet bénéfique. C’est le cas du mélilot qui grâce aux coumarines et aux flavonoïdes qu’il contient facilite la circulation sanguine ou encore du petit houx connu sous le nom de fragon épineux. Ces plantes peuvent être consommées sous forme de tisane mais aussi de compléments alimentaires. Vous pouvez également essayer l’extrait d’écorces de pin des Landes -le Pycnogenol- qui aiderait à prévenir la formation de caillot sanguin et diminuerait la tension artérielle grâce aux oligoproanthocyanidines qu’il contient. Ces composés sont d’ailleurs également présents dans l’extrait de pépins de raisin et la vigne rouge.
Quelles plantes et quelles tisanes pour la circulation du sang?

Parlez à votre médecin des possibilités d’améliorer votre circulation grâce à certains compléments

Votre médecin sera en mesure de vous prescrire ou de vous conseiller certains compléments qui, en doses adéquates, pourraient améliorer votre circulation. Une étude relate qu’une combinaison d’extraits de thé vert, d’astragale et de baie de goji, ainsi que de molécules de Lactobacillus Fermentum, d’acide éllagique (antioxydant) et d’autres vitamines, disponible en vente libre, contribue à augmenter le taux général des cellules souches responsables du renouvèlement des cellules sanguines (ou hépatocytes .
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils