Comment engager une bonne conversation ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment engager une bonne conversation ? 

Engager une bonne conversation : comment mieux capter l’attention pour entamer une conversation et débuter naturellement dans une discussion? Engager une conversation avec quelqu’un est probablement l’une des étapes les plus difficiles de la communication. Vous vous rendrez compte que s’il est facile d’initier une conversation avec certaines personnes, avec d’autres, cela vous est presque impossible. Mais pas de panique, voici quelques astuces universelles qui vous permettront de démarrer une bonne conversation avec presque n’importe qui et quelques conseils pour initier une conversation avec une personne en particulier. Il peut être difficile d’entamer la conversation si vous ne savez pas par où commencer et les blancs sont toujours des moments gênants. Même si vous croyez n’avoir rien d’intéressant à dire, il existe de nombreuses façons d’en arriver à une conversation profonde. Trouvez des sujets communs dont vous pouvez parler et écoutez l’autre attentivement pour que la conversation reste intéressante. Au fur et à mesure que vous vous mettez à l’aise l’un avec l’autre, vous pourrez discuter ensemble dans toutes les situations !

Donnez à la personne l’impression qu’elle vous intéresse

Vous pourrez vous faire un ami de n’importe quel inconnu simplement en lui faisant sentir que vous vous intéressez à ce qu’il dit et que ses opinions comptent pour vous. Si la personne pense que vous ne parlez que pour écouter le son de votre propre voix, elle sera très vite refroidie. Tournez alors votre corps et votre attention vers la personne et regardez-la dans les yeux sans être trop intense. Laissez suffisamment d’espace à la personne, mais montrez-lui qu’elle a toute votre attention. Faites sentir à cette personne que ses idées sont importantes. Si la personne parle d’un sujet particulier, posez davantage de questions à ce sujet au lieu de tourner la conversation vers un domaine qui vous intéresserait davantage. Utilisez le nom de la personne une fois ou deux après l’avoir appris. Si la personne parle en premier, hochez la tête pour montrer que vous l’écoutez.

Présentez-vous si vous ne vous connaissez pas

Présentez-vous si vous ne vous connaissez pas
Si vous voulez discuter avec un inconnu, allez l’aborder, regardez-le dans les yeux et souriez. Saluez-le et dites-lui votre prénom pour qu’il se sente à l’aise avec vous. Proposez-lui de vous serrer la main pour établir un lien et pour qu’il ait plus envie de vous parler. Demandez-lui aussi son nom pour démarrer naturellement une conversation plus longue  . Par exemple, vous pourriez dire : « bonjour, je m’appelle Jean. Enchanté de faire votre connaissance. » Il n’est pas nécessaire de vous présenter si vous voulez seulement une conversation simple, mais cela peut rendre les autres plus réceptifs.

Dites quelque chose de positif pour les inviter à rejoindre la discussion

Si vous parlez de quelque chose de négatif dès le début de la conversation, vos interlocuteurs ne vont pas vouloir s’ouvrir et discuter avec vous. Discutez plutôt de quelque chose qui vous plait et souriez pendant que vous en parlez pour que les autres aient envie de s’ouvrir et d’en discuter avec vous. Une fois que vous avez parlé de ce que vous aimez, vous pourriez leur demander ce qu’ils en pensent pour les impliquer dans l’interaction  . Par exemple, si vous êtes à une soirée, vous pourriez dire : « la musique est vraiment bonne ! Tu aimes ce genre de musique ? » ou bien « as-tu déjà gouté la nourriture ? Elle est délicieuse. » Si vous terminez avec une question, vous encouragez les autres à vous répondre et à continuer la conversation.
Si nécessaire, soyez prêt(e) à l’aider à s’ouvrir. Si vous vous ouvrez aux autres, ils seront plus enclins à le faire aussi. N’oubliez pas qu’ils peuvent être timides, avoir peur ou se sentir inconfortables lors d’une conversation.

Posez des questions sans donner l’impression de mener un interrogatoire

Une bonne conversation commence généralement avec des questions, mais votre interlocuteur ne devrait pas avoir l’impression d’être au commissariat de police. Ne bombardez pas la personne de questions, sans ensuite en commenter les réponses et converser réellement avec elle. Poser trop de questions pourrait mettre la personne mal à l’aise et elle chercherait alors à mettre fin à cette conversation.
  • Si vous réalisez que vous avez posé trop de questions, riez-en. Dites « Pardon, l’interrogatoire est terminé » et passez à un autre sujet.
  • Posez des questions à votre interlocuteur sur ses passions et occupations, pas sur ses rêves et ses désirs.
  • Parlez de quelque chose d’amusant. Ne demandez pas à la personne ce qu’elle pense de la dernière tragédie aux infos ou des heures supplémentaires qu’elle a dû faire ces derniers temps. Lancez un sujet agréable afin que votre interlocuteur soit content de converser avec vous.
  • Veillez également à partager un peu de vous-même. Dans l’idéal, vous et l’autre personne devrez partager la même quantité d’informations.

Soyez amusant

Soyez amusant
Cela ne signifie pas que vous deviez vous donner en spectacle, mais lancer quelques petites blagues peut aider à briser la glace. Vous seriez surpris de voir à quel point les histoires drôles peuvent amener les gens à s’ouvrir. Tout le monde aime rire et rire met tout le monde à l’aise. C’est un bon moyen d’aider les gens tendus à se détendre et de les amener à parler. Faites preuve d’esprit pour attirer l’attention de la personne. Montrez-lui que vous êtes vif et à l’aise avec les jeux de mots, les blagues intelligentes et les papotages en général. Si vous avez une super blague, utilisez-la, tant qu’elle est courte. Ne tentez pas une histoire drôle très longue que vous n’avez jamais racontée ou vous pourriez faire un bide.

Faites-lui un compliment pour l’amener à vous parler

Choisissez un trait de sa personnalité ou sa tenue pour lui faire un compliment. Soyez sincère ou l’autre pourrait croire que vous n’êtes pas honnête et cela va le décourager de vous parler. Continuez avec une question pour prolonger la discussion ou il pourrait ne pas vous répondre . Vous pourriez dire par exemple : « cette robe est très jolie. Où l’avez-vous achetée ? » ou bien « j’aime beaucoup votre style. Où avez-vous trouvé ses vêtements ? » Utilisez des questions ouvertes autant que possible pour que la conversation ne se termine pas sur un « oui » ou sur un « non ». Évitez de parler de l’apparence de quelqu’un, car cela peut gêner la personne et elle peut mal réagir.
  « Pour démarrer une conversation, vous pouvez essayer de faire un compliment. La plupart des gens aiment parler d’eux-mêmes, ou au moins avoir une connexion avec leur interlocuteur(rice). Vous pouvez dire quelque chose comme J’adore vos cheveux, sont-ils ondulés naturellement ou utilisez-vous un traitement ? »

Parlez des choses qui vous entourent

Si vous n’arrivez pas à trouver une manière de continuer la conversation, vous pourriez regarder autour de vous et faire un commentaire à propos de quelque chose que vous voyez. Cela pourrait être à propos de la météo, du lieu, des autres participants ou de l’évènement auquel vous participez. Restez positif dans la conversation pour avoir l’air engageant et pour que l’autre ait plus envie de vous parler .
  • Par exemple, vous pourriez dire : « c’est la première fois que je viens dans ce café. Avez-vous des recommandations ? » ou bien « j’aimerais bien qu’il fasse beau aujourd’hui. Je ne me souviens plus de la dernière fois où j’ai vu le soleil. »
  • Gardez le sens de l’humour pendant vos conversations. Cela va les rendre plus intéressantes et les autres vont aimer discuter avec vous.

Posez des questions ouvertes

Posez des questions ouvertes
Les questions ouvertes sont les questions qui appellent une réponse plus complexe qu’un simple oui ou non. Elles permettent aux gens de développer, ce qui crée une conversation. Vous attirerez la personne et la ferez s’impliquer dans la conversation. Les questions ouvertes amènent de la profondeur à une conversation, contrairement aux questions attendant un oui ou un non. Veillez à ce que vos questions ne soient pas « trop » ouvertes. Ne demandez pas à votre interlocuteur ce qu’il pense du sens de la vie, demandez-lui plutôt ce qu’il pense du championnat de foot de cette année. Sachez également reconnaitre lorsque la conversation ne se passe pas bien. Si la personne répond par oui ou non à des questions qui requièrent une réponse plus longue, elle n’a probablement pas envie de vous parler.

Sachez ce qu’il vous faudra éviter

Ne tuez pas une bonne conversation avant même qu’elle ne naisse. Pour commencer une bonne conversation, voici quelques points que vous devrez absolument éviter. Ne révélez pas d’informations trop personnelles. Ne parlez pas de votre rupture douloureuse, de vos démangeaisons dans le dos ou de votre remise en question de votre entourage entier. Réservez ce genre de conversations aux gens que vous connaissez bien. Ne posez pas de questions dont la réponse pourrait vous mettre mal à l’aise. Laissez votre interlocuteur parler de son partenaire, de sa carrière ou de sa santé. Mais ne demandez pas à votre interlocuteur s’il est marié, vous pourriez apprendre qu’il sort tout juste d’un divorce difficile. Ne parlez pas tout le temps de vous. Faire preuve d’autodérision et révéler quelques petites informations à votre sujet peut aider la personne à se sentir à l’aise, mais si vous radotez sur vos nombreuses qualités ou sur ce que vous allez manger le lendemain, votre interlocuteur perdra rapidement tout intérêt pour la conversation. Soyez attentif. N’oubliez pas le nom de la personne, son emploi ou toute autre information cinq minutes après qu’elle vous en ait fait part. La personne aurait alors l’impression que ce qu’elle dit ne vous intéresse pas. Lorsque votre interlocuteur vous dit son nom, répétez-le à haute voix, vous vous en souviendrez ainsi plus rapidement.

Demandez aux autres ce qu’ils font dans la vie

Essayez de créer un lien avec votre interlocuteur et parlez de son travail ou de son école. Posez-lui des questions à propos de sa profession, du nombre d’années qu’il l’exerce et demandez-lui s’il travaille sur quelque chose d’intéressant ces derniers temps. S’il est encore à l’école, vous pourriez lui demander ce qu’il étudie et ce qu’il veut faire après avoir décroché son diplôme  . N’oubliez pas de répondre à ses questions à propos de votre emploi ou de votre école. Intéressez-vous sincèrement à ce qu’il fait, même si cela ne vous semble pas très intéressant. Servez-vous-en comme d’une occasion pour en apprendre plus sur lui ou sur son métier.

Discutez de vos passions communes

Discutez de vos passions communes
Les gens adorent parler de ce qui les passionne, c’est pourquoi vous pourriez lui poser des questions à propos de ses loisirs en dehors du travail ou des cours et notez ceux qui vous paraissent intéressants. Demandez-lui quelle est la chose qu’il préfère et ce qui l’a attiré vers cette passion. Lorsque vous lui posez des questions à propos de ses loisirs, mentionnez vos loisirs similaires pour que vous puissiez en discuter. Si l’un de ses passetemps vous intéresse, demandez-lui comment vous pouvez aussi vous y essayer  . Par exemple, vous pourriez dire : « oh, je n’ai jamais essayé le travail du bois. Quelle est la chose que vous pourriez recommander à un débutant ? » Assurez-vous de ne pas lui couper la parole ou de ne pas parler seulement de vous. Posez-lui aussi des questions à propos des choses qui lui plaisent pour avoir un échange.

Engagez une conversation avec quelqu’un qui vous plait

Si vous venez de rencontrer une personne qui vous plait et voulez initier une bonne conversation, vous devrez alors faire en sorte que cette personne soit attirée par vous en faisant une remarque originale, fine et engageante et en flirtant un petit peu. Lorsque vous commencez une conversation avec quelqu’un qui vous plait, la façon dont vous dites quelque chose est plus importante que ce que vous dites. Regardez votre interlocuteur dans les yeux et tournez votre corps vers lui, pour lui montrer que vous êtes attentif à ce qu’il dit. Voici quelques façons de commencer une conversation avec quelqu’un qui vous plait.
  • Si vous êtes à une fête, parlez de la musique. Cela vous donnera un sujet de conversation, que vous aimiez ou détestiez tous deux le morceau en cours.
  • Si vous rencontrez cette personne dans un bar, demandez-lui de vous recommander une boisson. Vous pourrez ensuite approuver les gouts de la personne ou la taquiner si le breuvage ne vous plait pas.
  • Parlez des loisirs de la personne. Sans être trop pressant, demandez-lui ce qu’il ou elle aime faire le weekend.
  • Ne parlez pas de vos emplois. Ce n’est simplement pas très excitant, vous y viendrez plus tard.
  • Taquinez la personne. S’il fait chaud et qu’il porte un pull, taquinez votre interlocuteur sur ces choix vestimentaires.
  • Parlez de vos animaux de compagnie. Les gens adorent parler de leurs animaux. Si vous en avez un vous aussi, vous pourrez vous monter des photos.

Engagez une conversation avec un ami potentiel

Si vous avez un atome crochu avec quelqu’un que vous venez de rencontrer ou si vous passez du temps avec l’ami d’un ami et aimeriez le connaitre mieux, vous devez témoigner de votre intérêt sans donner l’impression de lui faire passer un entretien et le faire rire pour lui donner envie de vous connaitre.
  • Restez positif. Ne vous rabaissez pas et ne vous plaignez pas. Ouvrez la conversation avec une remarque positive, par exemple une remarque sur les succès de l’équipe de foot locale (si vous pensez que cette personne aime le sport) ou à quel point vous aimez le restaurant dans lequel vous êtes.
  • Parlez de votre région. Les gens sont fiers d’où ils vivent et des choses qu’ils aiment faire dans leur région. Si vous vivez dans la même région, vous pourriez vous rapprocher en en vantant les mérites. Vous pourrez ensuite devenir plus personnel et parlez des autres endroits où vous avez vécu.
  • Demandez à la personne ce qu’elle aime faire pour se détendre. Vous apprendrez ainsi peut-être que vous avez des centres d’intérêt en commun.
  • Ne parlez pas trop de vous-même. Veillez à parler équitablement de vous deux. Vous devriez sortir de cette conversation en ayant appris quelque chose sur cette personne.
  • Si vous avez des amis communs, demandez à cette personne comment il connait ces amis. Vous pourriez raconter des histoires amusantes concernant une personne que vous connaissez tous les deux.
    Engagez une conversation avec un ami potentiel

    Discutez de films ou de livres si vous aimez la culture populaire

De nombreuses personnes partagent des gouts similaires en matière de média, c’est pourquoi vous pouvez discuter de films récents que vous avez vus ou de musique que vous aimez écouter pour savoir si cela l’intéresse aussi. Demandez-lui de vous parler de ce qu’il a vu ou écouté récemment et laissez-le vous expliquer pourquoi cela lui plait. Si vous avez vu ou écouté la même chose, vous pourriez en discuter et échanger vos opinions pour faire durer la conversation . Par exemple, vous pourriez dire : « avez-vous vu le nouveau film de la Guerre des étoiles ? Qu’avez-vous pensé de la fin ? » ou bien « quelle musique aimez-vous écouter ? Avez-vous un artiste préféré que vous voulez me faire découvrir ? » Même si vous n’êtes pas d’accord avec ses opinions, restez positif(ve) et dites par exemple : « oh, je ne l’avais jamais envisagé de cette manière, mais je comprends votre point de vue. » De cette façon, vous l’aidez à s’intéresser à la relation au lieu de sentir que vous fermez la porte. Si vous ne savez pas de quoi il parle, vous pouvez lui demander de le clarifier ou de vous expliquer ce qu’il se passe pour que vous le compreniez mieux. Vous pouvez dire « je ne sais pas » si vous n’avez pas de connaissances à propos du sujet qu’il aborde.

Discutez de vos expériences passées

Si vous vous sentez suffisamment à l’aise, vous pourriez lui poser des questions à propos de son passé ou de ce qu’il veut dans le futur. Posez-lui des questions à propos de choses amusantes qui lui sont arrivées, de sa famille ou des objectifs qu’il poursuit. Ouvrez-vous en partageant vos propres expériences avec lui et en créant un lien avec cette personne  . Par exemple, vous pourriez dire : « d’où venez-vous ? Aimez-vous cette ville ? » ou bien « que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant ? » Les inconnus pourraient trouver bizarre que vous leur posiez des questions personnelles alors que vous venez seulement de vous rencontrer. Ne posez des questions plus profondes que lorsque vous vous sentez tous les deux suffisamment à l’aise pour y répondre. N’essayez jamais d’impressionner votre interlocuteur, car ce

Engagez une conversation avec un collègue

Initier une conversation avec un collègue peut être un petit peu plus compliqué qu’avec un partenaire potentiel ou un ami potentiel, car il y a certaines limites que vous ne devrez pas dépasser au travail. Mais en restant positif et en parlant de vos vies personnelles de façon raisonnable, vous pourrez avoir une conversation agréable et intéressante. Demandez à votre collègue de vous parler de sa famille. Tout le monde aime parler de sa famille, demandez alors à votre collègue des nouvelles de ses enfants ou de ses parents. Votre collègue sortira des photos et vous racontera des détails en un rien de temps. Parlez de ce que vous avez prévu pour le weekend. Si vous travaillez ensemble, vous êtes probablement tous deux impatients d’être vendredi soir et de faire quelque chose d’amusant et relaxant pendant le weekend. Votre collègue sera content de vous faire part de ses projets. Rapprochez-vous en partageant une aversion particulière. Mentionnez les embouteillages, la photocopieuse en panne, l’absence de pot à crème dans la cuisine et vous pourrez tous les deux secouer vos têtes ensemble, puis passerez à une conversation plus engageante. Ne parlez pas trop du travail.
Engagez une conversation avec un collègue
 À moins que vous n’engagiez une conversation avec un collègue parce que vous avez réellement une question d’ordre professionnel à lui poser, préférez montrer votre côté humain et parlez de vos amis, familles et passions plutôt que des rapports et projets professionnels. Trouvez une connexion humaine, ne concernant pas votre travail.

Engagez une conversation avec un groupe de gens

Parler avec un groupe entier peut être plus compliqué. Le moyen le plus sûr est alors de trouver un centre d’intérêt commun. Bien qu’il puisse être difficile de mettre chacun à l’aise et faire participer tout le monde à la conversation, essayez tout de même d’inclure autant de monde que possible en gardant la conversation légère et large. Faites preuve d’autodérision. C’est une très bonne technique, surtout si vous initiez une conversation avec des gens qui vous connaissent, mais ne se connaissent pas bien entre eux. Laissez les gens rire de vous et vous taquiner et ils se lieront vite les uns aux autres. Essayez de vous adresser au groupe, plutôt qu’à une ou deux personnes en particulier. Si vous dirigez spécifiquement vos commentaires à une personne, les autres se sentiront mis à l’écart. Les bêtes noires sont parfaites pour initier une conversation, car tout le monde en a. Vous pourriez commencer par raconter une histoire concernant l’une de vos bêtes noires et les autres en feront de même !
Songez à des choses que les gens du groupe pourraient avoir en commun et lancez le sujet. Vous n’avez pas à être subtile. Vous pourriez dire « Vous adorez tous les deux le PSG, vous avez vu ce match de fou hier ? »

Demandez-lui son opinion à propos de l’actualité

Renseignez-vous à propos de l’actualité aux informations ou sur les réseaux sociaux et parlez-en avec votre interlocuteur. Souvenez-vous d’au moins un ou deux évènements qui se sont produits pendant la semaine pour les aborder dans la conversation. Demandez-lui ce qu’il en pense et son ressenti sur le sujet. Préparez-vous aussi à parler de vos opinions, car il pourrait vous demander la même chose . Par exemple, vous pourriez dire : « avez-vous entendu parler de cette nouvelle application de musique qui vient de sortir ? Je l’ai vue aux informations. »
Avertissement : faites attention si vous abordez des sujets qui provoquent souvent des tensions comme la politique ou la religion, car cela pourrait l’énerver et il ne voudra plus parler.

Écoutez activement votre interlocuteur pour pouvoir répondre

Ne regardez pas votre téléphone et concentrez-vous sur ce que l’autre personne dit. Regardez-la dans les yeux pour qu’elle sache que vous écoutez ce qu’elle dit. Posez-lui des questions à propos de ce qu’il dit pour rester impliqué dans la conversation  . Une fois qu’il a terminé de parler, résumez rapidement ce qu’il vient de dire pour qu’il sache que vous l’avez écouté. Par exemple, s’il a mentionné une voiture qu’il a achetée, vous pourriez lui demander : « quel genre de voiture avez-vous achetée ? Comment est la conduite ? » Évitez de penser à autre chose pendant qu’il vous parle, car vos réponses ne vont pas sembler naturelles une fois qu’il aura fini de parler.
Écoutez activement votre interlocuteur pour pouvoir répondre

Utilisez « cela me rappelle » pour changer de sujet

Si votre interlocuteur parle de quelque chose qui a un lien avec votre propre expérience, vous pourriez dire : « cela me rappelle » avant de changer de sujet. De cette manière, il est possible de faire une transition naturelle entre différents sujets sans ruptures gênantes dans la conversation. Assurez-vous que le sujet a un certain lien pour que la transition soit facile et que votre interlocuteur puisse suivre le fil de vos pensées  . Par exemple, s’il mentionne le beau temps, vous pourriez dire : « cela me rappelle la météo excellente lorsque je suis allé en Corse. Y êtes-vous déjà allé ? »
Conseil : vous pouvez aussi utiliser « cela me rappelle » après un blanc dans la conversation si vous parlez de quelque chose qui se trouve près de vous. Par exemple, si vous avez déjà discuté avec votre interlocuteur et si une chanson passe à la radio, vous pourriez dire : « oh, le chanteur est très bon. Il me rappelle un autre artiste. » Vous pouvez ensuite commencer à parler de musique.

Parlez des sujets qui vous viennent en tête

Si quelque chose vous vient à l’esprit pendant un blanc dans la conversation, vous pouvez en parler et demander à l’autre ce qu’il en pense. Ne l’interrompez pas si vous pensez à quelque chose pendant qu’il parle, car c’est impoli. Assurez-vous aussi que le sujet en question ne va pas le mettre mal à l’aise ou il pourrait vouloir mettre fin à la conversation  . Par exemple, vous pourriez dire : « je viens de me souvenir d’une histoire drôle que j’ai lue en ligne. Voulez-vous que je vous la raconte ? » Cette personne pourrait être moins réceptive si vous abordez un sujet au hasard dont vous n’avez pas parlé auparavant.

Conclusion

Songez à une conversation comme à une balançoire à bascule. Vous et votre interlocuteur devez tous deux avoir un temps de paroles équitable, afin que vous ne radotiez pas encore et encore sur un sujet ennuyeux. Et si votre interlocuteur monopolise la conversation, imposez-vous. La conversation sera plus agréable si vous choisissez un sujet amusant ! Songez à votre ton. Lors d’une bonne conversation, vous ne devriez parler ni trop fort ni trop doucement.
Parlez des sujets qui vous viennent en tête
Essayez de penser à un sujet de conversation avant de commencer à parler. Cela pourra aussi vous aider à détourner une conversation d’un sujet déplaisant. N’ayez pas l’impression de devoir dominer la conversation. Laissez aussi l’autre personne s’ouvrir. Évitez de poser des questions fermées et préférez les questions qui demandent de la réflexion et des explications.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils