LE COMPLEXE D INFERIORITÉ : COMMENT S EN DEBARRASSER

complexe de supériorité

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Le complexe d ‘ infériorité : comment  s ‘ en débarrasser ? 

Le complexe   d ‘ infériorité, dans les domaines de la psychologie et de la psychanalyse, est une perception de soi exprimée comme inférieur dans certaines situations. Ce sentiment peut survenir lors d ‘ une infériorité  réelle ou imaginée chez l ’ individu affecté. Venant du subconscient, ce sentiment peut aider un individu à réaliser certaines choses qu ‘ il pense impossible ou adopter un très fort comportement antisocial. Pour Alfred Adler , le fait d’éprouver un fort sentiments d ‘ infériorité pouvait aboutir à une surcompensation sous forme d ‘ un effort exagéré de valorisation, ou à ce qu ‘ il appelait la volonté de puissance. Le complexe d ‘ infériorité est un sentiment qui touche de nombreuses personnes de nos jours . Il se manifeste par un sentiment de ne jamais être à la hauteur, quelque soit la situation. Cette manifestation est souvent liée à de mauvaises expériences vécues par le passé.

La société elle -même peut-être en cause. Il existe de nombreux signes qui laissent présager que vous souffrez d ‘ un complexe d ‘ infériorité. Un complexe d ‘ infériorité impacte négativement votre bien-être quotidien. Il est un obstacle majeur à une vie épanouie, privée ou professionnel. Heureusement, il est possible de s ‘ en débarrasser. Un nez trop long, des poignées d ‘ amour ou encore quelques lacunes en orthographe, les origines d ‘ un complexe sont diverses. En soi, ce n’est pas grave de se trouver quelque défaut. Cependant, chez vous, c’est différent. Exactement comme si vous vous observiez au travers d ‘ un miroir grossissant, vous en venez à caricaturer chaque petite imperfection.

Comme l ’ aurait dit Cyrano de Bergerac ,le nez un peu trop long devient une péninsule. Si vous faites partie de ceux qui se matraquent de ces autocritiques tous les jours, vous souffrez probablement d ‘ un complexe d ‘ infériorité. Cette problématique est un véritable obstacle à votre épanouissement personnel comme professionnel.

 Le complexe d ‘ infériorité, c’est quoi exactement ? 

La théorie du complexe d ‘ infériorité est étudiée dans les champs de la psychologie et de la psychanalyse depuis les années 1920. Elle a été mise en place   par Alfred Adler, médecin et psychothérapeute autrichien, fondateur de la psychologie individuelle. Le complexe d ‘ infériorité se traduit par le sentiment d ‘ être inférieur aux autres. Vous vous en seriez douté 🙂 moins beau, moins intelligent , moins drôle ou encore moins débrouillard : en souffrant d ‘ un complexe d ‘ infériorité, vous avez toujours l ’ impression de ne pas être ou réussir aussi bien que vos paires. Il y a donc la comparaison systématique à autrui en votre défaveur et l ’ impression d ‘ être inférieur à ce que vous percevez comme la norme.

Le complexe d ‘ infériorité est donc directement lié à l’estime et confiance en soit . Il relève de l ’ idée perpétuelle que vous valez moins ou que vous savez moins bien faire que votre voisin. Il est possible que vous ayez sans cesse la sensation de ne pas atteindre votre idéale . Vous vous percevez alors toujours comme en dessous des performances auxquels vous auriez voulu parvenir. Le complexe d ‘ infériorité implique de concentrer toute son attention sur un ou plusieurs défaut, réels ou supposé, d ‘ ordre physique ou intellectuel . Cette focalisation engendre donc une perception négative profonde de votre personne.

Causes 

tristesse

Le complexe d ‘ infériorité survient lorsque les sentiments d ‘ infériorité s ‘ intensifient à travers des échecs auxquels peut faire face un individu dans sa vie. Il désigne également le fait qu ‘ un individu n ‘ accepte pas qu’ un autre le surpasse dans un domaine spécifique. Cependant, certains patients développent un complexe d ‘ infériorité passager sans réel impact, tandis que d ‘ autres développent un complexe d ‘ infériorité maladif et durable qui peut avoir un impact physique et/ou psychologique ; ce complexe est une condition psychologique qui peut se manifester pendant la petite enfance ou à l ’ âge adulte.

Consciemment ou inconsciemment chaque individu peut se sentir inférieur à d ‘ autres ou à un moment de sa vie, mais lorsque ce sentiment affecte grandement son comportement et ses émotions, l ’ empêchant ainsi de vivre une vie naturelle, le complexe d ‘ infériorité est significativement présent.

Chaque individu naît avec plusieurs besoins et désirs qui lui conviennent et qu’il veut atteindre. Cependant, ces besoins et désirs semblent difficilement convenable pour un nombre de raisons. C’est cet événement qui favorise le développement d ‘ un sentiment d ‘ infériorité. Certains événements durant l ’ enfance prédisposeraient les individus à souffrir de ce complexe; des enfants qui grandissent dans la précarité ,qui ont une couleur de peau ou religion différentes ,par exemple. Être rabaisser physiquement et/ou moralement peut également favoriser le développement du complexe d ‘ infériorité.

Les individus ayant un risque de développer ce type de complexe montrent : des signes de faible estime de soi, des complexes selon leur ethnie, ont de faibles revenus, ou exposent des symptômes de dépression parfois, des signes alarmants sont aperçus parmi les individus atteinte de ce complexe, par exemple, un individu qui cherche l ’ attention et qui tente de s ‘ améliorer peut devenir susceptible .souvent, il est difficile de trouver exactement les causes du complexe d ‘ infériorité; elle peuvent inclure le sexe, l ’ ethnie, l ’ orientation sexuelle, les cas familiaux, le statut social, la santé mentale, l ’ apparence physique, ou autres traits de caractère donc l ’ individu croit manqué dans sa vie.

L ’ attitude et l ’ éducation parental comme les désaccords, remarques et comportement négatif envers un enfant âgé de moins de six ans peuvent créer un complexe d ‘ infériorité. Le complexe d ‘ infériorité ne se développe pas forcément dans le contexte de tâches ou buts particuliers, mais également dans un contexte général. L ’ individu complexé est incapable de sympathiser ou de se faire des amis ’car il pense ne pas être apprécié par les autres et ne pas être assez bien pour avoir de bons amis.

 Nature 

La nature du complexe d ‘ infériorité inclut sa définition sa distinction par rapport au complexe de supériorité, ainsi que ses causes. Elles peut être définie comme ? un état anormal ou pathologique qui, […], mène  l ’ individu à discréditer sa propre personne, à devenir particulièrement sensible, au besoin d ‘ être encourager, et adopter une attitude dérogatoire envers les autres. ?Les sentiments d ‘ infériorité d ‘ un individu, souvent intensifiée par des causes externes, peuvent se manifester par  divers symptômes comme un comportement agressif : il arrive parfois que certains individus développent des mécanismes de défense pour compenser leur complexe d ‘ infériorité; 

Certains se replient sur eux-mêmes deviennent moins sociables et en veulent à tout le monde. Les patients souffrant de complexe d ‘ infériorité tentent d ‘ être reconnus et félicités mais craignent également l ’ humiliation.

 

ecrivain

Des origines issus de la petite enfance enfance 

Plusieurs spécialistes mettent en avant la thèse de la petite enfance. Le complexe d ‘ infériorité pourrait y trouver ses origines dans nos expériences, principalement entre 0 et 6 ans. En effet, les récentes études témoignent de l ’ importance capitale qu ‘ ont les relations avec les figures d ‘ attachement dans les premiers années de vie. Ainsi des situations que vous vivez très jeunes peuvent avoir une répercussion inconsciente sur votre construction psychique à l ’ âge adulte. Par exemple, un enfant régulièrement dévalorisé par ses parents aura plus de risque de développer un complexe d ‘ infériorité, il faut d ‘ ailleurs noter que les maltraitances émotionnelles subies au cours de la petite enfance sont beaucoup plus fréquentes qu ‘ on l’ imagine.

Beaucoup de parents, sans nécessairement s ‘ en rendre compte, ont recours quotidiennement aux critiques aux moqueries ou à la comparaison. Autant de procédés qui peuvent profondément brimer un être en pleine construction. Ces violences éducatives ordinaires sont très sournoises, puisqu’elles ne choquent pas toujours de manière instantané . Elles ont pourtant de véritables conséquences psychiques sur le long terme quand elles interviennent de façon répétée. Vous avez sûrement déjà entendu des phrases comme : ?mais ce n’est pas possible, comme tu est maladroit, mon pauvre garçon?,?donne-le-moi, tu n ‘ y arriveras jamais, ?regarde ton frère, il a eu une bonne note au moins ?ou encore?espèce de cochon, tu manges salement? ?

C’est propos peuvent, aux yeux des adultes, paraître futiles. Pourtant, ils participent directement à la manière dont l ’ enfant développe sa perception de lui-même. Un enfant dont l ’ un des parents souffrirait d ‘ un complexe d ‘ infériorité aura aussi plus de risques d ‘ en développer un à son tour. En effet, dans les premières années de la vie, le parent représente plus encore qu ‘ un exemple au regard de son enfant. Il est carrément le prisme par lequel l ’ enfant observe le monde. Ainsi, l ’ enfant intériorise aussi bien les attitudes de ses parents que les croyances à l ’ origine de ces attitudes.

C’est d ‘ ailleurs pourquoi il n’est pas rare de retrouver les mêmes types de difficultés sur plusieurs générations dans une même famille. Enfin, un enfant peut évidemment développer un complexe d ‘ infériorité suite à des traumatismes vécus à l ’ extérieur de la sphère familiale. Le harcèlement scolaire , Par exemple, abîme profondément la confiance et l ’ estime de soi .

 D ‘ autres expériences de vie traumatiques

Bien entendu, les expériences traumatiques ne se limitent nullement l ’ enfance. Tout au long de la vie, vous pouvez être amené à subir des événements qui vous impactent négativement. Qu ‘ il s ‘ agisse d ‘ une agression, d ‘ un échec professionnel ou encore d ‘ une relation toxique , nombreuses sont les situations qui peuvent vous fragiliser considérablement. Il est possible de développer un complexe d ‘ infériorité tout au long de la vie. 

 Une société aux images de perfection 

La société moderne dans laquelle nous vivons est également propice à ce genre de troubles il est d ‘ ailleurs intéressant de constater que de plus en plus de personnes souffrent de difficultés liées au manque de confiance et d ‘ estime d ‘ elles-mêmes. Chaque jour les médias modernes vous matraquent d ‘ images parfaites,  qu’il s ‘ agisse de corps, mais aussi parfois de représentations sociales, le culte de la perfection est omniprésent. Ces figures de beauté et de réussite sont véhiculées au quotidien par les publicités, les films, les séries, les émissions de télé-réalité ou encore les magazines. Ces portraits édulcorés engendre chez beaucoup d ‘ individus lambadas l ’ impression de ne pas être à la hauteur.

Les modèles montrés sont uniques et ne laissent que peu de place aux différences et à la créativité. Tout le monde tente alors d ‘ entrer dans le même moule, sans forcément y arriver. Ne pas correspondre aux critères que l ‘ on présente comme la norme a un impact sur votre manière de vous percevoir. Il est fort possible de développer un complexe d ‘ infériorité quand les sentiments d ‘ échec et d ‘ exclusion son réguliers.

secretaire

 Quelles sont les conséquences du complexe d ‘ infériorité ? 

Lorsqu’un complexe d ‘ infériorité est significativement intense, il peut causer des effets négatifs sur les performances et l ’ estimes de soi d ‘ un individu. Des procédés émotionnels et psychologiques peuvent négativement modifier l ’ apprentissage cognitif d’un étudiant; dans ce domaine, le docteur Guy K. Hutte. découvre que les mathématiques  sont associés au complexe d ‘ infériorité, à une faible motivation et peuvent causer de l ’ anxiété. Les caractéristiques de ce complexe sont montrées chez les patients atteintes de certains types de troubles mentaux comme la schizophrénie  ,les troubles de l’humeur et les troubles de la personnalité.

Le docteur Werner Moritz explique que les patients souffrant de schizophrénie paranoïde utilisent leurs délires comme mécanismes de défense comme la faible estime de soi Alfred Adler identifie un complexe d ‘ infériorité comme problème comportemental chez les enfants; il explique également que ? plus est le sentiment d ‘ infériorité expérimenté, plus puissant est le besoin de conquêtes, et plus violente est l ’ agitation émotionnelle?

 L ’ isolement 

L ’ une des premières conséquences du complexe d ‘ infériorité est l ’ isolement. Fréquenter les autres vous renvois à votre impression d ‘ incompétence. À chaque fois que vous côtoyez quelques-un , vous ne pouvez pas vous empêcher de vous comparer. Évidemment, la comparaison est toujours en votre défaveur. Pour vous, les rapports sociaux deviennent donc vite une souffrance. Consciemment ou non, pour vous éviter ces sentiments de honte et d ‘ impuissance, vous fuyez les gens. Cependant, l ’ isolement n’est pas une véritable solution. Sur le long terme, elle renforce, encore plus votre peur du monde extérieur et accentue les risques de dépression. 

 L ’ absence de prise de risques 

Si vous souffrez d ‘ un complexe d ‘ infériorité, vous ne prenez jamais de risques. En effet, en étant persuadé que vous êtes nul, vous préférez ne pas jamais vous exposer à un challenge. Le challenge nécessite un minimum de confiance et d ‘ estime de soi. En vous pensant inférieur, vous préférez ne rien tenter plutôt que de tenter et de perdre. L ’ échec vous effraie terriblement. De plus, vous êtes persuadé que vous ne pouvez pas réussir. Vous restez alors confortablement ,dans votre petite zone de confort. Évidemment cette attitude vous porte préjudice. 

Les prises de risque sont indispensables à l ’ évolution personnelle comme professionnelle . Si vous n’osez jamais vous jetez dans le vide, vous risquez de passer toute votre vie à la même place.

 

mathematiques

Une incapacité à vous imposer 

 S’ imposer  ou même simplement s ‘ affirmer face à un interlocuteur est difficile pour une personne qui souffre de complexe d ‘ infériorité. Pensant que vous avis et vos idées sont nécessairement moins pertinents de la sorte, vous représentez une proie facile. Beaucoup de personnalité manipulatrice s ‘ attaquent particulièrement aux individus fragiles. Vous êtes donc facilement en proie aux relations toxiques, qu’elles soient amicales ou amoureuses. Ces dernières peuvent d ‘ ailleurs,  en véritable spirale infernale, accentuer votre complexe d ‘ infériorité.

 Une tendance à la dépression 

Cultiver sans cesse des idées et Pensées négatives  à votre sujet est terriblement dépriment. Honnêtement, qui pourraient aller bien en se murmurant perpétuellement des méchancetés ? Les personnes souffrant de complexe d ‘ infériorité sont donc beaucoup plus touchés par la dépression. Comme pour beaucoup d ‘ autres conséquences, la dépression est un spirale infernale. Elle pousse à l ’ isolement et aux idées noires. Le complexe d ‘ infériorité est donc plus que jamais présent dans les périodes où vous n ‘ avez pas le morale. 

 Les compensation négatives è

On en parle peu, mais elles existent. Ces compensations négatives sont des attitudes adopter par certaines personnes pour masquer leur complexe d ‘ infériorité. Qu’il s ‘ agisse de moqueries, de critiques ou encore d ‘ arrogance, il est possible que vous vous comportiez mal avec les autres pour mieux vous protéger. Comme on dit souvent, la meilleure défense, c’est l ’ attaque ? Ainsi, le complexe d ‘ infériorité pousse parfois à adopter des attitudes injustes envers autrui. D ‘ ailleurs, bien souvent, ceux qui vous connaissent peu ne soupçonnent pas que vous êtes pédant.

De même, il vous arrive peut-être de vous victimiser un peu trop souvent. Souffrant d ‘ un complexe d ‘ infériorité, vous avez toujours l ’ impression de subir votre vie. Vous mettez alors l ’ ensemble de vos malheurs sur le dos des autres ou des circonstances. 

 

anxiete

Les signes qui montrent que vous avez un complexe d ‘ infériorité 

Vous rendez les autres coupables de vos échecs 

Au lendemain d ‘ examens ratés, d ‘ entretiens d ‘ embauche qui se sont mal passé ou des réunions vouées à l ’ échec, vous avez l ’ impression que votre monde s ‘ arrête. Si vous cherchez à tout prix un fautif pour vous justifier, il se peut que vous soyez atteint du complexe d ‘ infériorité. Ce genre d ‘ individu n ‘ admet pas ses erreurs pour ne pas se sentir mal. Il préfère rejeter les fautes aux autres et éviter de se remettre en question. De plus, quand les moments d ‘ échecs arrivent, il préfère rester dans une atmosphère négative et semble y trouver du plaisir .

 Vous ne supportez pas les avis des autres 

Recevoir des avis négatifs de la part de votre entourage est toujours difficile. Toutefois, leurs commentaires son la plupart du temps constructifs, pouvant vous aider à devenir quelqu’un de meilleure. Quand vous souffrez du complexe d ‘ infériorité, les remarques vous dérange et vous blessent. D ‘ autres se cachent pour éviter de mettre les gens au courant de leurs faits et geste. Ils ne parlent pas de ce qu ‘ il s ‘ apprêtent à faire  (les concours, des testes, des projets…) parce qu’ils détestent être critiqués et estiment qu ‘ ils ont tout à fait le droit de faire ce qu ‘ ils veulent.

 La compétition vous dérange 

Lorsque vous êtes complexé, la chose que vous détestez le plus est de vous mettre en compétition avec quelqu’un d ‘ autre. Vous vous dévaloriser en vous disant que vous avez déjà perdu avant même d’avoir essayé. C’est juste une échappatoire pour éviter d ‘ affronter l ’ autre. Le problème est que vous avez sûrement ce qu ‘ il faut pour vaincre l ’ autre. Mais à cause des pensées négatives, il est temps de mettre de côté ces façons de penser.

 Vous êtes antisocial 

Vous n ‘ aimez pas discuter et partager vos propres idées avec les gens. Comme il est impossible de contrôler tout ce qui se dit, vous préférez vous isoler et éviter de participer par peur de faire face à des sujets ou des situations qui mettent mal à l ’ aise. Vous préférez travailler seul et finir les tâches à votre guise. Par ailleurs, vous avez tendance à vous retirer d ‘ un groupe pour ne jamais connaître l ’ avis des autres personne . En bref, vous cherchez presque toujours de vous échapper au lieu d ‘ affronter. 

 

colere

Ce n’est jamais de votre faute 

Quand des situations graves se présentent, les personnes atteintes d ‘ un complexe d ‘ infériorité ont tendance à penser que tout ce qui se passe est de la faute de quelqu’un d’autre. Cette manière de réagir correspond à une carapace qui cache des sentiments de culpabilité et de mépris envers soi-même. C’est individus se montrent supérieur aux autres et dévalorise tout le monde pour prouver qu ‘ ils sont parfait. Ils peuvent changer de personnalité pour cacher leur complexe.

 Vous n ‘ aimez pas être corrigé 

Vous détestez recevoir des critiques/corrections/recommandations de la part des autres, qu ’ elles soient négatives ou ou positives. Vous vivez dans votre monde et vous négligez les suggestions extérieures, même si les gens veulent seulement vous aider, tout parait parfait et tout ce que vous faites est toujours bien. Attention ! Ce n’est qu ‘ une impression, il faut vite vous retirer de cette zone de confort

 Vous n ‘ êtes pas content de la réussite des autres 

Comme vous n ‘ aimez pas la compétition, vous appréciez encore moins le succès des autres. Vous n ‘ acceptez pas le fait que quelqu’un puisse être meilleur que vous, surtout si vous avez tenté de réussir dans le même domaine. Quand vous voyez une personne atteindre son but, vous vous sentez encore plus ?nul?et avez l ’ impression de n ‘ avoir aucune valeur. Tout cela est le résultat d ‘ un complexe d ‘ infériorité . En conséquence, vous vous exprimer parfois de manière arrogante et parfois insupportable.

 

bonnheur

Vous pensez à vous en dernier lieu 

Vous préférez vous occuper des personnes que vous pensez plus importantes ou meilleurs que vous. Vous laissez alors vos besoins et vos responsabilités de côté, comme s ‘ ils n ‘ avaient aune importance à vos yeux. Vous avez l ’ impression que vous ne méritez rien. Le fait de se sentir en dessous des autres est un aspect commun de la majorité des personnes atteintes de complexe d ‘ infériorité. 

  Vous êtes dépendant des autres 

Vous avez tendance à attendre que les autres complimente ce que vous faites. Que ce soit en bien ou en mal, vous n ‘ avez pas la capacité de vous auto évaluer. Et vous vous inquiéter perpétuellement des appréciation d ‘ autrui. C’est comme si c’était un besoin vital de savoir ce que les gens pense de vous.

 Vous procrastinez très souvent 

Quand vous vous sentez inférieur, vous avez du mal à démarrer des projets, car vous avez peur d ‘ échoué. Vous remettez systématiquement à plus tard en pensant que demain, vous serez meilleur, et ce n’est apparemment jamais le cas. Même les petites tâches peuvent sembler énormes et insupportables à vos yeux. Vous refusez de croire en vous et d ‘ accomplir quelque chose de bien. Vous n ‘ atteignez donc jamais les objectifs que vous vous êtes fixés.

 Vous aimez la solitude 

Vous ne voulez pas appartenir à un groupe. Quand vous êtes en compagnie d ‘ autres personnes, vous devenez timide et n’êtes pas à l ’ aise. La tension se fait vite sentir et vous avez une folle envie de vous enfuir. Vous souhaitez rentrer chez vous et rester seul dans votre chambre de peur d ‘ être jugé.

 

solitude

Vous manquez de confiance en public 

Lorsque vous discuter avec une autre personne vous le regarder rarement dans les yeux. C’est encore pire si vous deviez vous exprimer devant de nombreuses personnes. Dès que vous vous apprêtez à vous exprimer, vous redouter de faire les choses de travers. Cela ne fait qu augmenté les risques de fiasco. Si vous vous retrouvez dans plusieurs des signes présenté, il est possible que vous souffrez d ‘ un complexe d ‘ infériorité. Un travail sur soi s ‘ impose alors. Ce ?trouble?peut très bien être résolu, mais la démarche exige un total investissement de votre part, mais également un intime conviction que vous allez vous en sortir. Votre destin vous appartient.

 Comment se débarrasser d ‘ un complexe d ‘ infériorité 

Tout le monde, quelque soit sa nationalité, gros(es) ou minces, petit ou grands, blancs ou noirs, peut ressentir un complexe d ‘ infériorité en face de quelqu’un d’autre à un moment ou à un autre de sa vie. Nous nous disons que nous ne sommes pas assez bons, assez beaux ou assez intelligents, mais ces commentaires ne sont pas basés sur des faits. Heureusement, il existe des façons simples de surmonter son complexe d ‘ infériorité.

 Affronter ses sentiments 

Allez à la racine du problème. Il existe deux sortes de complexes d ‘ infériorité. Le premier trouve sa source dans l ‘ enfance, et le second se développe lorsqu’on n ‘ arrive pas à atteindre ses objectifs. Dans les deux cas, le sentiment peut-être plus ou moins fort, s ‘ il provient de la petite enfance, le complexe peut avoir être plus ou moins fort. S ‘ il provient de la petite enfance, le complexe peut avoir comme origine la négligence des parents, des critiques répétées, des humiliation , du harcèlement , des messages négatifs provenant des médias, ou le manque d’ expérience sociales positives.

Quand il se développe ou cours de la vie adulte, il peut naître de la sensation de ne pas arriver à atteindre ses buts ou d ‘ harcèlement de la part de membres de la famille, du conjoint(e) ou des collègues de travail. Les deux types sont associés au manque de confiance en soi et des comparaisons négatives entre vous et les autres. 

 

conversation

Recherchez les signes 

Parfois, vous pouvez faire des choses sans vous rendre compte qu ‘ elles sont inspirées par votre complexe d ‘ infériorité, car il peut influencer vos actions, votre mode de pensée, et votre comportement de manière insidieuse. Il est possible que vous recherchez dans le couple à ce que votre partenaire comble un vide en vous, vous pouvez chercher à cacher vos sentiments réels en faisant bonne figure pour faire penser aux autres que vous allez super bien alors que ce n’est pas le cas. Il se peut que vous cherchez à vous isoler des autres. Vous pouviez développer un comportement impulsif en faisant des achats inutiles, en buvant trop, en mangeant beaucoup ou en faisant des collections.

Vous essayez peut-être de contrôler les autres ou de les culpabiliser voire de leur faire du mal. Vous pouvez ressentir de l ’ anxiété, avoir des difficultés a faire confiance aux autres, vous sentir incompétent(e) et avoir peur d ‘ être rejeté. 

 Essayez de trouver la cause de ces sentiments 

Le complexe d ‘ infériorité pourrais être lié à un événement de votre passé. Pour vous aider à le dépasser, vous devez déterminer la source de ce sentiment, cela pourrait être une mauvaise expérience pendant votre enfance, un événement traumatisant ou des personnes qui vous ont rabaisser pendant des années. Réfléchissez à votre passé. Essayez de vous souvenir d ‘ expériences qui auraient pu causer le complexe d ‘ infériorité. Certains de ces éléments pourraient être  enfouis très profondément à cause de la douleur qu ‘ il provoquent

 Déterminer le degré de votre complexe d ‘ infériorité 

Si vous souffrez d ‘ un complexe d ‘ infériorité , vous vous sentez inférieur par rapport à quelqu’un d ‘ autres. Demandez-Vous à qui vous vous sentez inférieur. Essayez d ‘ être le plus précis possible ou commencer large et essayez de réduire au maximum. Vous sentez-vous inférieur aux personnes plus attirantes, qui ont plus d ‘ argent qui sont plus intelligents , qui réussissent mieux ? Essayez de passer ces catégories larges à un nom d ‘ une personne en particulier lorsque vous arrivez à trouver le nom de cette personne, demandez-vous en quoi cette personne ne vous est pas supérieur. Sait-elle joué du piano comme vous ?

A-telle la même éthique de travail que vous ou le même soin envers les autres ? Prend-elle mieux sa famille que vous ?

 

peintre

Cultiver vos différences

Cela ne vous a sûrement pas échappé, nous sommes tous unique et c’est cela qui nous rend intéressant. Vos différents ne sont pas des faits ou des signes d ‘ infériorité, bien au contraire. Elles peuvent même devenir des atouts. ? ce qu ‘ on te reproche, cultive le, c’est toi ?disait Jean Cocteau. Ne cherchez pas à vous conformer aux autres, soyez vous-même, avec vos qualités, vos défauts, vos points forts, vos points faibles, comme tout un chacun.

 Identifier vos points forts 

Lorsque vous êtes complexé vous avez tendance à vous concentrer sur vos défaut, sur ce qui ne va pas chez vous ce faisant, vous laissez de côté toutes vos qualités, vos atouts ces forces que que vous possédez forcément sans même en avoir conscience. Car nous avons tous des points forts. Alors, quels sont les vôtres ? Si vous ne trouvez pas la réponse seul.e.s, demandez à des personnes bienveillantes qui vous connaissent bien de faire la liste de ce qu ‘ Ils aiment chez-vous, de ce que vous faites particulièrement bien de vos qualités humaines et professionnelles.

 Entourez-vous bien 

Certaines relations toxiques peuvent provoquer ou empirer un complexe d infériorité. Il peut s ‘ agir de personnes qui vous dévalorisent ou qui sont elles-mêmes très critiques et négatives envers elles-mêmes, vous entraînant avec elle dans leur négativité . s ‘ entourer de personnes bienveillantes et positives, qui vous renverront une image valorisante de vous-même et serait indulgentes a l ’ égard de vos failles et des leurs est essentiel pour améliorer votre estime de vous. À contrario, éviter les personnes critiques aigries, qui pointent sans cesse du doigt ce qui ne va pas, ce que vous aurez pu mieux faire.

 

massage

Cessez les comparaisons 

Ne cherchez pas à vous comparer aux autres. Ils ont leurs atouts, vous avez les vôtres. Réalisez que telle personnes est particulièrement douée pour une activité que vous-même ne maîtrisez pas ne vous enlève rien. Par exemple, si vous êtes très timides, vous pouvez envier et admirer une personne à l ’ aise pour parler en public. Vous pouvez même avoir l ’ impression que cette personne est mieux que vous pourtant, cette personne a elle aussi des défauts, réels ou imaginaires, qui peuvent la complexer. Qui sait ? Peut-être que cette personne admire votre patience vos capacités managériales ou votre esprit de synthèse ? Mais tout occupé que vous êtes à vous dévaloriser, vous n ‘ en avez pas conscience !

 Réparez votre image de vous

On  le répète votre complexe d ‘ infériorité est basée sur une image faussée de vous-même. Vous pensez que vous êtes mauvais(e), vous ne l êtes pas réellement. Pour vous le prouver fixez-vous des objectifs qui vous permettront de venir peu a peu à bout de vos complexes. Vous n ‘ arrivez pas a parler en public ? Forcez-vous d ‘ abord à prendre la parole lors d ‘ un repas de famille , lorsque vous savez que toutes les personnes présentes sont bienveillantes. Puis prenez la parole lors d ‘ une réunion de travail en petit communauté, juste pour quelques mots pour commencer puis plusieurs phrases.

Petit a petit, vous repoussez vos propres limites et vous prouvez à vous-même que vous avez de la valeur.

 Apprenez à vous détendre 

Savoir relâcher son corps et son esprit est un moyen efficace de combattre un complexe d ‘ infériorité Pour cela, plusieurs pratiques comme la méditation ou le yoga peuvent vous aider. De manière générale, il est important de prendre du temps pour soi, il est indispensable de ce faire plaisir au moins une fois par jour. Ne ?rien faire?n’est pas contre-productif. Au contraire, cela permet de se ressourcer et de gagner par la suite en compétences et motivation.

 Relativisez le regard des autres 

L ’ un des plus grands moteurs du complexe d ‘ infériorité est la peur du regard des autres. En accordant de l ’ importance à ce que l ‘ on pense de vous, vous mettez une pression conditionnelle. En choisissant enfin de vous montrer indifférent aux avis à votre sujet, vous signez pour la liberté. Bien entendu, cette démarche demande un grand travail, et parfois beaucoup de temps. Pour vous y aider, demandez-vous quels sont les risques concrets à déplaire ? Vous verrez que bien souvent, la réponse est : est aucun. Les risques sont principalement dans votre tête.

 En modifiant votre manière de percevoir le monde, vous ouvrez tous les champs des possibilités

 

joie

Acceptez la possibilité de l ’ échec 

Lorsque l ’ on n’est pas sûr de soi , la peur de l ’ échec peut nous amener à ne pas oser. J ’ y arriverais jamais, je ne suis pas capable, ce n’est même pas la peine d ‘ essayer, etc. Autant de phrases que l ‘ on se répète et qui font qu ‘ on n ‘ essaie même pas, ce qui entrave bien évidemment nos possibilité d ‘ évolution. Pourtant, il faut accepter l ’ échec comme une composante essentielle du chemin de la réussite. Car en échouant, on apprend, on acquiert de l ’ expérience et c’est ainsi que l ‘ on devient expert dans son domaine. 

Lisez des biographies de grands personnages, vous verrez que leur parcours est bien souvent ponctué d ‘ échecs dont ils ont tirer partie et qui ont fait d ‘ eux ce qu ‘ ils sont .

 Impliquez-vous auprès des autres 

On l ’ a vu, un problème d ‘ estime de soi amène à être focalisé sur ses propres failles, ses propres défauts, en les exacerbant bien souvent. Il peut donc être utile de relativiser, notamment en donnant de son temps à des personnes ou des causes qui vous tiennent à cœur. Distribuer des repas à  des sans-abris, s ‘ impliquer dans une ONG. S ‘ occuper d ‘ animaux dans une association, faire du soutien scolaire gratuitement auprès d ‘ enfants défavorisé etc. Cette implication aura non seulement un impact positif sur la vie des gens que vous aiderez mais cela vous permettra aussi de réaliser que vous êtes utile, important…

Et aussi chanceux par rapport a bien d ‘ autres gens !

 Apprenez ou essayez de nouvelles choses 

Quand vous faites quelque chose de nouveau  ( pratiquer un nouveau sport, s ‘ inscrire à un cours d ‘ oneologie, apprendre une nouvelle langue reprendre une formation, partir au bout du monde, changer de vie professionnelle, etc.) Vous vous découvrez des qualités que vous n ‘ aurez pas imaginés. De plus, en développant de nouvelles compétences, vous vous démontrer que vous êtes capable de faire de grandes choses. Ainsi, vous améliorer votre estime de vous. 

 

corona virus

Décomposer votre complexe 

Une des façons de commencer à gérer votre complexe est de le décomposer. Commencez par les caractéristiques qui vous amèneront à vous sentir inférieur. Regardez-les à travers le prisme de la logique, pas celui de vos émotions. Les défauts que vous vous trouvez sont-ils si mauvais ? Si votre réponse est oui, Souvenez-vous que tout le monde aimerait améliorer quelque chose chez lui. Ce que vous voyez comme un défaut pourrais être le rêve de quelqu’un d’autre, personne ne pourrait remarquer votre grande menton même si vous ne pensez à rien d ‘ autres que cela. Vous pourriez penser que perdre vos cheveux est un défaut, mais certaines femmes trouvent les hommes chauves plus sexy  !

Les défauts que vous vous croyez ne vous contrôlent pas. Même si vous avez un grand menton, si vous êtes en surpoids ou si vous êtes chauve, cela ne vous définit pas. Ce n’est qu ‘ une petite partie de vous, cela ne vous contrôle et ne vous définit que si vous le choisissez. 

 Comprenez que tout le monde est inférieur à quelqu’un d ‘ autre d ’ une façon ou autre 

Il n’ existe pas une seule personne qui possède toutes les qualités. Même si quelqu’un pourrait sembler être la personne qui possède toutes les qualités. Même si quelqu’un pourrait sembler être la personne la plus belle et la plus riche du monde, il y aura toujours quelqu’un de plus intelligent ou de plus compatissant. À l ’ inverse, tout le monde est supérieur à quelqu’un d ‘ autre d ‘ une façon ou d’une autre. Chaque individu est une combinaison de qualité et de défauts. En comprenant ce concept, vous arriverez à avoir une vue plus réaliste de vous-même. Puisque tout le monde a des défauts, il n’y a pas de raison d ‘ avoir des complexe.

Votre complexe d ‘ infériorité est provoqué par une exagération de votre défaut et par le sentiment d ‘ incertitude qui s ‘ en développe. Cette infériorité n ‘ existe que dans votre tête.

 Acceptez l ’ imperfection 

Il faut arrêter de se tirailler avec un perfectionnisme exacerbé. Acceptez de ne pas tout réussir. Acceptez de ne pas être exactement ce que vous aurez voulu être ni de faire exactement comme vous auriez voulu faire en acceptant les imperfections, vous placez la barre moins haute. Et vous prenez enfin le temps de respirer et d ‘ être, tout simplement. De même, sachez qu’il est important de lâcher-prise. Ce besoin de tout contrôler n’est lié qu ‘ à la peur. Ce n’est pas à l ’ extérieur de vous qu ‘ il faut chercher à agencer. C’est en vous qu ‘ il faut créer une solide base pour accepter et vous adapter à toutes situations. Il est temps de se laisser porter avec confiance à la vie, c’est ainsi qu ‘ elle vous  mènera aux plus belles surprises.

 

Procrastination

Optez pour une thérapie 

Face au complexe d ‘ infériorité, des professionnels peuvent vous aider. Parmi les démarches les plus connues, on retrouve les thérapies comportementales et cognitives. Ces derniers peuvent, sur le long terme, réellement vous aider à modifier votre perception de vous-même. D ‘ ailleurs, il existe également plusieurs types de thérapies que l ‘ on pourrait qualifier d ‘ alternatives. L ’ hypnose ericksonienne en fait partie. En vous plaçant dans un état de conscience modifier, l ’ hypnothérapeute vous conduit à modifier certains lien inconscients faits par votre cerveau.

Il remplace ainsi vos croyances limitantes par des croyances plus positives . Bien entendu, la liste n’est pas exhaustive ! De nombreuses techniques existent pour les troubles psychiques telles que les sophrologie ou la programmation neurolinguistique (PNL).

Conclusion 

Vous en savez maintenant plus sur le complexe d ‘ infériorité. Vous êtes mieux armé pour lutter contre ce sentiment et reprendre le dessus. Ce qu ‘ il faut retenir, c’est que même les causes d ‘ un tel complexe sont nombreuses et, parfois difficile à identifier pour chaque personne, il existe des solutions qui ont fait leur preuves. En résumé vous pouvez vous débarrasser de votre complexe. En commençant tout simplement par appliquer les quelques méthodes donnés dans cet article.

N ‘ hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires. 

Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils