COMMENT CHOISIR UN TATOUAGE QUI VOUS CORRESPOND

Faire un tatouage qui vous correspond

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment choisir un tatouage qui vous correspond ?

Il y a sur Terre beaucoup de personnes qui aimeraient se faire tatouer mais qui dans le doute sur le motif ne franchissent pas le pas. Et ces personnes ont raison car un tatouage c’est quelque chose que l’on garde à vie et il est de ce fait primordial de bien choisir pour ne pas regretter dix ans plus tard. Pour choisir un motif de tatouage, vous devez prendre en compte votre personnalité, vos centres d’intérêt et votre apparence. Réfléchissez à votre mode de vie avant de choisir la taille, la couleur et l’emplacement du motif. Déterminez votre budget et renseignez-vous sur des tatoueurs dont le travail vous plait dans le coin. Un tatouage peut être une très belle façon de commémorer un moment important de votre vie ou d’exprimer votre personnalité et vos centres d’intérêt. On le sait, on le voit, le tatouage ne souffre plus d’une image aussi négative que par le passé.
La perception de la société a changé et il n’est plus seulement associé aux marins, aux militaires, ni aux filles de joie et autres mauvais garçons. Aujourd’hui, c’est l’ensemble de la société qui a adopté cet art corporel, toutes générations confondues, de l’adolescent au retraité. L’époque est à ce titre exceptionnelle et le tatouage connaît un véritable âge d’or artistique. Sa culture, forte d’une histoire aussi ancienne que celle de l’humanité, se développe à vitesse grand V dans nos sociétés modernes. Le nombre de studios explose et la profusion de talents est tout bonnement phénoménale. Chaque artiste ou artisan (à chacun sa casquette) porte avec lui un univers, un style, une ‘patte’ ou un savoir-faire qui le singularise. Les possibilités semblent infinies et sont autant d’aubaines pour ceux souhaitant exprimer sur leur peau leur univers, leurs joies, leurs peines, leurs coups de folie ou tout simplement leur amour inconditionnel de l’art.
Histoire sur le tatouage

Petite histoire sur les tatouages

Un tatouage est un dessin décoratif et/ou symbolique réalisé en injectant de l’encre dans la peau. Auparavant, il était effectué avec de l’encre de Chine ou des encres à base de charbon ou de suif. De nos jours il s’agit plus d’encres contenant des pigments industriels. Il existe différentes couleurs d’encre et même une encre transparente qui ne réagit qu’à la lumière noire : ce type de tatouage est appelé tatouage « UV » ou « Blacklight ». Le tatouage est considéré comme un type de modification corporelle permanent. La technique du tatouage consiste à injecter l’encre sous la peau à l’aide d’aiguilles ou d’objets pointus. L’encre est déposée sous la peau entre le derme et l’épiderme.La profondeur de la piqûre varie de 1 à 4 mm en fonction des types de peau et des parties du corps, les zones les plus épaisses se situant dans le dos, les coudes et les genoux. Le tatouage est pratiqué depuis plusieurs milliers d’années dans le monde entier. Il peut être réalisé pour des raisons symboliques, religieuses ou esthétiques. Dans plusieurs civilisations, il est même considéré comme un rite de passage à cause de la douleur endurée lors de la réalisation du motif. C’était aussi un mode de marquage utilisé pour l’identification des esclaves, des prisonniers ou des animaux domestiques.

Ou se faire tatouer ?

Chez un professionnel, cela va sans dire. Et compte tenu du nombre de studios ou de shops privés qui ont fleuri ces dernières années, vous n’aurez que l’embarras du choix. D’autant plus que dans un même studio, plusieurs tatoueurs sont souvent à l’œuvre, chacun avec son styleVous trouvez ça compliqué ? Prenez le temps de comparer et profitez-en pour faire le tour de ceux qui vous intéressent. Vous aurez ainsi la possibilité de choisir en connaissance de cause et sinon de découvrir des lieux parfois insolites, des personnalités hautes en couleur, de nouveaux univers graphiques. Il y a certainement le vôtre. Pour autant, il y a des points sur lesquels on ne transige pas: un salon de tatouage doit respecter les obligations en matière d’hygiène, de procédure et de produits.
C’est simple, aujourd’hui la profession est assujettie à des règles très strictes et les tatoueurs ont obligatoirement reçu une formation aux conditions d’hygiène et de salubrité.Le matériel utilisé doit être à usage unique ou stérilisé (avant chaque utilisation) et le tatouage doit être réalisé dans une pièce dédiée. Une information à prendre en compte peut être la vitrine du professionnel. Si celle-ci arbore le logo du SNAT, le Syndicat National des Artistes Tatoueurs +, vous aurez toutes les chances d’avoir affaire à un tatoueur respectueux des normes en place. Posez-vous la question : quelle est la réputation d’un shop ? Ecoutez ce que vos proches ou vos amis ont à dire sur telle enseigne et leur retour d’expérience. Bonne ou mauvaise, elle est un indicateur à prendre en compte.
Pensez à pondérer les opinions en fonction de la personne qui témoigne. Recoupez vos informations. Deux avis valent mieux qu’un. L’ancienneté d’un studio est aussi un bon indicateur. Un professionnel installé depuis longtemps a souvent fait consensus sur le sérieux et la qualité de son travail.N’hésitez pas à entrer dans un shop. C’est une façon d’appréhender l’univers d’un tatoueur. Prenez en compte l’accueil qui vous est fait, prêtez l’oreille à la musique, observez les œuvres accrochées dans le studio, à la décoration. Vous aurez ainsi des informations sur les goûts et références de la maison. On peut raisonnablement penser que si vous n’aimez pas ce que le tatoueur met sur ses murs, il y a peu de chances que vous aimiez ce qu’il projette de mettre sur votre peau. Surtout si ce sont ses propres dessins…
Posez des questions, c’est une façon d’engager un échange et de sentir la personne en face de vous. Ce n’est pas un interrogatoire non plus !
Où se faire tatouer
Le message du Syndicat national des artistes tatoueurs est clair !
Quoi qu’il en soit, évitez les plans foireux dans votre cuisine avec votre pote qui vient tout juste de se procurer une machine alors qu’il ne sait même pas tenir un crayon. Vous vous éviterez quelques déconvenues, un tatouage qui risque de vous décevoir… et vous garderez votre pote.

Tatouage du bout du monde

Vous avez le budget et le goût de l’aventure ? Votre artiste travaille au Japon et vous vous sentez l’âme d’un samouraï ? De plus en plus de collectionneurs n’hésitent pas à prendre l’avion pour aller se faire encrer par un artiste choisi très précisément, même s’il faut faire des milliers de kilomètres. Se faire tatouer un tatouage polynésien par un Tahitien à Tahiti, cela a du sens, n’est-ce pas ? Voyage et tatouage fonctionnent main dans la main, pour autant que vous n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. Ce genre d’expérience peut vous emmener très loin… Attention au budget. Mais quel souvenir !

Quel tatoueur choisir ?

Faut-il préciser qu’un tatoueur doive savoir correctement piquer pour bien faire son travail ? Non. Comment savoir par contre si ce professionnel est compétent ? Quand on est dans le flou, il y a une arme imparable que nous avons tous la capacité de solliciter : le bon sens. Faîtes-vous confiance ! Vous êtes capable de voir si un portrait de Rihanna ressemble à Rihanna ? Si une cerise old-school ne ressemble pas à une tomate ? Pour un tatouage c’est pareil. A moins que vous ne cherchiez un style très particulier, on attend des professionnels un travail propre et soigné. Ce qui veut dire : des lignes droites, des traits qui restent à leur place, le sens des proportions, des aplats de couleurs uniformes, etc. Attention toutefois à bien faire la différence avec des tatoueurs dont c’est justement le style de chambouler ces critères.
Pour trouver votre tatoueur, commencez par faire simple ! Regardez autour de vous. Que portent vos amis ? Ça vous plait ? Qui en est l’auteur ? Quels studios sont dans votre proche périmètre ou sur le chemin du boulot ? Vous en avez repéré un ? Passez la porte et allez rencontrer le professionnel.

Demandez lui ses références, son ancienneté, s’il a fait un apprentissage et auprès de qui, s’il fait des guests dans d’autres studios, en France ou à l’étranger, etc. Le courant passe ? C’est un excellent premier pas. Repassez une autre fois si nécessaire pour entrer un peu plus dans les détails de votre projet et en savoir plus sur la question des tarifs, de son agenda. Il faut attendre plusieurs mois parfois pour avoir un créneau. N’hésitez pas à voir plusieurs shops afin de vraiment faire un choix en connaissance de cause. Il reste bien encore quelques magazines spécialisés et même des applications (on vous recommande ATC Tattoo, sur Google Play et Apple Store) pour appréhender la culture tattoo. Sinon, votre principale source d’inspiration sera Instagram. Tous les tatoueurs y sont. C’est LE réseau social indispensable à la profession.

Abc tatoo
Le site et l’appli ABC Tattoo permettent de trouver beaucoup d’inspiration, via livres et magazines.

N’importe quel tatoueur/se possède un compte -à moins qu’il ne soit dans une démarche particulière. Oubliez Facebook, Twitter, si vous voulez découvrir le travail d’un tatoueur parcourez les publications de l’artiste. Abonnez-vous à son compte, c’est une porte vers son univers. Regardez les comptes auxquels il est abonné, cela vous donnera aussi une idée de son réseau et de ses références. Une astuce : consultez régulièrement ou abonnez-vous à des hashtags (#oldschool) afin de vous aider à élargir le champs de vos recherches et ainsi trouver des noms que vous ne connaissiez pas.

Photo: Annette Riedl/dpa
Photo: Annette Riedl/dpa (Photo by Annette Riedl/picture alliance via Getty Images

Les talents, il y en a ! Les tatoueurs travaillent dur aujourd’hui pour proposer quelque chose de personnel, un style unique avec lequel ils espèrent se démarquer. Il y en a pour tous les goûts. Alors faites preuve d’ouverture d’esprit en faisant un petit tour de ce que le milieu a de meilleur à proposer. Etudiez les figures incontournables vers lesquelles tous les regards se tournent, elles vous donneront une mesure de l’étendue des possibilités. Cela ne manquera certainement pas de vous donner des idées, en plus d’en chasser les mauvaises. Vous avez pensé aux conventions de tatouage ? Généralement organisée sur deux ou trois jours, elles rassemblent le temps de l’événement des tatoueurs/ses locaux, nationaux, voire internationaux. Idéal pour avoir un ressenti plus concret. Elles sont toutes recensées sur ce site.

Premier salon du tatouage

Dans ce milieu d’artistes ou de plus en plus tendent vers la spécialisation, n’oublions pas ceux pour qui un vrai tatoueur est un professionnel polyvalent, sachant se mettre au diapason des envies de son client, qu’elles impliquent du réalisme, du japonais, du tribal, etc. Traditionnellement, un bon pro sait à peu près tout faire. Bien sûr, il aura ses affinités mais il saura faire preuve de constance quel que soit le genre balayé, selon que vous souhaitiez du réalisme, de l’old-school, du japonais, du biomécanique. Il saura aussi canaliser votre créativité … si vous les souhaitez tous en même temps ! Lui seul est gardien de la cohérence de la création. Si vous faites le foufou, il vous le dira et il aura raison.

Enfin, il y a les vraies stars, les papes, ceux dont tout le monde connait le nom et à qui on rêverait de confier un morceau de son épiderme. Celles ou ceux pour qui on est prêt à attendre un an, voire des années, et surtout à économiser. Ces artistes se sont construits une telle réputation que vous êtes sûr d?avoir une pièce exceptionnelle et unique.Evidemment tout cela a un prix et à partir d’un certain niveau il faut se rendre à l’évidence : ces artistes se consacrent essentiellement à de grands projets. Comptez donc un bras, un dos, voire le corps entier. Ensuite il y a très certainement une file d’attente qui peut aller jusqu’à plusieurs années pour les dieux de l’Olympe. Il faudra prendre son mal en patience. Vient enfin le coût… ça peut faire mal. Certains tatoueurs prennent jusqu’à 300e de l’heure. Vous êtes prévenus.

La construction
La convention est une bonne piste pour trouver l’inspiration, voire son tatoueur. Photo by Giorgos Zachos/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Comment bien préparer son tatouage ?

Arrivez bien reposé. Pas d’alcool avant (ça fluidifie le sang), ni de drogue afin de rester bien zen pendant sa séance. Le tatouage comme on dit dans le milieu c’est « No pain, no gain », autrement dit : on n’a rien sans rien. Mais avec une bonne nuit derrière soi, les idées claires et une respiration par le ventre, vous serez détendu et paré pour laisser travailler votre tatoueur le temps nécessaire à la réalisation du tattoo.
bien préparer son tatouage
Photo by Bill O’Leary/The Washington Post via Getty Images
Plus vous êtes relâchés, en confiance, mieux vous accepterez les morsures des aiguilles. Si la douleur est intolérable, il existe des crèmes qui anesthésient temporairement la peau.

1. Bien respirer suivant la méthode de l’artiste

Certains tatoueurs sont de vraies machines et pourraient travailler pendant des heures. Ce sera à vous de trouver la bonne balance entre la nécessité de l’avancée du projet et votre résistance à la douleur continue. C’est un travail qui se fait à deux. Echangez avec votre artiste. Nous avons tous des limites et certaines zones sont plus douloureuses que d’autres. Alors si vous n’avez aucun tatouage et que vous voulez commencer tout de suite par les flancs ou par le ventre, prenez le temps de reconsidérer votre choix en fonction des recommandations du tatoueur.
Photo: Bernd Thissen/dpa (Photo by Bernd Thissen/picture alliance via Getty Images
Photo: Bernd Thissen/dpa (Photo by Bernd Thissen/picture alliance via Getty Images
Amener son PC portable ou passer son temps sur son smartphone pour regarder un film, pourquoi pas ? A vous de voir avec le tatoueur, tant que cela ne le gêne pas et que le film ne passe pas avant le travail en cours. Certains tatoueurs aiment papoter pendant le travail, d’autres sont tellement concentrés qu’ils préfèrent rester silencieux. C’est un échange entre vous deux, à vous de trouver votre équilibre.

2. Quel zone choisir pour un tatouage homme ?

Pour votre tatouage, privilégiez certaines zones quand d?autres sont carrément à éviter.
LES ENDROITS À ÉVITER
On déconseille fortement le cou, les mains et le visage. Si vous cherchez un emploi, cela peut être handicapant. A moins d’évoluer tous les jours dans le milieu du tattoo ou d’autres milieux tolérants, gardez les pieds sur terre et soyez bien conscient du cadre professionnel dans lequel vous évoluez.
Tatouage sur la main
Photo by Kirill KukhmarTASS via Getty Images
L’ensemble de la société n’est pas encore forcément prêt à ce genre de distinction imposée. Les mentalités changent, certes, mais il faut bien peser les conséquences de l’acte. Traditionnellement, avant que les footballeurs et les chanteurs de pop ne les popularisent, les tatoueurs refusaient de tatouer ces parties visibles du corps, pour les raisons évoquées ci-dessus. Ce genre de demandes étaient acceptées uniquement pour les personnes déjà lourdement tatouées, avec un « body-suit » ou « intégral », autrement dit le corps couvert de tattoos.
LES ZONES DÉLICATES
Les flancs et la poitrine sont à envisager en cas de projet artistique et de grosse motivation. Il ne faut pas se leurrer, sur les côtes ça va piquer ! L’avantage néanmoins c’est que la surface laisse suffisamment d’espace au tatoueur pour exprimer toute sa créativité. Sur le haut du torse, votre tatouage pourra être caché par une chemise boutonnée ou légèrement découvert si elle est entrouverte. Elégant et intriguant.Le bas du dos, le poignet et la cheville, sont des zones plus généralement privilégiées par les femmes. A vous de voir. Il est vrai que ces zones laissent peu de place pour vraiment exploiter les possibilités d?un tatouage. Tout dépend de ce que vous avez envie de dire.
LES ZONES À FAVORISER
Manchette (bras complet), avant-bras, haut du bras, dos, torse : voilà les zones de l?anatomie masculine qui se prêtent bien à un beau développement graphique. Les possibilités sont nombreuses et intéressantes.
Les zones à favoriser
Photo by Gideon Mendel/Corbis via Getty Images
Trouvez la bonne mesure. Vous voulez exprimer votre personnalité ? Raconter une histoire ? Lancez-vous : faites une manchette japonaise, une poitrine réaliste ou un lettrage sur le haut du dos.

Trouver des inspirations pour un tatouage qui vous correspond

C’est plus facile qu?on ne le pense. Pour la question du sens, c’est à vous de voir mais en ce qui concerne sa mise en scène, place au tatoueur. Il faut bien un point de départ. Au début, c’est un peu brouillon, il faut composer avec une somme d’images, d’envies, de sens, de mots, sans pour autant qu’il existe de liens entre eux. L’inspiration peut venir d’un mur tagué, d’une couleur, d’une figure géométrique, d’une œuvre d?art, de textures aperçues dans la nature, etc. C’est sans fin.
Choisir un tatouage
L’inspiration peut venir d’un graffiti par exemple. (Photo by Boris Roessler/picture alliance via Getty Images)
En fin de compte, tout est susceptible de nourrir l’inspiration pour peu que l’on prenne le temps de s’y arrêter et de faire un pas de côté. Vous avez du mal à mettre de l’ordre dans tout ça ? Il existe une solution qui a fait ses preuves. Elle consiste à rassembler tous vos éléments dans un dossier, que vous pourrez ensuite alimenter ou réduire au cours de la maturation du projet. Une fois prêt, présentez-le à votre tatoueur. Les professionnels apprécient ce genre de documents. Ils peuvent ainsi mieux vous connaître et cerner avec plus de certitude vos attentes avant de se lancer dans la conception. Qu’on se le dise, il n’y a pas d’urgence à se faire tatouer. L’impatience ne doit pas prendre le pas sur l’envie. Un bon tatouage est un tatouage qui a pris le temps de faire sens, de trouver sa place dans votre esprit et surtout d’avoir été remis en question. Avez-vous vraiment envie de ce tattoo ? Pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? Etes-vous sûr de vouloir collaborer avec cet artiste ? Se marquer n’est pas un geste anodin. C’est pour la vie ! Alors prenez le temps de la réflexion, d’évaluer ce que vous aimez sincèrement ou pas, avant de faire le tri et de vous engager.Le tatouage parle de vous, c’est un fait. Mais il peut être aussi simplement esthétique sans autre justification.
A votre tatoueur de sublimer vos envies et de réaliser l’œuvre qui vous ressemble, dans laquelle vous vous reconnaissez, tout en prenant en compte les questions inhérentes au tatouage (le placement, les proportions) et en particulier celle du vieillissement. Un bon tatouage selon les anciens, c’est un tatouage qui accompagne le corps du tatoué toute sa vie. Avec le temps, il se patinera sur la peau comme une peinture sur une toile.
Cherchez des exemples en images
Regardez des images de différents tatouages ou motifs dans des galeries en ligne. Les images sont généralement classées par catégorie, ce qui peut vous faire gagner du temps si vous avez déjà une idée en tête. Enregistrez vos images préférées dans un dossier dans votre ordinateur ou sur Pinterest. Prenez en compte les améliorations que vous envisagez d’apporter à long terme. Si par exemple vous voulez commencer par un petit tatouage qui fera ensuite partie d’un tatouage beaucoup plus grand, regardez des illustrations qui montrent ce style de tatouages.

Regardez les réalisations de tatoueurs

Dans la plupart des salons de tatouage, on trouve les portfolios des artistes qui y travaillent dans la salle d’attente. Rendez-vous dans un salon et regardez des photos de tatouages pour voir ce que chaque tatoueur propose. De nombreux salons publient également les portfolios de leurs tatoueurs sur leur site .

Discutez avec le tatoueur

Si vous trouvez un artiste dont le travail vous plait, prenez rendez-vous avec lui pour parler du tatouage que vous avez choisi. Apportez des images de motifs ou d’autres tatouages qui vous plaisent pour que le tatoueur puisse se faire une idée de ce que vous voulez. Discutez de la taille du tatouage et de l’endroit où vous voulez qu’il se trouve pour que l’artiste puisse réaliser un motif approprié.
Déterminez la taille du tatouage

Déterminez la taille du motif

La taille est un critère très important pour le choix d’un tatouage, car elle limite les motifs parmi lesquels vous pouvez choisir. Par exemple, un portrait très réaliste et détaillé ne pourra pas être réalisé sur une toute petite zone de peau tandis qu’une forme très simple comme une note de musique risque de paraitre étrange si elle s’étale sur une partie étendue de votre corps . Consultez un tatoueur pour lui demander des conseils quant à la taille, la forme et l’emplacement de votre tatouage. Si vous supportez mal la douleur, faites-vous faire un petit tatouage qui ne prendra pas trop de temps.

Choisissez l’emplacement

Avant de vous faire tatouer, vous devez décider à quel point vous voulez que le tatouage soit visible et déterminer comment il risque de changer à mesure que votre corps vieillira. Si vous n’avez pas le droit d’avoir de tatouage visible au travail, ne vous en faites pas faire un sur une partie exposée de votre corps comme vos mains, vos poignets, vos chevilles, vos avant-bras ou votre cou. Demandez conseil au tatoueur pour éviter les parties de votre corps qui pourraient déformer le motif, comme votre ventre .

Choisissez la couleur

Décidez dès le début si vous voulez un tatouage coloré, blanc ou gris et noir. Si vous voulez qu’il soit plutôt discret, il est conseillé de choisir un motif blanc ou dans des nuances de noir et de gris. Si vous voulez quelque chose de voyant, de coloré et d’original, vous pouvez vous faire faire un tatouage complètement coloré . Si vous n’êtes pas sûr, sachez que vous pourrez toujours ajouter de la couleur à un tatouage non coloré plus tard.

Déterminez votre budget

Avant de prendre contact avec un tatoueur pour discuter du tatouage, vous devez savoir combien vous êtes prêt à dépenser. En France, la plupart des tatoueurs prennent entre 70 et 80 € par heure, mais ils peuvent couter beaucoup plus cher, et certains tatouages nécessitent plusieurs séances. Lorsque vous consultez des tatoueurs, indiquez-leur clairement votre budget et demandez un devis pour le prix total du tatouage que vous envisagez . En fonction de votre choix, il est possible que le tatoueur puisse vous dire exactement combien coutera le tatouage dès le début .
Choisir un motif qui vous correspond

Choisissez un motif qui vous plait

Avant d’arrêter votre choix, assurez-vous que vous serez heureux de regarder votre tatouage pour le reste de votre vie. Par exemple, si vous adorez la nature, un lever de soleil, un oiseau, un arbre ou un papillon exprimeront ce gout. Ne choisissez pas un motif à la mode qui ne vous plait pas vraiment . Une fois que vous avez quelques choix, prenez le temps de simplement les regarder. Quelle image vous procure le plus de plaisir ? Quel motif correspond le mieux à votre personnalité ? Choisissez celui-ci.

Choisissez une date importante

Vous pouvez commémorer un évènement important avec un tatouage de sa date écrite en toutes lettres, en chiffres arabes ou en chiffres romains. Apportez une image montrant le style précis que vous voulez ou bien regardez des exemples de différentes polices d’écriture. Vous pouvez aussi demander au tatoueur d’écrire la date avec une écriture très jolie et artistique

Faites-vous tatouer un portrait

Ces tatouages permettent de faire honneur à un proche, que ce soit après son décès ou lorsqu’il est encore vivant, pour qu’il puisse apprécier le geste. Cherchez un tatoueur spécialiste des portraits et prenez rendez-vous pour discuter de ce que vous voulez avec lui. Apportez une photo très claire et détaillée à partir de laquelle il pourra travailler. Les tatouages de portraits permettent également de rendre hommage à une personne célèbre ou à quelqu’un que vous admirez. Ils peuvent également constituer des souvenirs d’animaux de compagnie.Le portrait peut être encadré par une bordure avec un style particulier, comme le style fleuri des broches du 19e siècle.

Faites écrire un prénom

Les tatouages permettent de rendre hommage à vos parents, à vos frères et sœurs, à vos enfants ou à votre époux. Vous pourriez faire tatouer uniquement le prénom de la personne ou bien le faire accompagner d’un motif qui correspond à la personnalité de votre proche. Par exemple, si vous faites tatouer le prénom de votre époux qui adore le jardinage, vous pourriez ajouter une rose à côté de son prénom . Réfléchissez longtemps avant de vous faire tatouer le prénom de votre compagnon. Ces tatouages sont généralement ceux qui sont le plus souvent recouverts ultérieurement.
Reflétez votre culture

Reflétez votre culture

Choisissez un motif inspiré par l’art ou le symbolisme traditionnel de votre héritage culturel. Par exemple, si vous êtes d’origine bretonne, vous pourriez vous faire tatouer un motif celte, comme un triskèle ou un entrelacs. Si vous voulez un hommage plus direct, vous pouvez aussi choisir un tatouage représentant le drapeau ou le symbole de votre région ou de votre pays .

Inspirez-vous de la culture populaire

Choisissez un tatouage inspiré d’un film, d’une série télévisée ou d’une bande dessinée. Puisez dans les sources de la littérature, le cinéma ou la télévision pour exprimer votre gout pour la culture populaire. Choisissez quelque chose que vous admirez depuis longtemps et que vous pensez aimer pendant longtemps à l’avenir. Apportez une photo d’un logo ou d’un personnage ou une capture d’écran pour que le tatoueur ait un guide précis et parlez de vos idées avec lui . Par exemple, si vous êtes fan de comics depuis des années, vous pourriez demander un tatouage de Batman.

Choisissez un thème littéraire

Faites-vous faire un tatouage rendant hommage à vos livre ou auteur préférés en choisissant une citation ou un motif inspiré d’une œuvre particulière. Si vous avez déjà une idée de motif, apportez des images d’éléments que vous voulez faire figurer dans le tatouage pour les montrer au tatoueur et discutez de votre idée avec lui. Par exemple, si vous voulez rendre hommage à Edgar Allan Poe, vous pourriez vous faire tatouer un corbeau.

Faites-vous faire un tatouage marin

Les marins étaient parmi les premières personnes à avoir des tatouages, généralement pour commémorer leurs années dans la marine. Les images comme les ancres, les navires ou les hirondelles sont des motifs intemporels qui ont toujours du succès même de nos jours. Cherchez un artiste spécialisé dans les tatouages rétros, et choisissez le symbole marin qui vous plait le plus .
Choisir une fleur

Choisissez une fleur

Les fleurs sont de très belles images pour les tatouages et peuvent avoir une symbolique très forte. Par exemple, les marguerites symbolisent souvent la pureté et l’innocence tandis que les roses rouges symbolisent la passion amoureuse. Vous pouvez aussi choisir de vous faire tatouer votre fleur préférée ou un mélange de fleurs que vous trouvez esthétique .

Choisissez un motif abstrait

Demandez au tatoueur de dessiner quelques formes ou motifs élégants qui vous plaisent. Vous pouvez choisir un motif composé de formes simples, de traits droits ou de points espacés régulièrement ou encore une forme géométrique abstraite ou une représentation géométrique d’un animal, d’un objet ou d’une personne . Si vous dessinez vous-même un motif, utilisez une règle ou un compas pour obtenir des traits droits et des cercles parfaitement réguliers. Les formes simples vont très bien avec les bijoux. Songez à vous en faire tatouer sur les poignets ou juste au-dessous des clavicules.

Comment entretenir son tatouage ?

La période qui suit la réalisation du tatouage est à considérer attentivement. Suivez scrupuleusement les conseils délivrés par votre tatoueur. Si vous l’avez bien choisi, c’est lui qui vous donnera les bonnes infos.
  • Une fois chez vous, lavez-vous bien les mains, retirez le film et passez la peau fraîchement tatouée sous l’eau de façon à rincer les fluides et autre résidus d’encre.
  • Tamponnez avec une serviette propre puis passez la pommade qui vous a été conseillée et recouvrez à nouveau avec du film, type alimentaire.
  • Les jours qui suivent, il n’est plus besoin de filmer la zone tatouée. Prenez juste soin de la laver correctement sous la douche, avec un savon au PH neutre et d’hydrater avec un peu de pommade plusieurs fois par jour pour relâcher et assouplir les chairs qui vont se tendre du fait de la cicatrisation.
La peau sera gonflée et vous aurez la sensation d?être un peu irrité. C?est normal. La cicatrisation va susciter des envies de se gratter qu’il faudra absolument réfréner afin de laisser la croûte se former. Pendant toute cette période, évitez tout frottement susceptible d’arracher la croûte et d’endommager votre tatouage, tamponnez avec les serviettes. Celle-ci va progressivement sécher puis tomber une fois la cicatrisation achevée. Cela peut prendre un temps plus ou mois long selon les peaux, le type de technique employée pendant le tatouage et la partie du corps concernée +. Comptez une dizaine de jours. Evitez les bains chez vous, la piscine ou les bains de mer pendant toute la phase de cicatrisation. Mais aussi le sauna, le hammam, etc. Attendez un mois pour exposer votre tatouage au soleil, les UVs ne sont pas les meilleurs amis de votre œuvre d’art, bien au contraire ! D’ailleurs, une fois à la plage, ne lésinez pas sur l’écran total dans le cas où vous souhaiteriez vous exposer au soleil.
Motif de tatouages

La question du tatouage

En ce qui concerne le détatouage, la technologie au laser –la seule à l’heure actuelle dont l’efficacité est avérée- a fait aujourd’hui d’énormes progrès pour des résultats très convaincants. Pour certaines couleurs en tout cas, et tout particulièrement le noir. D’autres sont plus coriaces, comme le jaune et le rouge.
La question du tatouage
Photo by David L Ryan/The Boston Globe via Getty Images
Plusieurs séances seront nécessaires, selon la taille de la surface à détatouer. Elles devront être espacées de plusieurs semaines. Pour effacer une petite pièce, il faudra compter entre 5 et 10 séances (150 euros chacune). Ces actions répétées restent chères et pourraient même en fin de parcours vous coûter plus cher que le tatouage lui-même. Et puis ça fait mal…Reste une solution si vous souhaitez vraiment tourner la page d’un mauvais souvenir : le recouvrement. Le tatoueur vient ainsi recouvrir le tatouage… par un autre.

Conclusion

Une fois que vous avez une idée du motif que vous souhaitez, prenez le temps d’y réfléchir avant de vous faire tatouer. Accrochez une image du motif sur votre miroir ou votre réfrigérateur pour voir s’il vous plait encore après plusieurs jours ou semaines. Si vous vous faites tatouer un mot ou une phrase dans une autre langue, assurez-vous que vous avez une bonne traduction avant de procéder.Certains tatouages doivent être retouchés plus tard pour les empêcher de devenir flous. Lorsque vous consultez le tatoueur, parlez-en avec lui pour savoir dans combien de temps les retouches risquent d’être nécessaires. Cela coute très cher de faire retirer un tatouage au laser et c’est un procédé long et douloureux. Réfléchissez très sérieusement avant de vous faire tatouer. Il est possible de couvrir un tatouage, mais c’est difficile si le tatouage est grand et voyant.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

COMMENT CHOISIR UN TATOUAGE QUI VOUS CORRESPOND

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :12 avril 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :44 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023