COMMENT SE DESENDETTER

Comment se desendetter ?

Comment se désendetter ?

Vous le savez sans doute : les ménages américains sont bien plus endettés que les ménages français.Il y a en gros deux méthodes principales pour se désendetter : la stratégie qui consiste à rembourser d’abord les crédits qui ont les taux d’intérêts les plus élevés, et la stratégie qui consiste à rembourser en premier le crédit le moins important.Il n’est certainement pas facile de sortir du joug de l’endettement et de ne plus recourir à ce moyen. Heureusement, vous lisez cet article parce que vous croulez certainement déjà sous le poids de l’endettement et ne savez pas comment vous en sortir. Apprenez à éviter de contracter de nouvelles dettes et à changer de vie pour toujours.

Pourquoi sommes-nous endettés ?

Les raisons qui peuvent nous amener à l’endettement sont nombreuses et différentes pour chaque personne. Toutefois, il semblerait que certaines reviennent assez fréquemment :

Changement de situation financière

Cela peut être dû à une perte d’emploi, un arrêt de travail prolongé à cause d’une maladie, un retour aux études, une séparation, etc.

Mauvais placements

Ils engendrent une perte brutale des économies. Par exemple, si l’on investit dans une maison qui nécessite beaucoup de réparations.

Mauvaise planification financière

Cela peut être l’omission d’économiser pour payer les impôts ou d’avoir un fond d’urgence en cas de pépin.
Mauvaise planification financière

Tendance à dépenser sans compter et à vivre au-dessus de ses moyens

On utilise systématiquement la carte de crédit pour les dépenses courantes et l’on ne paye que le minimum exigé chaque mois… Un cercle vicieux.

Gambling

Certaines personnes sont incapables de ne pas dépense dans le jeux, la loterie

Comment savoir si nos dettes sont problématiques ?

De nos jours, nous avons presque tous des cartes de crédit, des prêts étudiants ou des emprunts à la banque pour acheter une maison, une auto ou autre. Il existe très peu de personnes qui n’ont absolument aucune dette. Donc, le fait de devoir de l’argent à un créancier n’est pas réellement un problème en soi. Pourtant, lorsque les sommes que nous devons débourser chaque mois excèdent notre revenu, il devient nécessaire d’agir. Pour connaître exactement notre situation financière, il faut faire un budget détaillé qui prend en compte :

Les revenus

  • Salaire
  • Prestations familiales
  • Allocations-logement
  • Prestations d’assurance-emploi
  • Pension alimentaire
  • Paiements réguliers (par exemple, si vous recevez un loyer pour la location d’un logement), etc.

Les dépenses

  • Loyer
  • Remboursement d’hypothèques et autres prêts
  • Nourriture
  • Dépenses personnelles
  • Pensions alimentaires à payer
  • Paiement de cartes de crédit
  • Épargne
  • Assurances
  • Auto
  • etc.
    Comment savoir si nos dettes sont problématiques
Si les deux montants sont équivalents, vous êtes « correct », mais cela laisse peu de place aux imprévus. Les agents financiers estiment qu’une fois toutes les dépenses obligatoires réglées, il devrait vous rester entre 10 à 20 % de votre revenu total, comme coussin de sécurité. Si les chiffres montrent que vous avez en fait assez d’argent pour payer chaque mois ce que vous devez, c’est signe qu’il est simplement nécessaire d’ajuster vos dépenses quotidiennes : peut-être que vous dépensez chaque jour 15 $ au café du coin, au lieu d’apporter votre lunch. Sur un mois, cela représente beaucoup d’argent que vous pourriez économiser. Accordez-vous un seul repas par semaine au restaurant. Vous n’aurez ainsi pas l’impression de vous punir et économiserez le coût de 4 repas par semaine.Il est aussi possible que votre budget mensuel soit équilibré, mais que les sommes dues soient si élevées que nous parvenez jamais à régler le capital de vos dettes et ne payez que les intérêts.

Les signes qui devraient nous mettre la puce à l’oreille

Évidemment, il est possible de passer de temps à autre par des périodes financières « creuses », sans que cela ne pose de réels problèmes à long ou moyen terme. Cependant, il est nécessaire de s’interroger et de revoir vos habitudes de consommation si les situations suivantes se répètent mois après mois :
  • Vous payez rarement vos factures à temps.
  • Votre compte en banque ou votre marge de crédit est à découvert.
  • Vous ne payez jamais le solde complet de vos cartes de crédit, seulement le minimum exigé.
  • Vous cachez vos dépenses à vos proches.
  • Vos cartes de crédit ont déjà été refusées à la caisse d’un magasin.
  • Vous recevez des appels de vos créanciers.
  • Vous êtes stressés, vous perdez le sommeil, vous avez l’impression que vous ne vous en sortirez jamais.

Les solutions disponibles

Il existe heureusement plusieurs manières de se sortir de l’endettement, mais il faut avant tout connaître dans ses moindres détails votre situation financière, ce qui inclut les sommes que vous devez payer depuis longtemps et les dépenses courantes. Une fois que votre budget réel sera mis par écrit, vous serez en mesure de poser des actions concrètes. Si vous ne vous sentez pas capable de rédiger vous-même votre budget, vous devrez faire appel à une tierce personne qui s’y connaît assez dans le domaine. Cela peut être un conseiller financier professionnel ou un représentant d’un syndic de faillite. Plusieurs sites Internet bancaires possèdent un outil de gestion de budget, lié aux dépenses que vous faites dans vos divers comptes avec votre carte de débit ou de crédit.
Les solutions disponibles
Tout dépendant de votre situation financière et du montant de vos dettes, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Première méthode : les intérêts les plus élevés d’abord

Etape 0 : Arrêter de creuser. Coupez vos cartes de crédits, brûlez-les, peu importe. Le principal, c’est de ne pas rajouter de dettes à vos dettes.
Etape 1 : Faire le point. Tout d’abord, il faut commencer par faire le point sur vos dettes : combien vous devez, à qui, quel est le montant des intérêts sur cet emprunt, et quelles sont les mensualités minimales que vous avez à payer.
Etape 2 : Négocier. Vous avez décidé de tout rembourser, mais vous vous rendez bien compte que ce serait plus simple si vous pouviez baisser le taux d’intérêt d’un emprunt. Mettons que celui à 18%, vous le passeriez bien à 12% histoire qu’il fasse moins mal. Vous pouvez toujours appeler vos créditeurs et essayer de renégocier votre prêt. Ca ne marchera peut-être pas, mais au moins vous aurez essayé.
Etape 3 : Faire les comptes. Maintenant que vous avez votre liste de créditeurs, additionnez toutes les mensualités. Vous obtenez une somme A. Maintenant regardez à votre budget, combien pouvez-vous dédier tous les mois au remboursement de vos dettes, c’est votre somme B.
Si B < A, regardez de nouveau votre budget, est-ce que vous pouvez faire des coupes supplémentaires ? Si la réponse est non, vous êtes peut-être sur-endetté, il faudra mettre en place une stratégie spécifique.
Si B > A, très bien, vous pouvez passer à la suite.
Etape 4 : Rembourser. Vous avez classé vos emprunts par taux d’intérêt décroissant. Pour tous les emprunts, payez la mensualité minimale, et ensuite, ajoutez en plus la différence B-A à l’emprunt qui a le taux d’intérêt le plus élevé.
Etape 5 : Continuer. Vous continuez comme ceci mois après mois, jusqu’à ce que votre emprunt au taux le plus élevé soit remboursé. Le mois suivant, vous continuez de payer les mensualités minimales sur tous les emprunts, et vous ajoutez la différence B-A plus la mensualité du crédit que vous avez fini de rembourser au deuxième crédit avec le taux d’intérêt le plus élevé.
Etape 6 : Continuer encore. Plus vous éliminez de lignes de crédit, plus ça va devenir rapide de rembourser vos dettes car vous ajoutez ce que vous payiez sur un crédit à un autre. C’est l’effet boule de neige. A la fin, il ne devrait plus que rester votre crédit immobilier !
Etape 7 : Célébrer. Le jours où vous envoyez votre dernier chèque, vous pouvez faire la fête.
les intérêts les plus élevés d’abord
Deuxième méthode : le plus petit crédit d’abord
La méthode bien sûr est exactement la même que pour le taux d’intérêt le plus élevé d’abord, sauf que cette fois, vous commencez par le crédit le plus petit. Une fois ce crédit payé, vous reportez sur le second crédit le plus important, et ainsi de suite, jusqu’à faire votre dernier versement.Quelles sont les avantages et inconvénients de ces deux méthodes ? Les deux sont similaires, puisqu’elles se basent sur le même effet « boule de neige ». En commençant par rembourser les crédits aux taux d’intérêts les plus élevés, vous allez en général payer moins d’intérêts qu’avec l’autre méthode. C’est donc la méthode à privilégier si vous préférez que votre argent reste dans votre portefeuille plutôt que d’aller engraisser vos créanciers.La deuxième méthode a pour avantage principal qu’elle vous permet en général d’éliminer une ligne de crédit très rapidement. Ca peut être très bon pour le moral de vous dire « un de moins » ! En revanche, vous risquez de payer plus d’intérêts.

Réduisez vos taux d’intérêt

Si vous avez un bon crédit, contactez la compagnie qui vous a octroyé la carte de crédit et demandez à revoir à la baisse le taux d’intérêt . C’est une excellente manière de réduire vos charges d’intérêt et d’économiser de l’argent chaque mois.

Remboursez premièrement les dettes des cartes de crédit ayant un taux d’intérêt élevé

Si vous ne pouvez pas réduire vos taux d’intérêt sur certaines cartes de crédit ayant un taux d’intérêt élevé, remboursez-les en priorité. De cette façon, vous réduirez vos charges d’intérêt au fil du temps en réduisant le solde des dites cartes de crédit.

Pensez aux prêts de consolidation de dettes

Si votre crédit est bon, vous pouvez regrouper vos dettes de carte de crédit en un prêt pour consolidation des dettes. Vous vous apercevrez qu’il est plus facile de payer une fois par mois, plutôt que plusieurs fois. De plus, il est à remarquer que le taux d’intérêt appliqué aux prêts pour consolidation des dettes est moindre par rapport à celui appliqué sur les cartes de crédit.
Pensez aux prêts de consolidation de dettes

La consolidation de dettes

Cette option est disponible lorsque votre dossier de crédit n’est pas trop « amoché. » Tous vos paiements sont regroupés en un seul, avec un taux d’intérêt bas. Cela vous permet de faire un seul versement par mois pour toutes vos dettes, un peu moins élevé que la somme de tous vos paiements précédents. C’est la solution idéale lorsque vos dettes sont peu élevées et/ou que votre situation financière vous permet de payer un montant fixe chaque mois, afin de tout régler en peu de temps. Cette solution n’a pas d’influence négative sur la cote de crédit, mais il faut la mettre en oeuvre le plus rapidement possible, dès que la situation financière se fragilise.

Arrêtez d’utiliser les cartes de crédit

Pour être sûr de pouvoir vous désendetter, vous devez éviter de contracter des dettes . Passez de l’utilisation de la carte de crédit à l’utilisation de la carte de débit. De cette façon, la somme que vous dépensez sera directement déduite de votre compte.

Payez plus que le remboursement minimum si possible

Les cartes de crédit sont conçues pour faire en sorte que l’argent afflux vers la compagnie détentrice de la carte de crédit, aussi longtemps que possible. Évitez de tomber dans un piège qui met à mal votre situation financière et avantage vos créanciers en payant plus que le remboursement minimum dès que vous en avez les moyens.

Élaborez un budget

Si vous tenez vraiment à rembourser toutes vos dettes, vous devez faire un suivi de toutes vos dépenses et tous vos revenus. De cette façon, vous pourrez faire pression sur vous-même afin de n’engager que les frais strictement nécessaires chaque mois . Faites une liste de toutes vos sources de revenus. Veillez à y inclure toutes vos sources de revenus, que ce soit de votre emploi, des placements, des revenus d’intérêt, etc. Faites le total de votre revenu mensuel. Faites une autre liste de vos dépenses mensuelles. Assurez-vous d’y ajouter toutes les charges que vous avez l’habitude d’engager tous les mois, notamment les factures, les provisions, le gaz, les repas au restaurant, les frais pour les cours, etc. Faites également le total de ces dépenses mensuelles. Déduisez le total de vos dépenses mensuel de vos revenus. Si vous gagnez plus que vous ne dépensez (et cela devrait être le cas), le résultat devrait constituer votre revenu discrétionnaire et pourrait être utilisé pour éponger vos dettes.
Élaborez un budget
Assurez-vous de respecter votre budget tous les mois. Si vous le dépassez, vous aurez moins d’argent à consacrer à l’épargne ou au remboursement de votre dette

La proposition de consommateur

Cette option est préférable si les dettes sont vraiment élevées, mais que l’on souhaite éviter la faillite et garder ses biens (maison, auto, etc.) Le syndic de faillite fait des ententes de paiement avec les créanciers, sur une durée qui va de 1 à 5 ans. Évidemment, il devient impossible d’utiliser ses cartes de crédit ou de contracter de nouveaux prêts. La cote de crédit est à peine meilleure que celle que l’on contracte après une faillite.

Le dépôt volontaire

Cette option est recommandée si vos dettes ne dépassent pas les 5000 $. Toutefois, ce n’est pas le syndic de faillite qui s’occupe des démarches. Vous devrez vous-même aller au tribunal et vous engager à verser chaque mois un certain montant qui dépend de vos revenus et qui sera ensuite reversé à vos créanciers jusqu’à ce que le paiement soit effectué au complet. Le montant dû est directement prélevé de votre salaire. Avec le dépôt volontaire, vous pourriez toutefois perdre votre auto et votre maison (tout dépend des sommes dues), et votre cote de crédit sera la même que lors d’une faillite personnelle.

La faillite personnelle

Lorsque toutes les autres options ont été étudiées et qu’il n’existe aucun moyen de régler vos dettes, il ne reste que l’option de la faillite. C’est une procédure juridique qui doit se faire avec un syndic. Vous devrez verser au syndic un certain montant chaque mois pendant 9 à 21 mois, selon vos revenus. Tous vos biens (maison, auto) seront officiellement remis au syndic. Il ne vous restera que vos biens personnels indispensables comme les meubles, vêtements, outils de travail, etc. Si votre auto est nécessaire à votre occupation, elle pourra aussi être conservée. Avec une faillite personnelle, vous serez libérée de l’immense majorité de vos dettes et ne devrez plus rien à personne. Par contre, votre cote de crédit sera au minimum pour une durée de 7 ans, et il faudra ensuite la reconstruire. Il existe des dettes dont on ne peut jamais se « sauver » :
La faillite personnelle
les amendes et contraventions, les prêts étudiants contractés depuis moins de 10 ans, les dettes d’impôts, les pensions alimentaires, les dettes contractées lors de fraudes et/ou fausses déclarations.

Exemple d’application des stratégies de désendettement

Imaginons donc notre cobaye, qui a un peu trop profité des crédits faciles d’accès pendant quelques années, et se retrouve aujourd’hui avec les dettes suivantes :
Crédit Auto de 9,000.00 euros, taux d’intérêt 6.31%, payement minimal de 400.14 euros par mois
Crédit C1 de 3,000.00 euros, taux d’intérêt de 9.90%, payement minimal de 137.71 euros par mois
Crédit S de 6,000.00 euros, taux d’intérêt de 7.90%, payement minimal de 120.99 euros par mois
Crédit C2 de 4,000.00 euros, taux d’intérêt de 13.97%, payement minimal de 119.05 euros par mois
Crédit Bancaire de 450.00 euros, taux d’intérêt de 4.00%, payement minimal de 25.00 euros par mois
Notez que pour le réalisme de l’exemple, je suis allée voir sur quelques sites de crédit ce qu’ils proposaient. Les chiffres ne sont donc pas là complètement au pif. Notre cobaye a une dette totale de 22,450.00 euros, ce qui est assez important. Notre cobaye doit tous les mois trouver 802.89 euros pour honorer ses dettes. Pas une mince affaire. Mais admettons que notre cobaye imaginaire a trouvé un job qui paye très bien, qu’il a coupé tout le superflu dans son budget, loué une chambre de sa maison à un étudiant… et qu’il arrive à rassembler tous les mois 1000 euros pour payer ses dettes.

Projections :

Exemple d’application des stratégies de désendettement
A votre avis, combien de temps va-t-il lui falloir pour rembourser ses 22,450.00 euros ? Eh bien, environ 2 ans ! Seulement ! Avec la méthode « plus petite dette en premier », notre cobaye aura remboursé ses dettes en août 2024 s’il commence aujourd’hui. Et il aura versé un total de 2,065.14 euros d’intérêts. Avec la méthode « plus gros taux d’intérêt en premier », notre cobaye aura remboursé ses dettes en juin 2024, et il aura versé un total de 1,949.66 euros d’intérêts. Évidemment, tout cela est à comparer avec la stratégie du « paiement minimal », où on se contente de rembourser ses dettes en effectuant les versements minimaux, stratégie autrement appelée « absence de stratégie« . Dans ce cas là, notre cobaye sera complètement sorti de ses dettes en Août 2026, pfiou ça fait loin ! Deux ans de plus qu’en adoptant une stratégie efficace ! Et en plus, il aura versé 3,326.52 euros d’intérêts à ses créanciers !

Gagnez plus d’argent

Pour faire face efficacement à vos dettes, vous devez augmenter votre revenu. Vous pouvez y arriver soit en trouvant un second job (si vous êtes salarié) ou en augmentant vos commissions (si vous êtes dans la vente). Il est vrai que vous devrez y consacrer tout votre temps, mais il est nécessaire de le faire, si vous voulez vraiment rembourser toutes vos dettes.

Réduisez vos dépenses

Cherchez tous les mois des moyens de réduire vos dépenses de sorte que vous ayez plus de ressources financières pour rembourser vos dettes . Mangez-vous trop souvent dans les restaurants ? Épargnez de l’argent en préparant vous-même vos repas. Pouvez-vous réduire vos factures d’électricité en économisant l’énergie ? Par exemple, avez-vous vraiment besoin du climatiseur au rez-de-chaussée, pendant que tout le monde dort à l’étage la nuit ? Y a-t-il des appareils électriques allumés tout le temps qui ne devraient pas l’être ? Pensez à utiliser des bons de réduction pour épargner de l’argent sur vos courses

Discutez avec un conseiller en crédit qui n’a pas pour objectif de gagner de l’argent

Discutez avec un conseiller en crédit qui n&#039;a pas pour objectif de gagner de l&#039;argent
Votre conseiller vous aidera à échafauder un plan pour éliminer toutes vos dettes et il contactera vos créanciers pour réduire le taux d’intérêt de vos prêts . Vous pourrez trouver un conseiller en crédit qui n’a pas pour objectif de gagner de l’argent sur le site web de certains organismes financiers .

Optez pour un règlement de dettes

Si vous n’arrivez plus à contrôler l’évolution de votre dette, vos créanciers pourraient se dire que cela vaut mieux de prendre quelque chose, que de ne rien prendre du tout. Si tel est le cas, ils pourraient être prêts à accepter une part de vos dettes plutôt que de ne rien recevoir du tout. Dans ce cas, si vous remboursez votre dette à une compagnie qui l’accepte, votre endettement sera supprimé entièrement. Pour y arriver, vous aurez également besoin de l’assistance d’un conseiller financier spécialisé dans les dettes.Sachez que ce choix influencera négativement votre cote de crédit. Cela sera perçu comme une insolvabilité ou une radiation de vos dettes de carte de crédit.

Déposez votre bilan

L’un des choix les moins séduisants vous permettant de rembourser vos dettes est bien évidemment de déposer son bilan, étant donné que cela pourrait nuire à votre réputation. Cependant, vous serez protégé de vos créanciers et un juge pourrait simplement effacer toutes vos dettes . Consultez un avocat spécialisé dans la gestion des cas de faillite pour connaitre son avis sur le sujet. Si vous choisissez cette option, votre rapport de solvabilité ne sera pas reluisant pendant 7 ans.

Comment éviter de retomber dans le même cycle ?

Comment éviter de retomber dans le même cycle ?
Normalement, après avoir connu de sérieux problèmes financiers, on pourrait s’imaginer qu’il devient plus facile de ne pas s’endetter… Pourtant, ce n’est pas le cas! Certaines personnes font plusieurs faillites… Et d’autres ont constamment l’impression de vivre dans le rouge, même lorsqu’ils réussissent à rembourser leurs dettes une première fois.
Voici quelques petits trucs qui devraient vous éviter bien des nuits blanches :
  • Établissez un budget précis, et surtout respectez-le!
  • N’utilisez les cartes de crédit que lorsque c’est obligatoire (pour les réservations, par exemple) et remboursez systématiquement le solde complet chaque mois.
  • Évitez les offres « Achetez aujourd’hui, payez plus tard » : les taux d’intérêt sont généralement énormes!
  • Écrivez quotidiennement dans un petit cahier ce que vous achetez (oui, oui, même le café latte du matin), cela vous permet d’y voir plus clair dans vos dépenses et ensuite de couper dans les excès.
  • Prenez l’habitude de laisser les cartes (débit, crédit) à la maison et de payer avec de l’argent liquide.
  • Évitez les achats impulsifs.
  • Vivez à votre niveau! Le plus souvent, les personnes qui s’endettent sont celles qui vivent au-dessus de leurs moyens. Peu importe si votre revenu augmente, si vous avez l’habitude de toujours dépenser plus que vous ne le pouvez, vous serez endettés même si votre revenu annuel double ou triple!

Avertissements

Évitez le piège de l’octroi à tout prix des avances sur salaire. C’est une solution rapide qui vous amènera à faire face à un effet boule de neige de la dette. Avant même de penser à recourir à une avance sur salaire, pensez d’abord aux autres ressources dont vous disposez comme la famille, les amis, les débiteurs anonymes. Soyez prudent avec les cartes de crédit à faible taux d’intérêt pour faire des transferts de solde. L’absence de taux vous amènera presque toujours à vous endetter encore plus. Ne vous précipitez point. Fermer un compte de carte de crédit renouvelable aurait probablement un impact sur votre cote de crédit. Cela pourrait réduire la longueur des antécédents de crédit qui doivent être déclarés et donner l’impression que vous n’êtes pas fiable. Choisissez avec minutie le compte de carte de crédit que vous voulez fermer. En gardant les anciennes cartes et en vous débarrassant des nouvelles, vous aurez résolu ce problème. Cependant, vous devrez toujours tenir compte des différents taux dans le choix de la carte que vous devez fermer.
Essayez de ne pas donner trop d’informations personnelles aux agences de recouvrement étant donné qu’elles enregistrent tout ce que vous dites. Faites en sorte que la conversation soit sympathique et courte. N’essayez même pas de répondre aux questions privées et tâchez de connaitre vos droits.
Déposez votre bilan
Renseignez-vous quant aux règlements des entreprises afin de savoir si ces compagnies sont enregistrées auprès des autorités compétentes. Cherchez à savoir si beaucoup de personnes ont porté plainte contre elles et si ces plaintes ont connu un dénouement.
Les dépenses irréfléchies et l’endettement peuvent être des habitudes très dangereuses exactement comme l’addiction à l’alcool et autres. Le fait de dépenser peut constituer une échappatoire ou permettre de masquer des problèmes plus sérieux. Consultez un professionnel si vous avez l’impression d’avoir un problème.

Conclusion

Si un article quelconque vous plait, épargnez pendant une période donnée et achetez-le ensuite. Vous ne devez recourir au prêt que pour des produits de première nécessité (le logement, la voiture). N’empruntez pas pour l’achat d’un meuble, du petit appareil électroménager ou encore pour vos vacances. Si vous ne disposez pas de suffisamment de fonds pour engager ces dépenses, cela signifie que vous ne pouvez pas le faire. Payez aussi souvent que possible en liquide. Payer en liquide a un impact psychologique plus significatif qu’avec une carte en plastique. Vous avez l’impression de trop dépenser et par conséquent, vous réduisez vos dépenses. Ne faites pas directement recours à la consolidation des dettes ou aux agences de conseil en crédit. Cela doit être votre dernier recours ! Bien que ce soit tentant, si vous cherchez à vous ressaisir, le faire tout seul vous aidera à développer des compétences nécessaires pour faire face à votre problème et éviter à l’avenir de vous retrouver dans une telle situation. Aux États-Unis, toute personne peut obtenir un rapport de crédit gratuitement de chacune des trois compagnies tous les 12 mois via le site AnnualCreditReport. com.
Sachez que les compagnies émettrices de cartes de crédit ne sont pas vos amis. Elles souhaiteraient vous voir toujours endetté en payant un montant minimum chaque mois sur leur carte de crédit, et ce, pendant toute votre vie.
Optez pour un règlement de dettes
(Elles énumèrent vos paiements de cartes de crédit et considèrent cela comme leurs actifs.) Alors, vous devez rembourser ce que vous leur devez et après avoir patienté quelques mois (sans utiliser les cartes de crédit), vous devez songer sérieusement à fermer ces comptes. Il est bien mieux pour vous d’utiliser une carte de débit que vous pouvez retirer auprès de votre banquier. De cette façon, vous pourrez toujours continuer à utiliser une carte pour vos achats, mais à la différence que cette fois-ci le montant de vos dépenses sera déduit de votre compte courant, ce qui vous permettra d’éviter d’avoir à payer plus. Aussi, en fermant vos comptes de carte de crédit quelques mois après avoir fini de les rembourser, vous garderez une bonne appréciation sur votre rapport de crédit.

En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut