COMMENT REMONTER LE MORAL D UN(E) AMI(E) APRÈS UNE RUPTURE

Comment remonter le moral d’un(e) ami(e) après une rupture ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment remonter le moral d’un(e) ami(e) après une rupture ?

Remonter le moral d’un(e) ami(e) après une rupture : quand on a un·e ami·e en peine d’amour, ce n’est pas toujours facile de trouver les bons mots. Nous nous sentons tous désarmés face à une rupture et encore plus désarmés lorsque nous voulons aider un ami qui vient de rompre. Une des étapes les plus importantes pour aider un ami à traverser une rupture est de réaliser que vous ne pouvez pas changer ou réparer la situation  . À partir de là, vous pourrez aider votre ami à se remettre en selle en l’écoutant et en lui donnant un espace sûr où il pourra exprimer toute sa tristesse.

Écoutez-le

Immédiatement après la rupture, que ce soit après une relation de six mois ou de six ans, votre ami va se sentir déboussolé en plus de se sentir triste. Votre ami va surement vouloir parler de son état tout de suite après la rupture et vous pourrez lui montrer que vous vous souciez de ce qu’il ressent en l’écoutant attentivement  . Quelle que soit la raison que son partenaire lui a donnée à propos de la rupture, il va inévitablement se poser des questions comme : qu’aurais-je pu faire différemment ? ou puis-je encore arranger les choses ? C’est un comportement parfaitement logique pour des personnes désorientées après avoir été rejetées, surtout si ce rejet est arrivé sans qu’il ne s’y attende.

Soyez patient(e)

Il est toujours plus facile d’être aux côtés d’un ami pendant les bons moments et les moments plus durs comme les ruptures sont des moments naturellement plus éreintants et frustrants  . En vous rappelant en permanence que votre travail en tant qu’ami est de montrer votre sympathie et de vous impliquer même si cela signifie que vous devez écouter les mêmes questions et les mêmes histories plusieurs fois pendant que votre ami passe par cette période de tristesse. Pendant toute cette période, vous devez faire preuve de patience, du début jusqu’à la fin. Si cela peut vous aider, essayez de vous souvenir d’un moment similaire pendant lequel votre ami vous a aidé après une rupture ou peut-être après avoir perdu votre travail. Pensez de manière objective à la patience dont a fait preuve votre ami envers vous pendant des moments plus difficiles.

Faire aller de l’avant sa meilleure amie après une rupture

Faire aller de l'avant sa meilleure amie après une rupture
Une fois les premiers jours passés (ce sont souvent les plus difficiles), il est temps de changer les idées à votre meilleure amie. L’introspection, c’est bien, mais trop de réflexion finirait par la rendre dingue ! C’est pourquoi il faut insister un peu pour aller dîner au restaurant, regarder un film au cinéma ou même faire la fête et voir du monde. Se vider la tête et penser à autre chose lui fera un bien fou (et à vous aussi !). De plus, ressentir du plaisir au contact d’autres gens l’aidera à se rappeler que la vie peut être agréable. Les semaines suivantes, ne l’oubliez pas et boostez-la pour qu’elle continue à faire des activités. Pourquoi ne pas faire un peu de sport ensemble ? Une sortie piscine ou une rando en forêt ne pourront que vous être bénéfique. Certaines personnes réagissent de façon imprévisible après une rupture, gardez donc un oeil sur votre meilleure amie en cas de comportement suspect.
Faire la fête tous les soirs et enchaîner les aventures, par exemple, ne sont pas des solutions très saines. Ce sera à vous de jouer les garde-fous !

Après une rupture, aider sa meilleure amie à faire le point

Il va falloir vous armer de patience et aider votre meilleure amie à passer cette épreuve difficile. Les premiers jours, soyez le plus présente possible. Dans ces situations -là, être seule n’est vraiment pas la solution. Chouchoutez-la en lui faisant à manger, écoutez-la se plaindre et partagez vos expériences de cœurs brisés, histoire d’essayer de la faire relativiser. Votre meilleure amie aura probablement besoin de discuter, de comprendre pourquoi son couple en est arrivé là. À vous de l’aider dans cette introspection en veillant à lui faire prendre du recul, tout en la soutenant à cent pour cent. Si elle a besoin d’être un peu seule, c’est aussi son choix. Laissez-lui alors de l’espace. Certaines personnes doivent affronter leurs problèmes seules pour réussir à passer à autre chose.

Aidez votre ami(e) à se sentir compris

 Il parait évident que votre ami ne veut pas avoir l’impression de discuter à un mur, c’est pourquoi vous devez vous impliquer dans ses histoires et dans ses questions pour l’aider à se sentir compris  . Lorsque vous lui répondez, essayez quand même d’éviter les clichés et les platitudes qu’on se dit après les ruptures . La dernière chose que votre ami veut entendre est qu’il y a d’autres poissons dans la mer, car cela rend invalide son état émotionnel actuel. En général, vous devriez lui dire des choses qui le rassurent et qui reconnaissent que ce qu’il ressent est valide. Évitez de dire à votre ami ce qu’il doit ressentir, par exemple en lui disant de rester positif et évitez de lui donner des conseils tout de suite après la rupture, à moins qu’il vous le demande  . Par exemple, au lieu de dire à votre ami de rester positif, reconnaissez que la situation n’est pas juste  .

Évitez de discuter de vos ruptures passées

Évitez de discuter de vos ruptures passées
Même si vous pouviez vous sentir tenté de comparer la situation de votre ami avec une situation similaire qui vous est arrivée, vous devriez éviter de le faire tout de suite après la rupture. Vous pourriez penser que cela est lié à la situation de votre ami, mais vous pourriez accidentellement dépasser les limites vis-à-vis de la tristesse que ressent votre ami et il pourrait avoir l’impression que vous lui volez la vedette ou que vous rapportez la situation à vous-même . Donnez du temps à votre ami pour s’approprier la situation.

Découragez votre ami(e) de contacter son ex

 Il est très commun de voir une personne qui vient de se faire rejeter nier le résultat de la situation. Il pourrait être tenté dans les premières étapes de cette situation de contacter son ex de façons qui ne vont pas l’aider. Même si vous devez le dissuader de le faire s’il vous demande votre avis, vous ne devriez pas non plus trop vous impliquer. Votre ami a surement déjà pris la décision de contacter ou non son ex au moment où la discussion arrive à ce sujet, c’est pourquoi vous ne voulez pas vous sentir frustré si cette personne n’écoute pas votre avis  . Une rupture fait ressortir la partie irrationnelle de la personnalité. Lorsque vous interdisez à votre ami de contacter son ex, vous faites comme un parent qui interdit à un adolescent de faire quelque chose. Votre ami pourrait le faire simplement pour contredire la voix de la raison .

Distrayez-le de manière raisonnable

Les effets émotionnels d’une rupture représentent le processus de deuil. Il est non seulement naturel de faire son deuil, mais c’est aussi nécessaire si cette personne veut passer à autre chose. Vous pourriez être tenté de vouloir sortir votre ami de chez lui pour le distraire de sa douleur et de sa tristesse, mais vous devez lui donner l’opportunité de faire son deuil au lieu de vouloir lui faire ignorer ou oublier sa rupture en permanence  . À cause de cela, vous ne devez utiliser les distractions qu’à bon escient. Même si une sortie avec votre ami pour faire du shopping ou pour voir un match de football peut lui permettre de faire une pause dans le processus de deuil, vous n’allez que prolonger ce processus ou même amener cette personne à refouler des émotions sur lesquelles elle doit travailler si vous le bombardez en permanence de stimulus extérieurs .

Laissez-le trouver son propre chemin

Tout le monde fait son deuil de manière différente sur une durée complètement personnelle et unique. Ne vous concentrez pas sur une durée standard de période de deuil calculée d’après la durée de la relation ou d’autres calculs de ce genre. Vous devez accepter le fait que votre ami aura besoin d’une durée et d’une façon complètement personnelles  . Il y a de bonnes chances que ce processus continue de tester votre patience, vous ne pouvez pas simplement forcer les choses à se mettre en place. Elles vont se mettre en place lorsque cette personne est prête à les voir se mettre en place.

Aidez-le avec des détails de la vie de tous les jours

Aidez-le avec des détails de la vie de tous les jours
Le deuil d’une relation peut sembler tellement accaparant que votre ami pourrait oublier de faire ses courses ou de faire des tâches ménagères que nous détestons déjà tous faire lorsque nous ne traversons pas une rupture. Même si vous ne devez pas materner complètement votre ami, vous pourriez avoir un effet plus important que vous le pensez en l’aidant avec certaines nécessités de base ou même en faisant sa lessiveMême en lui proposant de l’aider à faire quelque chose de très simple et de banal, vous l’aiderez d’une façon que la plupart des personnes de son entourage ne l’aideront pas  .

Continuez de vous amuser ensemble

Même si vous devez aider votre ami à traverser ce moment de douleur et de tristesse sur le court terme, ne pensez pas que vous ne pouvez pas vous amuser ensemble pendant les semaines ou les mois qui suivent la rupture. Surtout si sa relation a duré longtemps et s’il habitait avec son ex, son nouveau célibat pourrait lui sembler bizarre, comme s’il avait perdu une partie de son identité. Si vous et votre ami avez des habitudes ou des rituels, par exemple de diner ensemble un certain soir de la semaine, reprenez-les dès que votre ami se sent mieux. Ces gestes peuvent lui redonner un sens de normalité qui va l’aider à passer à autre chose. Souvenez-vous que le processus pour se remettre d’une relation n’est pas parfaitement linéaire. Même après avoir repris vos activités de loisir ensemble, votre ami aura toujours de bons et de mauvais jours. Résistez à l’envie de pousser ou de cajoler votre ami pour le remettre en selle. Votre ami est toujours à la recherche d’un endroit sûr dans votre amitié où il ne se fera pas jugé .

Surveillez sa consommation d’alcool

Même si ce n’est pas recommandé, tout le monde sait qu’il peut y avoir une ou deux soirées où l’on force sur la bouteille après une rupture. Cependant, dès que la rupture se change en processus de deuil sur le long terme, assurez-vous que votre ami(e) ne trouve pas trop de réconfort dans les drogues ou l’alcool . En plus des risques de dépendance, un corps sain lui permettra d’avoir un esprit sain de manière plus rapide et personne ne dort, ne mange ou ne fait suffisamment d’exercices après des soirées trop arrosées.

Concentrez-vous sur les choses qui aident votre ami à se sentir mieux

Même si votre ami ne doit pas éviter ou refouler la douleur et la tristesse de la rupture, ces sentiments trouvent souvent des exutoires dans les semaines et les mois qui suivent. Le passage d’émotions négatives en activités positives est un processus appelé la sublimation. Trouvez des activités qui aident votre ami à sublimer ses sentiments et encouragez leur pratique  . Votre ami pourrait faire plus d’exercices, il pourrait apprendre à peindre ou à jouer d’un instrument ou même travailler deux fois pour décrocher une promotion. Offrez à votre ami votre soutien positif en ce qui concerne les façons productives qu’il a trouvées pour gérer la situation.

Laissez-le s’énerver

Laissez-le s'énerver
Lors du processus de deuil chez la plupart des gens, la colère vient après la confusion, le déni et la tristesse impliqués dans la rupture. La colère signifie en général que votre ami a accepté le rejet et a dépassé la perte qui vient de se produire. Même s’il parait évident que votre ami ne devrait pas se laisser aller à des réactions négatives ou violentes, la colère en elle-même n’est pas un signe de régression. Cependant, vous devriez décourager votre ami de penser que tous les hommes ou que toutes les femmes sont mauvais ou volages. Tout le monde ne veut pas vous faire du mal si seulement une personne vous en a fait.

Dissuadez-le de se précipiter dans une nouvelle relation

Une fois qu’il ne se sent plus aimé et désiré, votre ami pourrait se mettre à la recherche d’une nouvelle relation peu judicieuse . C’est une très mauvaise idée pour la même raison que lui offrir de nombreuses distractions est une mauvaise idée, car la distraction l’empêche de passer à autre chose. Si vous avez l’impression qu’il veut le faire, dissuadez-le de s’embarquer dans une nouvelle relation, mais souvenez-vous d’approcher cette situation comme si vous essayiez de le dissuader de recontacter son ex. En d’autres termes, ne vous investissez pas tellement que vous vous sentirez frustré s’il ne suit pas votre avis et ne le lui interdisez pas sévèrement pour éviter qu’il ne le fasse que pour vous contredire.

Comment aider un·e ami·e en peine d’amour? Les pièges à éviter

  • Lui donner l’impression que sa douleur n’est pas importante, qu’il n’y pas de raison d’avoir aussi mal : Vous ne sortiez pas ensemble depuis si longtemps! Respecte sa douleur et dis-lui plutôt que tu la comprends, que sa peine te touche. Parfois, on peut avoir très mal pour une raison qui paraît banale à quelqu’un d’autre.
  • Lui donner de faux espoirs : Vous reviendrez sûrement ensemble ! Pour pouvoir guérir, la personne a besoin d’accepter que c’est fini et de passer à autre chose.
  • Rabaisser son ex et lui rappeler tes conseils : Je t’avais bien dit qu’il·elle n’était pas fiable ! Ne viens pas te plaindre ! La personne risque de se sentir attaquée ou jugée et de se refermer.
  • Aller trop vite : Ma cousine est célibataire. Je te la présente ! Ton ami·e a besoin de temps pour guérir. Respecte son rythme et attends qu’il·elle s’ouvre à de nouvelles rencontres.
  • Culpabiliser la personne ou nier ses émotions : Change de face, tu es déprimant·e !  Ça ne sert à rien de pleurer! La personne a besoin d’exprimer ce qu’elle vit, et elle pourrait avoir du mal à sourire pendant quelques jours ou quelques semaines. Même si tu as hâte qu’elle retrouve sa bonne humeur, donne-lui du temps.
  • Potiner et lui parler de son ex : J’ai vu ton ex hier, il·elle était avec Antoine, et… La personne a plutôt besoin de se changer les idées et de se concentrer sur sa propre vie. Encourage-la à sortir et à faire des choses qu’elle aime.
N’oublie pas : si tu as l’impression que ton ami·e a des idées noires, que sa situation ne s’améliore pas ou que c’est trop lourd pour toi de l’aider, n’hésite pas à consulter un·e adulte de confiance ou Tel-jeunes!
Comment aider un·e ami·e en peine d'amour? Les pièges à éviter

Conclusion

Faites-le rire dès que vous en avez l’occasion. Faites-le sourire ! Dites-lui que vous êtes là s’il a besoin de vous. Dans ce genre de situation, cela peut être la chose la plus importante pour lui. Ne le forcez pas à vous dire ce qu’il s’est passé. Il vous en parlera lorsqu’il sera prêt. Donnez-lui du temps pour rester seul s’il en a besoin ou s’il le veut, cela pourrait l’aider à se changer les idées. Prenez votre ami dans les bras chaque fois qu’il pleure, dites-lui que vous l’aimez et que vous serez toujours là pour lui.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils