COMMENT DEVENIR INFLUENCEUR

Comment devenir influenceur?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment devenir influenceur ?

Le monde de l’Influence vous intéresse ? Vous souhaitez devenir Influenceur ? Vous vous posez encore beaucoup de questions ? . Il est difficile de passer une journée sans lire un article sur le marketing d’influence ou les influenceurs sur les blogs social media comme sur les grands médias.. Ils sont devenus au fil des années, les dignes représentants des marques sur les réseaux sociaux et les blogs. Les médias sociaux ont fait naître ces dernières années, de nombreux influenceurs avec des communautés comptant plusieurs milliers de followers. Les marques, les entreprises et de nombreux annonceurs y ont recourt pour leurs campagnes de communication. Les contenus et articles sponsorisés deviennent ainsi des leviers « publicitaires » parmi les plus utilisés .Avec ses 600 millions d’utilisateurs actifs par mois, Instagram est le réseau social le plus influent. Son utilisation s’est généralisée chez les jeunes (84% des 15-24 ans l’utilisent quotidiennement) mais aussi chez les séniors qui représentent 8% des utilisateurs du réseau.
Ces utilisateurs ont une particularité commune : ils sont tous très actifs, 46% d’entre eux suivent au moins une marque. Mais ils sont également très influençables puisque que 58% d’entre eux ont envie d’acheter des produits à la suite d’une publication d’un ami.Tous ces éléments représentent une réelle aubaine pour les influenceurs, ces derniers ont su créer une proximité inédite avec le consommateur. Après avoir vu la publication d’un influenceur, 75% des abonnés achètent le produit ou la marque. Leur capacité d’impacter la décision d’achat auprès de leurs abonnés est donc bien supérieure à tous les autres moyens de communication.
Vous rêvez d’être un influenceur comme Caroline Receveur ? Mais vous avez peur de vous lancer ? De prendre des risques ? Cet article vous est destiné.

Devenir influenceur : pour quelles raisons ?

Devenir influenceur : pour quelles raisons ?
Etre influenceur est pour de nombreuses personnes le travail rêvé ! Certains voyagent partout dans le monde, d’autres gagnent beaucoup d’argent, mais le plus apprécié reste « travailler en se faisant plaisir ». Devenir influenceur ne vise pas toujours les mêmes objectifs. Dans le B2B par exemple, les influenceurs cherchent plus à gagner en notoriété / e-reputation pour consolider leur rôle et leur expertise. A l’inverse beaucoup sont considérés (à tort) comme influenceurs par rapport aux nombres d’abonnés qui adhèrent à leur compte social. Pour les blogueurs, au nombre de lecteurs qui lisent leur blog. L’influence n’est pourtant pas un facteur lié à la quantité ! En clair, être influenceur n’est pas une question liée à la taille de la communauté. Générer de l’engagement est un facteur bien plus important, au même titre que le travail d’un community manager.
Parmi les (vrais) influenceurs cependant, il semble à présent que l’influence gagnée via Internet et les réseaux sociaux se divise en 2 catégories : Les macro-influenceurs et les micro-influenceurs. Et au milieu de tout ça beaucoup « rêvent » de devenir influenceur, ou au moins de tirer un revenu de leur passion. Nous allons donc clarifier certaines choses pour vous aider à y voir plus clair.

Avant de démarrer il est important de comprendre ce qu’est un Influenceur

Un Influenceur est une personnalité publique connue sur les réseaux sociaux : Instagram, Youtube, Tik tok, Snapchat, Twitter ou Facebook. Il détient une visibilité et une audience sur son compte. Les Influenceurs donnent de la crédibilité aux marques qui souhaitent collaborer avec eux. L’influenceur doit mettre en place une stratégie marketing pour promouvoir des produits ou des services de différentes marques via des posts, des stories ou encore des vidéos (en fonction des plateformes utilisées). Il doit mettre en place des actions d’influence qui lui permettra d’avoir des partenariats ou des collaborations rémunérées avec des enseignes. Il existe plusieurs types d’Influenceurs : des macros et des micros. Ces personnes d’influence détiennent entre 1k d’abonnés et plus. Plus la communauté est large, plus le message est diffusé. C’est pour cela que la rémunération est bien souvent équivalente au nombre de followers. Les Influenceurs sont parfois également blogueurs. Les marques utilisent ces nouveaux moyens de diffusion pour des collaboration et du placement de produit par exemple.
Le rôle d’influenceur est de diffuser un message pertinent grâce à sa ligne éditoriale qui doit être en adéquation avec les valeurs de la marque. Les placements de produits deviennent donc des posts sponsorisés sur le feed ou compte. Ce métier tourne tourne entièrement sur l’usage des médias sociaux et du community management. Ils doivent créer du contenu en tant que relais d’opinion.
Avant de démarrer il est important de comprendre ce qu’est un Influenceur

Comment devenir Influenceur ?

Afin de devenir Influenceur il vous faut remplir quelques critères. En effet, votre contenu doit donner envie aux marques de collaborer avec vous. Il vous faudra donc mesurer l’influence de vos posts et publications. Si ceci n’apporte rien aux marques, alors il faudra revoir votre ligne éditoriale. Vous devez offrir un retour sur investissement aux marques : vous êtes rémunéré et vous offrez de la visibilité et de la notoriété aux enseignes. Vous devenez donc bien communiquer sur les réseaux sociaux. Vous devez également gagner en influence. Vous pouvez utiliser pour cela différents réseaux sociaux : page Facebook, compte Instagram, Tik tok … Suivez également de prêt les tendances sociales à mettre en place pour gagner et intéresser toujours plus d’abonnés. Le nombre d’utilisateurs est très important ! Pour devenir Influenceur il vous faudra donc détenir une certaine popularité et « célébrité ».
La première étape à suivre est donc bien de développer sa notoriété et développer son audience.Que vous soyez un homme ou une femme, quelque soit votre âge parce que ce n’est pas une question d’anciens ou de jeunes, prompte à brandir un smartphone à toute occasion ! Devenir influenceur n’existe pas vraiment ! Oui vous avez bien lu.
Vous le deviendrez malgré vous et via différentes circonstances :
  • Votre travail,
  • Votre persévérance,
  • Votre passion,
  • Vos connaissances,
  • Votre l’empathie,
  • L’opportunisme,
  • Être là au bon moment etc.
Et on pourrait ajouter une multitude de circonstances à cette liste, mais devenir influenceur n’est pas vraiment un objectif ! On ne cherche pas à devenir influenceur et si vous l’êtes aujourd’hui ! ne me dites pas que c’était votre objectif initial. On peut aussi vouloir devenir une star parce qu’on est bon chanteur ou bon acteur, mais parce qu’il y a un travail derrière comme des cours de chant, des cours de théâtre etc… Pensez-vous que quelqu’un puisse venir et dire je veux être une star du cinéma avant même d’avoir pris des cours de théâtre ou de faire une école spécialisée ? Et quand bien même ! Vous avez pris vos cours, vous êtes plutôt bon élément et vous vous pointez devant tous les producteurs de la planète en leur disant : « Bonjour, je veux être une star de cinéma »

Définir son positionnement

Définir son positionnement
Pour un influenceur, la chose la plus importante est de définir son positionnement. L’erreur typique qui est commise est de croire que leur contenu va plaire à tout le monde. Si vous pensez que le message délivré va toucher les personnes de 7 à 77 ans il va surement falloir revoir votre positionnement. En effet, tous les influenceurs du moment ont une communauté bien ciblée. Prenons par exemple le cas de Caroline RECEVEUR, très en vogue sur Instagram, on peut clairement identifier son positionnement, à savoir : les femmes de 15 à 25 ans, passionnées par la mode. Il n’est bien évidemment pas exclu que dans cette communauté se trouve des personnes qui ne rentreraient pas dans la cible. Cette minorité ne doit pas être au centre de notre attention. Il est plus efficace de développer un contenu destiné à la majorité de vos abonnés.
Il est donc essentiel, pour commencer, de choisir un domaine précis qui vous tiens à cœur. Il est important de se positionner au sein d’une communauté de passionnés, ces derniers seront beaucoup plus susceptibles de réagir à vos posts et seront d’une fidélité sans faille. De plus, votre influence sera telle que vos faits et gestes auront un impact dans leur quotidien.

Formation devenir influenceur !

Qui vous a dit que vous pouviez le devenir ou apprendre à le devenir ? Commencer plutôt par apprendre à bien faire une chose avant d’être un expert reconnu dans ce que vous faites. C’est le ba-ba et vous pourrez avoir un jour un premier contact qui fera appel à vos services.Et puis vouloir devenir influenceur, c’est généralement pour en tirer un revenu substantiel ou un complément si vous pouvez tenir le rythme en même temps qu’un travail. A moins que ce ne soit uniquement pour l’aura et la pseudo starification qui s’en dégage. C’est peut-être fort mais ça existe chez certaines personnes.

Organiser son contenu en fonction de son positionnement

Maintenant que vous avez définit votre cible, vous devez créer un contenu adapté à cette dernière. Pour réussir cela, il faudra faire preuve d’empathie. Il faut constamment se demander « que recherchent mes abonnés lorsqu’ils se rendent sur ma page ? ». C’est un travail continuel qui faut effectuer afin de garder une ligne directrice. Revenons sur l’exemple de Caroline RECEVEUR, son contenu est parfaitement étudié et ficelé. La quasi-totalité de son contenu met en avant, soit des idées de tenues, soit son mode de vie. C’est exactement ce que recherchent ses abonnés : pouvoir la suivre dans son quotidien et s’inspirer de son look, de ses tenues et de son maquillage. C’est précisément votre pertinence dans votre contenu et le temps qui feront de vous un expert dans votre domaine. Pour cela, n’hésitez pas à regarder ce que font les autres influenceurs pour vous en inspirer, trouver de nouvelles idées et varier votre contenu.
Organiser son contenu en fonction de son positionnement
S’inspirer ne veut pas dire copier, auquel cas vous vous attirerez les foudres de votre communauté de passionnés. Vous devez apporter à vos abonnés une réelle valeur ajoutée, vous devez vous distinguer des autres influenceurs par votre personnalité, votre originalité. Gardez toujours en tête que c’est votre contenu qui fera la différence !

Apprendre à bien faire les choses

En clair ! Apprenez à bien faire les choses et ayez un objectif sain et atteignable au travers de votre passion, qui pourra devenir à terme votre expertise. N’ayez pas peur de faire des erreurs pour apprendre mais ne vous fixez pas l’objectif de devenir influenceur car ça n’existe pas à mon sens. Je peux me tromper.. mais prouvez-moi le contraire et montrez-moi que vous êtes influent aujourd’hui avec un parcours qui a visé à le devenir. Je préfère apprendre à quelqu’un de bien tenir un blog, de bien parler en public, de bien utiliser un outil… et lui dire ensuite qu’il a des chances de gagner de l’influence dans son domaine. Laissez faire le destin et demandez à ceux qui le sont aujourd’hui, comment ils y sont parvenus.
On peut également noter toutes les thématiques possibles sur lesquels les influenceurs peuvent se positionner, qu’il s’agisse de mode, de beauté, de technologies, de l’univers food ou encore de voyage. Il est donc possible de bien faire les choses quand on se rattache à son savoir-faire et son expertise.

Fidéliser sa communauté

Lorsque vous aurez atteint cette étape, une petite communauté va rapidement se former autour de vous. Vos premiers abonnés sont les plus importants il faut les chouchouter, être à leur écoute, interagir directement avec eux. Pour cela ne vous limitez pas seulement à Instagram, utilisez le plus de moyens possibles pour entrer en communication avec eux : Snapchat, blogs, forums, autres réseaux sociaux etc… Les salons sont également un puissant moyen pour vous singulariser et montrer votre personnalité. De nombreuses rencontres sont organisées tout au long de l’année. Elles peuvent vous permettre de rencontrer physiquement vos abonnés, d’entretenir la proximité et marquer leurs esprits. Les salons sont souvent sous-estimés par beaucoup de personnes du milieu. C’est dans ce genre d’évènements que vous pourrez faire la différence.
Fidéliser sa communauté
Une chose qui me semble importante à souligner également, le nombre d’abonnés n’est pas forcément représentatif d’un taux d’engagement important. Il est parfois préférable d’accéder à une communauté moindre en nombre mais qui se situe dans un secteur bien défini. Cette dernière vous sera nettement plus bénéfique et plus simple à entretenir. N’oubliez pas que c’est votre communauté et la façon dont elle va interagir avec votre contenu qui va faire de vous un influenceur ou non.

Développer des partenariats avec les marques

Il n’est pas forcé d’attendre qu’une marque vienne vous démarcher, s’il vous semble que la cible d’une marque est similaire à la vôtre n’hésitez pas à les contacter. En effet Instagram est un moyen de communication relativement récent, rares sont les chefs d’entreprises qui connaissent les influenceurs qui se situent dans leur secteur. Les raisons peuvent être multiples, mais la plus vraisemblable reste la barrière « générationnelle ». En France, la majorité des chefs d’entreprises ont plus de 40 ans. N’hésitez donc pas lorsque cela vous semble pertinent de contacter des entreprises.Ce qui va particulièrement intéresser les marques ce sera votre faculté à capter l’attention de votre communauté, votre compétence dans le domaine et votre légitimité dans le milieu. Toutes ces données traduiront votre degré d’influence et le taux d’engagement de votre communauté.En d’autres termes, il faut que votre communauté soit : loyale, active et engagée. Cela permettra à l’entreprise d’associer son image à la vôtre dans le but de toucher plus efficacement vos abonnés.
N’oubliez pas que vos followers vous connaissent, restez honnête et sincère avec eux.Beaucoup se laissent charmer par la promotion de produits peu pertinents, des incitations à l’achat basé sur un argumentaire mensonger. Toutes ces choses appauvrissent votre crédibilité et seront nocifs pour vous sur le long terme. La passion doit rester votre seule motivation. Les revenues qui en découleront viendront naturellement sans que cela soit forcé. Il faut être vigilant à l’appât du gain, regarder l’éthique des entreprises qui vous proposent des contrats, si ces valeurs collent aux vôtres. Cela est très important pour ne pas perdre en crédibilité aux yeux de votre communauté. Cette chère crédibilité qui constitue votre force.
Développer des partenariats avec les marques
Un bon partenariat doit se traduire en « win/win » pour vous et pour l’entreprise, cette dernière doit pouvoir gagner la confiance de votre communauté, et quant à vous, vous devez gagner en crédibilité et en notoriété par le biais de ce partenariat.

Créer un blog

Pour créer du contenu ne vous limitez pas uniquement à Instagram. Créer votre propre blog ! Cela vous sera utile pour pouvoir obtenir une tribune supplémentaire mais c’est également un outil pour diffuser plus de contenu et surtout un contenu avec des formats variés comme des articles ou des interviews. Ces types de formats vont vous permettre de pousser votre argumentation, d’aller plus loin dans vos propos et renforcer votre statut d’expert et ainsi séduire les plus avisés au sein de vos abonnés. Le format d’un blog est plus souple et libre que celui d’Instagram qui reste assez restrictif et limité.

L’Achat de Followers

Une des questions qui reste en suspens est : Comment attirer une communauté ? Face à un réseau social qui regroupes des millions d’utilisateurs, se démarquer est devenu d’une complexité sans nom. Malgré le fait que vous ayez une compétence dans un domaine, des publications attractives, les bons hashtags, votre nombre de followers et likes stagnent. La motivation de beaucoup d’influenceurs en devenir s’éteint précisément à ce moment. Des talents sont malheureusement gâchés, il existe des solutions pour passer ce cap. C’est pour cette raison qu’il faut dès le départ assumer et manifester ouvertement ses intentions de devenir un influenceur dans un domaine donné. Communiquer timidement n’est pas suffisant il faut que vos abonnés sachent où vous allez, ce que vous avez à leur proposer.
Certains sites tels que www.supremeboost.com vous permettent d’acheter des followers et de passer ce cap qui est le plus difficile à franchir. Suite à quoi, avec un bon contenu et en suivant les différents conseils évoqués précédemment, votre nombre d’abonnés augmentera de façon exponentielle.

Les points-clés pour gagner en influence sur les canaux digitaux

Les points-clés pour gagner en influence sur les canaux digitaux
Voyons comment les internautes deviennent influenceurs entre les blogueurs d’un côté et les utilisateurs des réseaux sociaux de l’autre :

Le blogueur influenceur

Dans les sphères du blogging, un blogueur qui devient influenceur est une personne qui a généralement bien cadré son travail en y mettant de la passion. Il créé un site Internet sur un sujet qui le passionne, dresse une ligne éditoriale et produit des contenus pertinents pour son audience. A terme il va acquérir les bases du référencement naturel, améliorera sa rédaction et fera du community management malgré lui en gérant ses réseaux sociaux. Le marketing digital lui permettra aussi de gagner en performance et d’optimiser ses actions. Il pourra développer sa communauté, générer de l’engagement et même tirer de l’influence des réseaux sociaux. Bien sur c’est un scénario idyllique mais qui peut arriver à n’importe quel blogueur .

Les influenceurs sur les réseaux sociaux

Ce sont les rois du hashtag, du tweet, de la créativité, du buzz, de la vidéo etc. L’influence sur les réseaux sociaux peut revêtir différentes formes. On peut néanmoins dire sans retenue qu’Instagram a raflé la palme du réseau social le plus convoité par les influenceurs. Plus de 85% des influenceurs sont des Instagrameurs.Ne pleurez pas ! il reste des solutions si vous vous fixez des objectifs sains.

Quand la chance sourit à votre passion !

Notez que je n’ai pas dit quand la chance sourit aux influenceurs, car si vous l’êtes déjà, on ne parle plus de chance mais d’un travail qui vous a conduit à être influenceur (malgré vous). Si une marque vous contacte un jour pour publier un article, un post ou je ne sais quoi via un de vos canaux sociaux, eh bien ce sera le résultat de votre travail, de votre passion et de votre persévérance, pas celui de vouloir devenir influenceur !Si vous l’êtes un jour, pourrez-vous dire que vous avez été influenceur avant d’être blogueur, Instagrameur ou encore Youtubeur ? bien sur que non, car ça sera arrivé par une conséquence et non via un objectif. Si j’étais influenceur aujourd’hui, ce serait sans doute parce que j’ai monté un blog sur une activité qui me passionnait, et d’y avoir travaillé avec persévérance. Un coup de fil d’une marque pour lui rédiger une publication, ne me changera pas dans ce que j’aime faire, et ne fera pas de moi quelqu’un de différent, et encore moins d’influent dans un univers qui mute sans cesse et qui reste incertain d’un jour à un autre.
Quand la chance sourit à votre passion !
Vous gagnez de l’influence parce que vous êtes constant dans votre travail, que des gens vous suivent, qu’ils relaient vos publications. Ensuite vous acquérez davantage de fans qui adhérent à votre univers, vous gagnez en viralité et vous finissez par atteindre des marques qui vous suivent et constatent que vous intéressez une audience qu’elle-même cherche à atteindre. Alors elle vous contacte et démarre un processus d’influence pour récompense de ce que vous faites ! Voilà comment je définis simplement ce processus d’influence.A l’extrême on aura les influenceurs : un monde de stars et de starification.

L’influence marketing pour les hôtels

En matière de passion dans le domaine de l’influence, le domaine du voyage et de l’hôtellerie allient le plaisir de voyager à celui de partager des bons plans tout en étant influenceur. Les influenceurs voyage savent mettre en relief les nombreux spots visités en recourant à YouTube et Instagram notamment. C’est un réel avantage pour les acteurs du tourisme et de l’hôtellerie, en plus des actions publicitaires qu’ils mettent en place.On peut également soulever des avancées en matière d’outils à disposition des influenceurs. C’est le cas pour hotspot.earth, cet outil permet aux influenceurs de trouver des hôtels intéressés par des collaborations. On peut découvrir ces outils dans de nombreux autres domaines, comme la beauté et la technologie.

Faut-il avoir un blog pour devenir influenceur ?

Certaines personnes vous diront sans doute que oui pour des questions de référencement ou de positionnement, voir de durée de vie d’un contenu etc… mais là n’est pas la question. Ce serait ne pas comprendre le marketing d’influence que de s’aventurer à rendre obligatoire ou conseiller d’avoir un blog. Avant toute chose on parle bien d’influenceur et non pas d’outils où l’influenceur s’exprime ou devrait s’exprimer.Un influenceur le devient (souvent malgré lui) parce qu’il sait utiliser et tirer profit de l’outil qu’il a entre ses mains. Il n’est pas né influenceur au moment où il est venu sur un quelconque réseau social ou un blog, à moins d’avoir un passif ou d’être une star reconnue. Il le devient à force de travail avec pour moteur la passion et la persévérance qui en découlera. C’est aux marques de se fixer des objectifs, et de faire les bons choix en matière de communication comme pour leur recherche de visibilité. Et pour comprendre comment ça fonctionne côté marques, il faut en rencontrer, et aller au devant des agences de marketing d’influence pour voir comment elles font appel aux influenceurs et dans quels contextes.
Faut-il avoir un blog pour devenir influenceur ?
Un influenceur Instagram qui a une communauté de plusieurs millions d’abonnés par exemple, sera certainement plus efficace qu’un blogueur sur une opération push, pour véhiculer une image ou une vidéo très courte. Si on cherche des actions éphémères, on ira vers Snapchat.Le blog est souvent une question de backlinks et d’audience qui intéresseront des éditeurs, des marques et des acteurs souhaitant se faire connaitre ou faire connaitre une action ponctuelle en la détaillant. A ce titre le blog est relativement intéressant, mais il demandera beaucoup de travail de la part des blogueurs pour parvenir à créer et développer une audience et l’engager dans le temps. Si on raisonne contenu, il serait bien d’inclure le phénomène d’infobésité et de se rendre compte par les chiffres, que les internautes sont majoritairement des consommateurs de contenus snacking ou consommable rapidement.
Les canaux digitaux ont bien évolué et les blogs, même s’ils existent quasiment depuis l’avènement d’internet, ne sont pas les supports qui vous assureront de devenir influenceur.

Pour quelles raisons ?

  • Écrire demande beaucoup de travail
  • Il faut rédiger à une fréquence soutenue pour développer une audience là où il y a de la concurrence
  • Il faut certes connaitre les règles du référencement
  • Il faut savoir manipuler les images, les optimiser…
  • Ça vous coûtera un peu d’argent : Nom de domaine, thème, hébergement stable et sécurisé et sans doute quelques outils
  • Il faut être motivé
  • Il faudra être persévérant avant d’obtenir des résultats
  • Ne pas chercher à devenir influenceur… mais laisser la passion au centre sous peine de vouloir brûler des étapes qui n’existent encore que dans votre tête
  • Si vous décidez de devenir influenceur parce que vous n’en démordez pas… alors par quoi allez-vous démarrer ? Monter un blog ?… vous serez alors blogueur avant tout non ?
Ne changez pas ce que vous êtes et ne perdez pas votre passion pour un terme qui frise la starification ! Je pense parfois à certains profils sur Twitter qui ont autant d’abonnés que d’abonnements ou au moins un ratio proche… Donnez leur une pastille bleue pour avoir un compte vérifié, et vous verrez que certains supprimeront sans scrupules la majorité de leurs abonnements pour n’en conserver que quelques uns. Voilà comment certaines personnes deviennent influentes !Devenir un expert dans son domaine ou être reconnu pour sa position le serait davantage. Soyez persévérant et ne soyez pas une girouette à vouloir monter un blog sur telle expertise que vous n’avez pas encore, et en monter un autre le lendemain parce que vous avez vu qu’au bout de 2/3 ans que ça ne fonctionnait pas. Si vous repartez à nouveau sur autre chose, ça en deviendrait de l’opportunisme sans but et vide de sens.
Pour quelles raisons ?
On surfe sur la vague de l’influence et on s’y engouffre sans réfléchir une seconde.Preuve en est ! Les plus gros influenceurs ne sont ni des blogueurs ni des blogueuses, mais plutôt des profils qui sont Youtubeurs ou Instagrameurs. De plus ils sont gérés par des agents à leur niveau. Bien entendu je ne dis pas qu’il n’existe pas de blogueurs influenceurs, mais qu’ils ne sont pas forcément les plus représentatifs dans le marketing d’influence

Les études sur les influenceurs ! fiables ou pas ?

Pour qu’une étude sur les influenceurs soit viable, il faudrait déjà qu’elle soulève les différences entre les profils et le niveau d’influence. Il il faudrait avoir des retours de vrais influenceurs, des micro et macro-influenceurs à niveau égale. Il faudrait retracer leur parcours, et voir qu’à la base ils ont surtout majoritairement été là au bon moment.
Vous auriez monté des vidéos dans votre garage pour les partager sur YouTube au moment de son avènement, vous auriez pu être influenceur aujourd’hui avec un peu de persévérance. Refaites le test en nos jours et vous devriez redoubler de créativité, de persévérance et j’en passe. Ainsi ne pensez pas que l’on peut devenir influenceur du jour au lendemain, sinon à gagner quelques centaines d’euros par ci par là comme les mêmes études sur le marketing d’influence le révèlent aussi.
Si vous n’en vivrez pas, vous devrez avoir un travail à côté, et donc une certaine difficulté à maintenir un rythme et être persévérant de ce fait.

Reste-t-il une ouverture pour devenir influenceur ?

Rendez-vous dans quelques jours pour un autre article, où l’on verra comment devenir blogueur professionnel et comment monétiser son blog après avoir gagné un peu d’influence !

Différence entre macro-influenceur et micro-influenceur

La différence entre un macro-influenceur et un micro-influenceur réside dans le nombre d’abonnés. En effet, le macro-influenceur a plusieurs milliers, voire millions, d’abonnés, tandis que le micro-influenceur a une petite communauté. La barre communément admise se situe autour de 10 000 abonnés. Sous ce chiffre, l’influenceur pourra faire valoir sa fine connaissance d’une communauté bien ciblée. Ainsi, le chiffre d’affaires d’un influenceur est plus important quand son positionnement est clair et défini. De fait, une communauté de niche aura plus d’intérêt pour une marque, dans la mesure où elle facilite le ciblage. Par exemple, une marque de chaussures de sport pourra cibler une communauté d’athlètes en faisant appel à un influenceur spécialisé dans le domaine.
Différence entre macro-influenceur et micro-influenceur
La frontière entre micro et macro-influenceur peut aussi dépendre du nombre de réactions sur les publications d’un compte (likes, partages et citations). En effet, sur Twitter, par exemple, les réponses suscitées renforcent la valeur d’une publication. Sur Instagram, en revanche, c’est le contenu visuel qui prime.

Métier d’influenceur : avantages et inconvénients

Voici une liste non exhaustive des multiples avantages à être influenceur :
  • Vivre de sa passion
  • Organiser son temps de travail de manière autonome
  • Avoir un réel impact sur sa communauté d’abonnés
  • Jouir d’un succès positif
  • Recevoir des produits ou bénéficier de services offerts par les marques partenaires (en échange de publications sponsorisées)
  • Faire des rencontres, voyager
Néanmoins, il y a des inconvénients à ne pas négliger :
  • Difficultés à trouver des partenaires
  • Ne pas gagner beaucoup d’argent en début de carrière
  • Publications chronophages : poster prend du temps
  • Difficulté à maitriser son image
  • Avoir des haters : être victime de cyberharcèlement
  • Être reconnu trop souvent dans la rue Risques psychologiques : avoir l’impression de vivre dans un monde uniquement virtuel, dans une façade permanente.

Devenir influenceur pour une marque

Il existe des influenceurs dans de nombreux domaines, parfois même très spécifiques. Cependant, certaines thématiques suscitent un engouement particulier, notamment :
  • La beauté : que ce soit les tutos beauté sur Youtube ou les tours de force makeup sur Instagram, les conseils beauté fourmillent sur les plateformes.
  • La musique : de nombreux formats coexistent. Sur Instagram, par exemple, certains virtuoses composent des mélodies courtes, ou sur TikTok, où certaines vidéos comiques font l’objet de reprises musicales.
  • La danse : la plateforme TikTok est l’un des terrains d’expression les plus prisés pour les danseurs, qui improvisent des chorégraphies dans des montages vidéos.
  • La gastronomie : Qui n’a jamais vu un amateur de cuisine photographier un plat?? Les influenceurs culinaires proposent régulièrement à leurs abonnés des idées de recettes ou de bonnes adresses de restaurants. Sans surprise, l’influenceur food le plus suivi sur Instagram est le chef étoilé et célébrité Gordon Ramsay?!
  • La mode : Instagram fait également la part belle à la mode. La plateforme étant basée sur l’image, c’est l’endroit idéal pour exprimer ses idées vestimentaires.
    Devenir influenceur pour une marque

    Quel est le salaire d’un influenceur??

Le salaire d’un influenceur varie selon la taille de sa communauté. Il est donc difficile d’établir un salaire moyen pour le métier d’influenceur, dans la mesure où ce dernier varie en fonction de son suivi. De manière générale, il est bon de retenir cependant qu’un influenceur opérant dans un secteur où les enjeux commerciaux sont importants (concurrence entre les marques, cible difficile à atteindre) gagnera souvent plus d’argent. De même, le ton et le dialogue entre un influenceur et sa communauté jouent un rôle important dans sa rémunération. En effet, les marques auront tendance à contacter les influenceurs les plus compatibles avec un discours grand public. Quand une société s’associe avec un influenceur, elle met en jeu son image de marque.En définitive, la subtilité du travail de l’influenceur réside dans sa capacité à se démarquer tout en restant accessible aux enjeux de marketing et de communication des marques.Ces dernières souhaitent atteindre un public précis.
Plus la communauté engagée par un compte sera facilement définissable, plus l’influenceur pourra aisément monétiser ses publications. Les contrats peuvent être signés par le propriétaire du compte lui-même ou par un représentant, comme un agent en marketing d’influence.

Formation pour devenir influenceur

Côté études, il n‘existe pas de formation type pour devenir influenceur. Mais vous pouvez vous tourner vers des études de marketing et de communication digitale. En effet, l’influenceur doit connaître et pratiquer le content marketing, le community management et surveiller sa e-réputation. Ces notions sont enseignées dans des cursus de marketing et communication digitale. Il existe une multitude de formations dans ce domaine, et les offres de stages ou d’emploi en communication ne manquent pas. Il est également possible de valoriser un talent ou un intérêt artistique en particulier, dans la danse ou de musique, par exemple. De nombreux musiciens, danseurs ou sportifs sont influenceurs. Ces derniers sont régulièrement démarchés par des marques pour soutenir un produit qui s’adresse à leur domaine d’activité.

Écoles d’influenceurs

Écoles d’influenceurs
Aucune école ne forme uniquement au métier d’influenceur. Néanmoins, les formations à la création de contenu en ligne ou de gestion de communauté sont les plus spécialisées. Elles permettent en effet d’accéder aux aspects les plus techniques de l’influence. Que ce soit dans le cadre de cours classiques ou 100% en ligne, elles proposent aux étudiants d’obtenir un diplôme tout en approfondissant leurs connaissances du métier d’influenceur.
Cependant, il est possible de les acquérir en auto-apprentissage. Tous les influenceurs ne sont pas diplômés d’école de commerce ou de communication !

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

COMMENT DEVENIR INFLUENCEUR

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :29 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :42 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023