COMMENT TROUVER CE QUI VOUS PASSIONNE

Trouver ce qui vous passionne

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

 Comment trouver ce qui vous passionne ?

La question peut paraître banale, et pourtant, elle en angoisse plus d’un ou une. En particulier celles et ceux qui considèrent ne pas en avoir. Le mot “passion” cache des notions qui effraient, comme si elles recouvraient quelque chose d’unique et de consumant. Mais pour certaines personnes, il ne s’agit pas d’une obsession, mais de centres d’intérêt qui font vibrer.Pour faire plus simple, vivre avec passion c’est augmenter ses chances de succès. Sans elle, la moindre tâche se transformera en corvée, et le moindre obstacle vous découragera. Faire ce que vous aimez vraiment faire ne peut que vous apporter du bonheur dans la vie. Trop de gens sont malheureux parce qu’ils ne font pas ce qu’ils aiment. Ils préfèrent suivre ce que leur dictent leurs amis, leurs familles ou la société en général. Vous devez faire ce que vous aimez et non ce que la société veut que vous fassiez. On est heureux quand on fait ce qu’on aime.
La passion demande de l’engagement – vous n’avez pas seulement besoin d’aimer ce que vous espérez faire, vous devez aussi avoir la volonté de le faire et continuer à le faire. Si vous ne trouvez pas encore votre passion, alors dites vous que vous ne l’avez pas encore bien cherché. La passion n’est pas un objectif à atteindre. Être passionné, c’est le fait de trouver du bonheur (plaisir) à faire quelque chose et non à atteindre un résultat car la passion est un processus et non une récompense. Trouver sa passion n’est pas aussi simple que cela puisse paraître. Pour certains, la découverte se fait naturellement, et pour d’autres, il faut se poser les bonnes questions pour déterminer exactement ce que vous êtes né pour faire.

Prenez un papier et un crayon

Asseyez-vous et détendez-vous. Pensez aux activités auxquelles vous avez participé et notez-les sur une feuille de papier. Il peut s’agir de passetemps, de loisirs ou d’activités professionnelles qui vous plaisent. Prêtez une attention spéciale aux activités qui vous font perdre la notion du temps, quand le temps passe vite, c’est normalement que l’on aime ce que l’on fait  . Demandez aux membres de votre famille et à vos amis(es) de vous dire quelles sont les choses dont vous parlez très souvent. Si vous parlez d’une activité souvent, c’est qu’elle vous intéresse  . Réfléchissez aussi à ce que vous trouvez gratifiant dans votre travail. Si par exemple vous aimez former de nouveaux employés, votre passion est peut-être l’enseignement, l’éducation, la formation ou le travail collaboratif.
Si votre objectif est de trouver un travail qui vous passionne, pensez aux tâches qui vous procurent le plus de plaisir, par exemple former un nouvel employé ou effectuer une présentation . Songez aux emplois que vous avez détestés et à ceux que vous avez appréciés ou à ceux qui vous attirent ou que vous trouvez répugnants. Cela vous donnera une direction globale vers laquelle vous tourner .

Se poser les bonnes questions

Sondez-vous. “Qu’est-ce qui vous fait plaisir? Que faites-vous de façon naturelle ? Qu’est-ce qui aiguise votre curiosité ? De quoi aimez-vous parler ? Que lisez-vous ? Ce qui se passe en soi est naturel, parfois on a juste du mal à le verbaliser”, précise Maud Simon. Si les enfants savent très bien ce dont ils ont envie, pour les adultes, il est parfois plus compliqué de se reconnecter à soi-même. Et ce pour une raison simple : “Nous sommes poussés par des projections parentales, des injonctions professionnelles ou religieuses, des normes sociétales de réussite ou de prestige qu’on a intégrées au fil du temps”, analyse l’experte.
Se poser des bonnes questions

Se souvenir de ce que l’on aimait durant l’enfance

Voici un bon moyen de renouer avec ce que l’on aime : “si la forme des passions change, on trouve toujours des dénominateurs communs, indique Maud Simon. Il faut tester, explorer, écouter sa curiosité et ses élans.”La professionnelle propose ainsi des exercices simples, comme mettre dans une boîte des souvenirs de moments qui nous ont enthousiasmées, et tenter d’identifier un point commun. Ou “sur une semaine, listez par écrit les activités, même petites, qui vous ont fait plaisir, et celles qui vous ont ennuyées. Ensuite reprenez chaque item en vous demandant pourquoi telle chose vous donne de l’énergie et pourquoi telle autre vous en enlève. Aider une amie à repeindre le mur de son salon par exemple, ne va pas apporter le même bénéfice à chacun : pour l’un ça pourra être le fait de mélanger les couleurs, pour l’autre, de se sentir utile… Cela donne des indices sur nos centres d’intérêt”, informe la spécialiste.

Nos valeurs sont nos croyances fondamentales

Nos valeurs sont nos croyances fondamentales. Elles font partie de notre personnalité et nous permettent de nous sentir satisfaits(es). Lorsque l’on cherche une passion, il faut prendre en compte nos valeurs. En faisant quelque chose qui nous permet de respecter nos valeurs, nous éprouvons plus de plaisir et nous avons un sentiment d’accomplissement plus fort. Réfléchissez à tout ce qui est important pour vous dans la vie, vous pourrez ainsi trouver un passetemps, un loisir ou une activité professionnelle en harmonie avec vos valeurs fondamentales. Les valeurs fondamentales sont des choses comme la créativité, la loyauté, la famille, la compassion, la recherche de la perfection, la confiance, le souci du détail, la sincérité, l’entraide, la préservation de l’environnement
Si vous avez des difficultés à définir vos valeurs, écrivez des noms de gens que vous admirez puis songez aux valeurs qu’ils respectent. Vous pouvez par exemple apprécier un ami(e) pour sa franchise ou la capacité d’écoute de votre partenaire  . Si ce que vous recherchez est une activité professionnelle qui vous fascine, réfléchissez aux personnes que vous désirez aider le plus et aux problèmes que vous voulez résoudre  . Il peut également être utile de penser aux conséquences liées à votre recherche. Si par exemple vous rêvez de devenir écrivain(e), il est possible que vous désiriez partager votre point de vue sur des thèmes spécifiques ou être reconnu .

Êtes-vous particulièrement bon pour quelque chose ?

Cela peut être un signe et une direction vers laquelle vous diriger. Réfléchissez aux choses pour lesquelles vous êtes spécialement bon, par exemple jouer aux échecs, la photographie, le piano, l’astronomie, les maths, la course à pied, la sculpture, la couture ou prendre soin d’animaux… Si vous pensez que vous n’avez pas de talent particulier, songez à ce que vous disent les autres. Ils peuvent mentionner des choses auxquelles vous ne prêtez pas suffisamment d’attention, par exemple que vous cuisinez bien, que vous jouez bien de la guitare, que vous courrez vite, que vous parlez beaucoup, que vous avez un joli sourire
Les compliments sont des indices . N’oubliez pas que vous n’avez pas besoin d’être « bon » en quelque chose pour que cela soit une passion. Vous pouvez par exemple adorer jouer au football et n’avoir jamais marqué un but ! Quand vous adorez ce que vous faites, cela peut être votre passion, même si vous n’excellez pas dans le domaine.

Quels sont vos 3 sujets de discussion préférés ?

Quel est le sujet dont vous pourriez parler pendant des heures ? Quels sont les thèmes qui vous animent au point de ne plus voir le temps s’écouler ? Les sujets de conversation que vous aimez en disent en réalité long sur vous, ils permettent de déceler ce que vous aimez réellement dans la vie.Inutile de chercher des sujets intéressants ou passionnants. Il peut s’agir de cuisine, de cinéma, ou d’autres sujets lambda. S’intéresser aux autres et aimez parler d’eux peut également être révélateur de certains traits de caractère portés vers autrui.

Quels sont les domaines dans lesquels vous aimez consacrer du temps à lire/regarder/apprendre ?

Le travail est souvent long et rébarbatif, autant trouver quelque chose dans lequel vous aimez consacrer du temps. Il sera d’autant plus aisé pour vous de vous surpasser, d’apprendre, de réviser et de faire des heures supp’ si vous travaillez dans un domaine qui vous intéresse.

Relativiser

L’enjeu est de parvenir à ne pas se laisser distraire voire polluer par l’entourage ou la société, qui voudraient qu’une passion soit une activité honorable, intellectuelle, sportive ou créative. De la même manière qu’il n’y pas de sot métier, il n’y a pas de sotte passion. Elle n’a donc pas à rentrer dans un genre précis : “On a l’impression qu’il faut donner des thèmes : le tricot, le bricolage, etc… Mais généralement, les passions ne sont pas aussi précises, ce sont des dynamiques“, explique la coach. Et rien n’oblige non plus à se cantonner à la même activité toute sa vie. On peut s’autoriser à être inconstant, curieux, voire “dilettante” : “Il faut que ça bouge, que ça évolue, confirme Maud Simon. Finalement, c’est assez rare d’avoir une passion qui tient toute une vie.”

Demandez à 5 personnes qui vous aiment et vous connaissent le plus, le domaine dans lequel ils pensent que vous seriez le meilleur ?

Vôtre passion
Il s’agit cette fois d’écouter, non de juger ce que l’on va vous dire. Il y a d’ailleurs fort à parier que les réponses n’auront rien à voir avec ce à quoi vous vous attendiez. Les personnes qui vous sont chères seront beaucoup plus honnêtes et objectives que vous ne pourrez l’être seule avec vous-même. Vous risquez d’ailleurs d’en apprendre beaucoup sur vous. Alors écoutez-les.

Un train peut en cacher un autre ! 

Vous pouvez faire quelque chose qui ne semble pas vous passionner, mais qui est en relation avec votre passion cachée. Quels sont les livres que vous lisez ? Quels sont vos loisirs ? À quoi destinez-vous beaucoup de temps ou d’argent ? Cela va-t-il toujours dans la même direction ou y a-t-il un point commun entre ces choses ? Un point commun entre différentes activités peut être un signe vous indiquant dans quelle direction aller  ! Si par exemple vous lisez des livres concernant l’espace et les planètes et que vous aimez regarder le ciel, vous êtes peut-être passionné d’astronomie ou d’astrophysique !

Choisissez les éléments les plus importants

Une fois que vous avez fait une liste de toutes les choses qui vous intéressent, sélectionnez celles qui vous semblent les plus importantes. Vous pourrez toujours revenir ensuite en arrière, mais en général, les choses qui nous semblent les plus enthousiasmantes sont normalement celles qui nous passionnent le plus. Il est tentant d’essayer de faire tout ce qui nous intéresse, mais cela est par contre fatigant et demande beaucoup de temps. Si vous avez trop d’activités diverses, vous pouvez également progresser lentement ou ne pas voir vos progrès ! S’il s’agit de votre carrière professionnelle, vous pouvez être sélectif en examinant les obligations liées aux domaines qui vous attirent. Renseignez-vous sur les tâches que vous aurez à effectuer chaque jour pour les métiers qui semblent vous plaire et les implications que cela aura sur votre vie quotidienne  .

Sur quels sujets les gens vous demandent-ils des informations/conseils ? Dans quels domaines êtes-vous considérée comme un puits de savoirs ?

Un bon moyen de découvrir le domaine dans lequel on est efficace reste de demander à vos proches les sujets à propos desquels ils aiment faire appel à vous. Quels sont les atouts que vos proches identifient chez vous et comment pouvez-vous les améliorer ou les développer ?

Que faites-vous quand vous êtes totalement « dans votre élément » et que le temps disparaît ?

On appelle ça « être dans le flow ». Il s’agit d’un moment où tout semble se dérouler comme vous l’aviez prévu, vous n’avez même pas à réfléchir. Vous vous sentez bien, concentrée, en phase avec vous-même et avec les autres.Est-ce une activité seule ou en groupe ? À l’intérieur ou à l’extérieur ? Dans l’action ou plutôt dans une posture passive ? Il ne doit pas s’agir de grands moments victorieux, juste de petits instants propices. Vous pouvez être dans le flow quand vous conduisez seule en voiture par exemple, ou lorsque vous réalisez une présentation devant vos collègues.

Quelles sont vos 3 valeurs fondamentales ?

Impossible de trouver ce qui vous passionne sans avoir identifié clairement les valeurs qui vous définissent. Car c’est le respect de ces valeurs et la cohérence entre vos gestes, vos pensées et vos actions qui vont vous permettre de trouver l’harmonie et la sérénité. Ainsi, le brouillard se dissipe, on doute moins de soi, on y voit plus clair et les décisions viennent plus rapidement.

Quel métier feriez-vous gratuitement, par passion ?

Si vous pouviez réaliser un souhait qui vous permettrait de gagner de l’argent avec votre créativité et vos talents et que vous ne pourriez pas échouer, que feriez-vous ? Si vous n’aviez plus besoin de gagner d’argent et que vous disposiez d’une source de fonds infinie, que feriez-vous pour occuper vos journées ? (Après avoir parcouru le monde, acheté une voiture et la maison de vos rêves, etc.) Que voudriez-vous faire jour après jour ?

On change en grandissant

Il est courant de laisser de côté ses rêves d’enfant parce que l’on pense qu’ils ne sont pas rationnels, objectifs ou réalisables. Et pourtant… Songez aux activités que vous aimiez lorsque vous étiez enfant et que vous avez délaissées. Vous aimiez peut-être jouer au tennis, dessiner, écrire des histoires, aller dans les bois pour ramasser des feuilles, être avec des animaux, aider votre mère à cuisiner ou taper sur des boites comme si vous étiez le batteur des Red Hot Chili Peppers ! Essayez d’inclure ces activités dans votre vie actuelle pour voir si elles vous procurent toujours autant de plaisir. Demandez-vous ce que l’enfant que vous étiez penserait de la personne que vous êtes aujourd’hui. Faites-vous toujours les choses qui vous semblaient alors importantes et que vous adoriez ?

Nous avons toutes et tous des rêves

Avoir des rêves

Il n’y a rien qui nous empêche vraiment de les réaliser ! Vous pouvez avoir peur ou cela peut vous sembler difficile, mais si vous ne le faites pas, vous ne saurez jamais si cela est votre passion ou pas… Ouvrez les portes à toutes les possibilités et créez-vous de nouvelles options. Vous trouverez peut-être une activité que vous n’aviez jamais imaginé pouvoir aimer ! Faites une liste d’activités et d’expériences auxquelles vous prêtez peu d’intérêt et essayez de vous y adonner. Faites attention à ne pas fermer votre esprit aux choses que vous pensez irréalisables ou difficiles. Si vous ne conservez pas votre esprit complètement ouvert, vous fermez la porte à des choses qui pourraient être vos réelles passions.N’hésitez pas à explorer de nouvelles activités professionnelles. Recherchez des offres d’emploi en ligne et lisez attentivement la description de chaque poste afin de savoir s’il y a un lien avec ce que vous aimez et avec vos valeurs.

Essayez de trouver un mentor

Si un domaine vous intéresse, ne serait-ce qu’un peu, une personne travaillant dans ce secteur peut vous donner des informations et vous guider. Rencontrez des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous et qui connaissent ces activités mieux que vous. Discutez, posez-leur des questions, demandez-leur des détails… Vous aurez ainsi une vision plus détaillée, les informations sont toujours bienvenues. Un mentor peut être un membre de votre famille, un coach, un ami(e), une personne travaillant dans un domaine spécifique, virtuellement tout le monde !

 Ne doutez pas

Lorsque l’on redoute de faire quelque chose que l’on n’aime pas, il est facile de se sentir pessimiste, mais cela ne fait qu’alimenter l’esprit avec de la négativité. Si vous devez faire quelque chose que vous n’appréciez pas vraiment, ouvrez votre esprit afin de le voir comme une possibilité d’apprentissage. Si vous n’êtes pas enthousiaste, vous ne saurez jamais si vous n’êtes pas en train de découvrir une activité qui pourrait vous passionner. Si par exemple vous entretenez votre jardin parce que cela vous semble être une obligation, en abordant cette activité de façon positive et avec enthousiasme, vous découvrirez peut-être que vous aimez en savoir plus sur la flore locale ou qu’en fin de compte vous aimez jardiner.

La passion se développe

Elle commence par la curiosité. C’est ce qui vous permet de vous intéresser à de nouvelles choses et de découvrir qu’une activité que vous ne connaissiez pas vous plait énormément (ou pas…). La curiosité passée, vous pouvez être intéressé(e) et avoir envie de continuer dans cette direction. Vient alors le stade de l’apprentissage qui permet de mieux comprendre et de s’améliorer. Lorsque l’on est enthousiaste, on veut généralement s’impliquer plus profondément dans ce que l’on fait. Quand on est mieux informé, on a tendance à plus s’investir dans une discipline. On peut par exemple acheter du matériel, des accessoires, et consacrer plus de temps à l’activité concernée. Au fur et à mesure que vous pratiquerez cette activité, les gens commenceront à « reconnaitre » votre passion, car elle deviendra évidente.

Tout se travaille

Il est facile de dire que l’on adore une discipline, mais le sentiment de désir ardent ne peut être ressenti que si l’on prend le temps de la pratiquer. Planifiez des heures que vous consacrerez uniquement à vos centres d’intérêt ou vos passetemps pour vous améliorer. Plus vous apprendrez de choses dans le domaine qui vous plait et plus vous l’apprécierez, plus vous vous sentirez impliqué(e) et plus cette activité vous passionnera. Trouver une passion est un grand pas en avant, mais il faut également travailler pour que cette passion se développe. Lorsque vous avez trouvé une discipline qui vous intéresse beaucoup, essayez de trouver un coach ou un professeur qui vous aidera à avancer. Éliminez le temps perdu de votre agenda. Vous pouvez par exemple passer moins de temps sur les réseaux sociaux, arrêter de les consulter ou bien vendre votre télévision…

Il y a des hauts et des bas en tout

Des hauts et des bas
Certains vous diront que l’on apprend en faisant des erreurs. L’idée n’est pas de rater chaque tarte pour apprendre à en faire une bonne, mais d’accepter d’en rater certaines sans se décourager. On est rarement bon naturellement dans un domaine, la persévérance est importante, car elle nous permet de continuer, d’apprendre et de nous améliorer. Une passion est dévoreuse de temps, elle se travaille, se peaufine. Il y aura des échecs sur le chemin, mais en persévérant, vous vous améliorerez toujours. Le scénariste, réalisateur et producteur Steven Spielberg fut rejeté 3 fois de l’école de cinéma. En persévérant, il a fait des films comme Jurassic Park, Les dents de la mer ou Il faut sauver le soldat Ryan  .Avant de former l’entreprise que tout le monde connait, Walt Disney s’est entendu dire plusieurs fois qu’il manquait d’imagination   ! Il est clair que la persévérance est importante, mais il est également sage de savoir quand s’arrêter de se cogner la tête contre un mur. Si la discipline que vous avez démarrée perd son intérêt, il est peut-être temps de passer à autre chose…

La facilité est confortable

C’est par contre votre ennemie, car elle vous empêche d’avancer et de faire ce qui vous passionne. S’adonner à une passion n’est généralement pas facile ! Si quelque chose vous intéresse, mais que vous ne le faites pas par paresse, c’est le moment de sortir de votre routine confortable et sécurisante. Essayez de dire « oui » plus souvent ou reprenez-vous en main en faisant quelque chose que vous n’avez jamais essayé au cours de votre vie  . Efforcez-vous de rompre votre routine quotidienne afin de faire quelque chose de différent chaque jour. Effectuez des choses qui vous effraient. Si par exemple vous adorez la peinture, mais que vous n’avez jamais essayé de peindre parce que cela vous fait peur, procurez-vous les accessoires basiques pour peindre.
 Organisez un espace peinture chez vous et peignez un peu chaque jour ! Au début, cela vous semblera certainement difficile, mais au bout d’un moment, en persévérant, vous serez fier de votre progression et d’avoir surmonté certaines difficultés en continuant à faire ce qui vous passionne.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils