COMMENT SE MARIER

Comment se marier ?

Comment se marier ?

Se marier. Vous filez le parfait amour avec votre moitié et avez envie de franchir une nouvelle étape : vous dire “oui”. Organiser un mariage ne se limite pas au choix du traiteur et des invités. Le mariage est un contrat civil, un engagement réciproque des conjoints. Ainsi, afin que votre voeu de vous unir par le mariage soit exaucé, il y a des conditions à respecter et une procédure spécifique s’impose. Le mariage est une perspective excitante pour les couples amoureux, mais il peut également apparaitre comme écrasant et intimidant par certains côtés. Comment se marier ? On vous éclaire sur les conditions à remplir et la procédure à suivre pour se marier.

Avoir le droit de se marier

Le droit de se marier est encadré par la loi : il convient de respecter les conditions de formation du mariage. Comment se marier: elle pose une condition d’âge minimum pour pouvoir se marier et une double interdiction relative à la polygamie et à l’inceste :

  • Condition d’âge des époux : il n’est possible de se marier qu’à partir de 18 ans. Toutefois, exceptionnellement, un mineur peut obtenir une dispense d’âge du procureur de la République en cas de motifs graves, à condition de recueillir le consentement de l’un de ses parents.
  • Interdiction de la polygamie : il n’est possible de se marier une deuxième fois qu’à la condition que le premier mariage ait été dissous préalablement. À défaut, le second mariage serait annulé et le conjoint polygame passible d’une peine d’un an d’emprisonnement et d’une amende.
  • Interdiction de l’inceste : la loi interdit le mariage entre proches parents. À cet effet, elle prévoit des empêchements, c’est à dire cas dans lesquels se marier est exclu. Ces empêchements peuvent être relatifs ou absolus :
  • Empêchements relatifs : l’interdiction de se marier posée par la loi est susceptible d’être exceptionnellement levée par une dispense. La loi en prévoit deux :
  • Le mariage est interdit entre oncle et nièce ou neveu
  • Le mariage est interdit entre alliés en ligne directe lorsque le mariage est dissous par décès (par exemple, lorsqu’un mariage est dissous par le décès de l’un des époux, l’époux veuf ne peut pas épouser le frère de son épouse disparue)
    Dans ces deux cas, l’interdiction peut toutefois être levée par l’obtention d’une dispense du procureur de la République en cas de cause grave.

Dans ces deux cas, l’interdiction peut toutefois être levée par l’obtention d’une dispense du procureur de la République en cas de cause grave.Comment se marier

  • Empêchements absolus : l’interdiction de se marier posée par la loi n’est pas susceptible d’être levée par une dispense. La loi en prévoit trois :
  • En ligne directe, le mariage est interdit entre ascendant et descendant entre tous les degrés.
  • En ligne collatérale, le mariage est interdit entre frère et soeur
  • Le mariage est interdit entre alliés en ligne directe : quand le mariage est dissous par divorce (par exemple, lorsqu’un mariage est dissous par divorce, l’un des ex-époux ne peut pas épouser le frère de son ex-conjoint)

Alliés, ligne directe, ligne collatérale, degré… vous êtes perdu(e) ? N’hésitez pas à y voir plus clair en consultant notre fiche sur les liens familiaux !

À noter : depuis la loi du 17 mars 2013, il n’y a plus de condition de sexe, des époux de même sexe peuvent désormais se marier au même titre que les époux de sexes différents.

Consentir à se marier

Les époux doivent chacun consentir à se marier. La volonté des époux de se marier doit être :

  • Consciente : la volonté de se marier doit être exprimée par une personne apte à consentir, qui a conscience de la portée de son acte : elle ne doit pas être privée de discernement.
  • Sérieuse : l’époux doit être animé d’une véritable intention de se marier. Les mariages fictifs sont sanctionnés de nullité.
  • Intègre : le consentement de l’époux ne doit pas être entâché d’un quelconque vice (erreur, violence ou dol).

Comment se marier : le consentement des époux est parfois insuffisant. Le mariage est en effet un acte grave contre lequel les personnes vulnérables doivent être protégées. Dans deux cas le consentement des futurs époux est insuffisant et suppose un consentement renforcé :

  • Lorsque le futur époux est mineur : un mineur peut exceptionnellement se marier en cas de motif grave à condition de recueillir le consentement de l’un de ses parents et une dispense du procureur de la République.
  • Lorsque le futur époux est un majeur protégé : en fonction de son régime de protection, le consentement du majeur protégé devra être doublé de celui du curateur, du juge des tutelles ou du conseil de famille.

Bon à savoir : avant ou durant la célébration du mariage, une personne peut, par le biais d’une opposition à mariage, faire connaître à l’officier de l’état civil que l’une des conditions pour se marier n’est pas respectée. L’officier de l’état civil, avant de poursuivre la célébration, devra alors se tourner vers le juge qui se prononcera sur la possibilité pour les époux de se marier ou non.

Les formalités préalables à la cérémonie de mariage Les formalités préalables à la cérémonie de mariage

Comment se marier : pour que le mariage soit valablement conclu, il y a plusieurs formalités à respecter en amont de la célébration du mariage :

  • Fournir à l’officier de l’état civil un extrait de l’acte de naissance datant de moins de trois mois de chacun des époux précisant leur filiation respective.
  • Audition préalable de chacun des époux par l’officier de l’état civil avant la célébration.
  • Publication des bans : par la publication des bans il s’agit d’informer la société du mariage projeté, cette publicité est assurée par voie d’affichage sur la porte de la mairie pendant une durée d’au moins dix jours.
    Sachez qu’il existe d’autres options pour vous unir dont les conditions et formalités sont plus souples.

Sachez qu’il existe d’autres options pour vous unir dont les conditions et formalités sont plus souples.

Le déroulement de la cérémonie de mariage

Comment se marier : le mariage est en France un acte civil, il est laïque, la cérémonie religieuse est toujours facultative et ne peut avoir lieu qu’après la cérémonie laïque. La cérémonie laïque du mariage a plusieurs caractéristiques :

  • Le mariage est célébré à la mairie.
  • La cérémonie du mariage est publique.
  • Le mariage est célébré par l’officier de l’état civil qui doit être présent au même titre que chacun des époux.
  • Il procède à la lecture de textes du code civil relatifs aux devoirs des époux et à l’autorité parentale puis recueille le consentement de chacun des époux.
  • Suite à cela il les déclare unis par les liens du mariage et signe l’acte de mariage. Cet acte est ensuite signé par les époux, leurs témoins et éventuellement les personnes dont le consentement est requis. Un livret de famille est enfin remis aux époux.

Si les conditions et la procédure du mariage ne sont pas respectées, il est possible, dans certains cas, d’obtenir l’annulation du mariage.

Planifiez le moment pour glisser la question fatidique

Votre (espérons-le) futur conjoint devrait être surpris, ravi et légèrement décontenancé par votre demande en mariage. C’est le genre de moment romantique pour lequel la plupart des gens vivent, faites donc bien les choses en vous préparant bien à l’avance. Réfléchissez à l’endroit, au moment et aux mots appropriés. Comment se marier : essayez de penser à des choses que votre tendre moitié aime particulièrement, activités, restaurants préférés et musique favorite, mais dont elle ne profite pas souvent, pour quelque raison que ce soit. Utilisez ces éléments comme contexte pour mettre en place une demande en mariage mémorable. Des mots simples et courts peuvent être beaucoup plus puissants que de grandes et belles paroles. Si vous voulez produire de l’effet avec vos propos, prévoyez de parler clairement et à cœur ouvert.

Achetez une bague de fiançaillesAchetez une bague de fiançailles

Comment se marier : étant donné que c’est vous qui faites la demande, il est de votre responsabilité de choisir à l’avance la bague de fiançailles. Pensez à ce que votre tendre moitié aime et n’aime pas. Si c’est nécessaire, jetez un petit coup d’œil dans sa boite à bijoux et repérez les pierres et les couleurs les plus présentes pour vous faire une idée de quoi acheter. N’hésitez pas à demander les préférences de votre partenaire quant aux bagues de fiançailles, mais assurez-vous de le faire bien avant d’en acheter une afin qu’il ou elle ait oublié la chose. Ne vous sentez pas obligé de dépenser une somme folle pour une bague de fiançailles. La chose la plus importante, c’est ce que la bague symbolise. De plus, le mariage en lui-même est susceptible de vous couter beaucoup à lui tout seul.

Demandez à votre tendre moitié de vous épouser

Comment se marier : avec la bague bien cachée sur vous, commencez la journée ou soirée « décisive ». Montrez le meilleur de vous-même et gardez les choses allègres et légères. Lorsque vient le moment, posez un genou à terre devant votre partenaire, sortez votre bague et formulez la question fatidique. Avec un peu de chance, vous obtiendrez un retentissant « Oui ! » en guise de réponse. Faites votre demande en public, si cela peut vous aider. Avoir des témoins autour prouve à votre tendre moitié que vous êtes prêt à vous marier et que vous souhaitez afficher votre amour, peu importe ce que les gens pourraient penser. Les personnes présentes autour de vous adoreront surement le spectacle.

Commencez à planifier le mariage

Comment se marier : une fois que la nuit est passée et que vous êtes fiancés et en route vers le mariage, ne perdez pas de temps pour planifier la cérémonie et la lune de miel. Même une petite cérémonie civile demande un certain temps de préparation, ne serait-ce que pour trouver un lieu. La plupart des gens voudront une cérémonie plus officielle, qu’elle soit religieuse ou civile, ce qui nécessite beaucoup d’organisation et pas mal de finances. N’oubliez pas d’établir une liste de cadeaux de mariage, si vous souhaitez que les gens vous en apportent le jour J. Planifiez le mariage avec votre tendre moitié. Incluez également les parents et les tuteurs légaux. Ils seront généralement heureux de vous aider à planifier l’évènement et à en financer le cout.

Choisissez une date et un lieu

Nombre de personnes ne se marient pas immédiatement après les fiançailles. Elles profitent au contraire d’être fiancées pendant un petit moment. Avec un peu de chance, c’est la seule fois où vous serez fiancé dans toute votre vie, essayez donc d’en profiter vous aussi. Comment se marier : une fois que vous êtes tous les deux d’accord sur une date, trouvez un officiel légalement habilité à célébrer votre mariage.

Soyez prêtComment se marier

Arrivez tôt sur le lieu de votre cérémonie et amenez au moins un témoin. Mettez-vous sur votre 31 uniquement si vous le souhaitez : votre tendre moitié et vous-même êtes tous les deux les maitres de la cérémonie.

Faites le « grand plongeon

Répétez les mots du fonctionnaire et échangez vos vœux. Embrassez votre conjoint quand vous avez terminé !

Choisissez un lieu

La plupart des gens religieux ou semi-religieux voudront probablement se marier dans une église. Les autres disposent de nombreuses options : salles des fêtes, parcs publics, propriétés familiales, bateaux de croisière, etc. Des gens se marient même en faisant du parachutisme ! Comment se marier : discutez des couts et des valeurs personnelles avec votre tendre moitié et décidez d’un lieu vous convenant tous les deux

Choisissez un thème

Comment se marier : pour les personnes qui adhèrent strictement à une religion, les détails de la cérémonie seront plus ou moins réglés par la tradition. Pour les autres, c’est le moment de choisir. Avec à l’esprit ce que vous aimez et n’aimez pas. Il s’agit d’un évènement important et qui change la vie : il doit donc refléter vos valeurs et croyances les plus profondes. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous faire plaisir en choisissant un thème fantaisiste, mais n’oubliez pas la nature mémorable du jour. Les mariages basés sur la culture ancestrale peuvent être amusants, surtout si les deux parties ont des origines similaires. Ou bien les deux parties viennent d’horizons très différents, mais sont prêtes à faire des compromis. N’hésitez pas à jouer avec la mise en scène, surtout si vous ne voulez pas tout faire selon les traditions ancestrales du mariage : faire porter un collier torque (collier celte) à un harpiste vêtu de soie est par exemple parfaitement approprié pour un mariage celto-irlandais. Les mariages fondés sur des centres d’intérêt et un style communs peuvent être très « flashy » et plaisants pour tous les participants. Vous pouvez en effet adapter les traditions et inventer votre concept pour un mariage unique en son genre. La principale chose à prendre en compte est le cout : un mariage gothique et un mariage dont le thème est le jeu vidéo sont diamétralement opposés, mais tous les deux sont susceptibles de couter bien plus cher qu’une cérémonie ordinaire.

Embauchez de l’aide

Comment se marier : demandez autour de vous parmi les amis et les parents pour trouver des gens pouvant vous donner un coup de main pour mettre en place les sièges, les guirlandes, les banderoles, les tables et autres éléments juste avant le mariage. Pour les tâches plus fastidieuses et complexes, proposez éventuellement une petite somme d’argent. Si vous avez les moyens de vous payer les services d’un organisateur professionnel, il pourrait vous être très utile, surtout dans le cas d’un grand mariage. Faites confiance à vos assistants. S’il y a une question ou un problème, ils viendront à vous. Alors, au lieu de pinailler, pourquoi ne pas trouver quelque chose d’autre sur lequel travailler ?

Préparez le lieu des festivités le plus tôt possibleComment se marier

Comment se marier : généralement, vous ne serez pas en mesure de préparer le lieu de votre mariage jusqu’à ce que le jour J arrive. Il vous faudra donc vous lever aux aurores et vous activer. Dans certains cas, vous pouvez disposer du lieu une journée ou même quelques jours auparavant. Si vous êtes assez chanceux pour bénéficier de cette option, saisissez-la : les préparatifs du lieu d’un mariage constituent un travail épuisant.

Suivez le mouvement

Comment se marier : une fois que la cérémonie commence et que le mariage est en route, votre futur conjoint et vous-même êtes le centre d’attention, non seulement pour tous les participants, mais aussi pour ceux passant aux alentours (dans le cas d’un mariage en plein air) et zieutant l’évènement. Ce n’est pas le moment de chercher la petite bête ou de réprimander quelqu’un ni l’heure de se fâcher si quelque chose n’est pas aussi parfait que vous le souhaiteriez. Montrez plutôt l’exemple à tous les gens autour de vous. Restez zen en cas de problèmes ou de complications. Gardez votre sang-froid et votre sourire, peu importe ce qui arrive, pendant la cérémonie et la réception. Vos parents et amis seront impressionnés de votre attitude et se souviendront positivement de l’évènement quoiqu’il arrive.


En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut