COMMENT CONSOMMER L ALOE VERA

Comment consommer l'aloe vera ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment consommer l’aloe vera ?

Hormis ses emplois à des fins cosmétiques ou dermatologiques, l’aloe vera, une plante succulente vivant dans les zones arides, est consommé pour ses vertus nutritionnelles. Face à ce succès récent, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) prévient le public sur les précautions à prendre lorsque l’on manipule cette plante. L’aloe vera peut être un complément ludique et diététique à de nombreux plats. Si la plante ne contribue pas beaucoup au gout, elle ajoute de la texture et rend les préparations plus saines. L’aloe vera peut être mangé sans risque si préparé correctement. Coupez simplement la plante, retirez le gel et mélangez-la à différents aliments. Toutefois, faites attention, car l’aloe vera n’est pas sans risque pour tout le monde. Si vous remarquez un quelconque effet secondaire, arrêtez de l’utiliser et parlez-en à votre médecin.

L’aloe vera : un produit culinaire en vogue

L’aloe vera, ou aloès des Barbades, est une plante grasse que l’on trouve principalement dans les régions côtières ayant un fort ensoleillement comme l’Afrique du Nord, les îles Canaries et le bassin méditerranéen. Elle est utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés médicinales (apaisement des plaies et brûlures, propriétés vermifuges et analgésiques , soulagement des maux de têtes ou douleurs intestinales). Aujourd’hui, il est établi que le gel de la plante (mucilage clair au cœur des grosses feuilles de la plante) possède des propriétés émollientes pour la peau. Son latex, une sève jaune et amère, contient des molécules laxatives permettant de traiter les symptômes ponctuels de la constipation. Dernièrement, et en raison de son caractère comestible et de sa composition riche en protéine et vitamines (A, B1, B2, B6, C, E), l’Aloé Véra est de plus en plus employé comme un complément alimentaire ajouté dans les yaourts, les desserts ou encore les boissons.
Cependant, ce comportement n’est pas sans risque et il faut savoir extraire le gel de la plante et éviter de consommer le latex.
Une plante qui doit être manipulée avec soin

Une plante qui doit être manipulée avec soin

“Les modes de préparation conseillés sur les emballages ou sur les nombreux sites Internet oublient le plus souvent de rappeler les risques liés à la consommation du latex et n’expliquent pas comment s’en débarrasser ” déplore la DGCCRF. Seul le gel mucilagineux (la pulpe), situé au cœur de la feuille, est comestible. En manipulant la plante à la maison, il faut donc rester vigilant et extraire seulement cette partie. Le latex, situé sous la peau de la plante et au contact du gel, est quant à lui toxique.
À savoir ! Le latex, s’il est ingéré, peut causer des douleurs et crampes abdominales, de la diarrhée, une perte de potassium. Mais aussi, une hématurie (sang dans les urines) et une perte de poids. Il peut aussi endommager le foie et les reins.
En plus de ces dangers liés à la manipulation de la plante fraîche, il faut garder à l’esprit que certaines sociétés proposent des gels d’aloe vera à boire composés de feuilles entières et contenant potentiellement du latex. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a classé l’Aloe Vera, suite à des expériences sur le rat, comme une substance possiblement cancérigène si elle est consommée sous forme d’extrait de feuilles entières. C’est la molécule d’aloïne contenue dans le latex qui a un effet irritant et cancérigène sur le gros intestin. De plus, l’aloïne a un pouvoir allergisant pour 2 % de la population et peut ainsi entraîner une dermatite de contact.

Les précautions à prendre

Dans ce contexte, les autorités sanitaires rappellent qu’il est préférable de consommer l’aloès uniquement sous sa forme de gel. Par ailleurs, les feuilles fraiches et le gel sont déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux jeunes enfants. De plus, pour s’assurer de la qualité du gel d’aloe vera, il faut que le produit soit certifié par le Comité International Scientifique pour l’Aloe Vera. Dernièrement, l’Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été saisie par la DGCCRF et la DGS (Direction Générale de la Santé) afin d’évaluer les risques liés à ce mode de consommation de feuilles fraiches d’Aloé Véra. Parés pour profiter des vertus de l’aloe vera ? !
Les précautions à prendre

Comment préparer et déguster le gel d’aloe vera maison ?

On le connaît pour ses bienfaits sur la peau, mais l’aloe vera est également un allié diététique très pratique en cuisine. Petit guide pour préparer puis savourer du gel d’aloe homemade.Très employé en cosmétique, l’aloe vera s’intègre depuis peu dans nos recettes healthy. On le trouve de plus en plus dans les commerces et on peut également préparer du gel d’aloe vera chez soi. Pourquoi est-il bon pour notre organisme ? Comment et avec quel ingrédient le cuisiner ?

L’aloe vera, quésaco ?

Ce végétal est cultivé depuis des siècles en région méditerranéenne et au Cap-Vert. “C’est une plante succulente, autrement dit une plante grasse. Ça n’a rien à voir avec son parfum“, plaisante l’auteure. Avant de poursuivre : “ses feuilles ne sont pas fines mais dodues, ce qui lui permet d’avoir une réserve en eau considérable. Cette dernière n’est pas liquide mais présente sous forme de gel”. Si le gel d’aloe vera est très fade, il est néanmoins très apprécié en cuisine puisqu’en plus d’être healthy , il permet d’épaissir certaines préparations telles que les sauces, les soupes chaudes ou froides, les coulis, les smoothies ou les jus.

Antiseptique, anti-inflammatoire et antidiabétique

“Le gel d’aloe vera renferme des principes actifs tels que des polysaccharides, des sucres complexes qui préviennent des maladies cardio-vasculaires et du diabète de type 2. Il possède d’autre part des propriétés antiseptiques qui empêchent le développement des bactéries et des virus, améliorant la digestion. On le considère également comme anti-inflammatoire, c’est-à-dire qu’il empêche l’inflammation des muqueuses digestives et apaise les aigreurs d’estomac ou les inflammations du système digestif liées au stress, à la cigarette, à la pollution ou à l’alcool. C’est comme un pansement digestif”, explique l’experte. Également antidiabétique, il “capte les sucres et les graisses, ce qui permet aux malades d’aider à contrôler leur glycémie ainsi que le taux de cholestérol“, poursuit Anne Dufour.
Peut-on également en consommer dans le cadre d’un régime ? “Oui, on ressent la faim moins rapidement et de manière moins importante. Attention, le gel d’aloe vera doit s’accompagner de repas équilibrés“, alerte-t-elle.
Antiseptique, anti-inflammatoire et antidiabétique

Ce qu’il faut savoir pour préparer du gel d’aloe vera

Le gel se trouve donc à l’intérieur des feuilles. Où s’en procurer ? Comment le prélever et le cuisiner ?

L’extraction du gel “home made”

“Pour récupérer le gel présent dans les feuilles, il suffit simplement de les couper en deux à l’aide d’un couteau. Ensuite, on racle comme pour une gousse vanille. Attention à ne pas récupérer l’aloïne, cette matière jaune collée à la feuille qui coule lorsque cette dernière est tranchée. Ce latex est irritant pour les intestins. On prélève uniquement le gel transparent”, signale-t-elle. Si de l’aloïne est présente dans votre extrait de gel, pas de panique, on abandonne. La prochaine fois sera la bonne.

Achetez votre aloe vera en supermarché

Les aloe vera ne sont pas tous comestibles. La plante que vous faites pousser chez vous n’est pas destinée à la consommation. Achetez plutôt les grosses feuilles d’aloe vera dans la section produit agricole de votre supermarché. Les supermarchés ne vendent pas tous de l’aloe vera. Il est possible que vous deviez vous rendre en magasin de produits biologiques pour en trouver.

Coupez les feuilles en sections

Utilisez un couteau aiguisé pour couper votre feuille en plusieurs sections horizontales. Les sections doivent faire entre 8 et 10 cm de large.

Retirez la partie pointue

Retirez la partie pointue
Un côté de votre aloe vera sera couvert de pointes. Après avoir coupé la feuille en sections, vous devrez retirer les parties couvertes de pointes. Seules les pointes sont inutiles donc, ne coupez pas excessivement votre aloe vera.

Tranchez la peau verte du côté plat de la plante

Un côté de votre aloe vera sera plus plat que l’autre. Faites glisser lentement votre couteau le long de ce côté en raclant la couche verte de peau. Raclez suffisamment de manière à voir la partie translucide juste sous la surface verte.

Retirez le gel

Vous trouverez du gel clair dans l’aloe vera. Posez la plante sur le côté et utilisez une cuillère pour retirer tout ce gel que vous mettrez dans un récipient séparé, comme un tupperware. Vous pouvez consommer le gel ou le jeter. Si vous ne voulez pas manger ou boire le gel, vous pouvez le garder pour l’utiliser comme lotion, comme crème de rasage ou pour d’autres utilisations topiques.

En cuisine

“Mieux vaut le consommer cru et rapidement après extraction. Le gel s’incorpore soit directement dans un liquide froid (jus, smoothie, gaspacho ou autre), soit dans une préparation chaude. Je déconseille de le déguster tel quel tout bonnement parce que son parfum est très fade, même lorsqu’il est dilué dans de l’eau. Concernant les recettes chaudes, on l’incorpore en fin de cuisson ou juste avant de servir, le but étant d’éviter de le chauffer trop longtemps ou au-delà de 40 °C. Sinon, les enzymes qu’il contient seront endommagées”.

En cure ou au quotidien ?

Tout dépend de la raison pour laquelle on souhaite déguster du gel d’aloe vera. “Pour des douleurs chroniques, on s’oriente vers une consommation quotidienne en employant uniquement du gel en flacon afin d’éviter les contaminations à l’aloïne. En ce qui concerne les maux de ventre occasionnels, on peut effectuer une cure de quelques jours en l’intégrant dans des smoothies, des soupes chaudes ou froides ou des jus”. Une plante grasse en passe de se placer en haut du podium des aliments les plus healthy du moment.
En cure ou au quotidien ?

Les commerces qui le vendent

On trouve du gel liquide ou des cubes solides d’aloe vera comestible en pharmacies, et dans les enseignes spécialisées – bio, véganes et diététiques. Pour le réaliser maison, on peut se procurer la plante en jardinerie. “Parmi les 250 variétés qui existent, toutes ne sont pas comestibles, on veille à préciser au vendeur que notre aloe vera est destiné à être ingéré. L’Aloe barbadensis miller, par exemple, est comestible. Autre moyen plus rapide, acheter de grandes feuilles dans certaines épiceries bio. On les trouve au rayon fruits et légumes”.

Lavez la plante

Comme n’importe quelle plante, l’aloe vera doit être lavé avant d’être consommé. Rincez-le sous un robinet pour retirer toute la crasse et tous les débris. Veillez également à rincer le gel qui suinte sur le côté pour qu’il ne soit pas collant.Si vous prévoyez de manger l’aloe vera avec la peau, trempez-le environ 10 minutes dans l’eau. Cela adoucira sa peau et le rendra plus facile à consommer .


Coupez l’aloe vera en fonction des besoins de votre recette

Après avoir coupé et trempé votre aloe vera, vous pouvez le préparer en fonction des besoins de votre recette. Pour quelque chose comme une salade, vous n’aurez probablement pas besoin de le couper davantage. Si vous l’utilisez comme une garniture ou si vous l’ajoutez à quelque chose comme de la sauce salsa, coupez-le d’abord en dés.

Mangez les plantes crues

L’aloe vera a une saveur douce. Vous pouvez simplement manger les feuilles seules comme gouter entre les repas et si vous voulez, vous pouvez également tremper l’aloe vera dans quelque chose comme du houmous ou de la trempette végane .

Buvez le gel

Buvez le gel
Selon les recherches, le gel d’aloe vera favoriserait la digestion et aiderait à la perte de poids. Il serait également efficace contre les maladies chroniques comme le diabète et le syndrome du côlon irritable. Comme le jus d’aloe vera n’a pas de gout, vous pouvez le boire directement. Cependant, les recherches sur les effets du jus d’aloe vera sur la santé ne sont pas concluantes. Demandez l’avis de votre médecin en cas de problèmes de santé chroniques, comme le diabète, ou si vous remarquez un changement inhabituel comme une constipation.

Ajoutez de l’aloe vera à votre frappé aux fruits

L’aloe vera donne de la texture au frappé aux fruits et renforce son côté bienfaisant sur la santé. Vous pouvez ajouter le gel ou les tranches d’aloe vera à votre frappé aux fruits .

Préparez de la sauce salsa avec l’aloe vera

Mettez de l’aloe vera dans un mixeur avec d’autres ingrédients comme des tomates, de la coriandre, du sel marin, du jus de citron vert et de l’ail. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Vous obtiendrez une délicieuse sauce salsa que vous pourrez servir avec des tacos ou avec des chips tortillas . Si vous voulez une sauce salsa épicée, vous pouvez ajouter des ingrédients comme des piments habanero ou jalapeño.

Ajoutez des feuilles d’aloe vera à votre salade

Les feuilles d’aloe vera coupées en morceaux peuvent être mélangées à n’importe quelle salade. Cela donnera un petit croquant en plus et rendra le plat plus nutritif. Le gout de l’aloe vera n’est pas trop prononcé et il ne devrait pas affecter le gout de vos préparations .

Arrêtez d’en consommer si vous ressentez des effets secondaires

Arrêtez d’en consommer si vous ressentez des effets secondaires
Tout le monde ne peut pas consommer de l’aloe vera sans risque. Certaines personnes ont des réactions allergiques marquées par des crampes ou une éruption cutanée. Si vous ressentez un quelconque effet secondaire, arrêtez d’en manger et rendez-vous chez un médecin pour vous faire examiner .

Demandez l’avis de votre médecin avant de prendre des suppléments

L’aloe vera est parfois consommé sous forme de supplément, généralement utilisé pour traiter des maux comme la constipation. Toutefois, vous ne devez jamais ajouter de suppléments à votre alimentation sans d’abord consulter un médecin pour vous assurer que ça n’aura aucun effet sur votre santé et aucune interaction avec les médicaments que vous prenez .

Éloignez le gel des plaies profondes

Éloignez le gel des plaies profondes
Si vous ne voulez pas manger le gel d’aloe vera, sachez que vous pouvez l’utiliser en application topique contre l’irritation légère de la peau ou contre des affections comme l’acné. Cependant, les plaies très profondes doivent être traitées médicalement. Appliquer du gel d’aloe vera sur les plaies profondes peut causer une réaction virulente et aggraver les blessures .

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo

COMMENT CONSOMMER L ALOE VERA

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :20 juillet 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :22 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :24 avril 2023