Être un bon ami

                           

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

 Comment être un bon ami ?

Etre un bon ami : “I’ll be there for you, cause you there for me too”! Si à défaut d’être polyglotte, ces quelques mots tirés de la pop mythique des Rembrandts vous disent quelque chose, c’est qu’ils ont rythmé pendant une décennie le générique de l’une des séries les plus regardées de notre époque : Friends. Et si en apparence elle ne fait que dépeindre le quotidien fun d’une bande de trentenaires aux problèmes peu existentiels, la sitcom de la chaîne américaine NBC s’applique en réalité à décortiquer à travers 236 épisodes, une notion fondamentale et pourtant sous-estimée : l’Amitié.
Pourquoi certaines amitiés durent toute une vie et d’autres disparaissent au fil du temps ? Tout simplement, parce que les bases sur lesquelles nous construisons une véritable amitié ne peuvent être détruites si facilement, ce qui nous permet de maintenir des liens indépendamment du temps qui passe ou de la distance. Un ami n’est pas uniquement quelqu’un avec qui on partage des rires, des fêtes ou des moments drôles, mais c’est quelqu’un sur qui l’on peut compter à tout moment, dans les bons comme dans les mauvais, dans la joie mais aussi dans les moments difficiles. C’est quelqu’un que que l’on aime, que l’on respecte et que nous traitons comme notre propre famille. Mais comment créer ce lien ?
Il n’est pas toujours facile d’être un bon ami, mais vous verrez tous vos efforts récompensés si vous prenez le temps de faire grandir une amitié de longue durée.
 Au fur et à mesure que les années passent, certaines personnes vont rester à vos côtés, mais beaucoup d’entre elles sortiront de votre vie, et vous vous rendez compte que chaque amitié que vous gardez est d’une valeur inestimable. Bien sûr, si vous voulez avoir un bon ami, vous devez être un bon ami vous-même, et cela demande beaucoup d’efforts et de soins. Si vous voulez être un bon ami, vous devez établir une amitié basée sur la confiance, être présent pour votre ami pendant les moments plus durs, et approfondir votre relation pour la faire durer.

                                                          Tenez vos promessesÊtre un bon ami

Ne faites jamais une promesse que vous ne pourrez pas tenir, tout du moins, n’en faites pas une habitude. Si vous dites à votre ami que vous allez sortir ensemble et qu’un événement inattendu, mais légitime vous en empêche, expliquez-lui la situation et soyez sûr que votre relation est assez forte pour supporter les non autant que les oui. Personne n’est parfait, et il est normal que vous ne puissiez pas tenir votre promesse une fois de temps en temps, mais n’en faites pas quelque chose qui se répète trop souvent. Si vous faites une promesse sérieuse, regardez votre ami dans les yeux et parlez lentement pour lui montrer que vous la prenez au sérieux, plutôt que de le dire seulement parce que’il faut que vous le disiez.

Soyez quelqu’un sur qui on peut compter

Un des côtés les plus importants de l’amitié est que votre ami puisse compter sur vous. Personne n’aime les lâcheurs, et personne n’en voudrait d’un comme ami. Il est difficile de compter sur quelqu’un qui ne se comporte pas de façon égale et digne de confiance. Nous connaissons tous des gens avec des intentions louables, mais qui vous lâchent au dernier moment, qui vous disent “D’accord, je vais le faire …», mais qui ne le font jamais. Si vous vous reconnaissez dans cette description, dites-vous que c’est très usant pour vos amis, ils vont même peut-être arrêter de croire ce que vous dites. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir faire quelque chose, ne dites pas que vous allez le faire pour laisser tomber plus tard. Au lieu de cela, soyez honnête et dites que vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire.
Vous devriez toujours donner à vos amis le sentiment qu’ils peuvent compter sur vous, même si la période devient plus compliquée. Si vous ne les voyez que pour vous amuser, vous ne serez rien d’autre qu’un partenaire de jeu.

     Devenir quelqu’un en qui l’on peut avoir confiance

Quelqu’un qui ne trahirait ou ne raconterait jamais la vie privée d’un ami. La confiance est la base de toute relation humaine stable et durable dans le temps, vous devez donc faire savoir à votre ami que vous serez toujours là, que vous êtes prêt à écouter et que tout ce qu’il vous racontera restera entre vous. Soyez aussi discret et fidèle à vos amis que vous voudriez qu’ils le soient avec vous.

     Si vous voulez être un bon ami, alors apprenez à écouterÊtre un bon ami

Bien que raconter ses aventures ou ses expériences soit très amusant, écouter les autres est également important pour établir une relation d’amitié véritable et forte. Il ne suffit pas d’être le centre d’attention, ou d’attendre l’avis des autres sans être en retour un bon auditeur, les relations humaines sont fondées sur la réciprocité et pour être entendu, il faut aussi apprendre à écouter. Ne faites pas tourner les conversations autour de votre personne et prenez le temps de bien comprendre et encourager votre ami lorsqu’il vous parle. Cela a l’air facile, mais assurez-vous que vous l’écoutez autant que vous parlez de vous. Si vous faites tourner chaque discussion autour de vos sentiments, votre ami ne reçoit rien de cette relation. Une bonne écoute de l’autre ouvre un espace entre vous deux et rappelle à votre ami que vous tenez à lui. Si vous attendez que votre ami ait fini de parler pour dire ce que vous vouliez dire, il va s’en rendre compte tout de suite. Essayez de trouver un équilibre pour laisser votre ami parler la moitié du temps. Bien que certaines personnes soient plus timides que d’autres, si votre ami a la sensation qu’il ne peut pas en placer une lorsqu’il vous parle, vous aurez du mal à construire une amitié épanouie.

                                                      Amour, gloire et réciprocité

Et dès le générique, le ton est donné : l’ami.e est celui ou celle qui, dans le fond, sera toujours là pour nous, envers et contre-tout. Mais surtout, c’est celui ou celle pour qui on sera là en retour. Autrement dit, sans qu’on s’en rende compte, ce monument de la pop culture contemporaine a planté dans nos cerveaux une définition plutôt claire et précise de l’amitié, à savoir une forme d’interaction sociale basée sur l’assistance mutuelle et réciproque entre deux personnes. Un paradigme que confirme l’étude américaine publiée dans le journal Plos One “Êtes-vous l’ami de vos amis”, ses auteurs affirmant que la plupart des individus considèrent une amitié comme étant forte et réelle en fonction du degré de réciprocité existant entre deux personnes. “La valeur que j’attribue à mon ami doit être réciproque. C’est le respect mutuel, tout simplement”, abonde Cyrille Bégorre-Bret, auteur de L’amitié, de Platon à Debray (Eyrolles), dans une interview au magazine Néon.
Amour, gloire et réciprocité
L’image de l’amitié représentée dans la pop culture est bien souvent celle du groupe d’ami.e.s […] Ce schéma est plutôt représentatif des amitiés adolescentes
Pour le philosophe français, ressentir de l’amitié pour quelqu’un, c’est avant tout vouloir son bien. C’est être heureux de lui rendre un service sans exiger de lui une reconnaissance source de déséquilibre, loin de potentielles sensations d’envie, de jalousie ou encore de ressentiment. Et c’est en substance tout ce que la culture télévisuelle a globalement infusé les trente dernières années, de Desperate Housewives à Big Little Lies en passant par Girls, Sex & The City, How I met your mother ou encore The Big Bang Theory. “L’image de l’amitié représentée dans la pop culture est bien souvent celle du groupe d’ami.e.s, qui vit ensemble, partage tout ou presque, un peu comme en bande, en meute”, nous confirme Marie Aurélie Druminy, psychologue et hypnothérapeute basée à Istres. “Ce schéma est plutôt représentatif des amitiés adolescentes, au moment où ce qui compte, c’est l’appartenance au groupe.” Quitte à faire flirter l’amitié avec des notions de sororité et de fraternité, au sens familiale et génétique du terme. Et avec lui, l’idée que les amitiés valides et légitimes sont celles qui durent, un peu comme si l’authenticité d’une relation était proportionnelle à sa longévité. D’ailleurs, un simple tour de table auprès de votre entourage suffira à le confirmer : les meilleur.e.s ami.e.s de vos ami.e.s sont généralement ceux qu’ils connaissent depuis le début de leur vie.
Amour, gloire et réciprocité
 “J’ai des ami.e.s de toujours et d’autres rencontrés plus récemment. Je les aime tous de la même manière mais c’est vrai que ceux que je connais depuis l’école primaire occupent une place particulièrement importante dans ma vie, même si on ne se voit pas tous les jours”, .

  Best friends forever

“Il y a cette idée, avec les ami.es, d’avoir des ‘témoins de notre vie’” nous détaillait encore il y a peu la philosophe Marie Robert, dans un article consacré à sa collaboration avec la marque Pandora. “Peu importe ce que l’on traverse, on va pouvoir tisser ensemble dans toutes nos variations”, dit-elle, pointant combien l’amitié est devenue un rempart face au chaos dans lequel nous vivons, concurrençant une sphère du couple et de la famille en plein bouleversements. Résultat ? Que cela soit dans les films, les dessins-animés, les romans ou encore les séries, difficile en effet de trouver dans la pop culture une ode à l’amitié qui ne soit pas teintée de cette infaillibilité temporelle sacralisée, celle qui prend généralement racine dans la pureté dans l’enfance ou la naïveté idéaliste de l’adolescence.
On a tendance à conserver des amis d’enfance comme des bibelots dont on est fier
En bref, le bon ami serait avant tout le vieil ami et, comme le clamaient les Spice Girls en 1996, les véritables amitiés sont celles qui ne se terminent jamais. Une perception culturellement façonnée et largement intériorisée, qui révélerait en filigrane notre légère incapacité à faire fi du passé et à se complaire dans le fantasme de l’immuabilité. “On a tendance à conserver des amis d’enfance comme des bibelots dont on est fier, comme les traces d’une vie passée, révolue, qu’on ne veut pas effacer”, répond Cyrille Bégorre-Bret dans cette même interview au magazine Néon. “Le fétichisme des amis d’enfance, c’est parfois le culte d’un temps qui ne passe pas et qui nous laisse identiques à nous-mêmes.” Problème ? Les années filent en réalité à la vitesse de la lumière et notre personnalité, nos modes de vie, nos envies changent généralement à la même vitesse, mettant à rude épreuve ces mêmes amitiés que l’on imaginait éternelles. “Nos amitiés, comme nos amours, évoluent au fil de notre vie, essentiellement parce que nous aussi, nous évoluons. Ce qui est très important pour moi à 5 ans n’est pas la même chose que ce qui est très important pour moi à 20, à 40 ou à 60 ans. Est-ce que cela veut dire que nous changeons d’ami.e.s à chaque étape de notre vie ? Par forcément”, commente Marie-Aurélie Druminy.
Car plus que les personnes, c’est la relation en elle-même, ses paramètres et, grosso modo, ce qu’on y met dedans qui est voué à profondément changer, venant altérer la définition même du bon ami ou de la bonne amie.
“On ne s’investit pas de la même façon dans une amitié selon que l’on soit célibataire, avec la possibilité de se voir tous les soirs après le travail, ou si, au contraire, on est en couple et/ou qu’on a des enfants à gérer le soir”, précise la psychologue, l’arrivée à l’âge adulte tendant à favoriser des relations d’amitié duelle au détriment du groupe, moins façon Sex & The City que Thelma et Louise en somme. “C’est une preuve de maturité dans la relation, bien qu’elle ne soit pas valorisée par la pop culture qui nous entoure”, conclut-elle, appelant à une réappropriation individuelle et personnelle de la notion d’amitié, à contre-courant de ces injonctions à la réciprocité.Excusez-vous lorsque vous faites une erreur

 Excusez-vous lorsque vous faites une erreur

Si vous voulez que vos amis aient confiance en vous, vous ne pouvez pas vous comporter comme si vous n’aviez aucun défaut. Si vous savez que vous avez fait une erreur, acceptez-la plutôt que de la nier. Même si vos amis ne seront pas très contents que vous ayez fait une erreur, ils seront très heureux de voir que vous êtes assez mûr pour la reconnaître au lieu de prétendre qu’il ne s’est rien passé, ou encore pire, de rejeter la faute sur quelqu’un d’autre. Lorsque vous dites que vous êtes désolé, vous devez être sincère. Faites en sorte que vos amis entendent la sincérité dans votre voix au lieu de leur faire croire que vous vous moquez de ce qu’ils ressentent. Nous sommes humains et nous faisons constamment des erreurs, alors apprenez à présenter des excuses quand vous avez tort si vous voulez vous assurer une amitié durable.

Si jamais vous avez dit ou fait quelque chose de mal, n’hésitez pas à présenter vos excuses et arrondir les angles que cette situation a pu provoquer. On fait tous des erreurs, l’important est de savoir les rectifier.

                                                             Soyez honnête

Si vous voulez être un bon ami et avoir des gens qui ont confiance en vous, vous devez être honnête à propos de ce que vous ressentez, à propos de ce que font vos amis, et à propos de vos sentiments pour votre amitié. Si vous restez honnête par rapport à ce que vous ressentez, cela vous ouvrira instantanément des lignes de communication avec vos amis et leur donnera aussi envie de s’ouvrir à vous. Si l’un de vos amis vous a blessé, n’ayez pas peur de lui en parler, si quelque chose vous trotte dans la tête, ne soyez pas timide et ouvrez-vous à votre ami. Il y a une différence entre être honnête et dire tout ce qui vous passe par la tête au risque de blesser vos amis. Par exemple, si vous pensez que votre ami abuse un peu trop de la boisson, vous vous devez d’entamer une conversation à ce sujet. Mais si vous pensez que votre ami a une allure bizarre dans sa nouvelle robe, vous pourriez probablement garder le silence. Soyez vrai. Liez-vous avec les personnes qui ont de la valeur pour vous de manière profonde si vous voulez garder des amitiés sur le long terme. Investissez dans des gens avec qui vous pouvez rester vous-même. Si vous n’êtes pas assez sincère dans votre comportement, votre amitié ne durera pas.

Construire une amitié seulement basée sur le plaisir, les fêtes, les rires et les bons moments est très facile

La partie difficile est d’être aussi là quand l’autre personne ne se sent pas bien, donc si vous voulez être un bon ami, vous devez rester disponible aussi bien dans les bons moments que dans les mauvais. Essayez d’être près d’une façon ou d’une autre quand vous savez que votre ami en a besoin, montrez-lui votre soutien, encouragez-le et aidez-le à surmonter ce qui provoque son mal-être. Rappelez-vous que si vous construisez une relation honnête et sincère, plus tard, quand vous en aurez besoin, vous pourrez également compter sur cette personne.

 Ne parlez jamais dans le dos de vos amisNe parlez jamais dans le dos de vos amis

Si vous avez quelque chose d’important à leur dire, dites-leur en face. L’honnêteté est très importante dans une amitié saine, il n’y a donc rien de mieux que de s’armer de courage et dire à cette personne qu’il a tort, qu’il n’a pas fait quelque chose de bien ou qu’il a fait quelque chose vous a blessé ou dérangé, plutôt que de le dire tout le monde sauf au responsable. Il est vrai qu’être sincère avec nos amis n’est pas toujours facile, mais une bonne communication est fondamentale dans les relations humaines, et certainement quand vous avez tort, vous apprécierez que quelqu’un que vous appréciez soit honnête avec vous.

 Montrez-lui combien l’amitié est importante pour vous avec des gestes simples

Pour être un bon ami, il est important de ne pas oublier les petits détails qui nourrissent la relation, dire je t’aime de temps à autre, être là quand on a besoin de vous, se souvenir d’un anniversaire ou d’une occasion spéciale, rester disponible pour cette personne lorsqu’elle a besoin de quelque chose ou quand elle traverse un moment important. Si votre ami vous raconte quelque chose, c’est parce qu’il veut entendre votre opinion et compter sur votre soutien, c’est pourquoi vous ne devez pas oublier ces petits détails qui peuvent beaucoup renforcer la relation.

Un.e ami.e qui nous veut du bien

“La relation d’amitié n’est pas régie par des règles précises. On peut regarder qui investit du temps, prend les transports pendant une heure pour aller voir l’autre, pose une journée pour aider à un déménagement, lâche tout pour aller écouter l’autre qui est en train de vivre une rupture mais ce n’est pas une question comptable, quelque chose que l’on peut précisément quantifier, auquel on peut arriver à un équilibre parfaitement équitable”, explique l’experte. Selon elle, l’amitié en tant que telle ne répond à aucune définition : c’est à nous et à nous seul.e.s qu’il revient de la définir. “À la question “Qu’est-ce qu’un.e bon.ne ami.e ?”, j’ai envie de répondre “pour qui ?”. Il n’existe pas de définition de l’ami.e idéal.e tout comme il n’existe pas de définition du conjoint ou de la conjointe idéal.e. Est-ce que j’ai besoin de quelqu’un de présent au quotidien ou plutôt d’un.e ami.e qui accepte mes silences ? Il n’y a que moi qui puisse répondre à cette question. Que moi qui puisse définir les qualités requises”, poursuit-elle, nous invitant à prêter attention aux émotions que nous ressentons en présence de tel ou telle ami.e, pour savoir si il ou elle en est vraiment un.e. On peut par exemple se demander dans quelle mesure on se sent libre dans cette relation, si l’on se sent coupable lorsque l’on fait quelque chose sans l’autre. A-t-on encore un espace secret ? A-t-on l’impression d’étouffer ? Est-ce que l’on meurt de jalousie si notre ami.e rencontre quelqu’un d’autre ? Est-ce que l’on se sent abandonnée si on ne la voit pas pendant plusieurs jours ou si l’on est pas la première personne à qui elle annonce une nouvelle importante ?
Autrement dit, le bon.ne ami.e est celui ou celle qui nous convient, qui nous fait du bien. Celui ou celle qui nous fait sentir libre d’être nous-même ou, du moins, nous donne le courage de l’être. Qu’on l’ait connu le premier jour de son entrée au lycée, au détour d’un CDI mal payé ou pas plus tard que l’été dernier, entre deux avions retardés.

   Ne vous servez pas des gensNe vous servez pas des gens

Si l’un de vos amis vous soupçonne de n’être ami qu’à des fins qui vous profitent, il va vous jeter comme une vieille chaussette. Les grandes amitiés ne surgissent pas de l’espoir que la popularité ou les connaissances de quelqu’un vont vous profiter. Si vous essayez d’être ami avec quelqu’un seulement pour vous faire une place dans un certain groupe, ce n’est pas de l’amitié, c’est de l’opportunisme, et il se pourrait bien que la nature superficielle de votre engagement avec cette personne se révèle un jour ou l’autre. Si vous avez déjà la réputation de vous servir des autres, les nouvelles personnes que vous rencontrerez ne seront pas très enthousiastes à l’idée de commencer une amitié avec vous. Une amitié est un échange. Bien sûr, cela peut vous sembler très pratique que l’un de vos amis vous conduise en voiture tous les jours à la fac, mais assurez-vous de faire quelque chose pour cet ami en retour.

Restez loyal envers vos amis

Si votre ami partage quelque chose avec vous, car il a confiance en vous, gardez-le pour vous et n’en parlez à personne d’autre, tout comme vous voudriez que votre ami en fasse de même pour vous. Ne parlez pas de votre ami dans son dos, et ne lancez pas des rumeurs à propos des confidences qu’il a partagé avec vous. Ne dites jamais quelque chose à propos de votre ami que vous ne seriez pas capable de lui répéter en face. Restez loyal envers vos vrais amis et soyez prêt à les défendre si vos nouveaux amis, ou des personnes que vous connaissez à peine, commencent à parler dans leur dos. Ce qui vous rend loyal est aussi le fait que vous compreniez l’importance d’une amitié longue et stable. Ne vous en débarrassez pas seulement pour passer du temps avec votre petit ami ou petite amie, ou toute autre personne que vous venez juste de rencontrer. Si vous avez déjà une réputation de commère, vos amis vont rapidement s’en apercevoir et ils vont y réfléchir à deux fois avant de partager quoi que ce soit de trop personnel avec vous à l’avenir, ou même de passer plus de temps avec vous en général. Ne laissez pas les autres faire des commérages à propos de vos amis non plus. 

En attendant d’entendre la version de votre ami, considérez les commentaires qui ne vont pas dans le sens de votre amitié comme des ouï-dire et des rumeurs. Si quelqu’un tient des propos qui vous choque et qui ne ressemble pas à ce votre ami dirait ou ferait, répondez-y en disant quelque chose comme : “Je le/la connais, et cela ne lui ressemble pas. Je vais aller lui parler, pour avoir sa version. Jusqu’à ce que cela soit fait, je te serais très reconnaissant de ne pas en parler à tout le monde.”

Si vous aimez qu’on vous pardonne vos erreurs, vous devez également savoir pardonner lorsque votre ami se trompevous aimez qu'on vous pardonne vos erreurs, vous devez également savoir pardonner lorsque votre ami se trompe

Être un bon ami signifie aussi d’être tolérant, patient et compréhensif pour comprendre que l’autre peut faire des erreurs, tout comme vous, mais cela ne signifie pas que l’amitié n’a pas de valeur ou votre compagnie l’importe peu. Évaluez la situation et acceptez le pardon quand vous savez qu’il s’agit d’un bon ami. Si vous voulez que votre amitié dure, vous devez être capable de pardonner à votre ami et de passer à autre chose. Si vous lui en voulez et que vous laissez votre amertume et votre rancoeur s’accumuler, vous n’allez pas arriver à passer à autre chose. Prenez conscience que personne n’est parfait et que, si votre ami est sincèrement désolé et qu’il reconnaît qu’il a fait quelque chose de méchant, vous devriez passer l’éponge. Si votre ami a fait quelque chose que vous ne pouvez vraiment pas lui pardonner, il vaut mieux que vous passiez à autre chose plutôt que d’essayer de sauver votre amitié lorsque c’est voué à l’échec.
Mais ce genre de situation ne devrait pas arriver trop souvent. Si vous êtes énervé contre votre ami, mais que vous ne lui avez pas dit pourquoi, vous n’arriverez jamais à lui pardonner si vous n’en parlez pas ensemble.

Vous ne pouvez pas forcer les gens à changer, vous ne devez pas les critiquer pour les faire se sentir mal ni leur repprocher tout le temps leurs défauts

Les vrais amis ne font pas ces choses, alors respectez votre ami et traitez-le comme vous voudriez qu’on vous traite, vous verrez que l’amitié durera toujours. Ne forcez jamais la relation, repectez leur vie personnelle et leurs décisions et ne critiquez pas constamment leurs actions. L’amitié vous fait devenir une famille, mais nous sommes des individus avec des goûts personnels et tous méritent d’être reconnus, et non critiqués à chaque instant.

Montrez votre respect

Les bons amis se montrent leur respect mutuel et s’aident l’un l’autre ouvertement. Si votre ami a certaines valeurs ou croyances qui ne correspondent pas aux vôtres, respectez ses choix et restez ouvert pour en savoir plus. Si vous voulez que votre ami vous fasse confiance, il doit être à l’aise lorsqu’il veut vous faire part d’une opinion avec laquelle vous pourriez ne pas être d’accord, ou lorsqu’il veut discuter d’un nouveau point de vue avec vous. Si votre ami pense que vous allez descendre une idée intéressante ou originale qu’il vient d’avoir, votre amitié n’aura alors aucune valeur. Parfois votre ami va dire des choses qui vont vous ennuyer, vous mettre mal à l’aise ou vous agacer, mais si vous le respectez, vous lui donnerez de l’espace pour qu’il puisse s’exprimer, et vous le ferez sans le juger. Toutes les fois où vous ne serez pas d’accord avec votre ami, faites part de votre désaccord en respectant son avis, et essayez de voir les choses différemment.

                                                           Soyez altruiste

Être un bon ami

Même si vous ne pouvez pas être altruiste tout le temps, il est important de l’être si vous voulez être un bon ami. Répondez positivement aux souhaits de votre ami à chaque fois que cela est possible, s’il fait de même de son côté. Rendez-lui les preuves de gentillesse qu’il vous a données en montrant votre affection, et votre amitié ne s’en retrouvera que plus forte. Si vous vous faites une réputation d’égoïste ou de quelqu’un qui se rappelle de ses amis lorsqu’il a besoin d’aide, les gens vont savoir que vous ne vous intéressez pas à eux. Rendez des services à votre ami par pure bonté de coeur, sans rien attendre en retour. Il existe une différence entre être altruiste au moment opportun et laisser les gens vous marcher sur les pieds. Si vous avez l’impression que vous passez votre temps à aider vos amis sans rien recevoir en retour, il y a un problème. N’abusez pas de votre générosité ou vous allez vous retrouver assailli. Lorsque votre ami fait quelque chose de gentil pour vous, rendez-lui la pareille le plus rapidement possible. Remboursez-lui l’argent qu’il vous a prêté sans attendre. Rentrez à la maison lorsqu’il vous semble que c’est le bon moment.
 Aidez vos amis s’ils ont du mal avec quelque chose
Si vous voulez vraiment les soutenir, vous devez être disponible lorsqu’ils passent par une mauvaise période. Si vous avez le sentiment que votre ami a des problèmes qu’il ne peut pas contrôler, par exemple s’il prend de la drogue, qu’il flirte trop ou boit trop pendant les soirées,vous l’aiderez à s’en sortir si vous pouvez lui parler en toute honnêteté. Ne partez pas du principe que votre ami peut s’en sortir tout seul, c’est peut-être le moment exact où il a besoin d’entendre la voix du bon sens parler au travers de vous pour lui provoquer un déclic. Si vous voyez un problème, parlez-en, même si vous ne vous sentez pas à l’aise. Faites savoir à votre ami que vous pouvez lui donner votre épaule pour pleurer pendant les moments plus difficiles. Si votre ami se sent moins seul, il lui sera plus facile de faire face à ses problèmes. Si tout ce que votre ami veut faire est de discuter, c’est très bien au début, mais vous devriez aussi aider votre ami à trouver des solutions pratiques à ses problèmes. Par exemple, si votre ami vous a avoué avoir un trouble de l’alimentation et vous a simplement promis qu’il va s’alimenter plus, vous devez lui dire qu’il doit prendre des mesures plus sérieuses pour résoudre son problème, par exemple en prenant rendez-vous chez un nutritionniste.

 Soyez présent en temps de crise

Si votre ami doit aller à l’hôpital, rendez-lui une visite. Si son chien s’enfuit, aidez-le à le retrouver. Si elle a besoin de quelqu’un pour aller la chercher, répondez présent. Prenez des notes en cours pour votre ami s’il est absent. Envoyez-lui une carte ou un petit cadeau si vous habitez loin l’un de l’autre. S’il y a un décès dans sa famille, rendez-vous à l’enterrement. Montrez à votre ami qu’il peut compter sur vous à tout moment. Faites seulement attention que votre ami ne se retrouve pas tout le temps au milieu de problèmes, qu’il en ait l’air contraint ou pas. Vous devez répondre présent pour l’aider pendant les moments difficiles, cependant, cela ne peut pas être la base d’une amitié. Si vous voulez aider votre ami pendant les moments de crise, vous devez aussi lui apporter un soutien émotionnel. Souciez-vous assez de votre ami pour l’aider à s’ouvrir et à parler de ce qu’il a sur le coeur. Donnez-lui un mouchoir et écoutez-le. Il ne vous faut pas dire quelque chose s’il n’y a rien d’approprié à dire, restez calme et rassurez-le. Si votre ami traverse un moment de crise, ne lui dites pas “tout va s’arranger” si vous savez que ce n’est pas le cas. Il est difficile parfois de ne pas le dire, mais vous pouvez lui causer plus de tort en lui donnant de faux espoirs. À la place, faites-lui savoir que vous êtes là pour lui ou pour elle. Restez honnête, tout en étant enjoué et optimiste. Si votre ami commence à vous parler de ses tendances suicidaires, parlez-en à quelqu’un. Être un bon ami
Cette règle annule la règle du “respect de la vie privée”, car même si votre ami vous supplie de n’en parler à personne, vous devriez tout de même le faire. Conseillez-lui d’appeler un numéro vert ou un professionnel. Parlez-en à vos parents et aux parents de votre ami, ou à son conjoint (sauf si le problème vient d’eux) avant d’en parler à qui que ce soit d’autre.

 Pour être un bon ami, il est important de passer du temps avec ses amis

 Pour être un bon ami, il est important de passer du temps avec ses amis. Peu importe la distance ou s’ils sont occupés, il y a toujours un moment pour écouter l’autre et partager. Si vous ne pouvez pas vous voir ou sortir, alors n’hésitez pas à appeler, à prendre contact sur les réseaux sociaux, ou à créer un rapprochement par d’autres moyens. Les gens qui sont fidèles avec des amis ne les quittent pour être en couple, pour d’autres relations ou à cause de la distance. Nos vies sont en constante évolution, mais si quelqu’un compte, il faut trouver la place et le temps qu’il mérite.

                                                           Donnez des conseils avisés

Si vous voulez êtes un bon ami, vous devez être capable de jauger la situation dans laquelle se trouve votre ami en adoptant son point de vue et de lui donner votre avis sans insister à ce que votre ami fasse exactement ce que vous lui dites de faire. Ne le jugez pas, donnez-lui simplement votre avis lorsqu’il ou elle vous le demande. Évitez de lui donner votre avis s’il ne le vous demande pas. Permettez-lui de lâcher de la vapeur lorsqu’il en a besoin et restez prêt à donner votre opinion, s’il est clair qu’il vous l’a demandée. Demandez-lui toujours s’il veut votre avis avant de supposer que c’est le cas. Dans certaines situations, un ami peut devenir un tout petit peu plus ferme pour éviter à son ami de se mettre dans une situation dangereuse. Restez discret, vous ne voulez pas non plus faire la leçon à votre ami ou l’accabler. Dites-lui comment vous voyez la situation en utilisant des faits, et dites-lui ce que vous feriez si vous étiez dans la même situation.

 Donnez-lui un peu d’espace lorsqu’il en a besoin

Vous soutiendrez au mieux votre ami en comprenant qu’il peut y avoir des moments qu’il ne veut pas passer avec vous. Apprenez à vous retirer et à lui donner de l’air. Soyez compréhensif lorsque votre ami a besoin d’être seul et de passer du temps avec d’autres personnes. Vous ne devez pas devenir trop collant ou exigeant. Si vous le collez et le contactez toutes les deux secondes lorsque vous n’êtes pas ensemble, vous allez avoir l’air d’un ami possessif, et il ne va pas beaucoup l’apprécier. Ne soyez pas jaloux si votre ami a un tas d’autres amis. Chaque relation est spéciale et différente, cela ne veut pas dire que votre ami ne vous aime pas. Vous vous donnerez l’espace dont vous avez besoin en fréquentant aussi d’autres amis. Cela vous permettre aussi de vous revoir avec des nouvelles choses à vous dire et vous apprécierez encore plus les moments passés ensemble.

Acceptez votre ami pour ce qu’il ou elle estÊtre un bon ami

Si vous voulez que votre amitié s’épanouisse, vous ne devez pas essayer de changer votre ami ou de lui faire voir le monde depuis votre point de vue. Vous devriez apprécier le nouveau point de vue que votre ami peut apporter dans votre vie plutôt que de vouloir lui faire voir les choses au travers de vos yeux. Plus vous passerez de temps ensemble, moins vous aurez une image idéale de l’autre et plus vous vous accepterez l’un l’autre pour ce que vous êtes vraiment. C’est la recette d’une vraie amitié sincère, avoir de l’affection l’un pour l’autre tout en sachant que l’autre est plein de défauts.

  Faites-en plus que nécessaire

Un ami va vous attendre pendant que vous faites vos devoirs. Un bon ami va passer la nuit à vous aider. Souvenez-vous que si vous êtes un bon ami, les gens voudront être bons amis avec vous. Sachez reconnaître les moments où vous devez en faire encore plus pour votre ami, ce sont les moments qui feront grandir votre amitié, et votre ami fera la même chose pour vous à son tour. Si votre ami a vraiment besoin de vous et n’arrête pas de vous dire : Non, tu n’as pas besoin de faire ça …, apprenez à lire entre les lignes et à voir quand votre ami a vraiment besoin de vous.

 Gardez le contact quoiqu’il arrive

Au fur et à mesure que les années passent, les gens ont tendance à évoluer de leur côté. Peut-être que vous et votre ami allez déménager dans des villes différentes et que vous ne vous verrez qu’une fois de temps en temps. Parfois les années peuvent même se passer sans aucun contact. Vous aviez une raison d’être amis dans le passé, et vous pourriez vous rendre compte que le même lien vous lie encore aujourd’hui. Ne laissez pas l’éloignement décider de la force de votre relation. Si votre relation est importante pour vous, vous devriez continuer à la faire évoluer même si un océan vous sépare. Mettez un point d’honneur à parler une fois par mois au téléphone ou sur Skype avec votre ami si vous vous retrouvez séparés par le décalage horaire. Si vous prenez l’habitude de garder le contact avec votre ami, votre relation va continuer à prospérer.

 N’ayez pas peur que votre relation évolue

Si vous voulez être un bon ami, vous devez comprendre que votre relation ne va pas être la même au lycée, à la fac, puis dans votre vie d’adulte. Bien sûr, lorsque vous aviez quatorze ans, vous passiez tout votre temps avec votre meilleur ami, mais avec le temps, vous avez étudié dans des universités différentes ou vous êtes engagés dans des relations sérieuses, il est naturel de passer moins de temps à vous parler. Cela ne veut pas dire que votre amitié n’est pas forte, cela signifie simplement que vos vies évoluent et que votre amitié change de forme tout au long de ces années. N’essayez pas de faire ressembler votre amitié à ce qu’elle était il y a 10 ans. Pensez-y comme à quelque chose d’élastique, pas de rigide. Si votre ami est marié avec deux enfants ou simplement engagé dans une relation sérieuse et que vous êtes célibataire, respectez sa situation et acceptez que même si votre ami continue de se faire du souci pour vous, il ne peut pas être disponible 24 heures sur 24 comme il l’était avant. Appréciez les changements qu’a vus votre amitié pendant ces années, et apprenez à évoluer en même temps que votre relation.
N’ayez pas peur que votre relation évolue
Avertissements : Personne n’aime se faire insulter par un ami, alors faites attention lorsque vous les taquiner ! Si votre ami vous demande d’arrêter, exécutez-vous sur-le-champ. Si votre ami se met à se faire de nouveaux amis, ne soyez pas jaloux. Personne n’aime compter parmi ses amis un ami jaloux. Faites confiance à votre relation. Si votre ami ne vous traite pas correctement alors que vous le traitez comme il faut, il n’y a aucune raison que vous restiez ami avec lui. Ne restez pas proche de quelqu’un qui ne vous traite pas de façon appropriée. Lorsque vous passez du temps avec votre ami, que vous partagiez un repas ou que vous ne faites que sortir, vous devriez tous les deux éteindre votre téléphone portable. Il est vraiment dérangeant d’avoir une conversation avec quelqu’un interrompue en permanence par des sonneries de téléphone. Il ou elle pourrait penser que vous ne lui prêtez pas attention ou que vous n’accordez pas d’importance au temps que vous passez ensemble. Ne partagez pas ce que vous ressentez avec lui si vous savez que vous ne pouvez pas lui faire confiance, car il ou elle pourrait s’en servir contre vous un de ces jours. Ne vous attendez pas à ce que des amitiés pour la vie émergent tout d’un coup. Prenez conscience que si cette relation doit devenir spéciale, cela va se faire avec le temps. Ne parlez pas de choses qui pourraient mettre votre ami mal à l’aise. Personne n’aime se retrouver à côté de quelqu’un qui se sent mal à l’aise. Par exemple, si un membre de la famille de votre ami vient de décéder, n’abordez pas de sujet ayant un lien avec la mort. Veuillez noter que vous pouvez lui demander de partager avec vous ses sentiments à propos de ce décès. Peut-être veut-il qu’on l’aide avec cette période difficile. Vous ne devez pas l’ignorer.

                                                                       ConclusionN’ayez pas peur que votre relation évolue

N’essayez pas de ressembler à votre ami, leurs différences sont ce qui rapproche les meilleurs amis. Qui plus est, cela peut l’agacer et il se pourrait qu’il ne vous fasse plus confiance. Montrez vos différences et soyez-en fier ! Vous n’avez pas besoin de passer beaucoup de temps ou de dépenser beaucoup d’argent pour être de bons amis. Les meilleurs cadeaux sont en général ceux que vous fabriquez vous-même et qui viennent du coeur. Un coup de fil peut avoir autant de valeur qu’une visite en personne. Appréciez le temps que vous passez ensemble. Une amitié ne signifie pas vous plaindre tout le temps et pleurer vos amours perdus, ou du moins, elle ne devrait pas l’être. Assurez-vous de vous amuser ensemble et de faire des activités décidées au dernier moment de temps à autre. Soyez la force positive dans la vie de votre ami. N’ayez pas trop d’attentes et ne créez pas trop de règles. Laissez à votre relation la liberté d’évoluer naturellement. Une communication honnête est la base d’une amitié. Si vous et votre ami ne pouvez pas vous parler ouvertement, vous courez sûrement vers une relation difficile et sans avenir. Si votre ami vous fait une promesse et ne la tient pas, ne faites pas la même chose ou vous allez entrer dans une boucle sans fin. Dites à votre ami combien vous appréciez sa compagnie et la façon dont il s’est comporté lorsque vous avez eu besoin de lui. 
Cela va rendre sa journée plus heureuse et consolider votre relation.Un ami qui n’est disponible qu’à l’école ou au travail est tout de même un ami. Soyez heureux d’avoir une relation spéciale associée à l’endroit où vous partagez du temps ensemble. Taquinez vos amis à propos de quelque chose dont ils sont fiers. Mieux vous connaîtrez votre ami, plus il sera facile de trouver leurs points sensibles et de vous en servir pour les taquiner lorsque vous avez besoin de leur remonter le moral.
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils