COMMENT RÉCONFORTER UNE FILLE

Comment réconforter une fille ?

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment réconforter une fille ?

Réconforter une fille: les filles sont des gens vraiment intéressants. Nous sommes sensibles et durs à la fois. Nous aimons prendre soin de nous mais aimons aussi qu’on s’occupe de nous, et nous préférons être réconfortés de certaines façons. Il est donc important de comprendre comment réconforter une fille. Les filles diffèrent grandement des gars de cette façon en raison de la façon dont nous traitons les émotions et les informations. Les gars aiment traiter les choses en interne où les filles préfèrent avoir quelqu’un à qui parler et exprimer leurs inquiétudes et leurs peurs. Ce n’est pas toujours facile de réconforter une jeune fille bouleversée. Elle pourrait avoir besoin d’un câlin, d’un peu d’affection ou simplement d’être seule. Comment savoir ce que vous pourriez faire pour l’aider à se sentir mieux et éviter d’empirer les choses ? Lisez cet article pour savoir comment agir dans ces situations. Lorsque votre petite amie est contrariée, il y a deux étapes que vous devrez suivre pour la réconforter. D’abord, vous devez faire en sorte qu’elle sente à travers ce que vous dites que vous la soutenez sur le plan émotionnel. Ensuite, elle doit se sentir suffisamment en confiance via le soutien physique que vous lui apportez. Si vous arrivez à bien combiner ces deux facteurs, elle se sentira mieux très vite.

Les gars ne réconfortent pas les filles de la bonne façon

Ce n’est pas nécessairement la faute d’un gars quand il ne peut pas réconforter une fille de la bonne façon. La vérité est que nous sommes tellement différents que ce qui réconforte un gars aggrave probablement la situation pour la fille. Nous sommes juste différents types de personnes ! Cela étant dit, de nombreux gars peuvent avoir besoin d’apprendre à réconforter une fille de la bonne façon afin d’éviter de se mettre de son mauvais côté et d’aggraver les choses. C’est aussi très bien de pouvoir réconforter votre petite amie dans une relation parce que cela fait partie de votre travail en tant que son autre significatif !

Comment réconforter une fille de la bonne façon

Vous avez de la chance les gars ! Il n’y a plus de raison de paniquer lorsque votre fille se fâche, ou même n’importe quelle fille de votre vie. Vous bénéficiez d’aider vos sœurs, cousines, ou même votre maman ! Si vous ne pouvez pas réconforter une fille de la bonne façon, il peut être difficile de maintenir une relation solide avec elle. Ces conseils vous aident à comprendre comment réconforter une fille correctement au lieu de la réconforter dans le mauvais sens et d’empirer les choses.

Analysez la situation

Analysez la situation
Pourquoi est-elle contrariée ? S’est-il passé quelque chose d’horrible comme la perte d’un être cher ou quelque chose d’un peu plus gérable, comme une dispute avec un ami ? Savoir quel est le problème pourra vous aider à trouver la meilleure manière de la réconforter. Si quelqu’un est décédé, n’essayez pas de la faire rire ou de la distraire en lui racontant une histoire ridicule, mais si elle s’est simplement disputée avec quelqu’un, vous pourriez opter pour une approche plus légère. Ne dites pas que ce n’est rien de grave si c’est le cas, car elle risquerait d’être encore plus fâchée. Les raisons pouvant la mettre dans cet état sont toutes différentes. Plus vous en saurez sur la situation, mieux vous saurez comment la réconforter.

Essayez de comprendre ce qu’elle désire

C’est très important, car si elle dit : « J’aimerais qu’on me laisse seule », c’est probablement qu’elle a vraiment besoin de passer du temps seule avec elle-même. Vous ne devriez donc pas l’embêter plus longtemps. Toutefois, si elle dit cela, mais que vous sentez que ce n’est pas vrai, utilisez votre jugement. Si vous la connaissez bien, vous saurez si elle est honnête ou si elle dit cela pour ne pas vous déranger.Cela lui arrive-t-il souvent d’être en colère ou est-ce la première fois que vous la voyez dans cet état ? Si ce n’est pas la première fois, Souvenez-vous de ce que vous avez déjà fait pour la réconforter et retentez la même technique si elle avait fonctionné.Demandez-lui si elle aimerait en parler avec vous. Essayez de savoir si elle aimerait discuter de la situation ou si elle souhaite simplement un soutien moral.

Demandez-lui ce qui ne va pas

Peu importe ce que vous pensez, garde votre opinion pour vous. Laissez-la se confier et raconter son histoire et contentez-vous de hocher la tête ou d’ajouter un petit commentaire lorsque cela est nécessaire. Si elle ne veut rien vous dire, ne la forcez pas à le faire. Certaines filles n’aiment pas parler de ce qui les contrarie. Si c’est le cas de votre petite amie, dites-lui simplement que vous vous en faites pour elle et laissez-la pleurer un bon coup .
  • Comment te sens-tu ?
  • Hey, dis-moi, il y a quelque chose qui te préoccupe dernièrement ?
  • Tu sembles contrariée. Qu’est-ce qui ne va pas ?
  • Je suis là pour t’écouter si tu as envie de parler.

Apportez-lui votre soutien et ne soyez pas méprisant

Cela importe peu que vous soyez d’accord ou pas avec ce qui lui pose problème. Rassurez-la en disant que vous êtes là pour elle. Amenez-la dans un endroit privé et dites-lui qu’elle peut pleurer si elle en a envie. Redites-lui que vous êtes de son côté.
  • Je sais que cela peut sembler épouvantable actuellement. Je suis terriblement navré.
  • Je ne peux même pas m’imaginer ce que tu dois ressentir. Je sais que ce ne doit pas être facile.
  • Je suis désolé que tu sois contrariée. N’hésite pas à me le dire s’il y a n’importe quoi que je puisse faire pour arranger les choses.

Donnez-lui un peu d’affection

Sachez que la majorité des filles aiment bien un câlin ou un peu d’affection lorsqu’elles sont contrariées. Ceci est particulièrement vrai si vous êtes en couple avec elle ou si vous êtes proches et qu’elle sent que vous n’oserez pas faire le premier pas. D’un autre côté, certaines filles ne cherchent absolument pas à se faire câliner lorsqu’elles sont en colère et c’est également normal. Si vous êtes près d’elle, placez simplement votre bras autour d’elle ou touchez-lui l’épaule, la main ou le genou pour qu’elle sente que vous êtes là pour elle. Si elle est contrariée, elle aura besoin de sentir que vous êtes là pour elle. Lui donner un peu d’affection la réconfortera. Apportez-lui un mouchoir, une tasse de thé, une couette confortable ou n’importe quoi d’autre pour qu’elle se sente plus à l’aise.
Donnez-lui un peu d'affection

Laissez-la s’exprimer

Elle a probablement besoin de parler si elle vous a dit qu’elle ne veut pas être seule. Laissez-la donc pleurer, parler et même frapper ses meubles si elle a besoin de se défouler. N’essayez pas de l’arrêter et proposez-lui plutôt des solutions concrètes, posez-lui des questions ou essayez de mieux comprendre ce qui se passe. Si elle est encore bouleversée, c’est qu’elle n’a pas encore digéré la situation. Ne proposez pas une centaine de solutions sans connaitre la situation. Si elle veut votre avis, elle vous le demandera. Pour le moment, laissez-la parler. Même si vous savez exactement ce qu’il faut faire, attendez avant de lui dire.

Reconnaissez le problème et exprimez brièvement vos sentiments

Le simple fait de montrer à quelqu’un que vous voyez les problèmes qu’il a et que vous les comprenez compte énormément. Restez simple et concis.
  • Je suis si triste d’entendre que ta mère est souffrante.
  • Je sais que tu méritais vraiment cette promotion. Je suis vraiment désolé que tu ne l’aies pas eu en fin de compte.
  • C’était une très bonne amie et je suis aussi triste qu’elle s’en aille .

Évitez de donner des conseils

La plupart des gens sont contrariés justement parce qu’il n’y a pas de solution facile au problème. N’essayez donc pas de leur en donner une. Il y a de fortes chances qu’elle y ait déjà pensé et votre conseil ne fera que lui rappeler à quel point sa situation est désastreuse. Au lieu de cela, vous pouvez dire les phrases suivantes.
  • Cela doit vraiment être très difficile pour toi.
  • J’aurais vraiment aimé avoir une réponse ou une solution pour toi. Sache juste que je suis là pour toi, quoi que tu veuilles.
  • Qu’est-ce que tu penses faire par la suite ?
  • Comment comptes-tu gérer cela ?

Ayez une bonne écoute

Si elle est bouleversée, elle espère surement que vous puissiez simplement l’écouter. Elle ne vous a pas appelé pour que vous lui racontiez votre vie, elle désire être écoutée. Laissez-la donc parler sans l’interrompre pour poser des questions ou donner votre avis. Établissez un contact visuel et passez de petits commentaires comme : « Je sais que ce que tu vis est difficile… » afin de lui faire comprendre que vous vous êtes attentif. Laissez-la parler et ne l’interrompez pas. Vous pouvez hocher la tête pour lui montrer que vous l’écoutez attentivement, mais n’en abusez pas, car elle risquerait de croire que vous faites semblant. Évitez les distractions. Rangez votre téléphone, restez concentré sur elle et ne regardez pas autour de vous. Ne lui donnez pas l’impression que vous aimeriez mieux être ailleurs.

N’essayez pas de minimiser ses problèmes

Si vous voulez qu’elle se sente mieux, ne dites surtout pas des choses comme : « Ce n’est pas la fin du monde » ou « Ça va aller… » Elle est peut-être effectivement contrariée pour une raison qui n’est pas si grave, comme une mauvaise note dans un examen ou une rupture avec un garçon qu’elle ne connaissait que depuis quelques semaines, mais ne lui dites pas, car vous ne ferez qu’empirer la situation. Laissez-la vivre sa colère, laissez-la parler de ses sentiments et ne lui dites pas que ce n’est rien de grave. Vous pourriez penser que vous l’aideriez en mettant les choses en perspective, mais vous risqueriez d’empirer la situation et elle pourrait cesser de vous parler. Elle souhaite que vous la souteniez, elle ne veut pas avoir votre propre opinion.
N'essayez pas de minimiser ses problèmes

Montrez votre empathie et approuvez ses émotions

Ceci peut être difficile à faire, mais tant que vous la laissez mener la danse, vous pouvez l’aider à démêler ses sentiments. Amenez-la à s’ouvrir et à vous confier ce qu’elle ressent à propos de la situation en vous appuyant sur votre expérience personnelle. Le fait de désigner les émotions l’aidera à les contrôler.
  • Je sais que tu voulais vraiment ce travail. Je serais vraiment abattu si j’avais été à ta place.
  • Tu as tout à fait le droit d’être triste, je le serais aussi dans cette situation.
  • Je sais que tu es en colère actuellement et que tu es contrariée. Je le comprends parfaitement et ça craint vraiment .

Gardez une attitude positive

Ce point est très important. Pendant que vous lui apportez votre soutien, rappelez-lui constamment que les choses vont s’améliorer. Elle cherchera conseil auprès de vous, raison pour laquelle vous devez veiller à ne pas être négatif. Insufflez votre énergie positive à la conversation et lentement, mais surement, elle commencera à le penser elle aussi .
  • Exprime-toi. Tu sais, ces sentiments très malheureux finiront par passer.
  • Souvenons-nous les bons moments qu’on a eus. Tu te rappelles quand…
  • C’est vrai qu’actuellement ça craint, je le sais bien. Toutefois, je serai toujours là pour toi jusqu’à ce que les choses s’améliorent.

Demandez-lui si vous pouvez faire quelque chose pour l’aider

Lorsqu’elle aura terminé de vous expliquer toute la situation, proposez-lui de lui venir en aide pour qu’elle se sente mieux. La situation est peut-être assez concrète pour que vous puissiez faire quelque chose, qu’il s’agisse de l’aider à confronter son assureur automobile, l’aider à retrouver un ami ou même réparer un truc pour elle afin qu’elle n’ait pas à dépenser d’argent. Vous pourriez également avoir à l’accompagner dans une situation désagréable pour lui offrir un soutien moral. Elle pourrait devoir se présenter seule, mais savoir que vous l’attendrez à la sortie pourrait la rassurer. Le simple fait de lui proposer de l’aider lui montrera que vous vous souciez d’elle et que vous êtes prêt à lui venir en aide. Elle se sentira alors déjà mieux. Elle se sent probablement seule et perdue. Lui proposer de l’aider lui permettra de se sentir mieux aimée et bien entourée.

Ne dites pas que vous savez exactement comment elle se sent

Elle veut que vous l’écoutiez, pas que vous agissiez comme si vous saviez ce qu’elle vivait. Si un de ces grands-parents est décédé et que vous avez vécu la même situation, vous pourriez le mentionner rapidement puisque la situation est très précise, mais en général, n’essayez pas de vous comparer, car vous donnerez l’impression de vouloir attirer l’attention sur vous. Concentrez-vous sur elle. Si elle vit une rupture, ne comparez pas sa relation de trois ans avec votre relation de trois mois, elle vous dira avec raison que « ce n’est pas la même chose ! » Dites plutôt quelque chose comme : « Je ne peux pas imaginer ce que tu dois endurer » ou « Je ne peux pas savoir ce que tu ressens… » Ces phrases seront véridiques la majorité du temps et elle aura l’impression que ses sentiments seront justifiés.
Ne dites pas que vous savez exactement comment elle se sent

Évitez de minimiser ses problèmes ou de la dénigrer

En fin de compte, souvenez-vous que vous n’êtes pas là pour tout résoudre comme par magie, mais juste pour lui apporter votre soutien. Le fait de lui dire qu’il n’y a pas de quoi en faire un plat ou que vous avez déjà vécu la même chose lui donnera l’impression que vous ne la prenez pas au sérieux. Au nombre des choses que vous ne devez pas dire, il y a les phrases suivantes. De toute façon, tu étais trop bien pour ce travail. Ils ne méritent même pas ton temps. De toute évidence, si elle est aussi bouleversée, c’est qu’elle pense que cela valait son temps. Je sais exactement ce que tu ressens. Chaque problème est unique en son genre. Vous ne pouvez pas savoir exactement ce qu’elle ressent et elle le saura. Tu es si forte. Tout ira bien. Parfois, les gens ont besoin de ne pas être forts. Ne lui faites pas sentir qu’elle ne peut être vulnérable sans donner l’impression d’être faible. Je sais que c’est terrible. T’ai-je parlé de la fois où j’ai… Il ne s’agit pas de vos problèmes antérieurs ici. N’essayez donc pas de changer de sujet .

Soyez patient pendant qu’elle essaie de démêler ses sentiments

Cela ne veut pas dire que vous devez être passif. Au lieu de cela, vous devriez observer, attendre et savoir de quelle façon vous devez réagir . Cela pourrait prendre un peu de temps avant que votre petite amie s’ouvre à vous, ceci en fonction d’à quel point elle est bouleversée. Vous ne déterminerez le bon moment pour réagir qu’en communiquant avec elle. Demandez-lui constamment si elle est prête à en parler. Ne la laissez tranquille que si elle vous le demande. Même si elle semble en colère ou contrariée, restez avec elle jusqu’à ce qu’elle se soit calmée.

Dites-lui que vous ça vous rend triste de la voir dans cet état

C’est simple et sympathique. Dites « Je suis navré que tu aies à vivre ça » ou « Je regrette que tu aies à vivre une situation aussi difficile ». Même si ce n’est pas votre faute, ces phrases lui montreront que vous êtes touché par la situation et que vous aimeriez que les choses se passent différemment. Elle se sentira probablement un peu mieux, même si vous ne pouvez pas faire grand-chose. Elle pourrait vous répondre « ce n’est pas de ta faute ! » Vous pourriez alors dire : « Je sais, mais je me sens toujours mal ». Elle sentira que vous êtes de son côté.

Soyez là pour elle

Il est possible que vous ne puissiez pas l’aider, que vous ne puissiez pas dire grand-chose et que vous ne puissiez pas faire un changement pour améliorer la situation. Si elle a eu une mauvaise nouvelle, la chose à faire est d’être avec elle et lui faire comprendre qu’elle n’est pas seule. Si vous aviez prévu sortir ce weekend, essayez d’annuler vos plans pour passer plus de temps avec elle et si elle a quelque chose à faire, proposez-lui de l’accompagner. Dans certaines situations, la seule chose à faire est de donner de votre temps et de votre présence. Vous ne pouvez pas la réconforter pour ensuite lui dire que vous devez partir et disparaitre pendant quelques jours, vous ne ferez qu’empirer les choses. Montrez-lui qu’elle est votre priorité. Vous pourriez être préoccupé par d’autres choses, mais assurez-vous de toujours être présent pour elle.

Servez-vous du contact physique pour la réconforter

Le toucher léger fonctionne à merveille. Cela amènera son corps à secréter de l’ocytocine. Cette hormone augmente le degré d’attachement, de connexion, de confiance et d’intimité . Si vous vous tenez la main, faites tourner vos doigts sur ses articulations ou faites de petits cercles sur le dos de sa main. Vous pouvez aussi placer une main sur son épaule ou dans le creux de son dos pour provoquer la même réaction. Tenir la main est un excellent moyen pour calmer le stress. Ce simple geste peut augmenter le sentiment de sécurité et de confiance, tout en réduisant le taux de cortisol qui est l’hormone du stress .
Servez-vous du contact physique pour la réconforter

Faites-lui un câlin

Soyez ferme, mais doux, tout en vous balançant et en lui faisant des tapes dans le dos. Vous pouvez faire cela pour la calmer un tant soit peu avant d’engager toute discussion. N’oubliez pas que vous lui faites ce câlin pour la réconforter, faites donc en sorte qu’elle se sente protégée et en sécurité. Les câlins procurent un fort sentiment de sécurité. Nous sommes conçus pour trouver du réconfort dans le contact .

Changez-lui les idées

Elle ne voudra peut-être pas passer trop de temps seule après ces évènements. Si vous le pouvez, sortez-la autant que vous le pouvez. Même si elle n’a pas envie de socialiser, le simple fait de sortir et de respirer de l’air frais l’aidera à se sentir mieux et à lui faire oublier ses problèmes, même si ce n’est que quelques heures. Voici ce que vous pourriez essayer. Invitez-la à aller voir une comédie. Un film léger la fera rire et elle se sentira mieux pendant un petit moment. Invitez-la à diner, allez boire un café ou allez manger une glace. Une sortie toute simple l’aidera à se sentir mieux. Si elle est contrariée, elle pourrait oublier de manger et de prendre soin d’elle-même. Évitez les boissons alcoolisées, car si elle est encore contrariée, l’alcool ne sera pas une solution. Invitez-la à aller marcher. Faire un peu d’exercice et respirer de l’air frais pourraient l’aider à faire le vide dans sa tête et se sentir mieux dans celle-ci. Évitez de l’inviter à des évènements où il y aura beaucoup de gens, car elle pourrait ne pas se sentir à l’aise et ne pas avoir envie de confronter les gens.

Faites de simples tâches pour elle

Il est possible qu’elle se sente tellement contrariée qu’elle n’arrive pas à faire face à sa vie quotidienne. Apportez-lui une tasse de café ou préparez-lui son déjeuner si besoin, proposez-lui de nettoyer sa chambre si elle est hors de contrôle et faites sa lessive si nécessaire. Si elle est bouleversée en classe et qu’elle n’arrive pas à se concentrer, prenez des notes pour elle. Si elle doit mettre de l’essence dans sa voiture, faites-le pour elle. Ces petits gestes ne devraient pas vous demander beaucoup d’efforts et ils l’aideront à se sentir moins accablée. Cependant, ne la laissez pas profiter de vous. Faire quelques tâches simples pourra toutefois faire une grande différence dans sa vie.

N’y allez pas trop fort

Un toucher doux est largement suffisant pour apporter du réconfort à votre petite amie. Si elle veut vous embrasser, elle le fera.

Faites-lui changer de lieu. Amenez-la physiquement à un endroit différent pour la surprendre par cet acte de gentillesse

Amenez-la physiquement à un endroit différent pour la surprendre par cet acte de gentillesse. À ce stade-là, elle n’aura peut-être pas envie d’être entourée de monde. Suggérez-lui une escapade pour qu’elle puisse s’éloigner un peu des problèmes.
  • Organisez un piquenique privé rien que pour vous deux.
  • Offrez-lui un massage dans un spa.
  • Allez regarder ensemble un nouveau film drôle.
  • Allez faire une promenade ensemble
    Faites-lui changer de lieu

    .

Prenez soin d’elle

C’est une étape importante pour réconforter une jeune fille. Même lorsque vous aurez terminé de discuter, offrez-lui votre soutien. Assurez-vous de l’appeler, de lui envoyer des SMS, de lui rendre visite et de vous voir régulièrement. Vous n’avez pas à trop insister en lui demandant si elle va bien toutes les heures, mais vous pourriez lui écrire de temps en temps pour lui montrer que vous tenez à elle. Lui envoyer un SMS drôle ou une vidéo YouTube amusante pourrait la faire rire et lui donner l’impression qu’elle est spéciale.Soyez créatif. Envoyez-lui une carte ou un bouquet de tournesols. Montrez-lui que vous vous souciez d’elle, même quelques jours après l’évènement. Faites en sorte qu’elle sache que vous pensez à elle. Si elle veut que vous la laissiez seule, évitez de revenir sur le sujet toutes les heures. Un petit message tout simple pour lui montrer que vous vous souciez d’elle aura beaucoup plus d’impact.
Avertissements : Faites attention si vous voulez utiliser l’humour pour alléger la situation. Elle pourrait bien apprécier vos efforts, mais vos blagues pourraient tout autant tomber à plat. La plupart des filles apprécieront vos efforts pour les réconforter. Néanmoins, il y en a qui préfèrent rester seules lorsqu’elles sont contrariées. Si votre petite amie dit qu’elle veut rester seule ou agit d’une façon qui le laisse penser, retirez-vous et donnez-lui de l’espace. Ne vous éloignez pas trop, car elle pourrait changer d’avis plus tard et vouloir votre présence.

Conclusion

Ne vous mettez pas en colère. Si elle n’a pas envie de parler, attendez qu’elle soit prête à le faire. Une fois qu’elle se sera calmée, faites-lui couler un bain et allez lui acheter du chocolat ou autre chose à grignoter. Cela montrera que vous tenez à elle et que vous savez ce qu’elle traverse. Si vous n’êtes pas en mesure de l’aider, suggérez-lui de parler à un ami. Proposez de l’y conduire et ramenez-la lorsqu’elle se sentira mieux.

JeunInfo

Webmaster & blogueur fondateur du site : JeunInfo
You are currently viewing COMMENT RÉCONFORTER UNE FILLE

COMMENT RÉCONFORTER UNE FILLE

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :18 octobre 2022
  • Post category:DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
  • Temps de lecture :27 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :22 avril 2023