COMMENT ÊTRE UN ÉLÈVE BRILLANT

Comment être un élève brillant ?

Comment être un élève brillant ?

Comment font ces étudiants brillants pour être si…brillants? Les étudiants brillants savent comment se concentrer sur leurs études quand il le faut tout en prenant des pauses lorsque c’est nécessaire. Ils gèrent leur temps judicieusement, respectent avec sérieux leur emploi du temps, et passent la plus grande partie de leur temps de travail dans la salle de classe. Ils savent également prendre du bon temps et aiment améliorer leurs connaissances autant qu’ils aiment avoir d’excellentes notes. brillants ? Qui ne s’est jamais posé cette question face aux élèves aux parcours d’une réussite exemplaire souvent jalousée, sur leurs stratégies d’apprentissage? Prof ou étudiant, la curiosité veut qu’au moins une fois vous ayez eu envie de révéler la méthode d’étude de ces têtes de classes pour rééquilibrer la donne et aider les étudiants plus modestes à développer leurs compétences.

Faites de vos études une priorité

Les étudiants brillants savent comment exceller, car ils ont décidé de donner la priorité à leurs études. Bien qu’il reste important de garder du temps libre pour les amis, la famille, les activités extrascolaires et pour vous-même, vous ne devez jamais négliger le temps que vous passez à étudier. Si un examen important approche et que vous ne vous sentez pas prêt, vous devrez oublier cette immense fête qui se déroule deux jours avant l’examen. Si vous êtes vraiment en retard dans vos cours d’anglais, alors oubliez ce nouvel épisode d’Esprit criminel pendant quelques heures. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez jamais faire ce que vous voulez, mais que vous devez faire la part des choses et privilégier vos études . Cela dit, n’ignorez pas tout ce qui se passe autour de vous juste parce que vous étudiez. Si un ami ou un membre de votre famille fait une crise, vous ne pouvez pas le (la) laisser tomber juste pour étudier.

Soyez ponctuel

Prenez l’habitude de calculer votre temps et de savoir combien de temps vous allez prendre pour arriver à l’heure. En fait, vous devez faire en sorte d’arriver légèrement en avance où que vous alliez, pour ainsi avoir un peu de temps pour vous situer, vous concentrer et être prêt à étudier. Être ponctuel vous aidera également à vous faire apprécier de vos professeurs et vous sentir respecté. Que vous ayez un test à passer ou que vous deviez rejoindre un ami pour étudier, il est important d’être à l’heure si vous voulez être un étudiant modèle .
Comment être un élève brillant ?

Apprentissage auto-régulé

Dans une université d’Afrique du Sud, la chercheuse a suivi sept étudiants aux résultats brillants : après leur avoir demandé d’expliciter leurs stratégies habituelles d’étude, durant une interview de deux heures, elle les a observés lors de la réalisation d’une tache d’apprentissage usuelle et a débriefé ensuite avec eux sur cette expérience. Une façon de les voir en « pleine action ». Première information importante : son étude est réalisée dans un cadre d’apprentissage auto-régulé, c’est-à-dire dans lequel les élèves réalisent des actions autogérées de leurs efforts d’apprentissage en fonction des buts qu’ils souhaitent atteindre. Peu d’apprentissage dirigé ici. Les processus mis en place par les étudiants leur permettent d’accroître leurs performances. Tout est question de volonté, d’habileté et de persévérance. Sont mises en évidence la motivation réelle des étudiants mais aussi leurs stratégies cogniitives et métacognitives d’apprentissage.Pas de surprise : les élèves brillants ont généralement des stratégies cognitives de qualité couplées à une meilleure explicitation et compréhension de ces stratégies ( une meilleure métacognition). Cependant, Wendy McMillan va plus loin dans ses observations.

Trois stratégies cognitives complémentaires

La stratégie cognitive des étudiants brillants se résume en trois points :
  • Identifier / repérer les idées les plus importantes d’un cours,
  • Résumer / paraphraser ces idées,
  • Organiser ces idées dans une table des matières cohérente.
En résumé, l’étudiant brillant s’approprie le cours, le fait sien, après en avoir capté les idées principales. Il est capable de l’expliquer simplement, avec ses propres termes. Il n’y a en effet rien de plus probant qu’un étudiant qui explique sur un ton décontracté, sans hésitation, avec ses propres mots, le cours qu’il doit avoir assimilé.
Apprentissage auto-régulé

Réviser vos leçons

Oui, réviser vos leçons peut bien aider pour exceller à l’école. Réviser de temps en temps vos leçons que vous avez faites vous permettra de bien garder ce que votre professeur vous a enseigné. Il est tout de même préférable de lire vos leçons le jour même que vous les avez faites même si vous n’allez pas le mémoriser jetter quand même un coup d’œil à ce que vous avez pu apprendre.

Prendre note

Vous ne vous souviendrez pas de la totalité des choses que vous aviez appris ? Ou vous avez du mal à bien garder certaines notions ou formules? Pas de panique. Prendre note peut remédier à tout ça. Chercher un carnet et emporter le avec vous, écrivez toutes les choses importante que votre professeur peut vous dire et une fois à la maison vous pouvez calmement les revoir. Les passer en review permettra à votre cerveau de les amagaziner dans son stockage et vous n’aurez pas du mal à vous souvenir en cas de devoir ou examen. Donc prendre note est important pour les révisions.

Travaillez honnêtement

Cela signifie que vous devez faire vous-même vos devoirs et éviter à tout prix de copier et de tricher. Ce comportement ne vous amènera nulle part, et ce qui semble être une toute petite tricherie un jour peut vous apporter de gros problèmes le lendemain. Cela ne vaut pas le coup de tricher à un examen, il vaut mieux rater son examen à cause d’un manque de préparation plutôt que d’être pris en flagrant délit. Et même si vous ne vous faites pas attraper, tricher va vous faire prendre de mauvaises habitudes et vous faire choisir la facilité dans la vie comme dans les études. Ne vous faites pas influencer. Dans certaines écoles, tricher est considéré comme un comportement normal et tellement d’élèves trichent qu’il peut vous sembler naturel de faire de même. Ce genre d’opinion de masse est très dangereux et peut vous empêcher de faire bon usage de votre potentiel.

Restez concentré

Les étudiants brillants ne perdent pas de vue leurs tâches. Si vous devez étudier un chapitre de votre livre d’histoire pendant une heure entière, vous devez vous y tenir au lieu de laisser votre esprit vagabonder. Si vous avez besoin d’une pause, prenez-en une de 10 minutes, mais ne la laissez pas trainer pour aboutir à une pause d’une heure et ne travailler que 10 minutes. Vous pouvez vraiment vous entrainer à rester concentré pendant de longs moments, même si vous pensez ne pas pouvoir vous concentrer plus de 15 minutes, lancez-vous un défi et essayez de passer à 20 minutes, puis à 30 minutes et ainsi de suite . Cela dit, la plupart des gens ne peuvent pas rester concentrés ou faire la même tâche pendant plus de 60 à 90 minutes. Faire une pause de 10 à 15 minutes pendant ce temps de travail peut vous aider à renouveler votre énergie et à vous concentrer à nouveau.

Être conscient de ses stratégies d’apprentissage

Être conscient de ses stratégies d'apprentissage

Avoir une mécanique bien huilée d’assimilation des cours, c’est bien, mais en connaître les rouages, c’est ecore mieux. L’étudiant qui réussit le sait, même si c’est de façon inconsciente : la métacognition constitue un facteur de réussite majeur dans un parcours scolaire. Wendy McMillan parle de « micro-compétences » qui s’accumulent et se retrouvent utiles dans les lieux d’études (bibliothèque, en cours, chez soi, etc.): prise de notes synthétiques, relecture de ces-dites notes, préparation d’un planning, écoute attentive, rédaction de questions à poser, recherche de références complémentaires, connaissances des modalités d’évaluation, etc. Un élève qui réussit est donc un élève curieux, discipliné, organisé et au fait de ce qu’on va lui demander en termes de compétences. Méthode sans doute un peu trop « scolaire » au goût de certains, mais pourtant très bénéfique pour entretenir un cercle qui semble vertueux. En effet, les étudiants qui appliquent chacune des stratégies précédemment citées s’en retrouvent galvanisés dans leurs compétences et leur estime de soi, de leur travail. Ils persistent plus longtemps dans leurs tâches et leur besogne, s’impliquent plus, sont tout simplement de plus en plus motivés, et réduisent leur stress !

Apprendre de ses erreurs comme de ses succès

Car ces étudiants sont motivés. La motivation apparaît une fois de plus comme un puissant facteur de succès. La motivation s’autoentretient, sur la base du sentiment de compétence. Pour faire grandir ce sentiment, les étudiants se posent des défis tout au long de l’année, et bâtissent en permanence des stratégies alternatives d’apprentissage lorsqu’ils rencontrent des difficultés. De plus, comme le dit A. Daele, « les étudiant-e-s ne considéraient pas les évaluations comme des moments de sanctions mais plutôt comme des étapes dans leur processus d’apprentissage, ce qui leur permet d’atténuer le stress habituel lié à l’évaluation ». En somme, ils transforment l’évaluation sommative en évaluation formative, apprenant de leurs erreurs comme de leurs succès. Il semble donc important pour les enseignants de bien structurer leurs cours et leur programme d’apprentissage dans le temps afin d’offrir des repères à leurs étudiants et ainsi augmenter le taux de réussite. Il s’avère aussi indispensable de savoir se montrer présent pour les étudiants et de ne pas les freiner dans leurs prises de parole et leurs envies de discussion. L’atmosphère n’en sera que plus dynamique et motivante. Sans oublier l’importance cruciale de l’évaluation, qui doit faciliter la réflexion de l’étudiant sur son propre parcours.
Ces recommandations sont d’autant plus importantes lorsqu’on produit des cours à distance. Et les personnes qui s’engagent dans des parcours d’apprentissage autonomes auront tout intérêt eux aussi à réfléchir à leurs stratégies d’apprentissage, en s’inspirant des résultats de l’étude détaillée dans le billet d’Amaury Daele.

Ne vous comparez pas aux autres

Ne vous comparez pas aux autres
Les élèves brillants réussissent par leurs propres moyens. Ils ne donnent pas d’importance aux objectifs des autres, que ce soient leurs frères, voisins ou partenaires de laboratoire, parce qu’ils savent que finalement, l’essentiel est leur réussite personnelle. Si vous vous focalisez trop sur les objectifs des autres, vous allez commencer à vous décevoir ou à être tellement compétitif que cela va vous gâcher la vie. Apprenez à ne pas vous comparer aux autres et à essayer de donner le meilleur de vous-même. Ne faites pas de comparaisons. Évitez ce genre de pratique pour garder une haute idée de vous-même.

Essayez de progresser pas à pas

Si vous voulez être un élève brillant, n’essayez pas de passer d’un 12/20 à un 18/20. Essayez plutôt de progresser graduellement, de passer de 12/20 à 13/20 puis à 14/20 et ainsi de suite, vos progrès seront ainsi faciles à réaliser et ne vous décevront pas. Les étudiants brillants savent qu’il est difficile de s’améliorer pas à pas et de rester concentré sur les détails au lieu de sauter directement au résultat final. Si vous voulez réussir, vous devez accepter de vous améliorer petit à petit.

Organiser votre chambre

On ne peut pas étudier dans un endroit en plein pagaille. La chambre ou le bureau désorganisé ne va pas avoir suffisamment d’air pour vous permettre de vous entier à l’aise. Pour cela vous aller devoir vous organiser car la mise de l’ordre dans sa chambre peut influencer l’apprentissage des matières. Alors prenez le temps d’organiser votre chambre pour une meilleure qualité sonore.

Organiser vous

Soyer organiser veut dire prendre soin de soi et de ses cahiers. Vous ne pouvez pas exceller tant que vous vous comporter comme un sans bado (excuser moi pour le terme) alors il faut être poli avec tout le monde, sourire à tout le monde bref bien se comporter avec les gens et avec soi même. Prenner soins d’organiser vos cahier. Préparer vos cahiers dès la veille des cours pour ne pas oublier de prendre un livre ou un cahier d’exercices. Prenner vos études au sérieux et dites vous que vous êtes venu pour étudier alors vous aller le faire.

Intéressez-vous à la matière étudiée

Les étudiants brillants ne sont pas des machines qui travaillent pour obtenir un 20/20 coute que coute. Ils se soucient de ce qu’ils apprennent et démontrent un véritable intérêt et une vraie passion pour la connaissance. Tout cela leur permet d’améliorer leurs propres connaissances. Bien évidemment, les matières que vous étudiez, de la photosynthèse aux équations linéaires, ne pourront pas toutes vous passionner, mais vous pouvez toujours trouver un sujet passionnant dans chaque matière. Cela vous aidera à rester concentré et à rendre l’apprentissage agréable et amusant.Si vous trouvez quelque chose qui vous passionne réellement dans un cours, vous pouvez faire quelques recherches pour avoir plus d’informations sur le sujet. Par exemple, si vous avez adoré lire Le soleil se lève aussi, alors lisez Paris est une fête ou un autre roman d’Ernest Hemingway.
Intéressez-vous à la matière étudiée

Restez attentif

Si vous voulez devenir un élève brillant, être attentif en classe est absolument primordial pour réussir. Il n’est pas nécessaire d’aimer tous les sujets que vous allez voir en cours, mais vous devez être suffisamment motivé pour écouter vos professeurs, éviter d’envoyer des messages à vos amis et pour vous concentrer. De cette façon, vous serez en mesure de saisir les principaux aspects de chaque leçon. Pour rester attentif, il est important de regarder votre professeur. Si quelque chose ne vous semble pas clair, demandez rapidement à votre professeur de vous éclairer. Si la leçon suit son cours et que vous êtes de plus en plus perdu, vous allez avoir du mal à rester attentif.

Prenez des notes

Prendre des notes est également important pour réussir ses études. Prendre des notes ne vous aide pas seulement à avoir de la matière pour réviser plus tard, cela vous aide aussi à rester concentré en cours et à assimiler plus facilement votre leçon, car vous la notez avec vos propres mots. Certaines personnes utilisent même des surligneurs ou des stylos de couleurs différentes pour organiser leurs notes et ainsi assimiler plus facilement la leçon. Prendre des notes vous rendra plus responsable et vous aidera à mieux écouter vos professeurs.

Posez des questions

Si vous voulez vraiment réussir en classe, il est important de poser des questions à votre professeur, lorsque le moment le permet, dans le but d’acquérir une meilleure compréhension du cours. N’interrompez pas le cours, mais posez des questions si vous en avez vraiment besoin pour éviter d’être perdu le jour de l’examen. Poser des questions peut aussi vous aider à intervenir dans la discussion et à maitriser la matière.À la fin de chaque cours, vous pouvez revoir vos notes et préparez vos questions à poser la prochaine fois si tout n’est pas clair. Certains professeurs préfèrent que vous attendiez la fin du cours pour poser vos questions. Si c’est le cas avec votre professeur, respectez sa volonté.

Participez

Si vous voulez réussir, il est important que vous participiez en classe. Vous ne devez pas seulement poser des questions, mais vous devez aussi répondre aux questions de votre professeur. Soyez actif lors des activités de groupe et volontaire pour aider votre professeur pendant les cours. Assurez-vous d’être aussi actif que vous le pouvez en classe pour obtenir des résultats significatifs. Participer vous permet également de développer de bonnes relations avec vos professeurs, ce qui vous sera favorable. Vous n’êtes pas obligé de lever le doigt après chaque question de votre professeur, mais faites un minimum d’effort et parlez lorsque vous avez quelque chose à dire. N’oubliez pas de répondre à 3 questions au moins par séance, pour améliorer votre note concernant la participation en classe. La participation est également importante dans un travail de groupe. Les étudiants brillants travaillent aussi bien tout seuls qu’avec les autres.
Participez

Fixer vous un objectif

Peut importe ce qui peut vous motiver à étudier preneur le comme objectif et il vous sera très utile car en quelque sorte il permettra d’avoir une vision de son avenir et vous aller tout faire pour atteindre cet objectif. Il n’y a rien de grave que de se fixer des objectifs qu’on va ensuite dire que dans tout les cas on ne sais pas ce que le destin nous réserve. Essayer à tout prix atteindre vos objectifs quelqu’un soit le prix à payer. Vous fixer des objectifs vous motivera et aidera à bien prendre au sérieux des études alors tenez y fort.

Évitez toute distraction durant les cours

Si vous voulez assimiler le plus de choses possible, vous devez alors rester concentré au maximum. Évitez de vous assoir à côté de vos amis ou d’étudiants bavards, rangez votre nourriture, vos magazines, votre téléphone et tout ce qui pourrait vous déconcentrer. Vous pouvez vous récompenser en parlant à vos amis, lisant vos magazines ou en faisant toute autre activité amusante plus tard dans la journée, mais ne laissez pas ces petits plaisirs rentrer dans vos moments de concentration. Si vous ne pouvez pas résister à l’envie de parler à vos voisins lorsqu’un cours vous ennuie, demandez au professeur de changer de place. Sinon, efforcez-vous d’ignorer leurs tentatives de vous distraire, ou demandez-leur poliment d’arrêter de chahuter. Essayez de ne pas penser à un certain cours alors que vous assistez à un autre. Soyez présent dans la salle et pensez au cours suivant quand vous y serez.

Développez de bonnes relations avec vos professeurs

Un autre moyen de réussir en classe est de tisser des relations solides avec les enseignants. Certes, ne soyez pas une personne servile, ou n’essayez pas de devenir leur meilleur ami, mais construisez tout simplement de bons rapports avec eux. Cela peut vous être utile lorsque vous avez besoin d’aide et peut développer votre intérêt pour une matière. Soyez à l’heure en cours et obéissez à vos professeurs pour mettre toutes les chances de votre côté. Ne vous préoccupez pas des gens qui pensent que vous êtes le chouchou des professeurs juste parce que vous êtes sympathique avec eux. Vous faites simplement un effort pour être un meilleur étudiant. Si vos professeurs vous apprécient, ils seront plus enclins à vous aider et à répondre à vos questions et seront plus à l’écoute si un problème se présente.

Asseyez-vous au premier rang si vous le pouvez

Si vous êtes dans une classe dans laquelle vous pouvez choisir votre place, pensez à vous assoir devant, près du professeur. Cette place vous oblige à être attentif puisqu’il vous sera plus difficile d’être distrait ou de faire autre chose au lieu d’écouter l’enseignant. Vous pourrez également tisser des liens plus forts avec votre professeur, surtout si vous êtes dans un grand amphithéâtre, car les professeurs ont tendance à interagir davantage avec les étudiants assis devant. Ne vous préoccupez pas des gens qui pensent que vous êtes servile. Vous faites juste du mieux que vous pouvez pour assimiler tout ce dont vous avez besoin pour avoir de bonnes notes.
Asseyez-vous au premier rang si vous le pouvez

Accumulez les crédits ECTS

Amassez des crédits ECTS chaque fois que vous le pouvez, car certaines écoles ne donnent pas de crédits supplémentaires.

Organisez un programme d’étude pour chaque session de révision

Un des moyens pour réussir vos révisions est d’avoir un plan solide avant d’ouvrir vos cahiers. Cela vous permettra ainsi d’être bien concentré, d’atteindre vos objectifs et d’être réellement productif. Coupez vos révisions en sessions de 15 à 30 minutes et rédigez la liste de ce que vous allez faire durant chaque période, si vous allez étudier vos fiches, revoir vos notes, ou bien faire des exercices. Structurer vos révisions vous permettra de ne pas vous sentir dépassé ou démotivé. Avoir une liste de contrôle vous motivera. Chaque fois que vous cocherez quelque chose sur votre liste, vous serez fier de vous et d’être arrivé à vous concentrer.

Notez vos sessions de révision sur votre emploi du temps

Une autre méthode importante pour réussir dans vos études est de vous assurer d’avoir un planning dans lequel vous aurez noté à l’avance vos moments de révision. Vous devez vous assurer de planifier suffisamment de moments pour étudier tous les jours de la semaine et parfois le weekend si nécessaire. Bien qu’il ne faille pas avoir les yeux plus gros que le ventre, vous devez éviter de remplir votre calendrier d’évènements, de soirées et d’activités extrascolaires et puis vous retrouver sans la moindre minute pour étudier. Si vous consacrez du temps pour étudier, alors vous ne vous retrouverez pas avec des évènements à tout va et resterez dévoué à vos études. Vous ne vous rendez peut-être pas compte que les sorties vous font perdre plus de temps que vous le pensez. Organisez votre temps libre en fonction de vos études et non l’inverse. Vous pouvez même faire un emploi du temps mensuel pour être sûr de bien faire votre travail semaine après semaine, surtout si vous devez réviser pour un gros examen.

Trouvez une méthode de révision qui correspond à votre style d’apprentissage

Il y a différentes sortes d’apprenants et chaque méthode de révision comme l’utilisation de fiches, la prise de notes, etc. dépend de l’élève. Il est important de connaitre votre style d’apprentissage pour ainsi personnaliser vos révisions selon vos besoins. Beaucoup de gens combinent plusieurs méthodes d’apprentissage, vous pouvez donc être intéressé par différents styles. Voici les méthodes de révision les plus communes suivies de quelques conseils .
Trouvez une méthode de révision qui correspond à votre style d'apprentissage
  • L’apprentissage visuel. Si vous avez une mémoire visuelle et disposez d’une bonne compréhension spatiale, alors révisez à l’aide d’images et de photos. Des graphiques, des diagrammes et des notes avec un code de couleurs seront les méthodes les plus efficaces. Lorsque vous prenez des notes, faites des logigrammes ou des dessins pertinents, cela vous sera largement plus efficace que des pavés de mots.
  • L’apprentissage auditif. Si vous avez une mémoire auditive, la meilleure méthode de révision passe par l’écoute. Essayez d’enregistrer vos cours et répétez-les ou bien retenez les mots de votre professeur et prenez des notes par la suite. Vous pouvez également répéter vos notes ou vos leçons à voix haute, parler à des spécialistes ou participer à des discussions de groupes pour réviser efficacement.
  • L’apprentissage physique ou kinesthésique. Si vous avez une mémoire kinesthésique, le meilleur moyen de révision est d’utiliser votre corps, vos mains et votre sens du toucher. Vous pouvez recopier vos cours pour renforcer la mémorisation du sujet, réviser vos notes en marchant, ou faire une autre activité pour bouger ou toucher des choses tout en révisant.

Faites des pauses

Vous serez surpris de découvrir que les pauses sont la clé de votre succès. Personne ne peut étudier huit heures d’affilée, même si cette personne est très déterminée ou a une perfusion de café directement dans les veines. En fait, les pauses sont déterminantes pour la réussite des études, car elles permettent à l’esprit de s’aérer pour ainsi réattaquer les révisions en toute sérénité et avec motivation et de l’énergie. Planifiez-vous une pause toutes les 60 ou 90 minutes et faites quelque chose qui vous repose les yeux, comme manger ou aller prendre l’air. Faire des pauses permet d’associer les informations accumulées. Pendant votre pause, vous pouvez :
Les étudiants brillants savent quand ils doivent se reposer. Ils sentent lorsque la fatigue arrive ou lorsqu’ils ne sont plus productifs. Ne pensez pas que prendre une pause est un signe de paresse et souvenez-vous que c’est la meilleure chose à faire pour vos révisions. Pendant votre pause, vous pouvez peut-être prendre une douche afin de vous donner un « coup de fouet ».

Évitez toutes distractions

Si vous voulez réviser de la façon la plus productive qu’il soit, vous devez alors être capable d’éviter les distractions lorsque vous vous mettez à étudier. Cela signifie éviter d’étudier avec un ami improductif, éteindre votre téléphone ou faire en sorte d’utiliser internet seulement au besoin, et non pour aller lire les derniers potins sur vos stars préférées. Bien qu’il soit quasiment impossible d’éviter complètement toute distraction, vous pouvez faire un effort pour les minimiser au maximum avant de commencer à étudier pour rester concentré et ne pas vous égarer. Vous pouvez même désactiver votre connexion internet si vous n’en avez pas besoin pour étudier. De même, si vous n’avez pas besoin de votre téléphone, éteignez-le. Si quelque chose vous dérange, prenez le temps pour résoudre votre problème et retourner à vos révisions. Si vous vous sentez préoccupé toute la journée, vous ne pourrez pas attaquer correctement vos révisions.
Évitez toutes distractions

Choisissez le meilleur environnement pour étudier

Votre réussite peut dépendre de votre environnement de travail. Cependant, tout le monde est différent. Certaines personnes aiment travailler dans leurs chambres avec un silence absolu. Certains aiment étudier dehors, sur une couverture, en écoutant leurs chansons préférées. D’autres préfèrent réviser à la bibliothèque ou dans un café, entourés de personnes faisant la même chose. Essayez différents environnements de travail pour voir lequel est le plus efficace. Si travailler dans un café bruyant ne vous convient pas, alors essayez de réviser dans le calme de votre chambre ou même dans un parc, là où vous serez seul et où vous serez tranquille.

Utilisez toutes les ressources dont vous disposez

Un autre moyen de tirer le meilleur parti de vos sessions de révisions et de vous assurer de bien utiliser toutes les ressources disponibles. Parlez à vos professeurs, vos documentalistes et vos amis les plus cultivés pour vous aider à comprendre certains sujets. Profitez de la bibliothèque et des documents en ligne pour compléter vos révisions. Lisez des informations supplémentaires au dos de votre manuel scolaire pour avoir une connaissance plus approfondie du sujet. Faites ce qu’il faut pour utiliser au maximum vos ressources et ainsi réussir. Les étudiants brillants sont également créatifs. Lorsqu’ils ne trouvent pas la réponse qu’ils cherchent dans un manuel scolaire, ils se tournent vers d’autres personnes, d’autres manuels ou sites internet qui pourraient les aider.

Trouvez un partenaire ou un groupe d’étude

Certaines personnes s’améliorent en cours lorsqu’elles ont un ami avec qui réviser ou un groupe d’étude. Réviser avec d’autres personnes peut vous aider à rester motivé et à vous rendre compte que vous n’êtes pas seul à faire ces efforts-là. Vous pouvez également apprendre des autres ou même réviser en apprenant aux autres ce que vous savez. Cependant, réviser avec un camarade ou un groupe ne fonctionne pas pour tout le monde, essayez quand même pour vous faire une idée . Tout le monde n’est pas sociable et certains préfèrent réviser seuls. Vous pouvez commencer par réviser avec un seul ami puis inviter par la suite d’autres étudiants à se joindre à vous. Assurez-vous que votre groupe d’étude soit bien organisé et dirigé afin de ne pas finir par vous éloigner de votre sujet. Si vous sentez que le groupe s’égare, n’ayez pas peur de le signaler gentiment.
Trouvez un partenaire ou un groupe d'étude

N’oubliez pas de vous amuser

Bien que s’amuser et réussir ses études n’aillent pas forcément ensemble, cela peut être la clé de votre réussite. Faire juste quelques pauses de temps en temps peut vous aider à rester concentré sur vos révisions. Prenez des pauses pour faire du yoga, sortir avec vos amis, regarder un film ou juste pour vous relaxer et ainsi retrouver toute l’énergie dont vous avez besoin pour réussir. Vous amuser ne vous empêchera pas de devenir un étudiant brillant. En fait, prendre du temps pour s’amuser vous permettra de mieux étudier au moment venu. Prendre du temps pour vos amis vous permettra de vous détendre et de relativiser si vous avez eu une mauvaise note. Si vos études sont votre seul centre d’intérêt, vous allez vous mettre une pression inutile.

Conclusion

Pendant que vous étudiez, faites quelque chose dont vous vous souviendrez et faites-le à nouveau quand vous passez un contrôle. Vous pouvez par exemple mâcher un chewing-gum ou sucer un bonbon, cela vous aidera à vous souvenir de ce que vous appreniez.Dormez bien. Le sommeil est très important, quand vous dormez 4 heures, votre cerveau ne fonctionnera pas de la même façon que quand vous avez dormi 8 heures. Si vous êtes âgé de moins de 12 ans, vous devriez dormir entre 10 et 12 heures, de 12 à 17 ans, vous avez besoin de 7 à 8 heures de sommeil. Prenez un petit-déjeuner, même si vous êtes pressé(e). Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, car votre corps, comme toute autre machine, a besoin d’énergie pour fonctionner convenablement. Aller à l’école avec le ventre vide vous posera des problèmes, vous aurez envie de dormir, vous aurez des difficultés à vous concentrer, vous pourriez vous sentir mal ou nauséeux et sans énergie.
N'oubliez pas de vous amuser
Ne commencez pas à réviser la veille d’un examen. Étudiez dès que vous avez les informations, ainsi, vous les mémoriserez mieux. Ayez confiance en vous et soyez motivé ! Ne perdez pas votre temps. Utilisez chaque seconde de votre temps de manière productive.

En savoir plus sur JeunInfo

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur JeunInfo

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut