COMMENT TENIR NATURELLEMENT PLUS LONGTEMPS AU LIT

Tenir plus longtemps au lit

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Comment tenir naturellement plus longtemps au lit ? 

Soucieux du plaisir de votre partenaire et du vôtre, vous désirez savoir comment éjaculer moins vite. Rassurez-vous, les solutions contre l’éjaculation rapide ne manquent pas. Certaines vous correspondront peut-être mieux que d’autres, mais vous devriez trouver la solution contre l’éjaculation précoce qui vous convient. La vie sexuelle d’un couple n’est pas un élément à négliger, bien au contraire. Il est important de savoir comment donner du plaisir à celui que l’on aime mais également d’en recevoir.La vie sexuelle d’un homme peut être source de grand bonheur ou, quelques fois, lui causer certaines inquiétudes. Parmi les problèmes les plus fréquemment vécus au lit par la gent masculine se trouve celui de l’éjaculation prématurée, un classique embarrassant qui ne manque jamais de laisser votre partenaire froide. Que vous ne l’ayez expérimenté que quelques fois ou que vous en souffriez de manière chronique, ne sombrez pas dans la panique : il s’agit d’un phénomène normal, touchant environ 30% des hommes.
Dans certains cas, ça peut être un signe de dysfonctionnement érectile, mais la plupart du temps, c’est gênant et cela entraine un sentiment d’impuissance. Même si cette affection peut souvent être traitée avec des médicaments, il existe des moyens d’améliorer vos performances sexuelles sans devoir suivre un traitement médical. Changer votre routine sexuelle, ne pas sauter les préliminaires et vous efforcer de vous détendre au préalable sont des exemples de mesures que vous pouvez prendre pour être naturellement plus endurant au lit.

L’éjaculation rapide, c’est quoi ?

On considère que l’éjaculation précoce est caractérisée lorsque la pénétration dure moins d’une minute. Cependant, ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Un médecin sexologue pourra identifier avec vous les causes de ce mécanisme et vous apporter des solutions personnalisées. Plutôt que parler d’éjaculation rapide, le terme médical actuel est “éjaculation prématurée”.
La définition varie quelque peu en fonction des pays et des sociétés médicales. Cependant, on peut noter 5 principaux critères qui reviennent à chaque fois :
  • Éjaculation survenant avant ou rapidement après la pénétration (moins de 60 secondes) ;
  • Dans la plupart des rapports sexuels (au moins 75 %) ;
  • Depuis une période de temps assez longue (depuis au moins 3 mois) ;
  • Une incapacité à ralentir ou contrôler l’éjaculation ;
  • Une souffrance psychologique chez le sujet et sa partenaire.
Au regard de ces critères, on observe que pour être caractérisé le trouble doit être prolongé dans le temps (plus de 3 mois) et représenter une majorité des rapports sexuels du sujet (au moins les ¾). Il faut en effet bien distinguer la réelle pathologie avec les “petits accidents”. Ceux-ci sont liés à des facteurs extérieurs épisodiques. De même, il faut souligner que l’éjaculation précoce à l’orée de la vie sexuelle ou au début d’une relation avec une nouvelle partenaire, est fréquente. Elle n’est problématique que si elle persiste dans le temps.

Tenir plus longtemps au lit : quelles sont les causes de l’éjaculation rapide ?

Les causes de l’éjaculation prématurée ne sont pas clairement établies. On connaît cependant les différents facteurs la favorisant. Si vous souhaitez déterminer avec précision les causes qui vous concernent, consulter un médecin sexologue en ligne pourra vous aider dans cette démarche valorisante.


Anxiété et éjaculation précoce : les facteurs psychologiques

Les facteurs psychologiques
Il y a clairement un lien entre anxiété et éjaculation précoce. Les hommes souffrant d’éjaculation précoce ont plus souvent un fonctionnement de type anxieux. L’anxiété nourrit l’éjaculation précoce qui nourrit à son tour l’anxiété. Dans certains cas, l’éjaculation prématurée est causée par des facteurs psychologiques tels que le stress, l’anxiété ou la dépression. C’est le cas la plupart du temps lorsque l’éjaculation précoce survient au cours de la vie sexuelle (lorsqu’elle survient seulement dans certaines situations, ou seulement avec une partenaire).

Hypersensibilité du gland et éjaculation rapide

Il semble que dans certains cas, l’éjaculation précoce résulte d’une hypersensibilité du gland. Il s’agit d’un trouble de la sensibilité de la verge. Chez les hommes présentant une hypersensibilité du gland, la stimulation neurologique est plus forte et lorsque le gland est stimulé, l’éjaculation vient plus rapidement. Certaines études ont montré des différences au niveau des neurotransmetteurs (le taux de sérotonine notamment) entre les hommes qui éjaculent rapidement et ceux qui n’atteignent pas l’orgasme rapidement. Ces études laissent supposer une part biologique, voire génétique, dans l’éjaculation précoce. Il existe d’autres hypothèses. Les causes de l’éjaculation précoce restent encore assez méconnues et sont la résultante de divers facteurs.

Pourquoi l’éjaculation rapide est-elle encore taboue ?

Beaucoup d’hommes se tournent vers des méthodes miracles – qui en plus de ne pas fonctionner (on ne change pas un réflexe d’un coup de baguette magique) – se privent d’un diagnostic. Même si l’éjaculation précoce n’est pas une maladie mais un trouble sexuel, elle peut induire de la souffrance personnelle et interpersonnelle au sein du couple, de même qu’une baisse de libido, de la honte ou encore une baisse de la confiance en soi. Toute souffrance mérite donc un diagnostic médical et des solutions. Aujourd’hui, la sexualité est un réel enjeu de santé publique. En effet, nous savons que notre bien-être global est intimement lié à notre bien-être sexuel. Enfin, si l’éjaculation rapide concerne un grand nombre d’hommes, elle est en fait un réflexe physiologique « normal » : dédramatisez la situation ! 
Manque de communication, attentes irréalistes, le plus souvent il s’agit d’abaisser certaines barrières personnelles. Nous avons tous et toutes des difficultés, et la vie sexuelle n’échappe pas aux aléas de la vie. Ne vous focalisez pas sur vos performances sexuelles. Faire l’amour n’a pas à durer des heures pour être satisfaisant. Les caresses et préliminaires sont aussi des facteurs de plaisir non négligeables. L’important dans tout ça est de partager un moment agréable avec votre partenaire.

Tenir plus longtemps au lit pour prendre et donner plus de plaisir

Prendre et donner plus de plaisir
Selon le médecin sexologue Gilbert Bou Jaoudé, il y a deux principales raisons qui motivent les hommes à vouloir faire plus longtemps l’amour :
« La première, la plus fréquente, est de vouloir donner plus de plaisir à leur partenaire. C’est donc positif pour le partenaire et en même temps valorisant pour l’homme aussi. C’est une façon de « renforcer son ego » sur le plan masculin, mais c’est aussi globalement bénéfique car cela permet au partenaire de passer un bon moment. » « Les hommes souhaitent naturellement durer plus longtemps, pour également prendre eux-mêmes du plaisir plus longtemps » Bon à savoir : Gilbert Bou Jaoudé est notamment reconnu pour son programme novateur de maîtrise de l’éjaculation (le programme TIME) et ses téléconsultations sur Charles.co.

Pourquoi tenir plus longtemps au lit est important? 

Le sexe permet de solidifier un couple ou en tout cas de partager des moments spéciaux ensemble, car on va prendre et se donner mutuellement du plaisir. Néanmoins Difficile quand on ne fait l’amour rapidement et que la pénétration ne dépasse pas quelques minutes. Tenir plus longtemps au lit c’est donc se donner une chance d’améliorer sa complicité et donc de décupler le plaisir que l’on va partager avec sa moitié. Durer plus longtemps quand on fait l’amour ou plutôt le vouloir n’a pas réellement de sens caché. On veut à la fois donner et recevoir plus de plaisir. En effet, on en prend pendant quelques minutes mais on veut toujours plus surtout si le sexe est agréable on ne veut pas se priver.tenir plus longtemps au lit Il est donc normal de se demander comment faire l’amour plus longtemps. On peut tenter de nouvelles positions. On peut faire un marathon toute une nuit le jour de son anniversaire ou bien pour une soirée bien particulière. Mais j’ai également pu coacher une femme qui comme vous, voulait que son homme lui fasse l’amour plus longtemps car elle craignait qu’à force il se détourne d’elle pour tester avec une autre femme et qu’il ne trouve du plaisir ailleurs parce qu’il pourra durer plus longtemps sans jouir. Lui comme elle se mettait une pression énorme sur les épaules pour avoir un orgasme en même temps. Mais c’est parfois difficile et il faut l’accepter.
Cela ne signifie pas qu’il faille agir avec fatalisme en se disant c’est comme ça et ça ne changera pas. Mais plutôt qu’il ne faut pas chercher d’emblée la perfection et de se fixer un plan sur plusieurs semaines voire même plusieurs mois afin de savoir de quelle façon se comporter. A mon sens, il faut avoir une démarche plus sentimentale et prendre conscience que c’est quelque chose qui est bon pour nous. Tenir longtemps au lit ce n’est pas que pour son homme ou que pour sa femme c’est pour le couple ! C’est également un moyen de briser la routine car on peut vivre plus de choses ensemble, on peut se rapprocher et tester de nouvelles pratiques. Généralement, quand on fait l’amour 5 minutes tout au plus, on n’a pas le temps de changer de positions ou de mettre en place un jeu de rôle. C’est pourtant indispensable pour prendre son pied !

Comment faire l’amour plus longtemps?

Pour durer longtemps au lit, il y a quelque chose de primordial à comprendre c’est que vous devez être dans une bonne condition physique. Faire l’amour, qu’on le veuille ou non c’est faire un effort physique. Vous transpirez, vous respirez fort, vous vous fatiguez, avec plus de plaisir, c’est comme faire une séance de sport. Quand un athlète veut courir plus longtemps que fait-il ? Il s’entraine ! Eh bien pour vous c’est également la même chose. Si vous voulez tenir plus longtemps il ne faut pas simplement compter sur la volonté mais aussi sur le physique. Avoir une bonne hygiène de vie, être habituée à faire des efforts physique va grandement vous aider à être bien plus endurant au lit. Il faut voir le sexe ou du moins, la volonté pour s’améliorer dans ce domaine comme une compétition sportive. Surtout que votre corps est totalement mis à contribution. Mais le sport n’est pas la seule solution miracle quand on se demande comment durer au lit. Une fois dans l’action il faut également utiliser des astuces pour ne pas jouir trop vite. Tout d’abord, vous pouvez faire durer les préliminaires un peu plus longtemps et ne pas forcément tout concentrer sur la pénétration.
Tenir plus longtemps au lit.Il va falloir changer de position, de manière à alterner le rythme et ne pas le laisser aller trop vite. Vous pouvez prendre les devants afin de tout contrôler, en étant un peu plus lent, plus sensuel alors que les femmes auront tendance à vouloir peut-être tout donner trop rapidement. Enfin, l’autre astuce que je tenais à vous dévoiler ici pour faire l’amour longtemps consiste à bien choisir sa nuit ! Si votre chérie rentre tard du boulot, qu’elle a une journée compliquée le lendemain, qu’elle a beaucoup de stress, vous pouvez évidemment lui faire plaisir. Simplement, pour passer une nuit de folie ce n’est peut-être pas le moment idéal, surtout si vous aussi êtes dans la même situation. Non pas que vous n’ayez pas envie l’un de l’autre peut-être que physiquement vous ne tiendrez pas. Et aux dernières nouvelles, il faut être deux pour bien faire l’amour.

Durer plus longtemps  au lit c’est bien mais ne négligez pas le reste  !

Durer plus longtemps
Faire l’amour pendant des heures et des heures ou plusieurs fois dans la nuit rapproche forcément. Néanmoins, cela ne veut pas dire que l’on prend énormément de plaisir. Si vous parvenez à faire l’amour toute la nuit c’est bien mais donner du plaisir, avoir des orgasmes c’est mieux. Et il faut savoir que la pénétration n’est non seulement pas gage d’avoir un orgasme pour une femme mais c’est surtout le moyen le plus complexe pour arriver à la jouissance ultime. Dans la majorité des cas, dès les préliminaires il est possible de prendre son pied. En effet, la fellation ou le cunnilingus sont hyper importants, pour faire hurler de plaisir sa moitié. Si vous ne possédez pas les techniques ou que vous craignez de mal faire, il existe également des guides qui permettent de savoir comment bien s’y prendre. Ne négligez pas non plus la phase d’excitation par exemple en vous envoyant des sexto érotiques ou en échangeant des mots coquins avant de passer à l’action.
Il ne va de même pour les caresses et pas forcément avec la bouche ou avec la langue ! Utilisez vos doigts pour faire vibrer votre moitié et lui apporter un maximum de sensation. Il ne faut donc pas uniquement se demander comment tenir plus longtemps au lit mais également comment faire pour donner du plaisir à un homme ou à une femme.

Prenez le temps de respirer

Ralentissez votre respiration. On le sait tous intuitivement, prendre une profonde inspiration a pour effet immédiat de détendre l’organisme. Faire l’effort conscient de ralentir sa respiration permet de calmer son cerveau et de ralentir la survenance de la jouissance. Il faut prendre une respiration profonde, venant du ventre avoir le même temps d’inspiration que d’expiration et surtout ne pas bloquer sa respiration entre les 2 mouvements. Par ailleurs, si vous voulez savoir comment durer plus longtemps au lit, sachez qu’il est possible d’apprendre la respiration sexo-corporelle. Elle se base principalement sur la respiration abdominale et permet de se calmer lors des relations sexuelles. Vous êtes alors capable de relâcher la pression si besoin et, ainsi, de faire redescendre l’excitation sexuelle.

Apprenez à sentir votre corps en fonction de votre niveau d’excitation sexuelle

Au cours de séances de masturbation “exploratoires”, portez votre attention sur votre niveau d’excitation sexuelle et sur la réponse de votre corps.Concentrez-vous sur les zones de tension musculaire ; vous est-il possible de diminuer ces tensions ? Quel est l’effet de cette détente sur votre excitation et sur votre plaisir ?Il est important d’apprendre à repérer votre point de non-retour pour mieux gérer votre excitation. C’est ainsi que vous saurez comment faire durer un rapport.

Apprenez la technique du squeeze pour bloquer l’éjaculation

Au moment de l’éjaculation, il est possible par la pression d’un doigt sur un point bien précis entre le scrotum et l’anus de bloquer la sortie du sperme. Les muscles éjaculateurs se contractent, mais le sperme n’est pas expulsé, il reste dans la prostate. Dès lors, il n’y a pas de perte d’érection et la relation sexuelle peut donc continuer. Cela est aussi possible en comprimant le gland avec les doigts ; c’est la méthode du squeeze.Ces techniques permettent de contourner l’éjaculation précoce, mais ne traitent bien-entendu pas la cause.Pour en comprendre la cause, si le problème d’éjaculation persiste dans le temps, nous recommandons de consulter un médecin sexologue, spécialiste de ces questions.

Musclez votre périnée pour tenir plus longtemps au lit

 Pour vous aider à éjaculer moins vite, il est intéressant de travailler les muscles de votre plancher pelvien. L’exercice est très simple, il consiste à vous interrompre plusieurs fois lorsque vous urinez. Il existe d’autres exercices pour tonifier davantage votre périnée (muscle pc). N’hésitez pas à vous renseigner sur les exercices de Kegel pour homme. Les muscles que vous utilisez pour interrompre votre miction sont ceux du plancher pelvien. Ils entrent en action au cours de l’éjaculation. Le fait de les muscler ne va pas vous donner le contrôle de votre éjaculation, car l’éjaculation est un réflexe incontrôlable. Cependant cela va vous permettre de mieux sentir ces muscles et de plus facilement les relâcher. Vous pourrez retarder votre éjaculation en détendant ces muscles.

Changez de position pendant l’amour

Changer de position pendant l'amour
Apprenez à vous connaître. Certaines positions sexuelles vont plus stimuler votre pénis que d’autres. Découvrez quelles sont les positions qui vous stimulent le moins, vous pourrez ainsi y recourir afin de retarder votre éjaculation. Le changement de position permet également de faire une petite pause dans le rapport et ainsi de faire redescendre un peu l’excitation.Si vous souhaitez être accompagné pour la mise en place de ces techniques, consulter un médecin sexologue en ligne peut être bénéfique afin de vous guider pas à pas.

Le Priligy

Le Priligy est un médicament par voie orale utilisé pour traiter l’éjaculation précoce. Son principe actif est la Dapoxétine, un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Il a été découvert un peu par hasard. En effet, les scientifiques ont découvert que les antidépresseurs avaient, outre leur effet psychotrope, une action sur l’éjaculation. C’est ainsi que les médecins ont commencé à prescrire cette famille de médicament, hors AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), pour traiter le problème d’éjaculation précoce. La Dapoxétine a ensuite été créée ; vite absorbée par le corps, elle permet de retarder l’éjaculation sans avoir d’effet psychotrope sur le patient. Le Priligy agit sur le système nerveux, et permet de multiplier par trois ou quatre la durée du rapport sexuel. Le Priligy fait effet une heure après la prise.
Ce médicament est trouvable en pharmacie, sur ordonnance uniquement. En effet, un avis médical préalable et un suivi sont indispensables pour éviter les contre-indications et les effets secondaires trop gênants. Il coûte environ 60 euros la boîte de 3 comprimés.

Le Fortacin

Le Fortacin est composé de Lidocaïne. C’est un spray anesthésiant destiné à atténuer les sensations de la verge afin de retarder l’éjaculation masculine.Ce traitement topique s’applique uniformément sur le gland 10 minutes avant le rapport sexuel. Pensez également à bien essuyer le produit avant d’entamer l’acte sexuel.Le Fortacin est trouvable en pharmacie, sans ordonnance. Toutefois, nous vous recommandons de demander l’avis d’un médecin avant toute utilisation. Il coûte environ 60 euros le flacon.

Réduire l’anxiété

Il n’est pas rare que l’éjaculation précoce soit causée par le stress et l’anxiété de performance sexuelle. Cela est d’ailleurs particulièrement observable chez les hommes n’ayant pas de rapports sexuels réguliers (souvent, ceux qui ne sont pas dans une relation de couple), qui deviennent alors très excités quand arrive le fameux one night tant attendu. Que faire dans ce cas là ? On réduit l’anxiété ! Pour cela, les techniques et méthodes dépendent de chaque personne. Pour certaines, des exercices de méditation, de relaxation ou même d’hypnose peuvent être efficaces. Les sportifs, avant une compétition importante, font souvent de la visualisation positive de l’événement : ils pensent à leurs mouvements, à ce qu’ils feront une fois qu’ils seront en jeu. Vous pouvez faire la même chose avec le sexe, en vous imaginant vos comportements et interactions avec votre partenaire.
 Une des meilleures façons de diminuer votre anxiété demeure également d’en discuter avec quelqu’un, que ce soit votre partenaire, un ami ou un thérapeute. Les hommes sont réputés pour ne pas parler des choses qui leur sont plus personnelles, mais souvent, évacuer ce qui nous dérange en en parlant est un remède difficilement battable.

Relâcher les muscles pelviens

Un autre facteur favorisant l’éjaculation précoce est l’abondance de tensions présentes au niveau des muscles pelviens et abdominaux, produits par l’ensemble des actions que vous entreprenez au quotidien. Lors de vos rapports sexuels, si vous retenez votre souffle, fléchissez vos muscles abdominaux et soutenez votre propre poids (par exemple, dans la position du missionnaire), vous augmentez ces tensions musculaires et, du même coup, vos risques de conclure rapidement votre partie de jambes en l’air.Pour relâcher ces tensions, les exercices de Kegel sont tout destinés au traitement de la région pelvienne. Sinon, le yoga, les étirements et l’entraînement en général sont aussi de bonnes façons de procéder. 
Un massage complet du corps peut également faire beaucoup de bien, idéalement effectué par un ou une masseuse professionnelle. L’idée ici n’est pas de procurer un contact érotique, mais bien de profiter des soins d’un expert qui saura comment relâcher vos tensions musculaires et régénérer votre corps.

La méthode « start-stop

La méthode « start-stop
Vous avez probablement déjà entendu parler de cet entraînement pur et dur, qui vise à augmenter le contrôle que vous avez de votre éjaculation par habitude. La méthode est bien simple : lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’avoir votre orgasme, au moment d’excitation ultime qui précède le dénouement de l’acte sexuel, vous arrêtez complètement la stimulation et laissez redescendre votre sensation d’excitation intense. Une fois que vous êtes calmé, recommencez, puis cessez encore une fois ce que vous faisiez lorsque vous sentez votre orgasme sur le point d’exploser à nouveau. Ce sera certainement difficile de vous arrêter au début, mais c’est la raison pour laquelle il s’agit d’une méthode aussi efficace ! Pour débuter, pratiquez la méthode « start-stop » lorsque vous vous masturbez ; puis, intégrez-la graduellement dans vos rapports sexuels.

La masturbation

La masturbation est la meilleure pratique que vous pouvez vous offrir en prévision du sexe avec un ou une partenaire. Toutefois, lorsqu’ils se masturbent, les hommes ont tendance à travailler très fort pour avoir leur orgasme et passer à autre chose le plus vite possible, alors que dans notre situation actuelle, le but est plutôt de s’entraîner à durer le plus longtemps possible avant l’éjaculation. Dans cette optique, changez vos habitudes et plutôt que de vous dépêcher à en finir, pratiquez la méthode « start-stop » et développez petit à petit votre contrôle sur vous-même. Donnez-vous des défis, par exemple essayez de faire durer votre plaisir au moins vingt minutes avant de vous donner le droit d’avoir votre orgasme. Puis, usez d’imagination ! Images pornographiques, vidéos, jouets sexuels – il existe une panoplie de choses pour rendre vos séances solos plus excitantes.

Essayer différentes positions sexuelles

Pour bien des hommes, la position que l’on dit classique, soit celle du missionnaire, en est une des plus stimulantes. C’est toutefois celle à laquelle est le plus souvent associée l’éjaculation précoce, à cause des tensions pelviennes qu’elle génère comme nous en avons parlé plus tôt. Afin de réduire vos risques d’atteindre l’orgasme trop tôt, essayez des positions qui n’impliquent pas de contraction musculaire dans cette région, comme la position d’Andromaque (la femme sur le dessus), les petites cuillères (les deux partenaires allongés sur le côté, l’homme derrière) et la levrette (plus communément appelée le doggy style).

Exercez les muscles de votre plancher pelvien

Pour localiser les muscles de votre plancher pelvien, essayez d’arrêter le jet quand vous urinez. Si vous y parvenez, c’est que vous les faites travailler. Donnez-vous le temps de contracter ces muscles pendant la journée, en les resserrant pendant 3 secondes d’affilée. Faites 3 séries de 10 répétitions chaque jour . Vous pouvez faire d’autres exercices similaires qui travaillent vos muscles pelviens, comme le yoga, les exercices de Kegel et les Pilates. Ils vous permettront de les renforcer et vous donneront un meilleur contrôle de vous-même.

Entrainez-vous avec la méthode de l’interruption

Une autre façon de vous aider à être plus endurant est de vous entrainer en vous masturbant. Lorsque vous êtes sur le point d’éjaculer, arrêtez la stimulation jusqu’à ce que l’excitation baisse. Recommencez à vous masturber, puis arrêtez à nouveau. Faites-le 3 fois avant d’éjaculer  . Cette technique vous aidera à connaitre vos limites et à savoir jusqu’où vous pouvez vous pousser avant le point de non-retour. Une fois ces limites connues, vous arriverez à mieux vous contrôler avant d’arriver au stade où vous ne pourrez plus vous arrêter.

Évitez tout rapport pendant un certain temps

Évitez tout rapport pendant un certain temps
Si vos problèmes sont liés à l’anxiété de performance, il peut être utile de faire une petite pause. Discutez avec un médecin et avec votre partenaire de votre décision d’arrêter tout rapport sexuel pendant une période définie . Ça ne signifie pas que vous devez délaisser votre intimité. Utilisez ce laps de temps sans rapport pour vous focaliser sur d’autres types de jeux sexuels. Cela vous apprendra à créer du plaisir pour vous et votre partenaire, en évacuant la pression lorsque vous recommencerez à avoir des relations sexuelles.

Consommez des aliments aphrodisiaques

Certains aliments sont considérés comme étant des aphrodisiaques naturels, ils peuvent parfois vous aider à être plus performant. Mangez des choses riches en potassium comme des bananes, de l’ail et des épinards. Le potassium aide à réguler la pression sanguine, il peut donc vous aider à être plus performant. Consommez du ginseng en poudre. Le ginseng est un médicament naturel traditionnel employé en Chine pour améliorer les performances sexuelles. Il a été démontré qu’il augmente la libido et peut aussi permettre de produire plus de sperme. Prenez du musli en poudre. Cette plante est utilisée dans la médecine asiatique pour résoudre divers problèmes de sexualité. Il a été prouvé que la poudre de musli accroit la production de testostérone et agit également comme un aphrodisiaque en augmentant le désir sexuel.

Portez un préservatif épais

 Si vous avez l’habitude de ne pas utiliser de préservatif ou de porter des préservatifs très fins, ce changement peut vous aider à être plus endurant pendant les rapports sexuels. Certains préservatifs contiennent également des ingrédients anesthésiants qui vous aideront à retarder encore plus l’éjaculation . Il existe des préservatifs spéciaux pour contrôler l’orgasme que vous pouvez acheter en pharmacies. Si vous avez honte de les acheter en personne, essayez de vous en procurer en ligne.

Appliquez une crème anesthésiante sur votre pénis

 Si vous vous apprêtez à avoir des relations sexuelles, utilisez une crème ou un spray à base de lidocaïne ou de prilocaïne. Ces produits vous permettront d’être plus endurant au lit en vous aidant à engourdir un peu vos nerfs afin que vous soyez moins sensible à la stimulation . Il existe des médicaments en vente libre que vous pouvez acheter en pharmacies ou votre médecin peut vous prescrire quelque chose.

Faites des préliminaires

Lors des rapports, les hommes ont plus de chances d’atteindre l’orgasme que les femmes qui ont besoin d’autres stimulants pour y parvenir. Certains préliminaires avant la pénétration, comme les frottements, les caresses, les baisers et le sexe oral, peuvent contribuer à accroitre le plaisir de votre partenaire tout en réduisant votre propre excitation  .

Ralentissez votre rythme

Ralentissez votre rythme
Vous pouvez améliorer votre endurance en prenant votre temps entre chaque poussée en avant. Vous pouvez également modifier l’angle de vos poussées ou les rendre moins profondes. Si vous sentez que vous êtes sur le point d’éjaculer, arrêtez-vous et restez « à l’intérieur » de votre partenaire jusqu’à ce que vous parveniez à reprendre à nouveau le contrôle. Une autre façon de faire baisser l’excitation est de se concentrer sur d’autres activités. Caressez et explorez le corps de votre partenaire en utilisant vos mains ainsi que vos lèvres.

Marquez une pause et comprimez légèrement votre pénis

Cette technique, dite de pause-pression, est le meilleur moyen pour vous et votre partenaire de ne pas finir trop tôt. Elle consiste à exercer une pression sur votre pénis. Lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’éjaculer, demandez à votre partenaire de le comprimer à l’endroit où le gland rencontre le corps. Maintenez cette pression pendant plusieurs secondes jusqu’à ce que votre envie d’éjaculer passe. Une fois que votre partenaire vous aura « relâché », attendez 30 secondes, puis recommencez les préliminaires .

Considérez les difficultés psychologiques

Certains médecins pensent que l’éjaculation précoce peut être le résultat de problèmes personnels ou de mauvaises habitudes acquises lors d’expériences passées, tant dans votre relation actuelle que dans des relations antérieures. En identifiant ces éventuels points sensibles, vous arriverez à mieux les surmonter avec votre partenaire ou un thérapeute  . Certains problèmes de votre passé peuvent inclure le fait de vous dépêcher d’atteindre l’orgasme pour ne pas être découvert ou d’enchainer les rencontres sexuelles pour éviter la culpabilité.

Parlez-en à votre partenaire

Une discussion avec votre partenaire peut être le moyen de vous rassurer sur la situation. Peut-être qu’elle n’est pas aussi affectée que vous le pensez par votre endurance sexuelle. En même temps, il est possible qu’elle ait des idées sur les nouvelles positions et les préliminaires que vous pourrez essayer pour accroitre l’intimité et la passion, mais également la durée de vos rapports .

Consultez un thérapeute

Vous pouvez envisager de consulter un thérapeute pour améliorer votre relation ou résoudre d’autres problèmes. Un conseiller peut être particulièrement utile pour réduire le stress et surmonter l’anxiété de performance. Si vous pensez que vos problèmes sont d’ordre relationnel, vous pouvez aller le consulter avec votre partenaire . Les séances de thérapie sont souvent plus efficaces lorsqu’elles sont combinées à une thérapie médicamenteuse, donc elles ne sont pas toujours la solution la plus naturelle. Bien sûr, cela dépend du type de problèmes que vous rencontrez.

Consultez un médecin

Consultez un médecin
Si vous éjaculez plus tôt que vous ne le souhaitez lors de la plupart ou la totalité de vos rapports sexuels, vous pouvez souffrir d’une affection appelée éjaculation précoce. Si ça vous pose problème, votre médecin peut être en mesure de vous aider. Il vous interrogera sur vos antécédents médicaux, vous fera passer un examen ou même des tests en laboratoire pour essayer de trouver une éventuelle cause médicale sous-jacente au problème . Parmi les causes courantes de l’éjaculation précoce, on peut citer des facteurs psychologiques, comme la dépression, l’anxiété ou les problèmes d’image corporelle. Elle peut également être liée à des problèmes physiques, comme des déséquilibres hormonaux ou des conditions qui provoquent une inflammation de la prostate ou de l’urètre.

Traitez les conditions sous-jacentes

Si votre médecin pense que le problème peut être causé par un problème médical ou psychologique, demandez-lui quelles sont les options de traitement possibles. Une fois que vous aurez traité la cause de votre éjaculation précoce, vous deviendrez peut-être plus endurant au lit . Par exemple, si vous souffrez d’éjaculation précoce suite à une infection dans votre prostate ou vos voies urinaires, vous devrez être en mesure de la traiter avec une série d’antibiotiques.

Renseignez-vous sur les traitements médicaux envisageables

Si vous avez essayé sans succès des remèdes naturels pour améliorer votre endurance sexuelle, parlez-en à votre médecin. Même s’il n’y a pas de cause sous-jacente précise à votre état, il existe toute une variété de médicaments qui peuvent vous aider à être plus endurant pendant les rapports sexuels. Parmi les options possibles, on peut citer : les anesthésiants topiques qui peuvent engourdir la peau sensible de votre pénis et réduire les risques d’éjaculation précoce ; certains médicaments antidépresseurs qui peuvent retarder l’orgasme ; les analgésiques comme le tramadol qui sont également connus pour retarder l’orgasme ;les médicaments pour le dysfonctionnement érectile comme le sildénafil (Viagra) ou le tadalafil (Cialis). Ces médicaments peuvent être plus efficaces combinés avec des antidépresseurs ISRS.

Autres traitements

Autres traitements
Il existe d’autres méthodes pour vous aider à durer plus longtemps au lit, dont les particularités peuvent ne pas aller à chaque personne. Les crèmes désensibilisantes, par exemple, sont utiles, mais lorsqu’il est question de sexualité, l’idée n’est-elle pas en fait précisément de ressentir des sensations ? Si jamais vous éjaculez lors de l’étape des préliminaires, une bonne façon de vous habituer à retarder ce moment peut être de recommencer la stimulation, pour vous forcer à retourner en érection et à reprendre le processus. Si vous suivez ces quelques conseils et que vous y mettez du vôtre, vous trouverez assurément une façon de régler vos problèmes au lit. Et n’oubliez jamais qu’il existe des médecins, des sexologues et des thérapeutes qui sont tout désignés pour vous aider dans ce cheminement !
Would like to install our app?

For IOS and IPAD browsers, Only option to install PWA is to use add to home screen in safari browser

Progressive Web App (PWA) is installed successfully. It will also work in offline

Aller à la barre d’outils